L'écart salarial entre hommes et femmes en Europe représente... deux mois de travail !

En Europe, les femmes doivent travailler en moyenne 59 jours de plus que les hommes pour gagner autant selon une étude publiée par la Commission européenne ce mercredi. Un écart qui tendrait cependant à se réduire.
Copyright Reuters

La différence entre Européens et Européennes au travail? Deux mois de salaire! Une étude menée pour la Commission européenne et publiée ce mercredi confirme un écart déjà connu entre les rémunérations des hommes et celles des femmes. Cette enquête diffusée par la commissaire à la Justice, Viviane Reding, chiffre cette différence à 16,2% en moyenne dans les 27 Etats de l?UE en 2010. Cet écart représenterait 59 jours de travail ouvrés. Autrement dit, depuis le 1e janvier et jusqu'au jeudi 28 février, date choisie pour célébrer "la journée européenne de l'égalité salariale", les femmes auraient travaillé "pour rien" par rapport aux hommes.

Des emplois moins bien rémunérés pour les femmes

Les causes de cette inégalité ont été longuement détaillées dans de nombreuses d?études, notamment celle dirigée en France par Brigitte Grésy, membre de l?inspection générale des Affaires sociales. Parmi les facteurs expliquant cette différence figure l?inégal accès aux postes à responsabilité mieux rémunérés ainsi qu?une plus grande propension des femmes à occuper des emplois à temps partiel et/ou associés à un salaire moins élevé.

Situations contrastées selon les pays

Une situation que connaissent tous les pays européens à des degrés divers. Une enquête menée par Eurostat indiquait ainsi qu'en 2010, dans l?ensemble des pays de l?Union européenne, 21,2% des femmes salariées percevaient un bas salaire, contre 13,3% des salariés hommes. A noter: par ?bas salaire?, il faut comprendre ?rémunération inférieure ou égale au deux tiers du salaire horaire national brut médian. Il ressortait notamment de cette étude que la proportion de femmes gagnant un tel salaire était plus élevé en Allemagne (28,7%) et au Royaume-Uni (27,6%) qu?en France (7,9%) ou en Suède (3,1%).

En France, les hommes gagnent 16,4% de plus que les femmes

Plus largement, l'écart de salaire moyen dans le secteur privé en France est très légèrement supérieur à la moyenne européenne (16,4%), selon des chiffres de l'institut de statistiques européen Eurostat. (Voir tableau ci-dessous).

File:Table 3 The unadjusted GPG by economic control, %, 2010.png

Un écart qui se réduit ?

Cependant, d?après les chiffres publiés par Bruxelles ce jeudi, les efforts menés pour tenter de réduire ces inégalités salariales semblent porter leurs fruits. En effet, l?écart constaté entre le salaire des hommes et celui des femmes tendrait à diminuer. Il était de 18% en 2008, contre 16,2% aujourd?hui. Une tendance difficile à évaluer sur le long terme dans la mesure où, en 2007, l?écart était de 17,7%. D'ailleurs, la date fixée pour marquer la différence salariale en Europe recule. Elle s'est tenue précédemment le 5 mars 2011 et le 2 mars 2012 (en tenant compte de l'année bissextile).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 13/07/2014 à 8:46
Signaler
C.est tout simplement inadmissible

à écrit le 26/09/2013 à 7:36
Signaler
L'écart est factice car à poste égal les salaires sont équivalents. Le problème est surtout l'accès aux responsabilités. D'une part les entreprises attendent de leur encadrement une disponibilité étendue et programment souvent des réunions en fin de...

à écrit le 28/02/2013 à 9:57
Signaler
Les masculinistes se défoulent, ou comment retourner la situation et devenir les victimes de nos manigances Chaque jour, dans notre vie quotidienne, dans notre travail comme dans notre vie sociale et culturelle, la bataille est loin d être gagnée. M...

à écrit le 28/02/2013 à 9:24
Signaler
Les bases ne sont pas pertinentes. Ce qui est comparable, et pas seulement entre hommes et femmes, c'est l'indice efficacité/salaires. En effet le salaire n'est jamais que la rémunération d'un service. L'oublier conduit à des aberrations.

le 28/02/2013 à 11:16
Signaler
+1 et les hommes sont moins efficaces et adorent faire nocture

à écrit le 28/02/2013 à 9:08
Signaler
Il y a une solution : faire du salaire une donnée publique au sein des entreprises. Comme cela tout le monde pourra constater si à responsabilité égale, il ou elle gagne plus ou moins que son collègue.

à écrit le 27/02/2013 à 22:56
Signaler
manque l' absentéisme féminin dans la fonction publique en premier !

à écrit le 27/02/2013 à 19:09
Signaler
une étude qui ne tient pas compte du niveau d'études de responsabilités ou des horaires effectués n'a pas de sens. En outre il faudrait tenir compte des droits à retraite accrus pour les femmes ayant élevé des enfants et de l'espérance de vie supérie...

à écrit le 27/02/2013 à 18:26
Signaler
Tres > a la moyenne avec 16.4 mais quelle est la moyenne?

le 28/02/2013 à 13:13
Signaler
L Equal Pay Day a lieu le 28/02, de plus en plus tôt, signe que l écart se réduit. Le tout dernier chiffre de 16,2% est celui mesuré en 2010 par Eurostat, l agence statistique européenne. Il était de 17,1% deux ans plus tôt. En France, l écart est to...

à écrit le 27/02/2013 à 18:22
Signaler
Totalement d'accord, ce débat est malsain et n'amènera que des ennuis et des clivages dont nous n'avons pas besoin... Sortez nous donc un comparatif femme seule VS homme seul... Vous verrez qu'il n'y a pas de différences. Je metterais même un billet ...

à écrit le 27/02/2013 à 18:10
Signaler
Ces articles sont agaçants car ils inspirent une volonté d'égalitarisme malsain. Auourd'hui la plupart des medecins sont des femmes, la plupart des avocats sont des femmes, la plupart des enseignants sont des femmes, la plupart des banquiers sont des...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.