Le moral des ménages français stable mais faible

 |   |  275  mots
Le moral des ménages français est resté stable en mars "à un niveau bas", a annoncé l'Insee ce jeudi.

Mois de mars morose pour le moral des ménages français. Il est resté stable "à un niveau bas", s'établissant à -43 points en données corrigées des variations saisonnières (CVS), a annoncé l'Insee ce jeudi. Le moral des ménages avait touché en juillet un plancher historique à -47 points.

En mars, les ménages sont légèrement plus pessimistes sur l'évolution future du niveau de vie en France (le solde passant de -59 points en février à -61 points). Leur opinion sur l'évolution passée du niveau de vie en France est inchangée (à -77 points). Les ménages sont légèrement plus nombreux à estimer que leur situation financière s'est améliorée au cours des douze derniers mois. Leur perception sur leur situation financière future est quant à elle stable. Enfin, le solde sur l'opportunité de faire des achats importants se redresse ce mois-ci (passant de -33 à -31 points).

Par ailleurs en mars, l'opinion des ménages concernant le chômage s'améliore de nouveau légèrement par rapport à février. Une très grande majorité de Français anticipe toutefois que sa croissance va se poursuivre. Le solde sur leur situation financière actuelle progresse légèrement, comme au mois de février. Les ménages sont un peu plus nombreux qu'en février à estimer que le moment est opportun pour épargner. Ils sont aussi plus optimistes sur leur capacité future à épargner.

Enfin, l'opinion des ménages concernant l'évolution passée des prix continue de s'améliorer et les ménages anticipent des hausses de prix moins rapides dans les prochains mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour pallier au "trou" de la sécu, manger du chocolat .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est le maître mot

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :