Interview exclusive de Carla Bruni-Sarkozy : "une fondation, ça n'a rien à voir avec la politique"

 |   |  289  mots
Retrouvez en exclusivité l'interview de Carla Bruni-Sarkozy, à lire dans La Tribune et Moi. Disponible ce samedi en kiosque avec La Tribune. La première Dame de France revient ici sur sa volonté de créer une fondation pour l'éducation et la culture, "richesse à laquelle tout le monde devrait avoir accès". Extraits

La Tribune et moi - Pourquoi créer aujourd'hui une fondation pour la culture et l'éducation ?

Carla Bruni-Sarkozy - L'éducation et la culture sont au centre de l'exclusion sociale. Danton a dit : "Après le pain, l'éducation est le premier besoin du peuple". Cette phrase est toujours d'actualité. Il y avait mille causes possibles, mais celle-ci me tient particulièrement à coeur et me procure un certain espoir.

- Depuis 1958, les premières dames oeuvrent dans l'humanitaire, vous vous inscrivez dans cette tradition ?

Je trouve cette tradition très saine. Les premières dames n'ont aucun rôle institutionnel, ce qui est naturel. On ne fait pas de la politque parce qu'on épouse quelqu'un. Une fondation, ça n'a rien à voir avec la politique. Cela donne un cadre, un but à ma fonction. Le lien qui se tisse avec les gens, du fait de mon mariage, est beau. Si je peux aider, le plus possible, pendant les années de mandat de mon mari, et au-delà, je serai ravie.

- Quelle serait votre définition personnelle du mot "culture" ?

A mon sens, la culture fait partie des besoins de l'être humain. C'est une richesse à laquelle tout le monde devrait avoit accès, quel que soit son statut social ou l'épaisseur de son porte-feuille. Notamment dans notre pays, qui est une nation de culture et de savoir, et un pays où le social et les droits de l'homme sont historiquement fondamentaux. Pour moi, l'accès à la connaissance, à la culture, à la la lecture est un droit auquel chaque enfant et chaque adulte de ce pays peut et doit prétendre.

La suite dans La Tribune et Moi, magazine proposé en kiosque avec l'édition du samedi de La Tribune.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
elle a tout à fait raison.

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il semble que dans ces propos il y ai allusion à la fondation de S.R ?.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les fondations: le meilleur moyen de mettre son patrimoine à l'abri de l'impôt. En effet, les sommes "investie"s sont intégralement récupérées lors de la dissolution.
Qu'il s'agisse de la fondation Zidane ou Bruni, les journalistes semblent ne pas connaître ce point de droit ou le taisent volontairement. Insupportable !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une fondation, ça n'a rien à voir avec la politique ...bien sur!! A quand Carlita & Nico dans un duo endiablé pour les Enfoirés !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Carla est la seule première dame qui n'est pas comme des autres attirant par l'ambition politique, bravo
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ben ... il y a une faute d'orthographe qui l'a faite ? C'est pas la Première Dame de France !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Rien à dire sur la fondation, ni sur le contenu de l'interview. En revanche le "titre" de première dame de France, employé pour désigner l'épouse du Président de la République n'est pas, mais alors pas du tout approprié. Nous sommes en république. La citoyenne Bruni, par ailleurs épouse du représentant de la nation, désire créer une fondation. Elle cite Danton, c'est bien. Tout cela va dans le sens de la république. En revanche, accepter que les média lui attribue le titre de première dame de France renvoie à une conception monarchique peu compatible avec l'idée républicaine d'égalité.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Chacun crée une fondation pour échapper à l'ISF et satisfaire son égo demesuré. Elle eput faire un don à la Fondation de France, à Enfance et Partage, à AIDS...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mme Carla Bruni à dit quoi sur les propos inadmissible du Pape contre le préservatif ??

Ne cherchez pas, elle est restée totallement muette !

Alors qu'elle est ambassadrice de la lutte contre le sida !

Mais c'est vrai elle est avant tout Italienne,et il ne faut pas toucher au vatican !

UN SCANDALE !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'habite Lille et je suis un lecteur régulier de votre quotidien.il est difficile de réagir à l'article car malheureusement le magazine La tribune et moi est introuvable sur Lille, on ne peut acheter que le quotidien seul !!
Dommage
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour se donner bonne conscience et montrer l'exemple il est de mode de créer sa propre fondation. C'est plus pour beaucoup une culture de l'image. Rien ne les empêche de s'investir dans les associations ou fondations existantes et qui ?uvrent déjà dans l'humanitaire (culture, famine, santé etc...) et ce de manière plus anonymes ou plus discrète. Cette démultiplication d'associations et de fondations a pour conséquence une perte d'efficience, c'est un gâchis dans l'utilisation des dons que ce soit dans leur affectation et dans leur résultat.
Celà dit tout geste allant vers le don de soi est toujours respectable, pour ma part j'aimerai que notre pays coordonne les milieux associatifs pour améliorer leur efficacité et ce quelque soit le domaine d'intervention. Les associations sont aujourd'hui un élément structurant de notre société et l'Etat a un devoir d'assistance, faute de véritable ministère social, par leur intermédiaire, de répondre aux besoins fondamentaux des citoyens.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
une remarque, cela ne vous empeche pas bande de niais d'être correct,
exact une fondation n'a rien avoir avec la politique.
Avant Sarkazy, Me bruni existait, financierement.
Auc etats unis les fondsations echappent aux impots c'est pour cela quíl y a des dons enormes. jý ai vecu 10 ans , je connais. mais en France. Il ný a pas beaucoup de personnes qui donnent i million d'euros pour quelque aide que ce soit.
Sa reprise de danton est excellente et vrai.
Nous sommes en temps de crise et quelle crise, quand j'entends les syndicats, quqnd je vois tout ce qu se passe,
les destruction de biens publics, et que tout est normal.
Je ne regrett pa du tout mon sejour aux usa, ils sont dans une mouise suremment plus que nous, et ils sont stoiques.
que l'on en prenne une lecon. Et que les medias fassent leur boulot de medias et soient un peu plus apolitique.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis d'accord avec "Sidéen_En_Colere"
En effet si demain quelqu'un disait que les traitements contre le cancer n'étaient pas efficaces, qui ne faut pas les prendre,la ligue contre la recherche contre le concert ainsi que toutes les associations,fondations seraient les premiers à démentir ses propos "criminels"

Alors oui je suis choqué de ne pas avoir enttendu Mme Carla Bruni-Sarkozy réagir aux propos inadmissibles du Pape contre le préservatif,je trouve que c'est une grave erreur de sa part.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
j'aime la véhémence anti française de @ARBEJU, mais vous avez trop levé la tête pour regarder les gratte-ciels et pas assez baissé cette tête pour voir la misére. Il est vrai que les Frenchies qui ont un job au US ne vont pas à la "soupe populaire". Pour ce qui est des journaux apolitiques vous oubliez que les "grands" prennent à chaque élection position pour un candidat ce que vous nommez "l'apolitique". Nos journalistes ne sont pas parfaits mais un exemple: comme leurs confrères américains ils ont suivi la guerre de l'Irak dans des véhicules de l'armée. Vous oubliez également le grand mensonge de M. BUSH concernant les armes de destructions massives de l'Irak etc. Oui notre pays n'est pas parfait comme les autres et vouloir en permanence mettre à l'honneur les US est un manque d'objectivité qui pourrait laisser croire que les US sont le TOP alors qu'ils en sont loin et plus particulièrement concernant la dignité de l'Homme.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il y a une régle " plus il y a de bistrots et plus on boit" il en va de m^me pour les fondations et associations "plus il y en a et plus les gens donnent". CQFD
Alors je trouve très bien que Carla Bruni profite de sa place pour créer une fondation et qu'elle continuera a développer meme quand elle ne sera plus la 1ère dame.
Quand aux grincheux ...laissons les grincher.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si Carla exprime le souhait d'une culture à tous quelque soit " l'épaisseur de son porte-feuille", pourquoi n'influence-t-elle pas son cher époux à une culture libre, gratuite et ouverte à tous sur internet au lieu de s'attaquer à des piratages ,qui semblent être justifiés par des internautes peu fortunés . Il vaudrait mieux s'attaquer aux créateurs de virus , qui polluent la toile . Quant aux "saintes associations humanitaires", c'est la continuation d'une bourgeoisie qui voudrait parfois se montrer un peu plus humble , peut-être pour que le Paradis puisse l'accueillir dignement . Le paradis sur terre est l'échappatoire fiscal . Si "le premier besoin du peuple est le pain" , l'éducation ne l'est pas , ce serait plutôt un toit . Car pour pouvoir se cultiver dans de bonnes conditions, bien dormir est réparateur . " La culture , c'est comme la confiture , moins on en a , plus on l'étale ." Alors , à vos bassines .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si la culture est accessible à tous, on espère que son mari pourra enfin y accéder .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
trop d'association tue les associations?
Ils pourraient faire des economies de fonctionnement en regroupant par objectif toutes ces assoss dont on ne sait même plus à quoi elles servent réellement, sinon à flatter l'ego de certains. C'est bien dommâge car si ce milieu était plus transparent et qu'il y'avait moins de choix, les dons seraient à mon avis plus importants et les associations plus efficaces..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Milieux culturels, éducatifs et associatifs n'ont pas attendu Dame Carla pour donner l'accès à la culture à tous. En revanche, forte de sa pensée soit disant socialiste, j'aurais apprécié une fondation "direction La Baule" pour tous les enfants qui ne partent pas en vacances. C'est sûr c'est moi chic et glamour de faire des pâtés!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dans le texte: "celà donne un but à ma fonction". De quelle fonction Madame Sarkozy parle t'elle? Elle n'en a de fait aucune...Je pencherais plutôt sur l'idée de donner une consistance à quelqu'un qui n'en a aucune, gommer le côté bibelot ou escort girl qui lui colle à la peau. Elle n'arrive pas à exister par la chanson, il fallait lui trouver autre chose. La tradition a bon dos dans cette histoire.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoit faut-il maintenant, quand on éli un Président, avoir a supporter son épouse à tout bout de champ dans les médias. Les voir se pavanner, minauder devant les caméras et photographes, pour des causes qui ne sont que des alibis ? On est revenu à la monarchie ou quoi ? En plus de Louis XVI, on doit se fader Marie-Antoinnette ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Moi aussi j'ai créé ma fondation. Je l'ai créée d'abord pour moi. Ca m'a permis de passer pour quelqu'un de généreux et de désintéressé auprès des autres. Ca m'a permis également de me sentir quelqu'un de bien et d'utile à mon prochain. Ca a permis qu'on parle de moi dans la commune et aussi de m'occuper un peu, parce qu'en tant que rentier, je m'ennuyais. Je m'en suis défoncé pour ma fondation 3 ou 4 semaines. Après, ça m'a saoulé et j'ai arrêté. C'était finalement un peu chiant.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Eh ben. Ces quelques lignes ne donnent pas envie de lire la suite.
Et dire qu'on abat la forêt amazonienne pour publier des choses comme ça !!
"le lien qui se tisse avec les gens, du fait de mon mariage, est beau"... ben voyons !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'admire la définition de la culture...J'espère que le contenu des actions de la fondation sera un peu plus élaboré! Affligeant de la part de quelqu'un qui prétend soutenir la culture et l'éducation ailleurs...A moins qu'elle n'ait pour ambition de réparer les dégâts de la politique culturelle et de l'éducation de son illustre conjoint.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C Bruni laisse un goût de "people show bizz" partout derrière elle...maintenant les défilés minaudant à l'étranger..La France méritait + de retenue et de moins de comm pour sa 1ère Dame. Ceci dit il fallait bien lisser son image...car pour être respecté il faut être respectable...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
De grâce, vous les médias arrêté d'appeler cette personne première dame de France, cette personne dans notre république n'a aucun rôle à jouer, elle n'est "que" la femme d'un homme élu par les citoyens et rien d'autre. Madame De Gaulle et bien d'autre femme de président ont suent "elle" gardées leurs places, et si elles faisait quelque chose, cela été fait avec discrétion et humilité. Lorsque que nous voyons comment vous les médias avaient traité le voyage du président en Espagne, avec "ses concours de beauté et de robe de soirée" cela devient pitoyable devant les difficultés que connaît le monde actuellement. Faite votre métier Messieurs les journalistes, prenez du recul, arrêter de copiner, et surtout ne nous prenez "plus" pour des imbéciles.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si elle pouvait arrêter de minauder et de jouer les petites filles modèles, à son âge ça devient ridicule!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@francis4698: Hélas, nous avons toujours eu besoin d'une reine. Nous avons même coupé le cou à l'une des plus charmantes, peut-être pas l'une des plus coupables!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Elle ferai rien du tout, on la critiquerai aussi.
Jamais content ces Français, ça commence à être fatiguant ce "ralâge" incessant. Chacun fait selon sa conscience ce qu'il peut. De quel droit un être humain peut-il juger un autre humain de cette façon? Vous croyez qu'on est mieux qu'eux? moins vicieux moins soucieux de notre image? A leurs place on serai pareil moi je crois, voir pire. Alors un peu d'indulgence et retournons nos manches en passant par dessus la forme et parfois un peu le fond pour faire avancer à sa mesure notre pays qui stagne depuis tant d'années.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
CARLA la classe...... vous auriez préféré la folle Charentaise ?????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sentiment de malaise en lisant cette déclaration de Mme Carla Bruni-Sarkozy. Tour de passe-passe médiatique, le fondement même de son association est un projet Politique avec un grand P. Le petit a de son association ne rime pas avec le grand P de son projet. Nous sommes dans l'agitation médiatique. Etre à la Une des journaux semble être très important.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'aimerai qu'arrêtent toutes ces critiques agressives. C'est un beau geste de créer une fondation au lieu de garder tout cet argent pour soi.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C. BRUNI, vraiment la classe intellectuelle, la classe physique et le raffinement ! Quelle différence avec unecertaine créature de la classe politique qui font honte à notre pays par des comportements incontrôlables et délétères juste pour faire parler d'elle !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Oui oui bonne idée cette fondation... ça tombe bien, en parlant d'accès à la Culture, je viens d'apprendre la suppression de certains critères sociaux concernant l'attribution des bourses aux étudiants...
Cette Fondation n'est qu'une façade, Sarkozy se fiche royalement de la culture et de son accès au plus grand nombre. Que voulez vous, la Culture ce n'est pas rentable !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dans l'interwiew televisée du 14 juillet accordée à TF1, Mme SARKOSY a mentionné comme but de sa nouvelle fondation "le developpement de la culture dans des populations d'enfants défavorisés "en soulignant que la culture et l'education sont les fondements d'une vie sociale et personnelle epanouie ,,"liberté de pensée "a- t- elle dit;c'est effectivement une conviction que nombre d'entre nous partagent ,cependant ne serait- ce un combat de plus de valeur pour la premiere dame de France que de faire saisir à son epoux,President de la Republique , que ce n'est pas en diminuant les moyens de l'Ecole publique egale pour tous(16000postes d'enseigants en moins à la prochaine rentrée ) en favorisant le developpement de services privés payant et non accessibles à tous (meme si deductions fiscales s'en suivent,l'impot sur le revenu sert aussi "au public")pour combler les manques que l'education avec egalité des chances sera developpée,autre fondement d'une société epanouie :la santé ;et que penser la aussi du mauvais traitement infligé par le gouvernement de Mr Sarkosy à l'hopital public et à la recherche publique??Les fondations ne trouvent leur justification que dans les manquements des etats et
d'un service publique fort à la disposition de tous pour une education et un culture de qualité qui conduit comme le dit Mme Carla Bruni-Sarkosy à la la liberté de pensée ,à la croissance de soimeme et des autres dans la paix(ce qui permettrait de faire des economies en reduisant les service de securité cher à ce gouvernement et justifiés par une violence croissante du fait d'une conscience sociale en depression)Prenons donc les choses dans le bon sens pour le bien de tous...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :