L'Etat prêt à se séparer de nouveaux bijoux de famille

 |   |  561  mots
Il y a quelques semaines, l'Etat s'était déjà séparé de 3,12% du groupe Safran (c) Reuters
Il y a quelques semaines, l'Etat s'était déjà séparé de 3,12% du groupe Safran (c) Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Lors du Conseil des ministres, Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie et Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif ont fait une intervention commune qui définit la nouvelle doctrine de l'Etat actionnaire.

La solution de l'endettement étant désormais proscrite, l'Etat n'a plus vraiment l'embarras du choix lorsqu'il s'agit de financer les investissements d'avenir et le développement des filières stratégiques ? En attendant que les milliards investis dans le cadre du premier Grand emprunt lancé en 2010 fasse des petits et permette à l'Etat de récupérer une partie de sa mise initiale, celui-ci n'a plus qu'une seule option : continuer à céder une partie de ses participations dans les entreprises dont il détient une partie majoritaire ou non du capital. Concrètement, l'Etat souhaite vendre les bijoux de famille pour financer le développement des secteurs qui stimuleront - peut-être, car le résultat n'est pas garanti - la croissance future.

Une doctrine pour encadrer les prochaines cessions

Cette stratégie ne pouvant s'élaborer au fil de l'eau, le gouvernement a décidé de se doter d'une véritable doctrine. Lors du Conseil des ministres ce vendredi, Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie et Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif ont fait une intervention commune qui encadre précisément cette stratégie. « Les ressources publiques en capital pour financer l'investissement doivent pouvoir être mobilisées sans recourir à l'endettement, au service de nouveaux acteurs économiques porteurs de projets innovants et structurants pour le pays et, le cas échéant, au service d'interventions défensives. A cette fin, l'Etat pourra envisager de réduire les niveaux historiques de participation publique dans certaines entreprises, dès lors que le niveau de contrôle ou d'influence de l'Etat actionnaire n'en serait pas significativement affecté ou que d'autres instruments [réglementation, régulation...] permettraient d'atteindre les objectifs recherchés et que de telles opérations seraient patrimonialement avisées », ont expliqué les deux ministres.

Une cagnotte de 25 milliards

Concrètement, de combien dispose l'Etat ? Au 1er août, la valeur du portefeuille de participations gérée par l'Agence des participations de l''Etat s'élève à 71,83 milliards d'euros, dont 25, 31 milliards seulement sont cessibles A titre de comparaison, celle-ci s'élevait à 60,76 milliards d'euros le 3 juillet (cet écart s'explique en partie par l'envolée du cours d'EDF en juillet). Comme le rappelle la Cour des comptes dans son rapport sur les résultats et la gestion budgétaire de l'Etat, la législation impose notamment à l'Etat de détenir plus de 70 % du capital d'Electricité de France, la majorité du capital d'ADP et plus du tiers du capital de Gaz de France.

D'autres cessions sont donc en vue

Des cessions devraient donc intervenir ces prochaines semaines. Pour mémoire, le 1er juillet, l'Etat et le Fonds stratégique d'investissement (FSI) ont décidé de céder 9,5% du capital d'Aéroports de Paris à Predica, filiale d'assurance de Crédit Agricole, et à Vinci pour un montant total de 738 millions d'euros. Le 30 juin, Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie annonçait la cession par l'Etat et le FSI d'une participation au capital d'Aéroports de Paris. Le produit de cession total s'est élevé à 738 millions d'euros, dont 303 millions d'euros pour l'Etat et 435 millions d'euros pour le FSI. En avril, l'Etat engrangeait 707 millions d'euros avec la vente de 2,1% du capital d'EADS. Un mois plus tôt, c'était 3,12% du capital de Safran qui était cédé au marché pour 448,5 millions d'euros. A qui le tour ? Choix difficile car l'actuel cours de beaucoup d'entreprises n'est pas particulièrement favorable à une cession;

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/08/2013 à 13:05 :
Une très bonne chose. L'Etat n'a plus besoin d'être au capital de ces entreprises. Si en plus on pouvait liquider le statut de certains chez Orange et EDF, on gagnerait encore un peu plus.
a écrit le 04/08/2013 à 9:23 :
le travail de destruction de la France par ces individus continue ... Ce patrimoine ne leur appartient pas ...A noter que hollande et autres socio-degenerés ont laissé augmenter de 20% les dépenses d'etat dites "de fonctionnement" ... des malades ...
Réponse de le 04/08/2013 à 12:23 :
Analyse à charge et manquant de détail. Les dépenses publiques ont fortement dérapé sous l'ère Sarkozy, ce qui, additionné aux cadeaux électoralistes de début de mandat a provoqué une augmentation de 50% de la dette. Les mêmes qui se plaignent de l'omniprésence de l'Etat sont contre la baisse des dépenses lorsqu'elles les concernent et contre la sortie de l'Etat des entreprises où il n'a rien à faire.



Réponse de le 04/08/2013 à 14:54 :
J'ai voté Hollande. Vous etes un rigolo, vous. Au moins économiste à 'lOCDE, non ? Collègue de Christine ?
Réponse de le 04/08/2013 à 18:41 :
pour compléter, les dépenses de fonctionnement de l'etat, ont augmenté de 20% par rapport à 2011, ca signifie que la vente du patrimoine, c'est juste pour aider l'etat "à se deployer". Puis, comme vous etes un bon ignorant, sachez aussi que les dépenses d'interventions (social notamment) ont baissé de 1%. Allez réviser.
a écrit le 03/08/2013 à 12:48 :
je suis d'accord avec le raisonnement du gouvernement, il faut bien investir dans l'avenir, et donc trouver de l'argent pour cela,et sans lancer de grand emprunt alors que nous sommes deja sur-endetté.
Réponse de le 03/08/2013 à 17:36 :
@danub, Pourquoi investir dans l'avenir du socialisme obsolète ...? est ce rentable...?? vu que la démonstration n'a jamais était validée depuis 100 ans ! ...Bien que , le dernier gouvernement élu par défaut...entièrement aux mains des socialistes en Europe... n'a aucune chance de créer de la richesse ...il reste pour se consoler ...le plagiat du mariage pour tous ..
a écrit le 03/08/2013 à 12:48 :
je suis d'accord avec le raisonnement du gouvernement, il faut bien investir dans l'avenir, et donc trouver de l'argent pour cela,et sans lancer de grand emprunt alors que nous sommes deja sur-endetté.
Réponse de le 04/08/2013 à 9:39 :
Les depenses de fonctionnement, c'est à dire la coordination des services de l'etat ont augmenté de 20% depuis le sacre du roi des socio-degénrés. Allez vous renseigner et arreter de vous faire aspirer par ces politiciens professionnels. Pov victime !
a écrit le 03/08/2013 à 12:05 :
Vous me faites sourire..." l'etat endette "....la dette privee est bien plus colossale que la dette publique. Il n'y a pas de difference a faire entre la dette privee et public...certes la dette public c'est le contribuable, mais croire qu'on rembourse une dette publique en vendant au privee est une erreur, parce cette somme dans cette transaction est le fruit d'une dette encore plus importante...
Réponse de le 04/08/2013 à 19:41 :
enfin merci Mario , car la dette privée en france on s'en moque totalement , on nous saoule avec la dette publique , mais l'autre bien plus grave on la cache sous le tapis , en plus si l'état vend des entreprises publiques , ce sont pas des canards boiteux , mais des entreprises très lucratives , comme GDF par l'ancien gouvernement , vendre les bijoux de famille rapporte du cash a court terme , mais les dividendes que percevait l'état eux diminuent et donc un état sans bijoux de famille n'a plus que les impôts et les taxes comme recourt ( au secours ) de tels pays existent et c'est effrayant de voir les impôts , enfin les sociétés collectivistes c'est guère mieux , là on ignore le bien privé c'est donc le contraire , l'état n'a pas en plus l'inspiration pour vendre de nouveaux produits , il faut un equilibre , enfin vendre les bijoux c'est que la situation est dramatique et qu'une fois ces entreprises au capital plus privé que public , les tarifs explosent , les usagers deviennent des clients et de facto des gogos qu'on peut égarer dans des forfaits délirants et changeants tous les 4 matins .. pas sur qu'on y gagne a ce jeu là ..
a écrit le 03/08/2013 à 11:55 :
toutes ces entreprises seront bien mieux gérées dans le privé!hollande a le courage de faire ce que sarko n'osait pas.les sommes récoltées serviront a moderniser les services publics
Réponse de le 03/08/2013 à 20:49 :
Chirac a commencé à vendre les autoroutes, Sarko EDF et combien de bijoux de famille.
Avant nous, il y a eu la Grece, puis l'Italie qui ont bradé leurs biens, nous voyons le résultat.
Lorsque nous n'aurons plus rien à vendre on sucera notre pouce, n'ayant plus de pouvoir
d'achat, nous deviendons un pays du tiers Monde ! Nos dirigeants ne font que du coury terme Gouverner c'est prévoir. Vous voulez modserniser quoi ? 0u est notre production ?
Mêm l'Etat à brader à l'ONF ses maisons foresyières
a écrit le 03/08/2013 à 11:19 :
Des bijoux de famille qui n'en sont pas! L'état n'a pas à faire de plus value avec la vente de telle ou telle participation. Ce n'est pas le but. Il n'en est pas le gestionnaire mais le dépositaire des actifs, veillant a minima à une gestion convenable de la part des dirigeants. Bien entendu tout effet positif n'est pas à rejeter et l'on veille en général à ce que la vente ne produise pas une perte. Mais à la limite ce serait naturel car l'état est neutre dans ces affaires. Il est au capital pour tenir les entreprises dans le giron français avant que des capitaux idoines puissent être dégagés afin que sa participation disparaisse enfin. Il ne fait donc pas un placement spéculatif. En ce sens de l'esprit de l'état, cette posture est une charge (souvent lourde) et les dividendes ne font que compenser faiblement l'effort accompli par les français à l'avantage de ceux qui in fine en seront les bénéficiaires. L'effet de levier boursier long terme est en effet modeste alors que celui sur les opérations d'état peuvent atteindre un multiple important. C'est en quoi une fois de plus l'effort que fait l'état pour les entreprises nécessite en contrepartie pour les français une forme importante d'intéressement. Conçu comme dormant, il formerait un revenu modeste mais aussi une garantie tangible pour l'accès au crédit pour tous, une assurance sociale, etc.
a écrit le 03/08/2013 à 11:14 :
moins d'état svp encore moins d'état...! 1 million d'Euros investi par l'état coûte cher aux contribuables ...! 1 millions investi par le privé rapporte aux contribuables...le problème ...c'est que les socialistes improductifs....pour sécuriser leurs doctrine... surtaxent les deux modèles ...donc, comment voulez vous que les courbes de la productivité s'inversent...?
a écrit le 03/08/2013 à 11:06 :
la grande question est de savoir à quoi va servir l'argent dégagé par ces ventes , on peut craindre que ce soit encore pour financer les dépenses sociales que l'état n'arrive pas à réduire ; par exemple l'augmentation des salaires des fonctionnaires !au lieu de financer des plans d'investissements qui créeraient des emplois
Réponse de le 03/08/2013 à 11:47 :
On peut le craindre ! +1
a écrit le 03/08/2013 à 10:48 :
A part des sinecures pour des hauts fonctionnaires qui ont bien ciré les pompes, qu'est ce que l'etat fiche dans Air France, Arte, Safran, la Monnaie de Paris, le port de Marseille...des comme ca il y en a plethore...majoritaire ou pas ca n'est pas son role de controler des entreprises qui ne sont pas "hyper sensibles" et qui souvent sont des gouffres. Par ailleurs si la fiscalité etait plus intelligente, ce sont les nationaux qui acheteraient ces actions plutot que des cages a lapins steriles et mortiferes pour la croissance.
a écrit le 03/08/2013 à 10:16 :
ce n'est pas bien de bouffer a la gamelle des autres!!!
a écrit le 03/08/2013 à 8:56 :
Au train où vont les dépenses, 31 milliards correspondent à moins de deux mois de budget...
a écrit le 03/08/2013 à 8:40 :
tout ces biens ont été acquis avec nos impots et voila les socialos qui vendent nos biens aux arabes en fin de mandat il n y aura plus que des quataris dans notre pays nos riches partent a l etranger accules par les impots et plus tard nos enfants seront en guerre pour virer ces gens là de notre pays afin de recuperer ce que les grands parents et parents auront payer et tout ca pour pour faire profiter tout ces jeunes qui ne pense qu a attendre l argent facile sans rien faire mais ca c est le ps ca a toujours été
a écrit le 03/08/2013 à 8:07 :
Il ferait bien de faire le point sur l enorme capital de biens immobiliers et de terrains improductifs voila la premiere intervention a letter en place, Mai's c est plus difficult que de vendre des actions !!!!
a écrit le 03/08/2013 à 7:32 :
bientôt la france appartiendra aux arabes l état vend tout solde tout pour aider justement les millions d arabes des citées et d ailleurs ces gens là surnommés une chance pour la France ceux là mémes qui représentent les 24% de satisfaits de hollande regardez les images de Clichy pas un seul français pour acceuillir hollande mais que des beurs et beurettes !!!
Réponse de le 03/08/2013 à 8:59 :
+1, bien resume. Avec Hollande si tu es Blanc, Hetero, Chretien ou Laic et que tu gag,nnes entre 1700 a 2700 euros par mois alors tu fais partie de sa cible de privilegies qu'il souhaite voir devenir une minorite voire meme disparaitre au profit de ces "talents"
Réponse de le 03/08/2013 à 9:39 :
Mais shhhhuuuut enfin !!! Vous savez très bien que l on a pas le droit d en parler sans se prendre un procès de SOS racisme ou une plainte d incitation à la haine raciale ....le plus marrant c est que ce sont nos impôts qui font vivre ces associations qui nous pourrissent la vie !!!
Réponse de le 03/08/2013 à 11:49 :
...+ de 85% ont voté pour lui .....no comment !
Réponse de le 03/08/2013 à 11:50 :
MARINE ! VITE ! vous allez voir où vont atterir les ASSOS !!!!!!
a écrit le 03/08/2013 à 7:30 :
Vendre la France a la découpe pour l'affaiblir au maximum afin de la mettre au service des multinationales, de la diluer dans une Europe américaine où bientôt tout acte de rébellion sera puni!
a écrit le 03/08/2013 à 7:16 :
Voilà que l'on vent au rabais ce que nous autre contribuable avons contribuer a construire par notre participation mais sans retour d?intérêt autre que d'appartenir a une communauté nationale!
a écrit le 03/08/2013 à 3:33 :
On parle de bijoux de famille alors meme que ce gouvernement n a pas de C... a passer des reformes profitables a tous. On marche sur la tete dans ce pays.
Réponse de le 03/08/2013 à 8:46 :
Je suis bien d'accord avec vous.
a écrit le 03/08/2013 à 3:02 :
On liquide les bijoux de famille pour financer le social, on n'aime pas les investisseurs Quatari mais on aime ceux des banlieues qui nous rapportent rien, et c'est bien la le système socialiste, créer toujours des pauvres pour asseoir leur pouvoir, l'électorat es la!
Réponse de le 03/08/2013 à 11:51 :
CQFD ! TOUT EST DIT !!!!!!
a écrit le 03/08/2013 à 0:25 :
Si le ministre de l' Economie et des Finances cherche de l'argent absolument,il peut se servir dans les 2400 entités parapubliques telles arcep,ars,hadopi etc...Elles emploient 500000 fonctionnaires pour un cout de 50 milliards et leurs efficiences sont sujettes à caution.
Réponse de le 03/08/2013 à 9:05 :
Mais c'est carrément révolutionnaire votre idée
La doctrine hollandaise n'a pas prévue cela

La calcul est simple

Davantage de fonctionnaires , surtout pas moins
Plus de pauvres qui , de facto , dépendent de l'état

Et voilà , vous êtes sur d'être réélu

Faut pas les prendre pour des imbéciles , ils ont fait l'ENA

Réponse de le 03/08/2013 à 11:55 :
D'autant plus que c'est des gens qui paient des impôts et font également tourner l'économie. Ils achètent peut être même ce que votre entreprise fabrique. Mais vous avez raison, en les supprimant on réduira la dette (quoique pas sûr), ils viendront gonfler le nombre de chômeurs, nous contribueront alors à la dette sociale (RSA, prime de Noël , alllocs diverses, ...) mais vous serez contents...ce qui obligera à trouver d'autres coupables ...
a écrit le 02/08/2013 à 23:01 :
tant qu' on ne larguera pas les bijoux tel pôle emploi , les 35 heures , les intermittents du spectacle etc ... l' enlisement progressif à de l' avenir !
a écrit le 02/08/2013 à 21:36 :
ça sent vraiment mauvais....on largue les meubles", petit à petit...OUF ! la rentrée....mes aïeux !!!!!!!!
a écrit le 02/08/2013 à 20:43 :
Ministère de la liquidation leur sierait mieux comme nom. A quand la Tour Eiffel pour 1? ?
Réponse de le 02/08/2013 à 21:20 :
J'en veux pas!!!
Gardez là votre tour en fer....mdr
a écrit le 02/08/2013 à 20:28 :
Il est vrai que la crise est tenace,la rigueur n'est que transitoire .François Hollande est à la barre,il fait du bon travail.Bientôt on verra le bout du tunnel et la crise sera annihilée

Réponse de le 02/08/2013 à 20:51 :
Arrête de boire.
Réponse de le 02/08/2013 à 21:17 :
Lol...
Réponse de le 03/08/2013 à 0:49 :
A ce stade ça ne peut pas être la boisson. Certainement une drogue dure....
Réponse de le 03/08/2013 à 8:38 :
@fredo, effectivement, il est à la barre d'un navire sans gouvernail, donc n'a aucune utilité, mais vivant dans son autosuffisance et persuadé de sa compétence il solde la nation ...
La seul chose chose que son gouvernement doit faire c'est attendre, au début, beaucoup avaient cru qu'il avait le minimum d'intelligence pour le comprendre.
a écrit le 02/08/2013 à 19:55 :
C'est la débâcle ! pauvre pays et habitants !
a écrit le 02/08/2013 à 19:33 :
Nos députés étaient à beugler pour ou contre le mariage gay.... mais sur l?économie on ne les entend plus ! C'est moins important sans doute !!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 02/08/2013 à 19:49 :
C'est plus facile de s'attacher à des c....ries, qu'à de graves choses....
Réponse de le 02/08/2013 à 20:12 :
En fait,, ils nous enfument. Selon un certains économiste de la BCE, l'Etat français pourrait connaître de très graves problèmes de trésorerie dès l'automne, obligeant la BCE à intervenir. Mais chut, il ne faut pas le dire !
Réponse de le 02/08/2013 à 20:55 :
...On y vient....... la rentrée sera "hot" !
a écrit le 02/08/2013 à 19:04 :
Vendre alors que le marché est bas, et que de surcroit les titres ont peu de chance d'être achetés par des Français (ah si on pouvait avoir une partie de la retraite sous forme de capitalisation...) vu le marasme actuel, c'est une fois de plus la démonstration que l'Etat est un très mauvais gestionnaire. On attend toujours de véritables économies dans les dépenses, mais non, on économise peu, on taxe beaucoup, on vend au mauvais moment et très probablement à des fonds de pensions étrangers, qui auront la chance de profiter de la reprise et pourront rapatrier les bénéfices et les plus values ailleurs... On devrait demander à Fabius de s'occuper des finances, au moins il a l'air de savoir compter, parce que mosco, a titre personnel, n'a pas non plus l'air d'etre un cador de la gestion...
Réponse de le 02/08/2013 à 19:50 :
oui, il a l'air de savoir compter, c'est de famille...le fils AUSSI !........
a écrit le 02/08/2013 à 18:52 :
La France ... c'est ni plus plus ni moi que la Grèce !!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 02/08/2013 à 19:52 :
Pas encore, vraiment.......ça va le faire et ça va faire dou-lou-reu-se-ment mal !!!!!
Réponse de le 02/08/2013 à 20:59 :
La douleur est rédemptrice.
Réponse de le 02/08/2013 à 21:38 :
AMEN !.....
a écrit le 02/08/2013 à 18:41 :
les autoroutes, l'EDF .... on déjà ce que sa donne par la suite ....
Réponse de le 02/08/2013 à 19:27 :
vu
a écrit le 02/08/2013 à 18:24 :
et si on vendais le sénat ou l'ENA?non je déconne je sais qu'on peux pas .ils sont INDISPENSABLES.faudrait quand même demander au qatar on sait jamais.
Réponse de le 02/08/2013 à 18:44 :
... l'assemblée en plus !
Réponse de le 03/08/2013 à 7:22 :
Ils sont déjà tous vendu mais en plus on les paye!
a écrit le 02/08/2013 à 17:53 :
On brûle les meubles, pour faire marcher la chaudière!pas très rassurant tout ça, on a déjà vu ce que ça donnait avec les concessions d'autoroutes, qui ont été bradées aux copains des politiques!
Pauvre France!
Réponse de le 02/08/2013 à 18:48 :
... pour les chaudières du Titanic !
Réponse de le 02/08/2013 à 19:53 :
d'ici qu'on vende pas V"ersailles", aux Chinois, ou Qataris......
Réponse de le 02/08/2013 à 21:39 :
va savoir...ça va "viendre"....? !
Réponse de le 03/08/2013 à 0:53 :
Avant ça serait cool de vendre le sénat,l' ENA....
a écrit le 02/08/2013 à 17:51 :
Dans les bijoux de famille, je propose de fermer le sénat, de renvoyer les sénateurs à leurs siestes et de réduire à 100 le nombre de députés il y a là des marges de man?uvre importantes et je ne suis pas tout seul à le penser....
Réponse de le 02/08/2013 à 18:52 :
pas seul en effet, pas seul du tout: Et aussi réformer les retraites de ces sénateurs, de ces ministres, de ces députés, avant que de toucher à tout ce que l'on nous a déjá pris!!!
a écrit le 02/08/2013 à 17:47 :
Pas d'économie en vue, le gouvernement préfère vendre les bijoux de famille ! L'huissier n'est pas loin !
Réponse de le 02/08/2013 à 19:09 :
+1
a écrit le 02/08/2013 à 17:42 :
Tout va bien, nous vendons la France par morceaux et quant nous aurons tout vendu, que ferons nous ? "Après nous le déluge", d'ici là, les dirigeants actuels auront pris la porte ......
quelle catastrophe !
Réponse de le 02/08/2013 à 18:31 :
La gauche privatise de quoi vous plaignez vous encore ?
Réponse de le 02/08/2013 à 19:20 :
.... privatiser les radars automatiques (bandits manchots) .... j'en prends un ... je fais mon choix!
Réponse de le 03/08/2013 à 0:56 :
@Gegeclermont. Vendre tout par morceau, dilapider l'argent des anciens, endetter les générations futures...C'est une attitude générationnelle chez les 68tards, non? On racle juste un peu plus le fond et c'est tout. Mais mon Dieu, que les politiques sont nuisibles
a écrit le 02/08/2013 à 17:37 :
les Hollandistes font penser à des gens qui s'enlisent dans la vase (pour pas dire plus)
plus ils s'agitent et plus ils s'enfoncent...
Réponse de le 02/08/2013 à 18:11 :
... les sarkosistes étaient à l'action ou à l'inaction ou bien juste l'esbrouffe (-600 milliards), pas un pour relever l'autre...!
Réponse de le 02/08/2013 à 19:23 :
... avec sarko c?était guère mieux .... il faut foutre en l'air toute cette classe politique (parasite)!
Réponse de le 02/08/2013 à 21:40 :
Ah! que vous soyez entendu!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :