Le chômage progresse (+0,2%) en attendant un rapport de la Cour des Comptes sur le sujet

 |  | 719 mots
Lecture 4 min.
Le chômage progresse de 0,2% en France au mois de juillet (c) Reuters
Le chômage progresse de 0,2% en France au mois de juillet (c) Reuters (Crédits : AFP)
Le nombre des demandeurs d'emploi a progressé de 0,2% en juillet (+ 6.300 personnes). En revanche, pour le troisième mois consécutif, le nombre des demandeurs d'emploi de moins de 25 ans a diminué. Des données qui interviennent à quelques semaines du début de la difficile négociation entre patronat et syndicats sur l'indemnisation du chômage. A cet égard, selon nos information, la Cour des comptes s’apprête à remettre un rapport assez explosif sur cette question.

Pas de pause estivale sur le front du chômage. Le nombre des demandeurs d'emploi a continué d'augmenter en juillet après avoir marqué une pause en juin. Le mois dernier, le nombre des demandeurs d'emploi inscrits en catégorie "A" a progressé de 0,2%, soit 6.300 inscrits à Pôle emploi en plus. Désormais, le nombre des demandeurs d'emploi en catégorie "A" atteint le sommet historique de 3.546.600. Si l'on tient compte également des demandeurs d'emploi inscrits dans les catégories "B" et "C" (personnes ayant exercé une activité réduite), ce nombre grimpe à 5.148.200, soit une progression de 1,1% sur un mois et de 8,8% sur un an.

Le chômage des jeunes recule

Alors, bien entendu, ces statistiques montrent que beaucoup reste à faire pour parvenir à inverser la courbe du chômage. Ce qui est loin d'être gagné... durablement. Cependant, en y regardant de plus près, on peut déceler quelques signaux encourageants. Ainsi, s'agissant du chômage des jeunes de moins de 25 ans, on observe une baisse durable depuis trois mois (-0,8% en juillet, après - 0,3% en juin et -0,5% en mai). Une baisse bien entendu due à la politique des contrats aidés - notamment les emplois jeunes dont le cap des 50.000 a été franchi - développée par le gouvernement. 

>> Lire aussi : A Berlin, les Européens au chevet du chômage des jeunes

Mais, plus globalement, si la courbe du chômage est donc loin d'être encore inversée, il faut reconnaître que sa progression a nettement freiné. Ainsi, sur les trois derniers mois (de mai à juillet)  la progression mensuelle a été en moyenne de 7.100 contre 31.700 sur les trois premiers mois de l'année. Si la légère reprise de l'économie française qui a enregistré une hausse du PIB de 0,5% au deuxième trimestre, se poursuit, on peut espérer que la progression du chômage se stabilise... avant de se retourner. Un mouvement qui pourrait être amplifié par la politique de l'emploi très "volontariste" menée par le gouvernement. En effet, de très nombreux contrats aidés vont être proposés en septembre aux jeunes arrivant sur le marché du travail. En outre, c'est en septembre que devrait se concrétiser l'action décidée par François Hollande de former de façon expresse 30.000 demandeurs d'emploi pour occuper des emplois non pourvus.

La question de l'indemnisation du chômage bientôt sur la table

En tout état de cause, la question du chômage va rester primordiale dans les mois qui viennent. C'est en effet au début de l'automne que le patronat et les syndicats vont débuter la négociation sur le renouvellement de la convention d'assurance chômage qui fixe les droits et les devoirs des demandeurs d'emploi, notamment les conditions d'accès à l'indemnisation. Ces nouvelles règles devront s'appliquer à compter du 1er janvier 2014. Or, cette négociation intervient dans un contexte économique très difficile pour l'Unedic, l'organisme paritaire qui gère l'assurance chômage. Celle-ci accuserait une dette cumulée de 18,4 milliards d'euros à la fin de l'année. Dans ces conditions, des économies vont devoir être trouvées. On sait, déjà, que le Medef est partisan d'un retour à la dégressivité des allocations chômage et que les syndicats ne veulent pas en entendre parler.

>> Lire aussi : Fin de la conférence sociale sur fond de discorde sur le chômage

La Cour des comptes s'apprête un sortir un rapport sur la question

D'autres pistes sont à l'étude. Ainsi, selon nos informations, courant septembre, la Cour des Comptes va remettre un rapport sur certains aspects de l'indemnisation du chômage. Toujours selon nos sources, ce rapport pourrait suggérer de tenir compte d'avantage qu'aujourd'hui (il existe déjà un délai de carence) du montant des indemnités perçues par un salarié au moment de son licenciement avant qu'il puisse bénéficier d'une allocation chômage. Et ce pour inciter à une recherche "plus active" d'un nouvel emploi. Le rapport de la Cour des comptes devrait également faire des préconisation sur un un thème ultra sensible: le régime des intermittents du spectacle qu'il conviendrait de modifier! Ca promet!

>> Lire aussi : L'Unedic ne voit aucune baisse du chômage avant 2015

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/08/2013 à 19:30 :
http://russeurope.hypotheses.org/1495
a écrit le 28/08/2013 à 13:55 :
Ce que peu de journalistes ont relevé c'est qu'il y a eu "inexplicablement" 10% de radiations supplémentaires. De quoi légèrement tempérer les "signes encourageants".
Réponse de le 28/08/2013 à 19:29 :
Les vrais chiffres du chômage rapport DARES + de 5millions en incluant DOM TOM (demandeurs d'emplois toutes catégories.)
a écrit le 28/08/2013 à 10:33 :
Les nouvelles générations en France ne souhaitent pas travailler pour la plupart mais uniquement profiter, c'est de toute façon foutu.
Rien à voir avec la jeunesse asiatique.
Réponse de le 28/08/2013 à 12:15 :
Les anciennes générations ont bâti une société prônant la jouissance et le gaspillage au détriment du travail bien fait. La "nouvelle" génération n'est que le produit de cette société.
Réponse de le 28/08/2013 à 12:16 :
Vous avez raison. Les jeunes générations comme vous dites ne veulent plus cotiser pour des retraités dont les revenus sont au moins égaux à ceux des actifs et leur acheter un immobilier sur le pic d'une bulle. Ils préparent leur retraite par capitalisation.
Réponse de le 28/08/2013 à 13:13 :
Tout à fait d'accord, il suffit de regarder le nombre de chomeur et le nombre de poste non pourvu dans la restauration (demandant aucune qualification). Pour avoir discuter avec des personnes aux chomages ou en interim, ils calculent: c'est toujours mieux de ne pas travailler pour toucher le chomage. Par exemple, un mec en interim n'accepte aucune mission qui n'est pas sur un mois complet car sinon cela ne vaut pas le cout de travailler. Ils ont raison. Le problème c'est les aides qui sont trop importantes et qui ne motivent pas à travailler.
Réponse de le 28/08/2013 à 13:24 :
C'est ça, ce sont les jeunes français le problème.
T'inquiète pas, ils se barrent comme ça tu seras tranquille.
Réponse de le 28/08/2013 à 13:52 :
C'est vrai que la jeunesse sri lankaise c'est l'avenir...
Réponse de le 28/08/2013 à 14:25 :
Logique ... Quand je vois comment le travail est valorisé (impôts, prélèvements, taxes,mauvaise image de la réussite, etc ..) je comprends pourquoi certains préfèrent dealer ou faire du black ... Au moins, ils en ont pour leur sueur ...
En plus, on préfère ériger en stars des mecs qui courent après un ballon ou qui hurlent dans un micro et qui gagnent des millions, tandis que le gérant d'une PME passe pour un voleur et un fraudeur quand il se paye une BMW parce qu'il a exploité ses ouvriers ...
Alors c'est clair, les jeunes qui ont envie de travailler pour prendre l'ascenseur social ont vite fait le choix, ils quittent la France pour ceux qui le peuvent.
Réponse de le 28/08/2013 à 19:36 :
La France est malade non pas à cause de sa jeunesse, mais de la génération des 30 glorieuses égoïste avide, qui a usé et abusé de tout et laisse un pays en ruine. Cette génération décadente détient le pouvoir, et le patrimoine et bloque toutes réformes, qui pourraient supprimer leurs acquis.
Réponse de le 29/08/2013 à 9:49 :
@ELEONORE : Les seuls qui bloquent les réformes, ce sont ceux qui ont le temps de défiler dans les rues (syndicats, fonctionnaires, régimes spéciaux... ) et ceux qui ne font pas de réformes (les politiciens pour conserver leurs acquis). Et cette minorité correspond bien à votre description : avides de pouvoir, égoïstes, ils ont le pouvoir, le patrimoine (suffit de voir leur déclaration de patrimoine pour les politiciens), et bloquent toutes les réformes qui pourraient supprimer leurs acquis.
a écrit le 28/08/2013 à 10:30 :
La gauche n'a rien fait en un an, à part faire augmenter la délinquance. Le seul point positif c'est que l'on ne l'entend plus trop critiquer depuis qu'ils doivent travailler un peu, même si au final ils votent aujourd'hui les textes qu'ils ont critiqués à mort hier.

FH avait annoncé un déficit à 0% pour 2015, puis il se ravise à 2017 on le jugera en temps utile mais avec tout l'argent qu'il dépense il fait la même politique que la droite. On met les copains, on augmente les places des politiques on dépense pour s'assurer sa base électorale et on laisse la patate chaude au suivant.

De toute façon le chômage en politique est de 5 ans le temps de l'alternance, il faut juste que la droite joue le jeu est ne reste pas plus de 5 ans.

Pour la courbe du chômage ils comptent l'inverser avec les emplois aidés, le nouveau système de décompte, et l'envoi en formation de jeunes déjà surdiplomés. Les français avisés ne sont pas dupes.
Réponse de le 28/08/2013 à 12:16 :
Court et simple analyse qui reflete bien la réalité! +1
On oublie que le financement des emploies aides qui vont faire diminuer la courbe provient du ... contribuable!
Réponse de le 28/08/2013 à 13:03 :
Certes Etienne, les Français avisés ne sont pas dupes, ils savent qu'ils sont complices de la caste dirigeante en ne cherchant pas à la dégager.
a écrit le 28/08/2013 à 10:18 :
Rien qu'en catégorie A, c'est 72 500 chomeurs de plus en juillet et 118 000 en catégories A-B-C !!!

Ce que personne ne sait ou ne dit, c'est que les chiffres que l'on nous donne sont corrigés en fonction des variations saisonnières afin de dégager une tendance et non pas refléter la réalité.

En données brutes, il y a eu en juillet 2013 plus de 118 000 chomeurs en plus et par la magie des corrections il n'y en a plus que 6300 alors que juillet est un mois qui fait appel au travail saisonnier ce qui fait baisser les chiffres, mais non ils sont en hausse...

Tous ces chômeurs, que le gouvernement (et ceux précédents) essait de cacher, existent bel et bien et sont de plus en plus nombreux... Quand tous ces chômeurs vont bouger alors on va les voir et les entendre...

Données disponibles dans les onglets Catégorie A et Catégorie A-B-C du document DARES : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/xls/ser_nat_BRUT-OGC267.xls
Réponse de le 28/08/2013 à 13:07 :
Effectivement, quand ils bougeront, ce sera pour demander une revalorisation de la prime de noël par exemple (ce qui, pour un état laïque, est tout bonnement consternant).
a écrit le 28/08/2013 à 10:09 :
L'ue et son euro sont des machines à fabriquer des chomeurs. Pour comprendre cela, il suffit de lire les traités européens, que peu de "commentateurs" lisent sur ce forums. Je vous invite également à lire les analyses de Francois Asselineau/UPR sur son site (www.upr.fr). Cela vous donnera une vision plus claire de la situation que nous vivons aujour'hui.
a écrit le 28/08/2013 à 8:39 :
Vous rendez compte si la droite était encore au pouvoir le taux de chômage serait nettement plus élevé et le pouvoir d'achat nettement en baisse sensible, ainsi, que les retraites.
Nous avons de la chance qu'on soit bien gouverné par des hommes lucides
Réponse de le 28/08/2013 à 10:12 :
malgre votre ironie, vous etes dans le vrai ... il n'y a qu'a voir ce qu'a laissé le precedent. !
Réponse de le 28/08/2013 à 10:48 :
AHAHAH... c'est de humour?????
Réponse de le 28/08/2013 à 10:48 :
La gauche a tout faux: non réforme des retraites, 35 heures (rétablies par Hollande), matraquage fiscal pour plomber l'investissement et la consommation, inflation de fontionnaires ou assimilés (60.000 enseignants supplémentaires, emplois bidons baptisés "d'avenir"), justice au service des malfrats, procès anti entreprises menés par Montebourg pour faire fuir les capitaux étrangers, fermeture programmée de Fessenheim au cas où il y aurait un tsunami en Alsace, etc...
Réponse de le 28/08/2013 à 11:01 :
Droite ou gauche,même chose,même politique,mêmes systèmes,mêmes priorités,même société, même caricature d'un système politique fondé sur l'intérêt,sur la spéculation et la préservation des privilèges! Ceci explique cela-des taux de chômage records traversés par des idées politiques de bas niveau,bariolés de ci delà par des défilés syndicaux complétement obsolètes ( gouvernés par leurs seuls petits intérêts domestiques) Quelle pitié! Et dire qu'ils en existent encore pour croire à des oppositions droite-gauche! A des différences de nature!
Réponse de le 28/08/2013 à 15:52 :
Faites comme moi je vote blanc.
Réponse de le 28/08/2013 à 19:05 :
un vote blanc c'est nul , vous ne servez pas la France , vous êtes un parasite , vous feriez mieux de pas voter du tout
Réponse de le 28/08/2013 à 23:59 :
Qui sert la france vous voulez dire: nos chers ministres,députés,sénateurs,également le président en personne,ils s'enfichent de la france. c'est uniquement le pouvoir et leurs intérêts en plus les avantages mérifiques personnels,un point c'est tout ! Alors les "parasites," comme vous dîtes, ce n'est pas ceux qui votent blanc car ils n'accordent aucuns crédits aux nuls,incompétents et gravement dangereux pour le pays. Et vive la france forte: sans ces nuisibles,malvaillants en ruinant sans scrupules notre pays.
a écrit le 28/08/2013 à 8:08 :
Le traite de l'union europeenne indique dans l'article 56 une invitation ? la delocalisation (mouvement de capitaux)...Montebourg et son logiciel sont une banane..Sapin, ou plutot Bananier n'y fera rien...Dumping social, TFUE et austerite un cocktail de fruit qui donne la chiasse...il reste le rapido pour se consoler
a écrit le 28/08/2013 à 7:58 :
Puisqu'on vous dit que tout va mieux!...!? Hollande = démission!!!
Réponse de le 28/08/2013 à 8:17 :
Vous revez...votre president est la troika
a écrit le 28/08/2013 à 7:55 :
article interressant et vous avez raison , la question des chômeurs de longue durée va devenir explosif , les jeunes grâce aux dispositifs actuels s'en sortent un peu mieux que sous l'ancien gouvernement , mais les chômeurs de longue durée et au RSA seront heureux d'apprendre que mr copé et mr Wauquier veulent les faire travailler a l'oeil , bientôt comme en chine ? , on comprend mieux pourquoi ils sont en extase devant le modèle chinois , je me rappelle des déclarations d'une ancienne femme de président a l'époque et sa danse avec le leader chinois .. Enfin coté aides sociales , les 1500 que l'état donne a des entreprises qui vivent très bien du chômage cela n'en finit pas et aux résultats catastrophique , ah que dire aussi des agences de placements de chômeurs ? c'est si efficace que cela ? pas sur , quand a poil emploi ils sont débordés et les radiations au secours , lutter contre le chômage , c'est une plaisanterie sinistre qui n'a qu'un but baisser les salaires , que dire aussi des quinquas qui se retrouvent aussi au chômage puis au RSA ? , ben les 43 annuités pour toucher leur retraite ils peuvent attendre , une fois au RSA et les années non cotisé amènera a une pension de misère .. par contre les aides sociales a foison aux entreprises pour la lutte contre le chomage c'est plus facile que de faire comme les allemands , aller dans les pays étranger chercher des parts de marchés ..quand on voit les français et les langues étrangères voir les cultures .. on a ce qu'on sème ..
Réponse de le 28/08/2013 à 8:23 :
Ayant bosser dans l'industrie lourde nous avons vu les premieres machines partir des sites francais en 2003 vers des sites de l'UE a la masse salariale moindre...on deshabille Paul pour habiller Igor ou Vladimir depuis plus de 15 ans
Réponse de le 28/08/2013 à 10:00 :
C'est de toute façon la triste vérité, lorsque j'ai commencé à travailler, j'ai débuté dans une entreprise Française (Sholtès, à qui appartient les marques Ariston et Indesit), celle-ci peu de temps après mon arrivé fût rachetée par un groupe Italien. Résultat, pour gagner de l'argent, ils ont délocalisé le siège en Italie, et tout le reste en Pologne. Ils ont même envoyé des Français, qui bossaient pour certains depuis plus de trente ans dans cette boite, former les Polonais sur les machines (une honte !).

Plusieurs centaines de personnes sans emploi, tout ça pour alors que l'usine tournait bien. Vive la mondialisation ...
a écrit le 28/08/2013 à 7:14 :
Comme quoi, seules les méthodes socialistes peuvent faire arrêter les destructions d'emploi, n'en déplaise aux ultra-libéraux et autres ultra-droitistes de l'UMP, qui ont réussi à ruiner le pays en 10 ans. Mais bon, ça, c'est trop intelligent pour qu'un mec de droite comprenne. Ne dit-on pas que la France a la droite la plus bête du monde...
Réponse de le 28/08/2013 à 7:45 :
La non réforme de l état les promesses non tenu et les petits mensonges quotidiens vont conduire a l éjection du PS pour 20 ans de la tête de l état et ammener le FN au sommet. Vous devez être un petit élus PS pour tenue ces propos
Réponse de le 28/08/2013 à 7:54 :
Sauf que les 50000 emplois aidés, je ne parle que de ceux là, il va bien falloir trouver l'argent pour les payer et payer aussi les charges sociales, et ou vont-ils trouver l'argent : devinez ? Dans nos poches en impôts ....
Réponse de le 28/08/2013 à 7:54 :
et la gauche la plus prehistorique qu'il soit! T'es pas content "a gauche toute"?!; casse toi a Cuba ou en Corree du Nord et on en reparle!!!
a écrit le 27/08/2013 à 22:27 :
Encore du pipo socialiste ! On créé de faux emplois avec nos impôts (vous savez ceux qui ne servent à rien sauf à diminuer ponctuellement le chômage), on raye de pôle emploi tout un tas de chômeurs, et le tour est joué.... Mais comment nos journalistes peuvent-ils se faire avoir ? Ou alors ils ne se font pas avoir mais sont du côté du gouvernement de peur d'avoir un retour de bâton ? Vraiment, notre pays est mal barré et est pire que ces dictatures que nous critiquons.
Réponse de le 28/08/2013 à 10:34 :
Déjà les chaînes de TV et radios publiques sont payées et dirigées par le gouvernement en place quoi qu'en en dise. Et puis l'opinion politique du journaliste joue aussi dans la désinformation. Enfin la droite à tellement mit la pression avec Sarko sur les journalistes, qu'ils boudent la droite par rébellion.
a écrit le 27/08/2013 à 22:03 :
Le chômage n'a augmenté "que" de 6.300 demandeurs d'emploi. Mais nous avons récemment appris que le cap des 50.000 "emplois d'avenir" venait d'être franchi. Or les emplois d'avenir sont des emplois bidons créés par les collectivités locales... comme si elles manquaient d'effectifs !
Malgré le camouflage, le chômage monte, qu'est-ce que ce serait sans camouflage !
a écrit le 27/08/2013 à 21:48 :
Les petites exigences ne font pas des grands hommes.

C'est sûr que si tous les chômeurs devenaient "fonctionnaires"....
a écrit le 27/08/2013 à 21:37 :
...tout va très bien, madame la marquise ! Taxons les emplois un peu plus, et probablement que les entreprises embaucheront !!??? ...euh... en 2025 ?
a écrit le 27/08/2013 à 20:32 :
La machine infernale continue à fabriquer des chômeurs sans que nos très courageux hommes politiques daignent faire travailler leurs méninges et leur immagination afin dinverser réellement la courbe du chomage et non artificiellement comme les prévisions de notre President, et clairement nous allons continuer, car dès 2014 avec une certaine augmentation de TVA sur la restauration qui va tuer mécaniquement des dizaines de milliers d'emplois. Vraiement, nous sommes au top du top dans cette discipline et dans la production de textes en tout genre !
a écrit le 27/08/2013 à 19:46 :
Voici une analyse plus précise ...

http://www.lessentiel.lu/fr/news/story/11343937

Dommage que ce soit un confrère étranger qui la publie.
a écrit le 27/08/2013 à 19:30 :
La France du chomage en delire... toujours plus de chomeurs, des emplois fictifs incenses finances par le contribuable francais aux abois et l'augmentation de ses impots .Impots qui financent entr autre la guerre du Mail ,de Libye et maintenant la Syrie. Que de gaspillage. Comprends pas.
a écrit le 27/08/2013 à 19:20 :
Normal,gestion socialo.
a écrit le 27/08/2013 à 19:13 :
Le brave scribe ecrit: "on peut déceler quelques signaux encourageants".......... Il faut beaucoup d´imagination servile du pouvoir pour voir des signaux encourageants dans l´augmentation constante des prelevements obligatoirs et baisse du pouvoir d´achat de la classe laborieuse. Quand on va nous annoncer une diminution substantielle du nombre de fonctionnaires et de l´allignement de leurs retraites sur le regime general, alors on pourra parler de signes encourageants. Mais tous cela n´est pas pour demain avec ce gouvernement socialo-vert-rouge.
a écrit le 27/08/2013 à 18:59 :
C'est normal que le chômage des moins de 25 ans recule, à 5000 euros par emploi aidé payé par le contribuable, c'est la moindre des choses.
a écrit le 27/08/2013 à 18:53 :
Il parait que la courbe du chômage s'inverse...
a écrit le 27/08/2013 à 18:44 :
surtout pas le ponctionnaires.....!!!!!... DÉGRAISSEZ remarquez dans un tel conflit prédit il faudra les mètrent aux manivelles ...vous savez pour les OBUS .....!!! BONJOURS LES DÉGÂTS
a écrit le 27/08/2013 à 18:43 :
ahahahahahahah hollande , je rigole , la courbe va s'inverser , n'importe quoi hahahah

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :