Pierre Moscovici n'exclut pas de nouvelles hausses d'impôts en 2014

 |   |  189  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre de l'économie estime que le gouvernement pourrait être contraint d'accroître la pression fiscale en 2014 si la croissance n'est pas de retour.

L'exécutif se prépare-t-il à de nouvelles hausses d'impôts ? C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre Pierre Moscovici ce week end, à l'occasion des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence. Le ministre de l'Economie a ainsi reconnu que 2014 pourrait être une nouvelle année de progression de la pression fiscale. Tout dépendra « de l'état de l'économie française » a-t-il néanmoins précisé.

"En 2014, nous limiterons la hausse des prélèvements obligatoires à 0,3 % du PIB (environ 6 milliards d'euros, NDLR) et je souhaite que ce soit la dernière année où ils augmenteront", a déclaré le ministre au Parisien. "J'ai exprimé ce souhait, ce n'est pas par rapport au gouvernement ou à quiconque, c'est par rapport à l'état de l'économie française", a expliqué à Aix M. Moscovici.

Il a rappelé que pour 2014, le projet de budget prévoyait 14 milliards d'économies dans les dépenses et entre 0,2 et 0,3 % du produit intérieur brut (entre 4 et 6 milliards) d'augmentation des prélèvements obligatoires. Pour Pierre Moscovici, après 2014, les prélèvements obligatoires pourraient "connaître une pente qui soit celle de la stabilité, puis de la diminution".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/08/2013 à 15:27 :
En effet nous avons un sursaut de croissance mais malheureusement DES TAXES ET DU CHÔMAGE , j'espère que leur type de "croissance" sera très vite stoppée !
a écrit le 09/07/2013 à 22:26 :
Toujours pas de croissance, pourtant Moscovici, son chef et ses sbires font des incantations tous les soirs, mais nada, soeur Anne ne voit toujours rien venir. Ils nous prennent vraiment pour des demeurés.
a écrit le 09/07/2013 à 18:44 :
De toute façon la solution: c'est de créer des taxes et de nouveaux impôts à chaque fois que les caisses sont vides. Ce n'est pas un soucis pour ceux qui nous gouverne seulement les rentrées de trésorerie ne sont pas toujours à la hauteur de leurs espérances, alors ils reviennent à recréer de nouveaux impôts et taxes. Quelle ereur de gérer de cette façon aussi irrésponsable, ils devraient comprendre que le cosommateur à des possibilités limités
a écrit le 09/07/2013 à 18:36 :
Allons-nous crever en disant merci ? Où est le peuple de FRANCE ? Il dort ?
Réponse de le 10/07/2013 à 23:01 :
Les français ont voté pour ces nuls. Où sont passé ces électeurs?
a écrit le 09/07/2013 à 12:52 :
On publie un déficit pour mai de 72,6 milliards? cela fera combien en fin d année ? Combien d impôts ? Combien d emplois publics supprimés ? Combien de millions de chômeurs à venir ? Combien pour les retraites avec la réforme du calcul ? Les impôts, c est 50 milliards, prévus à 74 en fin d année. Vont-ils doubler ? La compétitivité et la croissance, c est pour quand ? Allons-nous à la faillite de l Etat ? Le niveau de vie est usurpé? en route pour la misère ! On augmente la bière de 15%... on tue la consommation ! Pareil pour la automobile par l élimination du consommateur !
a écrit le 09/07/2013 à 10:19 :
Si ces hausses d'Impots sont justes et expliquées clairement au peuple, avec une certaine pédagogie,alors pourquoi pas ?. Mais le mal est profond, et la grosse erreur des politiques est de croire qu' un hypothétique retour à la croissance parviendra,seul, à soigner le mal. On a mangé trop "gras" pendant des années. Un régime frugal s'impose. Il faut cependant définir de nouvelles auxquelles les plus entrepreneurs entreprenants d'entre nous auront envie d'adhérer ....vaste programme!
a écrit le 09/07/2013 à 9:10 :
Le Président nous aurait il menti en declarant les impots n'augmenteront pas en 2014
Réponse de le 09/07/2013 à 9:48 :
Si vous croyez à ce qu'il dit vous êtes pas au bout de vos étonnements!
Réponse de le 15/08/2013 à 15:30 :
Cela ne sera ni la première ni la dernière fois hélas! Amoins qu'il soit viré Manu militari.
a écrit le 09/07/2013 à 2:17 :
Il faut bien qu'il y ait des payeurs pour redresser le pays. On ne touche pas aux privilèges des élus. Enfoncez-vous bien ça dans la tête !
a écrit le 09/07/2013 à 1:07 :
non seulement il n'exclut pas, mais c'est une évidence, ils ne savent faire que ça, recruter, dépenser, taxer !!! le mille feuille, les régimes spéciaux, les caisses noires des députés et sénateurs, l'inefficacité des services publics qui pourraient nous donner plus de service avec 30% de moins de dépense, de quoi autofinancer la relance et l'emploi ??? ah non ! pas vu !! nous on sait pas économiser ni gérer, on n'a pas appris, on n'a pas fait de stage dans le pricvé mon bon monsieur !! alors ils sont payés pour quoi faire ces bons à rien ???
Réponse de le 09/07/2013 à 12:36 :
n'oubliez pas qu'ils ont fait l'ENA ! ( ECOLE NATIONNAL DES ANES)
a écrit le 09/07/2013 à 1:01 :
il y en a qui paye si peu d'impôts qu'ils sont prêt à cotiser à l'UMP!
acheter des mug à la noix avec écrit dessus nicolas reviens!
mais qu'il donnent donc cet argent pour rembourser l'augmentation des dettes sous sarko!
d'ailleurs il montre l'exemple avec ce qu'il gagne il va "donner 7000 euros" (son argent de poche!! pour rembourser les millionns d'euros perdus par son parti qui prone la réduction des dépenses, mais qui est en superdéficit et qui continue à faire des colloques, des congrès, des réunions où tout le monde se baffre gratis!
stop
payez donc vos impôts maintenant, c'est ce que vous n'avez pas payé avant!!
Réponse de le 09/07/2013 à 3:51 :
et moi je suis pour les personnes de gauche paye unique les impots
pas les autre
Réponse de le 09/07/2013 à 7:17 :
Comment vous savez-ça vous, que l'UMP ne payait pas d'impôts avant !!!........
a écrit le 08/07/2013 à 23:25 :
Un petit coup a gauche, paf une névrose, un petit coup a droite, paf une autre névrose, les deux partis historiques s'amusent bien dans ce ping pong avec vos têtes et le jour ou vous l'aurez compris, vous aurez tous fait un grand bout du chemin. C'est un réflexe typiquement français de continuer d'y croire, les anglais disent qu'on est les seuls. Attendez, non, je n'ai pas dit FN, ho la la, non surtout pas, non mais quoi..!!!
Réponse de le 09/07/2013 à 0:14 :
les français n'en peuvent plus ils partent oui ils partent un peu en vacances car ils en besoin de se reposer de cette terrible année !!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 08/07/2013 à 22:15 :
Jure l'année prochaine nous n'augmenterons pas les prélèvements obligatoires.......
a écrit le 08/07/2013 à 21:04 :
bons a rien de socialos bobos
a écrit le 08/07/2013 à 20:51 :
Quand nous reviendrons au pouvoir nous montrerons à ces incapables de socialistes comment redresser une situation budgétaire calamiteuse.
Vivement 2017.
Réponse de le 08/07/2013 à 21:12 :
Déjà 2014 ça sera une grosse claque pour gauchistes ! Et en 2017 on les achève ! HOLLANDE ET TA CLIQUE DÉMISSION
Réponse de le 09/07/2013 à 0:17 :
pourquoi vous ne l'avez pas redressé pendant vos dix années au pouvoir, cette "situation budgétaire calamiteuse", ? Comment avez vous pu être aussi mauvais, vous les élus UMP?? Les socialistes au pouvoir sont des incapables, OK, mais vous?? VOUS????? QU'AVEZ VOUS ÉTÉ????
Réponse de le 09/07/2013 à 1:41 :
Chirac a toujours eu la trouille de la rue. Nicolas Sarkozy a du affronter 4 crises et récessions mondiales, imprévues par quiconque, 4 Crises majeures sur cinq ans, pendant lesquelles les rentrées fiscales à taux constant chutent tout naturellement. Les Grandes Réformes devaient etre menées en meme temps que l'Allemagne 97-2002, indolores par la forte croissance de l'époque : Jospin-Aubry ont tout dépensé et rien réformé, contrairement à l'Allemagne de l'époque de Schoerder et laissé le boulet ruineux des 35H, et celui des retraites, et de nouvelles dépenses et structures couteuses : car il fallait battre le Président Potiche et sans pouvoirs en cohabitation : donc ne surtout pas réformer.
Réponse de le 10/07/2013 à 11:18 :
Excellent résumé. Et les boulets socialistes: 35 heures qui ont plombé la compétitivité, retraite à 60 ans ramenés péniblement à 62 ans par Sarkozy, ISF confiscatoire pour faire fuir les capitaux, inflation de la fonction publique pour aggraver les déficits, tout cela continue de nous tirer vers le bas. Dernier effet en date: les investissements industriels étrangers sont en chute libre. Qui a envie de construire une usine en France aujourd'hui ? Personne !
a écrit le 08/07/2013 à 20:29 :
Il est parfaitement normal que la population demande une évolution positive de sa situation. A partir du moment où l on écrase la production, cela devient pervers. Alors se pose la question du disfonctionnement. Les allemands ont rétabli leur production, pas nous. Nous sommes dans une logique de sauterelles sur un champ de blé. A qui profite le crime ? De quels riches vous parlez ? Vu l ampleur du déficit et le remboursement de la dette à réaliser pour retrouver la croissance donc l emploi pour ceux qui n en ont pas? les factures tombent.
a écrit le 08/07/2013 à 20:28 :
J'ai laissé filer un gros contrat. Il aurait fallu que j'embauche. Au niveau actuel de prélèvements, cela m'aurait finalement couté plus cher que ce que cela rapporte. Je ne vais pas en plus prété l'argent pour acheter la corde pour me pendre.
a écrit le 08/07/2013 à 20:04 :
IL a l'air de bien profiter de tous ces bons repas , apéros au frais de la princesse ce bon Moscovici !
Réponse de le 08/07/2013 à 20:17 :
Il était un peu gras du bide le nain en cours de mandat, ne parlons pas du gros actuel dont le poids fait du yoyo !
Réponse de le 09/07/2013 à 1:24 :
La Gastronomie des Grands Chefs Cuisiniers de l'Elysée et de Matignon, Vins, boissons, eaux minérales, à usage privé ou familial, Leurs Appartements Privés des deux palais, Séjour à Brégençon ou à la Lanterne, partie touristique et privée en voyages officiels, Leurs frais kilométriques réels de transport (avion-train-voiture) travail/domicile-week-end-vacances, leurs vêtements de Couturiers, blanchisserie, coiffeur, chaussures de luxe, doivent absolument etre chiffrés, et venir, en avantages en nature, en ajout de leur rémunération IMPOSABLE à l'impot sur revenu + C.S.G. Meme Règle pour tout le gouvernement, et collaborateurs(trices) : "Moi Président, Je" se proclame plus "normal" que quiconque : si "le changement c'est maintenant" la promesse de "normalitude" est déjà bien bafouée et abusée. C'est vrai que son teint de visage est plus rouge, qu'avant l'entrée au palais, et le menton et le cou ne font plus qu'un : ho que, les croissants maisons, jus, du palais, la gastronomie et les vins du palais sont consommés sans modération. " Président Normal !! " et "Français Normal" n'ont pas la meme signification concrète.
a écrit le 08/07/2013 à 19:53 :
français arretez de gémir:vous n'arretez pas de réclamer sans cesse de nouveaux équipements,de nouveaux services et la possibilité de consommer sans travailler!la démocratie fait que les politiques accèdent a vos demandes,mais ils vont se rebeller un jour ou l'autre et vous présenter la facture de vos demandes!
a écrit le 08/07/2013 à 18:57 :
Les pauvres petits riches qui viennent sur ce site pour se plaindre car ils payeraient trop d'impôts sous la gauche alors qu'ils se sont engraissés sur le dos de peuple grâce à la droite. Vraiment, ceux quoi se plaignent de ceci ne me font pas pitié et méritent ce qu'ils méritent : payer ceux qu'ils devaient dès le départ !
Réponse de le 08/07/2013 à 19:11 :
Mon pauvre ami !
Réponse de le 08/07/2013 à 19:23 :
Mon dieu !
Réponse de le 08/07/2013 à 19:27 :
Tu n'as pas fait l'ENA par hasard ? les pauvre petits riches sont entrain de se barrer, ceux qui râlent ici, c'est pas les riches, quand il veut râler, il s?achète un journal, et écrits ce qu'il veut dans un article consacré. Moi je râle parce qu'on me demande de toujours payer plus, et je ne voit aucun efforts, toujours les mêmes gaspillages, toujours la même gabegie, toujours les même détournements. Tu ne dois pas payer d'impôts, car, quand on paye des impôts, et on a du mal à joindre les deux bouts, et on nous demande de payer d'avantage d'impôts et de taxes, eh ben , on râle. Jusqu?à preuve du contraire, il n y a pas que les riches qui payent des impôts, je dirais même que la majorité de ceux qui payent les impôts ne sont pas riches et de loin, mais tu n'as pas l'honnêteté intellectuelle de dire que non seulement tu ne payes pas d'impôts, mais en plus tu vies sur le dos du contribuable, et comme tu te crois malin, tu te caches derrière les riches pour en avoir d'avantage. La politique de toujours plus d?impôts va finir par délégitimer l'impôt, va finir par tuer les entreprises, va finir par mettre tout le monde au chômage, va mettre tout le monde sur la défensive, mais ça, c'est pas grave, et les faits son têtus, mais on pourra toujours vivre d'amour et d'eau fraîche. Idéologie imbécile quand tu nous tiens.
Réponse de le 08/07/2013 à 19:48 :
Vous comprenez pourquoi la France est morte ?
Réponse de le 08/07/2013 à 19:50 :
Bravo !
Réponse de le 08/07/2013 à 19:56 :
Euh...en français, ça se traduit par quoi, au juste?
Réponse de le 08/07/2013 à 20:14 :
@A gauche toute...Les socialos taxent aussi les pauvres comme par exemple en augmentant de 17 % les prélèvements sur les auto-entrepreneurs. La gauche non plus jamais ça.
Réponse de le 08/07/2013 à 20:18 :
C'est surtout que les harpagon de service, à part leur pognon, ils n'ont aucune compagnie...
Réponse de le 08/07/2013 à 23:42 :
C'est clair, "A gauche toute" ne comprend rien à l'économie, il est fonctionnaire. Il y en a, comme lui, 2 millions de trop.
a écrit le 08/07/2013 à 18:38 :
On a les meilleurs, des specialistes de : "Qui c'est qui depensera tous les sous le premier"
a écrit le 08/07/2013 à 18:37 :
Excellent Mosco, ça fera trois ans qu'il nous servent avec l'autre excellent FH pas d'impôts si la croissance... On les a pas élu pour déterminer un plan d'action pour faire de la croissance ? Sinon, ici, j'ai un excellent rebouteux, un peu gourou, cataplasmes, incantations, danse du totem, je le le convoque ? Je suis sûr qu'il est bien moins cher... Accessoirement la finance anglo saxonne, on peut toucher ? Mais qu'est ce qu'on fait là, avec ces zèbres impuissants...!!! FK /mosco impuissants, NS/fillon impuissants, ça fait beaucoup d'impuissants et le viagra alors, moins cher lui, le brevet est tombé !!!
a écrit le 08/07/2013 à 18:08 :
UNE SEULE CHOSE EST SURE , CE GOUVERNEMENT INCAPABLE ET SON CHEF ELU PAR DEFAUT NE FINIRONT PAS LEUR MANDAT. PRENEZ DATE .
Réponse de le 08/07/2013 à 19:47 :
PUISSIEZ-VOUS AVOIR RAISON ?
Réponse de le 08/07/2013 à 20:19 :
Je ne sais pas ce que vous entreprenez à 18:08 mais ça a l'air bien cool...
a écrit le 08/07/2013 à 18:08 :
Mais, mais, ces gros lard de politicard qui engrange l'argent du contribuable eux a quand prendront il dans leur poches
a écrit le 08/07/2013 à 17:53 :
La résistance monte contre le fascisme fiscal. Ami entends tu..
Réponse de le 09/07/2013 à 22:33 :
et contre le MEDEF qui pille le pays, contre les députés qui se goinfrent, c'est pour quand la résistance ?
a écrit le 08/07/2013 à 17:44 :
Ce Moscovici semble de plus en plus gras .
Il va falloir l'aider à se mettre au régime !
a écrit le 08/07/2013 à 17:43 :
continuez comme cela mr Moscovici , je pense que les guillotine et echaffaud vont ressortir de l'ombre du château de versailles ,
Réponse de le 08/07/2013 à 18:25 :
Et les crocs de boucher, vous oubliez les crocs de boucher ?
Réponse de le 08/07/2013 à 20:52 :
Crocs de boucher, Karcher..l'autre n'y allait pas avec le dos de la cuillère.....et il a fait quoi, au juste??? MDR
a écrit le 08/07/2013 à 17:35 :
la marionnette de DSK déteste les francais, il ne combattra pas l'évasion fiscale, il ne combattra pas la fraude fiscale, il ne combattra pas la fraude à la TVA, il ne fera pas payer la crise à ceux qui l'ont organisé, il favorisera la banque Lazard ETC ...
a écrit le 08/07/2013 à 17:15 :
Oui mais !!! "Moi Président Je" a fait une promesse Grandiose et Sublime, répétée durant toute la durée de sa campagne " Je Vais Réenchanter le Reve Français" sauf à ce qu'il ait menti, ou confonde reve et cauchemard, tout est Merveilleux : n'est ce pas ? Car, de Surcroit, "Moi Président Je" a suffisamment répeté qu'il ne promettait que ce qu'il pouvait tenir.
a écrit le 08/07/2013 à 17:09 :
EN 2014 ILS AURONT ETE MIS DEHORS APRES LES ELECTIONS EUROPEEENNES§§
Réponse de le 08/07/2013 à 17:27 :
Si le 10 septembre nous sommes suffisamment nombreux à réclamer sa démission, cela pourrait se faire avant. Soyez au rendez vous lors des grandes manifs, en espérant que les CRS et l'armée soient avec nous.
Réponse de le 08/07/2013 à 18:01 :
mais ils ne partiront jamais , ils sont trop fieres , il va falloir les sortir à coup de pied dans le derriere pour les faire sortir de leur poste , il va falloir monter à l'assaut des ministeres, c 'est ca la solution
Réponse de le 08/07/2013 à 20:20 :
J'attends toujours avec impatience le spectacle de la révolution des rentiers...
Réponse de le 08/07/2013 à 20:21 :
Dans tes rêves : y a plus d'armée... c'est tout juste s'ils peuvent aligner trois brigades !
a écrit le 08/07/2013 à 16:57 :
A lire les commentaires,on a l'impression qu'on vit en corée du nord!Désolé,mais moi je vois des bouchons pour partir en vacance des touristes partout et beaucoup de français avec des gros bides
Réponse de le 08/07/2013 à 17:53 :
:-D
Réponse de le 08/07/2013 à 18:19 :
s`ils mangeaient correctement et moins de trucs premier prix, ils auraient moins de bide. Et s`ils avaient de l`argent, au lieu de prendre la 206 pour aller au camping de Saint Brieuc, ils prendraient l`avion pour aller en Afrique du Sud. Vous voulez leur enlevez leur "pouvoarrr d`achat", et leurs derniers petits plaisirs?
Réponse de le 08/07/2013 à 18:30 :
Et vous avez quoi contre les campings de St Brieuc ?
Allergique à la coquille St Jacques, peut-être ? Ou aux cocos de Paimpol ?
a écrit le 08/07/2013 à 16:46 :
Y a pas de fric dans les caisses, mais on va quand même guerroyer à droite et à gauche, saupoudrer les dons en Tunisie et ailleurs. Il n'y a pas de solution à l'augmentation des impôts (car le contribuable paie bien évidemment les guéguerres et les dons), si ce n'est une éviction par la force de tous ces politiques pourris jusqu'à la moëlle !!!!
a écrit le 08/07/2013 à 16:38 :
Quelle imagination !
Pressurer davantage les français les conduit à moins dépenser (donc moins de recettes pour l' Etat, moins de profit pour les entreprises et moins d'emplois) et à plus épargner (avec les mêmes conséquences que ci-dessus).
Vive Ubu !
Réponse de le 08/07/2013 à 17:39 :
Enfin un commentaire de bon sens! Il est évident que si le pouvoir d'achat du client, celui qui fait vivre les entreprises et crée leur richesse, diminue en raison du transfert des charges patronales en plus de ses charges salariales, ce sera lui qui imposera au commerçant, au chef d'entreprise SON prix de vente. Et s'il n'accepte pas, il ira voir ailleurs, car ailleurs il y aura obligatoirement un libéral Sarkozyste aux abois qui s'inclinera devant le client, celui qui le fait vivre, et qui acceptera ses conditions. Il faut que les libéraux rentrent dans leur petite tête que sans clients pas d?entreprises et que sans entreprises il n'y a pas de clients : c'est quand même pas compliqué l'économie, bon Dieu! Clients-salariés et entreprises = même combat!
a écrit le 08/07/2013 à 16:35 :
Ils cherchent à mettre notre nation par terre pour en faire une région européenne.... les fourbes..
a écrit le 08/07/2013 à 16:20 :
HOLLANDE TIENT SA PROMESSE D'UN PAYS DE FONCTIONNAIRES EN SURNOMBRE SURPAYES A FAIBLE PRODUCTIVITÉ, DE L?ABSENTÉISME... ADMINISTRATIONS SANS UTILITÉS OU EN DOUBLONS... ET POUR LA MAJORITÉ DU PRIVE TRAVAILLE PLUS POUR GAGNER MOINS, SUEUR, CHÔMAGE, LAMINES PAR LES IMPÔTS, TAXES ET... LARMES. RIEN D?ÉTONNANT D'UN PRÉSIDENT ÉNARQUE ET D'UN GOUVERNEMENT DE FONCTIONNAIRES N'AYANT JAMAIS MIS UN PIED DANS LE SECTEUR MARCHAND !!!
Réponse de le 08/07/2013 à 17:38 :
Hollande est un incapable, l'affaire est entendue, mais rappelez moi qui a fait 600 milliards de dettes en 5 ans
Réponse de le 08/07/2013 à 18:16 :
@Thierry_R ... Je ne supporte aucun des 2 nains, mais a la décharge du nerveux, il n'est pas responsable de l'ensemble des 600 milliards. Il y a en effet eu une crise grave qui eclate en 2007-2008, et qui sevit toujours. Le gros nain, lui va faire aussi mal.
Réponse de le 08/07/2013 à 20:26 :
Au rythme auquel il est parti, le gros nain va faire AU MOINS aussi mal, mais est surtout parti pour exploser le record d'endettement! Il est en train de ruiner le pays. Je suis parti chercher du travail ailleurs, et j'en ai déjà trouvé en Allemagne.
a écrit le 08/07/2013 à 16:08 :
Je ne sais plus quoi penser de nos gouvernements successifs. Droite, Gauche, quelle différence fondamentale pour les salariés ? Quelle différence pour les Artisans, les TPE ?
Mais enfin on parle de politique, de personnes qui ne sont plus connectées à la réalité, aux difficultés, aux pressions et tensions financière de la vie quotidienne quelles soient professionnelles et/ou personnelles.
Messieurs les politiciens, si vous arrêtiez un peu de compter les voix, de penser à préserver l?avenir de votre parti et si vous faisiez simplement votre travail. Pas le travail électoral, non, celui de diriger un pays pour son avenir, pour que chacun est droit au Respect, à la justice, à la reconnaissance, à la dignité et surtout à un peu d?équité.
Pourquoi tant de complications ? pourquoi tant de différences sociales ? pourquoi tant de taxations directes et indirectes ? Pourquoi tant de mensonges ?
Ce n?est pas un problème de clivage droite ou gauche, depuis des décennies ni les uns ni les autres n?ont su faire grandir la France. Bien au contraire la France n?a cessée de s?appauvrir, la France n?a cessée de perdre son identité, la France ne cesse de se dégrader par son immobilisme, son manque de direction, son manque de dynamisme, son manque de réformes nécessaires dans ses règles, dans son droit, par son laxisme face aux véritables problèmes qu?il faut résoudre, dans ses valeurs d?intégrité, d?éducation, de sécurité, intégration, d?appartenance, de civisme, de richesses intellectuelles et manuelles. Il me semble que votre problème tourne autour de l?argent, la monnaie sonnante et trébuchante. L?argent, rapide, gratuit peut être une nécessité, il ne peut être une finalité.
J?entends dire « ce n?est pas en prenant aux riches que les pauvres seront moins pauvres », Certes mais ne peut on se poser la question d?une autre façon. Jusqu?à quel point un Homme peut il financièrement s?enrichir personnellement sans créer par son insatiabilité la baisse du niveau de vie d?un autre Homme ? (restons raisonnable).
La France a des ressources, la France a les moyens d?être dynamique, la France a des capacités, peut être faudrait il vouloir utiliser ce potentiel, peut être faudrait il penser richesse de l?entreprise (donc du pays), et revenir à des niveaux d?enrichissements financiers personnels moins outrageant (pour une toute petite charte), surtout dans les temps actuels.
Aux médiats : Savez vous pourquoi le RAPPORT OMERTA a-t-il cessé d?être publié en 2004 ? J?invite vivement les Français à se procurer et lire les éditions parues jusqu?en 2004, vous serez fortement intéressé par le contenu de ces rapports et j?espère incitera les auteurs à reprendre la plume.
à bientôt.
a écrit le 08/07/2013 à 16:07 :
C'est ahurissant ! Peut-être vont ils se calmer qd on arrivera à 80% du PIB ? En attendant, ils sont en train de tuer tous ceux qui crée des valeurs, à commencer par les PMI et les salariés du privé... Pourtant, il suffirait d'alléger les charges sociales, diminuer le mille feuille, diminuer le nombre de fonctionnaire et les milliers de ronds de cuirs dans les collectivités territotiales, augmenter la TVA sur la consommation, fiscaliser les prestations sociales et les indemnités de nos élus, faire la chasse aux arnaques fiscales ou aux prestations sosiales (j'ai entendu parler de près de 40 Md'E...), simplfier le droit du travail, etc... Ils n'en ont pas le courage, ne connaissent rien de la vraie vie, font de l'idéologie (ils n'aiment pas les riches !) et nous conduisent droit dans le mur. C'est dramatique et pas grand monde ne semble en avoir conscience !!!!
Réponse de le 08/07/2013 à 16:51 :
qu'est ce que c'est que ce bla-bla néolibéral?il faut boucler le budget,point barre.ce n'est evidemment pas aux travailleurs pauvres qu'il faut prendre cet argent mais au secteur privé :tous les jours la bourse monte et les entreprises font des profits record!a eux de participer pour une fois
Réponse de le 08/07/2013 à 17:03 :
Incroyable votre réponse. Elle est gravissime. Voilà tout le problème de ceux qui nous dirigent: ils sont à côté de la plaque en économie. Vous faîtes un amalgame entre le secteur privé des boîtes du CAC40 côtées en bourse qui font des profits, (encore heureux sinon on serait en Grèce) et le secteur privé des PME! Mais Monsieur l'élu PS, 99,9% des entreprises françaises sont des PME !!! (Chiffres 2010) . Ces PME qui ont déjà le taux de marge le plus faible d'Europe (28%)! car elles sont pressurisées comme des citrons. Elles mettent la clé sous la porte dans un silence assourdissant que les médias ne relatent pas car c'est moins vendeur que Florange ou Peugeot! Et vous voulez encore leur prendre de l'argent? Vous êtes sérieux? Mon dieu que j'ai honte pour vous, vous ferez mieux de démissionner sur le champ. Ouste!
Réponse de le 08/07/2013 à 17:17 :
Réponse à "élu ps" .... boucler le budget, d'accord, cela me semble un principe plutôt sain, mais il ya plusieurs façons de boucler un budget: augmenter les recettes et diminuer les dépenses.
Sur ce dernier point, je lis ici et là la désignation de boucs émissaires: les fonctionnaires, les retraités, les élus, l'Europe, les pauvres, les riches ! ... avant de pointer le doigt ici ou là, il serait peut-être éducatif de se fendre d'une explication de texte un peu élaborée sur le sujet des dépenses:
Combien l'état dépense t-il sur tel ou tel poste et qu'est ce que cette dépense apporte à la collectivité ?
A propos de niches fiscales (chacun pointe celle de l'autre), là aussi un effort de pédagogie et de justification serait nécessaire: pourquoi cette "dépense" fiscale: qu'apporte-t-elle à la collectivité en termes d'emplois (soutien d'un secteur, aide à l'emploi à domicile...), en termes de revenus futurs ...
Expliquer aide à comprendre et à accepter ... et ce qui n'est pas justifiable s'élimine de lui-même.
Réponse de le 08/07/2013 à 20:11 :
Vous avez entièrement raison. C'est vraiment grave qu'il se trouve encore des gens comme élu PS pour affirmer avec certitude qu'il faille encore plus ponctionner le secteur privé qui crée de la richesse, qui nourrit le secteur public improductif qu'on appelle le Mammouth!!!!
Réponse de le 08/07/2013 à 20:23 :
SI vous ponctionnez encore davantage le secteur privé par d'autres taxes, comment vous croyez que les entreprises vont créer des emplois en France? Je vous pose très sérieusement la question. Avec quoi? C'est hallucinant d'ignorance des bases de l'économie. Si on vous écoute, le chômage devient stratosphérique, et plus personne ne voudra créer d'entreprises ici. Mais Oh que je suis bête. C'est déjà le cas aujourd'hui.
Réponse de le 08/07/2013 à 21:50 :
@Bravo ben voila ... mon propos était justement de ne pas désigner un bouc émissaire, que ce soit le secteur public ou autre, mais de suggérer que les dépenses soit expliquées et donc justifiées si elles sont justifiables. Personnellement, je suis disposé à comprendre le bien fondé d'une dépense utile à la collectivité, et à payer pour. Cette explication de texte, cette transparence devrait faire partie de l'expression démocratique.
Quant aux suggestions "d'élu PS", je les classe dans la catégorie "il n'y a qu'à faire payer les autres", les autres prenant la forme d'une nebuleuse floue en l'occurence: les entreprises qui font des profits (c'est plutôt bien, c'est un peu le but !), la bourse qui monte (qui descend aussi d'ailleurs à l'occasion), etc ... pas très élaboré.
Réponse de le 09/07/2013 à 1:12 :
c pas la peine de perdre du temps a repondre a elu PS
c un groupe de trolls qui foutent le bordel !
a écrit le 08/07/2013 à 16:06 :
plus personne ne connait les aciers a haute teneur , la trempe , le recuit la stabilisation , et LE REVENU moi qui suit ingénieur je vous promet UN REVENU pour LE PS la rue SOLFERINO avec NAPOLÉON comme GRAND INGENIEUR METALLURGISTE comme Monsieur CHARLES DE GAULLE
Réponse de le 08/07/2013 à 22:32 :
il nous manque vraiment un personnage intelligent et honnête , nos dirigeants passent à leur temps à palabrer, ils font semblant de lutter les uns contre les autres, en réalité ils bouffent sur le dos du contribuable; j'envie ceux qui se barrent de la france mes filles iront travailler et vivre définitivement à l'étranger; je ne supporte plus la mentalité française; j'ai entendu un ami me dire cet après midi que ce serait bon que mes filles travaillent dans le public j'ai dit non !
la france n'est plus un pays démocratique car il est encadré par l'état, sous son controle , donc on va soit vers un état soviétique mené par les énarques aidés des fonctionnaires zélateurs, ou un état faschiste ou on laissera en paix les entrepreneurs; choissisez !
a écrit le 08/07/2013 à 15:47 :
Tout les jours..., le bluff socialiste prend des dimensions inquiétantes et anxiogènes ...c'est pour quand une démission de F. Hollande et une dissolution de l'assemblée ? pour que nous passions à des élections anticipées...?? ou faut 'il attendre que le capitaine de pédalo obtienne 11/14 % d'opinions favorables dans les sondages...?
Réponse de le 08/07/2013 à 20:27 :
Ca nous change du bluff et des embrouilles de l'UMP... Moi j'ai subi 5 ans de nanisme alors subir 4 ans encore de flambysme, je suis blindé ! Dans tous les cas les impôts augmentent et la pauvreté aussi !
a écrit le 08/07/2013 à 15:33 :
QUAND ALLEZ VOUS RÉDUIRE LE MILLEFEUILLE un gain de 60 MDS et point quand je vois les élus et pourtant c'est petit DANS TOUS LES SENS DU TERME les cantonniers sont dans les bureaux les élus se pavanent sur un site inachevé avec RIEN ET CELA VIENT VOUS MONTRER L'EXEMPLE alors que nous nous étions il y a 20ans de grand dirigeants IMAGINES DES VIEUX AVEC UNE RÉVOLUTION a 75 ans nous pouvons taper FORT Club DE GOLF EN TÊTE
Réponse de le 08/07/2013 à 20:28 :
On va déjà réduire les retraites de colonel de l'armée mexicaine, pardon française, où il y a plus d'officiers dans les bureaux occupés à faire du lard que de combattants au Mali !
a écrit le 08/07/2013 à 15:33 :
Bah c'est pas comme ça qu'on va consommer !!! Ras le bol des augmentations d'impôts, mais où va-t-on !!!!!!!!???????
Réponse de le 08/07/2013 à 16:48 :
Tournez la tête....non, un peu plus à droite...faites un demi-tour, voilà, vous y êtes...à l'extrême droite.
Réponse de le 08/07/2013 à 17:07 :
Pour arriver au même endroit, je vous conseille un autre chemin: regardez droit devant vous, ne changez pas de cap, voila vous y êtes (et sans s'en rendre compte encore !) Il y en a vraiment qui marche à côté de leurs pompes...
Réponse de le 08/07/2013 à 17:32 :
Bon, je regarde droit devant moi, mais c'est long. Est-ce que je peux bouger les yeux ?
Réponse de le 08/07/2013 à 18:42 :
allez pousser votre petit caddie chez auchan si c'est cela votre bonheur
a écrit le 08/07/2013 à 15:16 :
Heureusement que le croissance repart selon la BDF ! Ceci évitera une augmentation d'impôts supplémentaire !
Réponse de le 08/07/2013 à 16:39 :
C'est à voir !
a écrit le 08/07/2013 à 15:09 :
et demain Hollande va dire que les impôts n'augmenteront pas...et après demain Moscovici dira le contraire, c'est ainsi depuis des semaines. Ou bien ils sont incompétents ou bien ils se fichent de nous....on serait tenté de dire : les deux !
Réponse de le 08/07/2013 à 15:34 :
+ 1 !
a écrit le 08/07/2013 à 14:48 :
1- faire comme Sarko: ne pas remplacer 1 fonctionnaire sur 2 qui part à la retraite
2- baisser les impôts
3- la croissance reviendra mécaniquement

Y'en a marre des impôts des socialos !!!!!!!!!!!!! Y'en a vraiment marre, ils ne savent faire que ça, incapables de comprendre quoi que ce soit à l'économie: une bande de fonctionnaires pitoyables au commande d'un pays, ça le ruine. Enarques nuls de chez nuls, incapables, parasites, ils scient la branche sur laquelle ils sont assis
Réponse de le 08/07/2013 à 15:58 :
Faire mieux que SARKO, ce sera facile : en commençant par ne surtout remplacer aucun énarque partant à la retraite...Les autres suivront.
a écrit le 08/07/2013 à 14:34 :
nos dirigeants sont des nullités enrobées de leur peau d'âne d' énarques . Leurs raisonnements reposent sur des bases fausses . Exemple : notre chance par rapport à
l ' Allemagne serait la démographie . Faux ! L 'Allemagne fait moins d' enfants mais importe les meilleurs des autres pays pendant que les patéras déversent sur la France ( social oblige ) des hordes de pauvres diables . Chez Merkel on a la valeur ajoutée et chez nous le déclin , CQFD !
a écrit le 08/07/2013 à 14:31 :
J'ai comme la certitude que les évènements d'Egypte, de Turquie, du Brésil etc. pourraient bien vite devenir contagieux, même et surtout en France !
Réponse de le 08/07/2013 à 14:51 :
Tout à fait. Ce n'est qu'une question de temps au rythme où vont les choses.
Réponse de le 08/07/2013 à 16:50 :
+1
Réponse de le 08/07/2013 à 18:23 :
@On dit - C'est surtout la hausse des mécontents qu'il faut prendre en compte. Les jeunes sont les plus touchés par le chômage. "Quand des millions de personnes se rendront compte que l'on ne peut plus vivre comme par le passé, la révolution sera logique et inévitable". Suivant un bouquin bien idéaliste "les corps indécents" révélateur de l'état d'esprit de la jeunesse confrontée aux problèmes de société. La colère de la rue pourrait bien surprendre plus tôt qu'on ne le pense ici ou là.
a écrit le 08/07/2013 à 14:29 :
"la non réévaluation annuelle, à perpétuité du barème de l'impot sur le revenu de l'inflation" constituait déjà une augmentation importante des impots, et ce "jusqu'à la fin du monde" : puisqu'aucun terme dans le temps n'a été fixé. Les impots locaux qui ne cessent de flamber : et il faut encore se priver et se serrer plus encore la ceinture avec la pression fiscale supplémentaire qu'il demande pour 2014 : dit "Mosco". Que "Moi Président, Je" intègre dans son revenu imposable, et le 1er Ministre également : nourriture de luxe de grands cuisiniers dans leurs palais offert par le contribuable, leurs vêtements et chaussures de luxe offerts par le contribuable, meme chose pour tous les ministres, ainsi que leurs billets d'avion ou de train pour week-end et vacances, frais kilométriques du véhicule, pour rentrer chez eux chaque jour, tous leurs avantages en nature fiscalisé,ou règlement d'un loyer pour leur logement de fonction dans leurs palais. Diviser de moitié nombre de députés et sénateurs : plus qu'aux U.S.A (289 députés et 175 sénateurs : c'est nettement suffisant pour La France) supprimer les conseillers régionaux, et que chaque conseiller de canton ainsi renforcé, car si proche du réel (conseiller général) aille sièger à l'Hotel de Région. Et que les fonctionnaires et régimes spéciaux paient une contribution de solidarité : 1% pour "l'assurance chomage" et 3% pour le régime général de retraite : que leurs avantages (train gratuit partout, et Electr au tarif de 1951) soient intégrés à leur rémunération imposable. Supprimer le conseil économique et social : assemblée de plusieurs centaines de membres, qui ne sert absolument à rien, sinon qu'à y placer copains et copines. "Moi Président, Je" a promis durant toute sa campagne de "réenchanter le reve Français" ou il nous a trompé, ou il confond reve et cauchemard.
Réponse de le 08/07/2013 à 16:48 :
Il est de surcroit scandaleusement injuste, que les titulaires des régimes spéciaux, bénéficient de résidences de vacances sur les meilleures sites, toutes prestations comprises, à prix symbolique et dérisoire, émanant d'une ponction de1% !!! du Chiffre d'affaires de l'ENTREPRISE PUBLIQUE : S.N.C.F; E.D.F; Postes..... Le budget, de ces comités d'entreprises, en partie détourné par le Syndicat Politique qui dirige ces C.E, doit donc etre divisé par 20 : 0.05%,et non plus 1% du Chiffre d'affaire de l'ENTREPRISE PUBLIQUE. Trop de foyers, privés de vacances, de chauffage suffisant, de transport : ce symbole là, de ces privilégiés, est Insolent. Mais c'est la clientèle de "Moi Président, Je", qui n'a qu'un objectif et qu'une obsession pour La France : etre réélu dans moins de 4ans
a écrit le 08/07/2013 à 14:08 :
Bientôt il aura une nouvelle collaboratrice .... qui va faire l' ENA .?.....Avec le BAC obtenu avec 21,18 sur 20 elle a fait ses études dans la connaissance attitude . la CONNITUDE a sans doute fait la même proportionnelle pour les comptes de nombreux domaines ......
a écrit le 08/07/2013 à 14:05 :
Il préfère qu'on crève tous plutôt que de réformer l'Etat. Leurs économies n'en sont pas, ce ne sont des tours de passe-passe de gratte papier pour nous endormir. Plus d'impôts si la croissance n'arrive pas alors qu'elle ne vient pas car on crève sous les taxes, à ce stade de bêtise ça relève des blouses blanches. Le pire c'est qu'en face il n'y a même pas d'alternative crédible à ces mauvais, on est asservi par une caste de nullards congénitaux. L'ENA est comme un cancer pour la France, ils ont tous été programmés pour nous parasiter jusqu'à nous tuer.
Réponse de le 08/07/2013 à 14:35 :
100% d'accord ! (malheureusement)
Réponse de le 08/07/2013 à 15:31 :
Oui, 200 % d'accord !
Réponse de le 08/07/2013 à 16:46 :
Pourquoi ne pas inscrire dans la constitution "Les critères de compétences sont obligatoires pour les députés, ministres et chef d'Etat" et....peut-être que!!
Réponse de le 08/07/2013 à 17:06 :
Oui, un concours dont le jury serait des citoyens...
Réponse de le 08/07/2013 à 17:08 :
Entièrement d'accord avec balle dans le pied. Cette école est une gangrène pour le pays quand on voit le nombre d'incapables consanguins qui en sortent et nous mènent dans le mur depuis tant de décennies! Ce qu'il faut c'est un gestionnaire, un vrai!
a écrit le 08/07/2013 à 14:01 :
Est-ce qu'il faudra toujours cinq ans de cotisation à un député pour avoir une retraite confortable et 43 ans de cotisations à tous les autres pour avoir une retraite souvent minable ?
Réponse de le 08/07/2013 à 16:51 :
Y manquerait plus que ça qu'on se l'enlève à nous même. Même en 2017, lorsqu'on refilera la balle à droite, il y a peu de chance que cela arrive aussi. Il y a un pacte entre nous. Pas touche à nos avantages.
a écrit le 08/07/2013 à 13:57 :
Façon habile de nous préparer a bien digérer pendant les vacances on sait que l IR ne rapporte rien alors courage mosco
a écrit le 08/07/2013 à 13:53 :
A écouter les déclarations de Tunis on a tout compris !
Réponse de le 08/07/2013 à 14:16 :
Estrosi dit exactement le contraire. Qui croire ?
a écrit le 08/07/2013 à 13:53 :
on augmente les impots de 100 et on diminue les dépenses de 100, ce serait de la saine gestion. on supprime le Smic et les charges co-latèrales et on crée des emplois nets sans charge,et de proximité , flexibles .
ou on passe tout par la TVA 23,80% pour le luxe, 19,6% pour les commodities, 7% pour l'alimentaire
a écrit le 08/07/2013 à 13:53 :
Dernière nouvelle, ils veulent supprimer la déclaration papier pour la déclaration sur le revenu par ce que ce serait source d'économie. Marre du big brother qui ne diminuera certainement pas mes impôts.
Réponse de le 08/07/2013 à 16:07 :
@ RazLeBol ... l'abandon de la forme papier permet une économie de 850 000 euros ... pas gigantesque par rapport aux total des dépenses,mais il n'y a pas de petites économies, et dès lors qu'on autorise toujours ceux qui ne peuvent pas faire autrement à garder la déclaration papier, il me semble que c'est un tout petit effort (et encore), par rapport à beaucoup d'autres .... de votre côté, vous économiserez l'enveloppe et le timbre, lequel va augmenter :-D
Réponse de le 08/07/2013 à 16:58 :
Oui, mais voyez vous, derrière tout celà, il y a des emplois, des fournisseurs, des transporteurs, la Poste, mon buraliste (pour le timbre)...alors, mon choix est vite fait. Je préfère des gens qui travaillent qu'être le fossoyeur de l'emploi.
Réponse de le 08/07/2013 à 17:27 :
@RazLeBol Vous n'avez pas tort non plus, c'est un point de vue qui se défend aussi, de même que payer par nos impôts et taxes certains emplois publics (pas tous, loin de là, ne me faites pas dire ce que je ne pense pas) pour soutenir l'emploi. Je reste cependant persuadé qu'en terme d'efficacité collective, il y a place pour mieux.
On pourrait évoquer les pompes à essence où vous faites vous même le plein, les supermarchés où vous remplissez vous même votre caddy, le distributeur de la banque où vous retirez votre argent ... etc. Quelqu'un a calculé un jour que la réduction des coûts pour le consommateur associés à ces changements déjà anciens avait en fait été largement compensée par le travail que vous faîtes maintenant gratuitement à la place des employés qui ont ainsi disparu ... et que vous faites pour beaucoup moins :-) ... dans le cas de la déclaration d'impôt, vous avez de toutes façons à faire le travail, qu'elle soit papier ou internet.
a écrit le 08/07/2013 à 13:52 :
NORMAL,gestion socialo.
a écrit le 08/07/2013 à 13:49 :
10 députés seulement voulaient faire cesser le scandaleux système de leurs privilèges (indemnités non-imposables, cumuls des mandats etc.) mais les 566 autres députés s'y opposent.... farouchement ! Elle est bien belle la république exemplaire !
Réponse de le 08/07/2013 à 14:18 :
République exemplaire Non, République bananière Oui.
a écrit le 08/07/2013 à 13:40 :
Quand on n'a pas d'idée on augmente les impôts. Si le PS avait des idées, depuis le temps ça se saurait!
a écrit le 08/07/2013 à 13:35 :
Quelle bande de menteur, après avoir juré qu'il n'y aurait pas de nouvelles augmentation d'impôts, .... ils augmentent les impôts. De vrais politiciens.
Réponse de le 08/07/2013 à 14:27 :
eh oui ! Une fois de plus, les socialistes confirment l'adage selon lequel les promesses n'engagent que ceux qui y croient...
Réponse de le 08/07/2013 à 15:35 :
Je n'ai jamais dit que je les avais cru, je ne suis pas si fou.
a écrit le 08/07/2013 à 13:34 :
Pour une fois, on peut être sur que cette promesse là ils vont la tenir.
a écrit le 08/07/2013 à 13:34 :
En revanche exclu toute economie de l etat et baisse des avantages et salaires des politiques...ouf on avait peur....
a écrit le 08/07/2013 à 13:30 :
Il y a une logique, dans tout çà : la France des privilégiés: tous ceux qui ont la garantie de l'emploi, plus les titulaires de sinécures de toutes sortes payées par l'Etat, pressure très logiquement la France qui produit. C'est normal : elle a le pouvoir. Ce qui est moins normal, c'est que ce pouvoir est reconduit à chaque élection, quel que soit le parti gagnant. Il serait temps que les français, qui ne méritent pas çà, commencent à se douter de quelque chose.
Réponse de le 08/07/2013 à 13:56 :
Je suis tout à fait d'accord avec vous. La France qui produit n'a pas le pouvoir. Mais ce n'est peut-être pas nécessaire si l'on place à la tête de la France quelqu'un qui pense production, industrie et création de richesse et de valeur ajoutée. Qui comprend les vrais besoins des entreprises, qui sont les seuls à créer des emplois durables pour le pays. Pas quelqu'un qui ne comprend que les fonctionnaires improductifs.
Réponse de le 08/07/2013 à 14:16 :
un visionnaire qui sait faire du fric .....pour le partager en fonction de son travail ( sans népotisme ? )..Nanard ..,?J2M..?...DSK...?..Carlos ..?
a écrit le 08/07/2013 à 13:26 :
Un après un, déjà que dans leur bande, ils n'ont pas le pouvoir de gouverner, les débats se passent, et les favoris en sont toujours soit Le Pen soit l'UMP. Leur première erreur a été de ne pas le virer quand ils ont appris la somme qu'avait caché Cahuzac à l'étranger. Puis lors du vote pour la loi du mariage pour tous, ils ont perdu beaucoup de leur popularité. Ils ont condamné quelqu'un à deux ans de prison parce qu'elle avait contesté cette loi dans une manifestation. Et le peuple se dit en ayant accompli des crimes bien plus grands, ils se promènent encore dans la rue. Ensuite ils ont viré Batho. En accomplissant ces gestes, ils ont sans doute cru que leur popularité allait s'accroître alors qu'elle n'a fait que de baisser. Ils veulent augmenter la fiscalité pour remplir les caisses d'état, ce qui permettre de couvrir les dette. Aucun état n'a cependant jamais réussi à supprimer des dettes par une simple augmentation d'impôts. Je me rappelle que quelqu'un disait au moments des campagnes que pour occuper une fonction dans des fonctions d'états, il faut avoir de l'expérience. Cette personne a dit vrai. Ce qu'ils font en ce moment n'est pas digne d'un fonctionnaire d'état. C'est un travail pour les associations. Les nouveaux présidents, députés, parlements, ministres doivent donner des projets. Par l?exécution de ces projets nous pourrons développer le pays. Sans projets, même une famille ne peut se développer. On a parlé du PIB. Ou le trouverons-nous si l'industrie française ne marche même pas ? Il y a aussi le BPI. Mais cela ne nous donne rien du tout non-plus. Beaucoup d'entreprises pleurent le manque d'argent et d'investissement. Le BIP est une sorte d'entreprise fantôme, personne ne sait que ça existe. Surtout les petits entrepreneures. Nous sommes le publique on parle. Mais il est vrai qu'il faut connaître la seconde histoire. 2 suit 1.
a écrit le 08/07/2013 à 13:16 :
L'équation est simple..: plus d'impôts = moins de consommation
Réponse de le 08/07/2013 à 13:34 :
Et moins de consommation = marges rognées et à terme fermeture des entreprises = encore plus de chômage = encore plus de ralentissement de l'activité = RECESSION. C'est un cercle vicieux. Là où il faut faire du Schröder, Hollande nous fait du Harold Wilson. Avec le résultat que l'on sait.
Réponse de le 08/07/2013 à 13:35 :
Vous savez bien que nos politiciens sont nuls en maths ... pas que en maths d'ailleurs.
Réponse de le 08/07/2013 à 13:52 :
@ Sandrine : Cela dépend de ce que vous imposez. Le taux d'épargne moyen des français est de 16%, mais il dépend largement des revenus. Si vous taxez les plus haut revenus qui alimentent le plus gros de l'épargne , vous ne toucherez que marginalement à la consommation. Pour ce qui est des classes moyennes, il faut au contraire leur donner confiance pour qu'ils limitent l'épargne de précaution, donc il ne faut pas toucher aux revenus médians. Pour ce qui est des pauvres, effectivement les surtaxer affecte directement leur consommation et c'est pas très rentable, fiscalement parlant.
Réponse de le 08/07/2013 à 13:55 :
Moins de consommation, moins de croissance, donc moins de recettes fiscales, le gouvernement n'aura qu'à augmenter de nouveau les impôts, il faut reconnaitre que pour cela il fait preuve d'originalité pour trouver de nouvelles sources d'impôts, dommage que ce ne soit pas pour trouver des solutions.
Réponse de le 08/07/2013 à 16:51 :
@Pas si simple ... il faut toutefois noter que le taux de 16% que vous mentionnez et qui est effectivement élevé ne représente pas la majeure partie de l'épargne disponible, plus de la moitié étant consacrée au remboursement des emprunts immobiliers, lesquels sont inclus dans ces 16%.
a écrit le 08/07/2013 à 13:15 :
pourquoi le peuple ne rentre pas en resistance contre la 5 eme republique?, la lutte armee est la seule solution
Réponse de le 08/07/2013 à 18:20 :
Tiens, revoilà adfn ... alors cette toile ? .... attrapé beaucoup de moucherons aujourd'hui ?
a écrit le 08/07/2013 à 13:14 :
Ha ha ha, vous l'avez voulu votre changement et bien assumez maintenant !
Je préfère donner à l'UMP afin de déduire des impôts ce qui fera que votre hollandais vous collera à nouveau une nouvelle taxe pour le manque à gagner ! DEMISSION L'ANORMAL. Bonne journée :)
Réponse de le 08/07/2013 à 13:25 :
Commentaire ridicule. Libre à vous de donner et de bénéficier d'une diminution d'impôts. Cela dit, ne croyez pas pour autant que les taxes à venir vous épargnerons.
Réponse de le 08/07/2013 à 13:36 :
J'aimerais bien rigoler aussi fort que vous, mais je me dis qu'avant ce changement, c'était quasiment la même chose. Payez vous ce luxe : perdez vos illusions sur Sarko et les autres, qui ne font pas vraiment mieux. Et pour cause : ce sont les mêmes.
Réponse de le 08/07/2013 à 14:01 :
J'adhère aussi !

+ 1
Réponse de le 08/07/2013 à 14:08 :
Aucun commentaire sensé , aucune solution viable. Juste une insulte qui discrédite votre propos. Si c'est ça l'UMP ???
La baisse anormale des impôts pour les plus riches faite par l'ami Sarko, n'a permis que d'augmenter la dette de la France comme jamais en si peu de temps. Cela n'a pas permis de relancer l'économie : il n'y a jamais eu autant de licenciement qu'à la fin de son mandat. Par contre tous les petits ,qu'ils soient employeurs (PME et Artisans) ou salariés, doivent maintenant payer la note. Merci l'UMP
La vérité n'est pas toujours facile à accepter, mais une chose est sur : la politique suivie par l'équipe Sarko a été mauvaise. On jugera sur le temps celle des socialistes, pour l'instant, même si cela parait moins mauvais ils ne prennent pas encore le bon chemin.: on attend la redistribution de la valeur ajoutée, l'imposition des plus riches . Ces derniers, s'ils se défendent d'être trop imposés n'ont pas pensé à critiquer la honte de leur revenus prélevé sur la richesse globale. C'est finalement de l'argent qui leur est octroyé au dépend des plus faibles. Un impôt présenté comme "confiscatoire" peut- être envisagé comme la restitution de ce qu'ils ont "volé" (je parle pour le coté moral car juridiquement ils en ont le droit) aux plus faibles dans leurs entreprises.

Ma dernière phrase met bien en évidence le fait que nous vivons à une époque où la loi du plus fort (économiquement) prévaut sur le plus faible. A quand, une entité (Etat ou Europe) qui protégera le plus faible des abus économiques comme on essaie de protéger les plus faibles des violences et autres abus physique ?
Au niveau de l'économie nous en sommes toujours à l'age de pierre celui qui a le plus de muscle (pouvoir de décision) la plus grosse massue (capitaux) écrase le plus faible.
Démocrates, élus réagissez avant que l'on ne soit embarqué vers des révoltes plus ou moins violentes.
Le nombre d'abstentionnistes, les votes vers les extrêmes sont fortement inquiétants et aucun des partis de pouvoir ne semble le comprendre.... Occupés qu'ils sont à envisager comment leur petite carrière d'élu peut se présenter. Rappelez vous, certains courtisans s'occupaient de leur position à la cours et se sont réveillés sur l'échafaud. Bien sur je ne souhaite à personne ces montés de violence. Mais les vrais responsables sont-ils Robespierre et son entourage ou ces courtisans qui avait oublié le peuple et ont permis l'arrivée de la terreur.



Réponse de le 08/07/2013 à 16:33 :
Pour ma part je me suis encore affaibli, mais 66% à déduire sur le prochain vol, ça donne envie de partir en vacances...
a écrit le 08/07/2013 à 13:13 :
Mosco n'exclut pas d'augmenter les impôts et NOUS le peuple ...
Nous n'excluons pas de le virer d'abord et ensuite de sortir ce gouvernement d'incapables en occupant la rue TOUS LES JOURS

Il faut arrêter de jouer avec nos nerfs
Réponse de le 08/07/2013 à 14:56 :
elle est simple et rapide comme explication oui je vous donne raison il faut descendre dans la rue avec un gouvernement d'incapable bon à rien et mauvais à tout il y a que des taxes et des impôts qui les intéressent, avec aucun ne résulta sur le chaumage et la croissance, nous sommes à la moitié de l'année, déjà on pense à des impôts futurs de 2014, la parole et facile, nous sommes déjà sur la paille.
Réponse de le 08/07/2013 à 15:41 :
Enfin une parole censée d'autant plus que l'état, c'est nous, ce ne sont pas ces écervelés sortant de l'ENA (Ecole nationale des A...).
a écrit le 08/07/2013 à 13:11 :
Pourquoi moi, tout petit chef d?entreprise, je quitte la France ? http://bit.ly/16XBVfl
Réponse de le 08/07/2013 à 15:15 :
@André On s'en fout, barrez-vous! On n'a pas besoin de "touts petits chef d'entreprises" qui restent à vie "de touts petits chefs d'entreprises" incompétents et incapables de développer leurs boites, mais de "touts petits chefs d'entreprises" qui deviennent de "gros chefs d'entreprises" créateurs d'emplois. Transférez votre incompétence ailleurs, en France nous avons beaucoup trop de chefs d'entreprises incompétents. Alors, un de moins, ce n'est que du bonheur!
a écrit le 08/07/2013 à 13:06 :
Il "souhaite que ce soit la dernière année où les impots augmenteront". Il souhaite.... Autrement dis, ce ne sera pas la dernière année.
a écrit le 08/07/2013 à 13:05 :
socialistes collecteurs d impôts pour Bruxelles .et il plaide pour un ministre européen voila pourquoi il veulent ce ministre car eux ne savent pas gérer tout va ce gérer a Bruxelles
a écrit le 08/07/2013 à 13:01 :
14 milliards de dépenses en moins + 14 milliards d'impôts en plus pour 2014 = 500000 emplois détruits en 2014.
Le gouvernement ne doit pas diminuer le déficit public en déprimant l'économie, c'est à dire en diminuant la production publique et privée, mais en augmentant très fortement la productivité des secteurs Publics et Privés par des réformes structurelles visant l'efficacité et la qualité.
La politique purement comptable du gouvernement de simple diminution de la production augmente le chômage du secteur privé et diminue les recettes fiscales correspondantes.
C'est d'ailleurs ce qui se produit.
a écrit le 08/07/2013 à 13:00 :
Les socialos sont nuls mais alors les permanents UMPistes ne manquent pas d'air : Fillion l'a pourtant dit en 2007, il était à la tête d'un état en faillite ! Ils en ont rajouté des impôts... pour battre des records de dettes et de déficits !
a écrit le 08/07/2013 à 12:56 :
En 2007, vous aviez le choix de Bayrou qui ne promettait rien et disait la vérité sur la dette. Vous avez préféré voter pour l'illusionniste vendeur de bretelles et la madone du Poitou. Ne venez pas pleurer, c'est bien fait et vous n'avez encore rien vu : vous aurez les impôts et le déclin !
Réponse de le 08/07/2013 à 13:28 :
Quelle bonheur. Tu vas bénéficier des deux....
Réponse de le 08/07/2013 à 13:32 :
+1
Réponse de le 08/07/2013 à 14:09 :
Entièrement d'accord, j'ai voté Bayrou car c'était le seul à dire la vérité, sans s'en cacher. Malheureusement, quelqu'un qui dit la vérité et laisse entrevoir des mesures impopulaires pour redresser le pays, ça passait mal, les Français préféraient croire au monde de bisounours dépeint par les UMPistes et Socialistes ...

Nous voici avec Normal 1er, qui se demande où est la crise (de ses propres mots), mais qui année après année va augmenter la fiscalité, et qui, pour la première fois depuis des dizaines d'années, entraine une baisse du pouvoir d'achat. Ce qui mécaniquement entraine une baisse de la consommation, premier moteur de la France.

J'aurai préféré Bayrou qui depuis longtemps mettait en garde, et proposait de s'atteler au plus tôt à ces problèmes, je pense qu'avec lui, nous n'en serions pas là aujourd'hui.
Réponse de le 08/07/2013 à 15:17 :
n'ai pas voté gauche mais il y a eu trop d'abstentions et le normal est passé hélas!!!!
a écrit le 08/07/2013 à 12:43 :
c'est ... pour plus tard
a écrit le 08/07/2013 à 12:39 :
Oui le problème est le montant nécessaire d?impôts à prélever. Non la réponse n'est pas la baisse des dépenses (même si on peut certainement faire mieux quant-à son emploi, l'effet de levier existe même dans la dépense publique).
Alors comment résoudre cette équation soit disant insoluble ?

La réponse est simple : en allant chercher là où il y a de l'argent. Surexposer les petites entreprises commerciales et artisanales n'est pas la solution. Mais aller chercher dans les grands groupes qui défiscalisent, qui distribuent des bénéfices et paient mal leurs salariés (quand il ne trichent pas en embauchant d'autres nationalités européenne en les exploitant à des tarifs honteux.) C'est là qu'est le mensonge : quand on augmente les impôts tout les petits trinquent : salariés ou petits employeurs, ces derniers finalement débauchent ou limitent la part des salaires nets ; conséquence l'économie utile trinque.
Les grand groupes le savent et jouent sur les deux tableaux : ils obtiennent le soutien d'une multitude de petits patrons quand on veut augmenter les impôts et eux trichent un maximum.
La solution imposer les grands groupes financiers (l'impôt du CAC quarante de l'ordre de 4% ; l'impot des petites entreprises 33 %)
Historiquement l'économie a toujours mieux fonctionné quand les grands groupes et les très riches étaient encadrés et payaient beaucoup d?impôts. Taux à 90% aux état unis après guerre (ce n'est pas un pays collectiviste même à l'époque que je chasse).
Les socialistes doivent faire ce pourquoi ils ont été élus, s'occuper de la redistribution de la valeur ajoutée, encadrer la finance. La solution affrontera le MEDEF et Gattaz (qui devrait étudier l'économie quand on entend ce qu'il en dit), elle ne plaira pas aux banques et aux grands financiers mais fera beaucoup de bien au peuple et indirectement aux patrons des petites et moyennes entreprises (qui elles paient normalement toutes les charges sociales et leurs impôts sans défiscaliser). Les petites entreprises ne doivent pas oublier que leur Chiffre d'Affaires c'est la consommation. Si on baisse les salaires, on baisse la consommation donc le Chiffre d'Affaires et le bénéfice (ou le revenu des patrons des PME).

Il peut y avoir "conflit" social entre
- les petites entreprises et les salariés (d'un côté)
- la grande finance, les grands patrons.(de l'autre)
De ce conflit (que l'on peut espérer réglé sans violence ni extrémisme politique) peut sortir une nouvelle cohésion sociale....
Réponse de le 08/07/2013 à 13:08 :
En résumé, prendre aux riches pour donner aux pauvres. C'est ce qui se pratique depuis plus de 30 ans, et ça ne marche pas. Il faut trouver autre chose
Réponse de le 08/07/2013 à 14:21 :
C'est justement ce qui ne se pratique pas ou qui se pratique moins depuis trente ans. On peut sans prendre aux riches pour donner aux pauvres faire simplement en sorte de distribuer une part moins importante de la valeur ajoutée aux riches (salaires des grands patrons et revenus du capital) pour distribuer plus aux autres (salariés). Dans ce cas on a pas besoin d'augmenter les impôts puisque la distribution, plus juste moralement, se fait à la base. Comparez la part de la valeur ajouté distribuée au capital durant les trente glorieuses et celle qui est distribuée maintenant vous verrez c'est évident. Pas besoin de faire l'ENA ou Polytechnique.

Je vous conseille de relire les statistiques, constater que les taux d'imposition ont baissé (pour certains).

Une bonne lecture lisez "les faits sont têtus", je suis sur que vous réviserez votre avis.
Réponse de le 08/07/2013 à 17:11 :
Merci de vos conseils, mais les statistiques, il faut savoir les interpréter. C'est au-dessus de mes forces, par contre je serais curieux de savoir à qui vous pensez quand vous dites que les taux d'impositions ont baissé ? ( exceptés ceux dont le revenu a baissé). Distribuer moins de revenus aux grands patrons, peut-être, mais la part de la valeur ajouté, il me semble que ce sont les conseils d'administration qui décident des dividendes à verser aux actionnaires, et c'est bien ainsi. Si vous ne rémunérez pas le capital, les capitaux iront se faire rémunérer ailleurs, et une entreprise sans capitaux ...Voyez, c'est pas simple. Et puis il faut en affecter aux réserves aussi, et puis au fisc, et puis à l'URSSAF, et puis aux caisses de retraites, et je peux vous en rajouter d'autre si vous voulez. Demandez par exemple aux ouvriers de Volkswagen s'ils sont mécontents de la prime de 5000 euros versée par leur firme. Si Peugeot en avait les moyens, il ferait de même.
a écrit le 08/07/2013 à 12:36 :
C'est n'importe quoi. Menteur 1er qui annonce qu'il n'y aura pas d'impôt nouveaux en 2014 et est contredit le lendemain par son ministre. En fait, il y aura contributions nouvelles tant par les impôts, TVA incluse, que par les augmentations de taxes et les hausses de prix des agences d'état. Certaines ponctions seront visibles, les autres ne le seront pas mais on va le sentir passé. Au lieu de faire des économies du train de vie de l'état et de diminuer par deux le nombre pléthorique de parlementaires, il préfère couler les finances. Tout le monde sait qu'accroître l'imposition réduit les rentrées fiscales. La politique de ce gouvernement est une escroquerie aux dépends des français.
a écrit le 08/07/2013 à 12:33 :
Vous noterez que les citoyens ne se déplacent plus que minoritairement pour voter aux élections partielles mais vous avez remarqué aussi que nos chers politicards n'en ont rien à secouer. Tant qu'il leur restera un pigeon électeur, ils se gargariseront avec le mot "Républiiiiiik" alors qu'ils ont privatisé à leur profit la chose publique !
a écrit le 08/07/2013 à 12:33 :
comme on ne veut pas nous livrer la liste des 15 fraudeurs... je plus le choix !
a écrit le 08/07/2013 à 12:32 :
Attali disait ce matin qu'on pouvait se diriger vers une révolution.... Je pense que le conditionnel est en train de disparaitre... alors mon Pierrot, avec ton arrogance je pense que tu vas bientôt sauter, et TOUTMOU 1er avec toi !!!
Réponse de le 08/07/2013 à 12:57 :
Pour mettre qui à la place ? L'incompétent vendeur de bretelles de 2007 ?
a écrit le 08/07/2013 à 12:32 :
Il faut ?tre fou furieux pour vouloir encore augmenter les imp?ts!
M?me Mitterand qui n'?tait pourtant pas un grand ?conomiste avait compris que " trop d'imp?ts , tue l'imp?t "
Une grave crise ?conomique nous guette...
a écrit le 08/07/2013 à 12:32 :
Bien sûr tout le monde rage mais ce qui est réclamé comme réformes c'est tout ce que la gestion précédente n'a pas fait pendant dix ans.Et pourtant ils savaient que la France était en faillite.
Réponse de le 08/07/2013 à 13:35 :
Vous avez raison, mais la méthode qui consiste à emprunter pour boucler les budgets nationaux date d'il y a bien plus de 10 ans, et a été utilisée allègrement par tous les gouvernements depuis Giscard, et particulièrement par la gauche pour indemniser les actionnaires des sociétés nationalisées, (un scandale). Nous en payons le prix maintenant. Le slogan n'est pas: "le changement c'est maintenant", mais: "le remboursement, c'est maintenant".
a écrit le 08/07/2013 à 12:31 :
Quand on augmente les impôts dans un pays en récession, on appauvrit le pays. Ils semble qu'ils puissent pas comprendre ça au PS.
a écrit le 08/07/2013 à 12:29 :
Mon cher Pierre,

Forcé de constater qu'une montée de ras le bol, de haine est en train d'envahir le coeur de nos chers français, je ne te conseille pas d'augmenter les impôts pour les français qui essayent tant bien que mal de s'en sortir sinon tu risques de prendre le "Batho"...Tu sais très bien qu'avec nos chers concitoyens râleurs ils risqueraient de descendre dans la rue pour dire simplement leur mécontentement et leur ras le bol face à notre politique d'austérité fumeuse.
- Aller sur M6 dans l'emission de Capital pour essayer de faire comprendre aux francais ma politique, c'est fait et ca n'a pas marché
- Virer Batho en beauté, c'est fait et ca bien marché
- Augmenter la durée de travail comme l'avait dit Sarkozy durant son mandat, c'est fait on les a bien enfumé ;)
- Augmenter le plafond du livret A en diminuant le taux pour faire croire aux français qu'il gagnera plus en épargnant plus, c'est fait et ca plutôt bien marché
- Plus de fonctionnaire pour plus d'électeur socialiste c'est fait !!

Voila mon cher Pierre ne fait pas ça reste avec moi, essaye de m'écouter !!

Amicalement

FH
a écrit le 08/07/2013 à 12:28 :
Quel homme, faire autant d'études pour être commis !
a écrit le 08/07/2013 à 12:28 :
Bref LE PEN à la prochaine !
a écrit le 08/07/2013 à 12:28 :
Hallucinant... Mais pourquoi les socialistes ne regardent-ils pas l'Histoire 2 secondes? Et la courbe Arthur Laffer? Il explique parfaitement pourquoi Hollande a été surpris qu'il manque plusieurs milliards à ses recettes fiscales il y a quelques semaines!
Les 2 exemples occidentaux et européens les plus proches que sont le modèle suèdois des années 60 à 90 et le "welfare state" anglais du travailliste Harold Wilson sont ceux se rapprochant le plus de nos caractéristiques : chômage et déficits structurels, appareil productif euthanasié, jungle réglementaire, fonction publique pléthorique et peu productive, syndicalisme figé et marxiste, aides d'Etat à foison, marché du travail kafkaien, instaurant in fine pour "restaurer les comptes dans la justice" une fiscalité confiscatoire dite de fuite en avant, les riches suèdois et anglais s'exilaient ainsi en masse pour échapper a des taux inquisitoires tandis que leurs modèles implosaient progressivement devant le mur des deficits.

Harold Wilson, dont la bonhommie rappelle furieusement Hollande, avait le choix d'un plan pour restaurer les comptes : reduire la dépense, augmenter les impôts ou un mix des 2. Convaincu que la croissance reviendrait sauver le welfare state, il opta pour un matraquage fiscal du même ordre que celui du PLF 2013 de Hollande dans une économie déja pressurée: l'Angleterre s'écroula et finit devant le FMI . Thatcher débarqua ...
Confronté aux mêmes choix mais avec le recul de l'experience jusqu'au boutiste anglaise, la Suède a sagemment opté pour la réforme structurelle de l'Etat et du marché du travail, tout comme le Canada et l'Allemagne....
Aujourd'hui Hollande prend très clairement la direction d'Harold Wilson, c'est irréfutable, et c'est pourquoi je pars.

En resserant l'étau fiscal dans un acte de la dernière chance, Hollande est convaincu qu'il peut sauver le modèle entier ,dopé par les taux bas d emprunt offerts par des marchés momentanemment shootées aux liquidi
Réponse de le 08/07/2013 à 12:38 :
Inventeur de 22 nouvelles taxes, de plus de 7% de déficit en 2009 et 2010 et de 500 milliards de dettes en plus ? Un socialiste honteux mâtiné d'un populiste ! Certainement pas un recours vu son incompétence (et ses casseroles)
Réponse de le 08/07/2013 à 12:57 :
Allez l'héritage encore et toujours! Non là Hollande est au pouvoir! L'opposition c'est fini. C'est incroyable de parler des 500 milliards de dettes de Sarkozy qui s'est pris 3 crises mondiales successives au lendemain de son élection dans la g... Moi, je vous parle du présent, du concret et du cap à donner demain. Aujourd'hui, Hollande n'a aucune vision, ca rajoute encore au problème. Je suis loin d'être socialiste, mais Gérard Collomb a tenu dernièrement des propos très censés en matière économique. Malheureusement, il n'est pas au gouvernement. Et à droite, à part Juppé (et encore), je ne vois personne.
Réponse de le 08/07/2013 à 13:13 :
Sous le vendeur de bretelle (et son mentor qui perd la mémoire fort à propos quand il est convoqué par la justice), 500.000 emplois industriels ont été perdus et les niniches fiscales ont poussé pour aboutir à une bulle immobilière insensée qui plombe l'économie et les actifs. Et côté crises, si l'ex s'est pris le hors d'oeuvre, Flamby se prend le plat de résistance. Si Juppé se présente en 2017, je vote pour lui, si c'est l'amateur de mamies fortunées, je m'abstiens ! Jamais le vilain petit personnage ne reviendra, n'ayez plus peur les enfants !
Réponse de le 08/07/2013 à 13:37 :
On est donc d'accord pour Juppé, co-fondateur de l'UMP avec Chirac, qui est un des plus expérimentés hommes politiques français. Le contraire de Hollande en somme. Je vous avoue aussi préférer voir quelqu'un d'autre à droite que Sarkozy (comme j'ai voulu en 2012), mais personne ne semble émerger, sauf peut-être Wauquiez qui a pris ses marques?
a écrit le 08/07/2013 à 12:25 :
Trop c'est trop!Pour moi ,ça sera l'alternance UMP aux prochaines élections!
Réponse de le 08/07/2013 à 12:34 :
Moi je suis pas encore cicatrisé de 2007, alors ce sera abstention car je suis pas maso !
Réponse de le 08/07/2013 à 12:52 :
pour moi c`est le Pen, marre de ces guignols
a écrit le 08/07/2013 à 12:16 :
http://www.bakchich.info/dessin/battement-daile-egyptien-62584
a écrit le 08/07/2013 à 12:14 :
En résumé : Pierre Moscovici n'exclut pas une nouvelle BAISSE de la consommation en 2014 ... déjà c'est le cas en 2013 !
a écrit le 08/07/2013 à 12:12 :
Avec President et son gouvernement nous courons à la catastrophe, voir le dernier sondage sur le crédit de Mr Hollande
a écrit le 08/07/2013 à 12:09 :
Ce gouvernement socialiste-Verts ne fait aucune réduction de dépenses de fonctionnement et nous amène directement à l' appauvrissement général. Il va falloir attendre encore 4 ans pour espérer les voir partir. Trop de taxes, trop d' impôts sur le revenu, et locaux étouffent les particuliers de la classe moyenne qui commencent à ne plus consommer que le strict nécessaire. Les entreprises sont dégoutées. Trop de fonction publique, trop de législation, trop de réglementation dissuasive : PAS ASSEZ DE LIBERTE !!!!
Réponse de le 08/07/2013 à 12:36 :
Les éléments de langage UMPistes seraient crédibles si le "clan" n'avait pas lui-même porté la dette, les déficits et le fonctionnariat aux plus hauts niveaux. Je suis interloqué que ces incompétents osent encore la ramener après le triste spectacle qu'ils offrent déjà en interne (COCOE, endettement de 55 millions etc.)
a écrit le 08/07/2013 à 12:08 :
Il y a en France deux paradis fiscaux : le palais Bourbon (parlement) et le palais du Luxembourg (Sénat). A ces deux là on ne touche pas. Les impôts c'est pour les autres. Enfoncez-vous bien ça dans la tête !!
Réponse de le 08/07/2013 à 12:32 :
Plus claire impossible !!!
a écrit le 08/07/2013 à 12:02 :
vous avez du comprendre que tous les signe Euros ont été remplacés par des ?
a écrit le 08/07/2013 à 12:02 :
vous avez du comprendre que tous les signe Euros ont été remplacés par des ?
a écrit le 08/07/2013 à 11:59 :
FINI pour moi la gauche ey la droite, je voterai marine la prochaine fois.
Réponse de le 08/07/2013 à 12:14 :
Ce sera la même chose !
Réponse de le 08/07/2013 à 12:31 :
En pire ;)
a écrit le 08/07/2013 à 11:59 :
FINI pour moi la gauche ey la droite, je voterai marine la prochaine fois.
a écrit le 08/07/2013 à 11:58 :
65 MILLIONS DE FRANÇAIS PRIS EN OTAGE DEPUIS LE 07 MAI 2012. NE LES OUBLIONS PAS;
a écrit le 08/07/2013 à 11:57 :
le programme de Hollande:des mensonges et des impôts
Réponse de le 08/07/2013 à 12:17 :
En même temps, qui l'a vraiment becqueté son programme ? Les 2.8% de croissance promis ça flairait un peu l'embrouille tout-de-même...
a écrit le 08/07/2013 à 11:50 :
deux infos pour donner des chiffres dont souvent les journalistes manquent de parler :
- sur un salaire de 2500 ?/brut entre ce que paye le patron (3575 ?) et le pouvoir d'achat réel une fois déduit TOUS les impôts et prélèvements (IR, TVA, Taxe habitation....) on est à 1430 ? de pouvoir d'achat soit 60% de prélèvement et impôts, ....c'est là que part notre pouvoir d'achat et ils vont en mettre encore plus. Sans compter que les produits made in France subissent ces salaires sur taxés et donc sont plus chers ( 70% du prix du pain c'est du salaire). Ce n'est pas "le riche" qui trinque, il est riche, ! devinez qui alors?
-seconde info
si l'état était un salarié, par mois il
gagnerait 2000?
dépenserait 2500? dans ses dépenses courantes
plus 500? d?intérêt
plus 3000 ? de remboursement de capital ( qui ne sont pas dans le budget)

résumé
entrées 2000 ?
sorties 6000 ?
On est Français ou Grec ? j'ai eu un doute !

j'en veux beaucoup au journalistes qui ne mettent pas en avant ces chiffres
Réponse de le 08/07/2013 à 12:13 :
Vous avez cent fois raison.il est grand temps de dire la véritéet de la redire.
les économies a faire c'est a l'état et aux structures publiques et parapubliques de les faire.
Nous sommes sous la dictature des dépenses du cercle publique en France.
Il faut que les Français fassent pression pour que cela change enfin
Bien à vous
a écrit le 08/07/2013 à 11:50 :
réduire les dépeses ils n'apprenent pas ça à l'ENA ? tus les français font ça tous les dépenser moins que ce qu'ils gagnent et plus ils en donnent a l'état et plus ils compriment leurs dépenses et plus il y a de recession.
a écrit le 08/07/2013 à 11:45 :
Des impôts, des impôts, toujours des impôts. Quand allez vous réduire les charges?
a écrit le 08/07/2013 à 11:33 :
C'est sage de sa part de ne rien exclure, de tout manière quoi qu'il fasse, il sera critiqué par un camp ou l'autre, voire les deux. En attendant la banque de France revoit ses prévisions de croissance du PIB pour le second trimestre à +0.2%. C'est pas Byzance, c'est pas assez, c'est fragile, mais c'est mieux que l'inverse.
Réponse de le 08/07/2013 à 11:59 :
@ JM57 : Vu la succession de ponts au mois de mai, qui ont durement entamé la croissance, le temps catastrophique qui a joué contre de nombreux secteurs d'activité (tourisme, textile, etc..), les remontées de terrain dans le bâtiment, etc... je me demande sérieusement sur quoi se basent les prévisions de le BDF !!! A mon humble avis, c'est juste un exercice de com à destination des français et des marchés (de + en + nerveux)...
Réponse de le 08/07/2013 à 12:02 :
En effet, il vaut mieux être très malade que d'être mort. Il aurait pu exclure de revenir au 35 heures, de maintenir l'âge légal de la retraite, de maintenir les effectifs de fonctionnaires-clients par exemple. Mais là non plus, il n'a rien exclu. La seule chose qu'il a exclue, c'est de rendre l'économie française compétitive.
a écrit le 08/07/2013 à 11:31 :
Plus il y aura d'impôts moins il y aura de croissance, pourtant pas trop compliqué à comprendre.
a écrit le 08/07/2013 à 11:31 :
un déficit cela veut dire qu'il y a plus de dépenses que de recettes, ils ne t'on pas apris cela à l'ENA; la logique serait d'avoir une meilleure gestion des dépenses, mais c'est trop demander;
a écrit le 08/07/2013 à 11:31 :
Et si le fils à Fabius commencait par payer ce qu'il doit? Et lui aussi est soumis à du pénal?
Réponse de le 08/07/2013 à 14:09 :
Le fils DE Fabius. Mais oui vous avez raison.
a écrit le 08/07/2013 à 11:31 :
Tiens donc!
a écrit le 08/07/2013 à 11:30 :
nous sommes déjà à une croissance autour de zéro tendance négative et les conséquences sur l'emploi, augmenter les impôts sur les entreprises ou les ménages= croissance en moins et augmentation du chômage car l'emploi. Tout ce qui part en impôt c'est autant de moins pour l'investissement, l'innovation et la consommation et donc l'emploi productif. les jeunes diplômés l'ont bien compris qui veulent à 75% partir à l'étranger
a écrit le 08/07/2013 à 11:29 :
Toujours plus d'impôts donc moins de consommation et plus de chômage. La boucle est bouclée. Il n'a pas appris cela à l'ENA ?. Quant à la réduction du train de vie de l'Etat et des Collectivités c'est sans doute pour 2017 quand les autre reviendront.
a écrit le 08/07/2013 à 11:29 :
Y en a marre de payer pour le gâchis des élus, et autres fonctionnaires ou privilégiés, ministres dont le train de vie dispendieux est choquant.
a écrit le 08/07/2013 à 11:29 :
La spirale négative fonctionne à plein: le matraquage fiscal tue la croissance, mais en l'absence de croissance, "il est nécessaire d'augmenter encore les impôts" (Moscovici). Clea va encore affaiblir la croissance. Jusqu'à quand va durer ce scénario de déclin ? En attendant, les effectifs de la fonction publique "ne sauraient être une variable d'ajustement" (Hollande), "on ne reviendra pas sur l'âge légal de départ en retraite" (Ayrault), et "on a rétabli les 35 heures" (le gouvernement). Des incapables.
a écrit le 08/07/2013 à 11:27 :
Attendons d'abord, M. le ministre, de connaître les développements de l'affaire Cahuzac, dans laquelle, avertis en décembre, tout le monde tombait des nues en... avril ! La justice sera-t-elle aussi ferme que le Conseil constitutionnel pour le dépassement de 2% des comptes et... 100% d'amende !!!
Je n'aime ni Sarko ni FH, donc... mais je déteste ce système qui sauvegarde les "parlementaires" (ils votent des lois qui les concernent ! ils vont pas se faire du mal...) et fouille abusivement dans les poches du commun, du bas... pour sauver la France ! A t-on vu un parlementaire qui a confirmé la baisse de 10% de ses émoluments, comme l'ont fait Ayrault et son président (ils s'en foutent ils ont des caisses "noires"). Le principe était bon en cas de France en péril... Mais, pas suivi. Donc, calmez-vous avec les impôts toujours casqués par les mêmes !
a écrit le 08/07/2013 à 11:12 :
c'est que ce gouvernement se réforme et mette en place un budget correspondant aux moyens du pays. La France ne peut plus être le pays de l'assistanat à tout va! il faut que ce pays se mette au boulot!
a écrit le 08/07/2013 à 10:59 :
La solution d'augmenter les impôts est à la facilité de n'importe qui au gouvernement, en revanche transformer son pays est une choses qui ne sont pas à des politiques ordinaires.
A bon entendeur Monsieur les ministres gestionnaires.
a écrit le 08/07/2013 à 10:55 :
Pour la croissance on compte une foule innombrable de diplômés sans emploi. Le déficit à 4% du PIB, ça fait entre 80 et 100 milliards. Les entreprises demandent 100 milliards de baisses pour poursuivre leur activité, certains disent 100 milliards de hausses. Si les impôts, c est 50 milliards? va-t-on les tripler ?
a écrit le 08/07/2013 à 10:53 :
nous sommes nombreux en france a penser que seul sarko peut nous libérer du délire socialiste,du clientélisme et des hausses insupportables de prélèvements
Réponse de le 08/07/2013 à 11:03 :
Merci de préciser vos sources. Vous êtes nombreux de combien ? Prétendez vous avoir fait un sondage selon les normes ou parlez vous de votre voisin qui est d'accord avec vous ?
Réponse de le 08/07/2013 à 11:10 :
Nous sommes nombreux en France de penser qu'en ce qui concerne le clientélisme, Sarko et Hollande c'est bonnet blanc et blanc bonnet.
Réponse de le 08/07/2013 à 11:53 :
Nous sommes nombreux à penser que nous sommes nombreux. Ce qui laisse deviner que nous sommes nombreux à penser...(lol)
a écrit le 08/07/2013 à 10:49 :
"Le ministre de l'économie estime que le gouvernement pourrait être contraint d'accroître la pression fiscale en 2014 si la croissance n'est pas de retour."
Si je me souviens bien, Hollande se croyait malin à propos de la croissance: "Moi j'ai dit très clairement ce que serait le chemin pour aller vers le redressement des finances publiques, j'ai dit que nous aurions à mettre plus de croissance, parce qu'elle est nécessaire". J'avais conservé cette déclaration tellement elle m'avait semblée hallucinante, on se croirait dans une émission de cuisine ou tel un ingrédient on peut ajouter de la croissance... Un an plus tard, nous avons son propre ministre de l'économie qui nous fait un beau constat d'échec, mais pire que tout, n'assume pas les erreurs/échecs de ce "solidaire" gouvernement puisque c'est aux contribuable de payer la facture...
a écrit le 08/07/2013 à 10:48 :
Je ne sais pas qui sont les cons dans cette histoire : les politiques qui font carrière ou ceux qui s'acharnent à se déplacer dans l'isoloir ...
Réponse de le 08/07/2013 à 11:05 :
Probablement ceux qui se déplacent. Mais si personne ne le fait, qui gouvernera ?
Réponse de le 08/07/2013 à 12:45 :
Nous le peuple ! Démocratie directe ! Dehors les politicards professionnels !
Réponse de le 08/07/2013 à 12:51 :
personne ne gouvernera et de fait on sera enfin libre et nous aurons une économie florissante. Les politiques sont des destructeurs. Plus il y en a et plus ils fourmillent d'idées qui coûtent chères.
a écrit le 08/07/2013 à 10:46 :
Administrations publiques sans utilité ou en doublon, agents publics et territoriaux en surnombres à faible productivité ou sans taches de travail, surpayés ou privilèges couteux comme pour les députés, sénateurs, deuxième poste de dépense de l'état, le mille feuille des collectivités territoriales ruineux, etc, etc, etc. Le robinet de la dépense publique est toujours grand ouvert par manque de courage de faire les réforme structurelles de cette caste de nababs que sont l'état, publique et territoriale. Hollande comme son prédécesseur envoie notre pays à la ruine et dans son déclin pour simplement 5,2 millions de fonctionnaires... Dramatique !...
Réponse de le 08/07/2013 à 11:00 :
Si vous suiviez l'actualité, vous seriez au courant qu'ils suppriment des effectifs à mesure des départs en retraites. Mais peut être souhaitez vous tout simplement qu'ils les mettent au chômage. Alors, je doute que le gain espéré soit au rendez-vous, car dans ce cas il faudrait leur verser une indemnité + RSA. Sans compter l'effet induit sur l'économie. En effet, 5 millions de fonctionnaires vivant du RSA aurait des effets catastrophiques sur la consommation, l'immobilier et j'en passe...
Réponse de le 08/07/2013 à 11:06 :
OK, OK, OK...On sait, t'aimes pas les fonctionnaires.
Réponse de le 08/07/2013 à 11:13 :
vous avez dû oublier les 10 000 emplois fictifs recrutés dans les écoles...
Réponse de le 08/07/2013 à 11:25 :
Il me semblait que la balance entre non remplacement, et nouveaux emplois, arrivait à une perte de 1200 emplois. À 5 millions de fonctionnaires, pour 26 millions d'actifs (dont il faut soustraire les chômeurs, et compter les retraités qui coûtent), on est loin du compte.

Bien sûr qu'en France il y a trop de fonctionnaires, sans vouloir les viser eux personnellement, mais il faut regarder la réalité en face, le nombre d'actifs ne peut continuer à supporter le train de vie de l'état et tout ce qui s'y rapporte, il y a un jour où l'on ne peut aller plus loin.

Mais non, après des hausses massives depuis son arrivé, ce gouvernement continue, pas assez de croissance et manque d'argent, aller hop une petite hausse par ci, une autre par là, et on se congratule de maintenir le pays à flot ...

Je crois qu'en 2017, ils vont faire le pire score que le PS aura connu, car la s'en est trop, ils ne comprennent pas que les gens n'en peuvent plus, et qu'ils attendaient autre chose que des hausses d'impôts et des taxes. Au moins, et même si ça ne comptait pas pour ma retraite (si j'en vois un jour la couleur de toute façon ...), NS avait fait les heures défiscalisées qui apportait un petit bol d'air frais aux gens, mesure que cet incompétent de "Normal 1er" s'est empresser de supprimer, pour un manque à gagner dérisoire.

Et vu leur capacité à réformer le pays en profondeur (proche du néant), ce n'est pas fini, car avec toutes ces hausses, le principal moteur de la France, càd la consommation, va continuer à s'effondrer (pas besoin d'être analyste pour s'en douter), et ils ne verront donc pas d'autre moyens pour maintenir les objectifs de déficit que de continuer les hausses. Vivement 2017 je vous le dis !
a écrit le 08/07/2013 à 10:45 :
Je comprend même pas qu'ils osent encore se verser des salaires ...
Réponse de le 08/07/2013 à 11:08 :
Faites un effort, c'est pourtant facile à comprendre.
a écrit le 08/07/2013 à 10:37 :
Les socialistes ne connaissent que les hausses d'impot pour renflouer les caisses qu'ils n'arretent pas de vider. Et le président normal de balancer 500 Millions d'euros à la Tunisie ,pourquoi ? Et tout à l'avenant. On va donner des allocations aux algériens et autres pour les nombreux enfants nés à l'étranger. Ben voyons !!!!! Et les retraités français qui n'ont pas assez d'argent pour vivre après une vie de travail ,on leur met des taxes supplémentaires, alors il y en a marre de ces énarques qui ne connaissent rien de la vie, des entreprises et des gens qui travaillent depuis longtemps sans aucune reconnaissance de leur part. CA SUFFIT
a écrit le 08/07/2013 à 10:27 :
Il semble que le gouvernement ne sache pas faire de la croissance ni de l emploi. La dette plombe la croissance, il faut en rembourser une partie. On nous condamne à la crise à perpétuité. Avons-nous là un tonneau ou un trou noir ? On nous annonce 4 à 5 points de déficit pour une croissance négative, ça c est de la politique casse-pattes ! Adieu le pouvoir d achat, les français ont-ils encore droit à l automobile ? Pour les retraites comme pour le déficit, le gouvernement baisse le social, commence à supprimer des postes publics et annonce une réforme du calcul et une baisse de salaire de 14 milliards en prévision ? La croissance, ça s invente. Alors les impôts c est pour qui ?
Réponse de le 08/07/2013 à 11:44 :
@ Itac : Faut voir: le seul moyen pour un gouvernement de créer de la croissance c'est de faire de la dépense publique et pour ce qui est de la création d'emploi c'est d'embaucher des fonctionnaires... A moins de nationaliser l?économie du pays, ce qui 'est pas au programme du PS, il faut renvoyer la question au secteur privé. Quelle a été a contrepartie en matière d'emploi et de croissance des 100 milliards d'allègements fiscaux annuels, de l'assouplissement du temps de travail, de l'ouverture du marché européen, de la monnaie unique ?
a écrit le 08/07/2013 à 10:27 :
Est ce que la hausse d'impôt sera proportionnel à son niveau de connerie à ce Môssieur parce que là on atteindrai des sommets
a écrit le 08/07/2013 à 10:20 :
Vous êtes tous des forts en gueules mais sur les forums uniquement... Pauvres enfants capricieux qui aboie mais ne mord jamais.

Réponse de le 08/07/2013 à 10:50 :
Ah, un gars qu'est content de la situation !
Réponse de le 08/07/2013 à 11:10 :
Ben,..c'est pas ce que vous venez de faire ?
a écrit le 08/07/2013 à 10:18 :
au moins dans ce domaine là , ils nous surprennent pas c'est la continuité !
a écrit le 08/07/2013 à 10:15 :
Et si TOUS les menages payent l'impot pour changer?
a écrit le 08/07/2013 à 10:11 :
Vous remarquerez qu'il n'a pas annoncé de nouvelles économies de dépenses....
a écrit le 08/07/2013 à 10:09 :
Les dépenses publiques sont a la France l?équivalent des charges pour une entreprise.
Tant que la dépense publique sera la plus élevée du monde , nos entreprise participerons a la compétition internationale avec un boulet au pied.
Le résultat est connu et se vérifie tous les jours perte de compétitivité =fermeture d'usine =chomage. Le recette c'est des économies publiques massives maisc'est trop simple pour nos Enarques.
Réponse de le 08/07/2013 à 10:25 :
Impossible à comprendre par nos dirigeants contaminés par le virus "énarcotechnocratosoviétos". La particularité de ce virus est, pour toute personne atteinte de ne plus s'apercevoir de son degré de connerie..
a écrit le 08/07/2013 à 10:09 :
Ben voyons ! Et tout ceci sans demander notre consentement, et nos avis ..... Ces messieurs oublient qu'ils sont dits "socialistes", où est-il le "socialisme" si cher à leur conscience ?
Plus cela va, plus je suis éc?uré.....
a écrit le 08/07/2013 à 10:08 :
Comme un navire qui a une voie d'eau la FRANCE sombre doucement mais quasi inexorablement entraînée dans le maelström de ses entêtements et de ses aveuglements qu'aggravent encore un déclin du poids de l'Europe dans les grandes options du siècle. Affairés à réparer tant bien que mal les dégâts immédiatement vitaux, nous croyons pourvoir encore reprendre notre traversée mais entretemps plus personne ne nous attend au port le temps s'est comme accéléré et bientôt on parlera de nous comme de la Chine d'autrefois ou du moyen -orient glorieux: 3 en ce temps-là l'Europe très peuplée regorgeait de richesses. Ses bateaux par millier les transportaient dans le monde entier, c'était la référence de la planète, et puis en XXX alors que son grand conseil s'épuisait en querelles partisanes, elle a soudain perdu la main quand sa monnaie n'a plus suffit à garantir ses dettes. Commença alors un long déclin, ses peuplades se firent la guerre pour s'accaparer ce qu'il restait de la splendeur d'antan.puis commença l'extinction de la race qui ne se reproduisait presque plus. Dans la cage du fond vous admirerez un spécimen relativement bien conservé dont l'origine reste imprécise .Il aurait dirigé une tribut dans ces régions aujourd'hui par la mer. Le mot Hollande le fait réagir sans que l'on sache précisément s'il s'agit plutôt d'un nom qu'on lui aurait attribué ou d'une terre où il aurait vécu?; Dans la cage suivante, plus petite nous avant un spécimen qui par stature évoque évoque le pygmée conservé par plastination à Florence Un polygame semble-t-il dont une compagne aurait été une sorte de médium dont les chants , textes rituels magiques fascinaient les foules immenses qui se rassemblaient au centre bassin de parisien une terre émergée.en ce temps là. Dans la oitrine vous pourrez admirer...
a écrit le 08/07/2013 à 10:08 :
ras le bol des hausses d'impôt comme seule ligne politique ! N'ont-ils pas connaissance des études de Laffer ? Il est évident que la pression fiscale est devenue un frein à notre croissance donc à nos emplois de demain. C'est le cercle vicieux. Ces politiques (de droite comme de gauche) au pouvoir depuis 15 ans n'ont vraiment AUCUN COURAGE. Aucune remise en cause des dépenses sociales ou de fonctionnement à l'origine de nos déficits, aucune remise en cause des privilèges de certaines professions (dont les députés). Où va-t'on à ce rythme ? RAS LE BOL !!! Mes impôts sur le revenu augmentent de 30% cette année, alors que le revenu disponible du ménage n'a pris que 10%. Est-ce normal ?? Parallèlement à cela le gouvernement dit se serrer la ceinture alors que les dépenses continuent à progresser plus vite que l'inflation. Pourquoi les journaleux ne dénoncent-ils pas cette gabegie ?
a écrit le 08/07/2013 à 10:07 :
il nous faut de vrais responsables qui rendent à la France sa souveraineté; nous n'avons pas voter pour que ce soit Bruxelles, le FMI ou la fed qui nous gouvernent; redonnez à la banque de France son autorité et abolissez la loi de 1973.la croissance de l'économie ne peut pas suivre la croissance des intérêts bancaires, c'est techniquement impossible, ne croyez pas que tous les Français sont dupes ou pas au courant de ce qui se passe...
Réponse de le 08/07/2013 à 10:40 :
ça ressemble un peu au discours du FN
a écrit le 08/07/2013 à 10:05 :
Au lieu de charger encore plus la barque qui coule déjà sous les prélèvements. Il serait peut être temps de faire des économies et de limiter les prérogatives de l'état et de ses cousins (collectivités, sécu, agences publiques etc...). De couper les branches mortes qui ne servent à rien sauf à caser les potes dans un bureau doré. Après 60 ans de dépenses incontrôlées il va bien falloir faire l'effort un jour, autant commencer le plus tôt possible.
Réponse de le 08/07/2013 à 10:14 :
Oui mais vous savez bien que pour les socialos, si une barque coule, il faut encore ajouter de l'eau.
Réponse de le 08/07/2013 à 10:46 :
Commencer le plus tôt possible .. Totalement d'accord .. Sauf que, en étant pessimiste, on se demande s'il n'est pas déjà trop tard ....
a écrit le 08/07/2013 à 9:56 :
Faut bien payer les frais de guerre au Mali et les 500 millions pour les Tunisiens. Avec notre président Africains...
Réponse de le 08/07/2013 à 10:39 :
exact !
a écrit le 08/07/2013 à 9:51 :
Il faudrait arrêter de réformer car quand le gouvernement annonce moins de fonctionnaires et que l on fait supporter au commune des augmentations de personnel pour la nouvelle réforme scolaire. Il faut savoir pour 2015 se sont les impôts sur l habitation qui va monter en flèche cool merci Hollande pire que Sarkozy.
a écrit le 08/07/2013 à 9:48 :
Définition du socialisme: "Payez pour nous mes frères".
a écrit le 08/07/2013 à 9:47 :
nous avons vraiment une équipe qui n'est plus crédible .ils ne eulent pas toucher aux priviléges ??,,CELA FINIRA DANS LA RUE ::::::.un exemple pour cette semaine qui ne va encore servir à rien////////ils vont débattre du non cumul des mandats cela ne pourrait se concevoir qu'en diminuant le nombre d'élus (députés sénateurs,conseils généraux) là au contraire on va encore en augmenter le nombre ?????et la la droite sera aussi nul elle non plus ne veut pas s'attaquer aux priviléges le terme umps y trouve son sens
a écrit le 08/07/2013 à 9:45 :
La France des privilégiés: tous ceux qui ont la garantie de l'emploi, plus les titulaires de sinécures de toutes sortes payées par l'Etat, pressure très logiquement la France qui produit. C'est normal : elle a le pouvoir. Ce qui est moins normal, c'est que ce pouvoir est reconduit à chaque élection, quel que soit le parti gagnant. Il serait temps que les français, qui ne méritent pas çà, commencent à se douter de quelque chose.
a écrit le 08/07/2013 à 9:42 :
J aime la menace qui claque comme un coup de fouet ; Travaillez si vous voulez pas payer plus d impots ....apres le travailler plus pour gagner plus ( et payer plus ) c est le travailler plus sinon vous gagnerez moins....
J aime ces ministres irresponsables qui n y sont pour rien , c est la faute a la droite , au financier , a la crise ....pas la leur , c est pas eux qui ont emprunter 1800 miliards d euro ....au lieu de diminuer les depenses de l etat...
J aime le peuple sur qui retombe la responsabilite de leur vote et des ennuis qui vont avec et qui dans une tentative desesperee va voter a droite au prochain tour pour retrouver les memes en croyant avoir change qq chose
J aime bien vivre au jour le jour sans penser au lendemain ....
a écrit le 08/07/2013 à 9:42 :
Tiens pour ce coup la, je le crois
a écrit le 08/07/2013 à 9:38 :
Les socialos ont toujours dépensé l'argent des autres jusqu'à épuisement des fonds. Vivement la mise sous tutelle de notre pays pour arrêter le massacre.
Réponse de le 08/07/2013 à 10:11 :
Parfaite analyse. En attendant, que de perte de temps.... !?
Réponse de le 08/07/2013 à 10:43 :
On sera bientôt sous tutelle de l 'Allemagne, via le marteau pilon de l'Europe.....comme la Grèce.......Je conseille fortement à mes enfants de bien apprendre à parler l'Anglais pour pouvoir se barrer d'ici, il n'y aura plus rien à faire en France....à part le tourisme peut être.
Réponse de le 08/07/2013 à 10:49 :
tout a fait d accord avec vous gilou , il faudrait que la cour des comptes soit indépendante du pouvoir (c est ce q aurai voulu feu monsieur Seguin) , qu elle puisse agir avec autorité sur tout ce qui concerne la gestion du pays et n aurai de compte a rendre qu a la justice, mais avec tout ces corrompus c est pas demain la veille . le pays est gangréné et pour longtemps
a écrit le 08/07/2013 à 9:38 :
de toutes façons c'est tout ce qu'ils savant faire , toutes les economies annoncées etant soit en trompe l'oeil, soit des hausses d'impot deguisees ....On approche des ratios sovietiques et cela finira de la même façon ....
a écrit le 08/07/2013 à 9:36 :
ah ! c'était ça le fameux changement : + d'impôts, + de taxes... A quand une taxe sur les mains, les pieds,... ?
a écrit le 08/07/2013 à 9:34 :
Pas de croissance = nouvelles taxes Pas de croissance = nouvelles taxes
Nouvelles taxes = pas de croissance Pas de croissance = nouvelles taxes
Nouvelles taxes = pas de croissance
Nouvelles taxes = pas de croissance
Pas de croissance = nouvelles taxes
Nouvelles taxes = pas de croissance
Réponse de le 08/07/2013 à 9:53 :
PS: Economies = impossible
Réponse de le 08/07/2013 à 11:52 :
+1, Je trouverais interessant de comprendre le mecanisme mental qui permet d'en arriver la dans un cerveau ayant recu une bonne instruction. Si encore l'objectif etait de garder un clientele electorale. Mais elle est en train de s'envoler dans toutes les directions cette clientele. Au moins un homme d'etat n'ayant rien a perdre pourrait dire que quitte a avoir un faible niveau de popularite autant en faire quelque chose de positif qui reste pour l'histoire. Malheureusement je pense que le fond de notre probleme est ailleurs et plus lie a la disparition purement et simplement de la notion de responsabilite dans notre classe politique. Seuls le philanthropisme, le laxisme, le bisournisme et le mauvaise foiisme prevalent. Toute proportion gardee, aucun d'entre eux n'aurait eu le courage de prendre la decision du debarquement de Normandie avec ses consequences previsibles. Tous auraient renonce devant ce risque. Et pourtant c'est ce qui nous a sauve. Nos elus preferent la mort lente a petit feu, personne n'est responsable, on gagne du temps, on se fait le coup de poing sur de la mousse ...Le peuple n'a pas toujours raison, il lui est arrive meme de prendre des decisions dangereuses dans l'histoire, dans tous les pays. Mais c'est lui qui reprendra la main pour une autre voie imprevisible et douloureuse dans un premier temps, avant de retrouver la raison. il suffit de relire les livres d'histoire. On n'y croit pas car on pense avoir changer d'epoque et on se reveille en constatant que les comportements humains sont finalement tres stable dans le temps.
a écrit le 08/07/2013 à 9:33 :
Que peut-il dire d'autre? Par temps de crise aussi violente il faut des personnes d'une intelligence exceptionnelle alors que nos élus n'ont ne sont même qualifiés pour le poste qu'ils occupent.
a écrit le 08/07/2013 à 9:33 :
On détient le record du monde du nombre de fonctionnaires: on en rajoute. On détient le record du monde des prélèvements fiscaux et sociaux: on en rajoute.
a écrit le 08/07/2013 à 9:33 :
Il n'exclut pas... Litote pour nous prévenir qu'il y en aura. Et en 2014, comme ils n'arriveront toujours pas à joindre les 2 bouts, il nous préviendra pour 2015... Et ainsi de suite.
Est-ce que ce ministre sait faire autre chose que taxer et augmenter les impôts? Cela tous les imbéciles en sont capables.
Faire des économies nécessite d'avoir un cerveau et de savoir s'en servir...
a écrit le 08/07/2013 à 9:29 :
Cela promet juste une recrudescence du travail au noir et la mise en place de systèmes de trocs ... Qui deviendront imparables grâce à internet !!!! Artisants et entrepreneurs les prochaines espèces en voie de disparition ... Légales ...
a écrit le 08/07/2013 à 9:27 :
Faut-il rappeler que le meilleur moyen de tuer la croissance est de hausser les impôts ?...
Réponse de le 08/07/2013 à 9:49 :
Seule les Français n'ont toujours pas compris...!!??
a écrit le 08/07/2013 à 9:26 :
M Moscovici vient de contredire M Hollande au sujet de la pression fiscale pour 2014. Nul doute que son limogeage devrait être aussi rapide que celui de Mme Batho au nom de la solidarité gouvernementale.
a écrit le 08/07/2013 à 9:24 :
La grande enfilade continue, toujours et encore !
a écrit le 08/07/2013 à 9:20 :
Ces gens-là sont des imposteurs et dans imposteur il y a impôts.
a écrit le 08/07/2013 à 9:19 :
On se disait aussi !
a écrit le 08/07/2013 à 9:15 :
il serait bon qu'en temps que ministre de l'économie, celui-ci apprenne la courbe de Laffer! Trop d'impôt tue l'impôt.
Réponse de le 08/07/2013 à 9:36 :
Mais que voulez-vous qu'ils apprennent, ils ne savent même pas compter. La preuve, le Pays est en faillite. Dette: 60 milliards équivalent euros fin 1980, 1870 milliards à ce jour. Si vous ajoutez tous les engagements de l'état c'est plus de 5 000 milliards... C'est cela l'UMPS..
Réponse de le 08/07/2013 à 11:13 :
+ 500 millions d'euro donnés par la France à la Tunisie la semaine dernière.
a écrit le 08/07/2013 à 9:12 :
ce mec me fait penser de plus en plus à Cahuzac. Si on fait de le point de tout ce qui nous avez promis et la réalité, il y a trés peu de différence.
Réponse de le 08/07/2013 à 9:29 :
Sans doute avez vous voulu dire : les promesses n'ont pas été tenues.
A vous lire je vois le contraire !
Réponse de le 08/07/2013 à 9:35 :
Aussi prétentieux, mais il y en a qui a des cheveux ... Hahaha
Des vrais ou des faux???
Réponse de le 08/07/2013 à 10:10 :
Relisez vous avant d'envoyer vos commentaires ! ils sont incompréhensibles.
a écrit le 08/07/2013 à 9:04 :
+ de fonctionnaires + d elus ......a quand le grand menage a quand la suppressions des privileges ...
Réponse de le 08/07/2013 à 9:25 :
Si on te le demande, tu dis que tu sais pas !
a écrit le 08/07/2013 à 9:02 :
Les Français ne se laisseront pas tondre comme des moutons !
Réponse de le 08/07/2013 à 9:26 :
Meeeeehhhh si ; meeeeeehhh si !
a écrit le 08/07/2013 à 9:01 :
La paupérisation du peuple français est en marche. Curieusement, notre gouvernement ne s'inclue pas dans l'effort demandé. Ils ne roulent pas en véhicules low-cost et ne mangent pas le midi à la gamelle comme nous autres ouvriers. Nous n'avons pas les mêmes valeurs semble-t'il.
Réponse de le 08/07/2013 à 9:35 :
Maintenant même les cadres mangent à la gamelle comme les ouvriers et embauchent à vélo, comme les ouvriers avant guerre. Ca plait beaucoup aux écolos, parait-il.
a écrit le 08/07/2013 à 8:59 :
Vous êtes des menteurs et des girouettes!
Y'en à marre de ces roitelets qui gaspilles l'argent des français!!!
Réponse de le 08/07/2013 à 10:33 :
@ AgainParis .... je propose de taxer les fautes d'orthographe, il y a là une mine de ressources :-D
Réponse de le 08/07/2013 à 10:51 :
A part cette désopilante remarque, vous avez une proposition constructive ?
Réponse de le 08/07/2013 à 11:39 :
Oui, que vous suiviez d'urgence des cours de rattrapage.
Réponse de le 08/07/2013 à 16:31 :
Décidément, je vois que mon pseudo fait des émules :-) ... je devrais peut-être le déposer, ou créer un collectif ?
Plus sérieusement pour répondre à "AgainParis", je suis moi aussi sensible à l'augmentation des taxes et impôts, en payant ma part, et suis partisan d'un réfonte globale du système, avec comme principes de base la conservation de la progressivité et la taxation à même hauteur de tout revenu quelle que soit sa source (salaire, pension, revenus immobiliers ou mobiliers, allocations diverses...) ... je pense que le système y gagnerait beaucoup en lisibilité et en équité. Et evidemment comme tout budget qui se respecte, une recherche de l'équilibre en jouant sur les dépenses au moins autant que les recettes, le seul déficit autorisé étant celui consacré à l'investissement productif (productif signifiant équipements et aménagements qui rapporteront dans un futur pas trop éloigné)
a écrit le 08/07/2013 à 8:58 :
Incroyable, voilà maintenant que la croissance est un paramètre exogène qu'on attend avec impatience et espoir ! Après avoir tout fait pour réduire le potentiel de croissance financièrement et psychologiquement parlant, les socialistes décrètent que les hausses potentielles d'impôts dépendront de la croissance alors qu'il s'agit du contraire: la croissance dépend du mode d'utilisation des impôts et de leur niveau !
Ces pauvres socialistes n'ont pas encore compris qu'un état aussi impliqué dans l'économie que l'État français a beaucoup de moyens pour aider la croissance . Il est hélas plus payant à court terme de flatter l'électeur par des subsides non productifs dans un pays shooté a la subvention sociale depuis des décennies.
Réponse de le 08/07/2013 à 9:27 :
"flatter l'électeur" ..... De moins en moins vrai. Attendez quelque mois : les nouveaux arrivants au pays de l'I.R. ne seront plus du tout flattés, surtout quand ils se rendront compte de l'effet domino (taxe d'habitation par exemple)
Votre raisonnement est juste, mais je ne pense pas qu'il puisse remporter l'adhésion de nos dirigeants perclus d'idées et de raisonnement d'un autre temps. Et ils détiennent la vérité !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :