L'usine de Sony en Alsace se mobilise contre sa vente

 |   |  185  mots
(Crédits : Reuters)
La plupart des salariés de l'usine Sony de Ribeauvillé dans le Haut-Rhin sont en grève ce vendredi pour contester les conditions de sa prochaine mise en vente.

450 salariés sur les 590 de l'usine Sony de Ribeauvillé en Haut-Rhin sont en grève ce vendredi. Ils manifestent ainsi leur inquiétude face à la prochaine vente de l'usine au fonds d'investissement suisse Quantum et au groupe électronique allemand Balupunkt. Les syndicats craignent sa fermeture pure et simple.

Les syndicats souhaitent que le groupe japonais reviennent sur l'hypothèse, un temps évoquée, d'une vente séparée des activités (la sous-traitance électronique et ingénierie d'une part, le service après-vente d'autre part) estimant que cette solution permettra de préserver le plus d'emplois. Ils réclament également une indemnité de transfert de 40.000 euros pour le personnel repris, et des conditions de départ identiques au plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) de 2008 pour les autres.

Ouverte en 1986, cette usine a vu sa taille se réduire comme peau de chagrin au gré des quatre plans sociaux lancés depuis 1999. Début mai, Sony France a annoncé sa mise en vente face notamment à une sous-charge de travail. Le contenu du projet de reprise Quantum-Blaupunkt sera débattu la semaine prochaine en comité d'entreprise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :