Finances publiques : Hollande mise toujours sur un équilibre en 2017

 |   |  369  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En visite samedi au Salon de l'agriculture, le président de la République a réaffirmé cet objectif en dépit des sombres prévisions économiques publiées la veille par la Commission européenne.

Pas question de se laisser abattre. Après avoir inauguré samedi son premier Salon de l'agriculture avec la casquette de chef d'Etat, François Hollande est évidemment revenu sur les préoccupantes prévisions de la Commission européenne de la veille. Et pour le président de la République, "la trajectoire est bien celle d'aboutir à un équilibre de nos finances publiques à la fin du quinquennat", a-t-il lâché lors d'un point presse, selon l'AFP.

En d'autres termes, François Hollande a balayé tout pessimisme d'un revers de main, quand bien même Bruxelles table sur une maigrichonne croissance hexagonale de 0,1% cette année et 1,2% l'an prochain - contre 0,8% et 2% escomptés encore récemment par le gouvernement. Surtout, le déficit public s'établirait, selon la Commission, à 3,7% du PIB en 2013. Soit bien au-delà de l'objectif de 3% que s'était fixé Paris.

La France "fait moins mal que d'autres"

Revenant sur ces chiffres, François Hollande a simplement observé que ceux-ci prennent en compte "le ralentissement qui s'est produit dans toute l'Europe, voire même la récession". Et a préféré souligner que, dans ce contexte, la France "fait moins mal que d'autres", en référence notamment à l'Espagne où, toujours selon la Commission, le déficit a explosé à 10,2% du PIB l'année dernière.

En clair, le président de la République a voulu faire part de sa détermination alors que Paris fait pression -comme l'a indiqué vendredi Pierre Moscovici, son ministre de l'Economie-, pour décrocher le report de l'objectif des 3% de déficit vis-à-vis de Bruxelles. Du commissaire européen aux Affaires économiques Olli Rehn, au ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble, la France a récemment engrangé de nombreux soutiens au niveau européen. Et Paris compte bien les faire fructifier. Car, comme l'a assuré Pierre Moscovici vendredi: le gouvernement ne prépare pas de collectif budgétaire, et est déterminé à ne pas "ajouter l'austérité à la récession".

L'inquiétude de l'exécutif

Pour autant, l'inquiétude semble de mise. Le ministre de l'Economie a ainsi espéré qu'in fine, la croissance en 2013 sera "supérieure" à la prévision de Bruxelles. Ce qui n'est pas gagné.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2013 à 9:30 :
Hollande devrait miser sur la façon qu'il sera virer en 2017 poiur son incompetence son incurie et le fric qu'il aura dilapider sur notre dos.L nous devons nous preparer à le faire comparaitre devant la haute cour de justice
a écrit le 25/02/2013 à 19:14 :
Hollande osera-t-il faire des promesses au-delà de 2017, cette date est proche !
a écrit le 25/02/2013 à 18:22 :
Tout a fait d accord c est désespérant Il avait promis des économies des réformes le changement et voilà ca crédibilité vient de s envoler il est comme les autres un béni oui oui Quand on va avoir des problèmes a ce refinancer sur les marches qui l écoutera J ai voté pour hollande et maintenant pour qui voter ça va mal finir
a écrit le 25/02/2013 à 15:49 :
c'est un éternel optimiste mais passif, aucun courage à réformer le mille feuille, les administrations ... il pense que ça va s'arranger tout seul.... même si ça s'arrange à l'extérieur, vu qu'on n'aura rien fait de structurant, on regardera passer les trains...quinquennat flanby, la france au point mort ...
a écrit le 25/02/2013 à 15:12 :
C'est magnifique, le "déni".......
a écrit le 25/02/2013 à 14:51 :
Donc la France fait moins mal que d'autres. Le hic c'est que ces "autres" comptent parmi nos meilleurs clients, de ce fait il devient de plus en plus problématique de les voir acheter chez nous autant que par le passé.
a écrit le 25/02/2013 à 14:21 :
Gag, cet homme raconte des blagues de potache: demain le PIB va croître de 1,7%, demain le chômage va diminuer, demain le pouvoir d'achat va augmenter : tout est faux, mensonger. Lles salariés du privé et des fonctions publiques payent des taxes et impôts sut les heures supplémentaires, MAIS LES ENSEIGNANTS GAGNENT 3 JOURS DE CONGES, les fonctionnaires peuvent être malade et ne plus perdre d'argent comme les salariés du privé...
a écrit le 25/02/2013 à 14:18 :
Il continue de rever en couleur.
a écrit le 25/02/2013 à 13:41 :
Il a raison, je le crois ! Il avait déjà tout misé sur la croissance durant sa campagne, ramenée à 0,8 % lors du débat budgétaire puis à 0,1% par l'Europe, répété que les taxes "exceptionnelles" étaient provisoires, etc.....en conclusion il est soit menteur invétéré, soit incompétent, soit les deux !
a écrit le 25/02/2013 à 13:24 :
Des mots toujours des mots, des sourires et de l'optimisme, mais quand va t on vraiment s'attaquer au dégraissage attendu, trop de députés, trop de sénateurs, trop de fonctionnaires en France, trop de départements, on le sait mais on ne touche à rien. Pour ce qui est des mesures impopulaires , ne comptez pas sur moi, moi président, je ne toucherai à rien, reculer l'âge de la retraite? Pas question , je les taxerai plutôt, ça, les taxes, dans mon élan , je ne m'arrête plus.
a écrit le 25/02/2013 à 12:03 :
Oui après la pluis le beau temps, un jour vous verrez qu'il avait raison !
Réponse de le 25/02/2013 à 13:03 :
il aura raison le jour où il foutra le camp!
a écrit le 25/02/2013 à 11:09 :
il ne se mouille pas il ne sera plus la

bravo exemplairte
a écrit le 25/02/2013 à 11:02 :
les faits sont là mais il fait l'autruche..car il ne sait quoi faire pour règler les problèmes,sauf de la com à tout va, et des voyages coûteux,fini le Pt "normal"ce n'est pas comme çà que l'on gère un pays,en fait il est de plus en plus "anormal" notre gourou!
a écrit le 25/02/2013 à 10:57 :
Hollande, le Madame Soleil de la gauche caviar !!!!!!
a écrit le 25/02/2013 à 8:19 :
Heureusement Flamby a le don de voyance, la France est sauvée. Mais quand !!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 25/02/2013 à 9:44 :
Mais ç'est déjà fait.
a écrit le 24/02/2013 à 21:57 :
Ce que dit hollande est remarquable.
Réponse de le 25/02/2013 à 10:29 :
Dans quel sens faut-il le prendre?
a écrit le 24/02/2013 à 21:17 :
Ce que doit mettre en place le gouvernement, c'est la sous-traitance au secteur privé de certaines activités effectuées par des fonctionnaires (enseignement, hopitaux, collectivités territoriles, etc...) ; Des audits financiers doivent être également éffectués par des Cabinets d'Audit Privés pour ce qui concerne les comptes des collectivités territoriales. Ceci entrainera une baisse des impôts.
a écrit le 24/02/2013 à 20:40 :
c'est l'excédent qu'il faudrait viser mais on en est loin!!!!puisqu'avec le ralentissement en cours l'impot rentrera de moins en moins
a écrit le 24/02/2013 à 20:00 :
Il mise... , non mais on joue pas avec la France
a écrit le 24/02/2013 à 19:47 :
Si FH le dit encore ,c'est donc vrai ! Puisse-t-il avoir raison , comme M.Coué !
a écrit le 24/02/2013 à 17:47 :
Comment un gouvernement qui n'arrive même pas à faire baisser le déficit, arrivera à l'équilibre???
Réponse de le 24/02/2013 à 21:09 :
Le déficit baisse depuis trois ans...
Réponse de le 25/02/2013 à 9:47 :
Et moi mon puvoir d'achat!
a écrit le 24/02/2013 à 17:09 :
Ils veulent baisser les dépenses publiques ? ils n'ont qu'à baisser les dépenses de l'éducation nationale, y a au moins 50% d'économies à faire, avec trop de fonctionnaires et de gachis.
Réponse de le 24/02/2013 à 17:26 :
L'équilibre c'est le contraire de ce que vous dîte. Vous êtes certainement pas un comptable!
Réponse de le 24/02/2013 à 18:13 :
Pour répondre ça à équilibre, vous devez être un fonctionnaire. Maintenant pas un comptable ? ce n' est pas une référence, les socialistes ont tellement de bons comptables, que les Français commencent à s' en apercevoir maintenant, et ce n' est que le commencement ! C' est vrai que ce sont les fonctionnaires qui pompent l' économie Francaise, toujours en grève pour un oui ou pour un non, combien de ministres de l' éducation nationale ce sont fait virer, de droite comme de gauche, jamais satisfait ! N' oubliez pas que c' est le privé qui paye les retraites des fonctionnaires !
Entièrement d' accord équilibre !!!
Réponse de le 25/02/2013 à 10:25 :
Vous, vous faîtes des idées ou alors vous êtes mal informé, Ceux qui pompent- comme vous dîtes- ce sont ceux qui vivent gracieusement et abusivement aux frais de nos impôts.
Mettez ce poids sur la balance et regardez de quelle coté elle se penche.
Vous prenez, peut être le train, le métro ou l'autobus pour vous rendre à votre travail ou autre, grâce aux fonctionnaires, alors vous êtes bien heureux de les avoir!
Réponse de le 25/02/2013 à 14:43 :
Grace aux fonctionnaires,???? Ils sont toujours en grève.... Et vous oublié... grace au privé vous pouvez avoir une retraite confortable,ce sont eux qui la finance !! Dans les manifs, je ne vois pas beaucoup de syndicats qui défendent le privé, car ils ne peuvent pas faire grève, ils sont virés !! Chez nous il n' y a pas la garantie de l' emploi. Les économie à faire ne sont pas forcément dans la fonction public, allez manifester à l' assemblée nationale, de droite comme de gauche, ce sont des incapables, regardez les débats , ce sont des enfants qui s' amusent sur leur tablettes, avec un taux d' absentéisme record !! A la commission européenne c' est pareil, là il y a des économies à faire dans ce domaine !!
a écrit le 24/02/2013 à 15:51 :
Bon je crois qu'on a compris, on va avoir droit à son grand numéro de ni responsable n i coupable pour encore 4 ans. Voire un petit rabais de 5 ans avec la majorité des médias étant aveuglément à "gauche".
Réponse de le 24/06/2015 à 19:37 :
c'est un peu hypocrite pour un gouvernement qui vient de voter une loi lui permettant d'espionner l'ensemble de ses concitoyens, de s'offusquer qu'un état allié espionne nos gouvernants. alors deux poids deux mesures? c'est normal d'essayer de surveiller tous les citoyens, mais c'est immoral qu'un président ou un ministre le soit? d'autant plus qu'il me semblerait fort étonnant que nos dirigeants n'aient pas au moins essayé d'en faire autant avec les membres de gouvernements étrangers. amis, partenaires et autres. hypocrisie quand tu nous tiens...
a écrit le 24/02/2013 à 15:41 :
equilibre en 2017 ??? Ils ne seront plus là !!
Réponse de le 24/02/2013 à 17:23 :
La mise en place du quinquennat puis la dissolution de l'Assemblée nationale pour faire correspondre la date des deux élections ont empêché de fait la Fance de connaître de nouvelles cohabitations. Les socialistes resteront donc au pouvoir jusqu'en 2017.
Réponse de le 25/02/2013 à 12:14 :
Ne rêvez pas, les socialistes seront encore au gouvernement en 2017 et si la situation économique mondiale s'améliore, avec une bonne « com » et l?aide de la presse ils pourront très bien être réélus.
a écrit le 24/02/2013 à 15:02 :
Ce n'est pas en se comparant aux autres pays que l'on evolura, ce n'est pas Hollande par ses promesses et ses reves qui nous sortira de la dette, il a toujours le moyen de vider les poches des contribuables en épargnant sa classe de bourgeois. Mitterand avait par le passé deja trompé son monde et il n'empeche qu'un grand nombre d'imbéciles croient encore aux promesses du PS.
Réponse de le 24/02/2013 à 16:56 :
Si la masse salariale des employés de l'ETAT est maîtrisée
Si les Elus de toutes catégories réduisent les dépenses coûteuses pour cause d'électoralisme
Si les syndicats finissent par opter pour le tour de table intelligent
nous avons le gisement qui épargne l'appel aux deniers du contribuable
Ce n'est pas de l'Utopie,mais une réflexion que les Imbéciles sont entrain de mettre en place;
a écrit le 24/02/2013 à 14:53 :
Ce sera la faillite en 2017 ! voila le seul equilibre !
a écrit le 24/02/2013 à 14:02 :
Eh les gars, vous savez ce qu?on nous publie dans la presse ? Le suicide collectif organisé par le gouvernement ! Voila un bon bourreau de l?humanité à l?image de Staline, de Brejnev et d?Hitler ! La production s?écroule de 18%, on compte 1087 fermetures d?usines et le revenu par habitant est en chute de 15% par rapport à 2009 en comparaison à la moyenne des pays développés. On nous publie que l?Etat a engagé une guerre contre l?entreprise et qu?il prône la décroissance économique. A l?heure où l?Espagne en révolte fut victime d?une clique de bureaucrates malfaisants, la population doit s?engager en résistance afin d?assurer le salut public contre le génocide de la population organisé par la bureaucratie ! On compte des radiations de chômeurs arbitraires et on ne déclare que la moitié du chômage qui est de 6 millions. On nous publie qu?il existe des organisations sans comptabilité publique. Pour qui sonne le glas ? Il existe à l?assemblée des violeurs d?enfants qui prospèrent en liberté ! Contre les gabegies, les prébendes et les combines, formez vos bataillons. A l?heure où la moitié de la population a rejeté l?assemblée aux dernières législatives, ne coopérez pas avec des institutions illégitimes. Ralliez la résistance !
Réponse de le 24/02/2013 à 14:40 :
Vous avez oublié vos cachets a ce repas de midi. Réparez vite cet oubli et décompressez...ca vous fera du bien et nous aussi. Je lis la presse et je ne vois pas la même chose que vous :-)
Réponse de le 24/02/2013 à 15:39 :
Vous avez du ramassé des journaux qui était chez votre dentiste, attention ils doivent datés de Pompidou ..non..?? Moi j' ai bien entendu aux journaux télévisés qu' il y a un record des fermetures de PME en france depuis l' arrivée de notre président normal !! Attention, vous ne voulez pas voir la réalité en face, ou bien faite un examen, vous avez peut-être un commencement de perte de mémoire !
Réponse de le 24/02/2013 à 18:30 :
Vu les références a brejnev, je suis pas sur que les journaux de Luc soient récents.. Quant aux viols d'enfant pour nos députés je pense que c'est le journal "Détective" qu'il lit.
a écrit le 24/02/2013 à 14:02 :
Ira t-il jusqu'en 2017?, déja atteindre le deuxième trimestre 2013 sera un exploit!.
a écrit le 24/02/2013 à 13:51 :
allez Mr Hollande vite des réformes structurelles et voici quelques pistes :
- supression des sous-préfectures, des organismes divers non marchands qui élaborent des statistiques pour rien, réforme de la constitution pour aller vers un régime présidentiel, suppression du Sénat, suppression des corps intermédiaires ( inspecteurs de l'Education Nationales) , augmentation du temps de travail des ensignants et de fait hausse du traitement , suppression de certaines filières d'enseignement, regroupement des universités, fusion des régions, suppressions des départements, regroupement des communes...... la liste est longue....
qu'attendez-vous ?
Réponse de le 24/02/2013 à 16:59 :
Expliquez moi en quoi on gagne de l'argent avec une augmentation du temps de travail des enseignants accompagnée d'une hausse équivalente de leur rémunération ? C'est en effet ce qu'on a essayé de faire depuis 5 ans et vous avez vu l'état de nos finances ?
Réponse de le 24/02/2013 à 19:31 :
c'est très simple, déjà un agrégé fait 15 H et si tous les enseignants sont à 18 h vous gagnez 3h ce qui est énorme
ensuite quand vious embauchez des enseignants c'est pour 30 ans minimum
il suffit d'augmenter les traiment de 100 ? pour 3 heures de plus et vous faites un gain de 200 ?
ensuite réafectez les agrégés vers les lycées
un agrégé n'a rien à faire dans un lycée de banlieue où on parle à peine le français
également supprimer tous ses corps intermédiaires
consultez un organigramme de réctorat et vous serez stupéfait
il faut aussi supprimer des filières qui ne servent à rien et regrouper des filières mais toiut en faisnat la sélection
aujourd'huii les BTS sont alimentés par de bac pro... je ne vous dit pas !!
la liste est très longue mais Peillon n'a pas la statture pour faire ces mesures.... simplement annuler le délai de carence ..;
a écrit le 24/02/2013 à 13:27 :
Les francais vont ils pouvoir attendre 2089 pour monter aux barricades ?
Tant qu´une majorité d´assistés (à commencer par les fonctionnaires) décident de quelle facon ils veulent être gouvernés et se foutent éperduement de la dette explosive qui en résulte il ne faut pas ns´attendre à un vrai changement.
Le jour où les caisses seront vides et que personne ne voudra plus prêter ( comme en Grèce) le réveil sera très douloureux et ce sera la fin ínévitable de l´Europe Unie sous sa forme actuelle. Personne ne pourra même si ils le voulaient renflouer le "Titanic-France".
Plus la révolution aura lieu tôt, mieux ca sera pour tous, pour les Francais eux même et pour leurs voisins.


a écrit le 24/02/2013 à 12:58 :
"Hollande mise toujours sur un équilibre en 2017". Ceci est purement une phrase en l'air. Quelle crédibilité ce gouvernement a t-il? Il ne tiendra pas plus cette promesse qu'il n'a tenu celle des 3% de déficit en 2013. Par contre je lui fait entière confiance pour se trouver des excuses, du style la croissance n'a pas été au rendez-vous, le chômage nous plombe les comptes publics, etc...
a écrit le 24/02/2013 à 12:58 :
les prochaines mesures de Hollande pour réduire les déficits publics:
application d'une retenue de 0,75% du salaire brut de tous les fonctionnaires au bénéfice de l'assurance maladie ,comme pour les salariés du privé .
instauration de 3 jours de carence pour le secteur public et plafond d'indemnité journalière comme pour le privé ( avec possibilité de souscrire une assurance dédiée auprès de Préfon par exemple )
instauration pour le secteur public et parapublic d'une contribution exceptionnelle de solidarité (le temps nécessaire comme pour l'impôt à 75% prévu sur les hauts revenus ) fixée à 1,5% du salaire brut, au profit de l'UNEDIC
gel temporaire des recrutements dans la fonction publique (à l'exception de personnels de santé, de sécurité: policiers - pompiers - personnels de justice )
rétablissement d'un horaire hebdomadaire effectif de 36 heures dans tout le secteur public et parapublic dont les transports, compensé par un dégel du point d'indice , et réduction des RTT .
passage aux 36 heures dans le privé en temps de travail légal, avec négociations salaires et horaires par les partenaires économiques, entreprises et ou branches professionnelles .
suppression progressive des aides consenties au titre des 35 heures .
alignement du taux d'évolution des pensions de retraites des secteurs publics et régimes spéciaux sur celui de la CNAV ;
a écrit le 24/02/2013 à 12:41 :
Pourquoi il pense à être réélu, depuis qu'il est à la tête de la France déjà que la croissance à été quazi nul du temps de Sarkozy le petit bonhomme en mousse croit que les finances publiques se rééquilibrerais en 2017, c'est beau de rèvé.
a écrit le 24/02/2013 à 12:08 :
Mélanchon se trompait, Hollande n'est pas un capitaine de pédalo , c'est le commandant du Titanic .
Il va gagner le ruban bleu du plus grand naufrage économique d'un pays du top 10 mondial .
Réponse de le 24/02/2013 à 12:40 :
Suivez l actu le Titanic est bien anglais et l iceberg C est Obama.
a écrit le 24/02/2013 à 12:05 :
Cette semaine a prouvé,si des françias n'avaient pas encore compris,que tous les discours de nos politiques sont inutiles car seul les chiffres de la commission européeenne sont considérées comme bon, pour ce qui de la monnaie seule la BCE est apte à prendre des décisions. En conclusion on ne demande rien au Président et encore moins au gouvernment et partis politiques de droite comme de gauche SAUF faire leur UNIQUE JOB, réduire le déficit et pour cela cessez de s'attaquer bêtement aux entreprises, au pouvoir d'achat des Citoyens et aux riches qui veulent investir,mais de se mettre ENFIN au travail,s'attaquer aux VRAIS sujet les dépenses de l'Etat et des collectivités. Dernier point cessez de faire plaisir aux amis de la promo Voltaire cessez de méler les affaires d'oreillers aux pb de la France comme l'afafire BPI cessez de mettre des ministres inutiles mais pour calmer les fameux et fumeux courants type M. Hamon ou Mme Batho, l'extraordinaire!!!!! M. Montebourg etc etc .Allez M. Le Président montrer que vous êtes aux manettes et non dans lme discours inutile enfin la droite opposition sans envergure et tellement ridicule que rendre vos mandats est minimun pour commencer à réduire le déficit public puisque vous ne servez à rien sauf gérer vos ambitions personnelles incompatibles avec l'avenir de la France. Laissez votre place à ceux qui ont une vraie ambition pour notre pays.
Réponse de le 24/02/2013 à 12:55 :
Ouvrez les yeux la conjonction des informations démontre que c est Obama le patron, il distribue mes baffes Cameron 0 pointe, Merkel tu ne taquine pu ton camarade Hollande, Bruxelles revoir votre copie.
a écrit le 24/02/2013 à 12:01 :
Vous connaissez Puce ? Ah mais moi les malades je les soigne, moi quand on m?en fait trop je correctionne plus, pfuit, je ventile? alors ventilons l?Etat papier qu?on appelle mille-feuilles !
a écrit le 24/02/2013 à 11:51 :
Le président radin à l??uvre ! Non seulement il augmente les chômeurs mais en plus il diminue le pouvoir d?achat ! C?est un gouvernement de bourreaux ! 60 milliards de réduction de dépenses? lesquelles ? C?est un fieffé menteur assez peu respectueux des institutions et de la démocratie française ! Il distribue des ipode dans sa circonscription mais les autres n?y ont pas droit ! La notion de justice est à géométrie variable ! On a fait une banque la BPI avec 50 miliards. La société ferait bien de surveiller l?attribution des fonds, parce qu?ils vont encore payer des fêtes ou distribuer des prébendes anti-républicaines à leurs amis du système clientéliste. On pourrait veiller aussi à ce que ces fonds créent de la richesse. Comme vous le savez, mes chers compatriotes, la république dilapide en moyenne 2,5% de dette pour à peine 1 point de croissance? L?économie papier nous fait beaucoup rire ! Qu?on se méfie on donne des avantages catégoriels scandaleux : par exemple on paye des jardiniers 3000 euros. Les huissiers de l?assemblée des malélus, payés à passer des petits papiers, savez-vous combien ça gagne ? Qu?on se méfie il en existe certains à l?assemblée dont on dit qu?ils vont faire à l?étranger du viol d?enfant? On devrait prendre garde à ce que l?Etat assure la sécurité alors qu?on nous dit que des criminels seraient laissés en liberté après condamnation. On devrait aussi parler de la compétitivité en Europe. Comme vous le savez l?impéritie politique a conduit à l?explosion de l?Europe du Sud, un véritable génocide pour une génération. Savez-vous qu?on emploie les gens dans notre pays en dépit du bon sens, figurez-vous qu?on prétend faire faire de la manutention à nos diplômés. De plus, on compte 500 000 emplois non pourvus. Qui parle croissance dans ce pays ? On ne fait que des colloques qui ne sont pas suivis d?effets. Pour faire de la croissance, c?est comme une auto, il y faut un moteur, sinon on fait du pousse pousse ! Ralliez la résistance, formez vos bataillons, pour un monde meilleur, pas un monde pire ! Aux FFI ! Il faut libérer ce pays de la maladie de la papiétocratie !
a écrit le 24/02/2013 à 11:51 :
de toutes façons nous n'avons pas le choix:soit françois Hollande,soit l'alternance avec jf Copé.Les français ont encore une once de sagesse,ils voteront Hollande en 2017
Réponse de le 24/02/2013 à 12:11 :
Illusions en 2017 les français ne voteront surement pas Hollande, quand ils verront dans quel état il laissera la France
Réponse de le 24/02/2013 à 13:06 :
En 2017 vu que Sarko va vouloir revenir, au deuxiÚme tous c est Hollande/ le Pen
Réponse de le 24/02/2013 à 14:18 :
et bien ce sera Le Pen
Réponse de le 24/02/2013 à 14:59 :
ce sera M LE PEN !! 35% pour elle actuellement, et ça va continuer !!
Réponse de le 24/02/2013 à 18:23 :
Pour savoir qui s'opposera au second tour, il faut voir qui arrivera dans les deux premiers au premier tour. Avec l'usure du pouvoir, F Hollande risque d'avoir du mal si la gauche ne se soude pas, auquel cas un second tour Coppé ( ou un autre UMP ) Le Pen est possible avec victoire de l'Ump, comme en 2002, la gauche se ralliant par défaut.
Réponse de le 24/02/2013 à 20:10 :
une alliance hollande sarko est indispensable pour sauver le pays ruiné par tous les politiciens
Réponse de le 24/02/2013 à 21:16 :
Si le second tour oppose Le Pen a la droite c'est joué d'avance. Ce sera plus compliqué si c'est un duel Le Pen / gauche, surtout si c'est Hollande en sortant, usé et sans résultats. Mais l'absence d résultats de Hollande fera probablement monter Coppé.
a écrit le 24/02/2013 à 11:44 :
essayons de faire des comptes, ce que personne ne fait d'aileurs 3.7 % de déficit cela fait 74 Milliards d'euro si on veut réduire de 1 % 2014 2015 2016 2017.... pour arrivez a ZERO il faut trouver (sans augmentation des taux de rémunération de la dette qui augmente du déficit chaque année) 20 Milliar d'euro soit 30.% de l'impot sur le revenu, meme avec une légére croissance je me demande comment on peut faire seule solution augmenter de deux poins la tva et faire des économies pour commencer à rembourser la dette qui sera a ce rytme de plus de 100 % du pib.... les engagmeents européns ne nous permette pas cela Je ne sais pas comment des hommes politiques calculent mais cela ne passera pas donc on nous ment ou on se réjouira d'arriver à 3.7 comme le ministre des finances c'est grace a moi que l'on n'est pas arrivé, donc on va ponctionner les retraites la classe moyenne qui ne peut elle partir;...
Réponse de le 24/02/2013 à 12:09 :
C'est faisable plus facilement si 1) on rapporte les 20 milliards non plus sur l'impôt sur le rvnu (60 milliards par an) mais sur la totalité des autres impôts et taxes (300 milliards envion), ce qui représente alors une augmentation des impôts de 20/300= 6,7% tous les ans, 2) ou bien diminuer les dépenses de 20 milliards par an, soit une diminution de l'ordre de 5% par an des depenses ; sachant par exemple que près de 3% des fonctionnaires partent a la retraite tous les ans et qu'un fonctionnaire a la retraite coûte moins cher qu'en activité, du fait du taux de pension et surtout de la non prise en compte d'une bonne partie de son salaires dans le calcul de la retraite. En rajoutant un gel des rémunérations des fonctionnaires, on récupère 2% de plus. Cela revient a baisser les rémunérations des fonctionnaires de 10% au final et le nombre de fonctionnaires de 15% . 3) un mix des deux.
Réponse de le 24/02/2013 à 16:51 :
Le raisonnement a juste une petite limite : accessoirement la fonction publique opère en fournissant des services sur des secteurs en croissance : santé, éducation, sécurité...donc à moins d'admettre le tarif payé par l'américain moyen pour s'offir ces services, la collectivité devra nécessairement consentir à un minimum du côté de la masse salariale de ses agents publics...à supposer qu'on arrive à en recruter.
a écrit le 24/02/2013 à 11:35 :
Après nous avoir dit pendant toute la campagne électorale, pendant le débat, après son élection, au moment des augmentations d'impôt, au moment du budget que l'objectif de 3% du déficit était intangible, il nous dit qu'on le dépassera largement mais que, croyez-en sa parole, il atteindra ses objectifs en 2017.

Comment pourra-t-il atteindre cet objectif avec un Etat en quasi-faillite, une politique hostile aux entreprises et aux investisseurs et un budget européen en réduction (je n'aurai pas la cruauté de faire le rapprochement entre ses promesses sur l'Europe pendant le débat et le budget en réduction qu'il a signé) ?

La seule "logique" que je vois dans la politique économique de Hollande est qu'il en reste encore à une vision étatiste de l'économie (tout le salut viendra de l'Etat), qu'il se rend compte en même temps que le modèle du tout Etat est en faillite mais que ?fidèle à son penchant de concilier les contraires et au mot fameux de Queuille (élu de la Corrèze comme lui et Chirac) selon lequel il n'est pas de problème si grave que ne rien faire ne permet de résoudre?, il pense que les choses s'arrangeront d'elles-mêmes et que des rustines aideront la vieille machine à tenir le coup.

En cela, il est parfaitement fidèle au fond de son discours pendant la campagne électorale : avec moi, rien ne changera et je promets de ne faire aucune réforme structurelle (pour amuser la galerie : on réglera la crise grâce à l'Europe et on fera payer les riches).

Il a été élu, il fait payer les riches, résultat l'immobilier s'effondre, les investisseurs ne veulent plus investir avec un niveau d'imposition des revenus du capital inédits en Europe et les chefs d'entreprise n'ont pas confiance (et ce n'est pas l'usine à gaz du "plan de compétitivité", qui ne fait que rendre aux entreprises une partie des nouveaux impôts qu'il a créés, qui aura le moindre effet).

L'argument qui revient : la BPI ! Mais la France ne souffre pas d'un manque de crédit, mais d'un taux de rentabilité historiquement bas des entreprises françaises qui payent des charges sociales et une multitude d'impôts et de taxes que ne connaissent pas leurs concurrents européens. La BPI n'est hélas qu'un fromage pour placer ses amis et l'opportunité de créer un nouveau machin administratif (solution toujours populaire dans la classe politico-administrative française).

Il faut que Hollande nous explique comment une politique hostile aux entreprises et aux investisseurs, fondée sur le dirigisme d'un Etat en faillite pourra résoudre les problèmes de la France. Peut-on être plus optimiste que de conclure : encore 5 ans de déclin ?
a écrit le 24/02/2013 à 11:29 :
En Espagne dès 2008, il y a eu un consensus entre tous les politiques, députés, maires de tous bords pour baisser leur salaires face à la crise. En France, nada... ils vous répondent tous d'un sourire moqueur, les aristos-UMP-Centristes ou clérico-PS-PC-Verts, que ce n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan des dépenses !!! Tous les politiques français en place sont déconnectés de la réalité, des souffrances de la population et sont tous à vomir.
a écrit le 24/02/2013 à 11:23 :
"La situation s?améliorera en en 2017, promis, juré, craché" .... le changement c'est maintenant qu'il disait.... Il a de la chance d'avoir un peuple de moutons à diriger.
a écrit le 24/02/2013 à 11:20 :
il y a deux jours ils étaient incapables d'annoncer la croissance 2013 quand ils parlent de 2017!!!!!!!!!!! DEUX la france fait moins mal faux puisque c'est en s'endettant TROIS toujours pas d'idées pour faire de vrais économies genre supprimer la moitié des ministéres
a écrit le 24/02/2013 à 11:18 :
il n'y a pas de croissance,le gouvernement est totalement incompétent,Hollande ne fait rien ,sauf à la foire agricole où il sourit à une vache(???)
a écrit le 24/02/2013 à 11:10 :
La gauche au pouvoir a toujours pris des mesures qui se révélent dramatiques des années après exemples:l'abaissement de l'age de la retraite de 65 ans à 60 ans, passer de 40 heures de travail à 35 heures sans perte de salaire.Si ces mesures n'avaient pas éte prises la France rayonnerait..
Réponse de le 24/02/2013 à 14:33 :
Le chomage vous le régler comment au lieu de débiter des inepties donner de vrai solutions, les 35 heures l UMP a renoncer à les annuler pouquoi à votre avis, la retraite c est toujours 67, sauf de rares exceptions environ 10.000 et encore combien sont chômeur. par contre intéresse vous plustot au dépenses Social non pas la sécu mais l aide social sans contrepartie c est plus 22 points de PiB et environ 55% d impôts locaux soit en réalite le premier poste de dépense. Regardez les chiffres c est édifiant vous changerez probablement de cible.
Réponse de le 24/02/2013 à 16:38 :
Effectivement quand on regarde les vrais chiffres par pays (temps de travail réel, âge de départ effectif...) on se calme un peu avec ces comparaisons à l'emporte pièce. Les deux seuls chiffres qui comptent sont le coût horaire et la valeur produite par heure. On est au-dessus de la moyenne dans les deux cas mais ça nous donne un créneau qui conduit à faire le contraire des choix faits ces dernières décennies par nos grands industriels de l'automobile, en suivant par exemple ce qu'a fait Michelin.
a écrit le 24/02/2013 à 11:10 :
Mais comment autant de gens peuvent-ils encore croire à ce que raconte notre président ? Je pense que Mr Hollande a bien appris la leçon avec Mr Mitterand comme professeur !
a écrit le 24/02/2013 à 11:03 :
Les prévisions de la commission sont toujours trop optimistes La prévision pour l'Allemagne est de +0,1% de croissance pour 2013, mais pour être sûr d' arriver à son objectif budgétaire , le gouvernement allemand se base sur une baisse de -0,4%. .En France c'est le contraire ....comme d'habitude .Alors on risque d'arriver probablement à un déficit supérieur à 4,0% et ce , sans avoir rien fait en économies structurelles ... Sans autre commentaire .
a écrit le 24/02/2013 à 11:03 :
On savait , les bruits couraient que Hollande était un menteur mais là il dépasse les bornes car c'est se moquer de tous les français de droite comme de gauche.
a écrit le 24/02/2013 à 10:59 :
Cela ne peut pas s'améliorer ou très peu car la confiance est absente.Hollande n'inspire pas confiance .Il est au pouvoir depuis neuf mois et rien de concret, si ce n'est augmenter les impots et les taxes et en créer de nouvelles comme par exemple la contribution, sur les retraites payées à partir du mois de mai 2013 qui subiront une taxe de 0,30% pour la dépendance, sans compter que les retraites ne seront plus augmentées en fonction de l'inflation, mesures qui touchent la classe moyenne.Ne parlons pas de la finance qui fuit la France, phénomème qui s'amplifie.
a écrit le 24/02/2013 à 10:41 :
nous mentir est déjà une grosse erreur mais nous prendre pour des idiots ne sachant pas discerner le vrai du faux est choquant.très choquant
Réponse de le 24/02/2013 à 11:04 :
Comme on connait les saints on les honore.
Réponse de le 24/02/2013 à 17:22 :
Les français ont voté majoritairement à gauche car certainement c'était du vrai et pas du mensonge alors, en toute confiance, ils ont voté pour eux.
A gauche toute !
Réponse de le 24/02/2013 à 20:06 :
si t'es content mieux
a écrit le 24/02/2013 à 10:34 :
L'Espagne a fait plus mal que la France mais elle va se relever plus vite car elle a su prendre les mesures qui ont abouti à des économies, en France encore aucune économie que la facilité laa mise en place de mesures fiscales très exagérées, qui font fuir les capitaux et les font peur aux investisseurs.On peut se mettre à leur place et les comprendre pourquoi investir en France alors que les condtitions sont bien meilleures ailleurs.
Réponse de le 24/02/2013 à 16:27 :
Sauf que la France reste un des pays où on investit le plus en Europe car les investisseurs ont aussi besoin d'infrastructures et de personnel formé. Quant à l'Espagne attendons de voir pendant combien de temps la population supportera le gouvernement actuel...avant de tirer des plans sur la comète.
Réponse de le 24/02/2013 à 17:10 :
Ah non, la France n'attire pas les investisseurs étrangers, à cause des impôts et du climat xénophobe puant.
a écrit le 24/02/2013 à 10:29 :
en 2017 nous serons tous en face d'une montagne de dettes mais attention aux chutes.
a écrit le 24/02/2013 à 10:26 :
"Miser" !!!! Comme-ci être président d'un pays était similaire à jouer au casino !!!!!!!
a écrit le 24/02/2013 à 10:06 :
Oui et il faudrait le renvoyer dans ses foyers de gosse de riche (merci papa) et pas attendre 2014. Il n'a honte de rien ce petit monsieur
a écrit le 24/02/2013 à 10:02 :
Mythologie
Le soulèvement spontané d'un peuple révolté est un mythe absolu, un pur cliché hollywoodien... Ce ne fut le cas ni en 1789, ni en octobre 1918, ni même dans une moindre mesure en mai 1968. Chaque révolution à besoin d'une organisation, d'un parti ou à la limite d'une figure pour agréger les mécontentements, rassembler les forces insurgée, mener bataille en ordre groupé et finalement remplacer le pouvoir ou le système renverser. A ce jour et à ma connaissance, il n'existe aucun mouvement de ce genre en France. Toute eventuelle manifestation ou émeute pré révolutionnaire ne serait qu'un feu de paille.
Réponse de le 24/02/2013 à 10:45 :
Aujourd'hui ce sont les instigateurs de ces révolutions qui ont la main sur tout. Réponse d'un autre commentateur : Comme j'ai coutume de le dire depuis au moins une trentaine d'années, tant que vous n'aurez pas de chefs, de réseaux, de fonds, d'armes et d'hommes, pas la peine de venir me chercher. Personne, à ce jour, n'est jamais venu...
a écrit le 24/02/2013 à 10:01 :
En votant pour lui, les Français ont-ils misé sur le bon cheval ?
Réponse de le 24/02/2013 à 10:14 :
Peut être pas mais ils ont renvoyé le coq à sa basse cour !
Réponse de le 24/02/2013 à 10:41 :
Ils ont été trompé par l'étiquette. Maintenant c'est trop tard, sauf si on le retire des rayons avant la fin des 5 ans.
a écrit le 24/02/2013 à 9:51 :
Donc il n'en a rien a faire des 4 millions de chômeurs ...J'ai comme la triste impression d'avoir mal voté...
Il est encore à l'essai 6 mois et après mon avis sera définitif mais il est mal parti ce président...guerre et chômage sont ses deux attributs en ce début 2013...
Réponse de le 24/02/2013 à 10:08 :
Commentaire encore bien naïf ! La décroissance industrielle de la France ne date pas de six mois ! La réelection de sarko n'aurait pas changé la donne. Trente ans de déficit sans réel investissement, la mondialisatioon acceptée par jospin et l'Europe, l'euro carcan : la situation actuelle va s'aggraver tant que les efforts de restructuration ne seront pas faits !
Réponse de le 24/02/2013 à 10:15 :
L'avenir est avec la gauche ne changez pas de cap le navire tient le bn cap!
Réponse de le 24/02/2013 à 10:20 :
L'avenir est à gauche ne changez pas d'avis, le navire tient le bon cap.
Réponse de le 24/02/2013 à 10:26 :
de la poule : la restructuration est faite depuis bien longtemps..vous voulez surement parler d'un avenir sous le joug d''autres pays ...votre remarque est très explicite!!
a écrit le 24/02/2013 à 9:06 :
aux USA si le salaire des ponctionnaires vient a manquer nous les renvoyons chez eux en attendant que les caisses se remplissent
Réponse de le 24/02/2013 à 10:12 :
Aux USA, les conservateurs préfèrent voir crever la population que d'augmenter les impôts des plus aisés : résultat : une violence endémique ! Merci, gardez votre modèle!
Réponse de le 24/02/2013 à 11:22 :
Cela amènerait la fin de l'année scolaire en mi avril : les enfants vont être contents ! Et cela ferait 4 mois de congés (sans solde) pour les policiers ! Cool ! Mais pour qui ?
Réponse de le 24/02/2013 à 16:18 :
Oui mais aux US la majorité des enseignants n'est pas fonctionnaire et gagne très bien sa vie, donc pas concernée par cette disette. Par contre bonjour le coût de la scolarité !
Réponse de le 24/02/2013 à 21:20 :
Oui mais comme ce n'est pas des impôts, cela ne compte pas.
a écrit le 24/02/2013 à 8:24 :
Ce sont donc encore + de 75 Mds d'? d'économies (et, plus probablement, de recettes fiscales nouvelles à dépenses publiques électoralistes inchangées) qu'il faudra trouver, avec un PIB stagnant au mieux. La croissance était en partie à crédit, entretenue par les dépenses publiques (administrations, collectivités, revenus distribués) elles aussi à crédit. Bref, notre président se promenait au salon de l'agriculture avec l'encensoir à l'eau de rose...
Réponse de le 24/02/2013 à 9:11 :
Et avec les visiteurs qui lui baisaient la main . Quelle hypocrisie
Réponse de le 24/02/2013 à 9:57 :
hier dans son encensoir ,il n/a avait que de l/eau très polluée !
a écrit le 24/02/2013 à 8:20 :
Quand vous écrivez " miser" , c'est vrai qu'il est très joueur .;le seul mal est qu'il joue avec l'argent des autres.. il n'a aucun doute , sur son avenir pour les 4 ans à venir.; et même au delà , car il dit qu'on ne reverra pas Sarko..
Cela fera-t-il partie de ses promesses non tenues ???!!
Il ne sera pas chômeur en 2017, il virera Désir ou reviendra enrichir ses fans de Tulle !!!
a écrit le 24/02/2013 à 7:56 :
Je repousse les problèmes aux calendes (grecques) et je m'occupe de la farce des raviolis. c'est une méthode de gouvernement comme une autres
a écrit le 24/02/2013 à 7:45 :
le plus drole pour lui ,c'est de se dire qu'il peut dire et faire n'importe quoi et son contraire:il ne risque rien!!!
a écrit le 24/02/2013 à 7:19 :
Pourquoi tant de pessimisme la france ne pas si mal, en regardant nos dirigents et notre président, ils ont toujours le sourire, tous les jours, car ils sont satisfait de leur actions pour redresser le pays, ils arrivent à des résultats satisfaisants même Bruxelles le remarque et féllicite les efforts qui ont été déjà fait. Alors soyons fière de leur travail courageux.
Réponse de le 24/02/2013 à 9:51 :
Vous avez raison ils faut les garder longtemps jusq'au deuxième quinquenat.
a écrit le 24/02/2013 à 6:58 :
Certes les 3% et les 0,8% ne seront pas atteints en 2013. Mais ont peut faire confiance à notre gouvernement et notre pésident. La france aura une croissance positive et la dette sera à 3%du PIB en 2014. En fin de son mandat: la dette sera de 0% avec une croissance supérieure à 1,70%. A son second mandat, la france sera la plus forte puissance éconnomique de l'europe. Moscovici, Sapin, Ayrault et F. Hollande sont des hommes de grandes valeurs à ne pas douter.
Réponse de le 24/02/2013 à 8:08 :
les 3 % annoncé c'est du pipot comme le reste d'ailleurs ....................
Réponse de le 24/02/2013 à 9:28 :
C'était sarcastique claudus.
Réponse de le 24/02/2013 à 10:01 :
Alors là, votre vision est vraiment claire. Ces hommes de grandes valeurs seront toujours en place à la deuxiéme mandature car il y aura plus de droite pour la reléve! Pas d'inquiétude
pour la france dans l'avenir.
a écrit le 23/02/2013 à 23:45 :
L'espoir fait vivre! Après tout, il avait aussi mise sur les 3% en 2013!
a écrit le 23/02/2013 à 23:29 :
Quel menteur ! Quel politicard ! Des types comme lui et comme le sarko nous ont plongés d ans la misère. Mais l'hiver n'est pas rude pour tous : nos dépunateurs et nos sénaputés se sont auto-alloués une belle "prime chauffage"... Non imposable bien sûr. Honte sur eux !
a écrit le 23/02/2013 à 23:16 :
Ça se sent qu'il a fait l'ENA (Ecole Nationale de l'Arnaque). Il est pitoyable.
a écrit le 23/02/2013 à 23:13 :
Je propose un spectacle. Après avoir trimé dans le système éducatif avec un bac+5 en chimie des médicaments en particulier appliqué au sida, je n?ai pas eu d?emploi. Depuis 10 ans je vis au RMI puis au RSA après avoir fait d?autres formations selon l?anpe comme un mba on ne sait pas pourquoi. Bref, ils disent quel est votre réseau ou vos relations pour avoir un travail après vos études. Mais quel en est la précarité ? Donc voila, comme beaucoup, lassé de l?existence, en emploi je suis à 200 bpm en terme de stress, pour cause de non expérience suite aux études, donc finalement, je propose a fins de mettre un terme à ce calvaire, de me pendre à l?arbre qu?on me désignera et ce devant la population. Oyé oyé ! Pendez-moi !
a écrit le 23/02/2013 à 23:12 :
La droite gaspilleuse des derniers publics a laissé un pays avec 5.2 % de définit contre 4,5 fin 2012 et 3,7 fin 2013....
Réponse de le 24/02/2013 à 10:10 :
Le budget 2012 a été voté par la droite, et c'est elle qui a commencé à résorber les déficits à la fin du mandat de Sarkozy.
Réponse de le 24/02/2013 à 11:16 :
Il y a eu un collectif budgétaire a l'arrivée de F Hollande et une hausse des impôts de l'ordre de 16 milliards annoncée, par une loi de finances rectificative pour arriver a cette réduction du déficit.
a écrit le 23/02/2013 à 22:34 :
Faut pas lui en vouloir, dix heures passées au salon ..... j'ai l'impression qu'il a trop picolé avec nos paysans.
a écrit le 23/02/2013 à 22:31 :
nous sommes passe a cote tout comme sarko ..par manque de courage ... la CGT avec la rue est capable de nous gerer
a écrit le 23/02/2013 à 22:15 :
Ce système c'est l'enfer. Le c?ur à 180 bpm en permanence, soit 100%, à cause de la pression, les tripes nouées à cause de la précarité des contrats mensuels, la tête dans un étau avec la migraine permanente et la dépression parce qu?on ne peut avoir le métier qu?on a choisi? dans cette Europe, c?est la mort qu?on prône, pas la vie. Puissions-nous changer puisque tout s'écroule afin de retrouver un chemin vers la vie. Tel est notre but.
a écrit le 23/02/2013 à 22:13 :
Oh mais qu'il est drôle!!
L'équilibre en 2017!! Ah mais quel sens de l'humour, quel cran.
Je suis fier d'être représenté par cet homme formidable.
a écrit le 23/02/2013 à 21:55 :
il mise sur 2017 , et combien il mise ? surement pour nous confectionner un très gros trou dont il a le secret .. et son ex est aux cdes d'une banque , ça va dépoter sec ..
a écrit le 23/02/2013 à 21:47 :
Une blague ? Mais ses électeurs fonctionnaires, bien choyés, vont y croire... En 2017 la France sera détruite, il sera trop tard. Demain on rase gratis
a écrit le 23/02/2013 à 21:44 :
On n'ajoutera pas l'austérité à la récession mais la dépendance au déclin !
a écrit le 23/02/2013 à 21:38 :
Sur, il faut tout de même un peu de temps pour que le travail des autres nous profite et pour augmenter encore les prélèvements sans trop faire râler le bon peuple.
a écrit le 23/02/2013 à 21:03 :
les socialistes n'ont toujours pas envie de faire des réformes structurelles et préfèrent augmenter les impôts.
et pourtant , il y en aurait des pistes dans tous les ministères !!
Réponse de le 24/02/2013 à 7:05 :
Attention si ont touche aux fonctionnaires il y aura de la casse, alors vaut mieux être prudent. La fonction publique est le terreau de la gauche!

a écrit le 23/02/2013 à 20:32 :
Il est encore dans le monde des bisounours ce flamby. Encore une preuve de son incompétance il a nomé bécassine en vice présidente de la banque populaire d'investissement!!!....On a pas fini de payer avec ces guignols!!!!
a écrit le 23/02/2013 à 20:32 :
LEVEZ VOTRE VERRE ,comme au salon ,EH!!! a la sante du con qui paie!!!!
a écrit le 23/02/2013 à 20:31 :
Il n'est pas défendu d'attendre et il est toujours agréable d'espérer.
a écrit le 23/02/2013 à 20:27 :
il n'est plus a ca pres! quand il va voir que non seulement la france sera en recession en 2013 et que ca va pas repartir derriere, il faudra qu'il nomme des commissions d'experts pour comprendre ce que tt le monde sait
a écrit le 23/02/2013 à 20:14 :
Mince, La Tribune, j'ai mal lu (2117) et si vous pouviez supprimer mon commentaire, ça m'arrangerait bien. Il semblait tellement logique et évident qu'il faudrait au moins une centaine d'années pour que l'Humain comprenne que la dette est une arme de destruction massive que j'ai fait une projection peut-être un peu trop réaliste. Merci à vous.
a écrit le 23/02/2013 à 20:08 :
quel homme!!!. Sa grandeur daignera t-elle nous dire comment elle compte faire car mathématiquement, c'est impossible.Allez, chiche il va nous expliquer tout ça du haut de sa science en économie.
a écrit le 23/02/2013 à 19:53 :
C'est vraiment pitoyable. Qui pense-t-il donc convaincre ? Même le plus inculte des Français a suffisamment de bon sens pour ne pas prendre des vessies pour des lanternes.
a écrit le 23/02/2013 à 19:48 :
Je fais donc immédiatement un enfant. En effet, en 2117, il vivra à l'aise en étant centenaire. Le pied pour lui, non..??
a écrit le 23/02/2013 à 18:57 :
Le déficit de la france est de 70 Milliards d'euros chaque année . Il faudrait 350 Milliards d"économie sur 5 ans . Impossible
Réponse de le 23/02/2013 à 20:10 :
+100000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
Réponse de le 23/02/2013 à 20:46 :
Chaque année nous dépensons 70 milliards de plus que nos impôts. Si nous arrivons a réduire nos dépenses ( ou augmenter les impôts) de 70 milliards en une seule année cela signifierait que nous serions en équilibre les années suivantes. Les 70 milliards sont donc a trouver sur le quinquennat . Soit 70/5= 14 milliards par an. Comparer aux ressources cela reviendra augmenter les impôts de moins de 5% par an ou de diminuer les dépenses de 3,5% environ par an. Sachant que près de 2,5 % de fonctionnaires partent a la retraite chaque année.
Réponse de le 23/02/2013 à 21:16 :
La France emprunte 22 millions par jour et doit rembourser 6 millions d'euros par jour d'intérêts,pour assurer le train de vie de l'état. Ce gouvernement n'a pas l'intention de faire des réformes structurelles, dégraisser le mammouth, pour réduire le déficit. la France ne fait pas moins mal que les autres,elle fait pire et elle est le canard boiteux de l'Europe.
Réponse de le 23/02/2013 à 22:09 :
C'est du second degré.
Vous ne comprenez décidément rien à la politique française...
Et n'oubliez pas : tout est de la faute des riches et des banquiers!!!
Réponse de le 24/02/2013 à 9:28 :
réponse à Eleonore: La France rembourse 50 MILLIARDS D'EUROS par an. Faites vos calculs 50 M/365
Réponse de le 24/02/2013 à 9:56 :
Oh vous savez en tant que chef d'entreprise (toute petite), j e peux vous parler de mon banquier qui depuis quelques mois, me fait bras d'honneur sur bras d'honneur... Je fais le dos de rond mais je lui réserve un tour de baton...
Un carnet de commandes plein jusqu'en mars 2014 et pas moyen d'avoir 5000? pour le renouvellement d'un matériel utile à notre dveloppement. J'ai trouvé une solution car ma banque m'a laissée en rade...
Après 11 ans chez eux, des frais, et des bilans qui m'ont permis de développer, ma banque m'a craché à la figure. Sans faire le procès des banquiers, ils ont décidé de gagner de l'argent autrement qu'en financant l'économie. Demandez à des chefs d'entreprises autour de vous , vous allez voir que de se financer devient une vraie galère....meme avec du boulot sur plusieurs mois. Ce pays est malade de la médiocrité des ses élites.
Comme disait, Einstein : on ne règle pas un problème avec ceux qui l'ont créé.
a écrit le 23/02/2013 à 18:50 :
rizplaco, allons chanter des chansons moins gitanes
a écrit le 23/02/2013 à 18:43 :
pour 2017 Mr hollande ne perde pas votre temps si precieux ,pour vous les carottes sont cuites!!
Réponse de le 23/02/2013 à 20:05 :
Pas si sûr, quand je vois les mensonges qu'il fait gober aux français, tout est possible pour lui et sa clique en 2017, n'oublions pas qu'il a la bénédiction des " journaleux" qui foisonnent et transforment ses défaites en victoires...
Réponse de le 23/02/2013 à 22:01 :
Ne sous estimez pas la nullité de ceux du camp d'en face...Ils sont très largement capables de perdre.
Quant aux socialistes, ils gouvernent mal mais se défendent bien...
a écrit le 23/02/2013 à 18:33 :
François HOLLANDE est comme SARKOZY, et comme tous nos politiques d'ailleurs. Quand ils font un budget ils surestiment tous la croissance résultat dette de l'état = 1 385 milliards d'euros sans parler des dettes des administrations et collectivités (pour un total de 1750 milliards environ). La première erreur est donc l'établissement du budget dont le déficit annoncé par nos énarques ne doit pas dépasser 3 % du PIB oui mais sur quelle base, car avec un déficit de 3% environ du PIB au final le déficit réel est de 27 % environ par rapport aux recettes annuelles et personne ne dit rien, tout le monde se congratule sur la notion de déficit par rapport au pib...mais depuis 30 on ne fait que des déficits et le résultat en période de crise est là, plus de marge de manoeuvre, plus de moyen pour soutenir une croissance. Maintenant et plus que jamais il faut réduire les dépenses publiques, et celà commence par une redistribution soumise uniquement à condition de ressource (allocation familiale...), par la suppression de cette multitude d'impots et de taxes qui permettrait de supprimer plus de 30 % des emplois à la DGFIP qui comptabilisent plus de 120 000 agents malgré près de 25 000 suppressions d'emploi en 15 ans (la suppression des impôts locaux dont les bases sont obsolètes serait remplacer par un impôt sur le revenu "local" couplé à l'irpp actuel et dans son émission et dans son recouvrement, beaucoup plus simple et moins onéreux à gérer et à contrôler. Sans parler des agents de la partie comptable des collectivités qui font la comptabilité public en doublon avec les personnels des collectivités territoriales...... de quoi fâcher bien du monde tout en restant efficace mais économiser près de 2 milliards d'euros sur les 8.5 milliards de son budget !
Réponse de le 24/02/2013 à 16:05 :
Oui à la simplification des prélèvements et des allocations pour économiser les coûts de gestion dans les CAF et au ministère des finances. Mais simplifier ne signifie pas diminuer. Diminuer les transferts est équivalent à augmenter les impôts (moins d'argent redonné aux acteurs économiques) donc il faut chercher les vraies économies ailleurs : il faut améliorer les processus des administrations produisant des services pour que le coût unitaire par unité de ces services ne soit pas supérieur à celui de l'OCDE. Pour cela c'est assez simple, regardons ce qu'a fait la Suède fonction par fonction et faisons-le.
a écrit le 23/02/2013 à 18:24 :
Dangeureusement inquitant pour cette pauvre france.....a quand le sursaut national mais surtout avec qui?
Réponse de le 23/02/2013 à 20:29 :
oui, le gros pb de la france, ca sera ' qui va se taper le boulot et remplir les caisses gratuitement'... et vu que ceux qui ont ft des efforts connaissent le ' merci a la francaise' et que les autres n'ont pas la moindre once d'intention de faire quoi que ce soit, ca va derouiller copieux ;-)))))))
Réponse de le 24/02/2013 à 9:36 :
Churchill : c´est pas sans bonnes raisons que le flying dutchmann courre derriere ses Eurobonds !!!
a écrit le 23/02/2013 à 18:09 :
demain c'est sur , il fera beau !!
a écrit le 23/02/2013 à 17:58 :
Si j'en avais les moyens, à force de voir des voiles partout, je mettrais les voiles aussi !
Réponse de le 23/02/2013 à 18:12 :
bien ! hé!hé!
a écrit le 23/02/2013 à 17:58 :
à quand une education solidaire, ah
a écrit le 23/02/2013 à 17:57 :
Hollande va échouer pour le retour à un équilibre bdgétaire et un retour aux éxcédents d'exportation par la réindustrialisation et parce qu'il maintient tous les Outils Obsolètes ET destructeurs d'Emplois Nouveaux, entre autre Hollande a tord de maintenir les outils Sarkozyens Fillonisiens Raffarinisiens que sont l'obèse impotent incompétent organe diforme Oseo Innovation ex Anvar et ses pléthoriques sous-dépendances officines toutes plus troubles les unes que les autres qui FLINGUENT à distance sans les voirs les projets indsutriels créateurs d'emplois nets et valorisés. OUI Hollande va échouer parce qu'il garde les mauvais outils de la Sarkologie et pare qu'il a déjà perdu 1 an pour créer des nouvelles entreprises innovantes qui ont besoin de 3 à 5 ans pour monter en charge ...
Réponse de le 23/02/2013 à 18:48 :
Les entreprises innovantes ne sont crees ni par holande, ni par don quichotte . Il y a une grande part de hasard et d imprevisibilite , le garage n est pas un mythe. Il faut des entrepreneurs qui prennent des risques ( pour avoir les benefs).
Réponse de le 23/02/2013 à 21:08 :
Des projets matures qui n'ont demandé et ne demandent aucune aide publique, il en existe à la pelle... ces projets n'arrivent pas a trouver de fonds propres parce que Oseo ne fait pas son travaille de validation contradictoire et de labellisation ... Oseo n'ouvre pas les dossiers par négligence et mauvaise volonté ... les officines dépendantes d'oseo ne le font pas non plus ... Oseo ne propose pas ses services de mise en relation avec les investisseurs ... Si la France est reléguée à la 64ème place mondiale et à la 27ème place européenne en matière d'efficacité de l'innovation, c'est qu'il y a de réels problèmes, de graves dysfonctionnements, des désordres très préjudiciables à la Nation Française ... IL EST TEMPS et URGENT de mettre de l'ordre dans ce bazar ... La désindustrialisation n'est pas arrivée seule ni subitement. Pour les 2 Rapports très récents publiés au 2ème semestre 2012 INSEAD/OMPI et IUS, Innovation Union Scoreboard 2011, Europa
http://www.sylevra.com/la-france-a-mal-a-son-innovation.htm
Réponse de le 23/02/2013 à 22:12 :
+ 1 Tahiri6
a écrit le 23/02/2013 à 17:52 :
L'électoralisme est le propre de chaque parti politique, mais celui de gauche favorise, globalement, ceux qui sont à la charge de l?État, alors que la droite favorise, globalement, les vrais actifs, ceux qui sont les créateurs de richesse. Nous assistons, de la part de Normal 1er, à la même politique que celle de Mitterrand, dont 30 ans après nous nous sommes pas encore remis... le réveil va être terrible après l'éviction des charlots qui nous gouvernent, dans 4 ans ou peut-être 9... la bêtise des Français est un grand espoir pour Mollande...
Réponse de le 24/02/2013 à 15:52 :
C'est pour ça qu'après 10 ans de droite la France a doublé sa dette sans d'ailleurs avoir réduit les dépenses publiques. En réalité je vous concède que la même politique a été menée par tous les gouvernements depuis 30 ans exactement (tournant de la rigueur Mauroy qui marque le début de la stagnation des recettes publiques, le début de la désindustrialisation et le début de la financiarisation...)
a écrit le 23/02/2013 à 17:49 :
Einstein : la folie consiste à toujours produire les mêmes erreurs en espérant obtenir un résultat différent !
Réponse de le 24/02/2013 à 16:34 :
@VoltR:
L'espoir fait vivre et le pragmatisme économique et les valeurs du travail sont sabotés par les médias et l?éducation nationale à travers un lavage de cerveau.
Le prof qui fait sa propagande de gauche, en toute contradiction avec le devoir de réserve et de l'objectivité, et qui produit une génération dont 70% des diplômés souhaitent devenir fonctionnaires, en dit long sur l?état économique ou se trouve la pays.
Je pense que ça ne sert à rien de combattre cet état de fait, mais je ne suis pas défaitiste, car, la nature fini toujours par rappeler à l'ordre la personne qui transgresse ses lois.
a écrit le 23/02/2013 à 17:38 :
Le socialisme s'arrête quand finit l'argent des autres.Or, les autres seront à sec avant 2017. C'est le seul espoir.
a écrit le 23/02/2013 à 17:38 :
Hollande ne réussira pas à redresser les finances du pays, car il ne connaît comme instrument que la hausse des taxes et des impôts et la consommation va baisser durablement en 2013 et 2014. Il ne fera rien pour réformer la fonction publique du pays et pour aligner les retraites du public sur le privé, car il ne pense qu' à favoriser son camp socialiste au détriment des autres français. Ce n' est pas un chef d' état, c' est un petit politicien sans envergure.
Réponse de le 23/02/2013 à 18:34 :
+ 100 !!
Réponse de le 23/02/2013 à 23:06 :
+100000
a écrit le 23/02/2013 à 17:37 :
Je ne peux pas dire ce que je pense, on ne me passerait pas.
a écrit le 23/02/2013 à 17:34 :
F.Hollande veut baisser les dépenses publiques de 60 milliards d?euros sur 5 ans soit 15 milliards
par an?.!
Je récapitule et actualise les chiffres.
- Déficit budgétaire 2012 : 164 milliards d?euros soit 3861 euros par seconde?..! (selon les publications AGORA) si l'on considère également tous les autres déficits (caisses de retraites, Assedic, Sécurité sociale...etc..)
- Dette : 1850 milliards d?euros. Pour mémoire, fin 1980, elle n?était que de 60 milliards (équivalent euros)?!
Le taux d?intérêts de la dette est passé de 2,13 % l?an le 11 Janvier 2013 à 2,24 % l?an le 11 Février 2013 (OAT à 10 ans).
La charge de la dette s?élèverait donc à 1850 x 2,24 % sur 15 ANS = 146 milliards d?euros PAR AN (remboursement capital + intérêts).
Dès lors, il faut diminuer les dépenses publiques de 164 + 146 = 310 milliards PAR AN sur 15 ANS et non 60 milliards sur 5 ANS?!!!??? POUR SIMPLEMENT retrouver l?équilibre de nos finances?.!
Sachant que les prélèvements ont déjà dépassé le maximum supportable et ont pour conséquences de « démolir » l?économie, l?on voit immédiatement :
- Qu?une telle mesure ne règle rien sur le fond
- L?extrême compétence??!? de ceux qui nous gouvernent depuis 32 ans
- Qu?un enfant de 7 ans comprendrait que la France est cuite, en faillite et qu?elle ne peut, en l?état, se relever
Ou comment :
- L?on nous enfume par des mensonges permanents
- Gagner du temps pour conserver les « fromages » de nos « élites » financés par nous ?!

Réponse de le 23/02/2013 à 18:41 :
Je suis étonné du montant de 164 milliards de dette. Le déficit budgétaire est de l'ordre de 60 milliards. Celui des comptes sociaux est de 13 milliards environ. Avez vous le lien vers l'info d'Agora calculant un déficit " budgétaire " de 164 milliards pour connaître les montants rajoutés ? Merci
Réponse de le 23/02/2013 à 18:49 :
Oui Astérix, vos chiffres sont exactes. Ce qu'il faut savoir, les 3 % de déficits correspondent non pas au déficit de l'Etat mais de PIB. Le déficit entre les ressources et les dépenses de l'Etat s'élèvent à près de 20 % ! Les technocrates pensaient qu'en augmentant les impôts, ils allaient réduire le trou. Mais ils ont cassé le dynamisme des actifs. Bilan, plus personne n'investit. Les livrets A notamment n'ont jamais eu autant d'argent. Hollande sait qu'il ne peut rien faire. Alors il ne fait rien en attendant de nommer comme Sarkozy l'a fait un gouvernement d'union nationale. Ainsi, sa seule problématique, c'est d'être de nouveau président en 2017. Le reste, c'est de la farce.
Réponse de le 23/02/2013 à 18:52 :
Outre le déficit au sens de Maastricht de près de 70 milliards ( sécu comprise) votre calcul prend en compte les intérêts de la dette ET le remboursement de la dette alors que votre conclusion porte sur " simplement retrouver l'équilibre" pour retrouver l'équilibre c'est les seuls intérêts qu'il convient de rajouter, lesquels sont déjà intégré dans le déficit budgétaire et ne sont donc pas a rajouter. Sinon votre calcul revient a non seulement retrouver l'équilibre ( plus de déficit ) mais aussi de désendetter la France...
Réponse de le 24/02/2013 à 15:42 :
Si on regarde les ordres de grandeur : PIB = 2000 milliards, déficit = plus de 100 milliards, dépenses publiques = 1000 milliards (dont 300 seulement pour l'état car le reste c'est la SS et les collectivités). Atteindre l'équilibre en 2017 c'est tout à fait atteignable sans violenter personne. Il suffit de se mettre enfin à gérer c'est tout et ça n'a rien à voir avec la droite ou la gauche (c'est justement tout ce qu'on n'a pas fait depuis 30 ans). Après le désendettement, ça peut aussi se regarder avec le bilan : je suis certain que la collectivité publique peut revendre encore une bonne partie de son foncier (surtout dans Paris intra-muros)...et je suis certain aussi qu'il est rarement utile de détenir des participations dans les entreprises relevant de secteurs naturellement concurrentiels...
a écrit le 23/02/2013 à 17:33 :
Les citoyens ont eu 5 ans de manipulation enfumeuse par Sarkozy, alors les marchés et l'Allemagne vont bien supporter 5 ans de contremanipulation tout aussi fumeuse sous Hollande, hein ? les dindons sont à tous les étages ;)
a écrit le 23/02/2013 à 17:14 :
Fiscalement Honteux : FH
a écrit le 23/02/2013 à 17:09 :
Et encore, nous n'avons rien vu: je prédis une récession de 1% et un déficit à 4,5%. Les acteurs économiques ne font que réagir à la tonte supplémentaire qui leur a été imposé. Et ce n'est pas fini, attendez de voir votre 3ème tiers salé pour ceux qui recourent aux heures sup, ou qui percoivent quelques dividendes, ou le plafonnement des indemnités kilométriques. Quel amateurisme! Et pendant ce temps, on embauche des enseignants, on supprime le jour de carence des fonctionnaires, on augmente le RSA... Pour dire qu'on ne rajoutera pas l'austérité à la rigueur... Facile à dire après avoir taxé les travailleurs du privé!
a écrit le 23/02/2013 à 16:58 :
Pour parvenir au résultat qu'il "promet", "notre" président n'a plus qu'a suivre une politique courageuse et simple : suppression progressive des 35h en commençant par les fonctions publiques, ce qui conduira entre autres à pouvoir éviter d'embaucher 60000 profs (en faisant plus travailler les "présents"); avec la même marge temps de travail, réduire drastiquement le nombre de fonctionnaires (sans licenciements cependant); geler toutes les dépenses de complaisance électoralistes orientées vers les copains/coquins (associations, collectivités locales) donc entre autre, revenir sur ces emplois bidons que sont les "nouveaux emplois jeunes" et se donner des marges de manoeuvre de dépenses "emploi"uniquement orientées vers le secteur producif; réformer réellement les collectivités locales tant dans leur "nombre" que dans leur fonctionnement (milliards qui s'envolent en doublons, inefficacités, emploi pléthorique et totalement improductif/ + absentéisme délirant, connu et dénoncé par la Cours des comptes...etc...); etc...etc....Cette courte liste ne constitue qu'un début et une mise en application pourrait en quelques années conduire à remettre nos finances publiques dans le sens vertueux........SOUDAIN...MON REVEIL SONNE...JE REVAIS...!!! "notre" président est un socialiste a doctrine du 19° s et n'a pas hésité, depuis des années (de campagne) et des mois de pouvoir , à nous mentir avec un culot hors du commun. Et il continue.
Réponse de le 23/02/2013 à 17:31 :
Ce n'est pas Nicolas Sarkozy qui se serait permis de mentir comme lui ....
Réponse de le 23/02/2013 à 17:50 :
Les 35heures ont été maintenue allègrement par l'UMP Nouveau Centre déguisés en UDI sur ordre du MEDEF CGPME UIMM parce que ces grands patrons bénéficient de gros avantages en terme d'exonérations de charges sociales patronales sur les 35heures et sur les contrats hyperprécaires de 23heures pour exploiter et abuser à plein les étudiants et les femmes dicréminées ...
Réponse de le 23/02/2013 à 18:13 :
+ 1
Réponse de le 23/02/2013 à 18:59 :
Sans défendre Hollande, la naïveté de cet internaute sur la probité de sarko est consternante. Oui pour un changement en 2017 mais pas avec cet "has been" !
Réponse de le 23/02/2013 à 19:02 :
A propos de Sarko et de l'UMP/UDI on est bien d'accord. Il nous faut une politique de droite libérale intelligente et courageuse....inconnue jusqu'ici.
Réponse de le 24/02/2013 à 15:25 :
Qu'il faille une politique libérale jamais appliquée jusqu'ici oui. Mais le libéralisme n'est ni de droite ni de gauche. En effet la droite française historique n'est pas du tout libérale, à commencer par le parti gaulliste (pas plus que la gauche française d'ailleurs qui est toujours marxiste) !
a écrit le 23/02/2013 à 16:56 :
Le socialisme est une religion, il suffit de croire !
Réponse de le 23/02/2013 à 17:45 :
le socialiste voit ce qu'il croit, mais ne croit pas ce qu'il voit !!!
Réponse de le 23/02/2013 à 18:13 :
avoir la foi, quoi ...!!
a écrit le 23/02/2013 à 16:53 :
J'espère que Mr Hollande aura supprimer les primes de nuit des huissiers de l'assemblée quand ils dorment tranquillement dans leur lit. Et je suppose que pour ce qui est des augmentations de salaires des personnels ministeriels il les supprimera ou alors il faudra qu'il augmente les salaires du privé et les retraites pour que tout le monde puisse vivre décemment et ceci bien avant 2017
Réponse de le 23/02/2013 à 17:09 :
C'est incroyable ce manque de lucidité sur les économies à faire. Certes, pour l'exemple, des restrictions devraient être faites sur les dépenses de nos élus mais c'est sans commune mesure avec les milliards à économiser sur les secteurs des retraites, des salaires des fonctionnaires et sur la sécurité sociale ! Et tout ça, sans y aller trop fort comme en espagne pour éviter la récession !
a écrit le 23/02/2013 à 16:50 :
Le 3 décembre Benoit Hamond annonce le maintien des 0,8% de croissance et personne ne le conteste, il y a une semaine Fabius commence à parler de 0,4%, il est remis en place par Bercy, on connaît la suite. En gros le gouvernement a une visibilité de moins d'un trimestre sur les prévisions qu'il fait pour la cinquième puissance économique mondiale, alors 2017 .....
Réponse de le 23/02/2013 à 17:29 :
Vous avez la mémoire courte : tous les gouvernements ont toujours agit ainsi et tricher sur les prévisions sans que vous ne vous en offusquiez auparavant ! étonnant !
Réponse de le 24/02/2013 à 15:17 :
Ce qui compte ce n'est pas de prévoir la croissance car personne ne le peut, pas plus les eurocrates que les autres. Ce qui compte c'est de programmer un budget suffisamment flexible pour s'adapter à la croissance qu'on constatera. C'est surtout là-dessus qu'on attendrait une administration plus efficace.
a écrit le 23/02/2013 à 16:49 :
a t_ on pensé à l' ethique repetitive c' est à dire à la volonté de ne pas repeter des politique dignes de rahan
a écrit le 23/02/2013 à 16:49 :
Nous sommes en retard, à 3,7% au lieu de 3% . Autrement dit il va falloir rattraper le retard pris des la seconde année pour arriver au déficit zéro en 2017. Cela représente un effort de 74 milliards envion, auquel il faudra d'ici la rajouter 16 milliards de déficit des retraites, soit au total 90 milliards. Au final près de 22 milliards par an d'effort supplémentaires.
a écrit le 23/02/2013 à 16:49 :
F.H. préfère se comparer aux mauvais élèves, cela est plus flatteur...mais cela ne permet pas de sortir la France du gouffre dans lequel la gauche socialiste va progressivement nous plonger. Les réveils seront douloureux pour tout le monde. A force de remettre aux calendes grecques les "vrais solutions" de sortie de crise il démontre une fois de plus son caractère de "ventre mou procrationniste".....
F.H vise un équilibre budgétaire en 2017.... dans l'immédiat dès 2013, la progression des impôts et taxes en tous genres ellle.....fait partie du "changement c'est maintenant" .......a suivre
a écrit le 23/02/2013 à 16:38 :
F. Hollande ne fera rien d'autre que des déclarations et des mensonges.
Réponse de le 23/02/2013 à 17:27 :
Je croyais que vous parliez de Nicolas Sarkozy !
Réponse de le 23/02/2013 à 23:16 :
Foutez lui la paix a Sarko il n'est plus là, notre problème s'appelle Hollande, alors merci de vous concentrez sur lui....
Je suis halluciner de lire du Sarkozy tous les deux commentaires alors qu'il n'est plus notre président, si vous vouliez en parler chaque jours il fallait le réélire !!!
Dites vous si l'un n'était pas idéal, l'autre aujourd'hui est carrément nullissime...
a écrit le 23/02/2013 à 16:35 :
Ben les petis gars,c est pas gagne l equilibre en 2017 sauf a continuer le massacre fiscal.M Hollande devrait encore plus ceder aux syndicats comme a fait sarkosy et ca irait encore mieux !?!?
a écrit le 23/02/2013 à 16:34 :
ecomulant
a écrit le 23/02/2013 à 16:31 :
Euh euh euh...!
a écrit le 23/02/2013 à 16:30 :
boniments ou mensonges ou les deux à la fois
a écrit le 23/02/2013 à 16:23 :
Même sa tête n'est pas en équilibre la preuve en photo, il la tient.
a écrit le 23/02/2013 à 16:22 :
Finance publique en équilibre en 2017, ce qui signifie clairement leur incapacité à gérer les deniers des français. La suppression du jour de carence pour les fonctionnaires démontre le manque de sérieux de nos dirigeants. Ils n'ont pas pris la mesure de la situation économique. Ils font le mariage pour tous. Mais les efforts, ce n'est pas pour tous ! Hollande ne cherche qu'à se faire ré élire en 2017 comme du temps de Sarkozy. Il sera amené à la retraite comme Sarkozy !
a écrit le 23/02/2013 à 16:20 :
Ou en 2058.. les enfumades de Mr hollande ont y est habitué.. Il ya a peine 2 mois son 1er ministre reaffirmait les 3% pour 2013.. bref..le mensonge ne permet pas de prendre les decisions et ne font qu'aggraver les choses..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :