La Finlande renoue avec la croissance en 2015, mais...

 |   |  273  mots
Le FMI attend une nouvelle amélioration pour la Finlande en 2016 avec une croissance espérée à 0,9%.
Le FMI attend une nouvelle amélioration pour la Finlande en 2016 avec une croissance espérée à 0,9%. (Crédits : DR)
Après trois années de récession, la Finlande a enregistré une hausse de son PIB de 0,4% en 2015 soutenue par la consommation des ménages et une hausse de ses exportations. Mais le chômage continue d'augmenter et les exportations de marchandises pâtissent de l'industrie déclinante et des difficultés de la Russie.

Un retour à la croissance prévu. Le PIB finlandais a enregistré une hausse de 0,4% en 2015, après trois années dans le rouge. Cette faible croissance annuelle a été soutenue par les deux premiers trimestres de 2015, dont le PIB s'est inscrit en hausse de 0,3% et 0,5%. Dans la première moitié de l'année, les exportations et la croissance de la consommation des ménages, boostée par les prix bas du pétrole, ont porté cette performance. Sur l'ensemble de l'année 2015, la consommation des ménages a augmenté de 1,3%.

Finlande

Une croissance faible et une série de mauvaises nouvelles pour la Finlande

On est loin toutefois loin de la croissance moyenne de l'Union européenne, enregistrée à 1,8% l'année dernière. Si les exportations globales de la Finlande ont légèrement augmenté (+0,4%), celles des marchandises ont baissé, note l'institut finlandais des statistiques. Le pays subit le déclin de ses industries phares, notamment Nokia qui voyait son bénéfice net baisser de 29% en 2015. Les industries forestières sont également en recul. En outre, les marchés émergents ne peuvent plus servir de moteur pour les exportations: le premier d'entre eux, la Russie, va mal.

Autre mauvaise nouvelle qui tempère l'enthousiasme du retour à la croissance de la Finlande: la hausse du chômage quasi continue  depuis 2012. En janvier 2016, le taux de chômage atteignait 9,3%, contre 8,8% un an plus tôt. Si le nombre de personnes employées au quatrième trimestre a stagné, il chuté de 0,3% sur l'ensemble de l'année.

Finlande

Néanmoins, le FMI attend une nouvelle amélioration pour la Finlande en 2016 avec une croissance espérée à 0,9%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/02/2016 à 17:07 :
Pour l'élève modele de la Commission européenne, ce n'est pas une réussite !!! A ce propos, je viens de lire la partie du "semestre européen" concernant la France. D'accord sur la timidité des réformes du marché du travail, notamment. Mais, je ne comprends pas la critique sur le perte de productivite ...? ? J'ai vérifié sur l'Insee, puis Eurostat, et sauf si la Commission se base sur 2009, la productivite ( par heure travaillée) est remontée en novembre 2015 à 111,33 ( le plus haut est 111,37)... En fait de perte de productivite, c'est l'Allemagne qui chute....qui "enfume" qui ?? S'il y a quelqu'un de la Commission ??? Ou dois-je remplir un questionnaire ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :