Les Français un peu moins pessimistes sur leur pouvoir d'achat

Ils sont 52% à prévoir une baisse de leur pouvoir d'achat dans les trois mois à venir, contre 57% fin octobre.

1 mn

Copyright Sylva Villerot/REA

Le mois dernier, les Français étaient 57% à dire anticiper une dégradation de leur pouvoir d'achat d'ici fin janvier. En cette fin novembre, ce chiffre connaît une légère baisse et s'établit désormais à 52%. C'est le premier signe d'une amélioration des anticipations après trois mois de hausse d'inquiétudes, même si les sondés demeurent majoritairement pessimistes sur l'avenir de leur pouvoir d'achat.

Cette inversion de tendance s'explique par "un contexte plus optimiste suite à l'annonce des mesures de compétitivité au début du mois (...) qui semblent avoir mis au second plan l'enjeu de l'austérité budgétaire" considèrent les statisticiens auteurs de ce sondage.

Impôts et carburants moins préoccupants

Deux postes de dépenses en particulier suscitent moins de préoccupations qu'au cours des mois précédents : les impôts, cités par 33% des personnes interrogées (-10 points) et les prix de l'essence (35%, -3 points). Selon l'institut Viavoice, le report à 2014 de l'entrée en vigueur de la hausse de la TVA et les mesures d'aide aux entreprises ont contribué à faire diminuer les craintes autour de la fiscalité. La légère amélioration des perspectives d'évolution du pouvoir d'achat devrait se traduire par un pessimisme moins marqué dans les domaines de la consommation et de l'épargne.

Cette estimation, publiée ce 29 novembre, provient d'un sondage Viavoice réalisé pour BPCE, Les Echos et France Info auprès d'un échantillon représentatif de 1.005 personnes majeures.

 


 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 29/11/2012 à 20:28
Signaler
Échantillon représentatif à Neuilly ?

à écrit le 29/11/2012 à 20:26
Signaler
Les huissiers frappent à ma porte depuis 1 mois. Que dire de plus. Si l'optimisme est dire que demain est un autre jour, alors je suis optimiste.

à écrit le 29/11/2012 à 14:48
Signaler
Français attendez 2013!!vos feuille d impots sur le revenu,les taxes fonçieres et habitation,les 0,3%en moins sur les retraites à compter du 01/2013!!l augmentation de la biere ,des cigarettes de l huile de palme ,des restaurants etc!!!et apres vous ...

le 29/11/2012 à 19:02
Signaler
ils n'ont pas attendus 2013 , en 2013 , cela est une autre histoire du socialisme à la hollande , il va réecrire l'histoire ce flambi

à écrit le 29/11/2012 à 14:09
Signaler
Il faut croire que le pouvoir d'achat n'est pas le plus important pour tout le monde. Il y a le bonheur de vivre m^me avec de petits moyens financiers (je ne parle pas de ceux qui sont dans la galère)

le 29/11/2012 à 20:57
Signaler
Arrêtez l'onanisme, ça rend aveugle.

à écrit le 29/11/2012 à 13:28
Signaler
Les 5% de différences sont les 5% de Français qui sont partis vivre en Belgique, Suisse et ailleurs ! Sinon la vrai statistique c'est au minimum 80% de Français pessimistes sur leur pouvoir d'achat. Juste un éclaircissement. Merci

le 29/11/2012 à 15:47
Signaler
Entièrement d'accord avec vous !

à écrit le 29/11/2012 à 11:39
Signaler
c est du n importe quoi ... FAITE DONC UN VRAI SONDAGE

à écrit le 29/11/2012 à 11:10
Signaler
On peut s'interroger sur la façon dont Viavoice a posé ses questions. Ou alors c'est inquiétant si les français n'appécient leur pouvoir d'achat qu' en fonction du prix du carbuarant ou des fêtes de fin d'année le raisonnement est plutôt à courte vu...

à écrit le 29/11/2012 à 10:03
Signaler
Vous pouvez effectuer divers sondages sur le moral, le pouvoir d'achat, les perspectives d'avenir sur l'emploi, les retraites, les impôts taxes etc... ils seront meilleurs ou moins pires qu'il y a quelques semaines car nous pensons pour le moment, au...

à écrit le 29/11/2012 à 9:56
Signaler
retrouver l'esprit critique contre la propagande omniprésente, notre siecle est en train de basculer, il y a de gros défis qui nous attendent : conférence très instructive http://youtu.be/2Op3yVHH6dM

à écrit le 29/11/2012 à 9:02
Signaler
Ces enquêtes d' opinions n' ont aucune valeur. Fin 2013, lorsque les contribuables français en auront pris plein la tête de taxes, d' impôts et de blocage des salaires avec un chômage à 15%, on pourra en reparler.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.