Hollande, "pas impressionné" par les critiques, maintient le cap

 |   |  690  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Dans un entretien accordé il y a dix jours à des agences de presse sur son bilan un an après son élection et sur sa forte impopularité, le président de la République a haussé le ton contre les critiques et affirmé qu'il maintiendrait son cap dans des circonstances "exceptionnelles" pour la France et l'Europe.

Pris dans la tourmente d'une crise multiforme, en chute libre dans les sondages, François Hollande, qui achève sa première année de mandat, n'entend pas se "laisser impressionner" et rappelle à sa majorité agitée que "la direction est toujours fixée par le président de la République".

Dans une interview accordée il y a dix jours aux agences de presse, le chef de l'Etat revient sur ces douze mois semées "d'épreuves" et affirme vouloir maintenir le cap de son action contre vents et marées.

Il rappelle tout d'abord le contexte de son élection le 6 mai 2012, dans un pays déjà en pleine crise.

"J'ai accédé à la présidence de la République dans une période exceptionnelle. Exceptionnelle au plan économique: une crise longue, une récession en Europe, un chômage à un niveau historique. Exceptionnelle parce que j'ai été amené à engager la France au Mali. Exceptionnelle parce que le populisme s'est installé, pas seulement en France, mais partout en Europe", énumère-t-il.

Face aux doutes et aux critiques venues y compris des rangs de sa majorité sur le cap fixé et sa capacité à le faire respecter, M. Hollande réaffirme avec force ses prérogatives de chef de l'exécutif.

"La direction est toujours fixée par le président, même si le respect qui est le mien du rôle du Premier ministre correspond à celui que j'ai pour le Parlement", rappelle-t-il, soulignant que "c'est le devoir du président de la République que de tenir bon et de voir plus loin, par delà les tempêtes d'un moment". Pour lui, "ça s'appelle la persévérance".

"S'il y a un reproche qui m'est apparu totalement inapproprié, c'est celui de ma prétendue indécision. On peut critiquer mes décisions, penser que je fais fausse route, dire que je n'ai pas pris le bon cap mais s'il y a une chose dont je suis sûr c'est que depuis un an, j'ai fait des choix majeurs pour la France", plaide aussi le président de la République citant le pacte "de compétitivité, la réforme du marché du travail, le sérieux budgétaire". "En 10 mois bien davantage qu'en 10 ans!", selon lui.

Confronté à une impopularité record sous la Ve République à ce stade du mandat présidentiel, François Hollande veut assumer. "En fait, c'est toujours vers le président que les Français se tournent. C'est au président qu'ils demandent des comptes et c'est légitime".

"Je mesure ce que je dois faire dans ce moment particulier pour le pays. Rester maître de moi, en étant sûr de ce que je pense", insiste le président confronté récemment à une opposition multiforme sur ses grandes orientations ou projets politiques: mariage homosexuel, loi sur la transparence de la vie publique.

Les critiques sur son action mais aussi son image ne le désarçonnent pas, assure-t-il car "j'ai compris depuis longtemps que si je me laissais atteindre par les commentaires, je ne pourrai pas avancer".

"Comme candidat et comme dirigeant politique, j'avais déjà déjà eu l'occasion de le vérifier. A les lire je n'avais aucune chance de devenir président", se souvient l'ex-candidat à la présidentielle, considéré à l'époque par certains dirigeants du PS comme un pâle substitut à Dominique Strauss-Khan, éliminé de la course en 2011 après le scandale du Sofitel de New York.

"Comme président, et je crois que ça a été vrai pour tous mes prédécesseurs quels qu'ils soient, je me suis fixé une ligne de conduite : ne jamais se laisser impressionner, suivre son chemin. Et faire en sorte qu'il soit le bon", délivre le président comme vademecum pour ses quatre années à venir à l'Elysée.

Quant au droit d'inventaire sur l'action de son prédécesseur Nicolas Sarkozy, "je n'exonère pas les responsabilités passées dans la situation que j'ai trouvée, elles sont lourdes", dit-il. Mais les Français eux "jugent le président, pas le précédent" et "seuls les résultats comptent".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/05/2013 à 20:40 :
A situations exceptionnelles il faudrait quelqu'un d'autre que lui car il est vraiment minable notre petit François normal
a écrit le 29/04/2013 à 20:26 :
il et vrai qu'en 2009/2010 sous l'autre ( NS) ont avait 150 milliards de déficits par an (7,6%) , mais il disait rien et le cacher au Français il nous enfumer tous les jours, même les journalistes ne broncher pas et ne le rapporter pas???????l'avenir nous dira si Hollande a ça façon aura bien gérer ou pas , mais revenons d'abords dans les 3% en 2013/2014
Réponse de le 29/04/2013 à 22:39 :
une faute par mot, retourne à l'école mec, c'est illisible ce que tu racontes!!!
a écrit le 29/04/2013 à 20:07 :
tout ceci est une entreprise de déstabilisation des milieux patronaux:il faut courber l'échine et continuer les réformes structurelles.
a écrit le 29/04/2013 à 19:39 :
Hollande est une erreur de casting. Comme quoi un peuple peut se tromper.
Réponse de le 04/05/2013 à 17:33 :
C'est exact mais en fait il a bénéficié d'un concours de circonstances incroyable. DSK qui pouvait faire mieux, sans aucun doute, plouf ! Et le PS qui plébiscite le plus nul d'entre eux, le critiquant avant même son élection. HOLLANDE est un pseudo président de circonstances. Lui même n'avait jamais envisagé sa position actuelle d'où son incompétence et ses échecs.
a écrit le 29/04/2013 à 18:40 :
Au vue des posts, il faut croire que c'est maintenant 90% qui sont mécontents de notre brillant et charismatique président...
Encore 4 ans à tenir, et encore plus de sacrifice..
a écrit le 29/04/2013 à 18:03 :
On va voir si il maintient encore le cap quand la France va se faire à nouveau dégradée.... Ce qui risque d arriver prochainement vu la situation financière de celle ci
a écrit le 29/04/2013 à 16:53 :
IL est sacrément "trempé" notre président pour ne pas être impressionné par les critiques, il maintient le cap".....pour un capitaine de pédalo, il a tout bon !
a écrit le 29/04/2013 à 14:46 :
A la fin de ce siècle les historiens se pencherons sur les divers gouvernements et politiques qui auront émaillé cette longue période et se demanderons pourquoi ce siècle a si mal débuté qu'elle a été le président et la prestation la plus faible , eux jugeront le passé et nous, nous appréhendons le présent et le proche avenir.
Réponse de le 29/04/2013 à 15:16 :
Ils se pencheront certainement sur les raisons des nombreuses fautes d'orthographe et de conjugaison qui émaillent les commentaires sur la Tribune...
Réponse de le 29/04/2013 à 16:55 :
mais vous êtes obnubilé par les fautes sur LT , pas possible ! ce sont tous vos arguments?? !
Réponse de le 29/04/2013 à 17:01 :
Pourquoi vous moquez-vous d'Eléonore, que savez-vous de son histoire de son parcours. Elle fait des fautes d'orthographe et alors elle a quand même le droit de donner son avis.
Réponse de le 29/04/2013 à 17:26 :
Une faute d'orthographe passe encore (nous en faisons tous) mais de grossières fautes de conjugaison dénotent un manque de rigueur, que de nombreux commentateurs exigent pourtant de ceux qui nous gouvernent...
Réponse de le 04/05/2013 à 17:36 :
Des fautes d'orthographe certes, mais des propos lucides.
a écrit le 29/04/2013 à 13:57 :
Bof ce n'est pas une nouvelle. On le sait il qu'il n'est pas impressionnable, il est président de la République française c'est juste ce qu'il voulait le reste il s'en fout.
Réponse de le 29/04/2013 à 14:07 :
Oui, je suis tout à fait d'accord avec vous ! MOI PRESIDENT ! MOI PRESIDENT !

Que des gestes ! C'était la faute à SARKO ! Maintenant, c'est la faute à MERKEL ! Avec les socialistes, il faut toujours trouver un BOUC EMISSAIRE !
a écrit le 29/04/2013 à 13:49 :
EUH.... BEN EN FAIT NON....
a écrit le 29/04/2013 à 13:46 :
LEQUEL?
a écrit le 29/04/2013 à 13:43 :
Mais quel cap???? des mesurettes...le bateau coule....
a écrit le 29/04/2013 à 12:53 :
Les gens en retraite font semblant de hurler contre hollande comme les fonctionnaires faisaient semblant de crier contre Sarkozy. Nos chers monarques font tout pour sauver les avantages des deux categories ci-dessus et se moquent totalement des productifs !
a écrit le 29/04/2013 à 11:20 :
Pour améliorer et donner du peps aux gens et voir la courbe du chômage s'infléchir. Car s'il y a 27% de chômeurs en Espagne, un tiers de la population travaille au noir ; en France c'est impossible car il y a un contrôle strict de l'emploi malgré l'idée que tout le monde fait du black c'est faux c'est une légende. Les mesures doivent être prises par ordonnances : baisse des salaires de 15%, baisse des retraites de 10%, et baisse des charges de 30%. La dessus les chefs d'entreprises retrouveraient le moral.
Hollande est-il capable de prendre des mesures urgentes avant que tout s'écroule comme à Reims
Après tout , pourquoi pas?
Réponse de le 29/04/2013 à 12:04 :
Pour baisser les charges des entreprises de 30% il faudrait taper au portefeuille des rentiers et des fonctionnaires : vous imaginez Hollande (ou l'UMP en son temps) assez fou pour attaquer la majorité du corps électoral ?
Réponse de le 29/04/2013 à 12:08 :
Vu les émoluments d'un colonel peut-être en retraite , on peut comprendre que 10% n'est pas un problème pour lui même peut-être bénéfique au niveau des impôts . Je ne pense pas que cet avis fasse avancer l'économie ?
Réponse de le 29/04/2013 à 17:34 :
Au colonel dont on ne retiendra pas le nom(c'est mieux pour lui),avant de "baver"des propos pareils,a t'il réfléchi à la richesse qu'il a pu apporter à son pays?
RIEN!!!sauf avoir montré sa virilité auprès des subalternes lors d'un combat héroïque dans un coin abrité d'une cour de caserne.
Qu'il ait au moins la discrétion de la GRANDE MUETTE!
a écrit le 29/04/2013 à 10:46 :
Sc.Po.,HEC,ENA (même sans parler anglais..., c'est possible en France), on pouvait le croire intelligent . En fait , l'expérience montre
qu'il est têtu , ce qui ne veut pas dire persévérant . Son gouvernement ,à de rares exceptions près, est composé par des nuls. Les gens compétents sont dans son Cabinet ...
Le problème est que , comme lui , ils sont spécialisés dans les "usines à gaz".Le Président devrait méditer cette phrase d'Alain :" Ce qui est simple est toujours faux , ce qui est compliqué est inutilisable".
Il reverrait alors les "contrats de génération", le fonctionnement de la BPI, etc.
Réponse de le 29/04/2013 à 11:23 :
@Tousofns Les faits vous donne raison. Tant qu'il ne passera pas la main à un gouvernement restreint composé exclusivement de personnes compétentes et à la hauteur des défis, nos continuerons à nous enfoncer dans les abymes. Il pourra ensuite se consacrer au dialogue, aux cérémonies et aux bisous.
Réponse de le 29/04/2013 à 12:28 :
S'il y avait des politiciens compétents, cela se saurait. Arrivé à un niveau, la compétence n'est pas la clée du succès. La clée du succès en haut c'est les fourberies, les relations et la capacités à écraser les autres.
Le bons eux montent une boite sur une idée géniale ou reprenne des affaires boiteuses pour en faire des bijoux.
En politiques, il reste les tocards, ceux qui ont fait l'ENA et qui ne conaissent pas grand chose à la vraie vie.
Réponse de le 29/04/2013 à 16:23 :
ah pardon !! a l ENA on apprend des trucs comme nul part ailleurs : faire des fausses factures , faire porter le chapeau a quelqu un de plus naif que vous, mentir (coef 10) , monter des usines a gaz qui ne servent a rien , la démagogie ( coef 15 !) ,1001 trucs pour se faire élire et profiter de son poste le plus longtemps possible
Réponse de le 29/04/2013 à 16:57 :
l'apprentissage politique, quoi! pour tromper, enfumer, trahir, etc, etc le bon peuple bien c.n ! un bel apprentissage, en effet, qui leur servira tout le long de leurs vies de frasques au pouvoir !
a écrit le 29/04/2013 à 10:14 :
Orwell 1984, quand l'histoire ne nous plaît pas : on la réécrit.
Réponse de le 30/04/2013 à 8:50 :
Quelle Vérité il a dite !!! L 'Histoire que l'on nous fait gober de nos jours n'a plus grand chose à voir avec la Réalité ! L ' Oubli serait une bonne chose quelquefois mais l'On déforme et l'On travesti !
a écrit le 29/04/2013 à 9:40 :
Avec tout ce bazars on va se retrouver avec un parti national socialiste anti-capitaliste.
Réponse de le 29/04/2013 à 10:02 :
La cinquième république le rendrait extrêmement difficile. Malgré la crise, il n'ont eu quasiment aucun député. Car pour prendre le pouvoir, ils devront être majoritaire dans un grand nombre de circonscriptions, et je ne vois pas ces partis réunir des majorités.
Réponse de le 29/04/2013 à 11:44 :
Parce que vous ne êtes encore à penser que dans le national socialisme, le premier efface le second? Que de naïveté ou de refus de voir. Non, non, les députés ne manqueraient pas, contrairement à ce que vous semblez croire.
Réponse de le 29/04/2013 à 12:22 :
je pense comme vous ...lors de son voyage en CHINE le reportage télévise avec les autorités CHINOISES ..ma fait penser a LOUIS 16 et MARIE ANTOIN...
Réponse de le 29/04/2013 à 17:01 :
c'est qu'elle se promène la "Marie Antoinette, en ce moment ! Chine, avant Maroc, où elle a adopté le "voile bleu", assorti à sa toilette..! vraiment, très distinguée, la "presque 1ere Dame".....
a écrit le 29/04/2013 à 9:35 :
J'ai l'impression de "revoir" Louis 16 dans son incapacité de décider et sa versatilité. En sus, il cumule le fait de représenter pour le peuple un être "anormal" dans sa vie qui, malgré celà, veut imposer de la moralité partout!
Réponse de le 29/04/2013 à 10:04 :
Comment quelqu'un qui ne décide pas peut-il réunir tant d'opposants à ses décisions ? Comment quelqu'un en "incapacité de décider" peut il "imposer de la moralité partout" ? Relisez-vous !
a écrit le 29/04/2013 à 9:27 :
"Mais les Français eux "jugent le président, pas le précédent" et "seuls les résultats comptent"... effectivement. Et donc, c'est pour cela qu'il souhaite maintenir le cap de l'inaction !? Non mais allô quoi ! Ce président raconte clairement n'importe quoi. C'est lamentable.
a écrit le 29/04/2013 à 9:24 :
"Il rappelle tout d'abord le contexte de son élection le 6 mai 2012, dans un pays déjà en pleine crise." C'est marrant quelques semaines avant son élection, c'est pourtant bien lui qui disait que la crise n'existait pas !
a écrit le 29/04/2013 à 9:22 :
"le populisme s'est installé, pas seulement en France, mais partout en Europe"... Et pour cause, il sait de quoi il parle !
a écrit le 29/04/2013 à 9:04 :
Hollande comme son prédécesseur Sarkozy continue à écrire la légende du paquebot France en voguant droit vers l?iceberg...
Réponse de le 29/04/2013 à 12:26 :
Et là, on est passés en grand phares, sirènes hurlantes, pour faire dégager la voie ... (d'eau) :-)
a écrit le 29/04/2013 à 8:19 :
Tu a raison françois continue d'aller tout droit, le mur n'est plus trés loin.
a écrit le 29/04/2013 à 0:27 :
Arrêtez de consommer et votre révolte deviendra intérieure, continuez de consommer et votre révolte se tarira. Maintenant il en faut plus pour une révolution sanglante. Il faut une bourgeoisie émergente: elle existe déjà et elle est gavée de crédit (diabètique de type 2), il faut un peuple affamé, celui ci il se nourrit de mauvais sucres, de mauvaises graisses et de toxines diverses (il est en surcharge pondérale et en mauvaise santé), il faut des paysans et des gueux habitués à la rigueur du climat, le peuple français est frileux par nature majoritairement urbain ou périurbain déconnecté du monde industriel ou agricole.
La révolution dans tes rêves, Claude Bartelone pourra toujours attendre que Paris Flambe depuis le balcon dominant Paris de sa maison d'architecte au 71 rue de la grande chasse aux Lilas...Paris ne flambera pas et des tonnes de cocaïnes et de shit transiteront encore pendant longtemps dans des fast cars sur les départementales de notre belle campagne arrosée de Glyphosate.
a écrit le 28/04/2013 à 23:32 :
Comme disait Louis XVI en regardant les gens s'amasser derrière les grilles du chateau à Versaille
"Mais que font là tous ces gens, ils s'amusent ?
Réponse de le 28/04/2013 à 23:40 :
il est vraiment tetu , il ne veut pas voir dans quel etat il met les Français
Réponse de le 28/04/2013 à 23:41 :
1
Réponse de le 29/04/2013 à 17:58 :
Non, pour avoir été élu il y a un an,il a très bien compris que le français est : un veau,un envieux du capital de son voisin(s'il pouvait le dénoncer)! Et de plus une grande gueule mais pas capable de réfléchir et de réagir .
Il a encore la possibilité de couler des jours heureux avec sa concubine et sa bande d'amis,
s'il ne s'y prend pas encore un peu plus comme un GLAND dans les mois à venir!
a écrit le 28/04/2013 à 23:11 :
le plus cancre des presidents de la IVième qui s'entête par son aveugleument et son entêtement à mener le pays droit au mur. Encore 4 ans à le supporter et son gouvernement, et aprsè encore plus de boulot pour reformer ce pays englué par son administration de paperasse, d'acquis injustifiés,.......pendant ce temps les privés sont taxés à mort.....
a écrit le 28/04/2013 à 21:22 :
La République exemplaire serait d'en finir avec les indemnités non-imposables des élus qui est un véritable scandale ! A eux tous les droits à nous tous les devoirs. Une des raisons pour lesquelles je ne vote plus...depuis 30 ans !
Réponse de le 28/04/2013 à 21:53 :
qui ne vaut rien ou l'on mettrait un peu de droite un peu de gauche un peu de modem (qui se rejouit de sortir la tete de l'eau) un peu de quoi encore !!!!! quel melange, en tout cas JE SUIS CONTRE -
Réponse de le 28/04/2013 à 22:13 :
Indemnités non soumises à la CSG/RDS non plus. Après chaque mandat politique électif (député, sénateur, maire, etc, etc) ont droit après 5 ans de cotisations à toutes ces différentes retraites d'élus, qu'ils peuvent cumuler et dont chaque montant, (après 5 ans de cotisation) est de + de 1300 ?uros par mois chacune. Toutes ces retraites d'élus sont aussi non-imposable, ni soumises à la CSG/RDS et peuvent se cumuler avec leur retraite professionnelle. Tous ces parlementaires votent les lois pour nous, mais ne se les appliquent pas à eux-mêmes. Et CAHUZAC après à peine 10 mois ministre, alors qu'à présent ne l'est plus, touche 6 mois de salaire de ministre ! Et chaque parlementaire a sa voiture de fonction, son chauffeur, essence gratuite, son logement payé par le contribuable, nourriture, etc, etc. Il est impossible que de nos jours ils puissent avoir notre respect !
Réponse de le 28/04/2013 à 22:26 :
@ joffre et réponse à Joffre" D'accord avec vous! entièrement ! +1000
Réponse de le 28/04/2013 à 23:18 :
à l'exception que ce gouvernement a mis trop de ministeres etc .............................. placé les copains des copains .........................sans compter parcontre toutes les taxes nouvellles et ça continue toujours , il faut stopper tout ça .
Réponse de le 29/04/2013 à 5:05 :
Quand on pense que les 11 nouveaux députés représentant les expatriés, 11 nouveaux députés qui ne servent à rien puisque les expatriés sont TOUS soumis aux lois du pays où ils travaillent, ces 11 députés vont même recevoir une retraite alors qu'ils n'ont jamais travaillé. Elle est Où la République exemplaire ?
a écrit le 28/04/2013 à 21:04 :
Bonjour, il est vrais qu'il est le président qui a la plus mauvaise presse après 1 ans de pouvoir.... Rien de grave. Il risque juste d'être le dernier président de la 5 eme république... Espérons que les français ne se batterons pas entre... Et que le successeur ne sera pas un petit à la moustache beliqueux... Pas de panique les pauvres ne tue pas encore les politique.... À moins que l'on ne nous dise pas tout... Dans tout les cas j'en connet qui ne ferrons pas de grande ligne pas le dictionnaire....Pauvre France
Réponse de le 28/04/2013 à 23:25 :
LA FRANCE n'est plus credible aux yeux du monde entier par la faute de nos dirigeants c'est catastrophique -
a écrit le 28/04/2013 à 20:46 :
Ce sont surtout les critiques qui ne sont pas "impressionnés" par M. Hollande. A dire, personne n'est impressionné par M. Hollande. Il pourra l'ouvrir quand il aura des résultats à présenter aux Français. En attendant, qu'il se fasse tout petit.
Réponse de le 28/04/2013 à 21:15 :
Vous les avez demandé !! Voici les derniers résultats, criés bien fort !!! La crise est finie, la crise est finie, nous nageons dans le bonheur !!!
Albert Préjean " la crise est finie " 1934_____ http://www.youtube.com/watch?v=DC7gVkOCHYc
a écrit le 28/04/2013 à 20:28 :
La devise des Pays Bas est "Je maintiendrai" mais pour Hollande c'est inadmissible car il ne fait rien pour l'état ou du moins les résultats ne semblent pas probant
Réponse de le 28/04/2013 à 22:30 :
exact, il n'a absolument rien fait pour dégraisser", pour l'instant! ...il ne s'attaquera pas à son "haut électorat"!, les promesses, c'est fini, on n'y croit PLUS !!!
Réponse de le 28/04/2013 à 23:11 :
Tu as raison c est un. Populiste sont discours contre l argent etc. Il aurait pu engager des économie dans les dépenses mais il fera rien. C est définitivement un pilote de pédalo
a écrit le 28/04/2013 à 20:14 :
Au vu des commentaires, je remarque que beaucoup d?internautes sont exaspérés par le nombre de fonctionnaires et ce qu'ils nous coutent. Je suis 100% d?accord avec eux, et j'en ai ma claque de voir que les fonctionnaires ont des conditions plus avantageuses que les employés du privés pour tout (retraire, nb de jours de carence...). Légalité n?existe pas dans ce pays entre les fonctionnaires et les employés du privé, c'est une honte!
Réponse de le 28/04/2013 à 20:44 :
Je suis dans le privé depuis toujours (16 ans), j'en ai 38. Je ne supporte plus cette critique envers les fonctionnaires. Il existe une réalité bien réelle, celle d'avoir la liberté de passer le concours et d'avoir leurs avantages que vous jalousez tant ;-)
Réponse de le 28/04/2013 à 21:08 :
Les écarts résultent aussi de la politique des syndicats au niveau national. Ils ont construit un rapport de force avec les gouvernements en utilisant leur capacité de mobilisation au sein de la fonction publique. Les employés du privé n'intéressent pas les instances syndicales sauf pour réaliser quelques coups médiatiques. Les rapports de force du dialogue social sont biaisés aux dépens des salariés du privé.
Réponse de le 28/04/2013 à 23:14 :
Mais dites moi Edmond, vous etes syndiqué au moins?

Réponse de le 28/04/2013 à 23:15 :
Le vrai scandale c est le mille feuille Dans c dans l air avec calvi il y a 15 jours un exemple en paca 107 agence d aide au entreprise Les entreprises qui n arrivent pas à trouver la bonne porte et un budget de fonctionnement de 340 millions d euros à par URSS je vois pas d autre pays aussi incompétent
Réponse de le 29/04/2013 à 9:47 :
La réalité "bien réelle" ne doit pas empêcher d'être Réaliste ! Cela ne doit nullement obliger à être Fonctionnaire dans le seul but d'avoir des privilèges qui devraient être identiques pour TOUS les Français ET plutôt pour ceux qui Créent les richesses que pour ceux qui les accaparent CAR tout le monde n'a pas forcément une Mentalité de Ponctionnaire ! De toute façon (et vous le voyez bien !) à force de maltraiter et décourager CEUX qui produisent les richesses ,les ponctionnaires n'auront bientôt plus grand chose à PONCTIONNER !!! Mais vous avez l'air satisfait de cet état de fait actuel DONC il y a encore des cocus ET contents , comme dit Serge LAMA !!!
a écrit le 28/04/2013 à 19:47 :
Tiens un qui fait parti des 26%! Sûrement fonctionnaire bien planqué!
Réponse de le 28/04/2013 à 20:02 :
Pourquoi vous ne lui dites pas en face ?
Réponse de le 28/04/2013 à 20:23 :
@@boss
Fonctionnaire j'aurais peut etre bien aime, encore que...mais la vie en a decide autrement. Et puis pour moi fonctionnaire c'est pas insultant. Puisque tu te poses des questions, mon c.v. c'est boulot à 17ans et travailleur independant actuellement, donc pas de lecons à recevoir.
Et je me fous des sondages donc je me retrouve pas dans le groupe des "satisfaits". Simplement meme si nos gouvernants(quelque soit leur bord) meritent des critiques, je ne pretends pas, moi, detenir les solutions. surtout dans un contexte aussi difficile.
Réponse de le 28/04/2013 à 22:00 :
Bien vrai boss et malheureusement nous n'avons plus le Général de GAULLE pour sauver notre FRANCE cette fois-ci , comme nous l'avions eu quand COTY ne pouvait plus la diriger
Réponse de le 29/04/2013 à 8:41 :
Pour boss je reconnais qu'il faut bien des fonctionnaires mais leur nombre ne correspond pas à la réalité. Pour certains c'est la planque pour toute leur carrière et ce gouvernement encourage ce type de comportement. On dit qu'il n'y a pas assez de policiers et gendarmes, il y en a assez s'ils étaient employés à leur métier d'origine, la sécurité publique. Non on. Leur demande de se planquer dans des voitures avec leurs radars pour enclencher la pompe à fric qui sert à payer Cahuzac et la compagne de Flamby. Dons si on emploie les fonctionnaires correctement et si on évite de planquer les copains de hollande dans les administrations on pourrait faire de grosses économies.
Réponse de le 29/04/2013 à 9:38 :
Selon le dernier rapport annuel de l'Education Nationale, en faisant le ratio entre le nombre de profs et le nombre d'élèves en France, on tombe sur 1 prof pour 16 élèves... Tous les parents savent que leurs enfants sont plutôt dans des classes de 30 à 35 élèves. Alors certes, il y a des profs qui ont le droit d'être malade, un petit nombre d'entre-eux peut aussi faire de la recherche, mais là il s'agit quasiment d'1 prof sur 2 qui n'est pas devant une classe. Alors oui, les prof sur le terrain souffrent et sont en sous effectif. Mais non, il ne faut pas en embaucher d'autres comme le fait M.Hollande et son gouvernement. Il faut d'abord comprendre pourquoi autant ne sont pas sur le terrain ! C'est la même chose dans la plupart des administrations et il est normal que la plupart des salariés du privée en aient assez de cette situation car ce sont eux qui payent des services publics qui ne se montrent objectivement pas à la hauteur ! Il n'y a qu'à voir le niveau de lecture des élèves. Et que l'on ne me dise pas que c'est la télé, Internet ou la génération SMS. Avec moins de moyens, les anglais sont 9e dans les classement internationaux sur le niveau de lecture... Nous sommes 29e ! C'est intolérable.
Réponse de le 29/04/2013 à 10:28 :
Un professeur à en moyenne 4 classes, un élève 8 professeurs (collège et lycée). Avec cela on retombe bien sur des classes de 30 élèves. Concernant la gestion des postes de professeurs je vous rejoints sur l'incurie des administratifs qui gèrent très mal leur répartition (postes vacants dans certaines académies quand celle d'à côté à des professeurs sans classe). Enfin, le niveau de lecture des élèves cela concerne également les parents. Si les enfants ne sont pas stimulés chez eux, l'école ne suffira pas.
a écrit le 28/04/2013 à 19:33 :
Qu'il fasse attention, il n'a plus que 26 points sur son permis de gouverner...
Réponse de le 28/04/2013 à 19:59 :
Ça m'énerve....pas !!! Mon dieu que ça m'énerve pas !!! La force tranquille au pouvoir.___ http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid1784-c-les-guignols.html?vid=854121
a écrit le 28/04/2013 à 19:21 :
Ca cogne dur sur Hollande.
BEN FAUT PRENDRE LES CLES DU CAMIONS LES GARS.
Seulement pour ca faut deja s'engager en politique et c'est tellement plus facile de balancer des commentaires avachi sur le canape du type, "y a qu'a, faut qu'on...."
Faut avoir la foi pour faire de la politique en france quand on gouverne une bande de beaufs decerebres qui passent leur temps à cracher sur leur pays mais qui sont les premiers à profiter du syteme. Moi, President....je vous dirai Demerdez vous.
Allez les gars cette semaine vous pourrez cherchez l'inspiration en regardant les journaux televises de l'ami Jean Pierre ou mieux en ecoutant ces grands penseurs que sont les anges de la telerealite.
Réponse de le 28/04/2013 à 20:14 :
Heureusement qu'on a pas attendu des gens comme vous pour écrire l'histoire, on serait encore bloqué au moyen-âge. Attardé.
Réponse de le 28/04/2013 à 20:33 :
il y a beaucoup de forces vives dans le pays capables de gouvernées et de nous sortir de l'ornière inextricable où le PS nous amène depuis un an
Réponse de le 28/04/2013 à 22:01 :
@Habemus Austeritate
Qui pretend ecrire l'histoire...Avant de l'ecrire, commence à l'etudier. L'histoire peut eventuellement nous permettre de rendre intelligible la conjoncture presente. Ce qui devrait eviter la profusion d'anatheme et faire preuve de plus d'indulgence envers nos gouvernants. Dans mon precedent commentaire j'invitais chacun à s'engager dans la vie publique, n'est ce pas la meilleure facon "d'ecrire l'histoire" ?
Réponse de le 28/04/2013 à 22:03 :
je n'ai pas vote pour hollande mais j'en veux a ceux qui ont ete aveugle en le mettant au pouvoir
Réponse de le 29/04/2013 à 2:32 :
@boss : Autant pour moi, j'avais mal saisie le fond de votre pensée.
a écrit le 28/04/2013 à 19:13 :
Après avoir nié la crise européenne durant toute sa campagne et dit que tout était de la faute de son prédécesseur si le pays se portait très mal, et bien sûr, mentit en disant haut et fort qu' avec lui au pouvoir et les socialistes au gouvernement tout aller s' arranger : le résultat au bout d' un an aux commandes prouve qu' il est aussi médiocre que les gouvernements précédents. Donc qu' il travaille et ferme sa bouche !!!!
a écrit le 28/04/2013 à 18:42 :
Comme un "bon capitaine", il ne sortira du navire France qu'une fois qu'il aura complètement sombré corps et bien.
Réponse de le 28/04/2013 à 18:53 :
Comme le capitaine du Concordia ?
Réponse de le 28/04/2013 à 19:03 :
ah!ah!hi!hi fameux capitaine, s'il en est !! ouais! on est mal, mal barrés !
a écrit le 28/04/2013 à 18:34 :
Mélanchon ne s'est trompé que d'embarcation : ce n'est peut être pas un pédalo, mais cela risque de devenir le Titanic.
a écrit le 28/04/2013 à 18:34 :
En France, grosso modo un million d'élus en tous genres, presque 6 millions de fonctionnaires, 7 millions de retraités, 8 millions d'écoliers et d'étudiants, 20 millions d'assistés, 12 millions d'immigrés, 4 millions de malades chroniques. Il reste bien peu de monde pour faire bouillir la marmite....
Réponse de le 28/04/2013 à 18:49 :
c'est vraiment grosso modo alors
Réponse de le 28/04/2013 à 19:10 :
@Yvette Les mêmes peuvent se retrouver comptabilisés plusieurs fois dans votre énumération. Beaucoup d'entre-eux font aussi bouillir la marmite. Je veux croire qu'il s'agit de paralogisme et non pas de sophisme de votre part.
Réponse de le 28/04/2013 à 20:22 :
En France c'est pas une marmite que nous avons sur le feu, c'est un gros faitout , « Yvette@ fait-tout ».
a écrit le 28/04/2013 à 18:28 :
Putain, encore 4 ans...
Réponse de le 29/04/2013 à 4:12 :
avant qu'il soit réélu...
Réponse de le 29/04/2013 à 19:33 :
S'il est déjà au second tour, ce sera déjà bien...
a écrit le 28/04/2013 à 18:19 :
C'est ca continue a faire l'autruche!
Réponse de le 28/04/2013 à 18:59 :
un jour le peuple remettras un echafaud en service
a écrit le 28/04/2013 à 18:19 :
Un 68tard jouisseur qui joue au procureur anti Sarko bling bling : fallait oser !
a écrit le 28/04/2013 à 18:08 :
Les tenants du bouffon, du bonimenteur $arkozy de Nagy Bocsa et de la clique Copé/Fillon peuvent toujours se faire plaisir en traitant Hollande de flanby, de nul premier, n'empêche, il a été élu et il est le Président de la République pour encore 4 ans... Et au train où ça va à droite et à l'Ump en particulier, c'est plutôt pour 9 ans. A moins de n'être qu'un benêt, personne ne peut imaginer qu'il ne suit pas un cap, qui peut certes déplaire, mais c'est lui le président, et à sa place nous ferions tous pareil, jusqu'à la dernière
minute de pouvoir. Rien que pour faire ch...r en plus.
Réponse de le 28/04/2013 à 18:52 :
La méthode Coué a du bon !
Réponse de le 28/04/2013 à 21:07 :
La connerie aussi...
Réponse de le 28/04/2013 à 23:11 :
JB38 4 ans il partira avant et de lui-meme ce flamby
a écrit le 28/04/2013 à 18:04 :
il a dit pendant la campagne qu'il n'y avait pas de crise; donc comme rien n'est apparu de reellement nouveau depuis ( pas de lehmann, pas de crise grecque, pas de crise italienne ou espagnole) , c'est que tt va bien.... et pour le plaisir.... http://www.youtube.com/watch?v=jGQaz8bfoqE
a écrit le 28/04/2013 à 17:50 :
Suppression de la journée de carence des fonctionnaires, syphonage de la CNAV par les retraités d'EDF, maintien du système occulte de financement des syndicats par les CE d'entreprises dites publiques, maintien de la réserve parlementaire, ...
En pleine crise budgétaire, tandis que les PME sont exangues, en voilà de la saine gestion !
Réponse de le 28/04/2013 à 18:32 :
Qu'est-ce que les CE d'entreprises publiques ou privées ont à voir avec le budget de la Nation ? La CNAV est un organisme privé. La réserve parlementaire fait problème sur son utilisation : certains élus indélicats la "sucrent", mais la plupart l'utilise dans l'intérêt général. Il ne s'agit pas de la supprimer, mais d'en contrôler l'utilisation et de sanctionner les indélicats. Quant aux PME au lieu de se concurrencer bêtement elles devraient apprendre à travailler en synergie comme font les PME allemandes. Et l'antisyndicalisme primaire : les Allemands sont syndiqués à plus de 80% et leurs syndicats sont adossés aux partis politiques (contrairement aux syndicats français et à la légende urbaine et rurale) ; les Français sont syndiqués entre 9% et 11%...on voit le résultat. Syndiquez-vous, peut-être les choses iront mieux...
a écrit le 28/04/2013 à 17:44 :
Ils ont fait beaucoup d'erreurs dans la conduite politique et économiques du pays , mais personne n'a dit "mer culpa" , c'est pour cette raison que le pouvoir d'achat diminue et que le chômage explose . Alors bien sur des promesses c'est facile à faire du style " j'inverserai la courbe du chômage avant la fin de l'année" mais a une promesse gratuite non respectée enfin d'année , il faudra en tirer au moins les conséquences c'est à dire passer la main quant on y comprend plus rien il me semble.
Réponse de le 28/04/2013 à 18:18 :
La promesse sera tenue. L'embauche des emplois aidés et publics sera intensifiée et concentrée sur la fin de cette année. La courbe du chômage s'inversera. La promesse ne précise pas que l'inversion sera durable.
Réponse de le 28/04/2013 à 18:37 :
Emplois aidés, emplois publics, quel miroir aux alouettes ... Plutôt que de relancer l'industrie, on va encore carboniser l'argent des contribuables dans des mesurettes clientélistes à courte vue. On va dans le mur ...
Réponse de le 28/04/2013 à 18:38 :
Embauches aux frais de la princesse (pardon de la République) en creusant un peu plus la dette, avec des emplois temporaires ou fictifs.
a écrit le 28/04/2013 à 17:40 :
Le mariage pour tous est acquit et c'est l'essentiel pour notre économie selon nos dirigeants, cette loi est le pillier central pour l'avenir de notre pays. Le chômage est le probléme secondaire.
Réponse de le 28/04/2013 à 18:22 :
JE suis en desaccord total avec vous le chomage estle premier probleme a combattre -
Réponse de le 28/04/2013 à 18:46 :
@le bon choix. Vous avez raison. Le chômage fluctue en fonction des cycles économiques. Les livres d'Histoire ne retiennent que les faits d'armes, les avancées sociétales et la géopolitique. Hollande sera un jour au Panthéon.
Réponse de le 28/04/2013 à 18:47 :
c'est de l'humour.....
Réponse de le 28/04/2013 à 19:05 :
Il fallait bien faire le mariage pour tous, On est le 14 eme pays apres l'Uruguay et le portugal. Quel honte que l'on est pas fait avant.
Réponse de le 28/04/2013 à 19:35 :
@Gina G. Un lobbying efficace nécessite du temps et de nombreux investissements avant d'atteindre son but.
Réponse de le 29/04/2013 à 10:27 :
Bientôt au Panthéon ??? Et si l'on l'y mettait DE SUITE ????
a écrit le 28/04/2013 à 17:33 :
mais si , mais si , il est au contraire très impressionné par les critiques et les sondages, mais ne peut pas le reconnaître, fonction oblige.
a écrit le 28/04/2013 à 17:32 :
Pour le serait il? il peut faire toutes les bourdes et erreurs, il ne sera jamais licencié. 5 ans pour profiter des avantages des dorures de l'état, il peut remercier le FN. Quelle mesure sociétale va t il inventer encore pour faire diversion? pendant ce temps il y a une augmentation des faillites d'entreprises, le chômage, la pauvreté. Nous entrons dans une longue période de récession et de décroissance inéluctable.Si l'on a un Président instruit, il lui manque le principal, savoir se remettre en question, c'est une preuve d'intelligence.
a écrit le 28/04/2013 à 17:21 :
Si notre Président était lucide, il reconnaîtrait son échec total. Echec sur le front du chômage, échec sur la cohésion nationale, échec, échec, échec complet. Avant que nous nous retrouvions comme en Grèce ou à Chypre, il lui faudrait faire preuve de détermination et de courage, c'est à dire dissoudre l'Assemblée. A l'issue de l'inévitable changement de majorité qui en découlerait, il serait dans l'obligation de désigner un autre premier ministre, plus efficace (c'est facile). Et, bien sûr, une équipe plus professionnelle.
a écrit le 28/04/2013 à 17:19 :
Désolé, mais ne dit on pas " il n'y a que les imbéciles, qui ne changent pas d'avis.."et devant une réalité si convaincante,il y a de quoi se poser des questions......
a écrit le 28/04/2013 à 17:19 :
.. ne veut voir, c'est que notre futur président sera une femme blonde aux yeux bleux avec un nom breton. Certains ne rigoleront plus du tout, à force de trop tirer sur une corde trop usée !
Réponse de le 28/04/2013 à 17:40 :
....et pourquoi pas, bon sang ? ! que craignons de plus, que ce qui nous arrive actuellement, sans compter ce qui nous pend au nez? Sidérant cette peur non fondée ! je dis bien, non fondée, et au contraire, même sans miracle, il pourrait y avoir du positif!
Réponse de le 28/04/2013 à 18:14 :
...mais c'est bien sûr !! on les a vu à l??uvre dans quelques villes du sud-est dans les années 1980...au point que même leur électorat ne les soutient plus par là-bas...
Réponse de le 28/04/2013 à 18:54 :
ouais, à Toulon, Mr le Chevalier ,'a rien pu faire pendant son mandat! le conseil régional, coseil général ont "fermé les robinets", aucun crédit ne leur ont été accordé ! évidemment il n'a pu faire grand chose, et je ne vous parle même pas des coups bas qu'on lui a porté! il etait évident qu'il genait les prédecesseurs , mais vérifiez dorénavant, le score qui sera fait dans le sud en 2014, et vous je parie que vous serez étonné....
a écrit le 28/04/2013 à 17:18 :
il est assuré de sa paye pendant 5 ans et plus ainsi que ses pantouflards qu'il tire dans son sillage,pour le reste (austérité,misère,chômage...)que le peuple se débrouille.
Réponse de le 28/04/2013 à 17:41 :
mais, c'est exactement ça !
a écrit le 28/04/2013 à 17:16 :
Monsieur Hollande a été élu de justesse, donc un certain nombre de gens de droite lui ont fait confiance et il aurait dû en tenir compte dans ses actions. l'affaire du ministre tricheur et le mariage gay sont un cadeau béni à la droite. (ou un simple cadeau entre potes !)
a écrit le 28/04/2013 à 17:13 :
Le president du "chomage pour tous"
a écrit le 28/04/2013 à 17:12 :
He suis peter de rire car les socialios ont mis le plus nul du monde au pouvoir. Ils ont tue l'economies et notre prochain president sera de droite et liberal, mes amis fonctionnaires n'ayez pas peur... Tremblez votre tour est proche ;)
Réponse de le 28/04/2013 à 17:18 :
en réalité, même sous la droite les privilèges des fonctionnaires n'ont quasiment pas été touchés, malgré les grandes phrases...
Réponse de le 28/04/2013 à 17:22 :
Ricanez,mais sachez qu'il y a des secteurs qui croulent sous la demande.Dans les collectivités locales notre activité explose et nous sommes en train d'embaucher en urgence,non,tout n'est pas noir en france!
Réponse de le 28/04/2013 à 17:26 :
Pouvez- vous énumérer ces fameux privilèges dont tout le monde parle ? S'il y a tant de privilèges je ne comprends pas pourquoi les gens s'entêtent à travailler dans le privé...
Réponse de le 28/04/2013 à 17:32 :
"les collectivités locales embauchent en urgence" ... mais avec quel argent ??? Vous nous annoncez une prochaine hausse d'impôts supplémentaires ??
Réponse de le 28/04/2013 à 17:32 :
"les collectivités locales embauchent en urgence" ... mais avec quel argent ??? Vous nous annoncez une prochaine hausse d'impôts supplémentaires ??
Réponse de le 28/04/2013 à 17:34 :
...heu : l'absence de jour de carence, l'accès à la Préfond (seul fond de pension de france) garantie de l'emploi, hausse des salaires à la simple ancienneté, départ en retraite basé sur les 6 derniers mois au lieu des 25 meilleures années, retour à son poste garanti pour les élus en cas de revers électoral, ... on continue ??!!
Réponse de le 28/04/2013 à 18:09 :
Un privilège : ce qui est en dehors de la loi commune. Dans le privé le jour de carence est pris en charge par l'employeur. L?État ne prenait pas en charge ce jour de carence, ce qui veut dire que les salariés du privé avaient un privilège. La suppression de cette mesure sarkoziste a rétabli l'équité devant la loi commune... tout simplement. La garantie de l'emploi est soumise à l'obtention d'un concours anonyme ouvert à tous...loi commune encore. Dans le privé les salaires augmentent automatiquement à l'ancienneté aussi. Le calcul de la retraite sur les 6 derniers mois s'explique par le fait qu'un fonctionnaire peut, à la suite d'un concours, changer de catégorie ou de cadre...mais concours, pas privilège, pas passe-droit...La question des élus est pertinente et le gouvernement actuel, justement, réfléchit à la situation afin d'établir l'égalité des citoyens. Mais notez que la droite qui se plaint aujourd'hui et qui pourtant a eu tout le temps pour y réfléchir n'a jamais abordé la question quand elle était au pouvoir...pourquoi ? Il n'y a pas de privilège, pas de passe-droit. Et d'ailleurs les fonctionnaires n'ont pas de retraite, ils ont une pension et c'est tout à fait différent. Lisez attentivement les statuts de la fonction publique d?État...
a écrit le 28/04/2013 à 16:51 :
1000 chômeurs de plus chaque jour environ .Le 14 Mai vote définitif de l'ANI au sénat .Ensuite des que l'ANI est appliqué dans les entreprises il sera intéressant d'observer ce qui va se passer .Baisse des salaires ou temps partiel ou je dirais plutôt licenciements .2000 licenciements par jour c'est possible .4 millions de chômeurs l'année prochaine c'est possible ce qui ferait un peu plus de 13 % .A ce moment là que dira Hollande ? Il a offert aux patrons la possibilité de licencier facilement ,de plus pour moins cher voire pour rien .Si çà arrive comme je le crois , il sera impressionné par la rue mais surtout par le résultat des 2 elections de 2014 .Les élus PS sentent le danger et c'est pour cette raison qu'on les entend beaucoup
a écrit le 28/04/2013 à 16:40 :
ce qui est "impressionnant" sont les cartes des restaurants du Sénat et de l'Elysée...
Réponse de le 28/04/2013 à 17:01 :
Sur ce plan-là vous avez tout à fait raison...il serait temps que notre société se rapproche un peu plus de l'éthique des pays scandinaves...tout ce faste d'un autre temps est mal perçu et les élus de la Nation devraient se modérer un peu plus...
Réponse de le 28/04/2013 à 17:22 :
...se modérer "un peu plus"...est vraiment "mo-dé-ré " ! mais vraiment ! quand on voit leurs émoluments, leurs avantages etc....oui, ce serait vraiment le moindre des efforts!!!
a écrit le 28/04/2013 à 16:37 :
La d?nfiture s'acc?re et notre Pr?dent fait comme si tout ?it sous contr? Le ch?e, contrairement ?a promesse d'investiture, a franchi un nouveau record, notre d?cit commercial se creuse encore, les 2% de croissance n?ssaires pour freiner les destructions d'emploi sont inatteignables, les entrepreneurs et chefs d'entreprises chercheraient plut? d?aisser pour retrouver un peu de marge (et ont le moral dans les chaussettes), seulement 25% des fran?s lui font confiance, et P?re il est tranquille, serein l'animal... Je veux bien comprendre que ces personnes vivent dans un cocon, mais l?a d?nnexion avec la r?it?evient pathologique!
a écrit le 28/04/2013 à 16:33 :
Pauvre France: Nul 1er va s'entetter... Le President et le gouvernement n'ont pas la solution; ils sont le probleme... A quand un Reagan, une Thatcher ou une Merkel pour remonter le pays? On ne peut vraiment pas imaginer 4 ans de plus!... DEMISSION DEMISSION DEMISSION ET RETOUR AUX URNES!!!
Réponse de le 28/04/2013 à 16:53 :
SI, il restera 4 ans .Quand Sarko était là çà nous faisait le même effet , vous verrez on s'y fait
a écrit le 28/04/2013 à 16:22 :
Nous avons un gouvernement impopulaire mais les déficits n?ont pas encore été résorbés. Les experts nous disent 130 milliards. De plus si on parle croissance, il faut parler financement de l?innovation, compétitivité alors qu?on sort du top 20 et emplois non pourvus, on parle de 500000. On a un autre problème grave, certains s?attaquent à l?Allemagne. Ils inculpent les autres pour leurs propres erreurs. L?opposition dit qu?on envoie la France dans le mur, c?est peu dire ! Alors faut pas s?étonner d?avoir trois quarts de la population qui souhaite une insurrection. Ils ne font pas leur travail. Franchement avec un tel chômage et un tel déficit, comment on va vivre ? Et pire on a créé une pénurie de logements qui dans tous les pays éclate la société.
Réponse de le 28/04/2013 à 17:08 :
"Le mur, le mur" : on n'entend que ça depuis des mois, mais le mur c'est la droite qui nous y a mis...et maintenant il faut essayer d'en sortir justement de ce mur...vous attendiez quoi ? un miracle ? peut-être que les mesures prises par le gouvernement actuelles n'apporteront pas les résultats escomptés, mais attendons au moins de voir ce que ça donne avant de critiquer tous azimuts et à propos de tout...y compris de la couleur de la cravate du Président de la République...
Réponse de le 28/04/2013 à 17:25 :
nous n'attendions pas un miracle, franchement! mais PAS des promesses, paroles stériles pour être élu ! la critique est à l'ampleur de l espérance envisagée !!! (cela dit, la droite = nulle aussi !)
a écrit le 28/04/2013 à 15:59 :
L'intervention du président VGE est claire dans la presse qui nous dit que l?entreprise serait condamnée par le gouvernement et l?Etat par le déficit, ainsi comment paiera-t-on les fonctionnaires au défaut de paiement ?
Réponse de le 28/04/2013 à 16:28 :
justement les fonctionnaire plus paye seront au chomage ! ET DE FORCE on reformera l etat ! Au momment de la faillite on fera tout ce que l on a pas fait depuis 20 ans
a écrit le 28/04/2013 à 15:59 :
c'est normal ! en pleine crise économique et financière dévastatrice... pour un président anormalement normal ... d'être impressionné que par lui même ....
a écrit le 28/04/2013 à 15:44 :
On liquide les forces créatives....
a écrit le 28/04/2013 à 15:23 :
la tirade du nez !!!! oh!!!!il n'y en aurai pas faudrait il l' inventer merci pour ton ROSTAND GÉRARD un grand MERCI !!!!
Réponse de le 28/04/2013 à 23:22 :
Depardieu a eu le nez fin en quittant sa FRANCE
a écrit le 28/04/2013 à 15:23 :
Les critiques, il s'en tape. Il a été élu et est certain d'un excellent salaire à vie, tout le reste c'est du pipeau :-) Entre la peste et le choléra, le choix était en effet restreint, mais quand on est d'accord ni avec l'un, ni avec l'autre, on vote blanc :-)
Réponse de le 28/04/2013 à 16:20 :
Politique de Mitterand, "je ne leur ferai pas cadeau d un jour"
Réponse de le 28/04/2013 à 17:26 :
Tout à fait + 1
Réponse de le 28/04/2013 à 18:13 :
Quand on est d'accord avec ni l'un ni l'autre, on file en Allemagne aux US ou chez les rosbifs, il paraît que la-bas il n'y a ni peste, ni choléra, alors pourquoi rester ici? Il y a aussi comme possible, l'Afghanistan, l'Iran, la Corée du nord,le Yémen et encore bien d'autres pays, où c'est différent et certainement mieux qu'en France.
Réponse de le 28/04/2013 à 22:15 :
Beh voyons ! Votre modèle, qui est-il ? Staline ?
Réponse de le 28/04/2013 à 22:38 :
Bolchévick...!
a écrit le 28/04/2013 à 14:53 :
Comment des hauts-fonctionnaires, qui n'ont jamais diriger d'entreprises, peuvent-ils prétendre redresser l'économie française ? Vraiment....
Réponse de le 28/04/2013 à 15:07 :
"l'argument" est plutôt spécieux...avez-vous déjà vu un panneau suivre la route qu'il indiquait?...réfléchissez bien à cette question...ne précipitez pas votre réponse...
Réponse de le 28/04/2013 à 15:07 :
faux ! beaucoup de hauts fonctionnaires dirigent ou ont dirigé de grandes entreprises ..ex Gallois
Réponse de le 28/04/2013 à 15:18 :
lisez le rapport récent de gallois sur internet ( bonnes idées..)
Réponse de le 28/04/2013 à 15:22 :
C'est bien un des maux français. Ces gens ne connaissent que les grandes entreprises et non le monde des PME ! Ils n'ont jamais pris un seul risque, jamais investit un seul euro de leur poche et on voudrait qu'ils trouvent les bonnes solutions à nos problèmes ? Notre modèle est basé sur une oligarchie qui ne connait rien au mode entrepreneurial seul créateur de richesses. On voit aujourd'hui où nous en sommes contrairement aux Allemands où les décideurs ont d'abord eu les mains dans le cambouis !
Réponse de le 28/04/2013 à 15:41 :
A @ joli discours et a Sceptico: on est bien d'accord! Merci pour vos commentaires. Enfin des gens senses. A quand une revelation de la part des medias Francais de ce fait?! Que font ils ces messieurs et dames de la presse?
Réponse de le 28/04/2013 à 15:45 :
A. Merkel n'a jamais été chef d'entreprise, elle est prof de physique, autrement dit fonctionnaire...etc...Une Nation n'est pas une épicerie...ça fonctionne pas pareil...
Réponse de le 28/04/2013 à 16:02 :
Et j'imagine Bouygues Président Français ! Nous aurions tous une autoroute pour rentrer chez nous, l'immobilier serait soutenu avec de grosses subventions , les telecoms auraient difficilement été ouverts a de nouveaux entrants (Bon c'est vrai Bouygues était le parrain d'un fils a Sarko, la famille quoi , donc c'est un peu comme si Bouygues avait été Président) . Par contre sur le commerce extérieur malheureusement Bouygues n'a pas beaucoup aidé Sarko à faire les bons choix donc a priori ce n'est pas la solution géniale. Et puis un Président Patron , rien de mieux pour éviter les conflits d'intérêts.
Réponse de le 28/04/2013 à 16:09 :
Commentaire grotesque. Dans ce gouvernement, il n' y a aucun chef d'entreprise, aucun salarié du privé. Que des fonctionnaires qui ne comprennent rien à la vie du pays à cause de leur idéologie marxisante. Ce n'est pas avec eux que nous allons nous en sortir.
Réponse de le 28/04/2013 à 17:20 :
Loi. Vous avez parfaitement raison, vous dîtes la vérité en toute objectivité. Mais comment faire, pour empécher tous ces gens là de nuire, gravement, tout un pays comme le notre. Les conséquences sont déjà douloureuses et catatrosphiques peut être déjà irréversibles. Je suis soucieux de l'avenir pour nos enfants qui sont nés dans un pays comme la france courageuse et innovante, le passé en fait un témoignage glorieux dans toutes les innovations modernes et de l'histoire. Comment empécher cette dévastation ruineuse proche d'un séisme éconnomique?
Réponse de le 28/04/2013 à 17:33 :
il faudrait, que les individus ne votent plus! chacun en son âme et conscience, ou vote blanc! c'est tout ce que nous avons comme choix de manoeuvre pour 2014..... Pour nos enfants, il est évident qu'il y a de quoi se faire beaucoup de souci! leurs parents sont déjà dans la panade grave...ils ne leur restera "peut-être " que le déchirement de partir, laisser famille, amis, peut -être même conjoint(cela arrive, hélas), pour essayer de s'en sortir ailleurs, avec beaucoup d'énergie et courage...
Réponse de le 28/04/2013 à 17:43 :
@jolidiscours. les fonctionnaires sont parachutes dans les grands groupes francais en situation de monopole ou d oligopole. Ils ne connaissent pas les problemes concurentiels des PME et PMI.
Réponse de le 28/04/2013 à 17:45 :
....que font il les médias?....Du poeple! ça fait du chiffre!
a écrit le 28/04/2013 à 14:45 :
Quel cap ! que je sache il n y a aucun cap !
Réponse de le 28/04/2013 à 14:59 :
Une navigation en pédalo se fait sans cap
Réponse de le 28/04/2013 à 16:00 :
Si il y a un cap : droit sur les récifs. Et ça fait un bon moment que l'on suit obstinément cette direction. Déjà il eu fallu agir sur l'investissement privé étranger et français. Or avec la suppression de l'avoir fiscal sur les dividendes et la hausse continue CSG et Cie sous la droite, et l'achèvement par la Gauche : fiscalité ubuesque et confiscatoire, on dissuade l'investissement. Idem pour les "réglementations" bancaires et des assurances qui empêchent toutes prises de risque, or sans prises de risques pas de croissance. Tout ça pour des rentrées fiscales marginales. Même Miterrand n'avait pas été aussi loin que Sarko-Hollande (2 nuls en économie visiblement). A tel point que pour attirer certains investisseurs on fait une exemption fiscale (ex : Qatar). Ou on cherche des palliatifs (ex la BPI). La boite à outils est sous dimensionnée : création de quelque emplois aidés vs 5 millions de chômeurs, investissement minimums là ou on aurait besoin de plusieurs centaines de milliards. La question est va -ton se réveiller avant le naufrage? Sans compter que l'on à pas encore compris le problème que pose l'énergie nucléaire malgré les avertissements à répétitions (St Laurent des Eaux, USA, GB, Ukraine, Japon). Avenir radieux : ruinés et atomisés, ça va être sympa. Aux moins les allemands on tirés les leçons et son pragmatiques. Les critiques grotesques de nos élites à leurs égard laisse perplexe et donne la longueur du chemin qu'il reste à faire.
Réponse de le 28/04/2013 à 17:22 :
A propos du nucléaire : vous connaissez le prix du kw/h en Allemagne par rapport à la France? Êtes-vous prêt à payer plus cher votre électricité ?
Le problème du chômage date de la seconde cohabitation de Mitterrand/Balladur : la privatisation de grandes entreprises qui ont été rachetées par des fonds de pension étrangers (en particulier américains)...du coup l'ouvrier français (mais pas que...) est soumis aux actionnaires étrangers (sidérurgie, pneumatiques, etc...)...mais à l'époque les Français ont voté à droite et ont eu un gouvernement de droite qui a fait une politique de droite...de quoi se plaint-on ? Est-ce que gouvernement actuel va mener une politique de gauche dans l'intérêt de la Nation (c'est-à-dire de tous) ? là est la vraie question. Si oui, il seront élus et réélus, sinon ils perdront les élections. La droite reviendra et videra les caisses comme d'habitude ; parce c'est ça la réalité : la droite gaspille et vide les caisses.
Réponse de le 29/04/2013 à 10:17 :
De toute façon l'électricité sera plus chère, nucléaire ou pas (l'EPR de Flamanville à 8,5 milliards n'est pas rentable). Quitte à la payer plus chère, je préfère éviter un Fukushima français. Après idéologie de gauche ou de droite, peut importe, il faut juste être réaliste. Or pour le moment on vit à crédit et dans le déni de réalité économique, malgré le fait que l'on à l'exemple allemand sous les yeux.
a écrit le 28/04/2013 à 14:42 :
Qui peut impressionner un rond de cuir. N'a-t-il pas dit lui-même qu'il avait un cuir solide. En plus, le cuir est sourd.
a écrit le 28/04/2013 à 14:24 :
Il a tellement d'autorité et une vision si claire du cap a tenir que ses propres troupes lui font une confiance évidente !
Si Cambadélis sort du bois c'est que la gauche anti Hollande croit pouvoir le faire plier ou se rend compte qu'il va sous peu aller dans le sens du réalisme economique car il n'y aura pas d'autre option dans une Europe ou la France se sera mis à dos ses partenaires.
Le point pivot de sa présidence n'est pas loin !
Ce n'est pas Hollande qui craquera mais le P.S. qui se déchirera de peur de perdre les prochaines élections. C'est une constante sous la V république, les présidents fixent l'horizon et visent la reussite pour l'histoire, les députés cherchent a conserver leur siège durement gagné.
a écrit le 28/04/2013 à 13:56 :
Il est complètement aveugle! quand ça va chauffer et pour de vrai dans la rue il n'aura plus qu'à remettre sa démission!
Réponse de le 28/04/2013 à 14:26 :
Arrêtez, avec 6 millions de fonctionnaires payés et augmentés rubis sur l'ongle vous croyez au père noël, ça peut chauffer et alors croyez vous que les français accepteront de renoncer à leur niveau de vie pour une révolution? renoncer à la voiture, au crédit sur la maison, et tout le reste... Il ne se passera rien, et en haut lieu ils le savent mieux que vous et moi.
Réponse de le 28/04/2013 à 14:33 :
ah !! c'est pas évident la démocratie...!!
Réponse de le 28/04/2013 à 15:00 :
@bulishtar ,
justement revolution il peu y avoir car : les 6 millions de fonctionnaires sont paye sur le dos des 15 millions de personnes qui ont encore un travaille !!! Or quand avec le chamage qui monte, on passe de 15 a 14 etc.... et pour les payer rubis sur l ongle les impot montent !!! Il y a aura un momment ou pauvres, ruines, presse tel des citrons les travailleurs du prive diront STOP !
Réponse de le 28/04/2013 à 15:19 :
On a ruiné l'entreprise et on continue, comment espère-t-on payer les fonctionnaires?
Réponse de le 28/04/2013 à 16:39 :
@satan et @Hop, les fonctionnaires sont payés par les fonds souverains (obligations d'etat) levés lors des adjucations de l'AFT (Agence France Trésor) située au 9e étage du bâtiment Colbert, à Paris Bercy. Les prélèvements effectués sur les actifs en activité, contribuent à financer les caisses de la sécurité sociale, et divers impôts dont la csg. Par contre, ce sont une partie importante de nos impôts directs qui sont alloués à la charge des intérêts de la dette contracté par l'AFT. Et ce poste est de loin le premier poste du budget de l'Etat, loin devant l'education nationale et le budget des armées. Les français qui ne font pas partie de ces deux corps sont tout simplement sacrifiés sur l'autel du statu quo de notre politique intérieure.
Réponse de le 28/04/2013 à 17:08 :
@bulishtar,
Non seuls les employe du prive sont sacrifie aux profit des fonctionnaires et des politiques sociales genereuses dont n ous n avons plus les moyens !
Réponse de le 28/04/2013 à 19:45 :
Je n'ai jamais dit autre chose, prenez le temps de relire mon dernier post. Une part importante de nos impôts va au remboursement des intérêts de la dette qui sert à financer les salaires des fonctionnaires. On pourrait pratiquement retrouver entre 30 et 35% de revenus supplémentaires sur nos fiches de paie si on ne devait plus s'acquitter des remboursements d'emprunts de la dette, sans pour autant toucher aux autres budgets, qui pourraient aussi, faire l'objet de coupes sommbres.
a écrit le 28/04/2013 à 13:55 :
Il est tenace !! 25% seulement de satisfaits, et il espère encore qu' il va faire des miracles !! Dans 1 mois, il va voir ce que les Français pensent réellement de lui, il n' a pas encore compris qu' il n' est pas et ne sera jamais capable de redresser notre pays !!! Il faut qu' il démissionne, vite de nouvelles élections, c' est le moment, les Français sont chauffés à blanc, mais il ne veut pas , il sait qu' elle partie passerait au premier tour en ce moment ?? Devinez ?? Il a tellement fait de belles choses , mariage pour tous dans la précipitation, suppression de la journée de carence des fonctionnaires, augmentation du dépot du livret A à 23000 euros, et maintenant il parle de baisser le taux à 1.25% !! La délinquance qui n' a jamais connue une hausse pareil !! Tous les jours, il y a des meurtres, dans nos écoles, dans la rue, dans le métro ou le train, les gens ne peuvent même plus sortir de chez eux sans se faire cracher dessus ou se faire planter un coup de couteau pour un regard qui ne leur plait pas, je parle bien sur des petits protégés que Mme Taubira défend en permanence !!! Les victimes ils s' en foutent !!! Les prisont que l' ont va refaire à neuve, avec tout le conford pour ces petits êtres innocents !!! Pendant ce temps là, les maisons de retraites pour nos ainés sont dans un état déplorables !!C'est ça la politique de Mr Hollande et de son gouvernement, et bien les Français en ont marrent !!! C' est toujours pour notre président la faute de son prédécésseur, mais il le savait dans quel état était notre pays, il a voulu la place, il nous l' a dit 11 fois....MOI PRESIDENT JE FERAIS, alors qu' il arête de toujours trouver des excuses, c' est Mr Sarkozy, c' est la crise, c' est le climat, c' est la chine, c' est l' allemagne !!!! Alors vive les prochaines élections, et je crois que les socialistes vont partir faire un très très long voyage pour des décénnies , nous allons êtres tranquille pour un bon moment !!!
Réponse de le 28/04/2013 à 16:56 :
Mon commentaire semble s'être égaré : les prisons sont du ressort de l?État, les maisons de retraite sont des entreprises privées ; c'est donc aux actionnaires de ces maisons de retraite qu'il faut vous adresser...ce qui prouve par la même occasion que tout confier au privé n'est pas forcément la bonne solution...heureusement qu'il y a des fonctionnaires qui font leur boulot, c'est-à-dire qui font fonctionner la Nation...de votre côté prenez garde à l'orthographe...elle mérite un meilleur traitement que celui que vous lui faites subir...
Réponse de le 28/04/2013 à 22:45 :
bien exprimé, avec énergie et réalisme..bien exprimé ! +1000 @ alluile trop obnubilé par l'orthographe!
a écrit le 28/04/2013 à 13:46 :
"Dans un entretien accordé il y a dix jours à des agences de presse sur son bilan" .... Il était temps. Ah qu'elle est belle la partialité des journalistes.
Réponse de le 28/04/2013 à 14:21 :
songez aussi qu'il se récupère le triste bilan de son prédecesseur qui a doublé le déficit, n'est "pas allé chercher la croissance" comme il le prétendait....en quelques mois on ne "bouleverse pas tout" les politiques laissent des traces...
Réponse de le 28/04/2013 à 14:47 :
Il est vrai que votre idole est au pouvoir depuis un an qu'il n' a rien fait pour arranger la situation de notre économie, qui se dégrade encore plus rapidement que sous Sarkozy. En même temps, tout vouloir rejeter sur ce dernier prouve une chose : l'incapacité du pouvoir et à la gauche incompétente d' assumer sa part de responsabilité dans le désastre actuel. D'ailleurs, le nouveau bouc-émissaire de nos socialistes incompétents est l'Allemagne. Pauvre d'eux....
Réponse de le 28/04/2013 à 15:43 :
C'était juste pour faire remarquer que La Tribune attend 10 jours avant de diffuser des infos dans certains cas ... Des nouvelles pas très fraiches quand cela concerne la gauche. Pour faire le bilan de Hollande dans 5 ans je me méfierais donc des informations données par la Tribune qui là encore pourraient ne pas être très fraiches ...
Réponse de le 28/04/2013 à 22:49 :
Bah!..Sarkozy devait aller chercher" LA CROISSANCE AVEC LES DENTS"!! , devait employer "LE KARCHER", et on en passe..! ces hommes politiques sont effarants.. !
a écrit le 28/04/2013 à 13:41 :
On va droit dans le mur, je pense qu il est aveugle
Réponse de le 28/04/2013 à 14:16 :
le système certes, va droit dans le mur .. Sarko fut autant impopulaire sinon davantage à la fin de son mandat -
n'attendez pas un "messie"...
Réponse de le 28/04/2013 à 14:48 :
Sarkozy était impopulaire surtout en fin de mandat. Ne vous en déplaise, la plupart des sondages lui étaient encore largement favorables au bout d'un an.
Réponse de le 28/04/2013 à 15:04 :
@ mimosa ,
C est la politique stupide du tout sauf sarko qui a mi hollande au pouvoir ! Sans DSK et avec une autre communication peu etre sarko aurai ete re elu
Réponse de le 28/04/2013 à 15:09 :
...et il a perdu les élections intermédiaires et présidentielles...comme quoi, les sondages...!!!
Réponse de le 28/04/2013 à 15:17 :
sarko a semé la haine et a divisé tous les français ; c'est pourquoi il n'a pas été réélu ! d'ailleurs c'est la politique de l'UMP de semer la haine : voyez leur tendance homophobe
Réponse de le 28/04/2013 à 16:11 :
Il est vrai qu' Hollande est un immense rassembleur.... Mieux vaudrait être aveugle que de lire de tels propos.....
Réponse de le 28/04/2013 à 17:36 :
l'un comme l'autre de façon différente, MAIS = NULS de chez NUL !
Réponse de le 01/03/2016 à 12:26 :
En dehors de l aspect technique ils "z en "pensent quoi Mme Cosse et mr Placé ? Ce gouvernement me fait vraiment honte : un Pédalo à la dérive ..un coup de barre à droite puis à gauche et 2 pas en arrière.
a écrit le 28/04/2013 à 13:39 :
... qui devrait rassurer Merkel. Hollande souhaite que la France fasse défaut. ....
Réponse de le 28/04/2013 à 13:47 :
Tu ne sais pas bien lire visiblement.
Réponse de le 28/04/2013 à 14:49 :
Si, je sais parfaitement lire. Ton idole vient juste de dire qu'il ne fera qu'une politique qui mène droit dans le mur, car il n'a été capable de faire que ceci jusqu'à maintenant.
Réponse de le 28/04/2013 à 15:52 :
Le mur on était dedans quand en 2007 le monde s'est rendu compte que les produits financiers complexes qui rapportaient 15% par et permettaient a tous les rentiers du monde de se croire riches , .. n'étaient que des créances immobilières foireuses d'Américains insolvables. Sarko l'a subit et a tout fait pour sauver les rentiers (au cout de 600 milliards, une paille) et cela il l'a très bien réussi. Maintenant il faut payer et tout le monde braille, malheureusement c'est a Hollande de signer le chèque. Mais c'est partout pareil en Europe, d'ailleurs demandez aux Espagnols si ils veulent ré élire Rajoy et vous verrez . De même Monti a t'il été ré élu les doigts dans le nez ? non . Et pour Cameron on va voir mais 2 ans de récession c'est pas folichon comme résultat même si certains disent qu'il faut persévérer que cela ne durera pas les 5 ans de la Grèce.
Réponse de le 28/04/2013 à 16:13 :
Sarko n'aurez rien fait à l'époque que vous auriez tenu les mêmes propos aujourd'hui. Bref, il faut bien un bouc-émissaire pour cacher sa médiocrité.
Réponse de le 01/03/2016 à 22:04 :
trop fort ces socialistes!!!! encore un tour de passe-passe en changeant le nom!!!!!!!!!!!!!!! du pure enfumage hollandesque....
a écrit le 28/04/2013 à 13:38 :
Que ça va être long, encore 4 années avant qu'il ne tire sa révérence ...

Puis les choix, quelle bonne blague, à part faire le choix d'augmenter les impôts et taxes partout, on a du mal à voir de réel choix (ah si, le mécanisme absolument archaïque pour la compétitivité, rien à redire, un grand homme !)

Ce président est un désastre pour la France, et si les problèmes continuent, nous n'avons pas fini avec les hausses d'impôts/taxes puisqu'ils sont incapable de réformer et faire des économies (pourtant, la France étant championne du gaspillage d'argent public, ce serait vraiment facile de trouver des économies à faire).
Réponse de le 28/04/2013 à 13:59 :
Vous inquiétez pas , il y en a une qui rigole en ce moment, et qui monte , qui monte..qui monte !!!
Réponse de le 28/04/2013 à 14:15 :
...et plus dure sera la chute...!!!
Réponse de le 28/04/2013 à 19:00 :
ça, c'est moins sûr !
a écrit le 28/04/2013 à 13:35 :
Il nous prend vraiment pour des billes l'amimolette, lorsque l'on observe ses choix, il à d'abord fait plaisir à ses amis gays, augmenter l'endettement avec la création de nouveaux poste dans la fonction publique (Enseignants, commiussions en tous genres etc..), détruit tout ce qui avait été mis en place par le précédent gouvernement par jalousie,mis en péril le budget de l'armée pour satisfaire la gabgie socialiste, décourager tous les entrepreneurs par une fiscalité éhontée, mis à mal les ouvriers en supprimant la défiscalisation des heures supplémentaires etc.. La liste est longue mais toujours inscrite dans la continuité d'attenter à la France. Et dire qu'il a été élu par des français qui aujourd'hui sont bien génés de dire qu'ils ont voté pour lui. Alors qu'atten dons nous de lui, Rien, qu'il est le courage de partir avant que le bateau sombre.
a écrit le 28/04/2013 à 13:34 :
Cet homme est étonnamment fermé, sous prétexte qu'il assume ! Il ferait mieux d'écouter les critiques qui lui viennent de toutes parts (y compris d'Allemagne)...
Réponse de le 28/04/2013 à 13:49 :
Tu n'as pas vu l'article d'a coté concernant le parlement Européen (je sais avec des Elus du peuple, donc des fonctionnaires parasites a supprimer)
Réponse de le 28/04/2013 à 14:37 :
Cet homme n'est pas fermé, il suit à la lettre la doctrine : le communisme à l'échelle européenne. Destruction du tissu entrepreneurial, appauvrissement généralisé des classes moyennes, destruction du CDI, mise en esclavage des actifs et allignement avec les nouveaux dominants: Je veux parler de la Chine. Hollande comme Lamy travaillent pour pékin, tout comme Kim Jong-il travaille pour la Chine avec ses bombinettes. Hollande, barroso, Van Rompuy...même combat, et puis il ne s'est pas autoproclamé président de la République, que je sache. Ne confondons pas les rôles.
Réponse de le 28/04/2013 à 14:39 :
Heummm, vous y avez certainement lu mon commentaires : "J'en vois qui pensent à leur ré-élection ! Evidemment, laisser croire qu'on peut retarder, voire "oublier" de rembourser ce qu'on a allègrement emprunté et dépensé, peut faire gagner quelques voix..."
a écrit le 28/04/2013 à 13:32 :
Il n'est pas impressionné ? Il est surtout indifférent , cette indifférence s?ur de le cruauté qu'il a parfaitement apprises l'une comme l'autre dans les écoles qu'il a fréquentées ...
a écrit le 28/04/2013 à 13:30 :
il ne suffit pas de ne pas être impressionné mais lucide et efficace sur une situation catastrophique. Ce qui malheureusement n'est pas la qualité première du politique français
a écrit le 28/04/2013 à 13:27 :
Il va nous expliquer qu'il a ? super bon, qu'il est le meilleur !
Quel enfumeur , sur toute la ligne.
Maintenant il y a une crise exceptionnelle, mais au moment de l'election il n y avait qu'une petite crisette du a Sarkozi.
Il parte sera ca 1ere bonne d?sion
a écrit le 28/04/2013 à 13:26 :
Curieusement les gens qui n'honorent pas leurs promesses, sont girouettes,menteurs et incompétents; curieusement ces gens la ne se remettent en cause et ne changent pas.
Réponse de le 28/04/2013 à 14:18 :
parleriez vous de SARKO ? ce n'est pas le sujet.....
Réponse de le 28/04/2013 à 14:50 :
De Sarko et de votre idole, Hollande.
a écrit le 28/04/2013 à 13:12 :
il n'y avait pas de crise pour sarko mais il y a une pour lui

a écrit le 28/04/2013 à 13:11 :
un ami a moi travailler en cdd pour eux

il a plus de travaille il a ete remplacer par un stagiere

merci
Réponse de le 28/04/2013 à 17:49 :
Pas étonnant, hélas
a écrit le 28/04/2013 à 13:11 :
Il est têtu et ne reconnait jamais ses erreurs , alors cela peut aller assez loin ,car il ira jusqu'au clash et dira que ce n'est pas lui c'est son prédécesseur. On dit en psychologie que plusieurs personnes valent bien mieux que le raisonnement d'un seul individu . Il serait nécessaire d'écouter ce que le peuple pense.
Réponse de le 28/04/2013 à 13:27 :
c'est quoi exactement le peuple ? celui qui a voté FH aux présidentielles ou celui qui répond aux sondages par téléphone sans trop comprendre les questions ?
Réponse de le 28/04/2013 à 14:43 :
@alluile " le peuples est l'intégralité des individus qui peuplent un pays qui forcément peuvent exprimé un avis contraire au scrutin qu'on leur propose et ce manifeste par un rejet du scrutin pour ne pas cautionner les erreurs politiques qui se concrétisent " et moi je fais confiance à l'intégralité de ce peuple qui se manifeste par des avis éclairés lors des référendums.
Réponse de le 28/04/2013 à 15:02 :
Dans une démocratie le rejet d'une politique passe par la motion de censure au Parlement, pas par les sondages ou les manifs dans la rue...on peut vouloir autrement certes, mais il faut alors être conscient que le remède risque d'être pire que le mal. Le référendum n'est pas une baguette magique, dans la Constitution de la V° République le référendum est encadré...nous ne sommes pas en Suisse...mais aux prochaines élections proposez ce type de référendum d'initiative populaire et si les Français vous font confiance vous pourrez modifier la Constitution en ce sens...Dans une démocratie représentative, c'est le Parlement légitimement élu pour une durée déterminée qui décide. On peut vouloir autre chose...la dictature par exemple...ça c'est fait ici et ailleurs...je ne sais pas si c'est souhaitable...quant aux avis éclairés du peuple rappelez-vous de ce qu'en disait Moro-Giafferi...
Réponse de le 28/04/2013 à 17:26 :
Ce qui est assez bizarre avec les gens de gauche comme vous, c'est qu' un gouvernement de droite démocratiquement élu doit céder aux pressions de la rue quand ces dernières viennent de la gauche. Par contre, quand la gauche est au pouvoir, la droite doit se taire. Ceci démontre bien une chose en attendant : le socialisme est d'essence totalitaire, car la démocratie qu'elle préconise ne doit aller que dans un seul sens : la gauche.
Réponse de le 28/04/2013 à 21:40 :
La gauche socialiste est composée de plusieurs catégories d'individus: les grands opportunistes, qui n'assumant pas leur côté individualiste prône les valeurs universelles du partage et de l'égalité, mais seulement pour les autres. les opportunistes version de base, qui composent majoritairement le corps social des enseignants et des fonctionnaires privilégiés qui votent traditionnellement socialiste, car ce parti a jusqu'alors préservé les avantages de leur caste. Les français d'origine immigré à qui le PS à promis le droit de vote au municipale et l'amnistie sociale. Avec ça nous arrivons à un peu moins de 19 millions d'électeurs. Avec les reports de voix des autres partis de gauche on arrive à 25 millions, ce qui est suffisant pour contrer l'électorat de droite. La droite ne reviendra jamais au pouvoir si elle défend des valeurs de responsabilité, d'initiative, d'entreprenariat, d'ouverture d'esprit et d'identité nationale. Pourquoi? parce que les français qui attendent de l'état sont majoritaires et que le PS ratissera large pour récupérer le vote de ceux qui préfèrent subir que de se prendre en charge. Tous vos post et vos querelles n'y changeront rien, car trop d'intérêt sont en jeu pour que les choses changent dans ce pays. Ce sera donc la médiocrité et le consensus mou pour longtemps, très longtemps.
Les grands esprits créatifs et les entrepreneurs continueront de fuir ce pays, on pourra à loisir revenir à Paris en villégiature ou visiter les villes provinciales remplies de gueux.
Réponse de le 28/04/2013 à 22:19 :
Entièrement d"accord avec vous. Cependant, je suis encore plus pessimiste que vous. Je suis persuadé que ce pays fera défaut subitement comme l'Argentine, avec toute la misère que ceci créera.
Réponse de le 28/04/2013 à 22:55 :
@bulischtar Sauf que la Chine n'a aucun intérêt à ce que la France fasse défaut. Elle investira massivement pour sauver le navire. J'attend beaucoup des élections du Medef, la vraie question est de savoir qui de Bernasconi ou de Gattaz reprendra le flambeau. Bernasconi où l'entreprenariat citoyen ou Gattaz le flingueur du CDI et le smic à 600?. J'attends aussi beaucoup des élections en Allemagne. Rien ne se passera avant ces échéances, Obama le sait bien (c'est pour cela qu'il peut à loisir faire le guignol dans son diner de gala), la situation est bloquée pendant les six prochains mois, qui seront "tranquilles" à l'exception de Poutine qui vient de faire gentiment comprendre à Hollande que depuis sa loi sur le mariage gay, la russie fermait ses frontières à l'adoption d'enfants russes par la France.
a écrit le 28/04/2013 à 12:56 :
Chacun sa route, chacun son chemin, ...passe le message à ton voisin (pour ceux qui connaissent la chanson)
Réponse de le 28/04/2013 à 13:17 :
les carottes sont cuites , le bilan est desastreux ..............il ferai bien de faire sa valise ...................
Réponse de le 28/04/2013 à 13:53 :
Il faut être raisonnable, on peut se donner quelques mois pour faire le bilan des 10 ans de droites , et donc c'est le moment de le faire. Et laisser au moins le temps de mettre en place les mesures décidées par le président actuel (compétitivité, reforme du marché du travail, redressement des comptes, plus les suivantes car il y en aura d'autres) avant de demander son départ.
Réponse de le 28/04/2013 à 13:54 :
du fromage.moi non plus je ne suis pas impressionne .incapable un de plus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :