Zone euro : le PIB est monté de 1,5% en 2015

 |   |  346  mots
La croissance de la zone euro est conforme aux attentes, alors que la production industrielle en décembre a déçu.
La croissance de la zone euro est conforme aux attentes, alors que la production industrielle en décembre a déçu. (Crédits : © Francois Lenoir / Reuters)
La performance est conforme aux attentes des analystes et de la Commission européenne. La production industrielle en zone euro est ressortie en baisse de 1% en décembre, mais affiche une hausse de 1,7% sur l'ensemble de l'année.

L'économie de la zone euro a progressé de 0,3% au quatrième trimestre, au même rythme modéré qu'au trimestre précédent, ce qui porte à 1,5% la croissance sur l'année 2015, selon des chiffres provisoires publiés ce vendredi 12 février par Eurostat. Ces données, première estimation de l'Office européen des statistiques, sont conformes aux attentes des analystes du consensus Factset, qui tablaient sur les mêmes chiffres.

+0,3% en Allemagne, la France ralentit

Dans ses prévisions d'hiver, publiées le 4 février, la Commission européenne envisageait une croissance légèrement meilleure en 2015 : +1,6%. Parmi les poids lourds de la zone euro, le Produit intérieur brut (PIB) de l'Allemagne a progressé de 0,3% au quatrième trimestre, inchangé par rapport au troisième.

En France, la croissance a très légèrement ralenti :  +0,2% au dernier trimestre, contre +0,3% au troisième trimestre. L'Italie a également faibli: +0,1% au quatrième trimestre, contre +0,2% les trois mois précédents. Quant à l'Espagne, elle a continué sur sa lancée: +0,8% au quatrième trimestre, comme au troisième.

La production industrielle déçoit en décembre

La production industrielle dans la zone euro a fortement reculé en décembre de 1%, après une baisse de 0,5% (chiffre révisé) en novembre, selon des données communiquées vendredi l'office européen des statistiques Eurostat. Ces chiffres sont bien moins bons que ceux attendus par le consensus d'analystes Factset, qui tablaient sur une hausse de 0,3%. Sur l'ensemble de l'année, la production industrielle moyenne a progressé de 1,4% dans les 19 pays de la zone euro.

Le recul en décembre "est dû à des baisses de 2,4% de la production d'énergie, de 1,9% pour les biens d'investissement et de 0,3% pour les biens intermédiaires comme pour les biens de consommation non durables, tandis que la production de biens de consommation durables a progressé de 1,4%", est-il expliqué dans un communiqué.

Dans l'ensemble de l'UE, la production industrielle a diminué en décembre de 1% par rapport à novembre, et sur l'ensemble de l'année elle a progressé de 1,7% par rapport à 2014, toujours selon Eurostat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2016 à 14:01 :
L’Europe est-elle un anti-modèle mondial ? Selon les données numériques de la Banque Mondiale, la croissance de 16 pays d’Europe est entre 80 et 07 de 2,56 contre entre 10 et 14, soit après les deux années de crise, de 0,56 seulement. La croissance de l’Australie, du Canada, du Japon, des USA et du Mexique donne 2,89 sur la première période contre 2,44 sur la seconde. L’Europe n’est-elle pas coupable d’impéritie à la sortie de crise que ce soit en termes de croissance ou de plein-emploi. On trouve aussi que le produit par habitant en 2014 est inférieur à 2007 dans de nombreux pays, la compétence du Parlement Européen n’est-elle pas en cause ? Les crises se résolvent en 1 voire deux ans, depuis 2008 n’est-on pas en crise permanente avec des croissances faibles à négatives plusieurs années de suite ? La sortie de crise en 2010 et 2011 a produit 2,05% de croissance par point d’inflation en France et 4,28 en Allemagne contre 1,24 aux USA, mais entre 2012 et 2014, la France fait 0,42 et l’Allemagne 0,40, contre 1,44 aux USA pour un total de 6,9 points de croissance, l’Europe n’est-elle pas coupable de rechute contrairement aux USA qui réalise une croissance stable et supérieure à 2% tout en étant inférieure aux années précédentes. Si on relève la croissance de 22 pays, on voit que la France et l’Allemagne sont sous la moyenne depuis 1980, est-ce un déclin ? L’Europe n’aurait pas de moteur économique, par exemple dans les années 87 à 99, on faisait plus de croissance que d’inflation. Par exemple, la Belgique passerait entre 87 et 99 de 1,14 point de croissance par point d’inflation à 0,67 entre 2010 et 2014 ? Si on compte la croissance 00-14 rapportée à celle de 80-99, on note pour l’Europe 56% contre 70% pour des pays hors Europe, pour 10-14 rapporté à 80-07 on obtient 23% pour l’Europe et 84% pour des pays hors Europe… L’Europe est-ce l’inflationniste anti jeune et anti croissance ?
a écrit le 12/02/2016 à 21:43 :
Le pib montes et m'ont pouvoir d achat baises quit dit la vérités c est grave ? Sûrement sapin ???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :