« Quel est ce pouvoir si faible qui tient tête aux puissants en limitant leurs rémunérations indécentes ? » (Ayrault)

 |   |  705  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Stephane Mahe/Reuters)
Ce samedi, au conseil national du Parti socialiste, le Premier ministre a fait un plaidoyer en faveur de sa politique économique. Il exclu tout changement de cap. A peine avait-il terminé que des ouvriers de PSA de l'usine d'Aulnay ont fait irruption dans la salle en clamant "le changement c'est maintenant". Pour Harlem Désir le PS doit être être "la force de François Hollande dans le bras de fer (...) contre les politiques d'austérité.

Beaucoup d?animations ce samedi au Conseil national du Parti socialiste organisé à Paris dans un contexte houleux, marqué par l?affaire Cahuzac et les propos anti-austérité de plusieurs ministres, dont Arnaud Montebourg (Redressement productif), et Cécile Duflot (Logement). Ce conseil rassemble quelque 300 cadres du PS. A peine l?intervention de Jean-Marc Ayrault était-elle achevée, qu?une cinquantaine d'ouvriers de l'usine PSA sont entrés dans la salle en clamant « le changement, c'est maintenant ». Le Premier ministre s'est éclipsé. Le Premier secrétaire du PS, Harlem Désir, a, lui, décidé de leur accorder la parole pendant une dizaine de minutes. « On est venu ici pour vous demander qu'on obtienne une bonne fois pour toutes ce médiateur, qui puisse mettre le poids du pouvoir politique, du gouvernement dans la balance », a déclaré le représentant CGT de l'usine d?Aulnay, Jean-Pierre Mercier, devant plusieurs ministres et le conseiller de François Hollande, Aquilino Morelle. « vous avez vos menteurs, vos Cahuzac, nous on a Monsieur (Philippe) Varin », le président de PSA, accusé de « mentir » aux ouvriers « depuis un an et demi ».

"je ne serai pas le Premier ministre de l'austérité"

Avant cette irruption, Jean-Marc Ayrault avait livré un plaidoyer en faveur de sa politique économique, contestée ces derniers jours par des ministres de son gouvernement. Il a exclu tout changement de cap économique et budgétaire. « Je ne serai pas le Premier ministre de l'austérité », a ajouté Jean-Marc Ayrault, affirmant, comme le chef de l'Etat que le « sérieux budgétaire » n'était en rien comparable aux politiques d'austérité menées dans le sud de l'Europe.

En réponse aux « unes de magazines qui font vendre » en mettant en avant la « faiblesse » ou l'impuissance de l'exécutif, le Premier ministre a répondu : « j'entends dire que le Président de la République ou le gouvernement feraient preuve de faiblesse. » « Mais quel est ce pouvoir si faible qui s'affronte au pouvoir de l'argent en imposant (...) le même barème d'impôt pour les revenus du capital et ceux du travail ? Quel est ce pouvoir si faible qui tient tête aux puissants en limitant leurs rémunérations indécentes ? » « Ce gouvernement, c'est le gouvernement de la gauche et comme à chaque fois, rien ne nous sera épargné parce que nous bousculons les privilèges », a-t-il dit. Le gouvernement a lancé une nouvelle mouture de sa taxe sur les plus gros revenus. Au delà d'un million d'euros, les revenus d'activité des salariés seront bien taxés à 75%. Mais, contrairement à ce qui était prévu, les entreprises assumeront cette nouvelle contribution.

"La chancelière de l'austérité"

Le climat pesant au Parti socialiste depuis l'affaire Cahuzac ébranle également la direction du Parti socialiste, le Premier secrétaire Harlem Désir étant de plus en plus contesté. Sa proposition d'organiser un référendum sur la moralisation de la vie politique a été très mal perçue au sein de la gauche. Selon Le Parisien, paru samedi, François Hollande ne cache plus son irritation envers le dirigeant du parti. Samedi, Harlem Désir, a appelé le Parti Socialiste à être « à la pointe de la confrontation avec les conservateurs européens », et notamment avec Angela Merkel, « la chancelière de l'austérité », pour promouvoir la relance. « Notre parti doit être la force de François Hollande dans le bras de fer qu'il a engagé avec ces conservateurs contre les politiques d'austérité », a-t-il ajouté.
"Nous refusons qu'ils engloutissent, ces conservateurs, l'Europe dans le trou noir des égoïsmes nationaux. Nous soutenons le président de la croissance face à la chancelière de l'austérité, parce que c'est l'intérêt général européen de sortir de ces politiques d'austérité", a poursuivi Harlem Désir. "Le temps d'une autre Europe est possible", a-t-il estimé. "Il y a en Europe un front des progressistes qui partagent la vision européenne de François Hollande. Il ne faut pas qu'il y ait une confrontation géographique de l'Europe du sud contre l'Europe du nord. Il faut une confrontation politique entre les progressistes qui veulent plus d'Europe et les conservateurs qui veulent en réalité moins d'Europe", a-t-il poursuivi.


.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/04/2013 à 11:30 :
JMA a raison , pour ne fois en disant que :"la France ne pratique pas l'austérité " Du moins , pas encore !! Pour le reste de ses "affirmations" , il prends les français pour des "idiots" Le Président est tel que ses propres amis le décrivaient pendant la campagne présidentielle : un incapable de gouverner la France !.Dommage que les électeurs aient cru en ses promesses et ses mensonges Quand il faudra en venir à l'austérité , la vraie ,( car il faudra en venir là ),tous les français , même ceux qui ont contribué à le faire élire , vont beaucoup en subir les conséquences A moins que la rue , d'ici là , ??..
a écrit le 15/04/2013 à 11:05 :
Les ouvriers devraient faire attention dans leurs demandes. Notre gouvernement n'est qu'une baudruche. S'ils rajoutent leur poids dans la balance du côté des ouvriers ils vont la déséquilibrer dans le sens qui n'arrange pas les ouvriers.
a écrit le 15/04/2013 à 10:52 :

on se moque trop des FRANCAIS pour croire encore les politiciens
a écrit le 15/04/2013 à 10:46 :
Qu'il aille s'occuper de son ayrautport et fasse ses valises
a écrit le 15/04/2013 à 8:46 :
Aucun respect pour des gens qui disent être dévoués à la France, mais qui refusent de communiquer salaires cumulés de la miriades de mandats dans le 1000 feuilles avec les frais de vie et avantages divers!!!!
À bon entendeur
Réponse de le 15/04/2013 à 20:19 :
+ 1000, qu'ils aillent faire un stage en suéde pour apprendre le pragmatisme, la gestion, la vraie, les arbitrages et décisions rapides, l'optimisation du monde politique et public... un autre monde.... ils nous détruisent tout l'énorme potentiel de la france pour tout transformer en dépense, dette, recrutements, taxes, mais aucune gestion digne de ce nom...
a écrit le 15/04/2013 à 8:03 :
On s'en f... des remunerations "indecentes". Qu'il les limite si il veut ca ne fait pas bouillir notre marmite. La grandiloquence du discours est pathetique.
a écrit le 15/04/2013 à 7:02 :
Il faudrait voir la réduction des engagements de retraite des fonctionnaires et la diminution du nombre des cheminots pour y croire (à titre d'exemple)... voilà pour la critique et les arguments. Rendez-vous à la débacle !
a écrit le 15/04/2013 à 1:23 :
Pas grand chose à redire quand on analyse les différentes dispositions prises par ce gouvernement. Entre autres, il réduit bien les dépenses plus qu'il n'augmente les impôts. Il n'a guère de marge de manoeuvre. Ceux qui critiquent devraient donner des arguments.
Réponse de le 15/04/2013 à 8:01 :
Sans doute mais ce qui est attendu c'est plus de reduction des depenses et plus vite et en contrepartie moins d'augmentation d'impots. Le probleme est le decalage entre la promesse et les actes et les reactions impulsives en fonction des evenements. Avoir nie la crise est une erreur crasse.
Réponse de le 15/04/2013 à 11:09 :
Petit correctif, ils n'ont pas réduit les dépenses, ils ont réduit l'augmentation des dépenses. Par ailleurs, les dépenses de 2012 ont été supérieures à ce que l'assemblée avait revoté fin juillet 2012 et qui était à ce moment là "conforme". (cf rapport publié début aout).
Réponse de le 15/04/2013 à 12:12 :
Oui mais sur 2013 - 2014 il y a bien baisse des dépenses.
Réponse de le 15/04/2013 à 21:19 :
le gouvernement diminue els dépenses ??, mais la masse salariale de la fonction publique continue d'augmenter, parce que si l'indice est bloqué, les échelons continuent d'augmenter mécaniquement les salaires sans travaiuller plus ni avoirplus de responsabilité !!! +4% d'augmentation dans le public contre 1% dans le privé.... et isl recrutent 60 000 fonctionnaires dans l'enseignement, alors que 20 000 enseigants n'ont jamais enseigné, et que si on applique le modéle de la finlande, on passe de la 22eme place en résultats scolaires à la 3eme tout en dépensant 30% demoins par élèves !!!! c'est pas recruter qu'il fallait faire, c'est revoir l'organisation, les performances, les enseignants performant et peu performants...on aurait gagné 30% sur le plus gors budget de l'état, vous appelez ça de la gestion ???? et en plus ils suppriment la paye au mérite (qui existe si on applique les échelons tels que prévus au départ, en fonction des résultats) donc on bosse on bosse pas, payés pareils, bravo la gestion, plus nul tu meurs !!!
a écrit le 14/04/2013 à 23:49 :
Arrogant, menteur et moqueur, comment peut ont croire à tous ses projets et promesses.
Il nous dirige dangereusement dans une voie sans issue et sans espoirs d'avenir. Actuellement il y a un grand danger, d'appauvrissement durable, qui n'est pas à négliger pour notre pays.
Réponse de le 15/04/2013 à 1:15 :
A qui la faute ? Qui a laissé autant de dettes depuis ternte ans ? Faut pas tirer à boulets rouges sur un gouvernement qui hérite d'une situation très difficile et sa politique est plutôt bonne si vous analysez l'ensemble et vue les marges de manoeuvre.
Réponse de le 15/04/2013 à 10:13 :
Sauf erreur le parti socialiste a été au pouvoir ces 30 dernières années, un certain Laurent Fabius a même été 1er ministre (avec le résultat que l'on sait d'ailleurs).
La gauche va encore jouer le couplet bien connu du "Mais c'est pas nous c'est les autres" et faire croire qu'ils ne gouvernent pas quand ils ont la majorité au sénat, à l'assemblée, dans 21/22 des régions de France...
Réponse de le 15/04/2013 à 11:10 :
On se fiche de ce qui a été fait ces 30 dernières années. Ce qui importe c'est ce qui va être fait pour corriger le tir. Et pour le moment c'est de la bidouille en serrant les fesses.
Réponse de le 15/04/2013 à 12:15 :
Aucune personne sérieuse à part des gens de droite et d'opposition estiment que c'est de la bidouille. C'est assez bien pensé et en modifiant des paramètres on aurait aussi d'autres conséquences. Donc on peut toujours dire yaka yaka mais il n'y a pas 36 solutions et faire dans le radicalisme ne serait certainement pas une bonne chose. Mais c'e'st sans doute l'intérêt de certains. On peut juger comparativement d'autres pays comme l'Angleterre, etc.
Réponse de le 15/04/2013 à 12:37 :
Celon lui et le président il y avait pas de crise avant qu'ils arrivent au pouvoir à présent ils disent, pour cacher leurs maladresses, leurs incompétences de diriger un pays ils disent haut et fort que c'est la faute des autres aussi bien sur le plan national que international. C'est bien une preuve de lacheté et de malhonnété en plus ils donnent à toit le monde des leçons de moralité et d' honneté. QUELLE LACHETÉ!
Réponse de le 15/04/2013 à 13:12 :
@Luc : lisons donc la presse étrangère, et vous vous rendrez compte qu'elle s' inquiète de ce gouvernement incompétent.
Réponse de le 16/04/2013 à 11:04 :
La presse étrangère qu'elle se rassure notre bricolo a présent une bonne boite à outils!
a écrit le 14/04/2013 à 23:29 :
Ce repris de justice.Taubira devrait le mettre au cachot.
a écrit le 14/04/2013 à 16:14 :
Incompétent, inconsistant, hors du temps...
L'honnêteté boboisante n'est pas une politique.
Juste un citoyen par forcément anti-gauche sur tout mais agacé par cette ignorance latente de ce qu'est le monde.
La France mérite d'autres hommes ayant de la carrure et du courage pour affronter et nous sortir de nos réalités fatales.

Réponse de le 15/04/2013 à 21:20 :
+1000
a écrit le 14/04/2013 à 15:29 :
Arrogant en plus !
a écrit le 14/04/2013 à 13:45 :

TROP DE CASSEROLES = + D ATOUTS POUR LES EXTREMES
Réponse de le 14/04/2013 à 13:55 :
Tous dans la rue !
Réponse de le 14/04/2013 à 23:14 :
Tous à la manif pour tous !
Réponse de le 15/04/2013 à 1:20 :
Dans la rue ce sont souvent des corporatismes, autrement dit des égoïstes qui tentent d'imposer leurs vue et de tirer la couverture à eux. De La CGT à Barjot. L'agitation n'apporte rien comparée à la réflexion.
a écrit le 14/04/2013 à 12:16 :
Ce qui est indécent c'est de la ramener après tant de conneries en si peu de temps
a écrit le 14/04/2013 à 10:49 :

les cumuls ! les affaires! promesses ! un bateau dans la tempete
Réponse de le 14/04/2013 à 11:43 :

résultat 75 pour cent de mécontents
Réponse de le 14/04/2013 à 13:16 :
@job : Ne vous inquiétez pas, dans six mois les sondages passeront au dessus des 50 % de satisfait et en 2014 et 2017 la gauche fera carton plein.
Réponse de le 14/04/2013 à 14:15 :
à@ le chat. Ou une pâtée.
Réponse de le 14/04/2013 à 14:27 :
Personnellement, j'en ai rien à faire que ce soit la gauche ou la droite, pourvu que quelqu'un redresse le pays durablement. J'en ai rien à "cirer" de ces rivalités stériles droite-gauche qui font perdre la lucidité et qui pourrissent l'activité du pays. Il vaut mieux prendre le risque de faire une erreur que de ne rien faire du tout ce qui est en soit une erreur à priori et non à venir. On jugera sur pièces !... Enfin, que le monde syndico-médiaco-politique cesse de présenter comme des promesses ce que sont tout simplement des projets d'action. La promesse en politique n'a jamais existé car la conjoncture en général peut très bien avoir une influence sur l'action. Par exemple, la gauche avait "promis" (le vrai vocable est projeté) dans sa campagne de revenir à la retraite à 60 ans et bien elle reste à 62. Est-ce condamnable ? Paradoxalement, c'est peut-être elle qui la repoussera de force à 65 car, mécaniquement, personne ne pourra la prendre à cet âge, à taux plein bien entendu, car on peut toujours prendre sa retraite à l'âge qu'on veut si l'on peut toutefois s'affranchir des malus appliqués. D'autre exemples ne manquent pas quelque soit le gouvernement. Alors !!... votre carton plein .... beaucoup beaucoup d'eau passera encore sous le pont !!...
a écrit le 14/04/2013 à 10:46 :
La plupart des commentaires ne sont qu'un amas de discours souvent haineux et toujours dans l'ignorance des faits et notamment de l'histoire. Je viens de finir leclivre de Patrick Artus et Marie-Paule Virard: Les apprentis sorciers (40 ans d'echecs de lapolitique economique francaise).

Selon les auteurs les responsables de lasituation actuelle sont tous les gouvernements de puis Giscard qui ont tous fait des relances de la demande ce qui a reduit fortement les profits et donc les investissements. Selon les auteurs Hollande est le premier a amorcé timidement une politique de l'offre.

Ce livre a l'avantage d'être grosso-modo cohérent ce qui negarantit pas une bonne adéquation a la réalité. Pour prendre un exemple il ne pose pas la question du financement directe d'un etat par labanque centrale a taux zero.

Interessant il se pose la question relative au constat que sur une longue période la croissance ralentie mettant en cause son postulat fondamental: Il faut faire de la croissance.

Ce livre est interessant qui montre bien l'absence de Science dans les "theories" economiques. La crise n'est pas que politique economique sociale maisaussi théorique.
Réponse de le 15/04/2013 à 1:18 :
Merci de ce commentaire enfin équilibré et intéressant qui change des râleurs sans arguments !
a écrit le 14/04/2013 à 10:17 :
Ils ont le culot de prétendre ne pas vouloir pratiquer de politique d'austérité alors qu'ils l'imposent aux citoyens mais pas à l'état. Ils font croire que l'alternative à la dépense non contrôlée c'est l'austérité alors que c'est la bonne gestion , expression inconnue chez la majorité de nos élus qui ne pensent que "moyens" et jamais productivité et efficacité.
Ils multiplient les couches du mille feuille pour caser leurs amis et nous demandent de payer ces faveurs à leur place.
Quand on voit les résultats de la gestion du pouvoir par les politiques français, on se demande qui de ces mêmes politiques ou des patrons a des rémunérations indécentes ?
Réponse de le 14/04/2013 à 12:19 :
Vous dédouanez un peu trop vite le citoyen lambda. "Les politiques" que vous rejetez en masse ne sont en place que parce qu'ils ont été élus démocratiquement. Pour preuve, l'Alsace qui vote majoritairement à droite (et donc à priori contre les gabegies que vous dénoncez) a refusé la suppression du mille feuille. La fusion des 2 départements en une entité administrative a été massivement rejetée l'ors d'un référendum. Il faudrait commencer par balayer devant sa porte et faire suivre les actes aux paroles, à tous les niveaux.
Réponse de le 14/04/2013 à 21:11 :
@fred je n'ai visé ni la droite ni la gauche car ils sont aussi mauvais les uns que les autres en la matière.
Pour ce qui est du vote du citoyen Lambda, ce n'est pas parce qu'il est démocratique qu'il est avisé, hélas, dès que cela devient complexe................et la crise actuelle l'est assurément..
Pour ce qui est de l'Alsace, relisez le projet, il ne s'agissait absolument pas d'une fusion réelle en une seule entité mais une fusion des "hautes instances" qui ne touchait pas l'essentiel du mille feuille ! Encore du trompe l??il qui eut peut etre été un bon début mais se serait sans doute perdu dans les exceptions et compensations comme la droite sait si bien, elle aussi , si bien les faire.
a écrit le 14/04/2013 à 9:52 :
A ne pas oublier que les rémunérations et leurs multiples avantages, des députés des sénateurs, ministres, président sont, hautement, indécents aussi!
Réponse de le 14/04/2013 à 23:17 :
N'oubliez pas leurs retraites cumulables avec du taux plein obtenu sur de courtes périodes !
a écrit le 14/04/2013 à 9:52 :
en bon francais chacun a son discours et sa solution mais ceux qui soit disant nous gouverne ne veulent couper la branche sur laquelle ils sont assis perdre leur privilege cumul des mandats reduire de moitie le nombre de parlementaires regroupe les conseils generaux et regionaux c'est vrai que cela ferai un tas de copains et coquins au chomage mais couterait nettement moins cher dans notre budget et donc nos impots
a écrit le 14/04/2013 à 4:38 :
Ce discours me rappelle un certain MAUROY, 1er sinistre du fumeux MITTERAND qui déclarait que tous les feux étaient au vert alors que tout s'écroulait autour de lui - Ils n'ont pas changé les socialos toujours aussi myope -
Réponse de le 14/04/2013 à 9:43 :
Ils ne voient que le rouge!
Réponse de le 14/04/2013 à 9:47 :
le PS ce ne sont que des rigolos et des pantins au service de la fonction publique qui a ruiné l'economie francaise .......................comme dans les pays de l'est .............
a écrit le 13/04/2013 à 23:15 :
Monsieur le premier sinistre combien encore de chômeurs vous faudra-t-il pour rassasier votre haine de l?humanité ?
Réponse de le 14/04/2013 à 0:04 :
Le calcul est simple : la population active française (16 à 64 ans) s'établit à 28 millions de personnes. Le nombre de chômeurs (catégories A, B et C) se monte à 5 millions (pour l'instant). Il y a 7 millions de fonctionnaires qui sont protégés par leur statut et qu'il faut donc exclure du décompte. La cible potentielle est donc de 28-7-5 = 16 millions de chômeurs supplémentaires. Voici pour l'objectif. Maintenant la question est d'établir en combien de temps nous pourrons l'atteindre ...Cette victoire pourra-t-elle être atteinte avant la fin du quinquennat ? Au rythme actuel (+ 18 000 / mois) non bien sûr. Mais si notre gouvernement met en ?uvre un choc d'incompétitivité nous pourrions y arriver facilement !
a écrit le 13/04/2013 à 23:01 :
Ce gouvernement fait un travail de fond intéressant qui va dans la bonne voie sur la plupart des dossiers mais çà irait mieux si l'opposition était constructive. Et si les quelques 30% de français qui râlent tout le temps et sont bons à rien comme on peut le vérifier souvent dans les commentaires d'articles, arrêtaient d'être nuls et tentaient de s'amiliorer sans chercher toujours des boucs émissaires de toute part plutôt que de voir ce qu'eux ils apportent réellement.
Réponse de le 13/04/2013 à 23:34 :
.. ce gouvernement est tellement correct que les capitaux se barrent en vitesse grand V dans la plus grande opacité. Il faut vraiment être socialiste pour sortir des choses aussi sottes !
Réponse de le 13/04/2013 à 23:50 :
Bah, pour l'instant j'ai vu mes impôts; charges, et taxes diverses augmenter. La dette de mon pays augmente, le chômage aussi et je cherche ce que m'apporte ce gouvernement. Si j'oubliais une chose: ma femme qui est fonctionnaire n'a plus de jour de carence et son salaire n'a pas baissé mais moi qui suis dans une petite entreprise privé j'en ai toujours trois et mon salaire a baissé depuis la taxation des heures supplémentaires... Merci.
Réponse de le 14/04/2013 à 0:14 :
@Ce gouvernement est correct : ça c'est sur, ça irait mieux si l'opposition était d'accord avec le Parti au pouvoir. C'est ce que disait Staline. Je vous conseille d'aller passer vos vacances en Corée du nord ou en Afghanistan. Bonnes vacances.
Réponse de le 14/04/2013 à 1:25 :
En dix ans au pouvoir, la droite n'a pas fait mieux. La France a perdu près d'un million d'emplois industriels. Ca va être très difficile de revenir en arrière. D'autant qu'un des secteurs les plus importants que nous avions, l'automobile, est en train de souffrir terriblement en France (pour différentes raisons, qui vont de l'image de nos constructeurs à la répression de l'Etat)... Droite ou gauche partagent, hélas, le même constat d'impuissance. Quant à l'Europe, qui était censée protéger les peuples, les récentes crises grecque puis chypriote, elle s'est montré incapable de proposer autre chose que l'austérité généralisée.
Réponse de le 14/04/2013 à 2:10 :
Pardonnez-moi pour ce commentaire si tardif, mais l'internaute qui se nomme l'opposant, vous en connaissez vous une opposition qui est d'accord avec le pouvoir, c'est idéologiquement impossible, il faut vivre avec malgré tout les élus qui ont été au pouvoir, quelque ils soient on est écrasé par une politique désastreuse depuis + de 50 ans et nous sommes encore là, pourquoi les étrangers font des pieds et des mains pour se marier ou être un sans papier en France, et en plus il font les salles boulots pourquoi on les renverrais, quand à Staline qui est mort depuis bien longtemps allez en Corée ou en Afghanistan, ou en Algérie, se battre contre des ombres car ces ombres connaissent bien leurs pays combien il y à t'il de mort qui sont rentrés dans des sacs à viande, par contre la Corée du nord est un beau pays qui ne demande rien, et sincèrement je pense sérieusement à y aller dans ce beaux pays, je vous enverrais une carte si un jour je séjourne là bas.
Réponse de le 14/04/2013 à 11:21 :
@ce gouvernement est correct!!vous dites : 30% de français qui ralent ???vous auriez du dire 70 % !!vous auriez été plus pret de la vérité!!!l opposition constructive????comme au bon vieux temps ou la droite au pouvoir la gauche etait constructive???vous vous souvenez comme ils tapaient sur sarko tous les jours????et bien dansez maintenant!!!
Réponse de le 14/04/2013 à 12:30 :
Une certaine droite revancharde et jusqu'au-boutiste n'accepte pas le suffrage des urnes. N'importe quel prétexte est bon pour intenter un procès en légitimité et tenter de faire rejouer le match. Aucune hauteur de vue, aucun recul, aucune analyse des erreurs du passé, trop occupée qu'elle est à faire des trous dans la coque et à se déchirer sur les décombres du Sarkozysme. La machine à perdre tourne à fond.
Réponse de le 14/04/2013 à 15:59 :
Cher fred, vous avez écrit légitimité ? Désolé, mais depuis le 23 janvier 1793 il n'y a plus de légitimité en France, mais des institutions de fait nées de divers coups d'état (1793, 1799, 1814, 1815, 1830, 1848, 1851, 1852, 1870,1940, 1944, 1958); si Hollande et ses amis sont chassés, ils subiront le même sort que beaucoup de leurs prédécesseurs aussi légitimes qu'eux.
Réponse de le 14/04/2013 à 17:27 :
@FRED il n a jamais été question de refaire le match !!!ou de ne pas accepter le suffrage universel (51%)!!!mais les gens dans l opposition ont le droit de critiquer haut et fort !!ceci s appelle : LA DEMOCRATIE!!!quant à la hauteur de vue ,au recul souvenez vous comment la gauche avait du recul et de la hauteur de vue du temps ou sarko etait president !!!vous comprendrez alors pourquoi la droite fait de même!!!cqfd
Réponse de le 14/04/2013 à 18:04 :
@ Patou, je fais partie de ces 70 % qui ne savent pas danser, sauf les slows
Réponse de le 14/04/2013 à 18:20 :
@ Patou, dans les années 70 j'entrais à l'armée et je pense que si vous croyez que je me suis trompé, libre à vous, mais en ce qui concerne le tapage Sarkozien jamais il aurait dût être président de la Réplubique, avec Hollande qui lui à sût rattraper la couronne de la mariée ce qui fait de lui le nouveau président, de toutes les façons je pense à 99 % en 2017 qu'il passeras son tour, à qui là ou est la question
Réponse de le 14/04/2013 à 21:00 :
@MULDER je ne vois par le rapport entre votre entrée dans l armée et je n ai jamais dit que vous vous êtes trompés !!moi au contraire je trouve que sarko etait un bon president ,vous non!!pourquoi??maintenant pour 2017 je ne suis pas mme soleil et je ne sais pas ce qui pourrait se passer
a écrit le 13/04/2013 à 22:54 :
Affligeant ... Plus personne ne peut piffer ces tartuffes ni gober leurs faisanderies. Il faut vraiment changer de république et même de "politic model". Et reconstruire sur d'autres bases. Lesquelles ? Commencer par quitter l'euro et l'europe, arrêter de pêter plus haut que son cul ( = dévaluer le Franc), diviser par 100 le nombre de pages des Dalloz et le nombre de politicards. Fermer l'ENA et Science-Po, rétablir le droit du sang et supprimer la TIPP. C'est pourtant simple ...
Réponse de le 13/04/2013 à 23:13 :
Quitter l'euro et l'Europe, lol. Encore un qui croit qu'il suffit de dévaluer pour qu'un pays qui n'a guère d'industries, est endetté et âgé et importe notamment son énergie pour plus de 60 milliard d'euros par an, a une agriculture en perte de vitesse etc puisse s'en sortir facilement en pensant que les autres vont nous laisser faire nos petits réaménagements monétaires sans broncher. Et que pèse la France sans l'Europe et toutes les imbrications technologiques, économiques etc dans le monde actuel. Décidémment, au lieu de voir les choses vers le haut il y en a qui préfèrent couler au fond comme le naufrage que propose Marine le Pen et qu'elle n'oserait même pas mettre en application tellement ce serait effroyable comme elle l'admet elle-même en l'état.
Réponse de le 13/04/2013 à 23:25 :
Vous connaissez l?adage, on a les élus qu?on mérite. Ce qui est poilant c?est qu?avec le déficit, les fonctionnaires n?ont plus de salaire, les entreprises foutent le camp, comme l?auto, les retraites, pareil, mais ce qui est encore plus poilant c?est qu?avec le chômage qu?ils ont en Espagne les cadres y gagnent plus, enfin il reste le déficit à couvrir, y en a pour tout le monde? c?est la fête au boomer !
a écrit le 13/04/2013 à 22:33 :
Les éructations de ce personnage sont indécentes et insultantes pour les français. Il doit partir, lui et son caporal chef.
Réponse de le 14/04/2013 à 0:27 :
Il ade quoi s'occuper avec son ayrauport bidon
a écrit le 13/04/2013 à 22:10 :
Le mois de mai approche. Nos sénateurs ont voté à mains levées. Le Peuple va voter à poings levés !
Réponse de le 13/04/2013 à 22:52 :
Le peuple ne sait pas ce qu'il veut
Réponse de le 14/04/2013 à 12:52 :
@ Anti-trolls, vous savez le peuple terme vous marquez dans vôtre commentaire n'a jamais sus ce qu'il voulait pour quelque gouvernement qui se sont succédez depuis + de 50 ans, à part quelle que exception.
Réponse de le 14/04/2013 à 13:51 :
.. le 5 mai, dans la rue ! Quelques soient vos convictions et vos motivations. Le dimanche 5 mai sera le point de départ.
a écrit le 13/04/2013 à 21:21 :
Ce qui est indécent c'est ce gouvernement qui ruine la France en tuant les entreprises. Ce qui est indécent c'est le ministre du budget qui planque son pognon mal acquis à l'étranger. Ce qui est indécent c'est la ponction du gouvernement sur ceux qui ont travailler pour le redistribuer vers son électorat potentiel . Finalement, ce qui est indécent est cette déclaration pleine de morve.
Réponse de le 13/04/2013 à 21:47 :
vu ce qui est en train d'arriver et qui couve dans l'arriere boutique des entreprises francaises, ceux qui ont crache en l'air ne vont pas tarder a voir ce qui va se passer.... et les chiffres commencent a tomber, tout doucement ;-))))... wait and see
Réponse de le 13/04/2013 à 22:22 :
Ce n'est plus possible ! On ne peut plus continuer a vivre comme ça ! La crise a bon dos. Elle permet à nos politiciens professionnels de continuer à toucher leurs grosses et grasses indemnités totalement indues. ILS SONT NULS ET INCOMPETENTS, VIRONS-LES !!!!!
Réponse de le 13/04/2013 à 22:56 :
Ce gouvernement ne fait que rattraper les erreurs des 30 dernières années. Il faudrait avoir des arguments un peu solides plutôt que de râler dans le vide. C'est nul vos commentaires critiques sans proposer de solutions. Virer pour mettre qui ? le Pen = naufrage aussuré. Mélenchon = lol. Copé = double lol.
Réponse de le 14/04/2013 à 8:15 :
Mais ce gouvernement ne fait rien pour rattraper les erreurs du passé bien au contraire .
Il n'aurai pas du augmenter les impôts des entreprises aussi fortement mais bien diminuer le poids de l'administration dans tous les domaines.
a écrit le 13/04/2013 à 20:56 :
On dirait qu'Harlem rêve de prendre la place du calife.
Réponse de le 13/04/2013 à 21:23 :
Sinon c'est son vrai nom Harlem Désir? Moi je me suis toujours demandé
Réponse de le 14/04/2013 à 13:26 :
@calife : Le nom est vrai, pas le prénom puisqu'il s'appelle Jean-Philippe Désir. http://www.20minutes.fr/politique/1001664-harlem-desir-portrait-anti-raciste-tete-solferino ; cela dit, on est encore loin de la moralité prônée par les socialiste, puisqu'il a été condamné pour emploi fictif...
a écrit le 13/04/2013 à 20:27 :
finalement on réalise toujours ses désirs de jeunesse . Lui c'était l'Allemagne de l'est ...
Réponse de le 14/04/2013 à 2:58 :
+1. Bien trouve :-)
a écrit le 13/04/2013 à 20:23 :
Plus funeste tu meurs : non seulement il détruit l?activité mais en plus il réduit les dépenses. Conclusion la moitié des moins de35 ans veulent quitter le pays, c?est que le début, on n?a pas encore entamé la réduction des dépenses ! Notre vrai niveau est plutôt bas. C?est bête pourtant les allemands y arrivent !
a écrit le 13/04/2013 à 20:09 :

Le déficit public parlons en ! 27 milliards en deux mois sur zérault % de croissance, pour ceux qui savent faire une multiplication par six, levez la main, aujourd?hui vu l?éducation et l?illettrisme qu?elle fait, c?est pas évident ! On obtient un résultat de 162 milliards sur 370 milliards de dépenses, soit 44% des dépenses publiques? vive la faillite ! Seulement dans le même temps les entreprises ferment vu qu?on attaque l?activité, donc ça sera encore pire ! Voila du travail de fossoyeur de l?humanité !
a écrit le 13/04/2013 à 20:03 :
Limité quoi ? leur revenu mais pas du tout puisque c'est l'entreprise qui va payer donc "les riches" toucherons toujours la même chose .......
Réponse de le 13/04/2013 à 21:33 :
Les riches ont foutu le camp. Aujourd'hui même les politiques, qui nous font de si belles lois, planquent leur fric en Suisse ou à Singapour. Les sportifs, les acteurs ne sont plus ici, les entreprises se cassent la gueulent ou fuient. Dans ma famille tout les jeunes veulent se barrer de France. Franchement l'avenir est ailleurs.
Réponse de le 13/04/2013 à 22:02 :
+1
a écrit le 13/04/2013 à 19:59 :
"Les privilèges sont bousculés".Très bien.Mais chez les politiques français la notion de priviléges est très restrictive.
a écrit le 13/04/2013 à 19:58 :
Ah bon le despote de l?Etat compte fermer 60000 entreprises et faire mettre la clé sous la porte au pays ? On a vu l?émeute des salariés de PSA au PS, c?est peu dire que le politique se fout du monde ! Trop occupé à faire des comptes ! Belle démocratie que voila !
a écrit le 13/04/2013 à 19:42 :
Bonjour , il faut lui dire qu'il n'on rien fait..... Ou pratiquement rien.. À si j'oublierai ils on enlever une grande partis des avancées du gouvernement d'avant.... Alors la liste des chose à faire': non cumul des mandats, combattre l'absentéisme au parlement, délimite les dépence de l'état, réformer l'éducation nationale, relancer l'économie réelle, rembourser la dette de la France, contrôler l'évasion fiscal, contrôle le droit du travail, remise en marche des grand service de l'état (SNCF, EDF), relancer la construction européen niveau démocratique, impose du protectionnisme économique dans l'Europe, concrétiser la défense commune, relancer des grand projet en france ( énergétique de remplacement, développement d'un grand centre sur la génétique, développement d'une industrie sur la chimie de l'essence synthétique), réacquérir et relancer l'industrie lourde, (acier) développement de centre de competivite économique (robotique) favoriser par la construction et la réalisation d'éolien en mer, valoriser et développer l'apprentissage, imposser la décentralisation des grand service et seige social parrisien, définir un nouveau statue des fonctionnaire ( incompatible avec le droit de grève) , mise en place de nouveau sindicat plus représentatif ( pas des fonctionnaires comme toujours) diminution les charges qui repose sur les ménage français( eau, électricité,gaz, impôts des départements, des régions et de l'état) , contrôle de l'imigration clandestine, réforme de cette justice inefficace, régler le problème des prisons ( il n'est pas normal quel soit pleine ( trop d'étranger, pas assez réprimante), restaurer le droit sur tout le territoire de la republique ( Marseille, les banlieux) relancer la démocratie dans notre pays ( les parlementaires ne represente pas la france) Alors la liste est longue des chose à faire..... Sûrement bien plus importante que ses action de faut semblant sur les renumerations de certain patron... MDR sur ce gouvernement, il partirons aussi vite qui sont venu et ne laisserons pas de marque positif dans notre pays.
a écrit le 13/04/2013 à 19:05 :
Les puissants comme il dit, ils ont le monde pour eux pour se faire payer où ils veulent et les oukases de Monsieur Ayrault, ils s'en moquent. Quant à aligner la fiscalité des + values sur celles des revenus, c'est une ineptie économique dont nous payons déjà les conséquences. Pour le reste notre zélé 1er ministre continue de foncer ers le mur, pleins gaz..
a écrit le 13/04/2013 à 19:02 :
quand on voit le train de vie de notre maire de calais 12564 euros mensuel
a écrit le 13/04/2013 à 18:44 :
Ah j'aime leurs grands mots, leurs grands gestes, pour ces petits gens qui n'ont, pour 90% de leur clique, jamais mis les pieds dans une entreprise.
Le gouvernement Français refuse l'égoïsme de certains pays, tout simplement parce que sans eux il est incapable. Il aimerait les voir redistribuer aux autres les richesses, jalousant leur réussite(certe pas sur tous les plans)...
Personnellement je suis pour l'égoïsme, et une fois que l'on sera sorti de cette spirale, là on parlera solidarité.
a écrit le 13/04/2013 à 18:27 :
Ces dingues ont donc décider de ruiner définitivement le pays par idéologie. Ce pays est foutu....
Réponse de le 13/04/2013 à 19:20 :
Non le pays n'a pas attendu F.Holande pour être ruiné. Il l'a été avant.
Réponse de le 13/04/2013 à 20:08 :
Et bien disons seulement qu'il accélère le mouvement, tout comme il a fait avec la Corrèze, où il a aggravé une dette déjà monstrueuse. Avec Hollande, le changement, c'est le déclin en accéléré !
Réponse de le 13/04/2013 à 21:22 :
Là on arrive a la puissance dix
a écrit le 13/04/2013 à 18:19 :
On a des doutes pour l'absence d'austérité...
http://www.magtuttifrutti.com/article-austerite-austerite-est-ce-que-la-france-a-une-gueule-d-austerite-117062482.html
a écrit le 13/04/2013 à 17:36 :
Monsieur Hollande a tout fait pour être président, en cassant, en critiquant le précédent gouvernement, en mentant aux français et en continuant à nous faire croire que leurs décisions sont les bonnes.. Depuis le début, ils ont fait des erreurs et ce n'est pas fini. Si je me projette dans le passé,au temps du précédent gouvernement, je n'ai pas le souvenir d'avoir vu tant de manifestations, tant de violences, tant de sujets sur la politique (c'est pire que Dallas) et chaque jour je m'attends à un autre épisode.. cela prêterai à sourire si notre pays n'était pas entrain de couler....
Réponse de le 13/04/2013 à 18:36 :
A voir ce que pense la presse étrangère sur notre gouvernement et sa politique... la France
est ridiculisée...
Réponse de le 13/04/2013 à 19:04 :
a dallas : vous avez manquer des épisodes sous sarko quand vous parler en cassant comme sarko ? la france aux violences de sa politiques de m contre le peuple MAIS pour les copains ect: MAIS SI LES GENS n'étaient pas si bétes de voter a chaque fois POUR L'UMPS nous en serions pas la IL EST TEMPS DE VOTER POUR D'AUTRES QUE C BONS A RIEN MAIS faut en avoir pour cela
OU ALORS QU'ILS NE VIENNENT PAS PLEURER
Réponse de le 14/04/2013 à 9:27 :
" Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément " Boileau. Mais il y a longtemps...
a écrit le 13/04/2013 à 17:27 :
C'est l'austérité, nous n'avons plus les moyens de nous payer des voitures. Si, mais pas chères, donc nécessairement low-cost. Il est normal que les constructeurs réduisent la voilure. Ce qui n'est pas normal en revanche c'est que depuis plusieurs années que le scénario est écrit, les constructeurs auraient pu anticiper, envoyer en formation leurs personnels en excédent et les accompagner. Qu'ont-ils faits (eux et d'autres): Ils ont attendu les élections pour refiler le bébé au gouvernement qui a succédé au félon, je veux parler de $arkozy de Nagy Bocsa.
a écrit le 13/04/2013 à 17:16 :
Nous sommes le parti qui gouverne pour redistribuer sic H. Désir le problème c'est qu'il n'y a plus rien à redistribuer!
Réponse de le 13/04/2013 à 18:54 :
Harlem pourrait créer des milliers d'emplois fictifs !!! Il a déjà pratiqué il sait bien faire !!!
L' argent qu'il a empoché avec ses emplois fictifs il ne l'a pourtant pas redistribué ....il se l'ai bien gardé !!! Bravo pour l'exemple Harlem Desir !! Même pas honte de continuer à se pavaner en faisant de beaux discourts !!
Réponse de le 13/04/2013 à 19:03 :
il devrait demissionner aussi harlem
a écrit le 13/04/2013 à 17:09 :
Le contribuable français paie la protection policère du fiston de la maîtresse de Caton. STOP http://www.bvoltaire.fr/joriskarl/on-paye-la-protection-du-fiston-de-valerie-trierweiler,18926
Réponse de le 13/04/2013 à 21:53 :
Dois je comprendre que s'il était marié et non en concubinage, cela ne vous choquerait pas que l'enfant soit sous protection ? Ou bien dan les deux cas, cela vous choque ?
Réponse de le 30/12/2015 à 23:01 :
et si on mettez un portic...et après on les enlevés....les bonnets rouges...euh..les boues :0))))
Réponse de le 31/12/2015 à 10:36 :
@La Tribune
Pour se faire une idée plus claire, il faudrait que les travaux de la fameuse commission d'experts soient publiés, avec les noms des experts et leurs votes.
Là on irait dans le sens de la transparence démocratique, on pourrait s'appuyer sur des données concrètes et mettre les experts et les politiques en face de leurs responsabilités.
-> un petit travail d'approfondissement pour l'un de vos journalistes ?
Réponse de le 01/01/2016 à 10:44 :
sego j ai la solution...un portique a l entrée des goudes ...et estrosi va rajouter le sien........sinon aux entrée de marseille les portiques des bonets rouges a 1 000 000 € sont toujours la ...sego présidente....sego présidente.....sinon aussi.. les ter sont toujours en grèves.....fin 2015...et debut..2016...mais eux prônent les transports en commun....pour les autres... eux c est voitures avec chauffeurs....
a écrit le 13/04/2013 à 16:53 :
Plus ça va et plus FH se métamorphose et se confond avec "Pinguinus impennis". Dans quelques mois, il suffira de souffler dessus, quelques plumes voltigeront, un peu de poussière s'envolera et l'Histoire, dans sa grande sagesse, n'en conservera rien. Et c'est tant mieux.
Réponse de le 13/04/2013 à 17:36 :
le seul endroit ou on empoche c est ANPE
Réponse de le 13/04/2013 à 17:59 :
Ils se cachent , l'un le soi-disant pépère faible , l'autre le nostalgique pour en fait appliquer une politique organisée de mise au pas socialiste de la nation...
Réponse de le 13/04/2013 à 22:27 :
Communiste, tu voulais dire?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :