La baisse des prix des carburants fait reculer l'inflation

 |   |  265  mots
Copyright Reuters
Après une hausse de 0,7% en août, les prix à la consommation ont reculé de 0,3% dans l'Hexagone le mois dernier, selon l'Insee.

L'inflation a légèrement ralenti au mois de septembre. D'après l'Insee ce jeudi, celle-ci a en effet reculé de 0,3%, alors qu'elle avait progressé de 0,7% au mois d'août. Sur un an l'inflation s'établit à 1,9%. Hors tabac, l'indice des prix à la consommation se replie également de 0,3% en septembre (+1,8% sur un an). Les prix des cigarettes ou du tabac à rouler étant stables sur un mois (+5,8% sur un an).

Pour expliquer cette baisse des prix, l'Insee pointe le recul de 1% des prix des carburants automobiles, dans le sillage des mesures gouvernementales. Toutefois, les prix à la pompe demeurent en hausse de 5,8% sur un an. Même constat pour les prix de l'énergie dans leur ensemble, qui diminuent de 0,3% sur un mois, mais progressent de 5,8% sur un an.

Hausse des prix de l'alimentation

Le mois de septembre a également bénéficié d'une baisse saisonnière des prix. Ceux-ci reculent de 1,5% dans les services, avec la baisse des tarifs touristiques après l'été. Les prix des hébergements de vacances ont notamment chuté de 42% le mois dernier. A cela, il faut ajouter la baisse sensible des prix des télécommunications (-3,7% en septembre, et -12% sur un an) grâce à des tarifs de téléphonie mobile plus avantageux.

Mais parallèlement, l'alimentation est plus chère de 0,2% au mois de septembre, sous l'effet de la hausse de 2,4% des produits frais, et plus particulièrement des poissons, des crustacés et des légumes frais. Enfin, à la sortie des soldes d'été, les prix des produits manufacturés progressent de 1,4% en septembre (+0,8% sur un an).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/10/2012 à 11:38 :
Quand la population se mettra à l'électrique, elle récupérera la TIPP que lui vole l'Eta.
a écrit le 11/10/2012 à 20:01 :
En bref, ils vous nous faire encore le coup de ne pas augmenter le Livret A .
a écrit le 11/10/2012 à 13:25 :
En ce qui concerne la baisse de l'essence de 1,5 % et de 3,7 sur France Télécom mais c'est bien sur mon chère Watson il y à de l'agglomération mais ces chiffres sont faux il n'y à jamais autant de portable, et de gens qui conduisent leurs voitures pour rouler il faut bien de l'essence et non de l'air du temps, et France Télécom pratiquement 80 % qui ont un portable, alors il peut avoir une baisse des appels téléphonique car la plupart des coups des téléphones sont passés sur un portable, alors cette article est à revoir et que le journaliste descende dans la rue et voie le nombre de voiture et de portables qu'ont les uagers.
a écrit le 11/10/2012 à 11:38 :
Le titre de l'article et son premier paragraphe fait preuve d'un manque de recul et biaise complètement l'analyse du recul de l'inflation au mois de septembre. Le poids de l'évolution du prix des carburant dans l'inflation n'est que de 425/10000. Autrement dit, le recul de 0,9% des carburants représente une fraction de 0,04 points (0,9*425/10000) de l'évolution de -3% du mois de septembre, autant dire que ce n'est certainement pas la principale explication...
a écrit le 11/10/2012 à 11:27 :
Baisse du prix des carburants??? Il se sont bien rattrapés depuis.
Réponse de le 11/10/2012 à 20:02 :
Oui, la baisse n'a duré qu'une semaine au lieu de 3 mois.
a écrit le 11/10/2012 à 11:07 :
Juste une précision, si le prix a augmenté de 5,8% dans l'année puis baissé de 1%, alors parler de baisse des prix est un peu trompeur!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :