Les prix à la production en chute libre en novembre en France

 |   |  202  mots
Le mouvement de baisse des prix producteurs s'est amplifié en novembre en France avec un recul de 1,9%. C'est du jamais vu depuis près de dix ans.

Le mouvement de baisse des prix producteurs s'est amplifié en novembre en France avec un recul de 1,9%, qui ramène à 1,6% la hausse sur un an. Le recul en novembre est sans précédent depuis que l'indice a commencé à être publié sur l'ensemble de l'industrie en janvier 1999, souligne l'Insee dans un communiqué.
 

La baisse des prix est surprenante par son ampleur puisque quatorze économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à une baisse de 0,9% de l'indice des prix à la production (PPI) le mois dernier, comme en octobre. Du coup, sur un an, la hausse du PPI n'est plus que de 1,6% contre +4,3% en octobre. Les prix à la production avaient augmenté de façon continue entre décembre 2006 et août 2008 et ils baissent depuis en variation mensuelle.
 

Selon l'Insee, la baisse de novembre résulte principalement du recul des prix de l'énergie (-7,1% sur un mois), mais les prix ont aussi baissé dans les biens intermédiaires (-1,3%) et les industries agroalimentaires (-0,6%). Ils sont quasi stables dans les biens de consommation (-0,1%) et les biens d'équipement (-0,1%). Hors énergie et industries agroalimentaires, les prix baissent de 0,5% après un recul de 0,4% en octobre. En un an, ils ont progressé de 2,4%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il est grand temps que ces prix baissent vu que le prix des matières premières a baissé depuis longtemps,un boulanger chez nous a eu le toupet d augmenter de 4/100 le prix du pain la semaine dernière alors que le prix de la farine ne fait que baisser.Devant les protestations des consommateurs ce boulanger a ANNULE son augmentation .
Tout a été fait ces derniers temps pour que les augmentations soient une fatalité pour les consommateurs,IL FAUT LUTTER CONTRE CE PHENOMENE.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
deflation ? aie aie si c'est le cas :o))
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mais on ne voit rien en magasin à part sur l'essence/gasoil, pas de baisse des prix en vue.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
où est-elle cette baisse des prix pour le consommateur ? pour l'instant, on la cherche, que ce soit sur le gaz, les produits alimentaires , les pièces automobile etc
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Toutes ces statistiques de notre illustre Insee sont merveilleuses. Mais pour le consommateur, cela signifie quoi? Va-t-il enfin voir des baisses après avoir subit uniquement des hausses durant des décennies? Le gaz, par exemple dont le prix ne varie que dans un sens...pour le consommateur bien sûr, ou les répercutions des baisses de prix des carburants qui battent des records de lenteur.
Non, ces chiffres OFFICIELS ne me font pas rêver tant que je n'en verrai pas les conséquences dans mon quotidien.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Prix du lait payé au producteur:
-Octobre 2007 333,00 euros les 1000 litres
-Octobre 2008 271,11 euros les 1000 litres
soit une baisse de 18,58 o/o de moins

-Pendant ce temps ma plaquette de beurre achete dans
le supermarche de ma ville n'a baissé que de 3,5 o/o

CHERCHEZ L'ERREUR

je tiens a preciser que je ne suis pas agricultrice, mais
que j'ai eu l'occasion de lire des factures da lait d'agriculteurs.

De plus les médiats ont fait part d'une baisse pour le mois
de novembre de 25 euros les mille litres. Totalement faux,
je viens de voir la facture du lait du mois de novembre
la baisse est de 48,00 euros les 1000litres.

INTERNAUTES, seront nous les coudes pour faire passer des informations justes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :