Les cadres perçoivent 53.800 euros annuels en moyenne

 |   |  464  mots
Copyright Reuters
Selon une enquête de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec), le salaire annuel moyen des cadres s'élevait à 53.000 euros en 2011. Le salaire médian, lui, atteignait 47.600 euros. Pour 2012, dans un contexte de ralentissement économique, seules 47% des entreprises ont l'intention de distribuer des augmentations à tout ou partie de leurs cadres.

Dans un contexte de ralentissement économique, les entreprises sont clairement dans l'expectative quant à leurs intentions d'augmenter leurs cadres. Selon l'enquête de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec), réalisée auprès de plus de 12.500 cadres et 1.600 entreprises, plus d'un tiers des entreprises (36%) déclarent ne pas avoir décidé ce qu'elles feraient en matière d'augmentation des cadres cette année ! Soit une proportion deux fois plus élevée que l'année dernière. Et seules 47% ont réellement l'intention de distribuer des augmentations à tout ou partie de leurs cadres, contre 59% en 2011. En tout état de cause, les entreprises sont cette année en proportion plus nombreuse (28%) à envisager une enveloppe moins élevée pour les augmentations individuelles qu'il y a un an (18%)

Les cadres peu optimistes quant à l'évolution de leur rémunération en 2012

Côté cadres, bonne surprise, 57% se déclarent satisfaits ou très satisfaits de leur rémunération début 2012 ! Dans le même temps, l'incertitude qui pèse sur la sphère économique depuis quelques mois, les a rendus peu optimistes quant à l'évolution possible de leur rémunération en 2012 : seuls 36% d'entre eux pensent obtenir une augmentation cette année, contre 37% en 2011. Pour autant, loin de se décourager face à une conjoncture morose, un peu plus de la moitié des cadres interrogés début 2012 envisagent tout de même d'en demander dans l'année !

Plus de cadres augmentés en 2011 qu'en 2010

En 2011, le salaire médian annuel des cadres en poste s'élevait à 47.600 euros (en brut) et le salaire moyen était, lui, de 53.800, soit des niveaux quasi stables par rapport à 2010. La dynamique du marché de l'emploi cadre en 2011 leur a permis de bénéficier davantage d'augmentations de rémunération. Ainsi, 50% d'entre eux en ont bénéficié, contre 48% en 2010. Le niveau des augmentations, quant à lui, est resté stable. Dans l'Industrie, le secteur de l'Automobile, aéronautique et autres matériels de transport arrive en tête avec 68% de cadres augmentés, suivi par la Pharmacie (64%). Dans les Services, les cadres des Télécommunications sont les plus nombreux à déclarer avoir été augmentés (60%).

Des rémunérations à l'embauche stables en 2011

Comme en 2010, le salaire moyen annuel à l'embauche des cadres recrutés sur offres d'emploi (hors SSII) est de 37.000 euros (en brut). Ce salaire varie entre 29.000 euros pour un jeune diplômé et 45.000 euros pour un cadre très expérimenté. Il se situe, selon les fonctions, entre 31.000 et 49.000 euros. Les marges de négociation des salaires à l'embauche sont restées, elles aussi, stables en 2011. Enfin, l'expérience reste le principal argument de négociation et c'est lui qui joue le plus sur les ajustements de salaires.
 

>> Repères : les chiffres de l'emploi des cadres en vidéo (source Apec)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/04/2015 à 12:11 :
Bonjour
Ces chiffres me font rêver...
Cadre depuis 8 ans, mon salaire annuel inscrit sur ma déclaration d impôts atteind péniblement 22000 euros...
Ou est l erreur?
a écrit le 12/09/2012 à 20:21 :
si je comprends bien il faut ajouter les primes, intéressement, participation, perco, pee....
a écrit le 12/09/2012 à 17:34 :
et il ne restera presque rien une fois qu'il aura été saigné par les impots et l entretien des boomers qui en plus lui laissent des dettes énormes à rembourser et lui ont vendu à prix d'or un bien immo acheté 2 francs 6 sous à l'époque...boomers qui voient leur retraite augmenté chaque année, alors que ce cadre lui, doit chaque année payer de plus en plus de choses comme une école décente pour ses enfants....comme beaucoup d'autres, si il le peut, il quittera ce pays ruiné par les 68ards et les laissera se débrouiller avec les promesses qu'ils se sont votés à eux meme. vive le hold-up intergénérationnel, le plus grand casse de l'histoire.
a écrit le 12/09/2012 à 17:05 :
53000 de salaire brut, soit 84000 de super brut patronal, sans compter les frais et les taxes annexes. Sur 84000 de super brut, le cadre conserve moins de 24000 (moins de 30%), une fois déduits les impôts sur le revenu, les impôts locaux, la TVA, la TIPP et les multiples taxes et droits divers subtilement cachés par les génies malfaisants de Bercy. Avec sa femme qui ne travaille pas et ses deux enfants, nous avons 6000 euros par personne, soit 500 euros par mois pour chaque individu de la famille. Pas de doute, ce cadre est un gros riche qu'il convient de taxer avec la plus grande sévérité. Ainsi, il deviendra un vrai patriote, ce qui n'est actuellement pas tout à fait sûr.
a écrit le 12/09/2012 à 15:47 :
Qu'y a t il de choquant a ce q un cadre gagne en moyenne 50KE annuels???? rien, en France on reste bloqué sur le niveau des rémunérations les plus élevées et on lance de la poudre au yeux en voulant taxer a 75% les Revenus de plus de 1M d euros -frange tres marginale de la population, qui de toute facon pourra toujours acheter des oeuvres d arts ou negocie une part de son salaire en stock option donc non fiscalisee- Les problemes reels sont le niveau de salaire des Smicard, employée..... On s en fou de savoir que tel cadre gagne 4/5 KE par moi, si celui qui assemble la caisse dans laquelle il va rouler gagne aussi de quoi vivre confortablement....... On se focalise trop sur le niveau de revenu qui ne veut rien dire et pas assez sur l ecart type, quand le patron de Peugeot gagne en 1 ans l equivalent de 305 smic et de l autre cote ferme Aulnay il est la le probleme! Et c est pas avec des syndicats tant patronaux que ceux des salaries qui restent sur leurs positions et n ont pour seule "reponse" au dialogue social d un cote le licenciement massif et de l autre la greve à outrance que ca va changer!
Pareil pour la fiscalite faut arreter un peu de stigmatiser tous le monde, pour moi il est aussi scandaleux que Mr Arnault soit fiscalisé a 75% que celui ou celle tout en bas de l echelle qui cumule RSA, CAF, APL ait au final un revenu superieur a celui qui touche le smic pour aller a l usine tous les matins! On a perdu de vu la valeur essentiel de toute societe qui marche: L 'équilibre voir l equité. Un taxation de TOUS les revenus quels que soient leur origine et ce dans la moyen des pays de l OCDE a savoir 45% max pour les tranches superieux me semble une juste chose, en contre-partie comme la souligne pendant la campagne le patron de Virgin il est souhaitable de soumettre a plafond de revenu tous les revenus de transfert, et que ces dernier soit de l'ordre de la solidarite et non de l assistanat permanent........ Autre point si on veut globalement faire augmenter les salaire, qui devraient deja se voir si on applique ce que j ai enonce plus (le cout de la solidarite, donc des prelevements diminuant avec les effets de seuils), arretons de faire supporter tous le poids du systeme sur le seul travail, il va bien falloir comprendre qu avec la génération Papy Boom qui arrivent a la retraite les couts sociaux si on ne modifie rien vont devenir insuportable pour les actifs, et oui faut voir la réalité en face avec une population agée "inactive" ou les actifs vont devoir financer et leur soin (via la secu) et leur retraite, y a pas 36 solutions: soit on double, triple les salaires et les cotisations ce qui est impossible au regard de la mondialisation, soit on diminue les retraites et autres revenu de transfert sur le modele anglo-saxon ou allemand et la c est le blocage assuré vu les mentalités, soit on fait un compromis....... Messieurs a moins que vous ne voyez d autres solutions Réalistes et Réalisable......
Réponse de le 14/09/2013 à 13:56 :
Vous pouvez aller encore plus loin. Des études ont démontré que sur Paris et sa région. Certaines bénéficiaires d'aides pécuniaires et matérielles telles qu'un appartement dans un HLM percevait en équivalent salaire plus qu'un cadre moyen. Le calcul se démontrer rien que sur la loyer d'un appartement HLM. Exemple connu à boulogne billancourt où les 3F ont construit un important parque immobilier HLM. Un appartement de 60m2 dans une résidence neuve à proximité de tous commerces, écoles et transport avec un loyer de 350 euros par mois représente un avantage en nature équivalent de 1000 euros (le prix de location d'un 60m2 à boulogne et de 1300 euros). 1000 euros nets de cotisations mais également nets de m'impôt sur le revenu. En retenant la tranche à 14% (12*1300=15600 euros annuels on retient un revenu fiscal de référence de 14000*0,14=2000 euros d'IR). On est donc sur un revenu annuel 17600/0,78=22564 euros a cela s'ajoute différente aide comme le RSA 790*12= 9480 euros. On atteint les 32 Keuros. Je passe sous silence les autres aides gaz et électricité à prix réduit, titres de transports réduits etc... Je ne parle même pas du blakc et des trafiques en tout genre. Il n'est pas rare d'apprendre que certains bénéficiaires ont ainsi constitué d'importants pactoles en dehors des frontières hexagonales.
Comment voulez vous que cela fonctionne à terme? On demande un effort permanent à la classe moyenne qui se retrouve elle prix entre l'enclume et le marteaux. D'un côté la hausse des prix à tous les étages notamment sur la question du logement en ile-de-france de l'autre un matraquage fiscale. A une époque on disait souvent à quoi bon allait travailler à l'usine quand on voit le niveau des aides mais maintenant c'est encore plus grave car la question devient faut encore travailler. Toute discussion sur les salaires doit être ramenée en premier plan au coût de la vie qui frappe le lieu de réalisation du travail. On a longtemps parlé des salariés de Goodyear pourtant certains ont montré des fiches de paie qui les faisaient franchir la bar des 5500 euros nets pour un couple. Ce qui leur permettait de vivre très confortablement et d'avoir pu s'acheter une belle maison ainsi que deux voitures. Combien de cadres parisiens, autant dire la grande majorité des cadres français, peuvent se targuer de vivre dans de bonnes conditions. Là encore les chiffres devront être analyse avec discernement les cadres qui sont arrivés sur la marché du travail entre 92 et 2000 sont tous proprio mais tous ceux arrivés après sont en souffrance et peinent à pouvoir construire une vie de famille. Beaucoup de cadre se sont surendettés pour accéder absolument à la propriété et cela représente un coût énorme dans leur budget. Donc le concept qui tend à pointer une partie de la population à partir de son salaire est une ineptie. Il y a des gens qui ont des petits revenus mais une fortune par la détention de bien immobilier ou de foncier. Qui est le riche dans l'histoire? C'est un raccourci inique de fustiger les cadres qui ne font que survive et dont l'espérance d'activité est en baisse car après 40 ans c'est la dégringolade. Un journaliste du figaro a écrit un article acide sur la fameuse tranche des 4000 euros qui permet à Hollande de partager la population entre riche et pauvre. Ce même Monsieur qui a menti sur ses revenus occultant 2000 euros par mois par rapport à un de ses mandats additionnels.
a écrit le 12/09/2012 à 15:15 :
Quelqu'un connait le salaire annuel moyen et le salaire annuel médian d'un cadre de la fonction public, pas pour polémiquer, juste pour savoir.
Réponse de le 12/09/2012 à 15:47 :
bonne question qui m'interresse aussi mais il faut aditionner les eventuelles avantages. En fait, il serait interressant de connaitre le salaire complet net d'impot sur le revenu: en aditionant les prestations sociales et aides diverses directes ou indirectes et en retirant les différents impots et charges sur le revenu. C'est une information que les services fiscaux devraient donner à chacun( mais je ne sais pas si cela est faisable)
Réponse de le 12/09/2012 à 19:37 :
Ils sont chanceux les cadres du privé...moi cadre dans la fonction publique depuis plus de 36 ans, j'arrive pas en 2011 (primes comprises) à 40 000 euros net/an (hors impôts) et pas de voiture de fonction, ni de stock options....Veinards !
Réponse de le 12/09/2012 à 19:56 :
C'est une blague j'espère??! Vous l'avez bien choisi d'être fonctionnaire, non? Pour info un cadre du privé cotise plus que vous, il n'a pas la sécurité de l'emploi et doit certainement faire beaucoup plus d'heures ! Veinard !
Réponse de le 13/09/2012 à 13:26 :
fonctionnaire vous cadres dans la fonction publique, pourquoi ne pas changé et être cadre dans le privé, belle mentalité cette fonction publique c'est l'hôpital qui se moque de la charité.
Réponse de le 09/02/2013 à 15:51 :
Il faut arrêter de croire que les fonctionnaires se tourne les pouces... Je connais des cadres de la fonction publique en fin de carriÚre qui sont loin de ces rémunération et qui bossent largement plus que les 35 heures... Même plus que les 40 heures...
Réponse de le 14/09/2013 à 14:07 :
Le cadre du privé verra sa retraite égale à son dernier salaire divisé par deux quand celle du cadre publique verra sa pension égale au double de son dernier salaire. Sans parler qu'un cadre du publique a une retraite calculée sur les six derniers mois de son activité quand celle du cadre du privé est calculée sur ces 24 meilleures années. Elle est belle l'équité. Ne vous plaignez pas car vous payez aussi moins d'impôts. En outre vous savez parfaitement que dans notre chère administration la rémunération est définie par des catégories et par échelon. En outre le niveau d'étude est souvent la clé ENA+inspection des finances étant le grade ultime. De fait au lieu de pleurer vous pouviez au passer des concours internes ou de faire une formation diplômante supplémentaire. De toute façon il va falloir revoir la copie et réduire l'inéquité que ce menteur de Hollande avait promis de faire. Moi je le dis ca sent la révolution ca sent la guerre anti-état et anti-fonctionnaire. Si l'égalité de traitement n'est pas faîte ca va partir guerre civile.

@Paolo en réponse à vos interrogations j'ai trouve ce lien
http://www.emploitheque.org/grille-indiciaire-etat.php
a écrit le 12/09/2012 à 12:40 :
Quel est l'intérêt d'avoir une étude sur le salaire brut ? Il faut raisonner en net sinon on passe à côté du sujet.
En France, si je reçois 50 000 en brut, j'en perçois net à peu près 40 000 (charges sociales à 22%) sur lequel je paie ensuite des impôts (5 000 pour un célibataire sans autres revenus). Résultat : salaire net net (en fonction de la situation familiale) : 35 000 à 40 000 (soit autour de 3 000 par mois).
A noter qu'avec les charges patronales, le coût de l'employé est de l'ordre de 70 000, soit à peu près deux fois ce que reçois l'employé dans sa poche.
L'employé peut avoir la satisfaction de savoir qu'il fait vivre beaucoup de monde !
a écrit le 12/09/2012 à 12:37 :
Quand je paye 75 000 euros un cadre, cela lui fait 50 000 en brut et environ 37 000 en net et derriere il lache 5000 euros d impot
Donc l employeur paye 75, l'employe touche 32 et l'immonde etat gave de fonctionnaire prend 43.. Qui est le cocu de l'affaire?
Réponse de le 13/09/2012 à 11:32 :
CQFD....il faudra un jour qu on m explique comment avec une TVA a 19.60% sur casiment tout ( rien que ca devrait pouvoir faire tourner le pays) , les prevelements directs , les successions , et ce qu on nous pompe sur la feuille de salaire qu on se retrouve en état de dette??? Je penses que l ENA ne produit que des technocrates qui ne servent à rien , si les particuliers géraient leurs budget comme le fait l état ca serait une de ces cata !!!!!!
a écrit le 12/09/2012 à 12:31 :
Pas enorme quand on compare aux intermittents du spectacle qdont mollande veut pereniser les privileges
a écrit le 12/09/2012 à 12:03 :
Il va falloir vite les ramener au SMIC ces affreux capitalistes dévoyés aux puissances du mal pour assurer la retraite des pauvres travailleurs exploités de la SCNF ou de la RATP partant à la retraite à 50 ans, sur-travaillant et étant sous-payés ... et les ponctionner pour assurer les régimes des parlementaires, appartements, véhicules, chauffeurs ou des défenseurs de travailleurs comme Cahuzac plafonnant à 30 KE mensuels. C'est dég.... !!!!!!!!!!!!
Réponse de le 14/02/2013 à 17:48 :
C'est assez drôle, je travaille à la Sncf, fais 50 heures par semaine et aurais une retraite à taux plein à 62 ans pas avant... J'aimerais connaître où est votre
Réponse de le 14/02/2013 à 17:50 :
C'est assez drôle, je travaille à la Sncf, fais 50 heures par semaine et aurais une retraite à taux plein à 62 ans pas avant... J'aimerais connaître où est votre fameuse planque... Car par définition je dois être un feignant!
Nota: Je suis un industriel (un vrai travailleur en soit) qui n'est pas foutu de rendre ses projets en temps et en heure et essaie par tous les moyens de sous tirer l'argent de l'état ...
a écrit le 12/09/2012 à 11:52 :
Non seulement ils sont surpayés mais en plus ils vivent en moyenne beaucoup plus longtemps que les ouvriers! Ce qui donne mis en équation : 1C =4O + aR + dA ! (C:cadre,O : ouvrier, R: retraite,a: années ,d: divers A: avantages) ! Je sais je suis injuste :beaucoup d'entre eux travaillent beaucoup pour faire augmenter la pauvreté dans ce pays!)
Réponse de le 12/09/2012 à 12:02 :
Une étude souligne les effets néfastes du cannabis sur le cerveau
Réponse de le 12/09/2012 à 12:11 :
@STONE1: Il fallait travailler a l?école... Vous n'avez que ce que vous méritez.
Réponse de le 12/09/2012 à 12:14 :
D'autre études ont montrés que les cadres cotissaient plus qu'ils ne dépensaient au niveau de la retraite et de la Sécu.... Et surtout je vois pas le lien entre augmenter pauvreté et être cadre
Réponse de le 12/09/2012 à 12:53 :
Encore un jaloux qui a glandé à l'école et qui souhaite gagner un salaire de cadre en travaillant 30h à la RATP.
Réponse de le 12/09/2012 à 14:13 :
d'accord pour le "jaloux", mais je connais beaucoup de gens qui ont "glandé" à l'ecole et qui cadre ou non ont un salaire bien superieur. Ce qui compte le plus c'est de ne pas glander apres l'ecole
Réponse de le 12/09/2012 à 14:22 :
Fier d'avoir étudié dur pendant 5 ans pour avoir une rémunération correcte qui me permet d'être au statut cadre, d'avoir un appartement "normal" sur Paris.
le tout sans flamber, encore heureux que ceux qui étudient plus peuvent prétendre à un niveau de vie différent.
Je salue également certaines de mes connaissances travaillant dans les métiers artisanaux et qui gagnent bien plus que mois !
Un petit fils d'agriculteurs ...
Réponse de le 12/09/2012 à 15:27 :
@Ben et Max
la bonne vielle mentalité franco franchouillarde, bien bosse a l?École pour être pépère tout le reste de sa vie. Après on s?étonne de voire des premiers de la classe se retrouves a la tête de Peugeot/Renault ou dans la haute administration avec les résultats que l'on sait. Un bon élève ne fait pas systématiquement un bon manager, le jour ou les entreprises tiendront compte de ce paramètre, on aura fait un grand bond en avant!!!
Réponse de le 12/09/2012 à 17:02 :
practical bein c'est simple, regarde le CAC40 dont la moitié est gavée d'argent public et d'appels d'offres, incapable de s'extirper et d'être compétitif en dehors du marché franco-français dans laquelle tu retrouves un ballet permanent de hauts fonctionnaires, fils ou fille de (politique), ou sortant des mêmes écoles qu'eux et tu compares avec l'autre moitié ...
Réponse de le 12/09/2012 à 17:46 :
@Seb +1
Et oui, dans tous les pays du monde lorsqu'un navire est entrain de chavirer on demande des explications aux Commandants sauf sur le bateau France ou on accuse d'abord les passagers! (salaries, ouvriers, chômeurs et autres racailles)lol
A force de se poser les mauvaises questions, la France se retrouve avec les mauvaises réponses.....mais j'ai l'impression que les choses commencent très très lentement a évoluer...
Réponse de le 14/09/2013 à 13:30 :
100% agree avec Pratical
a écrit le 12/09/2012 à 11:42 :
ce qui compte ce n'est pas le salaire brut mais le salaire net de tous prélèvements, or il est clair qu'à salaire égal entre 2012 et 2011 et plus encore en 2013 les cadres (mais pas que les cadres) auront un revenu net en baisse compte tenu de l'augmentation des charges sociales très probablement de la CSG, du gel des tranches de l'impôt sur les revenus et du nouveau forfait à 20% sur les sommes versées par les entreprises au titre de l'intéressement. Conclusion: les salariés du privés qui contribuent à faire marcher l'entreprise France et à payer les fonctionnaires sont pénalisés par la mauvaise gestion de la fonction publique depuis 30 ans
a écrit le 12/09/2012 à 10:58 :
Salaire moyen cadre 2500 et bac+5 1800... sans la sécurité d'emploi... on est loin des grandes fortunes. 50% des électeurs ne votent pas aux législatives, la révolution progressiste embauche! Ne nous voilons pas la face, il faut payer le déficit, la compétitivité et redresser l'innovation, une paille... C'est comme en Europe du Sud en comparaison à l'Allemagne, ce qu'il faut se demander c'est si le but de la société c'est la misère pour la population, le servage des salariés, l'ignorance par l'éducation, le mensonge politique et la comptabilité du n'importe quoi, enfin, la suppression de la liberté du travail, l'élimination d'une bonne partie de nos diplômés, de nombreux jeunes et chômeurs... Un monde pire ou un meilleur que voulons-nous?
Réponse de le 12/09/2012 à 15:23 :
@Pierre,
Depuis longtemps je défends l'hypothèse que la tourbe doit rester cantonner dans la précarité aux seuls intérêts de l'establishment élitiste politico-financier. Dès-lors, le souci inavoué de cette engeance élitaire demeure à ce que les salariés de base soient soumis à la loi du salaire d'airain, avec comme horizon événementiel le sport, la religion et les addictions courantes. Nous venons de vivre ces aspects sociaux lors de cette fameuse campagne présidentielle où, hélas, le quotidien difficultueux de millions de Français, bien qu'évoqué, ne réunit pas le sursaut salutaire dont il nourrit le secret espoir. Comme vous le précisez, la misère, l?assuétude maslowienne, l?absence de liberté et l?inutilité pour certains de se projeter dans la responsabilité professionnelle, en des aspirations légitimes, après de longues années d?études supérieures, procèdent à cette fixité dans le besoin . Une sorte de big-brothérisme nécessaire à la conservation des privilèges et des pouvoirs, sous l'autel d?une démocrature éprouvée pour le bien des élites. Le problème en France concerne les charges sociales, mais il faut percevoir que notre niveau de socialisation ? 1950-1990 est d'un coût trop élevé. La mondialisation fait le reste, nous entraînant dans une chute sans fin. B.

a écrit le 12/09/2012 à 10:47 :
Donner un salaire moyen pour une catégorie aussi large n'a pas d'intérêt.

Vous avez des cadres qui n'atteigne pas les 30000 ? par an et d'autres qui sont bien au-delà...
a écrit le 12/09/2012 à 10:36 :
Qui a écrit cet article sans même réfléchir à ce point ? vite une précision !
Réponse de le 12/09/2012 à 10:44 :
Le salaire se négocie toujours en brut annuel.
Réponse de le 12/09/2012 à 11:44 :
Cela n'empêche pas le journaliste de devoir préciser ...

Pour ma part, c'est certainement idiot, mais je me demande bien quelle est la différence entre un salaire annuel moyen (53.000 euros) et un salaire médian (47.600 euros)?

Encore une autre définition que le journaliste aurait pu faire, ... mais je crois que çà le dépasse aussi, passé les touches copier/coller de l'ordi., il ne faut pas trop leur demander...
Réponse de le 12/09/2012 à 11:53 :
Le moyen est la somme des salaires divisée par le nombre de cadres et masque donc la dispersion au sein de la catégorie. Le médian permet d'identifier la limite séparant les cadres en deux catégories égales (50% quoi) avec l'une gagnant plus de 47k? et l'autre moins
Réponse de le 12/09/2012 à 12:06 :
Je vous prie de m'excuser pour cette lacune mais je pensais que les lecteurs, forcément avertis, du site connaissaient la différence entre "moyen" et médian"
- Le moyen, c'est par définition la moyenne de l'ensemble des rémunérations
- le médian, cela signifie que 50% de la population concernée se situent au-dessous de 47.600 et les autres 50% au-dessus.
Je précise, bien entendu comme toujours lorsque l'on parle rémunération , qu'il s'agit du salaire brut. Dernière chose, il est toujours étonnant de voir le ton extrêmement vindicatif de certains commentaires... Si ce qu'écrit La Tribune ne convient pas à certains, il y a d'autres excellents sites. Ceci dit, merci à nos fidèles lecteurs et internautes (il y en a !) qui apportent au débat et nous enrichissent de leurs connaissances
Réponse de le 12/09/2012 à 13:40 :
Bien pour les bonnes définitions de "moyenne" et "médiane". Il y a apparemment des lecteurs de la Tribune qui ignorent ces notions élémentaires...
a écrit le 12/09/2012 à 10:13 :
Pour moi il n'y pas de "cadres" ils y a des employés et des employeurs. Ces" cadres" sont des employé haut de gamme. Se qui justifie leur salaires.
Réponse de le 12/09/2012 à 10:26 :
les non cadres en sont pas au forfait jour par exemple....ça justifie leurs salaires...
Réponse de le 12/09/2012 à 10:56 :
Il y a un paquet de jeunes cadres (en forfait jour) qui commencent à 1500 euros net par mois et qui triment pourtant 40h par semaine. Mais c'est le jeu économique, s'ils ne sont pas contents, des armées de jeunes diplômes au chômage seront prêts à prendre leur place
Réponse de le 12/09/2012 à 11:01 :
40h par semaine ... que ça doit être dur ! je m'en 70 et je ferme ma bouche et je ne suis pas surpayé (2000 net) mais bon il faut se mettre dans la tête qu'il faut bien commencer, qu'il faut se donner à fond si on veut progresser... donc bon on ne va pas plaindre nos jeunes cadres non plus !
Réponse de le 12/09/2012 à 12:24 :
Il vous reste la possibilité de changer de travail...
70 h / 5 jours (restons dans cas le plus commun des travailleurs) ça fait 14h00 pas jour... aller on va dire que même sans pause déjeuner, vous faites 8h00-22h00... si vous "fermer votre bouche" tant pis pour vous, mais ne réclamez pas de médaille...
a écrit le 12/09/2012 à 9:57 :
Le nivellement vers le bas, promis par MITERRAND, avec une caste dominante qui s'accapare tout les pouvoirs et toutes les richesses, mauvaise donne, car plus de motivation, plus de rentabilité. Ils peuvent créer le chaos artificiellement alors que l'argent se fabriquent, pour fabriquer du chômage, de l'immigration, de la prison, de la Police, des contrôles par caméras, créer de la peur avec les médias (d'ailleurs cette année ils ont évités la mascarade du 11 septembre 2001 du WTC de New-York) , le monde se réveille pour ne plus jamais se rendormir...
a écrit le 12/09/2012 à 9:56 :
cadre et non cadre est une notion uniquement française qui n'existe nulle part ailleurs.
Inconvenient : elle est discriminatoire même si il y a de nombreuses exceptions et la population concernée s'est considerablement élargie avec le temps. Certaines professions y ont gagné des avantages et d'autres des inconvenients. De toute façon c'est tellement disparate qu'une moyenne ne signifie rien.
Réponse de le 12/09/2012 à 10:18 :
Faux, en Angleterre, la notion existe: non cadre c'est team member avec un syndicat propre. L'equivalent de cadre c'est management grade avec differents niveaux : band1 , band 2 etc
. Eux aussi sont representes avec un syndicat propre.
Réponse de le 12/09/2012 à 10:25 :
Pour travailler quotidiennement avec des Européens, la notion de "cadre" en France a été changée par l'Entreprise.
En Europe, un cadre encadre une équipe.
En France, un cadre est avant tout une personne qui ne pointe pas. Donc salaire forfaitaire et non horaire.
Si on compare ce qui est comparable, le salaire net, toutes déductions de cotisations sociales faites (notament assurances santé et prévoyance) les salaires de cadres en France sont globalement bas.
Lorsqu'un parle de moyenne dans un article, il serait peut-être bon de mentionner certains outils statistiques tels que les déciles...
Réponse de le 12/09/2012 à 10:41 :
il faudrait augmenter les casres forfaitaire bien entendu
Réponse de le 12/09/2012 à 10:50 :
je regrette, team member pourrait correspondre à "personnel d'encadrement" ou "personnel travaillant en equipe", mais le droit du travail a donné en France au mot "cadre" une signification qui a dérivé au cours du temps et designe plutot une certain grade, il y a beaucoup de "cadres " francais qui ne'encadrent personne et travaillent seuls en dehors de toute equipe, à un certain niveau d'etude ou de responsabilité ,si on est pas en liberal, du moment qu'on est salarié, on est cadre.
Réponse de le 12/09/2012 à 11:10 :
en France, la seule vraie signification sur le terrain c'est " cotiser ou non à une caisse de retraite cadre ", le reste c'est du pipeau. Je gère une petite boite dans laquelle il n'y a plus de cadre .. ça marche aussi bien. Celui qui veut passer cadre cherche du boulot dans une boite plus grosse et je maintiens ma masse salariale assez basse pour survivre.
Réponse de le 12/09/2012 à 11:55 :
Vous avez tout à fait raison, aujourd'hui un cadre est quelqu'un qui cotise à la caisse de retraite des cadres, c'est le seul vrai critère.

avantage: souvent meilleure convention collective, meilleure retraite
inconvenient: horaires (en sus)souvent élastiques souvent non payés, mauvaise protection syndicale
a écrit le 12/09/2012 à 9:44 :
Oui et les gros banquiers financés par nos impôts en remboursement des intérêts de notre pseudo dette virtuel, depuis 1973 avec la loi ROTHSCHILD de nos chers Pompidou/Giscard, créer à partir de l'argent virtuel, c'est plus de 500 000 euros par an, patrons du CAC 40 et autres milliardaires, alors que l'ont arrête de dire n'importe quoi. Je vais donner mon travail d'ingénieur à 16h par jour à un banquier qui finit à 17h et qui produit de l?argent ex-nihilo, à savoir à partir de rien, du vent quoi !
Ils veulent nous faire consommer du crédit et faire de nous des esclaves à vie, je viens de vendre ma voiture et basta.
SARKOZY avait préparé le terrain pour HOLLANDE, mais c'est vrai nous sommes stupides !
Réponse de le 12/09/2012 à 9:59 :
Arrêter Monsieur.... Sérieusement ... En passant les pires félés dans le Trading sont des ingénieurs. Quant à votre compréhension de la loi de 1973 et de la construction européenne les bras m en tombent

Que pensez-vous qu il y ait il derrière les méchants banquiers ? Réponse, des épargnants & des retraités
Réponse de le 12/09/2012 à 10:27 :
à Faut: Tu as oublié "souvent spoliés" à la fin de ton commentaire.
Réponse de le 12/09/2012 à 10:41 :
Bah moi je prends votre travail d'ingénieur et vous vous prenez mon travail de banquier.
A mon avis vous ferez moins le malin à la fin du mois...
Certes on ne fait pas 15h par jour, mais en contrepartie nous ne sommes pas payes au tarif ingenieur. Chacun son truc.
Réponse de le 12/09/2012 à 14:02 :
Elecpat, le gars qui raconte n'importe quoi, qui bosse de 8h00 à 23h00 sans pause, qui n'a rien compris à la loi de 73 ni à la création monétaire en passant, qui n'a pas compris non plus que les docteurs maboules de la finance sortent des mêmes écoles que lui et pas d'une agence bancaire. Le gars pense avoir tout compris sur tout mais totalement autiste de la vraie vie avec ses certitudes il fait des raisonnements sur tout et n'importe quoi avec ses connaissances lapidaires glanées sur Internet ou la moitié des notions lui échappent, mais pas grave, lui il a tout compris, les autres c'est facile, lui c'est le vrai travail, le vrai cerveau, le gros C.. de base en somme.
a écrit le 12/09/2012 à 9:40 :
50000 euros mensuel pour un cadre qui a de bac +2 à bac +5, qui se bat pour être efficace et qui risque d'être licencié du jour au lendemain, c'est tout juste correct. Avec cela, il pourra acheter sa résidence principale avec un prêt de 25 ans au moins. C'est la classe moyenne qui vit correctement sans plus, qui trime à longueur d'année, qui paye des impôts et qui voit son avenir avec anxiété compte tenu de la mondialisation qui ne leur profite pas et qui risque de les broyer.
Réponse de le 12/09/2012 à 11:48 :
rectification : 50.000 euros annuels
a écrit le 12/09/2012 à 9:26 :
à 47 600... soit 3000 net environ. Ces chiffres sont ou largement surestimés ou alors artificiellement élevés du fait d énormes rémunérations tout en haut qui tire le reste

Car tu n as jamais 50 % des cadres à plus de 3000 nets

Réponse de le 12/09/2012 à 9:35 :
Possible oui. D autant plus quand on connaît les boîtes passant par l APEC dans le cadre de leur recrutement
a écrit le 12/09/2012 à 9:10 :
Pour un cadre, il est préférable de parler de salaire horaire. Il est généralement au forfait jour, et donc est redevable envers son employeur d'un nombre de jour travaillé par an (et oui pas de pointeuse ...). Il arrive souvent qu'une journée de travail fasse 12/14h ...
Réponse de le 12/09/2012 à 9:27 :
ca, les fonctionnaires ne peuvent pas comprendre.
a écrit le 12/09/2012 à 8:47 :
C'est énorme en comparaison d'une majorité de Français ou en comparaison de salaires d'autres pays. C'est peu en comparaison des revenus du capital et des placements. Avec 53000 euros mensuel, pas d'appart à la mer ou à la montagne, pas de véhicule loisir, c'est un revenu assez moyen, rien d'extra ordinaire.
Réponse de le 12/09/2012 à 9:24 :
53.000 euros mensuel.....!!
Réponse de le 12/09/2012 à 9:34 :
Sérieusement vous croyez ce que vous écrivez ??
Réponse de le 12/09/2012 à 9:35 :
Correction : salaire brut 53 800 moins 20 %= 43 000 moins IR 7300 ( personne seule) = 36 000 par an donc pile 3000 e par mois . Et d accord avec @median une moyenne ne veut rien dire ,c est le salaire median qui reflète au mieux la réalité soit environ 3000 euros net avant impôt : pas de quoi i fustiger les cadres riches et non patriotes !!


Réponse de le 12/09/2012 à 9:36 :
Énorme par rapport à quel pays ? Allemagne ? Autriche ? Europe du Nord ? Royaume-Uni ?
Quand au revenu du capital une grande partie des français ont des assurances vie et sont propriétaire !

Si les cadres sont payés se prix, c'est que beaucoup le mérite et pas seulement par leurs études.

Et se n'est pas la jalousie maladive de certain qui changera ça !
Réponse de le 12/09/2012 à 9:59 :
exact annuel pas mensuel, allant souvent en Thaïlande de telles sommes même annuelles sont des fortunes pour un thaïlandais moyens, pour eux ont gagne au loto tous les mois, le salaire moyen est de 80 euros mensuel cette fois ci chez eux.
Réponse de le 12/09/2012 à 12:20 :
L'argent n'a de valeur que par rapport au cout de la vie, si ils se logent avec 20 euros et mange avec 10, 80 euros est un bon salaire...
Réponse de le 12/09/2012 à 13:06 :
@jarod : vous avez raison ! un cadre avec 3000e net en province vit très bien : ex un cadre travaillant à Bordeaux ( merignac :EADS safran dassault etc ..) trouvera pour 200 000 e une maison à 20 minutes de son lieu de travail . A paris pour le mme prix il aura un studio . Il y a toujours en france un problème de stat du la l hyper centralisation sur la RP .
a écrit le 12/09/2012 à 8:46 :
ils sont a pleindre ses foutu cadre
Réponse de le 12/09/2012 à 8:55 :
Le Français est un éternel râleur, insatisfait et jaloux, fallait travailler à l'école. Ah oui j'oublié, je suis cadre...
Réponse de le 12/09/2012 à 9:31 :
@dolf : passez cadre pour vous éclatez avec nous.
Réponse de le 12/09/2012 à 9:33 :
Mais oui ils sont à plAindre !!
Réponse de le 12/09/2012 à 9:49 :
raslebol: "j'oublié" eh oui, on peut être cadre et écrire de façon très approximative. Il est vrai qu'il y a cadre ....et cadre.
Réponse de le 12/09/2012 à 9:49 :
7 mots, 5 fautes...
a écrit le 12/09/2012 à 8:00 :
Personnellement je suis encore trééés loin de cette moyenne !!
a écrit le 12/09/2012 à 7:49 :
Je vais pleurer, snif, snif
a écrit le 12/09/2012 à 7:20 :
Elle est pas belle la vie...!
a écrit le 12/09/2012 à 7:15 :
bien sur que ca existe la nego en net, surtout pour des missions a l'etranger qd tu ne sais rien de la taxation locale
a écrit le 12/09/2012 à 7:05 :
Et surtout, tu connais des personnes qui négocie leur salaire en KE net toi ?!?!?
a écrit le 12/09/2012 à 6:46 :
On ne dit même pas si c'est brut ou net....
Réponse de le 12/09/2012 à 6:55 :
C'est brut si c'est pas précisé
Réponse de le 12/09/2012 à 7:03 :
Je me suis fait la même remarque, encore un journaliste qui ne sait même pas qu il y a un brut et un net
Réponse de le 12/09/2012 à 7:11 :
je me posais la meme question, mais vu les chiffres, c'est du brut
Réponse de le 12/09/2012 à 8:41 :
Oui c'est brut mais surtout le journaliste lui ne fait pas trop de différence compte tenu que sa caste à négocier et obtenu auprés de hollande et sa clique un abattement avant impôt de 40% alors que Sarko s'y était opposé
Réponse de le 12/09/2012 à 14:43 :
Il faut liberaliser le travail et baisser le smic ...
Réponse de le 11/01/2013 à 22:04 :
Ce qui me gene, ce n'est pas les salaire de telle ou telle catégorie.
Ce qui me dérange, me dégoutte, c'est que notre démocratie fonctionne grace a un système
solidaire.
Exemple de solidarité a la francaise :
Un prof travaille 18h00 en moy semaine alors que la durée légale du temps de travail est de 35h00
Un fonctionnaire fait sa retraite sur la base de ses 2 dernieres années de salaire et privé 24
La pension de réversion chez les fonctionnaires / dans le privé rien
je ne parle pas de certain fonctionnaire que ne paient pas la tva sur les carburants
les prestations de certain depute qui baillent aux corneille à l'assemblée
bref une belle bande d'abrutis qui bouffe la gallette sur un slogan liberté (de rien foutre) égalité (de prendre sa retraite en même temps en ayant travailler moitié moins), fraternité face à la dette.
qu'elle est belle la france!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :