Lancement des concertations sur la réforme des retraites

 |  | 341 mots
Lecture 2 min.
Les organisations syndicales sont reçus à Matignon, ce jeudi, pour discuter de la réforme des retraites / Copyright Reuters
Les organisations syndicales sont reçus à Matignon, ce jeudi, pour discuter de la réforme des retraites / Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les syndicats vont être reçus, ce jeudi 4 juillet, à Matignon pour lancer la concertation sur la réforme des retraites. La CGT et FO ont déjà déclaré qu'elles refuseraient toute augmentation de la durée de cotisation.

Un rendez-vous spécial pour chaque délégation. Ce jeudi 4 juillet au matin, le Premier ministre reçoit les organisations syndicales et patronales à Matignon. Des entretiens qui marquent le coup d'envoi des concertations sur la réforme des retraites

Pour écouter les organisations syndicales, Jean-Marc Ayrault sera notamment accompagné de ses ministres des Affaires sociales, Marisol Touraine, du Travail, Michel Sapin, et de la Fonction publique, Marylise Lebranchu.

La CGT, qui sera reçu en fin de matinée, a déjà prévu d'organiser de grandes manifestations en septembre prochain. Le syndicat s'était fortement mobilisé, en 2010, lors de la réforme des retraites du gouvernement Fillon. Avec FO, il a rejetté en bloc le rapport Moreau publié en juin dernier.

La CFDT veut débattre

Ce rapport préconise notamment d'augmenter la durée de cotisation des fonctionnaires. Une mesure jugée "juste" par François Hollande. Le président de la République s'est d'ores et déjà déclaré opposé au recul de l'âge de départ à la retraite. 

Le gouvernement compte sur la CFDT pour apaiser les débats. Le syndicat s'est ainsi montré plus prompt au dialogue. "Moi je vais à Matignon pour obtenir des choses. Je ne suis pas de ceux qui vont à une concertation en annonçant déjà qu'elle va échouer", a souligné son secrétaire général, Laurent Berger, mercredi 3 juillet sur Europe 1.

20 à 60 milliards de déficit annoncés

De leur côté les organisations patronales (Medef, CGPME, UPA) ont annoncé qu'elles allaient refuser toute hausse de cotisation et réfutent également la sous-indexation des pensions par rapport à l'inflation. "Ce sont à mon avis deux lignes jaunes qu'il ne faut pas dépasser", a affirmé mercredi; Pierre Gattaz, le nouveau patron du Medef.

Cette réforme doit permettre de faire des économies et d'anticiper ainsi les 20 milliards de déficit prévus à l'horizon 2020 par le Conseil d'orientation des retraites (Cor). Un trou que la Cour des Comptes a réévalué, de son côté à 60 milliards, en 2030... si rien n'est fait.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/07/2013 à 14:20 :
Paris (AFP) - Les 500 premières fortunes de France ne connaissent pas la crise et ont même vu leur richesse globale augmenter de près d'un quart en un an, rapporte l'hebdomadaire Challenge à paraître jeudi.

Son montant s'établit à 330 milliards d'euros et n'a jamais été aussi élevé depuis 1996, année où Challenge a lancé le classement des "500".

Il a quadruplé en une décennie et représente 16% du produit intérieur brut du pays. Il compte aussi pour 10% du patrimoine financier des Français, "soit un dixième de la richesse entre les mains d'un 100 millième de la population", affirme Challenge.

Ce groupe de 500 compte 55 milliardaires, 10 de plus que l'année dernière, précise l'hebdomadaire.

Les dix premiers du classement ont vu leur fortune croître de 30 milliards en douze mois, à 135 milliards (40% du total).

En tête de liste, Bernard Arnault PDG de LVMH, affiche une fortune de 24,3 milliards d'euros, en hausse de 3,1 milliards. Il est suivi de l'héritière de l'Oréal, Liliane Bettencourt, avec une fortune de 23,2 milliards, qui a fait un bond de 7,9 milliards. Gérard Mulliez, du groupe de distribution Auchan, arrive non loin derrière avec 19 milliards (+ 1 milliard), suivi de Bertrand Puech (Hermès)dont la richesse s'est maintenue à 17,4 milliards.

Les suivants sont Serge Dassault, du groupe industriel Marcel Dassault (12,8 milliards d'euros), François Pinault (Kering, 11 milliards), Vincent Bolloré (Bolloré, 8 milliards), le "roi de la bière et du vin" Pierre Castel (7 milliards) , qui fait cette année son entrée dans le Top-10, Alain Wertheimer de Chanel (7 milliards), lui aussi nouveau membre du club des 10.

Enfin le dernier du Top-10 est le fondateur de l'opérateur Free, Xavier Niel, entré dans le classement des 500 plus grandes fortunes de France en 2003 avec 80 millions d'euros et qui pèse actuellement plus de 70 fois plus (5,9 milliards).

a écrit le 11/07/2013 à 12:37 :
bernard arnault= 25 milliards de bénéfice en 2012 et autant pour bettencourt, total et toutes les fortunes de france... alors problème de retraite ? non un faux problème puisqu'il y a l'argent et largement !!!
a écrit le 11/07/2013 à 10:04 :
les 500 plus grosses fortunes de france continuent de s'enrichir (+25% de gains en plus en 2012) !!! lu dans la presse de ce jour; alors oui pressons le citron et faisons payer les riches ! ils en ont largement les moyens! ce n'est pas du vol c'est de la solidarité avec ceux qui n'ont rien !
a écrit le 05/07/2013 à 13:51 :
Un semblant de dialogue social pour mettre en place les recommandations de Bruxelles...
a écrit le 04/07/2013 à 19:19 :
Les organisations patronales "réfutent également la sous-indexation des pensions par rapport à l'inflation"....Mais de quoi je me mêle ? Depuis quand les intérêts des retraités seraient-ils confondus avec celui des entreprises ?..alors que les actifs subissent depuis fort longtemps la désindexation...Il est vraiment temps de sortir le financement de la retraite de l'assiette des salaires en le calant plutôt sur la valeur ajoutée ce qui dans le même temps ramènera cette gestion dans l'orbite du budget général...car les syndicats n'ont plus aucune légitimité sur ces questions.
a écrit le 04/07/2013 à 17:58 :
l'argent de nos retraites passe dans les gaspillages de la finance internationale!Churchill disait:"le libéralisme s'arrete quand il a épuisé l'argent des classes moyennes"
Réponse de le 04/07/2013 à 18:36 :
Vous pouvez développer : "l'argent de nos retraites passe dans les gaspillages de la finance internationale" ?
Réponse de le 04/07/2013 à 20:15 :
Commençons par les gaspillages bien français ! et arrêtons d'augmenter les impôts, ce qui ne fait que baisser son rendement global comme tout économiste le sait bien !
a écrit le 04/07/2013 à 17:06 :
Donc des patrons qui disent "on veut une augmentation de l'age de départ, tout le reste c'est une ligne rouge", et la CGT qui dit "une augmentation des cotisations, tout le reste c'est une ligne rouge", et cela avant même les premières concertations. On comprend mieux pourquoi le pays n'est pas gouvernable par le dialogue sociale... Contrairement à l'Allemagne.
Réponse de le 04/07/2013 à 17:15 :
Bon, chacun marque son territoire au départ, c'est assez classique au début d'une négociation.
Réponse de le 04/07/2013 à 17:22 :
Le modèle allemand n'en ai pas un, il tiens grâce à l'euro fort ça ne durera pas, les inégalités et la pauvreté en allemagne deviennent intenables, je préfère encore nos acquis à leurs sytème de m..
Réponse de le 04/07/2013 à 17:36 :
Il ne faut pas oublier que ce sont les Allemands qui ont crées la retraite, et même sous
Bismarck ! alors qu'il existait un systéme de retraite dans la marine et la chambre des
notaires :! non en France on préfére que les fonctionnaires, assimilés EDF, GDF RATP
puissent conserver lleurs modes de calculs et du privé rien à foutre ! J'ose espérer
qu'il y aura quelqu'un qui déposera devant la cour européenne pour discrimination !
Réponse de le 04/07/2013 à 19:26 :
C'est justement l'obstination à vouloir rapprocher le financement de la retraite de l'assiette des salaires par les cotisations qui entretient ce système bismarckien dont les régimes spéciaux font partie. Si on fiscalisait la retraite avec la TVA dans un système beveridgien on serait contraint à un système à points et à une unification des régimes...et le pouvoir passerait enfin des mains des syndicats (de salariés et patronaux) aux mains de l'assemblée nationale ce qui serait on ne peut plus normal au XXIème siècle.
Réponse de le 04/07/2013 à 19:37 :
Commentaire supplémentaire pour les organisations patronales au sujet du décalage de l'âge de départ: alors faîtes en sorte de ne pas pousser les salariés sénior vers la porte.
Réponse de le 04/07/2013 à 20:07 :
+ UN !
a écrit le 04/07/2013 à 16:12 :
L'important c'est pas la rose mais c'est bien les régimes spéciaux des élus auxquels on ne touche pas. Qu'on se le dise. En tant qu'élu mon père entend bien recevoir sa part intacte. Comme il dit si bien "les petits fours, les banquets, les réunions, entendre les conneries des uns et des autres, c'est un sacré boulot !"
Réponse de le 04/07/2013 à 16:39 :
Enlevez tout les régimes spéciaux ne suffira pas à les financer, tout comme parlez de la compétitivité sans parler de l'euro fort, poser un mauvais diagnostic et vous aurez des mauvaises réponses .. CQFD
a écrit le 04/07/2013 à 16:00 :
Socialisme (nom commun, familier) : synonyme de gabegie et de clientélisme... employée fréquemment avec des expressions brumeuses comme "justice sociale" et "relance par la consommation"...
Réponse de le 04/07/2013 à 16:08 :
Ce gouvernment n'est pas plus socialiste que le précédant, il est même plus libéral, il donne 20 milliard au CAC 40 sans contre parties ! Arrêtez avec vos fantasmes !!!!!
Réponse de le 04/07/2013 à 17:01 :
En effet, de plus les dépenses augmentaient sous l'ancien gouvernement à un rythme de 2%/an, donc sans commune mesure avec l'augmentation de 0.4% en 2013. Il n'y a pas de politiques non socialistes en France.
Réponse de le 04/07/2013 à 17:17 :
@@bob44, une politique socialiste c'est un politique de la demande et non de l'offre comme c'est le cas depuis 30 ans maintenant, une politique socialiste c'est la nationalisation de secteurs clé de l'économie et non les privatisations qui se succèdent comme depuis 30 ans. Un politique socialiste c'est un politique qui fait avancer les droits sociaux au lieu de les faire reculer comme c'est le cas de puis 30 ans (exception avec les 35h mais elles ont été appliqués à la carte). Alors non la politique dans ce pays n'est plus socialiste dans ce pays depuis 1983 ! Elle n'est pas pour autant ultra libéral je vous le concède !
Réponse de le 04/07/2013 à 18:03 :
En quoi ce gouvernement est-il plus libéral que le précédent ? Une politique libérale interdit TOUT étatisme forcené, que ce soit envers les fonctionnaires ou le CAC40. N'importe quoi de lire des trucs pareils. Quant à votre définition du socialisme, c'est du même tonneau, du n'importe quoi.
Réponse de le 04/07/2013 à 19:50 :
Ne pas confondre "libéral" et "de droite"...et ne pas confondre "socialiste" (comme Proudhon par exemple, qui n'était pas antilibéral) et "marxiste" (au sens de la propriété collective des moyens de production et d'échange). Il est vrai que depuis la libération la France ne sait plus vraiment ce qu'est le libéralisme qui a été pourtant à l'origine de nos révolutions...De même lutter contre l'intrusion permanente des fonctionnaires bruxellois dans la vie économique locale, c'est aussi être libéral.
a écrit le 04/07/2013 à 15:44 :
Comment redraisser la courbe du chomage ? Rallonger la durée de départ en retraite.. logique non? De l'argent on en a faut juste allez le chercher là où il est, ce gouvernement est de droite, les électeurs de droite devraient s'en réjouir ils s'épargnent les manifestations massives pour le même prix !
Réponse de le 04/07/2013 à 16:25 :
@ bob44: Le redraissement productif ?
Réponse de le 04/07/2013 à 17:04 :
Pourquoi donc le raccourcissement de l'âge de départ à la retraite ne nous a t'il pas amené le plein emploi, contrairement à d'autres pays d'Europe ? Ah oui c'est vrai, les français ne sont pas familiers avec la nature "dynamique" de l'économie. C'est pour cela qu'ils cherchent sans cesse à partager le travail, et diminuent par la même occasion la taille du gâteau...
Réponse de le 04/07/2013 à 17:04 :
Moi qui suis africain, je gagne 100 fois moins ou 1000 fois moins que vous européen. A mon niveau, vous êtes tous des riches et plus encore. Quand je possède une brosse à dent, vous avez une voiture et vous continuez à vous plaindre! Messieurs les socialistes Français, j'ai écouté vos discours sur le partage mais n'ai encore rien vu venir de votre part. Pourtant vous êtes tellement plus riche que moi, ne devriez vous pas appliquer votre idéologisme.
Réponse de le 04/07/2013 à 17:20 :
@@bob44 le plein emploi n'existe nulle part même dans vos doux pays libéraux, donc oui la répartition du travail est nécessaire ou alors il faut complètement changer de système.
@Amicalement tu as raison ne partageons rien et tu porteras beaucoup mieux ! vivement qu'on supprime les aides aux pays en voie de développement comme le tiens d'ailleurs !
a écrit le 04/07/2013 à 15:32 :
10% de riches oui mais possédant une grande part de la fortune nationale !!! alors il y a effectivement de l'argent à trouver du côté des gros patrons et des riches !!! je ne verserai pas une larme sur le fait qu'on leur pique un peu de pognon par solidarité !!!
Réponse de le 04/07/2013 à 15:48 :
La solidarité à marche forcée cela s'appelle du vol! Voler les "riches" n'a jamais enrichi les "pauvres", simplement les voleurs.
Réponse de le 04/07/2013 à 15:49 :
@10% .... je serai curieux de lire ta définition de ce qu'est un "gros" patron et d'un riche ?
Réponse de le 04/07/2013 à 16:09 :
@10%: tant que c'est l'argent des autres, j'imagine qu'effectivement vous ne verserez pas de larme...
Réponse de le 04/07/2013 à 17:17 :
Moi qui suis africain, je gagne 100 fois moins ou 1000 fois moins que vous européen. A mon niveau, vous êtes tous des riches et plus encore. Quand je possède une brosse à dent, vous avez une voiture et vous continuez à vous plaindre! Messieurs les socialistes Français, j'ai écouté vos discours sur le partage mais n'ai encore rien vu venir de votre part. Pourtant vous êtes tellement plus riche que moi, ne devriez vous pas appliquer votre idéologisme.
Réponse de le 04/07/2013 à 18:13 :
@africain socialiste: ce n'est pas faux mais comme vous ne pouvez pas voter pour eux ils s'en fichent (i.e. clientelisme)
Réponse de le 04/07/2013 à 19:00 :
@africain..: tout est relatif. Quand tu gagnes 200 dollars par mois, mais que tu paies ton kilo de riz 5 ou 10 cents, c'est quand même mieux que de gagner 800 euros avec un loyer à 900 euros :-) Bon, je sais, je n'ai pas pris en compte les diverses allocs versées en France aux étrangers dont ils ne bénéficient pas chez eux :-)
Réponse de le 04/07/2013 à 20:09 :
OK avec vous !
a écrit le 04/07/2013 à 15:04 :
Les médias parlent tous de la réforme des retraites, ceci est faux il est plus juste de parler une fois de plus de la réforme du système du privé !!! Les retraites de la fonction publique et des différents régimes spéciaux ne seront pas réformés comme d' habitude et après cela ce gouvernement socialiste nous parlera de justice sociale et de solidarité, belle connerie pour les salariés du privé, qui eux ne défilent comme le public !!!!!!
a écrit le 04/07/2013 à 14:43 :
LA VRAIE JUSTICE SOCIALE ET POUR LE BIEN -ETRE DE TOUS: RETOUR POUR TOUS DE LA RETRAITE A 60 ANS AVEC 37,5 ANNUITES.
LE FINANCEMENT:
-CHASSE AUX SPECULATEURS;
-TAXATION DES ENTREPRISES DU CAC 40 ET DES GROSSES ENTREPRISES;
-CHASSE AUX PATRONS VOYOUS QUI DELOCALISENT
-CONTROLE DES AIDES DE L'ETAT ACCORDEES AUX ENTREPRISES
-TAXATION DES DIVIDENDES,
-TAXATION DES STOCK OPTIONS,
-SUPPRESSION DES NICHES FISCALES;
-CHASSE AUX POLLUEURS (FUMEURS, ENTREPRISES...);
-CHASSE A LA FRAUDE FISCALE,
-TAXATION DES ALCOOLS;
-TAXATION ++ DES MAUVAIS CONDUCTEURS;
JE CONTINUE ?
Réponse de le 04/07/2013 à 15:04 :
Ah ah ah, j'ai bien rigole... Vous illustrez a merveille cette celebre phrase de Churchill: "Le meilleur argument contre la démocratie est une conversation de cinq minutes avec l'électeur moyen"
Réponse de le 04/07/2013 à 15:12 :
y a pas photo réponse d'un syndicaliste fonctionnaire sachant que les riches c'est moins de 10% de la population française pas suffisant pour financer vos acquis et privilèges continuons à emprunter pour rembourser les intérêts de la dette jusqu'à la faillite de la France...
Réponse de le 04/07/2013 à 15:25 :
QUEL RAPPORT AVEC LA PHRASE DE CHURCHILL ? INCOHERENTE VOTRE CITATION !!!
Réponse de le 04/07/2013 à 15:46 :
@ @Tyler: je ne vais tout de meme pas vous mettre les sous-titres... D'autres m'auront compris... Vous m'avez l'air d'etre un esprit fort erudit, et tout du moins un brillant economiste...
Réponse de le 04/07/2013 à 15:54 :
@ @Tyler répondant à Tyler ... je trouve que la citation n'est pas si mauvaise au vu des solutions mises en avant par Bonheur .... dont toutes ne sont certes pas à écarter, au contraire, mais qui sentent bon le discours populiste.
Réponse de le 04/07/2013 à 20:12 :
J'Ai bien aimé votre vision + 1 il manque encore pas mal de bonnes idées, mais on est déjà sur de bons rails !
a écrit le 04/07/2013 à 14:42 :
1000 actifs pour 1800 retraités cheminots idem ratp, edf, chu, police etc leurs caisses sont vides on pique dans le privé non content d'être les champions hors catégorie de l?absentéisme et des grèves il font tout pour couler notre sécurité sociale au détriment des Travailleurs chômeurs pauvres du privé ! révoltez-vous contre cette caste qui envoie notre pays dans la faillite et le déclin
Réponse de le 04/07/2013 à 20:15 :
1000 actifs pour 1800 retraités.....et le chômage, c'est p-être la faute des retraités, c'est leur faute, si pas assez ont du boulot et cotisent?
a écrit le 04/07/2013 à 14:27 :
Que le gouvernement montre l'exemple, supprime les régimes spéciaux de retraite des élus députés et sénateurs et leurs privilèges.
a écrit le 04/07/2013 à 14:12 :
je vous proposer de créer un syndicat des travailleurs du privé, pour défendre nos retraites du privé, nos cotisation du privé, nos emplois du privé.
Les syndicats tel qu'ils existent actuellement, ne représentent même pas 10% des salariés, la majorités des adhérents sont de la fonction publique, alors, quoi de plus normal qu'un syndicat défende les intérêts de la majorité de ses adhérents ? Il faut un syndicat du privé, et il sera surement, le plus puissant des syndicats qui n'a jamais existé et le plus écouté de loin. Un syndicat apolitique, aucune passerelle possible vers les partis politique, juste la défense du travailleur du privé qui n'a plus le poids de défendre ses intérêts alors que c'est le premier à se faire plumer dans la système actuel. Qui adhère ?
Réponse de le 04/07/2013 à 14:26 :
moi je veux bien être votre trésorier pour changer les choses.
Réponse de le 04/07/2013 à 14:28 :
apolitique ? mon oeil !!!
Réponse de le 04/07/2013 à 14:32 :
+1, c'est ou l'adhésion ?
Réponse de le 04/07/2013 à 14:48 :
des syndicats apolitiques ça n'existe pas ! tout syndicat est par essence politique !!! de gauche le plus souvent mais aussi de droite voir d'extrême droite ...alors dire qu'un syndicat peut être apolitique c'est nous faire prendre des vessies pour des lanternes !!!
Réponse de le 04/07/2013 à 15:06 :
J' adhère,moi aussi
Réponse de le 04/07/2013 à 15:06 :
Les syndicats c'est en France 8% à la cause de la fonction état, publique et territoriales suffit de voir l'attitude de la cgt fo sud unsa etc qui délaissent complètement le secteur marchand. Claude Bartelone président de l'assemblée des parlementaires a dit qu'il ne ferait aucun effort sur les retraites, indemnités, mandats de ceux-ci réponse digne d'une monarchie d'un autre temps. les fonctionnaires, sénateurs, députés cette caste minoritaire disent oui pour les réformes structurelles pour les autres mais pas pour nous. La société civile majoritaire va finir par se révolter en descendant dans la rue pour lutter contre cette république bananière.sans syndicat mais à la façon égyptienne !!!
Réponse de le 04/07/2013 à 15:08 :
Pour commencer, aucun centime ne viendra de l'argent publique, on refuse les subvenions de l?État, 2-Tout financement viendra des cotisations et seulement des cotisations des salariés. 3- Tout centime dépensé fera l'objet d'un vote des adhérents, et tout centime dépensé ou reçu fera l'objet d'une transparence totale sur un site internet. Toute indemnité reçu par un syndicaliste sera affichée. Toute décision est soumise au vote. La coté Apolitique, veut dire qu'il y a pas transfert du PC vers le syndicat ou l'inverse (SUD, CGT, etc....). Tout adhérent pourra soumettre une question ou proposition pour le vote. Transparence, Démocratie et but non lucratif sont les mots d'ordre. Et pour finir, je n'ai aucune prétention d'appartenir à la direction de ce syndicat. Mais j?adhérerai de suite si un tel syndicat du privé existait. ou Si quelqu'un souhaite le créer.
Réponse de le 04/07/2013 à 15:37 :
SYNDICAT DE GAUCHE ? DE DROITE ? NON MERCI CA NE M'INTERESSE PAS ! "DES QU'ON EST PLUS DE DEUX ON EST UNE BANDE DE CONS" (BRASSENS).
Réponse de le 04/07/2013 à 16:07 :
A quelle adresse devons nous envoyer le chèque d'adhésion?
Réponse de le 04/07/2013 à 17:37 :
Libellez votre chèque à l'ordre de Tresor Public :-D
Réponse de le 06/07/2013 à 20:02 :
à retraité EDF tu l'adresses directement aux resto-du-coeur, là tu auras fait ton devoir de citoyen français.
a écrit le 04/07/2013 à 14:09 :
Alignement du montant des retraites de tout le monde sur le smic. Suppression de la retraite pour les étrangers débarquant en France. Suppression des retraites complémentaires et autres arnaques. Ceux qui ont eu un plus gros salaire ont eu également toute une vie pour économiser et préparer leur retraite. Donc la justice sociale ce serait ça : montant de retraite égal pour tous.
Réponse de le 04/07/2013 à 16:00 :
@Thargor ... à propos des retraites complémentaires: justement, ceux qui les perçoivent y ont également cotisé en vue de préparer leur retraite, non ?
Réponse de le 04/07/2013 à 19:03 :
@Thargor: pourquoi pas, mais cela demanderait l'application d'un plafond de cotisation unique pour tout le monde, parce qu'il serait anormal que tu cotises plus pour toucher la même chose :-)
a écrit le 04/07/2013 à 14:04 :
surtout ne pas bouleverser un système qui a fait ses preuves!devant les déficits qui s'accroissent il faut que tout le monde s'y mette un peu.les retraites actuelles doivent etre bloquées pendant au moins 5 ans et les cotisations retraites doivent augmenter fortement(10%) ainsi que l'age de départ a la retraite qui doit aller jusqu'a 67 ans comme en suède
Réponse de le 04/07/2013 à 15:42 :
à ce très chère ratp, je pense sans me tromper que ce projet de loi ne vous concernent plus car je pense que cela fait longtemps que vous êtes en retraite, et vous dites des sornettes vous sachez mettre votre grain de sable à ce qui vous concernent pas.
Réponse de le 04/07/2013 à 16:24 :
@ mulder: nous sommes solidaires de tous les retraités y compris ceux du privé. La bonne santé financière des retraités est vitale pour maintenir la consommation en France !
Réponse de le 04/07/2013 à 16:44 :
Effectivement, personne ne nie que les retraités doivent ou devraient être en bonne santé financière ....mais en termes de consommation, ce n'est pas en faisant porter tout l'effort sur les salariés que l'on va améliorer celle ci, les jeunes étant en principe plus en besoin de s'équiper.
Réponse de le 04/07/2013 à 18:17 :
@Retraité EDF: commentaire idiot...comme d'habitude !!!
a écrit le 04/07/2013 à 13:17 :
les fonctionnaires et assimilés encartés sont l' équivalent des frères musulmans . Ce qui se passe en Egypte va se propager vu la réussite de leurs meneurs !
Réponse de le 04/07/2013 à 13:53 :
encartés ? frères musulmans ? je ne vois pas le rapport !
Réponse de le 04/07/2013 à 14:08 :
à @gribouille vous devez certainement être un employé de la cnav pour parler comme ça
a écrit le 04/07/2013 à 12:46 :
NON LES ENNEMIS C'EST PAS LES FONCTIONNAIRES; C'EST L'EUROPE, LA MONDIALISATION, LE SYSTEME LIBERAL, LES BANQUES, LA FINANCE, LES SPECULATEURS. LES FONCTIONNAIRES SONT DES TRAVAILLEURS, DES CONSOMMATEURS, DE BONS PAYEURS POUR LES BANQUES. CE NE SONT PAS LES RESPONSABLES DE LA CRISE. NE VOUS TROMPEZ PAS DE CIBLE.
Réponse de le 04/07/2013 à 12:57 :
les magouilles a tous les niveaux des elus ex mairie recu un chateau en donation vente 856000 euros faveur du maire en reception avec les extras du systeme 32456 euros
Réponse de le 04/07/2013 à 13:00 :
bonjour et tout a fait d accord avec vous ils sont occuper d installer un nouvel ordre européen
qui sera gérer par des gros magnats de la finance depuis très longtemps ils sans occupent mais il faut accélérer le pas voila pourquoi barosso pousse et notre hollande fait comme ci il tenait les rennes mais nous voyons bien qu il ne les tien plus. pourquoi la fondation bilderberg c est tenu il ni a pas si longtemps ce sont eux qui donne la marche a suivre. ont veux diviser les français sur les retraites et c est un tord de jouer le jeux d un gouvernement dépasser
Réponse de le 04/07/2013 à 13:14 :
@ NON
Arretez la demagogie et les pleurs !
40% des fonctionnaires ne font RIEN !!! C est la verite, j etais la , je l ai vu !!!!
Evidemment il y a toujours quelques personnes qui se veulent bien pensantes et qui ennonceront le sophisme du " la pauvre infirmiere, ou du pauvre facteur " La verite, celle qui derange, c est que ces personnes ne sont que la partie visible de l iceberg fonction publique !!! il y a des régiments de personnes dans des bureaux, "caches" dans des bâtiments au sien des grandes villes de France !! Et dans ces bâtiments je confirme, je signe : 40% des fonctionnaires ne travaillent pas !!!!!!!
Assez des avantages issus de 1945, assez de l emploi a vie dans la fonction publique !!! Assez de voir les préfets realiser connerie sur connerie et de ne pas etre vire !!! Juste deplacer d un placard vers un autre !!!!
OUI A LA REFORME DU STATUT DES FONCTIONNAIRE
OUI AU LICENCIEMENT DES FONCTIONNAIRES IMPRODUCTIFS
Réponse de le 04/07/2013 à 13:31 :
@satan: bien d'accord, mais certains refuseront toujours d'admettre cet etat de fait, alors meme que l'Etat est le seul acteur a ne jamais licencier ses employes. Quand on travaille pour l'Etat, on a un job garantit a vie. Rien que cela devrait pourtant mettre la puce a l'oreille, mais enfin, certains restent aveuglent, et tant que les contribuables payent... Le jour ou il n'y aura plus assez d'argent (bon c'est deja le cas en fait mais on arrive a reculer l'echeance) et qu'il faudra imposer des coupes violentes (car meme avec le plus grand charisme qu'il soit on n'arrivera pas a faire payer nos voisins pour nos privileges, nos prestations sociales et nos retraites), je sens qu'on va passer un bon moment!
Réponse de le 04/07/2013 à 13:44 :
jalousie tout ça ! passez donc des concours pour y rentrer dans l'admnistration et après, si vous réussissez, on verra; mais je doute que vous y ayez l'envie d'y travailler...hum, hum...
Réponse de le 04/07/2013 à 14:35 :
@jalousie
Si il y a jalousie, c est qu il y a inégalité !
Or le second mot de la devise francais n est elle pas EGALITE !
Réponse de le 04/07/2013 à 14:37 :
@jalousie: allons allons, en attendant je vois que vous ne contestez pas ce que j'avance ici. Lorsqu'il n'y a pas si longtemps j'etais eleve-ingenieur dans une ecole honorablement connue et particulierement proche de l'Etat (et dont un certain nombre de diplomes decident d'ailleurs de servir leur patrie a l'inspection generale des finances ou ailleurs), j'ai eu l'opportunite d'observer les mecanismes de gestion des budgets, des ressources humaines, des objectifs... Lorsqu'on voit certains services (pas tous, uniquement), on est comme partage entre les ecuries d'Augias et les tonneaux des danaides... Certains vegetent depuis longtemps, accomplissent des taches parfaitement inutiles, n'ont pour ainsi dire pas de management. Notez que si cela est grave pour tous les contribuables qui financent, c'est aussi tres grave pour la personne en question (qui, en plus du profond maletre qui l'envahit peu a peu, perd toute motivation, capacite d'adaptation, et capacite a creer de la valeur ajoutee). Cf. les sinistres evenements il y a qques annees chez France Telecom, cas que je connais particulierement bien. Mais a nouveau, il ne faut pas stigmatiser les fonctionnaires: certains font tres bien leur travail. Simplement, ils sont payes a peu pres pareil et ont une progression de carriere similaire au glandeur ou au mec aigri d'a cote (qui dans tout groupe bien gere se serait fait virer depuis longtemps, ce qui l'aurait aide et motive a trouver sa voie)... Ce qui rejoint bien ce que je disais plus haut. Pour ce qui est des retraites, je vous rejoins: beaucoup de jalousie, bien propre au modele social francais! Pour eviter ca, une solution simple: retraite individuelle par capitalisation, comme ca vous vous arreterez de bosser qd vous voulez, puisque c'est votre argent! Et la plus de "c'est scandaleux, les fonctionnaires ont un regime bien plus privilegie!" ou de "regimes speciaux" et autres...
Réponse de le 04/07/2013 à 15:01 :
SAUVONS LA RETRAITE PAR REPARTITION! LA SEULE VIABLE ! LA RETRAITE PAR CAPITALISATION C'EST LA RUINE ASSUREE! VOYEZ CE QUI SE PASSE AUX USA EN GB LES FAILLITES QUI ONT EU LIEU SUITE A DES PLACEMENTS DANS CE GENRE DE SYSTEME!!!INFORMEZ-VOUS!QUANT AU TERME DE JALOUSIE C'EST BIEN DE CA DONT IL S'AGIT ! RIEN D'AUTRE !VOUS SAVEZ QUE POUR ENTRER DANS LA FONCTION PUBLIQUE IL FAUT PASSER DES CONCOURS POUR LE MOINS SELECTIFS! ALORS FORCEMENT BEAUCOUP N'ONT PAS LE NIVEAU POUR REUSSIR ET EN VEULENT A L'ADMINISTRATION QUI N'A PAS VOULU D'EUX. MAIS TOUT CA N'EST QUE MAUVAIS PROCES. C'EST TROP FACILE DE CRACHER SUR UN SYSTEME QUI N'EST PAS PARFAIT MAIS QUI DONNE DU TRAVAIL!!!
Réponse de le 04/07/2013 à 15:27 :
Je crois que votre "Caps Lock" (une touche sur la gauche de votre clavier, qui parfois presente un petit cadenas...) est enclenche...
Réponse de le 04/07/2013 à 15:44 :
ouais plus d'arguments ! alors basta !
Réponse de le 04/07/2013 à 16:08 :
Ah ca y est, vous avez trouve :) pour ce qui est des arguments, je ne vois pas en quoi passer un concours selectif impliquerait que l'on soit bon dans ce que l'on fait par la suite et justifierait qu'on soit invirable toute sa vie, mais je reconnais bien la une certaine mentalite francaise... Relisez mon intervention ci-dessus. Ceci etant dit, quand on regarde le deficit abyssal des regimes de retraite en France, je ne suis pas particulierement rassure quand a la viabilite du systeme a long terme (la aussi, c'est la faillite!). Allez donc voir ce qui est fait ailleurs, en Suede, au Canada, au Chili par exemple... Mais continuez, dogmatiquement, a perseverer dans cette voie! J'espere que tout va bien pour vous; ce n'est pas le cas pour plus de 25% des jeunes francais qui sont au chomage, et des plus qualifies qui n'y sont pas mais qui partent a l'etranger... Pour resumer, vous n'avez vraiment rien compris...
Réponse de le 04/07/2013 à 16:15 :
@NON,
Stop au sophisme economique.
Stop à mesonge intellectuel.
La retraite par repartition est basee sur le prelevement FUTUR de cotisation !
En effet, votre retraite sera paye par des personnes qui travailleront dans l avenir !
Quelle betise !
En effet on ne connait RIEN de ces personnes!!!
Quel sera leur travail ?? quel sera leur revenu ?? quel sera leur niveau de vie ??
Personne ne peut le dire !!
Mais c est pas grave, vous vous pretendez , quand meme, qu'ils paieront votre retraite !!!!!!
(et évidemment que votre retraite sera confortable, il ne saurait en etre autrement)
C'est beau de rever !!
Stop au sophisme economique.
Réponse de le 04/07/2013 à 18:44 :
@satan .... et le retraite par capitalisation est basée sur des actifs (actions, obligations ...) dont nul ne sait ce qu'ils vaudront demain, quand vous prendrez votre retraite ... il n'est donc pas de système idéal... alors pourquoi ne pas utiliser le vieil adage de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. d'abord, et ensuite ajuster en permanence.
Réponse de le 04/07/2013 à 19:43 :
@kendal,
Bravo vous avez bien appris votre lesson ! A l ecode c est 10/10 !
Votre politiquement correcte est parfait !
Dans la vraie vie 0/10 !
En effet, il n y a pas que les actions et autre produits financiers dans ce monde !!!!
Réponse de le 04/07/2013 à 20:09 :
@satan ... oui ? vous démontez vous même le système par répartition, en étayant votre raisonnement sur le fait que le travail et la contribution des futurs cotisants reste du domaine de l'inconnu ... idée qui n'est pas entièrement fausse. Et évidemment, il n'y pas que les actifs financier en ce monde, heureusement, mais d'une pension de retraite, c'est avant tout des Euros sonnant et trébuchant que nos anciens attendent
Alors, pourriez-vous, éminent contradicteur, nous éclairer de vos lumières autres que nihilistes, en proposant vos idées innovantes et constructrives ?

a écrit le 04/07/2013 à 12:43 :
les syndicats ne représentant que les fonctionnaires, moi président ne voulant pas toucher aux régimes spéciaux il ne reste, que la rue l'opposition aurait mieux fait de mobiliser la dessus plutot que sur le mariage pour tous mais pour cela il faut s'attaquer aussi aux retraites des élus et la dessus l'UMPS est d'accord pour ne rien faire
Réponse de le 04/07/2013 à 13:14 :
+10000
a écrit le 04/07/2013 à 12:38 :
hollande ne dirige plus , c est Bruxelles ensuite la retraite est prise en otage alors que des milliards ont été distribué aux spéculateur
autre vous dite on vie plus longtemps j ai un voisin qui c est suicider a 55 ans plus de travail
a écrit le 04/07/2013 à 12:36 :
Et si au lieu de débattre, ils arrivaient avec des grilles excel de modèles économiques viables pour une fois ? Ha... c'est vrai, ce serait moins drôle, parce que cela montrerait immédiatement qu'il n'ont servi a rien depuis des années...
a écrit le 04/07/2013 à 12:02 :
HOLLANDE A DIT JUSTICE POUR TOUS LES FRANÇAIS ALORS QU'IL REFORME LES RETRAITES SPÉCIFIQUES Y COMPRIS SÉNATEURS ET DÉPUTES AVEC ALIGNEMENT SUR LE PRIVE SINON CELUI-CI DESCENDRA DANS LA RUE POUR SE RÉVOLTER CONTRE CETTE MONARCHIE PARLEMENTAIRE ET CETTE CASTE DE NABABS DE 5,2 MILLIONS DE FONCTIONNAIRES ASSISTÉS QUI CRÉENT UNE SITUATION TRÈS INÉGALITAIRE AVEC LA SOCIÉTÉ CIVILE ET VA A L'ENCONTRE DE L?INTÉRÊT DE NOTRE NATION PAR UNE INJUSTICE INTOLÉRABLE ET UNE VÉRITABLE RÉPUBLIQUE BANANIÈRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 04/07/2013 à 12:37 :
Je suis d'accord, mais tant que le peuple ne sortira pas les fourches comme en 1789, nos parasites en chef continueront a faire tout ce qui leur plait, en nous riant au nez dans leurs soirées en circuit fermé...
Réponse de le 04/07/2013 à 12:56 :
"nababs de fonctionnaires assistés" assistés par qui ? oui des assistés j'en connais au chomdu depuis des années et qui ne cherchent pas de travail ! oui il y en a beaucoup chez les chômeurs et qui se trouvent très bien comme ça !
Réponse de le 04/07/2013 à 14:36 :
les chômeurs professionnels sont dans la fonction état, publique et territoriaux d'ailleurs la cours des comptes veut augmenter les heures de travail des fonctionnaires cela dit on peut le comprendre aisément...
Réponse de le 04/07/2013 à 15:05 :
quel rapport ? Les fonctionnaires travaillent et paient des cotisations plein pot et paient pour les VRAIS assistés, les chômeurs.
a écrit le 04/07/2013 à 11:50 :
Ce n'est plus de la négociation, c'est du diktat de populations privilégiées (les fonctionnaires et régimes spéciaux) qui vont encore une fois sommer les autres de payer leur ardoise. Ah, ils l'ont bien mis en coupe réglée, notre pays. Mais ils devraient un peu méditer l'histoire, les français n'aiment pas les privilèges. Leur patience a des limites!
Réponse de le 04/07/2013 à 16:04 :
@ Ben dis donc

... les français n'aiment pas les privilèges .... du moins ceux des autres, parce que les leurs ne leur apparaissent pas comme tels ;-)
a écrit le 04/07/2013 à 11:45 :
Les discussions - négociations risquent d'être âpres, car le gvt et Hollande n'ont pas le choix !... Il va falloir prendre son courage à 2 mains, pour remettre les régimes au diapason du contexte économique du jour ( fi-part.com rubrique " infos économie " )...
Alain Pietri.
Réponse de le 04/07/2013 à 14:07 :
vous avez dit " courage" c'est justement ce qu'il manque . Merci!
a écrit le 04/07/2013 à 11:42 :
Réforme, oui. Mais surtout ne pas toucher aux régimes spéciaux de nos chers élus. Ils nous l'ont bien fait savoir. Et si la durée de vie normale est de 72 ans, pourquoi ne pas mettre l'âge de départ à la retraite à 73 ans ? Ainsi la retraite serait assurée pour ceux encore de ce monde à cet âge là.
Réponse de le 04/07/2013 à 12:06 :
la sortie est proche pour eux les électeurs attendent les suppressions des injustices
Réponse de le 04/07/2013 à 13:18 :
566 députés sur 577 ont NON à l'abolition de leurs privilèges et donc aussi de leur régime spéciaux de retraite. Enfoncez-vous bien ça dans la tête !
Réponse de le 04/07/2013 à 13:43 :
Lire : 566 députés sur 577 ont dit NON à l'abolition..... (c'est vérifiable et c'est bien la vérité. Rigueur oui mais pour les autres !)
Réponse de le 04/07/2013 à 14:10 :
.... si j'ai bien compris ils plébiscitent le FN ... aux prochaines élections !
a écrit le 04/07/2013 à 11:33 :
corvéables jusqu'à la mort et si tu l'ouvres dehors! y'en a cent mille derrière qui attendent !!! les petits SAIGNEURS français sont aux ordres de bruxelles ! et de merckel!!!sortons de cette europe avant qu'il ne soit trop tard ! qu'est devenue la grèce ! bientôt ce sera notre tour !!!assez de cette dictature libérale faite pour plaire aux patrons du cac 40 !!!
a écrit le 04/07/2013 à 11:21 :
Déjà commençons par regarder de plus près dans la CNAV , comment elle est gérée, les salaires de certains employés, leurs calculs de retraites par rapport à ceux infligés aux futurs retraités du régime général. Recherchez tous les manquements aux règles de gestions . ET revoir les calculs édulcorés de la recherche du plus petit dénominateur commun pour recalculer les pensions à la baisse , prise en compte de toutes les sommes versées dans le calcul pour ne voler personne , élimination des calculs soit disant contributif qui n'est en réalité que redonner un peu de ce que l'on a enlevé . Les Syndicats doivent faire très fort sur l'attribution des retraites et même demander la disparition de la CNAV pour la création d'un autre organisme mieux géré et une nouvelle sélection des personnels. IL Y A DES MOMENTS OU IL FAUT BOUSCULER LES CHOSES POUR EN SORTIR PAR LE HAUT. Moi je veux bien me charger gratuitement de la version comptable d'un nouvel organisme moins cher et rétribuant mieux les retraités pour ce qu'ils ont donné pendant leur vie.
a écrit le 04/07/2013 à 10:57 :
entièrement d'accord !
a écrit le 04/07/2013 à 10:48 :
La retraite à 70 ans pour les jeunes, c est du social ? Seul un tiers des salariés sont en activité au moment de la retraite. C est une escroquerie ! Les salariés précaires doivent manifester ! Il n y a pas de compensation salariale non plus pour la précarité du travail. C est un système FEODAL sur le servage des jeunes générations ! Révolution !
Réponse de le 04/07/2013 à 20:19 :
Révolution ? ... avant d'en arriver là, puisque vous avez le droit de vous exprimer (ce qui n'est pas le cas partout en ce monde), avez-vous quelque chose à proposer ? ... je précise, pas uniquement des idées pour démolir, mais des idées -sérieuses- pour construire :-D
a écrit le 04/07/2013 à 10:48 :
Et les jeunes au boulot !
Réponse de le 04/07/2013 à 11:17 :
On vous attend pour embaucher des jeunes chômeurs... avec VOTRE argent!
Réponse de le 04/07/2013 à 11:25 :
entre 60 et 62 ans maximun pour pouvoir profiter de la vie !
Réponse de le 04/07/2013 à 11:25 :
C'est pas avec la CFDT que vous y arriverez, avec eux ! c'est à la retraite avec presque rien et les jeunes aux RSA !
Réponse de le 04/07/2013 à 11:29 :
un nombre trop élevé de ministères dans notre pays, remplacez les par des directions nous ferons de sérieuses économies !!!!!!!!!!!!
Réponse de le 04/07/2013 à 11:37 :
!!!!!
Réponse de le 04/07/2013 à 13:36 :
Plus simple: pour eviter les jaloux, retraite individuelle par capitalisation, comme ca vous vous arreterez de bosser qd vous le voudrez, puisqu'il s'agira de votre argent uniquement. Et hop, plus de debat sur l'age de depart a la retraite, plus de "les fonctionnaires beneficient d'un regime plus favorable"!
Réponse de le 04/07/2013 à 19:33 :
@ Tyler ... là je suis plutôt d'accord, pas sur l'idée de la retraite uniquement par capitalisation, parce qu'il y a aussi incertitude sur les actifs les supportant, mais sur l'idée de la retraite "à la carte", chacun y consacrant un effort plus ou moins important d'épargne, et partant quand il estime que le niveau de pension atteint le satisfait.
(avec une retraite moindre s'il part plus jeune ou s'il y a consacré une part moins importante de son épargne)
a écrit le 04/07/2013 à 10:41 :
Nous voici sur la ROUTE DE LA MISERE ! Quel est ce régime qui se prétend social et qui n a pas provisionné de fonds de retraites comme les autres pays ? Un flux de 700000 retraités par an, c est un déficit chronique. On escroque la population que l on prend pour des esclaves. Les salariés qui triment à la production revendiquent contre l injustice qu ils subissent par rapport au calcul et la sécurité du public qu il n ont pas ! 75% de la population n a pas confiance dans le gouvernement, a raison. Qu on manifeste ! Les jeunes n ont droit ni au travail, ni au logement, alors que le social saute, on parle d une retraite à 70 ans. C est le MEURTRE DE LA POPULATION que l on fait. Nous avons au gouvernement des vampires tueurs d hommes. La population n est pas dupe !
Réponse de le 04/07/2013 à 11:13 :
aucune mesure ne sera acceptable sans l abolition IMMEDIATE DE TOUS LES REGIMES SPECIAUX
Réponse de le 04/07/2013 à 11:32 :
C est le parasitisme du travail afin de démolir la société. En Espagne, on voit ce que ça donne.
a écrit le 04/07/2013 à 10:41 :
Tant qu'on aura pas décidé l'harmonisation de tous les systèmes de retraite sur le même mode de calcul, de cotisation et de reversement, on n'aura rien fait. Le maintien des régimes spéciaux et du système de retraite spécifique aux fonctionnaires et à tous les élus est une insulte à la démocratie et aux principes fondamentaux de notre république: Liberté, Egalité, Fraternité.
Réponse de le 04/07/2013 à 11:44 :
Nous ne sommes pas en démocratie mais dans une monarchie déguisée avec une jolie noblesse qui se moque bien du tiers-état. Mais comment faire évoluer le système? De toute façon ce sont toujours des pourris dans grands partis qui se feront élir, pourquoi ne donner le pouvoir à quelqu'un de philosophe et spirituel qui viendrait du tiers-état?
a écrit le 04/07/2013 à 10:37 :
Comme avec Sarkozy, on négocie pendant la période des vacances !
a écrit le 04/07/2013 à 10:29 :
La justice d'état et son SAV le syndicat de la magistrature et affiliés ...ont déjà encore une fois tenté ...de mettre M. Woerth sur la touche sur le dossier retraites ... au cas ou il aurait des vérités pertinentes a dire ... en le déférant une autre fois.. malgré un non-lieu dans le scandale du juge Gentil ...!
a écrit le 04/07/2013 à 10:24 :
Réforme des retraites : faudra-t-il toujours seulement 5 ans de cotisations à un député pour être assuré de recevoir une bonne retraite ? Quelle belle notion d'égalité !
Réponse de le 04/07/2013 à 12:39 :
Pourquoi voudriez-vous qu'ils changent quoi que ce soit ? C'est le peuple qui a le couteau sous la gorge, pas eux :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :