3% de déficit : pourquoi Hollande risque de perdre sur tous les tableaux

 |   |  402  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Compte tenu de la conjoncture, de nombreux économistes ne croient pas à la prévision d'un déficit public ramené à 3% du PIB en 2013. François Hollande s'y accroche tout de même, multipliant les hausses d'impôts. D'où un double risque : ne pas atteindre cet objectif, et devoir mener une négociation difficile avec l'Allemagne, tout en plombant l'économie

François Hollande maintient, contre vents et marées, son objectif d'un déficit public ramené de 4,5% du PIB en 2012 à 3% en 2013. Une marche importante à franchir, comme l'admet le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, d'autant plus importante que la croissance a disparu. En moyenne, les conjoncturistes consultés par Bercy prévoient une hausse quasi nulle du PIB pour 2012 (+0,1%) et à peine supérieure en 2013 (+0,3%). Compte tenu de ce marasme conjoncturel, les experts ne croient pas que l'objectif des 3% de déficit puisse être atteint l'année prochaine. Sur les 17 économistes de banque et d'institut de conjoncture qui ont fait part à Bercy de leur prévision de déficit, seuls deux veulent bien croire à un solde public limité à 3% du PIB en 2013. Tous les autres situent leur prévision au dessus.
François Hollande devra donc sans doute affronter une négociation difficile avec le gouvernement allemand, au cours de l'année 2013, quand il apparaîtra de manière évidente que cet engagement ne peut être tenu.

Une série de hausses d'impôts malvenue
Rien de grave, pourrait-on dire, nos partenaires devront bien prendre en compte la conjoncture dégradée. La négociation sera facilitée par la situation tout aussi pénible dans laquelle se trouveront d'autres pays, qui soutiendront sans doute la position française.
Sauf qu'avant cette échéance, le chef de l'Etat aura fait adopter une série de hausses d'impôts d'une lourdeur inédite, dont l'impact sur l'économie ne peut être négligeable. Les hausses d'impôts supplémentaires représenteront 1% du PIB, chiffre auquel il faudra sans doute ajouter la montée en puissance des prélèvements déjà votés (dont les 7 milliards d'euros adoptés en juillet), et les coupes dans les dépenses, pour 0,5 point de PIB. Le fait de cibler les nouvelles taxes sur les ménages aisés, les épargnants et les entreprises bénéficiaires, permettra sans doute de limiter l'impact sur la consommation. Mais tous les économistes estiment que ces sommes prélevées sur l'économie joueront un rôle négatif sur la conjoncture, la déprimant un peu plus. Et, une fois mises en ?uvre, ces alourdissements fiscaux ne pourront plus être remis en cause, ou difficilement.
Dans ces conditions, François Hollande n'atteindrait pas l'objectif de 3% de déficit, tout en ayant sérieusement affecté l'activité économique. Comment perdre sur les deux tableaux.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/09/2012 à 10:48 :
L'apurement de la dette est plus complexe qu'il n'y parait. Pour ma part, je pense que tous les pays développés veulent freiner massivement le commerce asiatique. Ainsi l'offre mondiale de commerce va faire les baisser les prix, et surtout ceux de l'énergie. Le frein de la consommation internationale réduira les déséquilibres financiers. Le risque est de mettre sous tension les peuples qui ne disposeront plus du même confort.
Réponse de le 07/11/2012 à 19:17 :
Pour réduire le déficit, il faudrait déjà arrêter d'effacer les dettes des pays africains comme cela a été fait pour la Cote d'Ivoire pour 3,8 milliards ? au mois de juillet 2012.
a écrit le 17/09/2012 à 9:51 :
Quand en plus on sait que la dette n'est due qu'à notre système financier, c'est encore plus aberrant!
http://www.dailymotion.com/video/xm2fr1_scandale-la-dette-publique-n-existe-pas_news
Réponse de le 28/09/2012 à 19:37 :
il y a 20% de la dette lie aux pbs du systeme financier, le rerste c'est financer la secu, les retraites et le mille feuille administratif avec l'argent des enfants et des petits enfants..... ca ft 30 ans qu'on le sait, maintenant, il faut payer l'addition; on devrait fusiller les reponsables politiques et syndicaux responsables de cette situation ( ils sont tjs tres prompts a se precipiter pour etre elus, la il y aurait certainement bcp moins de monde...)
a écrit le 17/09/2012 à 2:35 :
taxons l'épargne et laissez nous consommer.
Réponse de le 17/09/2012 à 16:18 :
taxons la consommation et laissez nous épargner
Réponse de le 28/09/2012 à 19:39 :
je vous rassure, le taux d'epargne risque de diminuer, et j'espere que vous n'avez pas d'enfants, car pour eux ca va etre encore bcp plus dur ... avec moins de 30% de marge, les boites sont au taquet, plus de fonds propres? he ben va pour une bonne banqueroute generale...
Réponse de le 25/02/2014 à 19:26 :
ce ne sont pas nos politiques dont le seul objectif est de continuer de bénéficier le plus longtemps possible des avantages exhorbitants de leurs fonctions qui règleront les problèmes de la France , car les mesures à prendre seraient nécessairement trés impopulaires et pourraient leur coûter cher électoralement. Ça continuera comme aujourd'hui et la France et les Français descendront ensemble au fond du trou.
a écrit le 16/09/2012 à 23:59 :
Pouvons nous espérer qu'il démissionne ?
a écrit le 16/09/2012 à 23:22 :
Ce n'est qu'il risque de perdre qui est important, c'est surtout qu'il a déjà perdu !
a écrit le 16/09/2012 à 13:13 :
cela vous étonne ! on s'est très bien que c'est un incapable ainsi que sa bande de demeuré,regardez cette bande d'incompétents à l'assemblée nationale,cela prete à sourire tellement ils sont lamentables,j'espère que les français vont vite les éjectés avant la faillite générale car se sera pire que celle de la grèce....
Réponse de le 16/09/2012 à 20:37 :
Commencez déjà par revoir un peu votre orthographe mon brave...
Réponse de le 16/09/2012 à 21:52 :
Fredo30 vous êtes surement le ministre de l'éducation national, mon brave.....
Réponse de le 16/09/2012 à 23:58 :
Charité bien ordonnée commence par soi-même...
a écrit le 16/09/2012 à 12:11 :
françois hollande peut atteindre les objectifs si les français sont impliqués.pour le moment les français sont complètement déconnectés de la vie réelle,ils veulent profiter de tout sans payer.le seul moyen c'est d'élever la fiscalité(en douceur dans un premier temps)et apprendre aux français a cotiser pour tous les services dont ils profitent
Réponse de le 16/09/2012 à 12:17 :
C est si beau de faire des leçons de savoir vivre aux autre quand on est pas concernés ...
Réponse de le 16/09/2012 à 12:37 :
Elus PS est un troll, ne jouez pas à son jeu de provocation.
Réponse de le 17/09/2012 à 0:08 :
Les français cotisent... de plus en plus ! Mais en prifitent de moins en moins!
Quand ce n'est pas l'état qui nous vole... moins 1,6 milliard d'euro ponctionné par le gouvernement sur le 1% logement!
Ceux qui profitent de nos cotisations... regardez devant les CAF et caisses de SS? Tout ces bénéficiaires de CMU et d'AME. Certains viennent avec de superbes 4X4 en consultation et jettent royalement leur carte CMU sur le bureau du praticien!!!
Allez faire votre enquête au hôpitaux de Paris... vous serez surpris du nombre de "patients" qui n'ont jamais cotisé mais qui sont très exigeant... ils y ont droit!!! Le mot devoir leur est inconnu!
Réponse de le 17/09/2012 à 5:49 :
@thaurus:je prends bonne note,je vais demander la création d'une commission d'étude sur l'efficacité de l'aide sociale.@motus:etre militant ump ne vous dispense pas de rester courtois
Réponse de le 17/09/2012 à 16:39 :
Vous avez raison... rajouter une commission à toute celle qui existent et autres comités théodules... ça permet de caser quelques amis!!!
a écrit le 15/09/2012 à 22:53 :
Je pense que ce sera le premier président a ne pas finir son mandat. Il n'a, et n'a jamais eu, aucun programme. Il navigue à vue et n'est pas à une contradiction près. On peut se poser la question de la qualité de nos élections qui permettent à un tel homme de prendre en main le destin d'un pays ! (aucune mention de l'affaire Caton, ...)
a écrit le 15/09/2012 à 22:07 :
Ce qui est sur c'est que Hollande a moins de 3% de chance de finir son mandat !!!
a écrit le 15/09/2012 à 20:12 :
Bonjour, je ne suis pas économiste, mais il faut tout de même remarqué :

-l?on augmente la pression fiscale sur le travail. (charges des dernières entreprises)
-l?on augment la pression fiscal sur les ménages. (impôts directe et indirect)
-l?on dépense plus dans le fonctionnement de l?état. (Fonctionnaires)
-l?on dépense a tout vas (emplois jeune qui ne sont que CDD sponsoriser par l?état)
-l?on augmente les prix de matière première, (électricité, gaz et alimentation)
-Sauf le travail, sa il y en encore moins?.

Il est sur que les entreprises française serons encore moins compétitifs donc plus de chômage (moins d?impôts et de richesse produite), que les ménages vont moins consommer car moins d?argents suite a la hausse des prélèvements. Je ne crois pas qu?avec des plus dans les mauvaises directions ont finis par faire du moins en déficit de la France.
a écrit le 15/09/2012 à 19:09 :
@MUDA 83

Faut écouter Corso
a écrit le 15/09/2012 à 19:04 :
Je comprends pas tout, mais Corso a raison, d'abord parce que c'est bien écrit, et c'est tellement rare dans les commentaires ci-dessous.
a écrit le 15/09/2012 à 18:28 :
Avant d'augmenter les impots et de réduire les revenus des retraités,nos gouvernants devraient avoir le courage de dégraisser le mamouth en réduisant de manière drastique le nombre des élus qui ne pensent qu'à eux: 200 députés et 100 sénateurs avec un mandat non reconductible serait suffisant.
De même pourquoi avons nous 34 ministres? l'Allemagne en a 16.
La justice voudrait aussi que les avantages en nature dont disposent tous les élus (logement, véhicules, titres de transport..) soient soumis à cotisations sociales et impôt sur le revenu.
Remettre en cause les abus dans les collectivités locales: interdire les cumuls d'indemnités commune/intercommunalité/ conseil général/ conseil régional serait souhaitable.
a écrit le 15/09/2012 à 18:18 :
Hollande ne tiendra aucun de ses objectifs, ce type n' est pas réaliste et se berce d' illusions. Lorsque on mets un gouvernement de fonctionnaires sectaires à la tête d' un pays on a les résultats qu'on mérite. Je prends tous les paris de son échec dans 2 ans au 15 septembre 2014.
a écrit le 15/09/2012 à 17:46 :
Oui, le PIB sera modeste à 0,3 pour mon chiffre. Mais Hollande semble avoir une clé macro économique et des économistes plus sérieux que l'équipe précédente des Lagarde et autres. En effet avec des taux bas confirmés, le gros choc de la crise dure passé, il va augmenter la duration de la dette, ce qui lui laisse des marges importantes et donc des dépenses possibles. Or la part des grandes entreprises dans le PIB progresse considérablement pour cause de concentration, je l'évoque souvent, c'est une éponge à déficits. Elles bénéficient de crédits extérieurs comme intérieurs qui peuvent s'appliquer géographiquement à la France pour peu que l'intention gouvernementale se vérifie comme favorable. C'est un point. L'autre est la marge possible avec AFT, son mécanisme est celui d'une simple règle de trois : taux bas = moins de crédit en chiffre mais sur un périmètre alors réduit, identique en intensité. L'ajustement final sera fait par une reformation des imôts et taxes ou retraites. Le bonus sera la baisse obtenue des charges pétrolières. Hollande en se donnant un peu de temps n'atteindra peut être pas son objectif mais il aura défini une guidance notable qui lui donnera acquit.
Réponse de le 15/09/2012 à 19:49 :
C'est vrai que c'est bien écrit, mais je crois que Corso voit la vie en rose (pas de connotation politique dans cette remarque) avec son blabla à trois balle. Premièrement, on n'aura pas de croissance du tout l'année prochaine (il suffit de voir ce qui s'est passé en Italie qui a subi le même traitement l'année dernière à la même époque). Deuxièmement, la France est désormais engagée dans un spirale récessive dont elle aura bcp de mal à en sortir. Disons 10 ans. Car ce que le gens oublient,c'est que c'est juste le début de l'effort (l'objectif étant d'être à l'équilibre en 2017). Autrement dit, les hausses d'impôts (économies sur les dépense d'état ?), c'est as fini. Quant aux affirmations du margoulin qui est au pouvoir, il vaut mieux en rire... ou en pleurer.
Réponse de le 15/09/2012 à 20:02 :
Corso est un adepte des marc de café. Il est vrai que le hollandais espère une accalmie d'ici 1 an, lol
Réponse de le 15/09/2012 à 21:14 :
coco, comme c'est bizarre comme disait le regretté Louis Jouvet, vôtre commentaire m'étonne vous avez du voter Hollande en hésitant de voter pour Sarkozy ne vous inquiétez pas je ne vote plus depuis bien longtemps je laisse ça au autres mais emporter par vôtre envie de changement vous avez voter Hollande enfin chacun voit midi à sa porte tout dépend à l'heure qu'il se lève......................
Réponse de le 16/09/2012 à 2:56 :
@pathinder : Vous voulez dire quoi au juste ?
Réponse de le 16/09/2012 à 11:59 :
Hein ? Je tiens à répondre à tout ceux qui répondent à mes commentaires, moi pas comprendre, vôtre question comme je suis étranger moi pas comprendre mais rien du tout, et vous avez très bien compris ma réponse, entre les deux mon coeur balance un point c'est tout, sachez autre chose je suis A politique, je ne veux plus voter, je laisse ce devoir civique au bon français que vous êtes, moi je ne me considère vraiment plus français depuis 20 ans alors moi et la politique ça fait mais je m'y intéresse j'ai le droit ou pas.
Réponse de le 16/09/2012 à 12:39 :
@Toi pas comprendre. Moi dire quoi toi vouloir dire ?
Réponse de le 16/09/2012 à 21:50 :
Hein ? Que les chemises de l'archiduchesse sont telles sèche
a écrit le 15/09/2012 à 17:11 :
C'est ridicule de dire cela.
Le fait de cibler les nouvelles taxes sur les ménages aisés, les épargnants et les entreprises bénéficiaires, permettra sans doute de limiter l'impact sur la consommation.

Au contraire l'effet est demultiplie car les riches consomment beaucoup plus, emplois des pauvres ( les fameux emplois de service a la personne) et surtout investissent... Perso depuis que je me fait tapper dessus par ces taxes j'ai viré 3 personnes ...

C'est lassant ces inepties... Comparez les usa a la grece et vous verrez quelle est la meilleure politiaue economique
a écrit le 15/09/2012 à 15:46 :
Enautomne nous aimons manger des ommelettes aux giroles, il nous en faut une bonne livre pour 4 ( en général 14 euros). Maintenant on utilisera des champignons de Paris (3 euros suffiront). Sur 3 mois avec une fois par semaine on économise 150 euros. On attendra que le président normal se taille pour les giroles
Réponse de le 17/09/2012 à 16:21 :
de toutes façons les français sont trop gros!
a écrit le 15/09/2012 à 10:46 :
La dette est irremboursable puisque l' état dépense plus qu'il ne gagne . Même avec les 3% il y aura toujours 50 Milliards de déficit par an . Alors que l'on m'explique comment peut t-on rembourser ?
Réponse de le 15/09/2012 à 10:59 :
En dessous de 3 % les remboursements de la dette deviennent supérieurs à ce qui vient encore la creuser,donc le dette diminue.
Réponse de le 15/09/2012 à 17:13 :
Mais non... Voyons.. Si nous avions une croissance de 3 % je veux bien mais depuis 20 ans la fra,ce fait 0,7 en moyenne (le poids de l'etat ecrase l'economie)
Réponse de le 15/09/2012 à 18:01 :
Cela fait longtemps que l'on ne songe plus à rembourser la dette, @MUDA83, un état n'est pas un particulier, il lui suffit de rouler sa dette pour qu'elle disparaisse avec le temps. Elle est gérée par AFT et dispose d'une duration, soit des échéances nombreuses qui s'échelonnent dans un calendrier. Elles sont en permanence remboursées et recréées au besoin. Il n'est besoin pour maintenir le système de ne rembourser QUE les intérêts de la dette. Aussi vous comprenez que ceux qui vous disent autre chose cherchent à vous mentir en pensant que ces mécanismes sont trop compliqués pour votre petit cerveau qui raisonne comme une ménagère. Evidemment vous n'êtes pas habitué et personne ne vous a expliqué. La création monétaire est diffusée afin de permettre à des actifs tangibles et probants d'émerger pour une durée limitée. Par exemple on produit un steak et ce midi vous le mangez : Il disparaît en créant votre énergie transformée en travail. On escompte que le revenu de votre travail donnera plus que le coût de votre steak. La qualité d'un pays est celle qu'il a créer ces actifs ( services compris ) et les faire durer ou en renouveler la création. Un pays a tout intérêt a avoir de la dette, pour lui c'est du crédit.
Réponse de le 15/09/2012 à 19:01 :
Des raisonnements à la con qui nous mènent droit dans le mur
Pseudofiscalomagicien
Moi je sais une chose c'est que des gens qui nous explique depuis des décennies que d'avoir de la dette c'est bon pour un pays (ils doivent en vivre chichement ceux qui racontent cela)
Investir oui mais pour créer de la richesse pas du déficit
Revoyez vos cours
Ou regardez autour de vous
Ayez le courage d'une objectivité dans le monde réel
a écrit le 15/09/2012 à 10:25 :
en part de marché, il va surement perdre plus de 3 %...c' est déjà bien au dessus , 10% dans les derniers sondages !!!! 6 points sur 60 ou 50 ???
a écrit le 15/09/2012 à 10:13 :
quel zele pour augmenter les impots mais quelle lenteur pour faire des economies , La France est elle condamnée a suivre la voie de la Grece ou de l'Espagne ?
le corporatisme et le partie de Pinet sont ils de retour ?
le changement c'est pour quand ?
a écrit le 15/09/2012 à 10:01 :
Il sait qu'il n'atteindra pas l'objectif de 3%, il ne prend aucune mesure pour y parvenir. Aidé par d'autres pays qui seront dans le même cas il espère que les mécanismes européens finiront par lui permettre de mutualiser la dette. Il ne peut pas tailler dans les dépenses publiques, c'est contre sa nature, (lui que n'a vécu que de cela) et contre la nature de son électorat.
a écrit le 15/09/2012 à 9:39 :
si 3% est possible mais pas avec de nouveaux impots mais avec des mesures d'économies Lla ,mr hollande n'a toujours pas fait de proposition
a écrit le 15/09/2012 à 9:13 :
Il faut juste que les français payent ce qu'ils consomment et donc mettre fin aux services publics gratuits (une fonction livrant un service doit être équilibrée financièrement avec surveillance du tarif voire mise en concurrence si c'est utile). Car c'est un sport méditerranéen que de profiter du système sans jamais vouloir le payer (c'est fondamentalement cela qui nous distingue des pays hanséatiques qui eux équilibres leurs comptes). Après, l'impôt (et non la redevance) doit être intégralement redistribué, l'ensemble des flux positifs et négatifs devant être considérablement simplifié et automatisé. Les flux négatifs comprendraient bien sûr un "droit à consommer normé" des services indispensables à la survie (publics ou privés).
Réponse de le 15/09/2012 à 11:33 :
vous voulez aussi mettre une norme pour que chaque francais sache comment il est autorise a faire sa grosse commission le matin?
a écrit le 15/09/2012 à 8:49 :
premier objectif de Hollande arriver au moins au niveau de l'Espagne et si possible le dépasser pour rivaliser avec La Grèce !!!
a écrit le 15/09/2012 à 8:05 :
Avec cette politique hollandoise nous avon au moins la chance de pouvoir y voir clair pour les 5 à 10 prochaines années :
1 / les entreprises vont licencier ou fermer
2 / les grandes fortunes qui créent de la richesse pour le pays vont partir (on ne parle que d'arnault dans la presse mais l'exode à déjà commencé en 2011
3 / pas de changement structurel du fonctionnement de nos institution va encore accélérer notre appauvrissement en € mais surtout en compétences à diriger le pays
4 / l'assistanat à tout crin va continuer à rendre la population dépendante
5 / la justice encourage l'impunité et donc l'insecurite va aller en s'amplifiant
6 / les improductifs et les destructeurs d'emploi sont mis à l'honneur (fonctionnaires et syndicalistes)
7 / en gros, la France en aura pour 10 ans à ce relever de se passage socialiste
8 / mais de toute façon c'est de la faute à Sarko
9 / j'oubliais le sujet de l'immigration qui n'est plus un sujet d'ailleurs !
10 / les prochaines élections présidentielles ouvriront une autoroute pour l'extrême droite
Merci hollande
Merci les socialistes
Vive la France
Réponse de le 15/09/2012 à 10:16 :
vous voulez dire que l'exode avait déjà commencée sous le sarkozisme ??! Ce n'est donc pas la politique hollandoise mais juste des rats qui quittent le navire après s'etre gaver autant qu'ils le pûrent...
Réponse de le 15/09/2012 à 13:49 :
La presse gauchiste à censure ma réponse pour vous donner une vision bien plus réaliste....
Réponse de le 15/09/2012 à 17:16 :
Comment expliquez vous que les gens come vous ne se "gavent" pas? Ne créent pas d'entreprises? Ne créent pas d'emplois?....

Mon avis est que vous vivez grace au travail et talent des autres et que votre reponse n'est inspirée que par l'envie et la jalousie
a écrit le 15/09/2012 à 7:41 :
Un article court mais pertinent.
a écrit le 14/09/2012 à 22:38 :
Coupons dans les depenses, taillons dans le tas! Cela n aura bien sur aucun impact sur la croissance (soutien du pouvoir d achat des plus demunis, baisses des achats public aupres des entreprises, etc). Soyons serieux et moins partisans: agissons sur les 2 leviers en meme temps (rigeur + taxes). On attend de voir ce gouvernement a l oeuvre.
Réponse de le 14/09/2012 à 23:57 :
Non pas d mpot ! il y a deja trop d impot en france !
Et oui, il faut tailler dans le tas, l faut reduire les depenses de 25% meme si il s agit de depense sociale ! SURTOUT si il s agit de depense sociale !!!! En france on fait du sociale depuis 30 ans !!! TROP DE SOCIAL DU LE SOCIAL !!!!
Assez du discours sur les pauvres petits demunis !!!!! car en 30 ans les plus demusns sont devenu les plus assites !!!
Réponse de le 15/09/2012 à 7:12 :
Le week end c'etait 2 viennoiseries par personnes, on est 6, soit 15 euros. Maintenant ce sera deux baguettes, soit 4 euros + le beurre
Réponse de le 15/09/2012 à 7:36 :
Ca fait 600 euros par an et ça redonne le goût des choses simples.bravo
Réponse de le 15/09/2012 à 13:48 :
Remerciez déjà le ciel d'avoir de quoi manger chaque jour...le reste c'est du bonus.Arretons de nous plaindre et de gémir sans cesse.
Réponse de le 15/09/2012 à 15:55 :
Le monsier aux' croissants il sait pas calculer : 2*6*2 jours*1 euros*52 semaines = 1 248 euros. La baguette ça fait 2'*2*1 euro*52 semaines=208 euros+ le beurre. Soit une économie de1 040 euros
Réponse de le 15/09/2012 à 16:13 :
C'est encore meilleur comme ca
Réponse de le 15/09/2012 à 17:20 :
Les experiences passées montrent qu'il faut 2 euros de baissent des depenses pour 1 euro de hausse d'impot.
L'autre fait, baisser le deficit de 1,5% revient a baisser les depenses de 3% loin d'etre une saignée insurmontable tout de même..
a écrit le 14/09/2012 à 21:24 :
Quand je paie un euro d'impôt en plus, je réduis mes dépenses de trois euros
a écrit le 14/09/2012 à 20:53 :
Article sans interet. La france est endettee. Il faut rembourser ou plus exactement donner des gages concernant notre solidite financiere. Cela ne releve pas de nous mais de nos creanciers. Apres le debat impot economies est en partie inutile puisqu'il faut faire les deux. La question est quels ont les bons impots et quelles sont les bonnes economies en sachant que cela fera des mecontents.
Réponse de le 14/09/2012 à 22:43 :
La dette de la France ne se gère de façon dynamique dans le temps comme toute les dettes et non comme un petit comptable de province le ferait de façon statique. La solution réduire le déficit budgétaire arrêter de dépenser plus que le PIB l autorisé or c est l inverse qui est fait augmenter les impôts ! C est une erreur grossière et un manque de courage politique de m hollande!
a écrit le 14/09/2012 à 20:51 :
Je ne crois pas un instant à ces prévisions. Avec un tel matraquage fiscal, juste ou pas, peu importe, comment peut-on croire que les contribuables vont rester sans réagir? J'imagine que les prévisions sont faites en faisant un calcul du type: total des plus-values constaté en 2011 x augmentation du taux = incidence en €. Faux et archi-faux! Les acteurs économiques vont tout faire pour minimiser leur base d'imposition. Celui qui a un immeuble à vendre attendra des jours meilleurs, donc rentrées fiscales prévues comme plus importantes seront finalement ... moins importantes... Taxez davantage les dividendes, et je distribuerai moins de dividendes pour le même motif. En tout cas, ce sera ma réaction pour ma boîte. Et je dépenserai moins à titre privé du fait de la baisse de mes ressources. Tout bon pour la croissance, ça!
Réponse de le 15/09/2012 à 7:40 :
Comme moi, j'ai supprime le vin aux repas. Résultat : environ 3 500 euros d'économies par an
Réponse de le 04/11/2012 à 18:09 :
Moi, j'ai supprimé les putes, 10.000 euros d'économies !
a écrit le 14/09/2012 à 20:20 :
Hausser les impôts est le plus sûr moyen de ralentir l'économie, évidemment c'est politiquement plus porteur que faire des économies sur ce qui est inutile...
a écrit le 14/09/2012 à 19:26 :
Même un idiot peut comprendre ça. Quand on casse la consommation, on appauvrit les gens donc on entraîne des dépôts de bilan d'entreprises et mécaniquement on aggrave le chômage, ainsi on a beaucoup plus de mal à diminuer l'endettement puisqu'on a cassé le jouet, mais comme l?argent entre moins bien dans les caisses de l?état, il faut encore augmenter le montant des impôts, etc.. Si un idiot peut le comprendre, un brillantissime Enarque... je ne vous dit pas !, sinon, nous voterons pour un idiot la prochaine fois, peut-être aurons-nous plus de chance.
Réponse de le 14/09/2012 à 20:50 :
Belle demonstartion. Cependant un idiot visiblement ne peut pas comprendre que financer la consommation a credit, pose la question du remboursement du credit. Car, c'est bien connu on ne prete qu'aux riches...cqfd
a écrit le 14/09/2012 à 18:34 :
L' important n'est pas les 3%...c'est la direction prise ! Il a que les "gamins" pour croire encore à des miracles.
Réponse de le 15/09/2012 à 6:10 :
Aujourd'hui, l'important, c'est la rose...
a écrit le 14/09/2012 à 18:27 :
Et quelles serait les consequences si Hollande renoncait à l'engagement de la France de ramener son deficit à 3% en 2013 ?? ce serait interressant que l'auteur de cet article nous explique
Réponse de le 14/09/2012 à 22:06 :
Le risque d'être dégradé et de perdre notre triple A partout. On a eu de la chance pour l'instant, on gagne de l'argent pour l'instant en empruntant à des taux négatifs.Mais le bazooka BCE va avoir un effet pervers pour nous: en effet cette situation était anormale, donc là on en revient à la normale c'est à dire que l'Espagne et l'Italie emprunte moins cher depuis le plan dragui pendant que l'OAT et le Bund remonte, bref le spread (l'écart) se réduit. Les pays du sud ont fait des réformes, et les vrais pays triple A comme l'Allemagne et les Pays Bas sont sérieux. Nous par contre un de ces 4 on va être dégradé, précisemment parce que les marchés se détournent de spéculer contre les pays du Sud pour s'attaquer au dernier pays socialiste du monde qui n'a fait aucune réforme.

Hollande a une trouille bleue de ne pas arriver au 3%, bref de ne pas respecter ses engagements, et a un peur panique d'emprunter à 4% en pleine crise, ce qui signifierait d'accentuer le plan de rigueur alors que les impôts explosent déjà et sont au maximum.

Si l'OAT augmentait, Hollande serait obligé de faire ce qu'il rechigne : baisser les dépenses, plus sûr moyen de perdre son électorat socialiste fonctionnaire et donc ne pas être qualifié peut être en 2017 (Marine Lepen contre Fillon, Hollande ne serait pas au second tour comme Jospin qui l'a traumatisé).
Réponse de le 15/09/2012 à 8:50 :
Excellente analyse Chris
a écrit le 14/09/2012 à 18:11 :
Et il faut qu'il fasse quoi d'après vous?continuer à s'endetter ?Moi je suis totalement d'accord avec cette politique et je pense que je suis pas le seul ! On doit revenir à l'équilibre quoi qu'il en coûte.Ensuite on repartira sur des bases plus saines: désendettement ,etc
Réponse de le 14/09/2012 à 18:34 :
Oui, vous avez raison. C'est pour ceci que l'an prochain vous vous serrerez la vis.
Réponse de le 14/09/2012 à 18:35 :
Qu'il fasse quoi ? COUPER DANS LES DEPENSES.
Réponse de le 14/09/2012 à 18:39 :
Tout a fait d'accord avec fredo30; que n'aurait on dit si Hollande avait laisser filer les dépenses.
Réponse de le 14/09/2012 à 19:30 :
@centriste : Avec un PIB à 0%, alors qu'il table sur 0,8%, il augmente la dette, sauf de matraquer fiscalement plus fort, ou bien, comme nous sommes nombreux à le dire, à faire des ECONOMIES.
Réponse de le 14/09/2012 à 20:24 :
Il est prévu des économies. Et je pense que ce n'est qu'un début. De toute façon 30 milliards d'économies auraient eu le même effet voir pire encore .Au moins a t'il le courage de faire le boulot.
a écrit le 14/09/2012 à 18:04 :
j'en viens presque a regretter Sarko
Réponse de le 14/09/2012 à 19:44 :
Tous les mêmes
a écrit le 14/09/2012 à 17:53 :
"tout en plombant l'économie", écrivez-vous. Sur l'ensemble du papier, vous n'avez pas tort, sauf sur ce point-là précisément : l'économie est plombée depuis belle lurette!
a écrit le 14/09/2012 à 17:45 :
Ah bon le matraquage fiscal ahurissant, et le surpoids étatique ne fonctionnera pas ? Comme c'est étonnant.....Moi qui croyais qu'encore plus de collectivisme était la solution je suis déçu. Bernard Arnault revient on a besoin de toi !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :