France : croissance de 0,8% confirmée en début d'année, mais le déficit commercial se creuse

La croissance française atteindra bien 0,8% au premier trimestre, selon la Banque de France. En revanche, le déficit commercial s'est creusé en janvier à 5,89 milliards d'euros, selon les Douanes, notamment à cause du pétrole cher.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La Banque de France (BdF) a confirmé ce mardi prévoir une croissance de 0,8% du produit intérieur brut (PIB) de la France au premier trimestre de cette année, dans son enquête mensuelle de conjoncture.

Cette enquête sur le climat des affaires fait ressortir une poursuite de la croissance de l'activité industrielle en février, mais à un rythme plus modéré qu'en janvier, l'indicateur restant stable 110. L'indicateur du climat des affaires dans les services a parallèlement progressé d'un point à 102.

Le taux d'utilisation des capacités de production dans l'industrie a progressé d'un demi-point en un mois à 80,4%, se rapprochant de sa moyenne de longue période de 82%, sous lequel il évolue depuis la mi-2008.

Les prévisions des industriels préfigurent une tendance au ralentissement de l'activité industrielle au cours des prochains mois tandis que, dans les services, "les perspectives laissent augurer une poursuite de la croissance à court terme", explique la BdF.

Côté échanges, le déficit commercial s'est creusé à 5,89 milliards d'euros en janvier, dépassant les estimations les plus pessimistes, après 5,060 milliards (révisé) en décembre, selon les données corrigées (CVS/CJO) publiées mardi par les Douanes. Le déficit de la balance commerciale de décembre avait été chiffré à 5,1 milliards en première estimation il y a un mois.

En 2010, le déficit annuel des échanges commerciaux de la France a dépassé 51 milliards d'euros après 44,2 milliards l'année précédente, en raison notamment de l'alourdissement de la facture énergétique française.

Les exportations FAB en données CVS/CJO sont ressorties à 34,311 milliards d'euros en janvier contre 33,819 milliards en décembre. Les importations se sont élevées à 40,201 milliards contre 38,879 milliards le mois précédent, les seules importations de pétrole brut ayant augmenté de 600 millions d'euros d'un mois sur l'autre. En janvier, la France a vendu seize Airbus qui lui ont rapporté 1.141 millions d'euros, contre vingt-sept appareils pour 1.724 millions d'euros en décembre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 08/03/2011 à 10:32
Signaler
Je trouve ca plutot mauvais dans l'absolu puisque ca veut dire que l'on produit un peu plus ce trimestre en france mais que l'on est toujours incapable d'exporter le made in france. En meme temps niveau industrie j'ai l'impression que la france est c...

le 08/03/2011 à 11:30
Signaler
Ce n'est pas le made in France qui ne s'exporte pas, c'est le pétrole qui est beaucoup plus cher. Et celà, on n'y peut rien, on n'a pas de pétrole.

le 08/03/2011 à 12:44
Signaler
Aucune corrélation entre le PIB et l'exportation! il me semble par exemple qu'un employé au service de personnes âgées, dont je fais partie, n'a jamais produit quelque chose qui puisse se vendre à l'étranger.

le 08/03/2011 à 13:08
Signaler
Alors il y a un milliard de deficit en plus entre decembre et janvier d'apres les chiffres. Si on regarde le prix du baril du brut en decembre il est en moyenne de 85$ et en janvier de 90$ et donc si je suis votre raisonnement en fevrier le deficit n...

le 08/03/2011 à 13:14
Signaler
effectivement les sociétés de services sont exclus de l'exportation. Mais il y a forcement une corrélation entre PIB et balance commerciale. On ne peut être un pays 100% de service. de plus dans l'article il parle bien d'une augmentation de la produc...

le 08/03/2011 à 16:07
Signaler
l'effet pétrole au cours de premier trimestre est faible donc la balce française se dégrade ce qui serait intéressant c'est par rapport à qui les autres pays de l'Union si tel est le cas cela veut dire que nos produit ne correspondent aux marchés ou ...

à écrit le 08/03/2011 à 10:15
Signaler
Les prévisions de la BDF ont toujours été contredites.... si nous faisons +0.4 ou 0.5, cela sera déjà très bien,......mais on peut rêver....

le 08/03/2011 à 12:33
Signaler
En-dessous de 2% , nous produisons du ..........chômage! alors rêvons !!!!

le 31/03/2011 à 8:30
Signaler
2% en glissement annuel et non d'un trimestre à l'autre !!!!

à écrit le 08/03/2011 à 8:58
Signaler
Est-ce une bonne nouvelle economique ou une mauvaise? Vaut-il mieux avoir une raisonable croissance ou est-il preferable de resorber le deficit commercial?(evidemment une bonne croissance et un faible deficit seraient parfaits) Si quelqu'un peut m'e...

le 08/03/2011 à 12:37
Signaler
Pas assez de "privés" pour produire, une majorité des privés est au chômage , les autres sont fonctionnaires et ne fabriquent rien qui puissent se vendre à l'étranger! la balance des paiements va souffrir!

le 08/03/2011 à 12:47
Signaler
Pourquoi nous ne trouvons nous pas un bon gestionnaire? parce que les politiques de tous les bords ont tellement pourri la situation économique, que personne ne veut reprendre le bâ....! les carottes sont cuites!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.