France : trou d'air pour la consommation des ménages en janvier

Les dépenses de consommation des ménages français en produits manufacturés ont baissé de 0,5% en janvier, après une hausse de 0,4% en décembre et de 1% en moyenne sur 2010, annonce l'Insee.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Coup de blues en janvier pour la consommation des ménages en produits manufacturés. Elle a reculé de 0,5% en France, pénalisée notamment par la fin de la prime à la casse automobile qui l'avait encore soutenue en décembre 2010, où elle avait progressé de 0,4%, selon les données publiées ce vendredi par l'Insee. Les économistes anticipaient en moyenne une baisse de 0,7%.

Les dépenses des ménages en produits manufacturés avaient été initialement annoncées en hausse de 0,6% au mois de décembre 2010 par rapport au mois précédent. Les achats des ménages en produits manufacturés représentent un quart environ de la consommation totale des Français en biens et services.

En janvier, les dépenses en biens durables diminuent (-1,7%), après les hausses soutenues observées en fin d'année 2010 (de 5,8% et 3,3% en novembre et en décembre respectivement). Ce repli est dû principalement aux achats d'automobiles (-6,3% en janvier), en lien avec l'arrêt de la prime à la casse, souligne l'Insee. Il est amorti par la hausse des dépenses en équipement du logement (de 2,4%), notamment en raison du dynamisme des achats de meubles.

Les achats de textile-cuir baissent de 1,8%, après un mois de décembre déjà en recul (-0,9%). Les dépenses de consommation en autres produits manufacturés augmentent de 1,1% en janvier (après -1,1% en décembre). Ce poste est notamment stimulé par les dépenses en horlogerie et bijouterie ainsi qu'en quincaillerie-bricolage.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 26/02/2011 à 8:55
Signaler
on bouffe on mange on deguste que des produits industriels ou presque . la maladie veille...les medecins ce prepare les hopiteaux ce prepare le fabriquant de medicament aussi toute une chaine ....en somme cela fait vivre du monde .....

à écrit le 26/02/2011 à 8:50
Signaler
prenez l ex emple des fruits et legumes quon importe payer moins de dix centimes de cent et voyez les prix quon paye dans nos rayons!!!! rayons ebloui de lumieres blanc qui deteriore et font perdre les vitamines et goult gustative des produits le...

à écrit le 26/02/2011 à 8:17
Signaler
étant retraité mes pensions, comme celles de tous les retraités, sont quasiment gelées, 6 euros en 2 ans d'augmentation, par contre les aides au logement "ALS" étaient de 174 euros en 2009, 142 euros en 2010 et 75 euros en 2011, cherchez l'intrus po...

à écrit le 25/02/2011 à 21:17
Signaler
"Trou d'air pour la consommation des français "me parait être un euphémisme. Aucune perspective d'augmentation de salaires, Mr TRICHET n'est pas d'accord Inflation galopante sans espoir d'augmentation, SVP expliquez-nous comment consommer Vous avez d...

à écrit le 25/02/2011 à 15:14
Signaler
1/3 de mon salaire pour se loger, faut pas chercher très loin non plus et y'a plein d'autres choses, si j'avais déjà 200 euros de moins sur mon loyer j'en ferais des trucs...

le 25/02/2011 à 16:01
Signaler
comme je vous comprends ! le prix excessif du logement pas assez pris en compte dans les statistiques pour le budget des ménages notamment des jeunes ! des salaires trop faibles et surtout pas ou peu d'ascenseur social : ça plombe la croissance ....

à écrit le 25/02/2011 à 14:58
Signaler
tout et plus cher le gaz électricité l'eau , les pharmacie les prix libre , un produit acheter de pharmacie acheter dans mon village 18 euros , je part en vacance ce qui et rare dans les pyrénés dans pharmacie le même produit 13 euros énorme 5 euros...

à écrit le 25/02/2011 à 14:00
Signaler
mais la part des produits bio et écologiques en hausse, avec parait il des produits plus chers ! Encore une contre vérité mais le message n'arrive pas à passer : pourquoi ? Des produits écolabel européens comme ceux du leader L'Arbre vert vendu en g...

à écrit le 25/02/2011 à 13:22
Signaler
1 peu logique, non? lorsqu'on entend en guise de bons voeux de nouvelle année que les salaires sont augmentés de 1,5%, que les retraites sont oubliées, et que les choses essentielles comme EDF, GDF, les produits de bases alimentaires et vestimentaire...

à écrit le 25/02/2011 à 11:25
Signaler
FANTASTIQUE DE CONTRADICTION ! car en totale opposition par rapport à ce qui a été écrit ici pas plus tard que hier : "leur opinion (des Français) sur leur situation financière personnelle future progresse de 2 points. Ils estiment plus opportun de f...

à écrit le 25/02/2011 à 10:47
Signaler
Pourquoi s'étonner il suffit de regarder les hausses de prix sur les dépenses contraintes !!!et l'on constate alors que le citoyen moyen ne peut que regarder les rayons et ne plus acheter . Lui ne peu pas s'endetter sur les générations futures !!!!...

à écrit le 25/02/2011 à 10:42
Signaler
Cela vous étonne, Mme Lagarde ? Tout augmente, sauf les salaires et les retraites. Les dépenses contraintes explosent. Le budget disponible pour la consommation et l'épargne diminue donc. La plupart n'ont même pas assez pour vivre correctement, et ce...

le 25/02/2011 à 11:11
Signaler
mais il faudrait eviter les bains de sang ,ce serait une horreur -

à écrit le 25/02/2011 à 10:27
Signaler
Article étonnant si on le rapproche de votre article d'hier indiquant que les ménages français gardaient le moral. J'aurai plus tendance à croire (malheureusement!) à ces stats d'aujourdh'ui qu'à l'indicateur supect cité hier. De plus janvier est un ...

à écrit le 25/02/2011 à 9:33
Signaler
cela vous etonne ? vous n'avez qua prendre en compte le véritable panier de la ménagére pour comprendre que l'indice à la consomation c'est du PIPO politicien qui va osez prendre les 30 produits de 1er nécéssitées pour faire des comparatif crédib...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.