Un projet PS à 25 milliards d'euros sur cinq ans

 |  | 591 mots
Lecture 3 min.
Copyright Reuters
Le projet du Parti socialiste pour 2012 sera officiellement dévoilé ce mardi. Mais déjà certaines propositions ont fuité. Leur coût est établi à 5 milliards d'euros par an de 2012 à 2017.

Le projet de programme socialiste pour 2012 doit être rendu public mardi. Pourtant, en substance, il est déjà connu depuis le week-end. Le Journal du Dimanche (JDD) a ainsi révélé que ce programme comporte vingt propositions.

Pour financer ce projet, une marge budgétaire de 25 milliards d'euros sur cinq ans est envisagée en tablant sur une croissance du PIB de 2,5% par an. Pour y parvenir des réformes fiscales sont prévues comme la fusion de l'impôt sur le revenu et de la contribution sociale généralisée (CSG) mais aussi la création d'une TVA écomodulable.

En marge de ces "fuites", le président PS de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, Jérôme Cahuzac, présentait lundi une proposition de "nouveau pacte fiscal" censé être compatible avec le projet de programme de son parti. "Je crois qu'une hausse des prélèvements obligatoires est hélas nécessaire", a-t-il déclaré en conférence de presse. L'objectif pour 2013, c'est de ne pas dépasser les 45% de PIB de prélèvements obligatoires, soit un peu plus que les 43,7% visés par le gouvernement actuel. Un abaissement des niches fiscales est aussi prévu.

Ces mesures fiscales doivent réduire la dette d'ici 2014 et surtout permettre de financer des mesures pour une "France du respect", selon les mots de Martine Aubry, Premier secrétaire du PS, qui s'adressait samedi aux jeunes socialistes. Les jeunes, justement, devraient bénéficier de la création de 300.000 "emplois avenir". Pour 3,6 milliards d'euros en tout, ces emplois devraient être créés surtout dans la filière écologique et 100.000 devraient être mis en place dès la première année en cas de victoire socialiste en 2012.

Le PS propose aussi d'encadrer les salaires des patrons dans les entreprises où l'Etat est actionnaire. Concrétement, dans ces entreprises (Renault, Areva, EDF, GDF-Suez, SNCF, la Poste, etc... ) les "salaires des patrons seront limités à une échelle de 1 à 20" explique le JDD. Cette proposition fait écho à l'idée de Jean-Luc Mélenchon de proposer l'instauration d'un salaire maximal au niveau de 20 fois le salaire le plus bas.

Logement, famille, éducation, santé, sécurité et vieillesse figurent aussi dans le programme de réforme que proposera officiellement le PS mardi.

Pas encore offciellement dévoilé, le projet est déjà critiqué

Le bal des "petites phrases" n'a pas tardé. Le parti de Jean-Luc Mélenchon, dont semble s'inspirer le PS avec sa proposition de limitation de salaire des patrons, n'a pas hésité à critiquer ce projet. Dès dimanche, un communiqué fustigeait un projet "ni socialiste ni réaliste".

A droite, Luc Châtel, ministre de l'Education national, ironisait quant à lui en déclarant : "on est un peu passé du care à l'antiquaire", en référence aux système de "protection" ("care") cher à Martine Aubry. Toujours au gouvernement, Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche est allée dans le même sens en qualifiant le projet comme étant "déjà dépassé".

De son côté, Dominique de Villepin, président de République solidaire, a répondu au PS en formulant des propositions. Parmi elles, un revenu minimum garanti à 850 euros par mois est censé "engager une véritable révolution de la dignité". Sur le plan social, l'ancien Premier ministre plaide pour une cogestion des entreprises. Sa candidature à la présidentielle ne devrait pas être officialisée avant la fin de l'année, a-t-il enfin déclaré sur l'antenne de France 3 Nord/Pas-de-Calais.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/04/2011 à 16:04 :
Au fait parmi ces propositions où se trouve celle concernant le retour à la retraite à 60 ans clamé haut et fort par Aubry et les autres lors de la réforme des retraites.?.. J'ai l'impression qu'elle n'est plus d'actualité comme si cette promesse n'avait été que circonstancielle. Programme irréaliste, démagogique et peu crédible comme d'hab ... les socialistes n'ont pas plus que la droite de solution à proposer à la situation économique catastrophique dont ils sont responsables tous autant les uns que les autres à travers les gouvernements successifs irresponsables
Mais bien sur on ira voter car "c'est le devoir du citoyen"!!
a écrit le 05/04/2011 à 11:17 :
Un programme...PFFFFFF !!!

http://24heuresactu.com/blog/2011/04/05/aubry-et-le-projet-socialiste-pour-une-france-tiers-mondiste/
a écrit le 05/04/2011 à 11:14 :
Le plus paradoxal c'est que dans l'article les mesures les plus à gauche sont à la fin dans les propositions de M de Villepin! A voir les réactions tout le monde s'excite en disant que le PS ouvre le robinet. Non il redistribue d'une façon différente et c'est son rôle de parti d'opposition. Qu'y-a-t-il d'irresponsble à reprendre aux plus aisés ce dont ils ont bénéficié pendant 5 ans pour en réaffecter la moitié au remboursement de la dette qui a explosé depuis 4 ans? Monsieur Sarkozy a fait du clientèlisme en redistribuant à ses copains: Neuilly restaurateurs retraités agricoles etc... qu'y-a-t-il de scandaleux à ce que la gauche fasse la même chose pour son électorat c'est cela la politique et la démocratie n'en déplaise aux intégristes libéraux du non Etat et du non impôt.Une majorité de français reste attachée (à tort ou à raison?) au rôle de l'Etat. L'etat si il veut agir doit se donner des moyens ce qui veut dire des impôts mais aussi des services moins chers pour les administrés. il faudra par contre que le PS résolve la contradiction entre ce que souhaite son électorat et l'EUrope. Pour une fois mais ce sera bien la seule je retiens une proposition de Marine! faisons revoter les français sur l'Europe pour sortir de cette Europe technocratique néolibérale si loin des préoccupataion des peuples et assumons le choix (ce qui ne veut pas dire retour au franc!)
a écrit le 05/04/2011 à 8:51 :
j'ai 70 ans, pour des raisons professionnelles j'ai vécu et travaillé dans plusieurs pays européens dont certains étaient sous gestion socialiste. j'ai tendance à dire que leur gestion est idéologique car les idées sont toujours identiques. j'augmente le nombre de fonctionnaires et je noyaute toute l'administration publique, je distribue sans distinction à la classe dite ouvrière en claironnant que je fais du social (paix sociale et votes), j'épuise et décourage les classes dites moyennes par des impôts (artisans, commerçants, patrons de PME, professions liées aux études), j'essaie de dérober en vain le capital de ceux qui ont un patrimoine qu'il soit industriel ou autre acquis grâce au travail de leur ancêtre ou de leur propre travail (un jour il n' y aura plus rien à dérober). Quant à la gauche caviar (intellectuels, fonctionnaires du public, députés, sénateurs, conseillers départementaux, régionaux, etc..c'est-à-dire la nomenklatura, je n'y touche pas bien au contraire je noyaute. Ouvrons les yeux, soyons visionnaires et posons-nous les bonnes questions ? Dans le contexte économique mondial d'aujourd'hui, quel est le projet de société possible pour une France de demain motivée et ou il fera bon vivre tous ensemble et quelles sont les pistes à explorer et à développer. Nous avons des ressources matérielles, manuelles, intellectuelles, nous avons de l'or à notre porte mais le jeu des politiques et des médias pollue notre vision. Retrouvons notre courage et remettons-nous au travail, soyons innovants car les pistes d'amélioration sont nombreuses.
a écrit le 05/04/2011 à 8:44 :
arretez ces demagos
comment esperez vous taxer les salaires des PDG car
soit comme le pdg de renault et nissan iles tirerons leurs rémunérations des filiales mondiales
soit ils partiront dans d 'autres pays plus porteurs au niveau salarial et la on les remplacera par des "chevres " qui n 'auront pas l 'envergure et le talent pour gérer nos fleurons industriels ce
qui à terme amenera perte de parts de marchés , defficit et chomage
on est dans une société mondialisée , le français veut que sa situation s 'améliore et pas un repaltrage avec des idées archaiques
a écrit le 05/04/2011 à 8:44 :
arretez ces demagos
comment esperez vous taxer les salaires des PDG car
soit comme le pdg de renault et nissan iles tirerons leurs rémunérations des filiales mondiales
soit ils partiront dans d 'autres pays plus porteurs au niveau salarial et la on les remplacera par des "chevres " qui n 'auront pas l 'envergure et le talent pour gérer nos fleurons industriels ce
qui à terme amenera perte de parts de marchés , defficit et chomage
on est dans une société mondialisée , le français veut que sa situation s 'améliore et pas un repaltrage avec des idées archaiques
Réponse de le 05/04/2011 à 9:45 :
Pour l'instant, malgré la légende qu'on veut nous faire avaler, on n'a pas vu beaucoup d'entreprises étrangères essayer de débaucher nos géniaux patrons français...
Qui veut du génial Carlos Ghosn, surtout génial en espionite aiguë et en déprime des salariés ?
a écrit le 05/04/2011 à 8:36 :
Le parti socialiste n'est qu'une ruine !
Suppression des cadeaux fiscaux ! lamentable ! Pour ceux qui travaillent plus, taxons-les ! A BAT LES 35 HEURES qui coûtent des millions d'Euros à la france !
A bat toutes ces promesses des socialistes qui sont riches et qui se disent défendrent le peuple ! Sous les 14 années de présidence ils ont ruinés la France !
Réponse de le 05/04/2011 à 9:48 :
Tandis que depuis 2002, le déficit de la France est passé de 3 % à 8 %, et la dette a doublé, de 1000 milliards à 2000 milliards. Un succès ?
a écrit le 05/04/2011 à 7:19 :
toujours les même projets vieux de ...1995? les français y croiront ils une fois encore?rendez vous en 2012 avec le coeur sérré devant autant de vide de la part de ceux qui espèrent nous gouverner.
a écrit le 05/04/2011 à 7:12 :
La politique c'est sérieux et le PS vit dans un monde irréel !! Il y a des gens qui souffrent en ce moment, le moins que l'on puisse faire pour eux, c'est de les respecter alors ARRETER avec vos promesses intenables, c'est insupportable !!!
a écrit le 05/04/2011 à 6:47 :
Je crois qu'il y a tromperie sur la marchandise. En réalité, les politiques ne servent pas à grand chose, si ce n'est se faire élire. Ce sont les hauts et petits fonctionnaires qui assurent la gestion du pays, et qui sont au fait des réalités. Le politique signe et perrore. Point final. Regarder dans le détail, le fonctionnement d'un député européeen et tout sera clair.,
a écrit le 04/04/2011 à 20:15 :
martine va t'elle casser la tirelire des fonds secrets du PS? ou faire cracher les dinosaures du PS lors de leur inscription aux primaires? ou se priver de caviar pendant 5 ans(ref. gauche caviar) plus 300.000 emplois! tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, peut être s'est elle adonnée à l'alchimie pour changer le plomb en or ou elle a retrouvée la pierre philosophale de notre cher Nabuchodonosore, aurait elle les mêmes dons que le roi Midas? étrange tout cet apport d'argent et d'emplois après que son parti ai ruiné la France il y a 30 ans
a écrit le 04/04/2011 à 19:17 :
A quoi bon entreprendre si c'est pour se faire tondre ? vous delirez totalement sur l'IS
a écrit le 04/04/2011 à 18:56 :
Le programme du PS merci, "nous ne ferons pas tout de suite" bien sur Aubry commencera par l'augmentation des impots + cs etc ....- on a deja donne , ns n'avons pas besoin du PS -
Réponse de le 05/04/2011 à 6:33 :
Le PS n'a rien compris à l'économie et son programme consiste essentiellement en une relance forte et durable de l'immigration et la construction de HLM's pour les loger. Encore des champs remplacés par du béton d'où regardent des Rmistes avec un accroissement monstre des problèmes de banlieues chaudes et une hausse vertigineuse de la criminalité. De plus, pour approvisionner les HLM's en énergie, il faudra construire 3 nouvelles centrales nucléaires et augmenter le nombre de réacteurs de la centrale de Fessenheim qui est construite sur une faille sismique et à 10 m sous le niveau du Rhin canalisé. Un programme dément qu'il faut combattre si nous voulons vivre en paix et en sécurité.
Réponse de le 05/04/2011 à 8:18 :
Vous avez sans doute raison Eiffel. Mais je crois que la calcul socialiste est encore plus basique ou plus machiavélique...Ils font exactement et très simplement le calcul de la CGT et du Parti communiste, il y a quelques années en toujours actuellement, ils vont chercher les voix chez les gens dits "moins favorisés". C'est un calcul purement électoraliste. Alors le projet de société, il est très très loin !
Réponse de le 05/04/2011 à 9:07 :
Il y a un moment que le PS n'attire plus les gens moins favorisés ou populaires. Le PS c'est à majorité de la classe moyenne bobo et des fonctionnaires. Les populaires sont partis au FN ou au Front de Gauche.
Le PS fait du clientélisme comme il l'a toujours fait, peu importe pour lui les conséquences sociales quand il entasse la misère dans certaines villes de banlieue...
Réponse de le 05/04/2011 à 9:24 :
Exactement Alain Bien dit, ce n'est que mensonge ! ils ne pensent pas aux gens du peuple ! Ce parti socialiste est en réalité le pire des partis qu'il puisse exister
a écrit le 04/04/2011 à 18:35 :
Ok pour cette somme dans la case :dépenses mais que met -on dans la case réductions ?Rien ne peut etre enlevé afin d'avoir un budget équilibré ne serait-ce qu'au départ !Mais qu'ont-ils donc retenu de leurs fameuses écoles d'élites ?
a écrit le 04/04/2011 à 18:11 :
Projet PS : Augmenter les impôts et ouvrir les frontières. Donc, même politique que l'UMP, mais officielle et assumée.
a écrit le 04/04/2011 à 17:46 :
Ouf heureusement que j'avais prévu de quitter la France. Désolé les mégalos de gauche, mes impôts ne financeront pas vos délires qui n'ont qu'un but électoralistes.
Réponse de le 04/04/2011 à 18:57 :
C'est bien vrai dul -
Réponse de le 04/04/2011 à 19:09 :
ils pourraient servir à payer des cours de grammaire
Réponse de le 04/04/2011 à 19:21 :
n allez pas trop vite, la gauche avec ce programme commun digne du 19 emme siecle n a pas encore gagné!!!sarkozy a toutes ses chances s il fait quelques efforts sur le pouvoir d achat et le chomage par le retablissement de l activité!!!les socialos confondent ex urss et mondialisation!!!
a écrit le 04/04/2011 à 16:05 :
ces dépenses électorales seraient une nouvelle catastrophe pour la France , merci mais c'est trop pour moi , à 2017 .
a écrit le 04/04/2011 à 16:01 :
Tabler sur 2.5% de croissance est une hypothèse d?école. La création de 300.00 emplois est donc une prédiction.
La France du respect serai de dire qu?avec la fonction publique la plus chère d?Europe comment peut ?on donner de tels pourcentages .Celui que je donne est exact .C?est 55 % du PIB de la France.
Quant à Villepin, il est franchement tombé sur la tète !
a écrit le 04/04/2011 à 15:20 :
Et encore des dépenses et toujours des dépenses le PS ne changera t'il jamais? Qui va payer ? Les français moyens évidemment, les plus riches s'exileront encore.
Réponse de le 04/04/2011 à 15:52 :
Et encore des dépenses et toujours des dépenses : c'est la méthode Sarkozy. La guerre en Libye, en Afghanistan, en Cote d'Ivoire etc, un Airbus inutile, des déplacements coûteux en France avec 10.000 policiers à chaque fois, un Awacs, un sous-marin Snle ou le porte-avions CDG si le fleuve le permet car il a la trouille, des militants Ump défalqués de leurs frais, un Tapie gâté par plus de 245 millions d'?, des ministres qui se servent sur la bête, la Tva à 5.5 pour les gargotiers qui coûte près de 4 milliards/an, le bouclier fiscal, la suppression ou la diminution de l'Isf, le gaz, l'électricité, les carburants qui augmentent en permanence etc, etc... Qui va payer? Les français moyens évidemment puisqu'il faudra rétablir les finances publiques démolies par Sarkozy. Quant aux plus riches qui s'exileront encore, la Gauche devra les taxer très lourdement. Pas de pitié ! Il va falloir rattraper l?incompétence de Sarkozy. Je fais plus que jamais confiance à la Gauche.
Réponse de le 04/04/2011 à 16:35 :
à Tirelire ,vous avez raison faite confiance à la gauche pour endetter encore plus le pays.
Réponse de le 04/04/2011 à 16:45 :
Le PS confirme dans son programme, son soutien à la médiocratie et son rejet des élites, son nivellement par le bas au nom de l?égalité pour tous, son encouragement à faire des français des assistés? Toutes ces promesses démagogiques comme en 1981 vont nous mener droit dans le mur.
Réponse de le 04/04/2011 à 18:45 :
@ sauros : faire pire que Sarkozy, c'est mission quasi-impossible! Si la gauche est élue, elle demandera un audit des finances publiques, et là, vous en tomberez à la renverse. Comme suppôt de Sarkozy, vous serez plus imposé que les autres pour rembourser la dette. Ce n'est que justice.
@ los : merci de changer votre logiciel : 1981, c'est loin, nous sommes en 2011. Il serait bien que vous vous remettiez en cause! Quant à aller dans le mur, fin 2011 et début 2012 nous y serons déjà en plein dedans. Merci qui?
Réponse de le 04/04/2011 à 19:15 :
C'est quoi une élite ?
Réponse de le 04/04/2011 à 20:12 :
@tirelire j ai peur que se soit pire .......notre radeau dans cet océan déchaîné va couler même avec le meilleur capitaine
Réponse de le 04/04/2011 à 22:12 :
Merci au 14 années avec Monsieur François Mitterrand au pouvoir? et en parlant d'audit des finances publiques, je voudrais bien savoir aussi ce que nous ont coutés ces 14 années, où l'on a entretenu la "cour " de Monsieur Mitterrand, avec maitresses, enfants illégitimes et j'en passe? Oui, je suis pour la transparence? mais pour tout le monde ! et croyez moi je pense que Monsieur Jacques Chirac se sentirait bien moins seul au palais de justice?
Réponse de le 05/04/2011 à 5:18 :
@ Fantomas Qu'est ce qui a coûté le plus cher : les dépenses de la "cour" de Mitterrand ou l'Airbus Sarkozy? Cela vaudrait le coup de faire les calculs ; Sarkozy serait sûrement en tête. Quant à la solitude de Chirac face à la Justice, je vous rassure. En effet, le très Sarkozyste Procureur de Nanterre boucle le dossier des années Socialistes et prévoit, fin 2011, de convoquer François Mitterrand en tant que témoin assisté.
Réponse de le 05/04/2011 à 10:51 :
@ Fantomas ne pas oublier que dans le s14 années de Mitterand il y a 4 ans de je cois à l'époque RPR avec en particulier entre 1993 et 1995 le gouvernement Balladur (avec son petit ministre du budget) qui a fait exploser l'endettement du pays. arrêtons ces raccourci idéologique. nous sommes vous moi dans la mouise à cause des différents gouvernement et i faudra que quelqu'un paye l'intérêt du prchain vote sera dans la répartition des efforts demandés à chacun.
a écrit le 04/04/2011 à 15:18 :
Tout repose sur une croissance de 2,5 % l'an. On est décidément très, très, très optimiste, au PS. Mais ne s'agit-il pas de retourner à la case 1997 ?
Réponse de le 04/04/2011 à 19:14 :
2,5 % de croissance l'an c'est bien la dessus que Mme Lagarde a bati ses budgets au plus fort de la crise en 2008, 2009, 2010.
a écrit le 04/04/2011 à 15:15 :
incroyable... 30 ans après 1981 le PS n'a rien appris. Si les emplois jeunes ça marche pourquoi n'en créer que 300 000? Pourquoi pas autant que de chomeurs?
a écrit le 04/04/2011 à 14:58 :
je reposte car ça reste vrai.
Un train de mesures peut en cacher un autre ! Le « à Gauche toute » sur les salaires des patrons permet de satisfaire le fan-club de B Hamon.par contre le Ps, ne parle pas pour l?instant de la fusion de l?IRPP et de la CSG.
Je rappelle que l?IR est progressif et la GSG proportionnelle (c.a.d quelque soit son revenu le contribuable paie le même pourcentage)..Les plus aisés seront donc tondus plus ras en rendant la CSG progressive. ça promet !
a écrit le 04/04/2011 à 14:13 :
et le delire repart avec le ps a part depenser le fric des autres c est quoi les autres idees ,,,,,,,,,,,,,,,,,,y en n a pas , comme d habitude les riches ...................pauvres PS
Réponse de le 04/04/2011 à 19:02 :
Surtout pas le PS je suis bien d'accord avec vous tous ici -

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :