Hollande exige un "étiquetage obligatoire" sur les viandes dans les plats cuisinés

 |   |  307  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
A l'inauguration du Salon de l'agriculture ce samedi, le président de la République a affirmé qu'il ferait tout pour que "le consommateur puisse être informé de la provenance des produits qu'il consomme et notamment des viandes".

En début de matinée, François Hollande a franchi le seuil du Parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, pour inaugurer le 50e Salon de l'agriculture qui débute aujourd'hui. En plein scandale de la viande de cheval, il n'a pas tardé à dégainer une première proposition. Il a donc affirmé qu'il exigerait bientôt "un étiquetage obligatoire" sur les viandes insérées dans les plats cuisinés.

Evoquant les "fraudes" constatées ces jours derniers, François Hollande a affirmé qu'"[il] soutiendrai[t], avec le ministre de l'Agriculture et les ministres concernés, toutes les initiatives qui seront prises pour des démarches volontaires d'étiquetage", rapporte l'AFP. Et de renchérir: "le consommateur [doit] être informé de la provenance des produits qu'il consomme et notamment des viandes."

Faire bouger la Commission européenne

De fait, jusqu'à présent, les industriels sont contraints par la réglementation européenne de mentionner le type de viande qui entre dans leurs préparations, mais pas l'origine. La viande, vendue à la découpe, ou les fruits et légumes sont les seuls produits dont l'origine doit être spécifiquement précisée. Cependant, la France ne peut pas obliger les industriels à modifier les étiquettes. Seule une évolution de la législation européenne pourra les y contraindre. Et les éleveurs français et les associations de consommateurs font pression pour que la réglementation évolue rapidement en ce sens.

Récemment, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a promis récemment de plaider cette cause à Bruxelles. Il s'y rendra d'ailleurs lundi afin de faire bouger la Commission européenne. Laquelle, a-t-il indiqué, n'est "a priori" "pas du tout sur cette ligne".

Lire aussi: Salon de l'agriculture: de la crise de la vache folle au scandale de la viande de cheval

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2013 à 9:12 :
Ce n'est pas le tout de dire qu'il veut des precisions sur l'étiquetrage. Il suffit qu"il sorte un decret mais en aura t-il le courage.
a écrit le 25/02/2013 à 15:45 :
étiquette : planqué, puis planqué, pios planqué, puis conseiller général de corrèze, la plus forte dette par habitant, puis planqué...que des conservateurs dans le formol, et colorants fards pour la télé, aucune vitamine, aucune valeur ajoutée, que du flan...
a écrit le 25/02/2013 à 13:41 :
A QUAND L'ETIQUETAGE DES CANDIDATS MENTEURS !
a écrit le 25/02/2013 à 13:08 :
Rendez-vous dans quelques années (si cette mesure était adoptée ce qui serait étonnant compte tenu de l'opacité qui profite à l'industrie de la transformation) , pour un scandale d'étiquettes falsifiées !
a écrit le 25/02/2013 à 11:32 :
on peut marquer ce qu'on veut sur l'etiquette cela ne change rien car il s'agit d'une escroquerie encore de la poudre aux yeux
au dela de la supercherie entre viande de boeuf et cheval car il va sans dire que c'est une escroquerie mais "non mortelle" personne de l'estyreme droite a l'extreme gauche ne denonce le vrai scandale : c'est celui de l'acheminement de la viande elle part de roumanie via un trader pour aller dans le sud de la france pour etre enfin livree apres avoir retraversee le pays . tout cela avec des profits a chaque echelon et apres on s'etonne de payer aussi cher la bouffe sans compter l'environnement et cela personne ne le denonce .ça doit rapporter gros les actions dans l'agro alimentaire extreme droite;extreme gauche; droite; gauche et surtout les verts personne ne denonce ce genre de pratique (d'ailleurs generale a tout l'agro alimentaire ex:le ble achete a bas cout par les traders puis stocké et enfin revendu avec benef aux cours le plus haut) c'est bien la preuve qu'ils sont tous p....is
a écrit le 24/02/2013 à 21:18 :
Quelqu'un a-t-il remarqué le sourire chevalin du délégué du PS quand il promet le bon étiquetage du boeuf :-)
a écrit le 24/02/2013 à 16:10 :
Quel Président , on peut dire qu'il a pris la mesure de sa fonction
a écrit le 24/02/2013 à 15:09 :
nous,nous exigeons qu'il fiche le camp.
a écrit le 24/02/2013 à 14:02 :
A quand un étiquetage obligatoire sur la vache hollandaise qui nous gouverne ?
Certains ont voté sur un déficit ramené à 3% = mensonge. D'autres ont voté pour un chômage qui diminue = mensonge, quand d'autres ont aussi voté pour une augmentation de leur pouvoir d'achat = mensonge. Allez flamby, la DLUO est bientôt atteinte, tu vas finir à la benne !
a écrit le 24/02/2013 à 13:58 :
Rien que le mot socialiste me donne la nausée!.
a écrit le 24/02/2013 à 10:50 :
Il exige, mais c'est Bruxelles qui décide. Comme d'habitude, encore des paroles en l'air.
Français réveillez vous, il faut virer ces incapables qui gouvernent la France.
a écrit le 24/02/2013 à 10:48 :
pas d'inquiétude, une ou deux belles phrases au bon moment et dans 15 jours le problème passera aux oubliettes .on a tristement l'impression d'un continuel jeu de poker-menteur. dites aux gens ce qu'ils veulent entendre et ils vous fichent la paix. nah. voilà voilà.
a écrit le 24/02/2013 à 9:38 :
il n exigera rien du tout: Bruxelles lui dira François pas question, c est nous qui décidons
a écrit le 24/02/2013 à 8:43 :
L'étiquetage sera obligatoire sur les viandes insérées dans les plats cuisinés...mais on n'aura toujours pas le droit de savoir si c'est un abattage hallal ou pas.
Réponse de le 24/02/2013 à 15:25 :
Ah oui au fait !!!! étiquetage marqué viande Halal .....chut......pas un mot...sinon c' est la révolution !!!
a écrit le 23/02/2013 à 20:50 :
J'espere qu'il ne sera pas pris en photo a coté d'un ane...ce serai une insulte pour la pauvre bete!!!!!
ouf!!!ouf!!!!ouf!!!!!
Réponse de le 24/02/2013 à 8:44 :
Non il préfère les chameaux
Réponse de le 24/02/2013 à 21:43 :
@Flamby: il ne fera jamais cela parce qu'on serait obligé de mettre les noms en dessous pour les différencier :-)
Réponse de le 25/02/2013 à 13:43 :
Il aurait dû repartir dans une bétaillère suite à sa visite au salon de l'agriculture !
a écrit le 23/02/2013 à 20:16 :
mais qu'est-ce qu'on s'en moque de sa proposition . quel exploit !!!
il gagne encore du temps .Pendant ce temps on ne parle pas du problème majeur: croissance et emploi. caressez la tête de la jolie meuhmeuh,quel exploit aussi.Enfin !!! il vaut mieux caresser la tête que la croupe de la meuhmeuh, on prend moins de risques.........
a écrit le 23/02/2013 à 18:34 :
Pardon.. j'ai écrit véléitaire et aurais du écrire velleitaire.
a écrit le 23/02/2013 à 18:33 :
Effet d'annonce. C'est un véléitaire. Son exigence durera le temps du scandale.. quelques semaines au plus, après quoi, tout le monde ayant oublié, il n'en parlera plus et laissera courir. Le lobby de l'industrie alimentaire est bien plus fort que François et fera pression sur la commission qui s'opposera à toute réforme.
a écrit le 23/02/2013 à 17:59 :
Je serais curieux de savoir ce que l'on mijote dans les cuisines de l'élysée?, certainement pas de la viande étiquetée en provenance d'un abattoir régional lamda!.
Réponse de le 24/02/2013 à 9:52 :

produits etiquetter .et non industriel
a écrit le 23/02/2013 à 17:57 :
Voila une affirmation qui fait du bruit, mais un président de la république devrait se pencher sur des problèmes plus importants, son ministre Le Foll doit faire la communication.
Mais bien sur cette annonce est électoraliste
a écrit le 23/02/2013 à 17:54 :
Le ministre Le Foll qui s' occupe de la viande.....la farine animal qui revient......attention à la vache FOLL !!
a écrit le 23/02/2013 à 17:37 :
Je serais bien curieux de savoir le % de cuisinières (ou de cuisiniers, oui il y en a!) qui savent préparer un veau marengo, un boeuf en daube en daube ou un poulet basquaise aujourd'hui?, je dis bien préparer de A jusqu'à Z pas réchauffer une boite, un bocal ou un emballage tout préparé.
Réponse de le 23/02/2013 à 18:56 :
Certainement pas les fameuses cougars !
Réponse de le 23/02/2013 à 20:54 :
@Josiane
Vous êtes élue première cuisinière de la Tribune ce soir Josiane!.
Josiane, donnez nous la recette du boeuf bourguignon, c'est mon plat préféré et dites nous si vous y mettez des champignons de paris, je suis en grande discussion sur le sujet!
.
Réponse de le 24/02/2013 à 8:51 :
@Josiane
Elles ont probablement d'autres atouts et de savoir faire
Réponse de le 24/02/2013 à 22:10 :
@gourmet: si tes invités sont des truffes, choisis un autre champignon; si l'auditoire c'est de la daube, évite la sauce; si ce sont des ânes, ne sers pas de cheval, ce serait du cannibalisme :-). Conclusion: négocie pour qu'ils t'invitent au resto pour éviter tous ces dangers :-)
a écrit le 23/02/2013 à 17:36 :
On résume les raisons de cette affaire : changement d'étiquette de cheval par des étiquettes de boeuf ... ET inutile 1er veut un étiquettage obligatoire ... Donc on change l'étiquette de tracabilité avant et toutes la viande dans les plats vient de où vous voulez ... C'est inutile comme mesure ...
a écrit le 23/02/2013 à 16:39 :
Et si nous, on exigait qu'ils s'en aillent.
Parce que avoir les socialistes au pouvoir, c'est plus grave que de manger du cheval.
Réponse de le 23/02/2013 à 17:02 :
Vous oubliez que dans 4 ans, il a des chances de rempiler ! Il suffira que Sarko se représente, ou que Marine soit en position de force, ou que...
Réponse de le 23/02/2013 à 17:34 :
Une idée qui vient d'Egypte que nous pourrions appliquer en France pour nous débarasser de notre président inutile 1er : http://www.lessentiel.lu/fr/news/monde/story/10551672

Réponse de le 23/02/2013 à 17:37 :
Il sufit de demander à Copé d'organiser les élections ... Ainsi on connaîtra l'heureux élu par avance. COCOE
a écrit le 23/02/2013 à 15:57 :
Il ferait mieux de sans coller une ou je penses une étiquette avec marquer non recyclable.
a écrit le 23/02/2013 à 15:35 :
Ah !! que c' est touchant !!Notre président normal qui caresse une vache, 5 points de plus dans les sondages avec ce petit geste de douceur !!! Au fait, pour la farine animal qui va revenir en France ....chut.... pas un mot ??? Les agriculteurs et les éleveurs sont très contents des socialistes, pas un mot plus haut que l' autre, bizarre ...bizarre.... ne viendraient ils pas de Corrèze ???
Réponse de le 23/02/2013 à 16:00 :

les agriculteurs BRETON sont tres remontes (www.le telegramme finistere )b
Réponse de le 23/02/2013 à 17:50 :
Oui job, c' est ce que je veux dire, je suis surpris qu' il n' y ai pas eu de manifestation ou de faire voir son mécontentement sur le salon ? Dans les reportages à la télé, les éleveurs vivent dans la misère, avec des retraites minables, pas de vacances, je pense que les plus aider son les céréaliers. Quand je vais en vacances, je visite des fermes, cela n' est pas toujours rose pour beaucoup, il y a beaucoup de sacrifices, ce ne sont pas ceux que l' on nous montre à la télé dans " l' Amour est dans le pré " alors voila pourquoi je suis surpris de l' acceuil réservé à notre président normal. De toute façon, les gens s' en foutent des agriculteurs et des éleveurs, ils préfèrent soutenirs nos chers fonctionnaires !
Réponse de le 23/02/2013 à 20:00 :
pauvre bête.
a écrit le 23/02/2013 à 15:28 :
Et personne n'avait pensé à l'étiquette ? heureusement qu'il est là notre président. Après il faudra s'assurer que l'étiquette correspond au produit présenté et là ...... Bonne chance !
Réponse de le 23/02/2013 à 15:54 :

la seule etiquette qui puisse rassurer CELLE DE L ARTISAN BOUCHER et adieu a la grande distribution et ses profits
a écrit le 23/02/2013 à 15:21 :
et voilà que le délégué syndical trépigne et exige :-) drôle, non :-)
a écrit le 23/02/2013 à 15:11 :
Personne dans son entourage n'a le courage de lui dire que tout le monde se fout de ce qu'il dit, en france et encore plus en europe
a écrit le 23/02/2013 à 14:52 :

enfin .... c est le declin de la mal - bouffe industrielle ...et le retour au bien manger de proximite pour tous les aliments /// grace aux sites sur internet
a écrit le 23/02/2013 à 14:48 :
Surtout ne pas oubliei ce petit geste qui rendait Chirac tellement sympatche.
a écrit le 23/02/2013 à 14:37 :
Le politique est impuissant dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres, il parle il gagne du temps il fait des promesses...et nous le savons tous par expérience! Il nous reste la solution individuelle, réduire sa consommation de viandes, de plats cuisinés surgelés, éviter d'acheter dans les grands magasins responsables à travers leurs centrales d'achat des prix et de la qualité tirés vers le bas, aller si possible chez son boucher, au marché voir devenir végétarien pour éviter d'engraisser leurs usines à obèses!!!!
a écrit le 23/02/2013 à 13:54 :
98% de la bouffe en France est de type industriel, les scandales sanitaires on de beaux jour devant eux. Naïvement je pensais que la viande (même dans des plats cuisinés) était déjà "tracée".
Réponse de le 23/02/2013 à 15:57 :
Nous aussi, on le pensait...heureusement, il y a Flamby !
a écrit le 23/02/2013 à 13:47 :
Et un mensonge de plus.....!!! "notre" président sait qu'il ne peut rien exiger du tout, une telle décision étant du ressort de la Commission européenne qui d'une part écoute plus les lobbies que "notre" président et d'autre part restera indifférente à une éventuelle demande qui n'est pas appuyée par une majorité de pays.
a écrit le 23/02/2013 à 13:42 :
"François Hollande a affirmé qu'"[il] soutiendrai[t], avec le ministre de l'Agriculture et les ministres concernés, toutes les initiatives qui seront prises pour des démarches volontaires d'étiquetage". "Laquelle [Commission Européenne], a-t-il indiqué, n'est "a priori" "pas du tout sur cette ligne". En 2 lignes tout est dit : impuissance des dirigeants français à faire que l'origine de la viande soit obligatoirement étiquetés. C'est ça, l'UE ! Vous en voulez encore ?
a écrit le 23/02/2013 à 13:03 :
c'est comme les normes I S O on écrit ce que l'on dit ,on fait ce que l'on a écrit , mais en final qu'est ce qui permet de ne pas tricher!
a écrit le 23/02/2013 à 12:56 :
En matière d'étiquetage, bon nombre de français wse sont laissés avoir lors des dernières élections présidentielles. Le moi je moi je, beaucoup ont cru au messie et maintenant il font partie des cocus du socialistes. Amis retraités, regardez vos feuilles de retraitre, et voyez comme les socialistes sont bon avec vous, La CGS,leCRDS et sus sur le baudet. La vie est de plus en plus dure et on parle à nouveau de nous retaxer pour payer les fututs rettraités. Et oui, vous les retraités vous allez payér pour les retraités hollandistes de la dernière cuvée. Elle est pas belle la vie sous l'erre socialiste?
Réponse de le 23/02/2013 à 17:24 :
Avec Sarkozy, ça aurait été pire surtout pour les retraités. Hollande subit les dégâts laissés par Sarkozy l'Ignoble Iznogoud.
Réponse de le 23/02/2013 à 18:14 :
entièrement d' accord avec vous, les gens ont votés pour le pire, des incapables, notre président normal est entouré de fantaisistes aux très gros salaires, nous allons droit dans le mur !! Pour les retraités, les gauchistes montent les jeunes contre les vieux, nous sommes à leur yeux des nantis, après 45 ans de travail et 60 heures par semaine, nous avons largement mérité notre retraite, en plus nous étions pas des assistés comme maintenant. Et heureusement que nous sommes encore là pour aider les plus jeunes qui ne s' en sortent plus, oui mais ça ils l' oublient trop vite. Malheureusement, avec la loi sur le mariage pour tous et bientôt le vote des étrangers ,la supression de la journée de carence, les augmentation de salaires toujours pour ces fonctionnaires, leur électorat pour 2017 est déjà complet. Tous à vos canots de sauvetage nous sommes en train de couler, c' est normal, la barre est tenue par un socialiste !!
a écrit le 23/02/2013 à 12:50 :
Il exige pépère, il exige, comme si c'était lui le caid de l'europe, il devrait pluto se rappeler quand matière de politique européenne, il figure dans les intermitemps du spectacle. Compte tenu de ses rapports avec la chanceliére allemande, il y a de fortes chances pour que ces paroles rejoignent les mensonges de sa campagne présidentielle. J'espère que les paysans ne sont pas dupe de ses ronds de jambes et qu'ils ont à coeur le démantellement par les socialistes de la paak agricole
a écrit le 23/02/2013 à 12:28 :
Il y a trop souvent loin sur les emballages entre ce qui est écrit et ce qui est contenu, quel que soit le produit. Mais il y a loin aussi entre les promesses, électorales et autres, les yaka, les fautquon, et les réalités.
a écrit le 23/02/2013 à 11:29 :
Encore de l'enfumage de notre président normal...il ne doit pas manger de toute façon beaucoup de plats 'cuisinés'
surgelés où de raviolis en boite...
a écrit le 23/02/2013 à 11:21 :
Mais sur ces plats Findus, c'était bien écrit bœuf ! Alors maintenant ce sera écrit bœuf français ! Qu'est-ce que cela changera ?
a écrit le 23/02/2013 à 11:18 :
Un bon conseil, allez chez le boucher traditionnel du quartier, vous aurez de bons produits, pas plus chers que dans les circuits de distributions douteux.
Et Hollande au lieu de s'occuper des chevaux écrasés pourra consacrer son temps à redresser la France, les millions de chômeurs attendent ses solutions et les contribuables sont impatients de savoir comment il va s'y prendre pour relever le déficit de 3% et régler le problème de la dette de 2000 milliards d'euros!.
Il a du pain sur la planche, comme disait si bien mon grand père.
Réponse de le 23/02/2013 à 12:34 :
Arrêter votre char. C'est PLUS cher. Et tout le monde le sait.
Réponse de le 23/02/2013 à 12:57 :
@quatrecylindre Je suis d'accord avec vous et moi, je le fait. Pour beaucoup, le problème avec la viande du boucher c'est, qu'il faut faire la cuisine après. Tant disque les plats cuisinés....il suffit un four à micro-ondes!
Réponse de le 23/02/2013 à 17:31 :
@yvan
A vous de voir si vous voulez manger de la carne, (enfin pourquoi pas si vous avez de bonnes dents), mais personnellement je préfère un bon steack qui fond dans la bouche, même si je paye un peu plus cher, du moins je ne suis pas déçu!.
a écrit le 23/02/2013 à 11:11 :
L'étiquetage existe déja, mais sous l'emballage on fourre ce que l'on veut!.
a écrit le 23/02/2013 à 10:33 :
Votre article est encore trop optimiste sur la situation actuelle en matière d'étiquetage de la viande découpée. Mis à part le label "France" bien mis en évidence, on trouve le fourre-tout "origine UE", qui informe très peu le consommateur. Commençons par bien étiqueter toutes les viandes de boucherie.
a écrit le 23/02/2013 à 10:23 :
et bien nous , NOUS exigons , qu'il remette la france en état de fonctionner .. c'est tout , le reste c'est notre affaire car si il pense que le seul remède de cheval nécessaire est de changer d'étiquette ......... politique !
Réponse de le 23/02/2013 à 11:24 :
oui et en plus il faudra mettre le fameux: mon c...l c?est du poulet
a écrit le 23/02/2013 à 10:21 :
"Etiquetage obligatoire" et qui lira tout ça? il faudra alors toujours avoir une grosse loupe dans son sac! car d'habitude ces choses là sont écrit tout petit!
Réponse de le 24/02/2013 à 20:44 :
Liront la provenance du produit, ceux qui en éprouve l'envie. Vous ça n'a pas l'air de vous interesser plus que ça vu le ton "qui lira tout ça". Lorsque j'achète un produit alimentaire autre que plats cuisinés, je regarde derrière le paquet et je vois le nom de la société et son adresse. Et j'éprouve de la surprise a constater que ces produits sont très largement fabriqués en France par des PME. Et bien que ne mangeant pas de plats industriels, je suis en faveur de l'étiquetage comme pour les autres produits alimentaires. Le consommateur qui consomme ce type de produit a autant le droit de savoir que les consommateurs d'autres produits alimentaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :