Prises de bec, commission d'enquête... l'affaire Cahuzac secoue toujours l'Assemblée

 |   |  309  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le séisme Cahuzac continue de provoquer des secousses politiques. Ce mercredi, à l'Assemblée nationale, le Premier ministre était pris à parti par les élus de droite. Jean-Marc Ayrault a appuyé la proposition de Jean-Louis Borloo de créer une commission d'enquête sur l'action du gouvernement pendant l'affaire.

Encore une séance houleuse à l'Assemblée nationale ce mercredi. Les suites de l'affaires Cahuzac ont, une fois de plus, donné lieu à des prises de bec. Juste après la conférence de presse de François Hollande, son Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, se retrouvait sous les feux des critiques. Le chef du gouvernement a d'abord été invectivé par le député UMP Claude Goasguen qui lui reprochait de ne pas suffisamment répondre aux questions des députés.

Prenant finalement la parole, sous les cris de "démission, démission", Jean-Marc Ayrault a défendu les mesures annoncées ce mercredi par le chef de l'Etat. Il a également indiqué qu'il en discuterait le lendemain avec les tous les chefs de groupe parlementaires, "même M. Jacob". Une pique à l'attention du chef de file des députés UMP, Christian Jacob, qui, la veille, a qualifié le Premier ministre "d'ancien repris de justice".

Vidéo: Jean-Marc Ayrault interpelle les "hurleurs de droite"

Cahuzac et le "mensonge sur les 3% de déficit"

En outre, le Premier ministre a soutenu la proposition du patron de l'UDI, Jean-Louis Borloo, qui demande la constitution d'une commission d'enquête parlementaire sur l'action du gouvernement vis-à-vis de Jérôme Cahuzac. Ce dernier, à qui le président à déconseillé de revenir à l'Assemblée, était par ailleurs cité par Le Canard Enchaîné pour des propos explosifs. "On me dit que j'ai menti sur ma situation personnelle. Cela veut dire quoi ? Qu'il y aurait des mensonges indignes et d'autres qui seraient dignes ? Quand on ment sur ordre, et pour des raisons politiques, à l'Assemblée, est-ce digne ? A ce compte-là, j'ai menti devant l'Assemblée, sur la possibilité de réaliser 3% de déficit en 2013", se serait-il exclamé.

A lire aussi:

>> Patrimoine: l'opération transparence tourne à la bagarre politique à gauche et à droite

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/04/2013 à 20:13 :
effets de manche, déclarations de bonnes intentions, jeux tactiques... et pendant ce temps chaque député a une caisse noire de 120 000e par an et chaque sénateur a 140 000e par an sans impots, sans obligation de transparence, elle est pas belle la vie pour les mafieux qui se servent dans la caisse ? à quoi sert de faire du bruit sur du déclaratif quand l'essentiel des abus connues n'est même pas abordé ?
Réponse de le 12/04/2013 à 11:00 :
100% d'accord, on met a lumière sur une intention de déclaratif, il faut auditer, controler, avoir l'obligation de correction des énormités signalées par la cour des comptes rapports occde... ou alors arréter de payer les parlementaires, élus, ...car ils sont en gréve....
a écrit le 11/04/2013 à 17:12 :

L?affaire n?est que la partie émergée de l?iceberg. 6 français sur 10 considèrent ce pays corrompu, c?est peu dire que l?effort de justice est insuffisant. Le budget de la justice est misérable et nous avons moitié moins de juges que l?Allemagne qui croulent sous le travail à tel point que la justice avance à la vitesse d?un escargot. Il existe des pressions politiques insupportables de gens qui se croient au dessus de la justice. Un régime dont 7 français sur 10 considèrent les institutions comme foireuses, c?est peu dire quand on voit comment le gouvernement détruit le travail de la population avec rage et passion ! Il existe dans ce pays prétendument humaniste des scandales infects, nombre de jeunes n?ont jamais pu accéder à la vie active, voila une vie de misère imposée par les tyrans de l?état qui cautionnent le terrorisme syndical comme on l?a vu chez Sea France et qui font contre l?avis de la population de l?incitation à la violence sociale et de l?esclavage par l?illettrisme ! Ils payent des gens à rien faire dans l?administration et ce sur le dos des salariés !
Réponse de le 11/04/2013 à 20:10 :
+1, à écouter les médias, il y aurait doute sur l'ampleur du problème, finalement ...les médias ont 800 millions de subventions, donc retour d'ascenceur au monarque...à une année lumière de l'avis du peuple qui ne compte pas, il est juste là pour cautionner la monarchie politico-administrative, l'esclave juste bon à payer les taxes et impôts ...ensuite il la ferme et écoute le gavage médiatique ...
a écrit le 11/04/2013 à 17:10 :
Que le PS se souvienne

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=dyhlK4yUg0s

a écrit le 11/04/2013 à 14:46 :
Cest encore chaud cette affaire aussi on a encore ce personnage qui vient de réclamer son siège qui j éspère ne lui sera pas rendu et que maintenant je trouve que la peur va se mettre dans chaque parlementaire qui va devoir dire ce qu il a et c'est la que j attend HOLLANDE au tournant et que maintenant tout va etre débalé et l on avoir des surprises car nous sommess le derrnier pays ou ce n était pas fait car les frannçais dès que l on parle argent il se rentre dans leures coquille et bien maintenant ils sauront et je prèdis que cela ne se poassera dans une quiétude parlementaire et je dis meme que cela risque a l implosion du gouvernement et a la demande du départ du^président,::::::
a écrit le 11/04/2013 à 11:27 :
Messieurs les Politiciens! quelles images donnaient vous de vous.. comment voulez vous que l'on croie encore à vos belles paroles.; Dites le franchement que vous êtes dans l'impossibilité de gouverner ce pays car il ne faut pas oublier que cette fameuse crise est toujours là... Ne vous cachez pas derrière des dossiers comme le mariage des homosexualités... Eux, ils peuvent attendre mais les graves problèmes qui touchent notre pays ne peuvent pas. il faut, en premier lieu sauver nos entreprises, il faut que chaque salarié soit respecté et payé correctement; Que la mentalité change et que ce ne soit pas le maître des lieux qui profitent de tous les avantages en écrasant ceux qui leur font gagner de l'argent. Combien de personnes souffrent de cette situation? (fatigue, dépression et autres..). Sincèrement, je pense que ce problème, parmi tant d'autres, doit être pris au sérieux, plus au sérieux que le mariage des homosexuels....
a écrit le 11/04/2013 à 9:33 :
Sonnons la fin de la récré avec des élections anticipées , on a bien rigole avec la gauche . Maintenant au boulot , la France à besoin d un président , un vrai !
a écrit le 11/04/2013 à 8:12 :
Le spectacle que nous "offrent" ceux que nous avons élus est pitoyable .Il révèle , entre autre , combien nous manquons d'autorité au sommet de l'Etat !

a écrit le 11/04/2013 à 6:37 :
Mais quel député pense aux Français ? A ceux qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts en travaillant ? A nos jeunes diplômés qui ne trouvent pas d'emploi ? Aux personnes malades qui hésitent à se soigner ? A ceux qui n'arrivent plus à payer leur loyer ? A celui qui se tait parce qu'il souffre trop ? Ne trouvez-vous pas tout cela pitoyable ? Pitoyable et honteux ?
Réponse de le 11/04/2013 à 9:07 :
C'est trop banal la pauvreté qui n'est plus latente pour ces gens_là ! La plupart, les députés ne pensent qu'à leur image, à leur montée en grade et... à leurs émoluments et autres avantages... On est loin des Roger Salengro, Abbé Pierre...
a écrit le 11/04/2013 à 1:22 :
la droite en voulant aller trop loin dans la critiquer ( mr HOLLIER votre femme Aliot Marie a bien menti a l'assemblée nationale pour ses affaire tunisienne en 2011 elle aussi, il ne faut pas avoir la mémoire courte).l'UMP vient de se tirer une balle dans les pieds.
ils ne voudront pas donnés leurs patrimoines( en juin 2012 eux aussi ont emmener leurs argents en suisse ou ailleurs), ils ne veulent pas abandonner tous leurs avantages qu'ils touches comme consultants dans de multiples entreprises et cabinets d'avocats de tous ses avantages de petits pré-carrés ils auront au moins 10 retraites (le pactole) de tous leurs mandats.
nous petits ouvriers 175 trimestre 800? par mois
Réponse de le 13/04/2013 à 23:44 :
Soignez votre orthographe et la syntaxe.
a écrit le 10/04/2013 à 21:29 :
Encore, il serait temps de passer à autre chose, bon il à des comptes dans les paradis fiscaux et des biens immobilier, le big problème c'est au tour de ses petits camarades de dire quelle sont leur patrimoine et CA leur reste coincé dans la gorge, il ne faut pas aller chercher plus loin.
Réponse de le 10/04/2013 à 23:32 :
AYrault qui a mis Cahuzac aux Finances (comme ça) mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
a écrit le 10/04/2013 à 20:15 :
Ces socialo-communistes nous enfument ; l'heure est grave pour la France ; écoutons Philippe Dessertine
http://www.xerficanal.com/emission/Philippe-Dessertine_Zone-euro-des-politiques-absurdes_802.html
a écrit le 10/04/2013 à 20:04 :
La vie est belle pour nos parlementaires (députés + sénateurs) ! Même chose pour Flamby et tous ses 34 ministres ! Et on va nommer des Commissions, donc encore des fonctionnaires ! ça permet de retarder les prises de décision qu'on n'a pas le courage de prendre et de calmer le jeu du moment ! La plupart de ces Commissions existent déjà, ............... mais Flamby était prêt à gouverner la France, et oui ?! Et le chômage progresse......................; et l'Europe avance sans nous ..................;!
Réponse de le 10/04/2013 à 23:33 :
oui 34
a écrit le 10/04/2013 à 20:04 :
La commission d'enquête, présidée par un socialiste, sera chargée d'enterrer l'affaire, merci Borloo.
a écrit le 10/04/2013 à 19:55 :
S'il n'y avait que pour les + 3 % qu'il avait menti.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :