Jean-Charles Hourcade prend la tête de France Brevets

Cet ancien directeur de la technologie chez Thomson sera épaulé par Danièle Kuta, vice présidente du fonds d'investissement américain AEA Investors. Créé à la suite des Etats généraux de l'industrie, le fonds France Brevets est chargé d'aider les entreprises à financer les dépôts et la protection de brevets.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

Pressenti depuis quelques mois, c'est Jean-Charles Hourcade qui prend officiellement la direction générale de France Brevets, fonds d'investissement spécialisé dans les brevets et la propriété Intellectuelle.

Créé dans la foulée des Etats généraux de l'Industrie (EGI) au printemps 2010 par une convention entre l'Etat, l'Agence nationale de la recherche (ANR) et la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) du 2 septembre 2010, ce fonds est prend la forme d'une société par actions simplifiées (SAS) détenue à part égale par la Caisse des dépôts et consignations (CDC) et l'Etat et dotée d'un capital de 100 millions d'euros.

Alors que les entreprises françaises et en particulier les TPE et les PME peinent à innover et à protéger efficacement leurs inventions, essentiellement pour des raisons financières, France Brevets aura pour missions d'améliorer les conditions d'exploitation des brevets issus de la recherche publique et des entreprises ; constituer de grappes de brevets cohérentes, par acquisition de brevets ou de droits de commercialisation ; définir et mettre en ?uvre de stratégies de valorisation dans des conditions de marché, en France et à l'international.

Les secteurs d'action prioritaires de France Brevets seront l'électronique, l'informatique, les Télécom, les TIC mais aussi l'aéronautique et l'espace. Entre autres.

Diplômé de l'Ecole Polytechnique et de l'Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications de Paris, ancien directeur de la technologie de Thomson, Jen-Charles Hourcade sera épaulé par Danièle Kuta au poste de directrice des investissements. Elle est actuellement vice-présidente d'AEA Investors, un fonds d'investissements américain. Leurs équipes seront complètes d'ici un mois.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 01/04/2011 à 17:28
Signaler
notre système de protection des brevets... ah bon! je le croyais inexistant voir insignifiant en comparaison du redoutable trademark R made in USA valide sur tout le territoire. chez nous pas de protection pour TOUT le territoire Europe, seulement po...

le 01/04/2011 à 22:52
Signaler
Selon le ministère de l'industrie français, un brevet dans les huit principaux pays européens est d'environ 50 000 ?uros. Un article que j'ai lu indique que dans les principaux pays la moyenne était de 100 000 à 200 000 ?uros

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.