Après le Portugal, l'agence Fitch met la pression sur... la France

L'agence de notation financière Fitch qui a récemment inquiété les marchés en mettant sous surveillance la note du Portugal maintient la note souveraine de la France à "AAA". Mais elle craint une dérive budgétaire française et pointe le "peu de mesures importantes de réduction des dépenses jusqu'ici annoncées".
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

L'agence de notation financière Fitch qui s'est récemment illustré en mettant sous surveillance la note du Portugal ce qui avait inquiété les marchés s'est penchée cette fois sur le cas de la France. Elle maintient certes sa note souveraine maximum à "AAA" (Triple A), toujours assortie d'une perspective stable. Selon elle, la France a plutôt bien résisté à la crise avec un produit intérieur brut (PIB) en recul de 2,2% en 2009 - son plus fort repli depuis la seconde guerre mondiale - contre un repli de 4% pour l'ensemble de la zone euro.

Mais elle estime que la reprise y demeure "fragile" et surtout que la dégradation de ses finances publiques la place dans une situation très délicate. L'agence de notation pointe notamment la prévision de déficit de 7,9% du PIB en 2009, soit "le plus élevé parmi les pays de la zone euro notés AAA".

Surtout, Fitch prévoit que la dette publique française va dépasser 88% du PIB d'ici 2011, comme au Royaume-Uni. "Seuls les Etats-Unis auraient un niveau de dette supérieure parmi les pays notés AAA". La France prévoit de réduire son déficit public de 8,2% du PIB cette année à 3% en 2013. Mais le gouvernement français table "sur la fin des récentes aides fiscales, sur une reprise forte et sur une nette baisse des dépenses" relève Fitch pour qui "peu de mesures importantes de réduction des dépenses ont jusqu'ici été annoncées". A ses yeux, il existe "un risque significatif de dérive budgétaire".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 19
à écrit le 27/04/2010 à 13:52
Signaler
Cette agence se fitch du monde...

à écrit le 03/04/2010 à 11:50
Signaler
Quand on promet d'assainir les finances publiques et que la première action c'est de s'augmenter, on peut douter de sa volonté réelle de le faire. « les promesse n'engagent que ceux qui les reçoivent » (J. Chirac, Le Monde, 22 février 1998)

à écrit le 31/03/2010 à 13:28
Signaler
La france va continuer à s'endetter car elle ne sait pas ou ne veut pas gérer. Il faudra en toute extrémité prendre des mesures brutales :baisse généralisée des revenus des fonctionnaires, augmentation drastique des impôts sur le revenu, augmentation...

à écrit le 31/03/2010 à 6:34
Signaler
comme quoi Sarkozy a été incapable d'assainir les finances publiques, promesse électorale pourtant !

à écrit le 31/03/2010 à 5:55
Signaler
Fitch maintient la note souveraine de la France à "AAA" malgré ses mauvaises performances. Cette note n'est pas basée sur la confiance dans la capacité des différents gouvernements qui se succèdent à réformer le système, mais seulement sur la confian...

à écrit le 31/03/2010 à 5:10
Signaler
Nous pouvons nous demander quel rôle joue ces agences .Bizarre cette pression mise sur les pays européens bien moins endettés que les US. Tous les pays europeens possédent un niveau social bien plus conséquent que les US venant de ce doter d'une assu...

à écrit le 31/03/2010 à 4:54
Signaler
M. Ladreit de la Charière est un génie des affaires. Voilà quelques années il a débarassé sa holding de toutes ses activités industrielles soumises à la concurrence. Et il n'a conservé que Fitch, en situation d'oligopole, qui ne produit que des avis ...

à écrit le 31/03/2010 à 4:50
Signaler
ah la bonne nouvelle , on est mordu par ceux qu'on a sauvé du naufrage , celà nous apprendra a nous endetter pour eux , ingrats , l'avenir sera aux usuriers ? , ben celà se rapproche , car quand on a des dettes on est pas en position de negocier quoi...

à écrit le 31/03/2010 à 4:36
Signaler
les agences de notation .... quelle rigolade ! comment des professionnels, y compris journalistes, peuvent'ils continuer à accorder le moindre sérieux aux "prédictions" de ces officines qui nous seulement se sont couvertes de ridicule pendant des ann...

à écrit le 31/03/2010 à 4:22
Signaler
Le gouvernement et les parlementaires parlent malheureusement plus d'augmenter les taxes par les taux et la croissance que de réduire le déficit par la réduction des dépenses. Nous sommes arrivés à un niveau de dépenses publiques INSUPPORTABLES et IN...

à écrit le 30/03/2010 à 18:25
Signaler
Que les députés,les sénateurs et les hauts fonctionnaires réduisent leurs salaires et le déficit se réduira rapidement. Le Canada l'a fait ,pourquoi pas nous

à écrit le 30/03/2010 à 18:19
Signaler
Il est plus que nécessaire de clouer le bec judiciairement - l'arsenal judiciaire des pays européens existe - et au plus vite à ces "institutions", de les mettre face à leurs responsabilités: diffusion de mauvaises informations, obligation pour les E...

à écrit le 30/03/2010 à 16:57
Signaler
Un mot sur les agences de notation:elles ont pour mission,non pas de plaire aux Français,mais de renseigner les "prêteurs" du monde entier(Chine,Singapour,Etats du Golfe..) sur les risques de leurs placements!Dans certains pays,leurs avis sont étudié...

à écrit le 30/03/2010 à 16:48
Signaler
Je n'ai pas souvenir que les patrons des agences de notation aient été convoqués devant le Sénat américain, comme l'a été le patron de Toyota. Pourtant, la catastrophe qu'ils n'ont pas vue (voire qu'ils ont encouragée avec les bonnes notes de AIG et ...

à écrit le 30/03/2010 à 16:14
Signaler
nuls nuls plus nuls que ceux qui dirigent notre pays depuis 50 ans; il va falloir les inventer.

à écrit le 30/03/2010 à 15:54
Signaler
Même si cette dette est inquiétante , cette sorte d'analyse ne fait qu'alimenter les spéculations . J'ai souvenir pas si lointain que des analyses de crédits bancaires mettaient à mal certains de nos clients qui n'avez pas d'incident de paiement . En...

à écrit le 30/03/2010 à 15:48
Signaler
A part d'augmenter les impots (le plus facile à faire) nos politiques n'ont jamais prouvé leur engagement à réformer (réduire) les dépenses d'Etat, ils préfèrent dépenser l'argent public pour leur propre compte... électoral. La France: qui est loin d...

à écrit le 30/03/2010 à 15:28
Signaler
Arrêtons de nous faire diriger par la bourse, ou est l'humain dans tout celà ?

à écrit le 30/03/2010 à 14:40
Signaler
On ne peut qu'être d'accord avec ce que dit Fitch et c'est même timoré par rapport à la réalité. Mais je m'étonne que la France soit si vite en ligne de mire de la part de ce type d'agence de notation. Dans l'ordre des dégradations potentielles il y ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.