Attractivité : et si la France commençait à décrocher ?

 |   |  568  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
C'est le principal enseignement du baromètre réalisé par Ernst & Young. Le Royaume-Uni et l'Allemagne distancent la France, qui pourrait bientôt être talonnée par l'Espagne.

C'est l'une des fiertés du gouvernement, c'est aussi un des éléments qu'il avance régulièrement pour redonner confiance aux Français : malgré la pression fiscale, supérieure à la moyenne européenne, malgré l'instabilité juridique, réglementaire et aussi fiscale, la France fait partie des terres d'accueil privilégiées des investissements directs étrangers. Jusqu'à quand ? La question se pose si l'on observe la partie France du baromètre de l'attractivité européen d'Ernst & Young, pudiquement appelé "France : dernier appel".

La France est encore sur le podium

Concrètement, 471 projets d'implantation internationale ont été enregistrés en France en 2012, un chiffre en recul de 13% par rapport à 2011 et les 10.540 emplois associés à ces projets, correspondent à une chute de 20%. "La France conserve ainsi sa troisième place au classement, mais passe au cinquième rang en termes d'emplois créés, derrière le Royaume-Uni et l'Allemagne, mais également la Russie et la Pologne" , constate Marc Lhermitte, associé au sein du cabinet de conseil. Avec 274 projets, l'Espagne se classe en quatrième place. Peut-elle talonner la France ? Il l'envisage, à moyen terme. A titre de comparaison, l'Europe n'enregistre qu'un léger fléchissement des implantations internationales (-3%).

Comment expliquer cette dégradation de l'attractivité tricolore ? "Contrairement à ses deux voisins et concurrents, la France peine à attirer les investisseurs des pays émergents. Les entreprises indiennes préfèrent s'implanter au Royaume-Uni et leurs homologues chinoises en Allemagne", poursuit l'expert constatant une insatisfaction record des clients déjà implantés. Ils sont 34% à se déclarer mécontents de leur choix.

Le crédit impôt recherche est copié

Les atouts traditionnels de la France ont-ils disparu ? Pas réellement. La situation géographique de la France, la qualité de ses infrastructures sont toujours plébiscitées. Problème, ces avantages dynamisent surtout les métiers de la logistique, assez peu créateurs d'emplois. L'industrie est-elle boudée ? Même pas. La France reste certes la première destination des implantations industrielles en Europe mais leur nombre chute de 25%. Ernst & Young en a recensé 127 en 2012, contre 170 en 2011. Les créations d'emplois dans le secteur manufacturier se sont effondrées de 54% pour s'élever à 3.605 l'année dernière... "Les investissements sont encore nombreux mais ils sont très prudents, peu créateurs d'emplois".

Quant au crédit impôt recherche (CIR), qui selon le gouvernement est un véritable "aimant" à IDE, il est aujourd'hui fortement concurrencé. "Nos voisins ont soit copié le dispositif, c'est par exemple le cas de l'Espagne, soit ils ont créé des outils tout aussi attractifs", explique Marc Lhermitte.

Des mesures à prendre

Cette perte de vitesse est-elle irréversible ? Interrogés par le cabinet de conseil, 20% des dirigeants recommandent au gouvernement d'alléger le coût du travail, 19% un allongement de la fiscalité des entreprises et 13% un assouplissement de l'environnement administratif et juridique des entreprises. "La question du coût du travail est sensible. Il faut bien avoir en tête que le coût horaire de la main d'?uvre est inférieur à 25 euros au Royaume-Uni quand il dépasse les 35 euros en France", précise Marc Lhermitte qui constate une perte d''influence de la France dans un certain nombre de secteurs.  "Pour les investisseurs, le Royaume-Uni est la référence dans la finance et la high tech et l'Allemagne un modèle industriel. Quant à la France, elle souffre d'une image désormais brouillée", observe Marc Lhermitte.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/10/2013 à 12:02 :
Pour moi, la France a déjà commencé à décrocher mais plus particulièrement depuis mai 2012. Taxes et impôts en tous genres viennent se rajouter aux charges qui frôlent les 70% (à titre d'exemple, en Angleterre les charges sociales arrivent à un peu plus de 20% -toutes confondues, soit l'équivalent de la seule contribution salariale en France). Il est urgent d'arrêter les dépenses publiques au lieu de ponctionner à tout va!
a écrit le 06/06/2013 à 10:39 :
Tous les antilibéraux de ce blog peuvent se réjouir: nous avons un gouvernement antilibéral. Donc tout va mieux, ça se voit aux résultats.
a écrit le 05/06/2013 à 20:33 :
Il y en a un peu marre de ces analyses de merde mal faites, par des sociétés anglo-saxonnes ultra libérales qui pondent en permanence des rapports qui ne veulent rien dire, comparent des choses difficiles à comparer.
Réponse de le 05/06/2013 à 20:57 :
+1
a écrit le 05/06/2013 à 17:20 :
Encore une analyse pro libérale dans le dernier paragraphe :
L'auteur compare le coût horaire du travail (France /Royaume uni), outil repris par de nombreux liberaux qui cherchent à faire baisser les salaires. Cette comparaison est une aberration économique. En effet le côut horaire ne doit en aucun cas être un outil de comparaison il est faux (non pas les chiffres avancés mais l'outil lui même).
Je vais prendre volontairement une image simpliste :
500 ouvriers payés 3? par jour avec pelles et brouettes déplacent un tas de terre en une journée.
1 ouvrier payé 150 ? par jour déplace le même tas de terre avec un engin dans le même temps.
Qui coûte le plus cher ? : les ouvriers à 3 ? ou celui à 150 ?

Bien sur, cet exemple ne tient pas entre le Royaume uni et la France. Mais pour comparer le cout du travail il faut tenir compte de la productivité et il est reconnu que le salarié français est plus productif que le salarié Anglais.

De deux choses l'une soit les auteurs de ces comparaisons sont des incompétents (ce que je ne crois pas) soit ils cherchent à influencer les lecteurs avec des idées fausses et ce sont des menteurs au profit des ultralibéraux pour qui le travail est toujours trop cher.
Tant que les salaires de nos pays ne seront pas alignés sur les salaires des pays en voie de développement ils leur reste une marge à grignoter et tous les moyens sont bons pour y arriver, y compris la désinformation.
Réponse de le 05/06/2013 à 21:07 :
Sur un chantier de TP en GB, il y a en général 20% de plus de personnel qu'en France pour une raison toute bête; vous ne ferez jamais descendre un pelliste de sa pelle pour faire autre chose, ce que j'ai toujours vu faire dans les travaux spéciaux en France où les ouvriers sont plus polyvalents.
Comme dit par d'autres, il s'agit d'une énième étude superficielle qui oublie de prendre en compte des tas de paramètres pour ne pas changer la conclusion. Bref, pas très sérieux
a écrit le 05/06/2013 à 16:59 :
à qui profite plus le système social Français qui nous coute si cher?

Voila des réponses qu'on attend !
Réponse de le 05/06/2013 à 18:28 :
Mais nous n'aimerions pas les réponses...
Réponse de le 05/06/2013 à 22:11 :
Les retraités qui sont plus nombreux que les actifs ?
a écrit le 05/06/2013 à 15:32 :
la Finance a compris que la France est un Etat Providence piégé par les foyers qui encaissent (et ne paient pas d'impôt) car ils sont désormais 51%. Il faudra qu'ils repassent sous les 50% pour la faire revenir. Hollande avait raison de dire que la Finance est son ennemi, elle préfère les fourmis aux cigales.
Réponse de le 05/06/2013 à 17:32 :
Vous avez raison. En réalité, le seul problème de la France c'est que trop peu de monde travaille. La plupart de nos déficits viennent de là d'ailleurs. Avec 5% de chômage, on aurait déjà résolu 80% de nos problèmes. Avec notre niveau de prélèvements, on ne devrait pas être en déficit.
Il faut remettre les gens au travail, faire baisser le chômage...
Réponse de le 05/06/2013 à 21:02 :
@ Laurent : Y a ka, y zont ka, y faut kon...
a écrit le 05/06/2013 à 14:49 :
Toujours près surprise de lire l'indignation des uns et des autres sur le soi-disant assistanat dont bénéficient les fainéants, alors que chacun de vous estime être un gros bosseur sacrifié! mais si on touche à vos alloc', vous descendez dans la rue, se même si les médicaments sont déremboursés, la retraite diminuée, etc... Vous êtes tous des râleurs qui profitez largement du système, non? Et si on vous enlevait vos 35 h, vos RTT??? Et si vous aviez un enfant handicapé, le jetteriez- vous à la poubelle? l'état dépense 45 milliards par an pour le handicap lourd qui frappe énormément de gens: il faut les euthanasier???? Et si vous perdez votre emploi, définitivement, vous accepteriez de vivre dans la rue??? Ah! Que de malhonnêtes.... Bof!
Réponse de le 05/06/2013 à 15:06 :
Et si le moment était venu de remettre à plat le système ? non pas supprimer les allocations mais revoir les ayant-droits par exemple ou même rassembler l'ensemble de ces allocations pour les comparer au salaire de celui qui travaille . Une allocation ou l'ensemble des allocations pour inactivité (sauf les personnes en maladie ou handicapées) devrait être limité dans le temps et moindre qu'un salaire. Simple question de bon sens...
Réponse de le 05/06/2013 à 15:32 :
Effectivement les gens qui cotisent et voient leurs remboursements diminuer ont le sentiment d'être les dindons de la farce. Le bénéficiaire CMU n'est pas impacté lui. Il faut remettre le système à plat.
Réponse de le 05/06/2013 à 15:36 :
Et moi j'aime les gens qui prennent leur cas pour une généralité ..
Vous profitez largement du système ? Euh, non je ne profite pas, je cotise pour un service qui n'est plus rendu et qui coute de plus en plus cher.
a écrit le 05/06/2013 à 14:44 :
Pourquoi tu tousses ?
a écrit le 05/06/2013 à 14:11 :
Nous changeons de monde et sommes les derniers à l 'admettre car on vivait bien ! Il faut avoir travaillé en Angleterre et en Allemagne pour mesurer les écarts .Nous sommes à la dérive désormais , profitons de nos dernières illusions et ce sont les socialistes qui gèrent la dégringolade ...le monde à l' envers !
Réponse de le 05/06/2013 à 21:05 :
@ alignement : vous avez travaillé en Angleterre et/ou en Allemagne ? Pourriez-vous nous expliquer pour quelle(s) raison(s) vous ne vous y êtes pas installé définitivement ?
a écrit le 05/06/2013 à 14:00 :
Comparer le salaire moyen en grande bretagne avec la France, c'est oublier aussi leur faible compétance technique, idem les polonais et même bien souvent les Allemands.
Est-ce une mauvaise nouvelle le mauvais taux d'investissements?
Non! ,on est bien capables d'investir nous-mêmes et personne ne pourra se permettre de fermer les usines d'un claquement de doigt.
Suffit de trouver le truc pour que notre fric aille au bon endroit.
Réponse de le 05/06/2013 à 15:33 :
J espere que c est de l ironie, faible competence techniques chez nos voisins anglais, faudrait vous renseigner mon vieux: ils ont investi massivement dans la formation des developeurs informatiques, et en plus ils coutent moins chers bilan les boites informatiques vont la bas. Nous devrions continuer a se regarder le nombril et esperer qu une reprise mondiale nous sorte du caniveau.
Réponse de le 05/06/2013 à 21:10 :
@ Troikator : la touche apostrophe (qui rend la lecture plus facile) est généralement sur la même touche que le "4". N'hésitez surtout pas à l'utiliser. Idem pour les caractères accentués ou la ponctuation... Et pourtant, il me semblait qu'en France on avait investi massivement dans la formation à l'orthographe !
Réponse de le 05/06/2013 à 21:19 :
en France pour dire qu'il faut investir local il y a foule. Par contre lorsqu'il faut créer des entreprises et développer des produits il n'y a plus grand monde. Les grands groupes français ont déjà depuis longtemps créer des usines et des centres de recherches donc ne compter pas sur eux pour créer de nouveaux emplois. Il faudrait créer des PME mais ce n'est pas vraiment dans la culture française; On reste un pays jacobin où on attend que l'état décide qui est autorisé à créer une entreprise et pour quel marché. Donc forcément on rame par rapport à des pays plus pragmatiques ...
a écrit le 05/06/2013 à 13:52 :
stop à la morosite et surtout aux études anglo-saxones!
quels sont les intérêts de Ernst & Young?
la formation haut niveau des indiens se fait en anglais, ils sont supérieurement bilingue par rapport aux chinois, et c'est normal qu'ils s'installent en UK
Réponse de le 05/06/2013 à 14:06 :
+1
a écrit le 05/06/2013 à 13:45 :
le President aussi ? car si on regarde l article 515-1 du code civil il est en concubinage notoire depuis plus de 6 ans ! isnt it ? et si on se refere au CGI art 885-A ils auraient du faire une declaration commune d isf ! ALORS ???????
Réponse de le 05/06/2013 à 14:12 :
@ xavier kemlin : vous semblez fâché avec les accents et les apostrophes ? Ça ne facilite pas la lecture de votre commentaire... ALORS ?????????? Avant de grimper aux arbres, il faut s'assurer d'avoir la culotte propre !
a écrit le 05/06/2013 à 13:36 :
Bien comprendre que la dépense publique est incluse dans les coûts de production et que plus cette dépense est élevée plus nous perdons en compétitivité !
Réponse de le 05/06/2013 à 14:09 :
@ voltR : bientôt ministre de l'économie ?
a écrit le 05/06/2013 à 13:30 :
alors cela c'est surprenant! le monde entier rigole en nous voyant nous perdre dans des débats stériles la danse des autruches! le pire est à venir
Réponse de le 05/06/2013 à 14:13 :
@ ehbunvoyon : votre commentaire est passionnant (et très utile) !
a écrit le 05/06/2013 à 13:13 :
Mais tout ça n?intéresse pas notre Lider Maximo. L'économie, c'est vulgaire. Il n'aime pas la finance, les riches et les entrepreneurs. Il ne faut plus l'embeter avec ça.
Il a des choses plus importantes à traiter, telle qu'une intervention militaire en Syrie avec l'appui des grands reporters du Monde.
Lisez, relisez 1984. Les ressemblances sont frappantes.
Réponse de le 05/06/2013 à 14:14 :
@ FDA : fan du Lider Minimo ?
Réponse de le 05/06/2013 à 14:51 :
Moi, j'aime pas le cochon.
Réponse de le 05/06/2013 à 15:59 :
Oui , Serge, je reverrai d'un Lider Minimo mais Efficaço, qui s'occuperait de la justice, la police, l'armée, la diplomatie. Il y a déjà de quoi faire
Réponse de le 05/06/2013 à 18:30 :
@ FDA : je le vois d'ici "Travail, Famille, Patrie". Non merci, mes parents ont déjà donné...
a écrit le 05/06/2013 à 13:12 :
La question ne se pose même pas. Quand on fait fuir les investisseurs, les gros contribuables, les entrepreneurs, les diplômés...
Réponse de le 05/06/2013 à 14:15 :
@ Thierry75 : so what ?
a écrit le 05/06/2013 à 13:07 :
Ne veut on pas fair une France agricol ? vue que l'on fait tous pour fair fuir les grosses entreprises
Réponse de le 05/06/2013 à 13:21 :
Les agriculteurs en france ne vivent que de subventions et de taxes sur les produits agricoles étrangers. vrai ?
Réponse de le 05/06/2013 à 14:17 :
@ agricole : +1, surtout pour ceux affiliés à la FNSEA qui ont parfaitement compris le système européen !
a écrit le 05/06/2013 à 13:04 :
Allo, la france, tu décroches ou quoi?
a écrit le 05/06/2013 à 12:35 :
Commençait à décrocher? Mais avec 50% des jeunes qui veulent partir ailleurs voir si le ciel y est plus bleu, elle a décroché depuis longtemps!
Réponse de le 05/06/2013 à 12:55 :
simple, on discute ici les chiffres 2012. Ceux de 2013 seront bien évidemment PIRE !...
Réponse de le 05/06/2013 à 13:05 :
Merci Mitterrand qui à commencer le saccage de l'industrie française.
Pour ca il était doué.
Réponse de le 05/06/2013 à 13:20 :
M. Hollande est venu pour achever le travail commencé par M. Mitterand.
Réponse de le 05/06/2013 à 13:24 :
NON ! C'est Giscard qui a commencé le massacre !!! Il a sacrifié la sidérurgie ! Et a inventé le chômage ""technique"" etc...etc...
Réponse de le 05/06/2013 à 14:02 :
La sidérurgie a coulée malgré les milliards dépensés en perte parMitterant, simplement parce qu'elle n'était plus rentable. Cette maladie qu'ont les francais a vouloir tout subventionner avec l'argent des contribuables, et à perte, est ce qui mine l'économie et démotive tous ceux qui se battent pour faire survivre leurs entreprises, petites ou grandes, et donc le chomage perdurent et se développe.
a écrit le 05/06/2013 à 12:34 :
La France décroche depuis les années 80... Et ce n'est pas fini, au contraire. Mais maintenant, cela va devenir douloureux, car on va passer du déclin relatif (progresser moins que l'Amérique) au déclin absolu (régresser franchement, avec développement de la misère, fin des retraites correctes et recul de l'espérance de vie). Il n'y aura de pétrole et de ressources que pour les plus forts au XXIe siècle avec bientôt 10 milliards d'êtres humains.
Réponse de le 05/06/2013 à 14:19 :
@ Didier : Snif, snif. Arrêtez donc de pleurnicher et relevez vos manches (et accessoirement, arrêtez de lire La Tribune, ça vous fait du mal (comme à tous les Français, d'ailleurs !)) !
Réponse de le 05/06/2013 à 15:04 :
Oui faites comme Serge lui il est dans le déni ça va déjà mieux.
a écrit le 05/06/2013 à 12:28 :
La question est de savoir pourquoi l'inde prefere le r-u et non pas la France ni l'allemagne au passage, et pourquoi la chine prefere l'allemagne et non pas le r-u ni la France.
C simple pour des raisons historique, l'inde etant une ancienne colonie anglaise,avec une communaute indienne importante, et l'allemagne etant le premier partenaire de la chine et etant peu regardant sur les droits de l'homme dans ce pays,l'allemagne est recompense de son cynisme.Bien que la France avec sa forte communaute chinoise reste une terre d'accueil pour les investisseurs chinois
Si les pays africians décollaient, la France en serait le premier beneficiaire en europe....
Et puis c bien sympa d'annoncer une nouvelle fois le deluge pour imposer d'autres coups de canifs dans la securite sociale et le code du travail,tout en accordant des privilèges aux gentils patrons trop frileux(comme amazon qui a recu une prime de plusieurs centaines de millions d'euros pour venir s'installer en France.... L'argent public sert a sponsoriser les entreprises qui n'ont meme plus besoin d'investir)
Réponse de le 05/06/2013 à 12:50 :
"Si les pays africians décollaient, la France en serait le premier beneficiaire en europe"
je vous le confirme... ils ont déjà atterri chez nous !!!!!!!!!
a écrit le 05/06/2013 à 12:01 :
On n'en parle pas souvent, mais la bulle de l'immobilier est un frein à l'implantation en région parisienne (étant attendu que les investisseurs étrangers ne s'intéressent pas ou peu au reste de la France).
Or quand on voit le loyer que paient les commerces à Paris, je ne comprends même pas comment ils s'en sortent. Et le loyer il tombe tous les mois, même en aout, même quand il pleut 24h/24. Si j'étais un investisseur étranger, rien que pour ça j'éviterai la France par rapport à l'Allemagne ou l'Espagne où les loyers sont très faibles comparativement.
Réponse de le 05/06/2013 à 12:19 :
Comment expliquez-vous l'attrait de Londres dans ce cas ?
Réponse de le 05/06/2013 à 12:27 :
On n'en parle pas souvent, mais quand votre livreur doit passer des heures dans les bouchons, comme à Paris ou Marseille par exemple, elle est où la productivité (et donc l'attractivité) ?
Et vos salariés qui passent en moyenne deux heures dans les transports en IDF ? Et encore, les jours où il ne neige pas, qu'il n'y a pas de grève ou de pb sur la ligne... J'ai été resp d'une hotline de 15 personnes en banlieue nord, je sais de quoi je parle. Quel cauchemar !
Vous croyez que c'est comme ça à Francfort ?
Réponse de le 05/06/2013 à 12:33 :
Il y a-t-il vraiment un attrait de Londres ? L'industrie y a quasiment disparu.
Le principal intérêt de Londres par rapport à Paris, c'est qu'à Londres on parle anglais. Ca parait rien, mais c'est très important pour un étranger, qui très rarement parle français. L'autre intérêt, pour les banques du moins, c'est un paradis fiscal.
Réponse de le 05/06/2013 à 12:46 :
on est d'accord ! Rien à voir avec le prix des locaux ou de la circulation !
Réponse de le 05/06/2013 à 13:17 :
london n'attire personne sauf les milliardaires qui veulent pas payer d'impots LOL
Réponse de le 05/06/2013 à 14:06 :
Pourquoi rien à voir ? C'est un tout... Vous faites un mix entre loyers/salaires/charges/monnaie/administration/langue/transports/éducation/taxes/accueil, vous secouez le tout et ça vous donne une attractivité globale. Si le RU, l'Allemagne et la France sont devant, ce n'est pas que un hasard. Après chacun est plus ou moins fort sur chaque aspect. Si le RU était si génial, son industrie et son économie serait plus florissantes, or elles ne le sont pas.
Je pense qu'il faut travailler sur nos points faibles. Selon moi, certaines charges, les transports, les langues, la lourdeur administrative et globalement l'accueil des visiteurs.
a écrit le 05/06/2013 à 11:54 :
Normal, on a un indécis (un pas en avant, un et demi en arriere !) aux commandes avec un premier ministre "morne"... Un "promesseur", neologisme qui va s'imposer dans le Larousse bientôt !!! À côt?, on a des pays moins compliqués en paperasserie, où on a son registre de commerce en une 1/2 journée et qui PRIVILÉGIE l'entrepreneuriat hau lieu de le haïr, de le dénigrer et de lui faire peur...
a écrit le 05/06/2013 à 11:39 :
Arrêtez avec votre peur des impôts: sur les 54% de prélèvements ,33% vont à la redistribution sociale ,donc il ne reste que 21% pour les dépenses de l'état.Si vous réduisez la redistribution vous aurez le retour des bidonvilles et des enfants des rues comme au 19ème siècle.Autre solution, porter le smic à 1800 euros net ,c'est à peu près la somme à partir de laquelle quelqu'un peut payer un (petit ) loyer et vivre de façon autonome . En dessous, au smic essayez de vivre trois mois ,essayez de louer un appartement pour voir .....c'est impossible sans aides sociales .
Réponse de le 05/06/2013 à 11:48 :
Pour mettre en place votre idéologie, vous livrez les barbelés et les miradors qui vont avec ?
Réponse de le 05/06/2013 à 11:48 :
Le SMIC à 1800 net n'aura qu'un impact : l'inflation ! Et si inflation = 1800 euros ne suffira pas d'ici peu ! On se mord la queue !
Réponse de le 05/06/2013 à 11:56 :
Donc, un peuple d'assistés? C'est ça?
Réponse de le 05/06/2013 à 11:58 :
Bien d'accord ......Alors diminuons les aides et RECOMPENSONS les travailleurs.!!!
Réponse de le 05/06/2013 à 11:58 :
walter, ce que regarde l'industriel, c'est l'ADDITION !
Réponse de le 05/06/2013 à 12:09 :
A d'autre... si vous réduisez la redistribution, vous aurez le retour de la responsabilité individuelle. Croyez-vous que les gens vont attendre et crever en silence ou qu'ils vont se retrousser les manches ? Vous n'avez pas foi en l'Homme à croire qu'il doit absolument dépendre de l'Etat pour vivre.
Réponse de le 05/06/2013 à 12:14 :
@walter99 c'est vrai, 33 % vont à la redistribution, et donc en Chine outre les aliments frais c'est à dire à peine 5%.
Si les impôts étaient favorables à la croissance, nous devrions avoir une croissance à 2 chiffres vu les milliards payés depuis 50 ans !!!
Par ailleurs porter le smic à 1800 euros net, c'est automatiquement augmenter les produits et services, vu que les marges des entreprises sont très petites.
Enfin, si les entreprises pouvaient le payer, elles le feraient volontiers car cela créerait un potentiel d'achat de leur produits. Or leurs marges et leurs impôts venus ou à venir le leur interdisent.
Enfin, le drame de ce pays c'est qu'il est impossible de diminuer les salaires comme en Allemagne, ce qui permets de passer un mauvais cap. Mais c'est anticonstitutionnel !!
Réponse de le 05/06/2013 à 14:08 :
à Céline je suis entièrement d'accord avec vous, et à Walter 69 vous oubliez que les contribuables doivent nourrir des millions de fonctionnaires en trop, avec leur privilèges qui vont avec. Combien de jour les fonctionnaires doivent ils travailler gratuit pour aider les vieux ? Aucun, le privé c'est 3 jours par an. Ah elle est belle l'égalité républicaine uniquement au profit des électeurs de gauche, belle leçon d'égalitarisme en effet.
a écrit le 05/06/2013 à 11:36 :
Quel gâchis de se tirer ainsi une balle dans le pied. Des entrepreneurs, des salariés motivés, des porteurs de projets il y en a en France ! Je reste profondément épatés par la réussite de ceux-ci et la place de la France dans l?attractivité mondiale quand on voit a quel point on a de cesse de "flinguer" l'entreprise. Les entrepreneurs français sont parmi les meilleurs au monde, c'est sur.
a écrit le 05/06/2013 à 11:31 :
A lire certains commentaires = le monde entier se trompe et refuse d'adopter le modèle/système, cad tout, code du travail, congé, imposition, le savoir faire etc. etc., français. Et le Bresil envisage d'acheter des Boeing, au lieu de prendre des Rafales, ils sont bêtes et ne comprennent pas la chance qu'on leur offrait!
a écrit le 05/06/2013 à 11:20 :
Questions: comment un pays qui a un des meilleurs systèmes éducatifs et de santé au monde (et aussi un des plus chers) parvient à former autant de profils de haut niveau (science, économie, médecine, etc ...) dont le monde entier profite (malheuresement de moins en moins restent en France), et en même temps génère autant de chômeurs, et autres bénéficiaires du RSA ?
Comment peut on faire pour les faire revenir ou les garder ?
Combien de temps on va continuer le gachis sans rien faire ?
En tous cas on ne peux pas compter sur nos hommes politiques actuels.
Réponse de le 05/06/2013 à 11:31 :
@Corto Maltese:dans mes bouquins j'avais vous envoyé à voyager autour du monde et pas
faire de commentaires sur LT.
1) meilleurs systèmes éducatifs; j'ai des très fort doutes.En France et DOM-TOM env.9 millions
d'analphabètes total ou de retour.
2) santé ; c'est le gouffre et bientot la banquerotte
3) CAF-RSA,etc.la je vous vous accord ++++++
Mais retournez sur votre bateau svp. merçi
Réponse de le 05/06/2013 à 12:18 :
nous avons un des plus mauvais systèmes éducatifs au monde : ci vous voulez être ingénieur en Chine faîtes plutôt l'EPFZ.
pour ce qui est de la santé, même Cuba nous dépasse !!! les chefs d'Etats préfèrent se soigner à Cuba !!
Réponse de le 05/06/2013 à 12:21 :
"un des meilleurs systèmes éducatifs au monde" ce n'est pas ce que dit les enquétes de l'OCDE mais qui sont-ils pour nous donner des leçons, eux!!!
Réponse de le 05/06/2013 à 12:54 :
Pourquoi répéter en boucle ce qui arrange nos politiciens et qui ne sont que des slogans : meilleur système éducatif Ah bon i meilleur système de santé d'autres ne sont pas mal non plus.
Notre système éducatif ne vise qu'a favoriser l'émergence d'une pseudo élite au détriment des autres et sans vision pour l'épanouissement de notre jeunesse. "Dont le monde entier profite" on parle toujours de la même élite. Mais présentez vous aux USA avec votre diplôme de grande école ils ne connaissent pas.
Système de santé : un exemple pour un rendez vous d'IRM en France 1 mois en Allemagne 1 semaine et le système d'assurance social est bénéficiaire en Allemagne.
Sortons de ces slogans tout faits qui nous empêche d'avancer et de faire évoluer notre système.
Réponse de le 05/06/2013 à 14:16 :
Je suis allé voir un opticien hier pour un RDV ophtalmologique gratuit et immédiat, car les opticiens qualifiés ont le droit de le faire ici, superbe appareil, diagnostique immédiat, et lunette prétent samedi, tout cela pour un prix 40 % moins cher qu'en France. Combien de temps pour un RDV ophtalmologique en France ? Et à quel prix ? Tous ces monopoles français nuisent gravement aux citoyens français et leurs coutent un fric fou. encore un bastion à faire tomber !!
a écrit le 05/06/2013 à 11:15 :
Qui peut encore croire tous ces politiciens ? Depuis le temps qu'ils nous mènent TOUS en bateau, je ne comprends même pas comment peuvent s'étonner de ce qu'y se passe. C'était prévu, avec ce notaire de province qui nous tient lieu de président. Que faire ? Gober leurs inepties et aller voter, ou voir clair et renoncer ? Pour l'nstant, je n'ai pas la réponse.
Réponse de le 05/06/2013 à 11:23 :
Vous faites ce que vous voulez mais vu comme l'abstention ou le vote blanc est considéré par le pouvoir, le minimum c'est de voter. Seul le vote contre eux les gêne.
Réponse de le 05/06/2013 à 11:45 :
Justement : peut être devrait prendre en compte les votes blancs ou les abstentions. Ces personnes ont sûrement voulu exprimer aussi quelque chose. Quand il y aura trop d'abstentionnistes, ils ouvriront peut être les yeux. C'est un constat que je fais, je ne suis pas spécialement pour l'abstention ou le vote blanc.
a écrit le 05/06/2013 à 10:59 :
Il ne fallait pas s'attendre à des mesures pour l'emploi de production avec cynique premier, dont le premier travail en arrivant à l'élysée fût de retirer le pain de la bouche des ouvriers en leur supprimant les heures supplémentaires.
Mesure de rétorsion pour punir la classe laborieuse d'avoir voté pour le mouvement national.
Réponse de le 05/06/2013 à 12:21 :
cette action est profondément stupide je vous l'accorde bien volontiers. diminuer les ressources de ceux qui se lèvent le matin pour le donner à ceux qui préfère regarder la tv, c'est profondément injuste !!!!!!
a écrit le 05/06/2013 à 10:58 :
Nous sommes très attractifs au contraire!Y a t il un pays au monde ou les collectivités locales subventionnent autant les grandes entreprises?En plus nous ne demandons aucune garantie en échange!
Réponse de le 05/06/2013 à 12:02 :
en rendant leurs impots apres avoir éffectué de quoi vous gaver ( on force les oies à avaler ...)
a écrit le 05/06/2013 à 10:55 :
L'échec de l'économie Française est due en grande partie au racket et à la destruction systématique des entreprises en France que se livre les pouvoirs publics depuis plusieurs années!.
Ne vous êtes-vous jamais posé la question : pourquoi toutes ces entreprises ont délocalisés ces 2 ou 3 dernières décennies ?.
Charges salariales exorbitantes, taxes et impôts de toutes natures, tracasseries administratives, obligations législatives iniques et arriérées (congés accordés à tort et à travers, temps de travail, représentation syndicale ubuesques, médecine du travail, environnement, ect?.).
Les Français ont choisi la mauvaise équipe politique aux dernières élections pour un programme économique intelligent, nul doute que la France va s?enfoncer davantage et ne reprendra pas sa place qu?elle occupait il y a encore 35 ou 40 ans !.
Mais cela, les Français n?ont pas eu assez d?esprit pour y réfléchir et franchir le pas le jour des élections, c?est désormais la descente dans le gouffre assurée.
Réponse de le 05/06/2013 à 11:15 :
+1000 !
Réponse de le 05/06/2013 à 12:24 :
posez-vous une question toute simple : et si Hollande faisait exprès de nous enfoncer ???? et si au dessus de lui on voulait tuer l'Europe pour faciliter la vie des émergents ?????
Réponse de le 05/06/2013 à 12:35 :
Ce pays et cette démocratie nous appartiens et ce n'est pas le pays des énarques et autres stupides et cupides qui pense tout savoir et tout pouvoir régler avec une "boite à outil".
Il faut se débarrasser de ces inutiles et reprendre ce qui nous appartient.
Réponse de le 05/06/2013 à 13:11 :
@industriel blasé
Entièrement de votre avis, mais comment faire pour se débarrasser de cette caste d'élites autoproclamée?.
Réponse de le 05/06/2013 à 13:14 :
@bertrand
Votre hypothèse tient debout et de surcroit totalement plausible, étant donné toute les mesures et actions qui sont prises aux intérêts contraire à la France et à son peuple.
Réponse de le 05/06/2013 à 14:25 :
+ 1000 mais malheureusement le nombre des gens qui ont intéret à ce que rien ne change est supérieur à ceux qui veulent que ca change. L'état "nounou" gave mensuellement tous ceux qui ont intéret à ce que cela continue, et ce ne sont pas les millions de fonctionnaires en trop et leurs privilèges éhontés qui diront le contraire.
Réponse de le 05/06/2013 à 21:16 :
@ industriel blasé : "pourquoi toutes ces entreprises ont délocalisés ces 2 ou 3 dernières décennies ?". La réponse est évident : pas pour survivre, comme vous le laissez entendre mais tout simplement pour augmenter leurs profits. C'est leur boulot et tous les autres arguments ne sont qu?hypocrisie !
a écrit le 05/06/2013 à 10:51 :
Vous croyez que les économies sont indépendantes ,vous rêvez! aucune dette ne sera remboursée ,les néolibéraux en sont à faire marcher la planche à billets à fond : 4 milliards par jour aux USA et en UE et ....8 milliards par jour au Japon, vous croyez qu'ils vont imprimer du papier jusqu'au ciel ? non cela va s'arrêter brutalement et le défaut sera général : 63% de défaut en Grèce, et 60% de taxe sur les dépôts à Chypre c'est déjà réel . La commission européenne a fait passer un texte qui permet des ponctions directes sur les dépôts des particuliers . Ecoutez Delamarche (un libéral) sur BFM ou youtube ou Jorion . Les livrets A, et les assurance vie vont partir en fumée ils sont adossés à de la dette . Le choix est entre un défaut contrôlé courageux et une hyperinflation catastrophique pire que 1929.Les paris sont lancés ....mais le courage n'a pas trop la cote..
Réponse de le 05/06/2013 à 11:50 :
C'est un peu la théorie des survivalistes qui s'attendent à un effondrement mondial, qui induirait des comportements de sauvages, ce qui n'est pas exclu. Il ne faut pas trop les prendre pour des illuminés. La gabegie depuis 40 ans s'arrêtera bien un jour.
Réponse de le 05/06/2013 à 14:36 :
à Walter99 ce ne sont pas les "néo libéraux" qui impriment des milliards de fausses monnaie papier aux USA, mais un gouvernement de gauche hyper interventionniste dans l'économie, bien qu'il soit moins de gauche qu'en France, je vous l'accorde. Dites nous qui impriment des milliards de fausse monnaie Euro en Europe de Bruxelles ? Ce sont bien vos amis politiciens conservato collectiviste qui ont donné ce pouvoir à la BCE, c'est à dire l'UMPS, aucun libéral à l'horizon. visiblement vous etes conditionné par la propagande médiatique et politique de votre pays anti libéral. C'est quand meme incroyable que les responsables de cette gabegie accusent ceux qui n'ont jamais été au pouvoir d'en etre responsable. Et puis commencez à vous instruire sur le mot libéralisme et qui vous échappe totalement. vos amis socialiste et conservateurs sont ravis de se voir ainsi déchargés de leurs responsabilités.
Réponse de le 06/06/2013 à 0:28 :
Goulard, Novelli, Lagarde.... Tous ces gens sont des libéraux et ont été ministres il y a moins de 2 ans, et pas un petit ministère dans le cas de Lagarde.
Les libéraux exclus du pouvoir?
Mensonge! Un de plus...
a écrit le 05/06/2013 à 10:31 :
votre article est éclairant sur certains sujets , les français reculent non pas qu'ils sont pas attractifs , mais ils investissent pas assez dans les pays étrangers , ils savent pas exporter ou veulent le monopole et la rente voir les deux , donc il faudrait aucun concurrents pour que le français daigne s'intéresser au dit pays , on a laissé des pays africains acheter des produits japonais ( automobile ) pendant que nous on vendait des autos aux français uniquement voir aux européens , hormis cette zone , cela n'existe plus ou pas ou des préjugés et des visions malsaines qui font des generalitées malsaines , tant qu'on aura une pietre image de l'étranger ce sera pas étonnant cette dégringolade , si cela continue ainsi on fera plus fort que la corée du nord , il faut dépasser les notions qui nous enferment dans nos préjugés , si on a pas essayé une autre voie et qu'on veuille aucun risques continuons comme cela et on sait ce qui va arriver pour notre malheur
Réponse de le 05/06/2013 à 10:39 :
le symbole de la FRANCE n'est -il pas le COQ ....... Perché sur le fumier au milieu de la cour de ferme ????
Réponse de le 05/06/2013 à 10:47 :
@balzac
Essayez de vendre une automobile Française aux Japonais, après vous viendrez nous faire un exposé.
Réponse de le 05/06/2013 à 10:57 :
a montesquieu , ah essayez de vendre a un africain en pleine brousse une peugeot 106 pendant la saison des pluies , il préféra quoi l'africain un un .. 4X4 tout terrain , hors on a délaissé ce produit pour ces marchés , enfin les écolos eux ont rajouté une louche a ce sujet là , pas de quoi innover et regarder toujours les memes modèles , les japonais cherchent autre chose que nos voitures ou des moulins a café , il faut étudier un peu la culture du pays pour s'y devlopper , c'est vrai le marché hexagonal c'est moins risqué quoi que .. a part piscine et villa ..
Réponse de le 05/06/2013 à 12:10 :
@Balzac
"Les écolos en ont rajouté une couche": Vous voyez certainement votre intérêt à court terme...Produisons, consommons, gaspillons, polluons à tout va, pourvu que les affaires continuent. Il n'y a bientôt plus de pétrole, les terres cultivables sont bourrées de pesticides et ne sont plus qu'un substrat à engrais chimiques. les mono cultures intensives accélèrent le phénomène. L'air est tellement pollué que certaines villes (Chine)
sont à certains moments invivables, les quantités d'eau potables se réduisent au point que des villes (qui ont les moyens) traitent les eaux vannes, la débarrasse de la me...de pour en faire de l'eau buvable...Etc.... etc..Et la solution pour vous serait de vendre des 4x4 aux Africains, en grande quantité si possible, pour faire de grands bénéfices pour ...produire, consommer, gaspiller...et on repart pour un tour. Les écolos ont raison,et si vous êtes suffisamment jeune, vous aurez l'occasion de le vérifier dans les années à venir.
Réponse de le 05/06/2013 à 12:11 :
@balzac
J'ai vécu en Afrique plusieurs années et je peux certifier que j'ai vu plus de Peugeot que de véhicules 4*4 Japonais.
Réponse de le 05/06/2013 à 14:41 :
à JB38 vos amis ultra coco écolo jusque boutistes sont des alarmistes et des anti libéraux notoires, et veulent imposer leur doctrine par la force pour des raisons de pouvoir, l'homme a tjrs su s'adapter et trouver des solutions au défi de son existence sans qu'il n'y est ces mafias de bobo qui vivent sur le dos des contribuables. votre idéologie politiqueent correcte dans ce pays d'étatiste n'étonne personne.
a écrit le 05/06/2013 à 10:24 :
Visiblement, beaucoup croient encore que les théories ultralibérales de Friedman fonctionnent...

Que la fin de l'impôt engendre mécaniquement le bonheur des peuples...

ça crée surtout le bonheur des grosses entreprises et de leur dirigeants, en creusant les inégalités (en hausse en Allemagne, en GB, en Espagne, en Pologne...)

Quand aux fantasmes récurrents sur les parasites de la France, ils viennent toujours de ceux qui ne connaissent que leur entre-soi de privilégiés et qui sont incapable de tenir une seule journée dans le bâtiment ou à l'usine. Je rappelle que 40% de bénéficiaires potentiels du RSA ne le demandent pas.

Un pays a le droit de sortir de la pensée unique économique (Islande, Danemark, Bolivie, Corée...) en donnant à son Etat les moyens de prendre des décisions adaptées à son cas. Même Adam Smith le disait.
Réponse de le 05/06/2013 à 10:48 :
merci
Réponse de le 05/06/2013 à 11:10 :
Votre exemple Danemark est merveilleux ! Le "RSA" danois par exemple est imposable. Le RSA Danois est accordé de plein droit et à taux plein uniquement aux personnes ayant résidé 7 des huit dernières années sur le sol danois ! En voilà une bonne idée chez nous qui stopperait l'arrivée de vos parasites fantasmés !
Réponse de le 05/06/2013 à 11:27 :
@babat58 : que je sache l'école est gratuite et obligatoire en France, alors le bâtiment ou l'usine ce n'est pas une fatalité. L''ascenseur social fonctionne en France pour peu que l'on soit courageux, volontaire et travailleur.
Réponse de le 05/06/2013 à 11:50 :
La plus grave conséquence des idées néolibérales, c'est l'instillation continue de la pensée unique. Tout cela a commencé avec la création des méga groupes de presse et des médias en général. L'information a d'abord été orientée, elle est maintenant manipulée, et ça fait les beaux jours des multinationales. La France a pourtant connu la défaite et le pétainisme, les "collabos", il est curieux aujourd'hui que ceux qui se réclament du Gaullisme acceptent aussi facilement les idées néolibérales, donc la pensée unique en général et économique au nom d'une mondialisation financière qui serait inéluctable... Il est triste de voir que certaines valeurs, la France en général, ne soient défendues par Le Pen ou Mélanchon. Et même si certaines de leurs idées sont contestables, elles mettent en perspective la faiblesse des formations politiques traditionnelles qui se renient à chaque fois qu'elles exercent le pouvoir.
Réponse de le 05/06/2013 à 12:08 :
L'instillation continue de la pensée unique des idées néolibérales en France ???? c'est une plaisanterie j'espère. La seule pensée unique qui vaille en France c'est l'instillation continue des doctrines socialo-marxistes depuis le plus jeune âge dans l'Education nationale jusqu'à la plupart des médias et professions culturelles.
Réponse de le 05/06/2013 à 13:19 :
@babat58 : votre raisonnement et vos exemples sont douteux. L'Allemagne par exemple reste une social-democratie. Le niveau d'imposition y est tres fort et cela finance un systeme social et des services publics. Le fait qu'il n'y ait pas de smic ou que le marche du travail soit plus flexible n'en fait pas une jungle ultra-liberale. Les etudes superieures sont bien moins cheres en Allemagne qu'en France. Ce n'est pas une question de pensee unique, mais d'efficacite ou de gaspillage.
Il y a de quoi s'etrangler lorsque l'on lit que vous citez la Coree. La Coree du Sud etant en un pays tres tres liberal, c'est bien de la Coree du Nord dont vous parlez. Lorsque l'on connait un peu ce pays et ses horreurs (lisez donc "Rescape du Camp 14") on se demande ce que vous fumez. Pour les pays comme la Coree du Nord qui ont un vrai hiver, le stade ultime du communisme c'est le cannibalisme.
Réponse de le 05/06/2013 à 13:54 :
La pensée unique économique néolibérale en France??? Nous parlons bien du pays qui approche les 46.5% de prélèvements obligatoires en % du PIB, non? Du pays où l'on peut atteindre le baccalauréat sans jamais n'avoir appris la moindre notion d'économie? Où la population est tellement au fait des grandes notions de l'économie que les politiques peuvent à souhait raconter n'importe-quelle ineptie fondée sur les "y'a qu'à" et se faire élire? S'il-vous-plaît...
Réponse de le 05/06/2013 à 14:44 :
JB38 qui est sans doute un de ses suceurs d'impot pour l'entretenir lui et sa famille nous donne sans arret des leçons d'économie e til accuse tjrs les libéraux de tous poils d'etre les responsables des échecs des politiques de ses amis UMPS qui ont le pouvoir depuis 40 ans en France, c'est le comble de la mauvaise foi par excellence bien sur, et il ne veut surtout pas que ses privilèges payés sur le dos des contribuables s'arréte, ainsi ses amis au pouvoir comme lui meme essaie de détourner l'attention en accusant ceux qui n'ont jamais eu le pouvoir en France, méthode stalinienne bien connue.
a écrit le 05/06/2013 à 10:22 :
Hollande tient sa promesse d'une France de fonctionnaires surpayés à la semaine de travail à 28 heures, absentéisme et congés sans limite et pour les autres salariés du privé travaillés plus pour gagner moins alourdit par les taxes pour engraisser les premier voir chômage et larmes...
Réponse de le 05/06/2013 à 10:51 :
Le prix de la protection de cet électorat de gauche est plus de précarité pour le secteur public. En plus la FRance a choisi le chomage plutôt que l'activité, contrairement à l'Allemagne. Le dernier objectif socialiste le prouve, puisqu'il veut amener le montant du RSA à 50% d'un SMIC . En conclusion ,quelqu'un qui travaille à plein temps pour plus de 151 h, travaille en fait pour un RSA amélioré (sans les droits connexes d'ailleurs), c'est très motivant. Cela me semble difficile de sortir de cette situation ubuesque qui nous mène à la ruine.
Réponse de le 05/06/2013 à 11:20 :
2 millions de précaire touche le RAS alors que 6 millions pourrait y prétendre... Plusieurs économistes ont démontrés qu'un pays fonctionnarisé à outrance crée du chômage dans la société civile... Pour plus de croissance, il faut éradiqué les fonctionnaires et les services publiques. Le Canada et la suède ont montrés la voix et son aujourd'hui des pays vertueux...
Réponse de le 05/06/2013 à 12:51 :
Éradiquer est un peu fort tout de même. Des fonctionnaires il en faut, mais pas trop. En France, nous sommes clairement dans le trop depuis trop longtemps !
Réponse de le 05/06/2013 à 13:16 :
Pour cela, fallait pas voter pour le rigolo à la caisse à outil!
Réponse de le 05/06/2013 à 14:08 :
Oui mais alors fallait-il voter pour l'AUTRE ou pour un autre ??? Réponse attendue avec fort intérêt !!!
a écrit le 05/06/2013 à 10:22 :
C'est normal avec nos politiques qui ne comprennent rien à l'économie de marché.
80 % viennent de la fonction publique et aucun ne sait comment fonctionne une entreprise.
Par ailleurs, la fiscalité débile touchant les actifs et les sociétés , provoque un manque de confiance et dissuade les entrepreneurs.
Réponse de le 05/06/2013 à 11:20 :
Dans ma circonscription pourtant aisée (au sens Hollandien), la candidate aux législatives venait du secteur privé et bien, elle a été battue par le professionnel de la politique (sous ministre des Anciens Combattants). On a les élus que l'on a choisi...
a écrit le 05/06/2013 à 10:18 :
Le CIR, un puissant aimant pour attirer les capitaux : tu parles, souvent il a pour fonction de ponctionner les subsides de l'état (fraudes au CIR en tous genres), sans aucune contrepartie, et même lorsqu'il est justifié (quelquefois) , dès lors que les études sont faites et les structures mises en place, la finalisation du produit ou du service est assurée dans des pays à fiscalité privilégiée
donc au final la collectivité paye mais n'encaisse jamais !
Belle réussite
a écrit le 05/06/2013 à 10:07 :
Il n'y aura que les socialistes pour s'etonner...ou nier.
a écrit le 05/06/2013 à 9:51 :
voir le trend sur plusieurs années,plat depuis 5 ans.Au nombre d'emplois potentiels,comparatifs interessant entre l'Alllemagne et la Pologne. Le diable est dans les détails...
a écrit le 05/06/2013 à 9:47 :
"un allongement de la fiscalité des entreprises" : bigre !?
a écrit le 05/06/2013 à 9:44 :
Un allongement de la fiscalité des entreprises, à quoi cela correspond t'il?
a écrit le 05/06/2013 à 9:41 :
Lorsque nous remplacerons les syndicats par des agences de notations indépendantes, le gouvernement entièrement et à parité... aux mains des socialistes ,par un gouvernement ou seul les compétences comptes , lorsque que nous diminuerons de 50 % la pression fiscale , lorsque nous supprimerons ISF, et le taux ridicule de 75 % ...Ben la France sera l'Eldorado de l'Europe....!
Réponse de le 05/06/2013 à 10:06 :
l'eldorado pour les spéculateurs, pas; pour les investisseurs
l'ennui c'est que les travailleurs ne peuvent pas se délocaliser
a écrit le 05/06/2013 à 9:18 :
Et pourtant la France n'a jamais autant attiré de sans papiers et autres profiteurs de notre généreux système de protection sociale qui viennent se faire soigner gratis. On est très frots pour faire fuir les bac + 8 qui sont obligés de s'exiler à l'étranger pour trouver du travail (chercheurs, jeunes diplômés, etc ..), et attirer les bac -8 (CMU, RSA, etc ...).
Réponse de le 05/06/2013 à 10:06 :
lol... qui a dit que la france n'etait pas championne du monde d'import export!! ;-))))
Réponse de le 05/06/2013 à 10:52 :
c'est sur qu'a voir votre niveau de réflexion la France n'est pas prête d?être attractive...même pas pour elle-même.
a écrit le 05/06/2013 à 9:11 :
Commençait? c'est une plaisanterie? il suffit de faire un petit tour du côté des grandes écoles pour voir où nos jeunes instruits trouvent leurs premiers jobs! 2/3 à l'étranger!
a écrit le 05/06/2013 à 9:00 :
Il faut faire table rase de l'existant, le système social français est un poids au développement (je ne parle même pas des retraites (système à la Ponzi ou Madoff), et qui est en train de faire couler le navire. Pour la relance, il faut un électrochoc, je pense qu'il faut un plan sur deux ans, où l'on supprimerait les prélèvements sociaux: salaire brut=salaire net (pouvoir d'achat augmenté, coût du salaire allégé=compétitivité), et la tva à 0% (attractivité pour nos entreprises sur le marché aux particuliers européens), et où l'impôt (sur les sociétés et les salaires) serait fixé à 33% dès 20.000 euros de revenu pour les particuliers et sans minima pour les bénéfices des entreprises.
Réponse de le 05/06/2013 à 10:36 :
NON..... Une TVA à 30 % ( par exemple !!!! ) permet de taxer les produits importés des pays à faible coût de main d'oeuvre pour REDUIRE ou SUPPRIMER les charges salariales .......et devenir COMPETITFS ...( calcul trop compliqué pour ceux qui décident . ??? )
Réponse de le 05/06/2013 à 11:45 :
la TVA taxe bien plus une voiture fabriquée en France qu'une voiture équivalente fabriquée en Roumanie. La TVA nuit à la compétitivité du made in France. Vous racontez vraiment n'importe quoi.
Réponse de le 05/06/2013 à 12:08 :
en baissant les charges salariales en France, ;on baisse le prix des produits fabriqués en france donc le prix de vente final baisse et permet aux travailleurs Français d'acheter made in France ...Trop de Français ont la CONNaissance attITUDE (CONNITUDE )
a écrit le 05/06/2013 à 8:52 :
Et c'est reparti sur le coût du travail... Non, la France ne sera jamais la Chine. Non, on ne rétablira pas l'esclavage, ni le travail des enfants pour que nos "entrepreneurs" et les investisseurs soient satisfaits. Si la qualité de vie de notre pays est reconnue dans le monde entier, c'est parce-que nous bénéficions d'une certaine protection, et que cette protection se paie. La majorité des français ne sont pas des investisseurs. Allez donc leur expliquer qu'ils passent après les riches américains.
Et aussi, allez donc expliquer aux retraités qu'il faudra également baisser leur "rente". Pourquoi après tout seuls les travailleurs devraient ils subir votre flexibilité de l'emploi ?
Réponse de le 05/06/2013 à 9:06 :
bisounours
Réponse de le 05/06/2013 à 9:14 :
c'est ça, gardons jusqu'à la mort toutes les avancées sociales, le monde bouge, sauvons la prime charbon pour les conducteurs de TGV ils l'ont gagné. Liberté, égalité, fraternité, mensonge, mensonge, mensonge
Réponse de le 05/06/2013 à 9:22 :
Le problème c'est que ce sont toujours les mêmes qui bossent et qui paient pour les autres.
Réponse de le 05/06/2013 à 9:51 :
Votre fameuse "protection" ne tombe pas du ciel et quand ceux qui payent auront tous fui ou n'auront pas de travail, il se passera quoi, à votre avis ?
Réponse de le 05/06/2013 à 10:11 :
Quand on ne peut plus payer un système on fait quoi ? On continu à augmenter les taxes et impôts au risque de le tuer définitivement où l'on fait les réformes nécessaires et les gains de productivité possibles pour le faire évoluer.
Non la France ne sera ps la Chine mais quoi que l'on en pense d'autres pays sont affamés et ils nous laisserons peu de chance sans un minimum d'adaptation de notre part.
Réponse de le 05/06/2013 à 10:43 :
le RSA n'est-il pas de l'argent alloué à des gens qui ne peuvent travailler pour qu'ils puissent se payer des articles fabriqués par des ESCLAVES ????
a écrit le 05/06/2013 à 8:43 :
mon mari en a tellement marre de bosser comme un fou et de se faire prendre pour un pigeon qu'il jette l'eponge. Donc, au lieu d'embaucher 2 ou 3 ingenieurs, il prepare son depart au canada. Et nous nous preparons a y investir tout l'argent dont nous disposons. Si nous memes ne voulons plus investir dans notre propre pays, pourquoi les etrangers le feraient ils ?
Réponse de le 05/06/2013 à 9:03 :
moi j'ai fermé ma boite (pas vendu mais fermé) et j'invite tous ceux qui le peuvent à s'expatrier afin que cette dictature se rende compte de leur bétise. j'espère que ça leur ouvrira les yeux... à moins qu'ils soient autistes
Réponse de le 05/06/2013 à 9:11 :
Je te signale que si tu vas au Quebec les impots sont tout aussi lourd pour un service moindre
Réponse de le 05/06/2013 à 9:23 :
peut être mais ils respectent les entrepreneurs, eux
Réponse de le 05/06/2013 à 10:06 :
Payer des impôts est une nécessité et pas un problème dans la mesure où il est équitable et ne sert pas à alimenter des puits sans fonds comme la fonction publique pléthorique ou les immigrés sans papiers par exemple. Donc c'est l'usage fait des impôts qui est contestable et non pas les impôts eux-mêmes.
Réponse de le 05/06/2013 à 10:10 :
ce ne sont pas les impots qui nous derangent, mais le non respect des entrepreneurs
nous revendiquons le droit d'etre respectes et reconnus pour notre contribution a la prosperite du pays.
En France, il y a d'un cote ceux qui se tuent a la tache, et de l'autre cote les profiteurs du systeme.
J'aime la mentalite nord americaine : aide toi, le ciel t'aidera. Cela encourage les efforts et non la faineantise.
Au quebec, les gens ont garde le sens de l'effort. Beaucoup ont 2 ou 3 jobs et etre assiste est mal vu.
Réponse de le 05/06/2013 à 10:25 :
Bon débarras ddr la France tiendra le coup, De Gaulle est mort depuis longtemps et notre pays est toujours là alors votre mari on en a rien à faire. Si j'ai bien compris vous allez sauver le Canada, heureusement que vous êtes là.
Réponse de le 05/06/2013 à 10:46 :
Ben c'est pas vous qui allez sauver la France en tout cas !! Difficile de poster un commentaire aussi creux ! Une réflexion économique de ce niveau là, ça en dit long sur la baisse du niveau scolaire français...
Réponse de le 05/06/2013 à 12:39 :
Stalinien de tous bords quitté la France,par pitié
Réponse de le 05/06/2013 à 12:41 :
Oui je maintiens ma réponse dès qu'il y a une difficulté ces soit disant patrons menace de partir et veulent quitter la France alors qu'il partent. Si tous les français faisaient pareil que ferions nous toustle monde est en train de payer. Alors vos commentaires sur la réflexion économique à dix balles vous pouvez les garder pour vous. Vous aussi vous voulez quitter la France parce que vous payez des impôts les moralistes de votre niveau on s'en passe. Ca me rappelle l'artisan qui était venu chez moi pour me proposer un devis en 4/4 américain consommant et polluant un max et dont son devis était supérieur de 60 % des deux autres concurrents locaux. Celui ci avait sa place au Canada comme mnk et vous peut être si vous avez la même vision des choses. Si chaque fois qu une mesure qui nous plait pas et il y en a, on devait fermer sa boite ou quitter son emploi la France serait dépeuplée, alors un peu de courage et continuons. Nous avons assez de moralistes dans ce pays et je comprends les avis contraires mais votre leçon sur le niveau scolaire français va directement dans ma poubelle car votre niveau ne semble pas émerger de la moyenne. Alors un peu de modestie attention à vos chevilles, elle gonflent et ça va devenir douloureux. Hollande devrait vous prendre dans son gouvernement car vous posseder toutes les facultés pour rentrer dans cette équipe qui nous conduit à la ruine.
Réponse de le 05/06/2013 à 13:27 :
@XP
Quand vous dites que tout le monde est en train de payer, vous mentez éhontément.
Le gouvernement demande à certains et uniquement eux de payer pour tout:
- payer pour le papy boom, les retraites, la dépendance
- payer pour la solidarité
- payer pour la paix sociale, la justice sociale
- payer payer payer
Ca vous dépasse que certains en ait marre de ne pas bénéficier des fruits de leur travail. Eh bien continuez à ne rien comprendre et apprêtez-vous à retrousser vos manches et à devenir modeste.
Réponse de le 05/06/2013 à 14:40 :
Encore une personne qui pense qu'elle est la seule à payer des impôts et à travailler. Vous oubliez que nous sommes des millions à le faire alors le fruit de votre travail vous en faites ce que vous voulez nous on en a rien à faire. Votre liste vous arrange vous avez oublié par exemple l'éducation nationale, à mon avis vous n'avez pas d'enfant, les hôpitaux, vous n'êtes jamais malade, la sécu n'en parlons pas vous n'avez jamais d'arrêt de travail, les équipements publics mais vous vous vivez dans votre sphère donc vous vivez dans un autre monde, vous pouvez m'indiquer l'adresse pour que je puisse moi aussi profiter du fruit de mon travail. J'admets comme tout le monde qu'il y a du gâchis mais pour ce point il faut s'adresser à nos gouvernants. Alors gardez votre modestie de pacotille et retroussez vos manches le pays compte sur vous et n'arrêtez surtout pas sinon je crois que la France disparaîtra rapidement. Tiens je vais demander des aides à l'état et si j'en obtiens je saurais que ça vient de votre poche et je serais ainsi très heureux travaillez car il n'a que vous qui avez les mains dans le cambouis.
a écrit le 05/06/2013 à 8:30 :
ca ft 30 ans que la france ' commence' a decrocher, mais la ca accelere, c'est tt.... une entreprise n'investit pas a 6 mois, et quand on s'implante, forcement, c'est pour un certain temps ( et vice versa!!!!!)..... les dernieres mesures prises ne devraient pas tarder a porter leurs fruits, vu que le reste de l'univers regarde le centre de l'univers avec des yeux ebahis, et que les gens dynamiques du centre de l'univers regardent l'herbe plus verte ailleurs
a écrit le 05/06/2013 à 8:27 :
il est evident que le probleme principal est l'attitude des autorites et des employes vis a vis des societes privees . Les autorites s'arrogent le droit d'intervenir en permanence . Les employes ( et leurs representants) essaient et souvent obtiennent par la politique ce qu'ils ne peuvent pas avoir par le simple jeu du marche . Et les autorites ( y compris les tribunaux dignement representes par le syndicat des magistrats) se sentent valorisees par un tel processus . Ajoutons le chasse aux "riches " et le tableau d'un pays ou il ne fait pas bon vivre pour les investisseurs est complet ... l'exemple a suivre est la Corse dont 80% de l'economie provient de l'etat .On y va tranquilles, avec y compris le developpement de la violence et de l'omerta ....
a écrit le 05/06/2013 à 8:27 :
"et si la France commençait à décrocher?"... le titre pousse a répondre "Oui". Mais le titre et sa conclusion sont faux. La vraie question à poser c'est "Et si le décrochage de la France commençait à être bien visible?"... Il est trop tard. On a décroché.
a écrit le 05/06/2013 à 8:18 :
A force de se montrer anti patron, de tirer contre les entreprises, de monter des taxes de toutes sortes, de ne pas être compétitifs,de manquer de flexibillité, d'avoir des sYndicats irresponsables etc..etc..il ne faut pas être étonné de voir les entreprises etrangères fuir la France.
Réponse de le 05/06/2013 à 8:45 :
Un peu simpliste la thèse "anti patron", "tirer sur les entreprises", etc. L'herbe est toujours plus verte ailleurs et ces discours populistes ne servent que ceux qui veulent bien y croire!
Que les "patrons" commencent à faire leur mia culpa après s'être pris pour des demi dieux durant des lustres! Interrogez vous sur la transmission des entreprises par héritage (ex type les Lagardère) très prisée en France et voyagez quelque peu, vous verrez le modèle US!
Il ne suffit pas de critiquer stupidement mais d'analyser en allant sur le terrain!!
La France est attractive, ce sont les Français qui le sont moins!!!
Réponse de le 05/06/2013 à 9:29 :
ceux qui ont vote hollande vont avoir l'occasion de montrer que ce sont des demi-dieux et qu'ils vont redresser le pays en creant plein d'entreprises... ca va etre drole
Réponse de le 05/06/2013 à 9:33 :
Bonne idée d'aller sur le terrain et de découvrir qu'il n'y a PAS QUE des entreprises type les Lagardère ... En plus, concernant la transmission des entreprises par héritage en France, quel français aurait pu racheter ce groupe ? Laisser filer le groupe à des investisseurs étrangers qui n'ont aucun intérêt en France si ce n'est que de tirer du pognon ?
Par contre, là où je suis d'accord, c'est vrai que certains français ne sonnt pas attractifs ...
Réponse de le 05/06/2013 à 10:02 :
@Jeffi"c: "La France est attractive, ce sont les français qui le sont moins". Vous avez je crois résumé la situation. Hélas, et c'est un constat que beaucoup (d'investisseurs/visiteurs) font en venant dans l'hexagone. Les français commencent à ressembler furieusement aux clichés dont on les affubles, où l'utilisation des superlatifs "la meilleure...()", "...() que le monde entier nous envie" faisait sourire, ceux-ci maintenant ennuient. Si des investisseurs -étrangers ou pas- sont immédiatement confrontés aux clichés français, par définition assez négatifs, l'attractivité décroche aussi.
a écrit le 05/06/2013 à 8:17 :
Un pays de rentiers moisis arcboutés sur le maintien de leurs privilèges et totalement bloqué par des institutions dépassées ne risque pas d'attirer grand monde en effet ...
Réponse de le 05/06/2013 à 9:22 :
Ce post date de 1789 ? Qui l'a fait ressortir ? En tout cas, si la France est un pays de rentiers, faudra me dire où ils se cachent .?.?.?....
Réponse de le 05/06/2013 à 9:59 :
@Dom : vous ne devez pas bien connaitre notre beau pays. Allez vous promener dans les beaux arrondissements parisiens, à Cannes, Deauville, Menton etc... et vous aurez la chance de voir la vraie France, celle de nos rentiers.
Réponse de le 05/06/2013 à 11:23 :
@Delphine :
1 - Vous êtes juste en train de me dire que le fait de voir des rentiers à Cannes, Menton, Deauville suffirait à dire qu'ils représentent la vraie France ? Moins de 1% de la population touche plus de 4000? net par mois (http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/07/25/derriere-le-grand-flou-des-classes-moyennes_1738014_823448.html), et ces 1% seraient représentatifs de la France ?
2 - Vous êtes en train de me dire que le fait de voir ces personnes dans ces lieux suffit à affirmer qu'ils sont rentiers. Le fait d'avoir une "grosse bagnole" ou une "grosse baraque" suffit pour avoir l'étiquette "rentier".N'est-ce pas un peu rapide et simpliste comme raisonnement ?
Je ne souhaite en aucun cas faire l'apologie des rentiers, mais il ne faudrait pas faire l'amalgame entre les rentiers et ceux qui ont gagné de l'atgent grâce à leur travail (argent pas forcément gagné au détriment des autres, contrairement à ce qu'on veut nous faire croire de plus en plus).
Ne vous trompez pas de cible, les français qui ont de l'argent ne sont responsables de la situation économique, ni de son attractivité.

a écrit le 05/06/2013 à 8:06 :
"Quant à la France, elle souffre d'une image désormais brouillée" à l'image de Flanby, mou, vacillant, hésitant, statique, rond et sans caractère. Changer de président, c'est maintenant!
Réponse de le 05/06/2013 à 8:55 :
C'est génial, les gens qui essaient de nous faire croire que la crise a commencé au lendemain de l'élection présidentielle.
Réponse de le 05/06/2013 à 8:56 :
Que de vieux clichés à deux balles...
Réponse de le 05/06/2013 à 10:24 :
Le président lui même a l'epoque de la campagne expliquait que la crise n'etait pas si importante que ça...
On peut donc en déduire qu'elle a empirée depuis qu'il a pris le pouvoir non?
a écrit le 05/06/2013 à 8:00 :
Plus on s'accrochera à l'Europe plus notre attractivité décrochera, les anciennes habitudes (investissement) que la France avait pour concurrencer ses voisins sont remplacé par la "concurrence libre et non faussée" décrété par Bruxelles qui ne concerne que les entreprises!
Réponse de le 05/06/2013 à 8:13 :
et on repart comme ....en 14...!!
a écrit le 05/06/2013 à 7:59 :
Ils nous bassinent avec l'attractivité, la compétitivité et leurs ratios moisis qui n'ont pas su prévenir les crises actuelles...
a écrit le 05/06/2013 à 7:58 :
L'attractivité d'un pays dépend du marché qui existe, de sa croissance, de sa stabilité politique. Les industriels, créateurs d'entreprises ne vont pas investir dans un pays en crise où les citoyens n'ont pas confiance dans leur avenir (ou dans leurs hommes politiques) et qui ne consomment plus.
Les grands groupes Français du CAC40 investissent mais dans les zones en croissance (dans les fameuses BRICS : Bresil, Inde, Chine, Russie, Afrique du Sud).
L'avenir de la France : + d'impôts (et + de fonctionnaires ou d'emplois aidés), + de chômeurs, - de créations d'entreprises. Cette politique de nivellement par le bas va conduire à l'appauvrissement des classes moyennes laborieuses (qui travaillent encore).
Réponse de le 05/06/2013 à 8:11 :
beaucoup préfèrent la REVOLUTION des CHRYSANTHEMES....nous battons en RETRAITE....
a écrit le 05/06/2013 à 7:56 :
La situation économique est instable:le cout du travail élevé engendre du chomage,ce qui augmente le cout du travail et alimente un cycle de décroissance.Il faut stopper cet enchainement en transférant sur l'énergie les charges qui affectent le travail.Ce transfert doit être significatif pour constituer le choc de compétitivité prévu par L.Gallois.Par pitié,lisez la note N°6 du CAE,page 14.Merci.
Réponse de le 05/06/2013 à 8:07 :
il faudrait peut-etre taxer le MANQUE D'ENERGIE DE BEAUCOUP .!!!!
Réponse de le 05/06/2013 à 8:39 :
c'est ça, taxons, taxons !!! le problème c'est qu'en france quand on créée une taxe, on la pèrinise et on en remet une couche, les prélèvements augmentent.Quand allons nous nous attaquez à la dépense de l'état, quand on vous dit que trop d'impôts tuent l'impôts, ce n'est pas une blague, la coupe est pleine
Réponse de le 05/06/2013 à 9:27 :
Oui,trop de taxes sur le travail tuent le travail.Bientot,les robots travailleront à notre place;qui payera nos retraites?Ils produiront des richesses mais n'auront pas de salaires;il faudra bien les taxer sur quelque chose?Il y a bien la TVA,mais ce n'est pas suffisant;et pourquoi pas l'énergie qu'ils consomment ou qu'ils produisent?Cela mérite un peu de réflexion.
Réponse de le 05/06/2013 à 10:42 :
a gepe001 , vous le savez pas , mais les robots n'ont pas de salaires mais ils paient les cotisations sociale d'un salarié bien vivant et meme un peu plus s'il travaille plus le robot l'état empoche plus , il faudrait sans doute plus de robots pour augmenter la productivité car vu le niveau de certains chômeurs avec un bac +6 et incapable de parler anglais courant ou de changer une ampoule , je fus effrayé , enfin taxer encore plus les robots ? , bon cela va inciter les entreprises a investir dans des pays a monnaie de singe et a forte coefficient de masse salariale non diplômée et avec un régime communiste qui fait croire des vessies pour des lanternes , car en plus de la démagogie écologiste sur l'énergie on est mal barré , il n'y qu'a voir des entreprises allemandes ce qu'elles pensent de l'arrêt du nucléaire et du cout pour les entreprises du tout charbon actuel et donc les prix sont en train de flamber
a écrit le 05/06/2013 à 7:49 :
Président normal, situation normale.
a écrit le 05/06/2013 à 7:43 :
Article sans aucune surprise hélas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :