Fichiers HSBC : Hervé Falciani va rentrer en France sous haute protection

 |   |  389  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'ex-informaticien de la banque HSBC en Suisse est recherché par la justice hélvète après avoir divulgué en 2009 des informations confidentielles, notamment sur des exilés fiscaux français. Il a annoncé son retour en France pour collaborer avec le fisc. Pour les autorités françaises, pas question de l'extrader vers la Suisse

Le périple européen d'Hervé Falciani continue. Ce franco-italien recherché par la justice suisse, arrêté à Barcelone en juillet 2012 puis placé sous protection en Espagne qui refusait son extradition, devrait revenir en France très prochainement. Yann Galut, député PS, a confirmé ce matin la mise sous protection de celui qui avait transmis à la France en 2009 une liste d'exilés fiscaux dans la banque HSBC établie en Suisse. Pour ce faire, Hervé Falciani a dérobé des fichiers bancaires confidentiels à cette banque où il travaillait en tant qu'informaticien.

Pas question d'extradition vers la Suisse

"Manuel Valls est très attentif aux demandes des "lanceurs d'alerte" et a une volonté politique de pouvoir assurer une protection à ces informateurs" a déclaré Yann Galut  Et d'ajouter: "dans l'affaire Falciani, aujourd'hui il y a une collaboration du gouvernement français pour protéger dans les jours qui viennent M. Falciani". Pas question, donc, d'extrader ce ressortissant français vers la Suisse, comme le demandent les autorités hélvètes. Notamment parce que le délit de divulgation du secret bancaire n'a pas du tout la même importance en France qu'en Suisse.

"Il faut que le gouvernement protège, s'ils le souhaitent et s'ils le demandent, ces lanceurs d'alerte et puisse exploiter les renseignements", insiste Yann Galut, rapporteur du projet de loi sur la fraude fiscale.

Collaboration avec le Parquet de Paris

Mardi, Hervé Falciani avait annoncé sur France 2, en duplex de Madrid où il vit en exil, son retour en France pour collaborer avec le fisc. Il devrait ainsi aider le parquet de Paris qui a ouvert le 23 avril une information judiciaire sur les conditions dans lesquelles des milliers de contribuables français ont ouvert des comptes non déclarés en Suisse chez HSBC.

Le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, avait également annoncé dans l'émission de France 2 que le gouvernement avait pris toutes les dispositions pour assurer sa protection. Le ministre avait confié craindre pour son "intégrité physique". Hervé Falciani avait été arrêté en juillet 2012 à Barcelone. Début mai, la justice espagnole a refusé son extradition vers la Suisse.

Pour aller plus loin

>> Les évadés fiscaux pourront se repentir et coopérer pour alléger leur peine

>> Fraude fiscale: l'exécutif présente son projet de parquet financier national

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/07/2013 à 16:59 :
je ne doute pas que Monsieur Falciani ait été animé par un grand patriotisme en dérobant des documents confidentiels, mais j'aimerais savoir de quoi il vit depuis quatre ans? D'amour et d'eau fraîche peut être?
Réponse de le 18/07/2013 à 12:37 :
La réponse est simple et vous trouverez cette réponse dans les média suisses qui ont suivi l'affaire depuis le début: Ce Monsieur s'est fait repéré par la justice suisse parce qu'il s'était rendu au Liban pour vendre les données de la banque HSBC. Nul doute que depuis, il monnaie ses "services"
a écrit le 11/07/2013 à 11:15 :
"Hervé Falciani va rentrer en France sous haute protection"? Parce que sa perruque et ses fausses lunettes médicales ne lui suffisent pas à garder l'anonymat? Pourquoi est-ce que l'état devrait lui payer une haute protection, protection que la justice française ne fournit pas aux témoins dans les affaires de justice ayant une relation avec des cercles dangereux comme les mafia ou le grand banditisme? Ne serait-ce pas par hasard pour faire un grand écran de fumée médiatique pour que le bon peuple regarde ailleurs?
a écrit le 10/07/2013 à 15:22 :
http://www.village-justice.com/articles/Comptes-bancaires-declares-etranger,14746.html
a écrit le 16/06/2013 à 13:05 :
Mais que font les "ANONYMOUS" ?
Ces fameux "craquers" de l'informatique prétendent pouvoir infiltrer n'importe quel ordinateur. Je leur donne des pistes : On s'en fout de savoir que vous êtes entré sur le site de Belin, springles ou autres... Nous on veut que vous alliez sur les ordi de Falciani, Condanin Gerbier, Woerth, Cahuzac, Takiedine, Copé, cazeneuve, Moscovici, Fabius, Bettencourt, Géant, Le pen,Guaino, Melenchon... Bref, l'ensemble de la classe politique et financière. Mais aussi, des entités comme Bercy, le syndicat de la magistrature, les médias, les fondations, google, facebook, amazon, total, areva....
ET DIFFUSEZ, DIFFUSEZ !!!!!
Ps: Que la révolution numérique serve les peuples et non ce système corrompu !
a écrit le 15/06/2013 à 14:04 :
Falciani lanceur d'alerte: ajoutons un peu de comique au comique.
Falciani a été dénoncé aux autorités suisses par les autorités libanaises alors qu'il essayait de VENDRE un listing de clients. La justice genevoise l'a entendu, puis relâché en attendant les poursuites éventuelles, comme cela se fait dans un pays démocratique; il en a profité pour fuir la justice.
Quant à sa collaboration avec le fisc, je rappelle que Falciani était informaticien, sans aucun contact avec la clientèle. La seule chose qu'il pourra transmettre, c'est sa connaissance de la syntaxe SQL (SQL pour les nuls: 30? à la FNAC).
Si il y a quelque chose à protéger, c'est bien le sens du ridicule de l'état français.
a écrit le 14/06/2013 à 20:57 :
Elle est où cette liste. Pourquoi n'est elle pas diffusée , Combien va couter cette protection au contribuable français ?
Réponse de le 16/06/2013 à 13:21 :
Elle est ou ?
Dans la main de ceux qui frodent, nous éduquent et nous dirigent !
C'est comme pour la moralisation de la vie politique suite à l'affaire Cahuzac, cette lois est entre les mains de ceux qui frodent, nous éduquent et nous dirigent. Et comme par hasard, nos parlementaires élus par nous font fondre ces contraintes comme peau de chagrin afin qu'ils continuent. C'est comme si on donnait la possibilité à un condamné à mort d'appuyer ou pas sur le bouton que le fera passer à trépas, il aurait bien raison de ne pas appuyer le bougre !
a écrit le 14/06/2013 à 20:55 :
Je me félicite de ne pas avoir mes sous en Suisses, mais à ...
Réponse de le 16/06/2013 à 13:42 :
Fais attention "élu ps", maintenant que tu sais qu'on nous surveille (pas qu'au USA ne soyons pas naif, c'est tellement simple) ton adresse IP, même si nos commentaires sont anonymes, est facilement repérable, il suffit d'appuyer sur un bouton...un peu comme quand tu as validé ton compte... mais ou ? en France, à l'étranger, déclaré ou pas. Je crois que c'est cuit pour toi...ah mais non pardon, c'est tes potes qui dirigent. Du coup c à moi de m'inquiéter ? Suis perdu...
a écrit le 14/06/2013 à 17:13 :
C'est étonnant comme une frontière peut changer le travail d'un journaliste: En Suisse, tous les médias ont expliqué le scénario suivant: Falcani vole les données; il part au Liban pour les vendre; le Liban avertit la Suisse qui arrête le Monsieur sur sa place de travail. En France, le scénario est : Falcani choqué par ce qu'il voit décide de se transformer en Zorro et quitte la Suisse pour donner les données (trouvées par hasard, ce n'est pas du vol) à la justice française. Qui ment dans cette histoire?
a écrit le 14/06/2013 à 17:06 :
"Hervé Falciani a dérobé des fichiers bancaires confidentiels à cette banque où il travaillait en tant qu'informaticien"... Si il avait fait la même chose chez Renault ou chez Total, il aurait fait 10 ans de prison pour vol, espionnage industriel et autres délits. Là, c'est un héros! Quelle est belle la politique politicienne! Cela fait vraiment envie d'en faire...
a écrit le 14/06/2013 à 14:36 :
Hollande nous prend vraiment pour des nouilles: En quoi ce Monsieur peut aider la France? 1° La justice est déjà en possession des données de Falcani depuis plusieurs années (Procureur Mongolfier) 2° Les services de sécurité (la gendarmerie, l'armée, les services de contre espionnage) ont suffisamment de spécialistes pour faire parler ses données. Ce type n'est là que pour le spectacle médiatique!
a écrit le 14/06/2013 à 14:23 :
Falcani ne vit pas en Espagne en exil. Il s'est simplement fait arrêté par la douane espagnole et il a dû rester en Espagne jusqu'à ce que la justice espagnole prenne position sur la demande d'extradition de la justice suisse
a écrit le 14/06/2013 à 13:02 :
Supprimons les banques nationales qui seront remplacées par une seule banque mondiale pour particuliers (avec filiales étatiques) qui collectera les données de tous les clients dans le monde . Ainsi plus de fraude individuelle fiscale possible ! Problème : qui va contrôler cette super entité mondiale ? Après ou en même temps créons une banque mondiale pour entreprises sur le même schéma pour la encore éviter la fraude fiscale !
a écrit le 14/06/2013 à 1:23 :
Comment les gens normalement constitués peuvent condamnée cette fraude massive..falciani n'a pas tort mais le système bancaire helvète fraudogene...
a écrit le 13/06/2013 à 20:10 :
Pitoyable histoire d'un looser
a écrit le 13/06/2013 à 19:52 :
Les prochaines election vont etre animes avec ces afaires de linges sales il va y avoir du sport ce serais marant s il ne sagisse pas de l argent qui manque dans les caisse de l etat et letat c est nous TOUS QUI PAYONS PLUS D INPOT A CAUSSE DE SES GENS OU SONT MALHONNETES dire que lon dit de ses gens la que cest des gens de la bonne societe???? OU SOT NOS VALEURS FRANCAISSE,,?? que soit dissant tout les pays envies???
a écrit le 13/06/2013 à 19:38 :
Protection policière!!!???
pendant combien de temps

il va passer le reste de ses jours à regarder derrière lui
et à se chercher un job,car quelle société va embaucher un homme qui
a trahi son employeur?
Réponse de le 14/06/2013 à 0:05 :
@minaccia et Clovis: c'est vrai qu'en France, on préfère rentrer dans le bureau du chef en marche arrière et renoncer à son intégrité :-)
a écrit le 13/06/2013 à 19:29 :
ils y en n'a qui vont faire dans dans leurs culottes, l'ancien gouvernement UMP qui avait acheter ses liste et les avait falsifier pour ne pas que certains non apparaissent . ont va rigoler ses prochains mois avant les élections !!!!!!
a écrit le 13/06/2013 à 19:12 :
Il, a touché sans doute une bonne paie pendant des années en CHF. Ce n'est pas un personnage intéressant . De toutes façons la délation est un sport national français (1940-1945). Il paiera tôt ou tard.
Réponse de le 17/06/2013 à 17:35 :
Un honnête citoyen ne se rend pas au Liban pur essayer de vendre les données qu'il a volé chez son employeur
a écrit le 13/06/2013 à 19:12 :
c'est pas le mec (zorro ou zero) qui voulait vendre ses fichiers au libanais?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :