La discrimination au travail touche plus les femmes, surtout en période de crise

Environ trois actifs sur dix déclarent avoir été victimes d'au moins une discrimination au travail. Une grande majorité estime que la crise augmente le risque d'être touché, selon un baromètre réalisé par l'Ifop et rendu public lundi.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Ce ratio va crescendo. D'après la sixième édition du baromètre réalisé pour le Défenseur des droits et l'Organisation internationale du travail (OIT), près de trois actifs sur dix estiment avoir été victimes de discrimination sur leur lieu de travail.

1 Français sur 4 en janvier 2012

Selon cette enquête, 29% des agents de la fonction publique et 30% des salariés du privé déclarent avoir été la cible de discrimination au moins une fois. L'année précédente, ils étaient 26% dans cette situation dans le public et 28% dans le privé. Pour rappel, en janvier dernier, plus d'un Français sur quatre affirmait avoir été victime de discrimination au travail.

Le facteur crise

Pour les personnes interrogées, dont 34% ont été témoins d'au moins une discrimination, la crise et la détérioration de la situation sur le marché de l'emploi ont une forte influence sur la fréquence des discriminations dans le travail. 81% d'entre elles jugent en effet que cela augmente le risque.

Surtout les femmes

Parmi les principaux critères de discrimination cités par les victimes, c'est l'âge qui tient la corde (en particulier dans le privé: 32%, contre 20% dans le public), suivi du sexe (22% et 26% respectivement) et de la grossesse ou la maternité (21% et 24%). Sans surprise, ce sont donc les femmes qui apparaissent comme étant les plus touchées (+11 points dans le privé et 8 points dans le public). Ce qui va également dans le sens de l'enquête réalisée par l'Insee en juillet dernier. Selon laquelle les femmes étaient déjà les plus désavantagées, au stade... de l'embauche.
 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 32
à écrit le 21/11/2013 à 12:22
Signaler
Ces chiffres sont alarmant, lorsque l'on sait qu'une femme sur 4 s'est déjà sentie victime de discrimination au travail lors de sa grossesse, et surtout lors du retour de congé maternité. Il est rassurant de voir que la justice appuyée par le Défens...

à écrit le 16/01/2013 à 19:43
Signaler
@ patoder, la justice pourquoi pas mais pour tous, non pas celle à 2 vitesses

à écrit le 15/01/2013 à 11:12
Signaler
patoder : quelle justice

à écrit le 14/01/2013 à 19:35
Signaler
Pourquoi de tout temps il y à eue de la discrimination raciale, d'embauche, sexuelle, de couleur de peau, de diplôme, de différence de capacité intellectuel et de capacité professionnelle, c'est dans l'ordre de la vie, bon il y à qui accepte et qui f...

le 15/01/2013 à 7:31
Signaler
Vous pensez que les gens doivent accepter les discriminations sans réclamer la justice ? Vous pensez que la justice n'existe pas ?

le 25/02/2013 à 18:02
Signaler
Effectivement de tout temps il y a eu des discriminations et des injustices. Il me semble pourtant que la civilisation humaine devrait tendre vers plus de justice sinon à quoi bon fonder le fonctionnement sociale sur la base d'un code civil, d'une m...

à écrit le 14/01/2013 à 16:27
Signaler
@ taranis : vous auriez du vivre quand la femme à commencé à être reconnu à part entière dans cette société quand à la pizza, on peut la manger dans une pizzeria ou se la faire livrer ou mettre une pizza au micro-onde, ou la faire sois même, ce que j...

à écrit le 14/01/2013 à 16:20
Signaler
@ Taranis, je serais entièrement d'accord avec l'internaute encoreaveccca d'en parlez en 2012 tiens du délire, quand ont voit les femmes docteurs, conducteurs de bus de tram qui ont des postes à responsabilité je dis ben voilà le progrès est là tant ...

à écrit le 14/01/2013 à 12:37
Signaler
Sans blagues ont en est encore à parler de ça en 2012 ? Il y des milliers de DRH Femme, de patronnes, de manager femme ... cette idée que ce sont les hommes qui discriminent les femmes est à mourir de rire, les femmes ne peuvent pas s'encadrer dans l...

le 14/01/2013 à 15:40
Signaler
Encore une bonne raison pour continuer. Vous ne faites rire personne ,votre ignorance naïve est plutôt pathétique. Et ce ne sont pas les Hommes individuellement qui discriminent, mais la construction sociétale qui perpétue une tradition de dominatio...

le 14/01/2013 à 18:04
Signaler
"construction sociétale" waooo la phrase cliché, vous allez parfois dans un supermarché vous y voyez beaucoup d'hommes, vous allez dans les agences Pole Emploi, vous allez prendre l'avion ... mais vous vivez OU ? A évidement quand je dis simplement q...

le 15/01/2013 à 9:22
Signaler
Je vis simplement dans le monde des femmes ordinaires ,qui ne correspondent pas a tous vos stéréotypes, en quoi vivre cote à cote montrerait un signe d égalité, oui nous sommes la moitié de l humanité il est normal de partager aujourd hui en France l...

à écrit le 14/01/2013 à 9:58
Signaler
@ taranis, bonjour je vois que vous défendez avec vigueur les droits de la femme, et pour ça je vous respecte, mais avez vous lu le commentaire de l'internaute Oubi, que la discrimination des femmes soit présente dans notre société je suis d'accord a...

le 14/01/2013 à 13:10
Signaler
Etre féministe, ce n est pas être sectaire et dédaigner les autres discriminations pas plus que stigmatiser les hommes sur la lente évolution des nos m?urs pour l acceptation d une égalité dans les faits et dans le respect mutuel. Notre seul but ...

le 14/01/2013 à 21:28
Signaler
Echange vie d'handicapé avec les traitements à vie et les prises de sang et les séjours à l'hôpital contre vie normale, conduire, travailler, la simplicité quoi une vie normale, les emmerdes, les vacances à crédit, avoir des projets de vie.

à écrit le 13/01/2013 à 21:07
Signaler
Il ne faut pas oublier que la discrimination au travail concerne avant tout les handicapés, même lorsque le travail considéré ne leur pose aucun problème. Et ne pas oublier les discriminations comme l'impossibilité d'étudier à l'école Polytechnique, ...

à écrit le 13/01/2013 à 19:32
Signaler
sans compter les milliers de femmes Françaises diplômés, qui ont choisi de se couvrir les cheveux pour des raisons spirituels, elles sont totalement exclus du marché de l'emploi, et doivent s'expatrier en Angleterre ou ailleurs pour pouvoir trouver u...

le 13/01/2013 à 23:42
Signaler
@Nomad: la religion, comme les affaires de cul, est un problème individuel qui ne devrait pas sortir de la maison :-) et les Anglais ne seront peut-être pas aussi contents que tu les crois de t'accueillir dans leur Londonistan, mais bon voyage quand ...

le 14/01/2013 à 10:44
Signaler
et pourquoi pas? vous pouvez m'expliquer?

le 14/01/2013 à 17:18
Signaler
@Nomad: lis la presse anglaise et tu sauras pourquoi.

à écrit le 13/01/2013 à 19:20
Signaler
Si plus d'hommes obtenaient la garde principale des enfants suite à un divorce ce serait les hommes qui auraient été pénalisés car la charge d'un enfant est handicapant pour le monde de l'entreprise. D'ailleurs les femmes privilégient souvent la vie ...

le 13/01/2013 à 22:04
Signaler
Dans la plupart des divorces les hommes ne réclament pas le droit de garde

le 14/01/2013 à 9:34
Signaler
C est exact tant que la parentalité n évoluera pas d avantage les jugements resterons dans ce cliché qui lie la femme aux enfants pénalisant ainsi les pères les plus courageux prêts a assumer les taches dévalorisées mais nobles normalement dévolues...

le 14/01/2013 à 12:39
Signaler
@paflechien : "les femmes privilégient souvent la vie familiale au détriment d'une carrière professionnelle"... êtes vous vraiment sûr qu'il s'agit d'un choix ? Personnellement je me passerai bien de cumuler ma vie pro et ma vie au foyer mais je n'ai...

à écrit le 13/01/2013 à 19:07
Signaler
Ça m étonne pas toujours les femmes les pauvres harcelées violées assassinées Un calvaire leur vie

le 13/01/2013 à 21:20
Signaler
+1 "Parmi les principaux critères de discrimination cités par les victimes, c'est l'âge qui tient la corde" et le titre c'est "La discrimination au travail touche plus les femmes". Cherchez l'erreur... Cette façon de modifier/tronquer/falsifier l...

le 14/01/2013 à 9:12
Signaler
Toujours le même dénigrement, et si vous dites « Jeune Femme Enceinte » vous réunissez les 3 critères .Curieuse méthode sexiste de ne pas savoir additionner. Déjà le terme « jeune »réuni autant d hommes que de femmes. Sur ce critère il a déjà égalit...

le 14/01/2013 à 12:34
Signaler
Quoique vous en dites, taranis, c'est votre grille de lecture qui est sexiste, à vouloir continuellement faire un distinguo entre les hommes et les femmes... Il est clairement indiqué dans cet article que le premier facteur de discrimination est l'ag...

le 14/01/2013 à 15:30
Signaler
Ninilepetit, votre mauvaise foi est évidente; nos lecteurs feront la différence, je vous accorde la primauté du critère « jeune » si cela vous fais du bien et je fais abstraction de la discrimination du sexe à l intérieur même de ce critère sacha...

le 14/01/2013 à 17:17
Signaler
Encore une attaque personnelle et non fondée (où ai-je déclaré que les femmes ne pouvaient pas être discriminées en raison de leur sexe ?)... Franchement, un tel militantisme a de quoi faire peur : "... votre mauvaise foi est évidente", "... constern...

le 15/01/2013 à 10:07
Signaler
@ninilepetit: La représentation du mouvement féministe depuis l ONU jusqu aux associations de terrain qui relèvent les victimes de violences morales et sexuelles, si pour vous cela est seulement de la « propagande », alors en effet aucun dialogue n...

à écrit le 13/01/2013 à 18:00
Signaler
évidemment, déjà "avant", alors par temps de "crise", vous pensez! la double peine, quoi!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.