Rebond inattendu du PIB au deuxième trimestre (+0,5%) , Bercy jubile

 |   |  337  mots
(Copyright: Reuters)
(Copyright: Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Après plusieurs mois de contraction, le PIB français a augmenté de 0,5% au deuxième trimestre selon une première estimation de l'Insee. Le ministre de l'Economie s'est aussitôt fait l'écho de cette "sortie de la récession". De son côté, le Premier ministre a estimé que ce chiffre "confortait" le gouvernement "dans sa stratégie".

Voilà qui a de quoi conforter l'optimisme de Pierre Moscovici. L'Insee a publié ce mercredi sa première estimation de croissance pour le deuxième trimestre 2013. Résultat: le Produit intérieur brut a clairement rebondi, grimpant de 0,5% après un recul de 0,2% lors des trois premiers mois de l'année. Il s'agit de la plus forte progression depuis le premier trimestre 2011, précise l'institut de statistiques. 

Hausse de la consommation des ménages

Cette hausse tient, notamment au rebond de la consommation des ménages, qui grimpe de 0,4% après avoir baissé de 0,1% au trimestre précédent. Dans le même temps, la baisse de l'investissement a ralenti, note l'Insee.

Par ailleurs, les exportations ont elle aussi rebondi (+2% après -0,5%) tandis que les importations augmentaient légèrement moins vite (-0,9%). 

Bercy "se réjouit" de ce "très net rebond"

Bercy a aussitôt réagi. "Le ministre de l'économie et des finances, se réjouit de ce très net rebond de la croissance", indique-t-il dans un communiqué, mettant l'accent sur le fait que le chiffre est "supérieur aux prévisions disponibles". Il "confirme" surtout la "sortie de récession de l'économie". Celle-ci sera cependant effective lorsque le PIB aura augmenté pendant deux trimestres consécutifs. 

Notant que "l'acquis de croissance s'établit à +0,1%", le ministère de l'Economie confirme la prévision de croissance pour l'année 2013 sur laquelle table le gouvernement pour son budget, soit +0,1% là aussi. Prochain chiffre attendu, dans la matinée: le PIB de la zone euro et de l'Union européenne. 

>> Pierre Moscovici: "l'économie française va mieux"

Pour Matignon, la politique du gouvernement est confortée

Enfin, après la publication de chiffres positifs dans la zone euro, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s'est lui aussi exprimé.  "Il faut garder le cap, car on est toujours face à un pessimisme ambiant, et là ces chiffres nous confortent dans notre stratégie", a-t-il déclaré. 

(Article créé le 14/08:2013 à 7h30, mis à jour à 12h48)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/08/2013 à 11:28 :
ps trés cohérent tout ça, on nous fait miroiter une amélioration avec des pouyèmes de %, pendant ce etmsp l'emploi chute lourdement, les investissements sont en baisse, et tous les indicateurs sont dans le rouge : dette, dépense publique qui galope malgré de faibles baisses effectifs, et plutôt que des s'attaquer à la monstrueuse dépense publique inutile, notre record européen, on augmente les impôts et taxes qui diminuent le pouvoir d'achat et augmente les charges des entreprises, qui peut croire un seul instant que la reprise peut revenir quand on fait tout pour détruire l'emploi et les entreprises ?
a écrit le 15/08/2013 à 22:49 :
En plus de ce magnifique rebond, sieur Montebourg a sauvé environ 90.000 emplois. Cette gauche est extraordinaire, nous allons avoir d'autres, bonnes, surprises bientôt; nous allons appercevoir que la gauche a dans sa boite à outils des instruments surprenants et innédits.
Réponse de le 16/08/2013 à 16:20 :
j'apprécie votre humour noir, en parallèle à cet épiphénomène du à l'augmentation de la consommation d'énergie pour le chauffage, (pas de quoi s'enthousiamer), le nombre de chomeurs augmente, l'investissement des entreprises diminue, normal, onles matraque d'impôts et charges, ainsi que les citoyens, ce qui diminue le pouvoir d'achat et la capacité des entreprise dans leur productivité et capacité à investir. la mécanique de destruction de la société est en marche, aucune réforme de fond pour réduire la colossale dépense publique inefficace, gains potentiels qui seraient bien plus utile pour aider les pme, le poumon de l'emploi - mais il faudrait un virage à 180° pour passer de l'idéologie à la gestion !! la boite à outil du bricoleur de corrère est un peu ridicule !!!
a écrit le 15/08/2013 à 17:13 :
la politique de gauche n'est que destructrice, par les impôts et taxes, ils ne savent faire que ça, aucune réforme de fond pour faire d'énormes économies salutaires pour l'industrie et mes pme !! le malade est condamné par ce cancer de la dépense publique et ce n'est pas parce qu'il a un peu moins de fievre aujourd'hui qu'il est guéri puisque les socialo soignent le cancer avec des herbes !! mais ils crient à la victoire ! quand les métastases de la dépense duplique continuent à galoper, y compris au niveau de la masse salariale malgré de petites baisses d'effectifs !!!
a écrit le 15/08/2013 à 16:26 :
en tout cas avec les SOCIALOS je ne peut plus aller a LOURDES,ce n'est qu'un debut... !!!!!!
Réponse de le 15/08/2013 à 18:12 :
et ,je roule deux fois moins comme 40 pour cent des Français ,le résultat moins d'accidents 'sur la route cela vas pas si vite ,Beaucoup moins d'usure de véhicule
a écrit le 15/08/2013 à 13:26 :
Mouais. Hausse de la conso surprise (un peu contrainte ...), de produits importés également (bizarre, on ne l'avait pas trop vu dans les chiffres des commerces il me semble d'ailleurs), hausse des export d'airbus, hausse des dépenses publiques et hop tout va bien ... On va attendre la révision éventuelle je pense, tout ceci est du vent pour l'instant.
a écrit le 15/08/2013 à 12:19 :
après un an d'atermoiements et d'attentisme,enfin le signal encourageant pour une vraie politique de gauche.
Réponse de le 15/08/2013 à 14:44 :
ah:!ah!ah!....
Réponse de le 15/08/2013 à 17:05 :
si la politique de gauche c'est ne rien toucher aux privilèges de l'électorat, ne pas toucher à la mauvaise dépense publique, ce cancer de la france qui nous ruine, et à augmenter les impôts et taxes qui plombent le pouvoir d'achat et les charges des entreprise, je doute fort que cette "amélioration" du PIB due à l'augmentation des dépenses fioul pour le chauffage (ce qui aggrave le déficit du commerce, donc nous appauvrit), soit un signe encouyrageant et démontre quoi que ce soit de la politique de destruction économique de la gauche !! ç amontre surtout les oeillères et l'idéologie aveugle des élus de gauche, prets à n'importe quel mensonge pour justifier leur lâcheté face aux réformes indispensables !!!
Réponse de le 15/08/2013 à 19:09 :
à élu PS, une vraie politique de gauche ? c'est quoi au juste ? un seul régime de travail, de cotisation, de retraites, supprimer les caisses noires des députés et sénateurs, traiter le mille feuille, introduire l'efficacité et la performance dans les services administratifs léthariques, supprimer les 4 milliards que nous coutent les syndicaux, ces annexes des partis de gauche au chaud du monde public ????? je crains que ce ne soit l'inverse : gestion des privilèges, ne touvcher à rien, plomber un peu plus les entreprises (qui créent la richesse)... parlons plutôt d'une vraie politique de mafieux qui gérent que leur clan au détriment ds travailleurs, là on se comprendra ..
a écrit le 15/08/2013 à 11:59 :
beau mensonge,il s'agit simplement d'une hausse des prix de l'énergie et autoroutes fruits et legumespas donc inflation camouflée comme le souhaite le gouvernement pour éponger la dette
a écrit le 15/08/2013 à 10:49 :
Si j'ai bien compris les explications, cette croissance serait due au froid qui a permit d'augmenter le chiffre d'affaires d'EDF, de GDF, des vendeurs de fioul. Ce genre de croissance ne m'intéresse pas ils peuvent se la garder.
Réponse de le 15/08/2013 à 11:20 :
quand vous dépensez 100, 200 ou 300 euros de plus pour vous chauffer 1 à 2 mois de plus, vous consommez, c'est indéniable. Est-ce que c'est une consommation voulue ou contrainte, à chacun de se faire son opinion. En tout cas, cela a fortement joué dans le calcul du PIB (qui pourra être revu à la baisse par la suite, un grand classique).
a écrit le 15/08/2013 à 10:09 :
La croissance est repartie alors ils vont créer de nouveaux impôts et inventer de nouvelles taxes et créer de nouveaux fonctionnaires. La france est à présent dans l'embellie!
Réponse de le 15/08/2013 à 17:28 :
l'embelli pour la fonction publique grâce aux augmentations de salaire, le maintien des régimes spéciaux, le maintien des caisses noires pour les politiques, aucune réforme de fond qui permettrait de maitriser la gabegie de la dépense publique, oui tout va bien dans le monde politique et public, merci pour eux, nous qui travaillons 2*35h, et avec une retraite de misère
a écrit le 15/08/2013 à 10:03 :
Ils sont prêts a tout pour remonter le moral des français ce minuscule rebond ce sont des dépenses forcées et puis toutes ces primes de licencient ça va dans l'économie
a écrit le 15/08/2013 à 9:41 :
Le droit de pensée est inviolable, mais dans cette affaire la magouille de décompte se voit au grand jour avec plus de 1000 chomeurs tous les jours en plus. mais Bercy ni est pour rien dixit le sieur MOSCOVICI et l'Elysée est agréablement surpris sauf nous les Français qui sommes toujours serviables, corvéables, taillables à merci.
a écrit le 15/08/2013 à 9:35 :
F.Hollande en vacances et la croissance repart en flèche!
Réponse de le 15/08/2013 à 9:58 :
Qui prolonge ses vacances à vie et nous seront sauvés durablement!
a écrit le 15/08/2013 à 9:14 :
une irondelle ne fais pas le printenp . A UN MOIS DE LA RENTRE POLIQUE ET DES MANIFESTATIONS QUI SE PREPARENT ONT VEUT NOUS FAIRE CROIRE QUE TOUS VA BIEN,,, ILS NE VEULENT PAS FAIRE DE VRAIS REFORMES VOILA LA VERITE
a écrit le 15/08/2013 à 7:28 :
LA " fin " justifie les MOYENS .{ NOS DIRIGEANTS]
a écrit le 15/08/2013 à 4:32 :
Ne nous emballons pas : la météo a eu un impact significatif sur la consommation d'une part, les mesures prises par le gouvernement n'ont eu que peu d'impact sur la croissance d'autre part ! La croissance molle est appelée à durer, le chômage massif aussi !
a écrit le 15/08/2013 à 1:42 :
Ca y est, la reprise tant attendue depuis 1973 est enfin là!!! Jubilons ensemble CAMARADES!!!
a écrit le 14/08/2013 à 22:40 :
Et le chômage ?
a écrit le 14/08/2013 à 21:25 :
Pourvu que ça dure !!!
a écrit le 14/08/2013 à 21:22 :
c'est de l'enfumage de hareng saur , du grand n importe quo
a écrit le 14/08/2013 à 21:21 :
le bon chiffre du PIB tient .... à l'augmentation de la dépense publique qui est incluse dans le PIB total délire, plus on dépense à tort et à travers, record européen de la dépense inefficace, plus au augmente "la richesse" du pays (1900 milliards de dette et 5000 en dette hors bilan, en croissance permanente !!), et ... à la dépense pour le chauffage cet hivers qui a été rigoureux, ce qui plombe le déficit extérieur !!!! DONC LES NULS SE RÉJOUISSE DE L'AUGMENTATION DE LA FACTURE DU CHAUFFAGE (ET DU DÉFICIT DU COMMERCE EXTÉRIEUR) ET DE LA DÉPENSE PUBLIQUE SUICIDAIRE, BRAVO POUR AUTANT DE PERTINENCE !! PAS DE QUOI PAVOISER LES ÉNARQUES !! ON SE CACHE !!
Réponse de le 14/08/2013 à 23:08 :
Inutile de hurler pour vous faire entendre.
Les dépenses complémentaires pour se chauffer sont moindre que le manque à gagner des productions agricoles, des dépenses touristiques du printemps, des ventes de vêtement, des journée de pluie du bâtiment, etc....
Quid de la production industrielle qui s'améliore ? Et la réduction du déficit du commerce extérieur ? Et de la réduction du déficit publique ?
Cette évolution positive du PIB est une tendance générale, qui touche également nos voisins européens. Certes, il n'y a pas de quoi "jubiler", mais vos remarques sont fausses. A noter que c'est le journaliste qui déclare que le ministre "jubile", car lorsqu'on lit ses déclarations, il reste prudent, contrairement à vous !
Réponse de le 15/08/2013 à 7:48 :
Je ne sais pas où vous avez trouvé vos chiffres, mais je ne dois pas avoir les mêmes sous mes yeux.....
Réponse de le 15/08/2013 à 10:35 :
production industrielle en Juin : -1,4 % (inquiétante rechute). Indicateurs avancés de l'emploi très mauvais. Consommation en berne (l'augmentation des dépenses des ménages correspond avant tout à des dépenses d'énergies contraintes dues au printemps pourri). Mais le plus inquiétant est la dérive de nos comptes publics : en dépit des promesses de Hollande, nous ne serons pas à 3% cette année, mais à 4% voire plus. je ne vois pas comment nous pourrons tenir nos engagements pris de revenir sous les 3 % en 2015 (et d'ailleurs personne ne s'attend à ce que la France respecte sa parole), sauf truquage des chiffres. Les investisseurs, qui se posent déjà beaucoup de questions sur notre sérieux budgétaire et notre volonté d'équilibrer nos dépenses, vont certainement perdre confiance à un moment ou un autre. si les taux remontent....
Réponse de le 15/08/2013 à 17:09 :
ils sont prets à n'importe argument falacieux pour rester en place et profiter des privilèges ! mais tous les indicateurs sont au rouge et s'il y a une reprise ailleurs, on n'en récoltera que des miettes tant les entreprises et le monde productif sont plombés par les impôts et charges, records européens !!! il faut s'attaquer au monstre de la dépense publique pour assainir le système et alléger les charges des entreprises, sinon c'est la cata et on continue de s'enfoncer, impossible qu'il en soit autrement !!
a écrit le 14/08/2013 à 21:18 :
Super, le matraquage fiscal a eu pour effet de ponctionner l'épargne pour pouvoir s'en sortir. Et quand il n'y aura plus d'épargne ?
a écrit le 14/08/2013 à 21:15 :
rebond inattendu car le gouvernement n'a strictement rien fait pour la croissance, au contraire : augmentation des impôts donc des charges et baisse du pouvoir d'achat, tir à boulet rouge sur les entreprises, ce démon (qui pourtant produit la richesse), non pas de quoi se réjouir, sachant que la croissance serait au moins de 3% s'ils s'attaquaient à la mauvaise dépense publique pour autofinancer l'aide aux pme et à l'industrie !!!
Réponse de le 14/08/2013 à 21:48 :
Soit c'est un nouveau mensonge, soit c'est l'héritage de Sarkozy que flanby et sa clique ont pourtant essayé de torpiller lourdement avec leur arsenal fiscal !
Réponse de le 14/08/2013 à 23:19 :
plus d'un an au pouvoir, il faut arréter de faire référence au passé, le résultat immédiat est le fruit de la politique actuelle, et c'est un vrai désastre puisqu'il n'y a toujours aucune réforme de fond sur les rails, comment l'économie pourrait elle repartir quand ils ont matraqué à ce point les entrepris, les entrepreneurs, seulement encouragé et soutenu les assistés qu'ils sont eux même !!!
a écrit le 14/08/2013 à 20:24 :
Bon chiffre, Goldman-Sachs dans le coup?
a écrit le 14/08/2013 à 19:04 :
Et qui se souvient que Francois HOLLANDE l'avait lui meme annoncé? La croissance est de retour, point!
Réponse de le 14/08/2013 à 20:14 :
Bien dit. Bercy a raison de jubiler. Les promesses tenues, cela fait 11 ans que l'on avait pas vu ça.
Réponse de le 14/08/2013 à 22:23 :
Et le pire, c'est que Mercatroid croit tout ce qu'on lui dit, en ne sachant faire la différence entre la propagande officielle (les dits chiffres seront revus à la baisse dans les semaines à venir) et la réalité. ... Pauvre de lui...
Réponse de le 17/08/2013 à 22:27 :
@Plouf : Je vérifie tout, je recoupe les sources et les chiffres et je suis dans le monde réel contrairement à vous, ulcéré par la dernière raclée subie aux élections présidentielle. Alors, toujours pas digéré la défaite ? Tout cela est bien plaisant en définitive :)
a écrit le 14/08/2013 à 18:59 :
Cherchez l'erreur : «La chambre de commerce franco-suisse compte un peu plus de 850 entreprises avec un actionnariat français qui se sont faites enregistrer en Suisse depuis le début de l'année», indique le quotidien suisse alémanique Tages-Anzeiger. Sur les salaires mensuels de plus de 10'000 francs suisses (8000 euros), les charges sociales se montent à 32% en Suisse, contre 65% en France, a souligné le journal suisse.
a écrit le 14/08/2013 à 18:43 :
faux ce sont des jeux de chiffres, ne nous faites pas croire n'importe quoi
a écrit le 14/08/2013 à 18:27 :
Chouette alors, les impots vont baisser, le chomage aussi, plus besoin de réformer les retraites et de s'attaquer au pouvoir d'achat des retraités et des actifs.....mais chutt, au mois de mai, ils annonçaient 100 chomeurs supplementaires seulement, la courbe du chomage s'inversait....tu parles, le mois d'après , des milliers de chomeurs en plus !
Réponse de le 14/08/2013 à 21:49 :
Ils avaient radié à tour de bras, en mai !
a écrit le 14/08/2013 à 17:37 :
La politique de relance de sarko commencerait à porter ses fruits? Non soyons sérieux, il s' agit sans doute d'un fremissement de l'activité européenne qui nous est favorable.
a écrit le 14/08/2013 à 17:37 :
Cette excellente surprise permettra de justifier les futures réglementations farfelues et augmentations d'impôts diverses et variées : la crise venait bien de cet ultra-libéralisme débridé de l'air Sarkozy ! :-)
Réponse de le 14/08/2013 à 20:16 :
Au moins maintenant on a la preuve concrète que la misère dans laquelle était plongée la France provenait exclusivement de la gestion de Sarkozy, et même ses partisans s'en rendent compte.
Réponse de le 14/08/2013 à 21:23 :
mieux vaut effectivement en rire de cette fanfaronnade totalement déplacée pendant que le bateuea continue à sombrer et que le pouvoir s'évertue à élargir les brèches via les augmentations d'impôts, des dépenses publiques... ils nous jouent du violon sur le pont !!!
Réponse de le 14/08/2013 à 21:25 :
zero
Réponse de le 17/08/2013 à 22:29 :
1 pour moi et effectivement, 0 pour vous !
a écrit le 14/08/2013 à 17:19 :
On reste encore loin des 1.7% de croissance prévue par notre président pour 2013 quand il était en campagne.
Réponse de le 14/08/2013 à 20:17 :
Ah ça ? C'est juste parce 2013 n'est pas fini ;) encore quelques mois et vous aurez vos 1,7% prévus.
a écrit le 14/08/2013 à 16:49 :
Au second trimestre 2013
France: croissance 0,5% pour la 5ieme puissance du monde!
Portugal: croissance 1,1% !
Ces " peuples du sud " seraient ils moins crétins que nous?
Un peu d humilité, un peu moins de suffisance de notre part serait de bon aloi, et pourrait peut être déclencher les réformes indispensables! Mais là, il faut des c....les .
Réponse de le 14/08/2013 à 17:32 :
Les peuples du sud ont mené des réformes structurelles et en sont récompensés . Ils n'ont pas suivi la fronde que voulait mener notre éminent Monarque contre Mme Merkel. Bien leur en a pris, ils ont aujourd'hui des résultats, eux. Ils nous laisserons voir la semelle de leurs chaussures d'ici quelques années..
Réponse de le 14/08/2013 à 20:19 :
Tout a fait d'accord, un peu d'humilité et moins de suffisance. Il reste beaucoup de travail à faire, mais nous sommes maintenant sur la bonne voie.il est plus que temps de faire les réformes structurelles (et de s'acheter une paire de c...)
a écrit le 14/08/2013 à 16:35 :
presque 30000 chômeurs de plus au 2ème trimestre, l'Insee a changé ses outils de comptage (les fameux outils de Pépère), l'horrible Allemagne tire la croissance européenne dont la France bénéficie dans son sillage. A part ça on est les meilleurs, et notre gouvernement aussi. Bienvenue à Nulloland.
Réponse de le 14/08/2013 à 21:26 :
+1, la france se singularise par son déni permanent de réalité et de croire que tout va s'arranger tout seul, en tous cas c'est la logique de flanby, un jour sera meilleur, il suffit d'attendre !!! déjà que c'est dur pour ceux qui se retroussent les manches, on est sûr avec ce laxisme et léthargie totale de la descente aux enfers !
a écrit le 14/08/2013 à 16:23 :
Je me souviens que Madame Lagarde, en 2011, se vantait d'une reprise économique certaine lors de l'annonce de la croissance du 1er trimestre de cette année là : +0,9 %. On connait la suite : la même croissance a été revue à la baisse quelques semaines plus tard, et les objectifs de croissance pour 2011 ne furent jamais atteints. Nos aveugles du gouvernement actuel use de la même stratégie de communication pour un résultat qui sera lui aussi... nul !
Réponse de le 14/08/2013 à 16:56 :
je me souviens qu'à chaque gouvernement depuis Giscard, tous les ministres des finances se sont tous vautrés sur les prévisions de croissance et à chaque fois d'au moins 0.5% à 1.5%...c'était je pense très sciemment pour endormir leur electorat ( droite et gauche confondus)et se faire réélire!
Réponse de le 14/08/2013 à 20:20 :
Je me souviens que madame Lagarde avait dit cela avant de commencer à signer des chèques à Tapie, Bolloré et Bettencourt ...
Réponse de le 14/08/2013 à 22:26 :
Tiens donc, Mecatroid. Si l'on ne put croire la droite, alors pourquoi croire davantage la gauche ? Votre dogmatisme vous aveugle !
a écrit le 14/08/2013 à 16:19 :
Quasiment tout le monde sur ce forum semble sceptique dès qu'il y a une bonne nouvelle pour notre pays, et pense que les pires nouvelles sont toujours à venir. Une situation que l'on ne rencontre pas dans les pays étrangers où l'on souhaite avant tout le meilleur pour son pays, quel que soit le parti au pouvoir.
La palme de la mauvaise foi est attribuée à celui qui a osé écrire que si cela ne va pas si mal, si vite, c'est donc que la politique de Sarkozy n'était pas si mauvaise.
Il est vrai que depuis que les chars de l'Armée Rouge sont de retour chez nous, la France va mal, la France a peur, et les moins pauvres d'entre nous, ceux qui le peuvent encore, ont fui.... Attendez, non, on me chuchote dans l'oreillette que leur fortune aurait cru de 25% l'an dernier.
Comme le dit notre bon JP Pernaut, le mauvais temps aura au moins fait le bonheur du gouvernement socialiste, en obligeant les pauvres français que nous sommes à dépenser le peu d'argent qu'il nous restait, nos bijoux de famille, en chauffage. Et maintenant, un reportage sur les récoltes catastrophiques, sur tous ces magasins de vêtements qui sont en grandes difficultés, à cette pré-saison touristique si préoccupante, à cette augmentation de l'état dépressif par manque de soleil, à ces chantiers qui prennent du retard à cause des pluies torrentielles, aux dommages causés par les inondations. La faute à la météo ? Mais non, vous savez bien, c'est cet incapable de Hollande et sa politique toute molle qui a tout déglingué ! Qui a osé dire que le froid et la pluie ont fait perdre de la croissance ? Encore un bobo, certainement. Ou alors cet INSEE, rempli de fonctionnaires à la solde du pouvoir en place, ou un gaucho de journaliste.
Et dire que la pensée unique est encore et toujours attribuée à la gauche. Il serait peut-être bon de la remettre au gout du jour, une cuillère de pétainisme, un soupçon de poujadisme, une louche de libéralisme, assaisonnée par Buisson. Miam miam, qu'il fait bon se nourrir d'une soupe bien française.
Réponse de le 14/08/2013 à 16:43 :
Toute personne ayant un vernis économique peut effectivement être sceptique sur cette information.
Premièrement nous avons une diminution des importations ,mais une hausse de la consommation principalement sur le poste énergétique, ce qui implique une grosse baisse de la consommation des biens intermédiaires (vêtements, automobile etc..), donc les entreprises de distribution sont au bord du gouffre ce qui explique l'augmentation du chômage etc. En tout cas je suis très inquiet sur cette augmentation de PIB, car la consommation de carburant ne sert pas les Français sauf pour les taxes ! Le trou d'air va être terrible pour la suite, je parle de récession supérieur à 1%. Il faudrait avoir le détail du calcul de l'INSEE.
Réponse de le 14/08/2013 à 17:42 :
Je sors mon grand mouchoir à carreaux et je m'associe à votre douleur de grand incompris. Les français sont des idiots, ils se délectent de la chute de la France, se réjouissent d'aller dans le mur et de connaître bientôt la misère, juste pour le plaisir de critiquer la gauche et Hollande. Sans parler des complots ourdis par l' UMP/FN/CATHO/ETC.... Mais pourquoi les français ne se rendent-ils pas compte des bienfaits de la politique du gvt ? Pourquoi tant d'ingratitude ? that is the question...
Réponse de le 14/08/2013 à 17:48 :
le solde de l'augmentation rétroactive des tarifs du gaz expliquerait-il celà?
Réponse de le 14/08/2013 à 20:24 :
Cher amicalement votre ,
Je vous trouve bien naïf
Tant que les impôts continueront à augmenter , le pouvoir d'achat continuera à baisser
Tant que nos gouvernants ne sauraient pas mettre en musique une vraie politique économique , entré autre en rendant le coût du travail plus compétitif , notre faible croissance ne sera du qu'aux autres ( l'Europe en général , y compris bientôt les pays du sud et bien sur surtout l'Allemagne )
Il faut être lucide
Réponse de le 14/08/2013 à 20:24 :
Il est vrai que les français étaient des idiots (ils avaient élu Sarkozy). Mais depuis, la lucidité et la pertinence ont repris le dessus. Ils se rendent bien compte qu'en 10 ans, nous sommes tombé tellement que mécaniquement, la chute s'arrête au bout d'un moment. Cela ne garantie en rien un rebond derrière. Mais heureusement, nous avons le bon gouvernement pour le concrétiser.
Réponse de le 14/08/2013 à 21:47 :
Dans le genre bourrin de gauche, Metracoid, c'est vraiment le pompon !
Réponse de le 14/08/2013 à 21:57 :
Faire une politique populaire en temps de crise serait absurde. On demande des sacrifices aux français, donc le fait qu'ils ne s'en réjouissent pas est normal. Nous sommes trop latins, trop "émotionnels", pour nous délecter de cette démarche. Peut-être aussi que l'intérêt collectif de ces sacrifices n'est pas assez avéré, ou expliqué ?
J'apprécie votre ton sarcastique, mais je ne vous laisserais pas m'attribuer une quelconque théorie des complots pour mieux me critiquer et ne me sens pas particulièrement incompris, ne m'étant jamais exprimé ici. Je vous concèderais peut-être, après des heures de discussions, une possible conjonction d'intérêts commun, mais guère plus.
A lire les commentaires de ce forum, on croirait que "c'était mieux avant", ce qui est absurde si l'on sait lire des statistiques macro-économiques sur l'évolution de ces 10 dernières années. Quant aux chiffres les plus récents, outre l'estimation du PIB, il y a eu les indices de la production industrielle, et vous ne tenez pas du tout compte de l'impact du climat, au 1er semestre, sur les productions agricoles, le bâtiment et la distribution de certains biens de consommation (ex. vêtements), pourtant largement aussi important que celui de la hausse de la consommation d'énergie. Le plus dur semble donc bel et bien derrière nous, n'en déplaise aux détracteurs de Hollande qui, comme beaucoup d'humoristes après le départ de Sarkozy, vont devoir se trouver une autre raison d'être.
Je n'aime pas particulièrement ce gouvernement, mais j'apprécie encore moins les propos nauséabonds qui jaillissent ici et là, par ceux qui s'affirment "décomplexés" (sic). Tout comme en 1939, je ne pense pas que notre pays gagnerait à adopter la culture de Goethe pour se tirer de ses difficultés. Je suis fier d'être français et regrette que l'on ne parle pas plus de ces nombreuses PME qui innovent et se tournent vers l'exportation. Elles se portent un peu mieux depuis plusieurs mois. On sentait un frémissement, il y a deux ou trois mois. Je travaille dans ce secteur et les chefs d'entreprise que je rencontre sont maintenant de plus en plus optimistes. Ce sont nos TPE et PME qui occupent la grande majorité des emplois salariés, il ne faut pas l'oublier. Dans la plupart des autres pays, on parlerait essentiellement de cela et on réfléchirait à comment utiliser ces exemples pour aider d'autres sociétés. Sarkozy avait commencé dette démarche d'une manière brouillonne. Hollande la développe, mollement. Pourtant, les media et leur lectorat l'ignorent et préfèrent s'auto-flageller, et peut-être bientôt s'enflammer sans raison. Je parie que, dans moins d'un an, notre président aura droit à des éloges pour avoir tenu bon malgré les critiques. "France vacharde" ? Peut-être. Défaitiste et maurassienne, non, je ne l'espère pas.
a écrit le 14/08/2013 à 16:18 :
a mon très grand regret L'ADMINISTRATION ne gère aucun des levier de la production , elle est observatrice et SANGSUE d'un travail énorme pour un rappel seul 5 pour cent satisfassent a la gestion administrative,Commencer chez vous a respecter ces lois mondiales de gestion.par contre une poignée de grands PATRONS EUROPÉENS pour mettre de l'ordre en enlevant les 3 millions de FONCTIONNAIRES serait un bien pour l'EUROPE
a écrit le 14/08/2013 à 16:13 :
L'histoire du verre d?eau à moitié plein ou vide : Certes, l'acquis de croissance pour cette année est de 0,1% mais on sait également qu'il faut 1,5% sur deux années pour créer un effet significatif sur l?emploi. Ors, selon des estimations provisoires de l'Insee, l'emploi salarié dans les secteurs marchands, en France, a perdu 27800 postes au deuxième trimestre de cette anné après une baisse de 8300 les trois mois précédents. Dans l'intérim, l'emploi qui était en nette hausse au premier trimestre a reculé de 3600 postes durant le deuxième trimestre. Au total durant les six premiers mois de l'année, l'intérim se maintient avec une hausse de 9600 postes. Mais dans l'industrie, l'emploi a reculé de 0,4% et dans la construction de 0,5% sur le trimestre. Quant au secteur tertiaire, lui, voit l'emploi diminuer légèrement. Par ailleurs, certains analystes estiment déjà qu'il est encore trop tôt pour crier victoire : " la zone euro est bien sortie de récession, la crise de la dette dans les pays les plus fragiles n'a pas atteint son terme ". Par contre, un élément demeure certain, il faut abaisser maintenant le levier de la fiscalité. En tous les cas, cet effet d'annonce reste très positif.
Réponse de le 14/08/2013 à 20:26 :
Très bonne analyse. On ne peut pas non plus tout demander tout de suite. Après 10 ans de pouvoir UMP, il a fallu 1 an pour enrayer la chute. C'est bien le minimum nécessaire, je tablais personnellement sur 2 ou 3 ans.
a écrit le 14/08/2013 à 16:07 :
Bien Messieurs du gouvernement une fois de plus vous enfumez vos concitoyens avec ce soi disant rebond qui n est que le résultat de considérations météo .... En tout cas rien de nouveau pour la rentrée sauf que vous continuer a nous faire les poches tous les matins :
Augmentation de l IR et son corollaire de plus en plus de français vont payer plus d impôts foncier et de taxe d habitation
Augmentation de la TVA au 1 janvier
Fiscalité anticipée sur les dividendes
Augmentation de la CSG....
La croissance est bien mal partie pour la fin de l année
Messieurs gérer le budget de la France comme le votre : sans déficit et sans faire les poches de vos concitoyens chaque matin.
Je ne parle la que d argent bien sur ce mot onni par le pouvoir
La confiance ça ce gagne et la route sera longue
a écrit le 14/08/2013 à 15:19 :
Bercy n' a pas à jubiler la situation reste catastrophique, ce résultat n'est pas sérieux, le chômage continu de progresser les consommateurs ont diminué leur train vie entre 50 et 80 %. En effet, ils se sont vus forcés de consommer matière pour se chauffer avec le printemps hivernal que nous avons eu. C'est cette situation qui sert à L?INSEE pour faire valoir son résultat + 0.5%. Il s'agit d'un résultat dopé artificiellement par des produits de nécessités, la réalité est que la France en 33ieme position mondiale reste en récession que les faillites continuent et que le chômage progresse. Pendant que l'Europe dont en particulier l'Angleterre ( 7ieme rang mondial ) sort de la récession. Le paradoxe c'est la situation climatique qui a enrichi EDF et GDF de plusieurs milliards d'Euros, au détriment de nos petites PME qui sont au bord du gouffre. BERCY devrait faire profil bas car il va perdre des contribuables.
Réponse de le 14/08/2013 à 21:41 :
C'est sûr que la météo a BCP servi la consommation et le BTP

a écrit le 14/08/2013 à 14:57 :
Le soleil, la prime pour l'emploi, les premières bourses étudiantes et la prime de rentrée scolaire assureront la croissance du 3° trimestre.
Ce n'est pas une vague de fond, mais à force de faire progresser la consommation, même faiblement, l'investissement finira bien par frémir.
L'augmentation du nombre de chômeur est dû, en bonne partie, à la démographie. Sur ce point, il faut se faire une raison et accepter de partager le travail. Et ce n'est pas l'allongement de la durée du travail, pour équilibrer les régimes de retraite, qui va arranger les choses.
Réponse de le 14/08/2013 à 15:58 :
A part le soleil, tout est financé à crédit (vous avez un jeté un coup d??il sur la dérive de nos comptes) : feu de paille garanti. Cela fait 35 ans que l'on joue à ce petit jeu, avec le succès que l'on sait. Par ailleurs, les hausses d'impôts décidées l'année dernière vont se faire ressentir à la rentrée. m'étonnerait que la conso explose, au contraire. Quant au partage du travail, c'est une blague, on a été les seuls à l'expérimenter avec les 35h , avec là aussi le résultat que l'on sait.
a écrit le 14/08/2013 à 14:48 :
Les pigeons sont de retour.
a écrit le 14/08/2013 à 14:48 :
Vive Hollande, vive Hérault !
a écrit le 14/08/2013 à 14:21 :
Enfin une bonne nouvelle, en France aujourd'hui nous avons 38 citoyens HEUREUX!
Seul petit bémol, après 2 semestres de décroissance, non, de croissance négative ( j'oubliais que le terme de décroissance n'est pas français ), il a bien été nécessaire que les français remplissent à nouveau le réfrigérateur! Une fois le réfrigérateur rempli, compte tenu des charges qui arriveront à l'automne, il est fort probable que le trimestre prochain ait un sérieux coup de mou.
Messieurs du gouvernement ne vous gaussez pas trop vite, la désillusion n'en serait que plus humiliante .
a écrit le 14/08/2013 à 13:47 :
Prix des fruits en hausse de 15%, prix de l'energie en hausse de 10%. Hausse du PIB en valeur et non pas en volume, les prix augmentent. Donc, pour le meme prix qu'avant on a moins, donc il faut depenser plus pour avoir autant ... Donc la misere se poursuit. Pour avoir 20 degres dans sa maison il faut depenser 10% de plus en 2013 qu'en 2012, est ce vraiment de la croissance ? Il me semble que non, surtout que le chomage a accelere en juillet et aout malgre la periode propice aux jobs d'ete
Réponse de le 14/08/2013 à 14:25 :
Oui, vous avez parfaitement raison. La croissance peut être également due à l'augmentation de la population, la démographie est très dynamique dans notre pays. Ce qu'il faut regarder c'est le rapport PIB/habitant.
a écrit le 14/08/2013 à 13:32 :
Y sont forts nos socialistes......ils ont tout foutu en l'air, même la météo du printemps.....avec pour conséquence une consommation d'énergie atypique et très élevée (chauffage.....quand tu nous tiens) qui est le plus gros facteur de la "croissance" dont nous parle cet article. Bercy jubile...!!!! FOUTAGE de G...... car cette pseudo croissance n'est pas réellement et malheureusement basée sur des vraies bonnes nouvelles pour notre économie totalement plombée par la politique fiscale de Pépère et sa bande et l'avenir va, c'est bien triste, nous le confirmer.
a écrit le 14/08/2013 à 13:23 :
topten world a du se tromper...
a écrit le 14/08/2013 à 13:21 :
"Cette hausse tient, notamment au rebond de la consommation des ménages, qui grimpe de 0,4% après avoir baissé de 0,1% au trimestre précédent" : question : ce pourcentage est-il en volume ou en montant ? Parce qu'évidemment, vu les hausses des prix des fruits, de l'électricité etc, forcément si c'est en montant la consommation n'a pu qu'augmenter elle aussi ! [comme le nombre de morts sur les routes qui diminue sans qu'on sache si les français n'ont pas moins roulé tout simplement].
a écrit le 14/08/2013 à 13:08 :
On en reparlera en janvier, juillet et aout, tout le monde tire la langue, vacances et touristes en moins, par contre avec la rentreé, le gouvernement se félicitera que les français ont plus consommé!
économie parallèle 200 milliards par an!
a écrit le 14/08/2013 à 12:55 :
Y a pas de quoi faire les malins Depuis 1 an. On a rien réforme et les chiffres du chômage déficit sont au fond du trou. Dd réjouir d un petit rebond c est de la politique de com. Et les français le voit bien
a écrit le 14/08/2013 à 12:14 :
Ceci explique que le gouvernement soit démangé par des hausses d'impôts ! En tout cas, de quoi refroidir ce frémissement...
a écrit le 14/08/2013 à 12:07 :
"Très net rebond", il ne faut pas pousser non plus ! Certes, c'est mieux que le maintien dans la récession ou qu'une stagnation mais ce qui est inquiétant par contre, c'est la poursuite de la chute de l'investissement et l'augmentation du taux de chômage. Les chiffres de la production industrielle de juin ne sont pas bons du tout. Il faudra voir ce que donne le 3ème trimestre.
a écrit le 14/08/2013 à 11:58 :
Quant aucune des mesures prises par ce gouvernement ne peut raisonnabement et rationnellement expliquer les choses on en vient à douter de l'importance de l'action politique.
a écrit le 14/08/2013 à 11:58 :
J'ai entendu un commentaire (sérieux) sur cette croissance indiquer que les dépenses des ménages avaient augmentées non pas par un rebond de confiance mais par une augmentation des dépenses liées à l'énérgie !!! Cela me parait intéressant ! So simple .
a écrit le 14/08/2013 à 11:50 :
à croire que le gouvernement a redressé la France. Comme quoi ne rien faire peut s'averer être une bonne stratégie politique...
a écrit le 14/08/2013 à 11:48 :
A la mouche du coche de Bercy qui s'enorgueilli d'être l'auteur de ce rebond technique (accompagné certes d'une poursuite, même ralentie, de la baisse des investissements et par une lourde augmentation du chômage!!), il faut comparer avec les autres politiques possibles : le Produit intérieur brut allemand augmenté de 0,7% au deuxième trimestre (merci à la politique de Hollande... ou à celle de Merkel ???)
a écrit le 14/08/2013 à 11:43 :
Waouh ! super, une hausse du PIB qui plus est inattendue !!! ... est-ce dû à l'augmentation du nombre de fonctionnaire, à la hausse des prélèvements obligatoires ou au froid qui à forcé à une hausse de la consommation d'énergie ???? ... en tout cas, la baisse des investissements continue ... (vous savez : l'investissement d'aujourd'hui, c'est la croissance de demain et les emplois d'après-demain, disait un socialiste !!!). Parallèlement, le nombre de salariés a diminué de 27.800 au deuxième trimestre !! Alors, que le coq de Bercy ne crie pas victoire trop vite, les élections n'arrivent que l'an prochain, et la courbe va certainement repartir dans l'autre sens, malheureusement pour notre économie !!!
a écrit le 14/08/2013 à 11:41 :
0,4 dû à la progression de la consommation obligatoire des dépenses de chauffage .... mais les recettes de TVA n'ont pas augmenté et le chômage continue de progresser une hirondelle ne fait pas le printemps je suis prêt à parier que le chiffre sera revu à la baisse .....
a écrit le 14/08/2013 à 11:40 :
le froid printanier a augmenté la facture de chauffage et d'essence....
a écrit le 14/08/2013 à 11:34 :
le retour à la réalité pour tous (exception bien sur des élus et hauts fonctionnaires)
a écrit le 14/08/2013 à 11:31 :
Rebond technique hélas, en septembre,avec les nouvelles hausses d'impôts la croissance sera de nouveau nulle.
a écrit le 14/08/2013 à 11:27 :
Ce gouvernement ne comprend des FOUS !!
Il ont mis la France dans une camisole de force ... donc tout, je dis bien tout est paralysé et ils croient que c'est la bonne voie ... cela s'appelle LA FOLIE

a écrit le 14/08/2013 à 11:21 :
J'oubliais !!

28300 demandeurs d'emplois supplémentaire (sur le dernier trimestre !!...).....
Réponse de le 14/08/2013 à 11:52 :
Les 28.700 emplois perdus au 2ème trimestre où croyez-vous qu'ils se retrouvent ?
Réponse de le 14/08/2013 à 11:52 :
C'est de la faute à Sarkozy. En fin d'année, grâce aux programmes d'emplois aidés et aux radiations systématiques, le chômage aura disparu comme par miracle, comme au bon vieux temps de l'URSS ! :)
a écrit le 14/08/2013 à 11:21 :
Finalement ,le bilan de Sarko n'était pas si mauvais que cela,sinon comment la france se serait elle redressée si vite?Ce que nous voyons c'est le résultat des réformes structurelles entreprises sous son mandat,ces réformes ne portent leurs fruits qu'un an après c'est logique,il faut donner du temps au temps!
Réponse de le 14/08/2013 à 11:42 :
pfff quelle mauvaise foi !!!
mais oui c'est sarko qui a relevé son pays, son parti , .. ah non desolé , juste son compte en banque !!
Réponse de le 14/08/2013 à 11:52 :
Faut etre sacrément culoté pour oser nous la sortir....
Réponse de le 14/08/2013 à 11:53 :
Ça doit être un effet des 500 milliards de dettes en plus de ton patron ...
Réponse de le 14/08/2013 à 11:57 :
Superbe, on se marre. Ces chiffres ne sont absolument pas dus ni a Sarkozy ni a Hollande, mais au tissu entrepreneurial francais qui résiste grace aux innovations et a la qualité de l'enseignement francais. Ce ne sont pas les mesurettes des différents gouvernements qui font une différence.
Réponse de le 14/08/2013 à 12:18 :
Ce n'est pas la France mais la conjoncture qui semble se redresser. Tout est une question de définition, de corrélation et d'interprétation des chiffres. La situation économique de la France, elle, continue de se dégrader: compétitivité, déficits public, trou de la sécu, probléme des retraites, chomage structurel etc...
Maintenant, si l'on regarde les chiffres, on s'apercoit qu'il ne sont pas vraiment significatifs: les exportations réagissent au climat des affaires qui s'améliore au niveau international (la compétitivité francaise, elle, reste en berne). La production industrielle rebondit naturellement après plusieurs trimestre de destockage.
L'augmentation de la consommation n'est malheureusement également pas significative, car les autres indicateurs sont plutôt au rouge (revenu des ménages, chomage etc...).
a écrit le 14/08/2013 à 11:20 :
Wawh, 0.5%, Tant que ça, c'est énorme, c'est fantastique, c'est un miracle, ça dépasse l'espoir de tout socialiste qui se respecte. Désolé pour le sarcasme.
a écrit le 14/08/2013 à 11:18 :
Pour confirmer une croissance, il faut 2 trimestres successifs de "croissance".
Nous parlons bien d'un rebond !... Je signale tout de même qu'il y a un effondrement de la production industrielle de 0,7% sur le mois de Juillet ( répercussions tenues en compte lors du prochain trimestre??...) !...
Consommation des ménages ??.... Après autant de fléchissement, le 13ème mois aidant et les vacances, on peut s'accorder un peu de plaisirs, non ? Cependant, il y a de plus en plus de salariés à découvert sur leur compte courant et les dossiers de "contentieux" dans les banques, se multiplient ...
Je réitère : Nous finirons 2013 en récession et "la courbe du chômage ne sera pas inversée".
Soyons sérieux et réalistes !!...
a écrit le 14/08/2013 à 11:15 :
Il ne s'agit que d'une première estimation. Une fois celle-ci oubliée, l'INSEE republiera ces chiffres à la baisse, comme d'habitude...
Réponse de le 14/08/2013 à 11:30 :
En effet, après le premier jet il ne reste plus grand chose... :-)
a écrit le 14/08/2013 à 11:11 :
Eh oui, l'UMP a ruiné le pays, mais le PS, heureusement, le redresse. Mais que va donc dire la droite la plus bête du monde face à ses excellents résultats ????
Réponse de le 14/08/2013 à 11:25 :
On aurait la droite la plus bête du monde, mais hélas on a la gauche la plus fainéante et la plus naïve du monde. C'est pas gagné
Réponse de le 14/08/2013 à 11:28 :
Que c'est un miracle, que le Socialisme prouve bien qu'il fait un chiffre à couper le souffle, je vais changer de sex, je vais devenir socialiste, Comme dirait Nietzsche, je vais enfin prôner la morale des f.....s.
Réponse de le 14/08/2013 à 11:34 :
Même en considérant le PIB comme un indicateur fiable, vous avez probablement oublié les augmentations de PIB sous Sarkozy pendant et après crise, mais peut-être que vous le dites au second degré. Alors, c'était une blague?
Réponse de le 14/08/2013 à 11:49 :
Vous pouvez nous dire à partir de quel jour on peut considérer que la France profite de l'ingénieuse politique des socialistes ? A partir d'aujourd'hui ? Donc tous les mauvais résultats sont dus à l'UMP et les bonnes nouvelles à la politique (laquelle d'ailleurs ?) du PS ?
Réponse de le 14/08/2013 à 13:14 :
Y en a qui sont vraiment nuls en économie
Réponse de le 14/08/2013 à 13:37 :
Il y a eu des pics de croissance plus élevés sous Sarkozy et vous ne parliez pas de sortie de crise ! Ceci étant ne soyons pas naïfs, les politiques n'y sont pas pour grand chose puisqu'ils ne reforment pas ce qui doit l'être. Depuis des années la droite n'a pas le courage de prendre les mesures qui s' imposent. La gauche quant à elle bloque tout de manière totalement dogmatique. Tant que le pays ne s' effondrera pas, rien n'avancera. Dommage de devoir en arriver à de telles extrémités mais les français n'ont jamais su faire autrement.
Réponse de le 14/08/2013 à 22:02 :
@A gauche toute : vous ne craignez pas de revivre un règime de la Terreur avec une bonne vieille chasse aux sorcières. Quand on va toucher le fond, et c'est en cours d'ici fin 2013, alors croyez moi que les francais vont commencer à demander des comptes à tous les menteurs et propagandistes ... Je serai vous, je prendrai le temps de vérifier ce que dit le gouvernement et l'INSEE (bastion du PS et de Karine Berger). Moi j'ai vérifié et rien ne va mieux, pire on vous dit que les investissements c'est juste -0.1%, c'est faux c'est des dizaines de milliards en moins qui du coup ne créeront aucun emploi. On peut supporter son candidat avec passion, mais pas avec aveuglement car aujourd'hui ceux qui vont payer la note ce sont les plus faibles.
a écrit le 14/08/2013 à 11:04 :
Voici ce que donnent les douanes : http://lekiosque.finances.gouv.fr/APPCHIFFRE/etudes/thematiques/1S2013.pdf Au premier semestre 2013, les exportations reculent (-1,9 %, après +0,8 %). Il s'agit du premier recul en données semestrielles depuis 2009. Cette baisse concerne principalement les livraisons aéronautiques et spatiales, qui avaient atteint un niveau très élevé au semestre précédent. Elle touche également les ventes de produits énergétiques, chimiques et de véhicules automobiles. En revanche, les exportations de produits agricoles et agroalimentaires, portées par les boissons et les céréales, sont dynamiques, ainsi que celles de produits pharmaceutiques. Dans un contexte de demande interne atone, la baisse des importations s'accentue (-2,2 %, après -1,1 %). Le repli est prononcé pour les achats de produits énergétiques et aéronautiques. Grace à l'allègement de la facture énergétique, le déficit commercial se réduit, pour atteindre -30,0 milliards (après -31,2 milliards). TOUT VA BIEN ...

a écrit le 14/08/2013 à 10:58 :
Nous sommes sur la bonne voie car la confiance revient peu à peu et que l'économie repose en grande partie sur la confiance.
Réponse de le 14/08/2013 à 11:21 :
;)
Réponse de le 14/08/2013 à 11:50 :
La confiance revient... elle est bonne celle là ! ;-)
a écrit le 14/08/2013 à 10:50 :
Tout ceux qui croient qu'un énorme chaudron d'eau mis sur le feu avec le meilleur réglage du monde a besoin du temps pour atteindre l'ébullition. Par analogie l'économie, c'est un chaudron d'une dimension gigantesque qui a besoin du temps pour chauffer. Quetter toutes les secondes la température et voulant aller plus vite que les lois de la nature ne sert à rien.Ce qu'il faut c'est une stratégie de régulation optimale qui s'adapte aux nombreuses contraintes rencontrées et éviter d'être en déphasage. C'est le principe de régulation de tout processus industriel.
a écrit le 14/08/2013 à 10:47 :
C'est le foutge de gu..le de la journée. A quand le secreteriat d'état à la propagande; ou est goebbels?
Réponse de le 14/08/2013 à 10:58 :
Toujours du French bashing à ce que je vois.C'est du nihilisme.
Réponse de le 14/08/2013 à 11:03 :
et quand les chiffres sont negatifs, vous doutez aussi des chiffres ou là ca vous rassure que la France s'enfonce ?
Réponse de le 14/08/2013 à 11:28 :
@DANUB

Quand les chiffres sont négatifs et que l'on ouvre les yeux sur la misère des banlieues on se dit que c'est plus crédible. Quand les chiffres sont positifs et que l'on ouvre les yeux sur son pavillon bourgeois on se dit que tout va bien. Désormais la gauche caviar pourra dormir sur ses deux oreilles... jusqu'aux élections municipales.
Réponse de le 14/08/2013 à 11:36 :
vous évoluez dans quel milieu ? vous avez des contacts avec le terrain (les entreprises, les artisans, les commerçants) ? Personne ne souhaite que le France s'enfonce bien sûr, mais fore est de constater que cela ne correspond absolument avec ce qui remonte du terrain. Tout le monde ou presque a le sentiment que les choses se dégradent (production industrielle : -1,4 % en juin), surtout dans le commerce. Si out allait bien, pourquoi les sondages seraient aussi catastrophiques pour le pouvoir ?
Réponse de le 14/08/2013 à 12:25 :
où ait-je ecris que tout allait bien ? evoquer Goebbels pour contetster les chiffres de l'insee, je trouve juste ca enorme personnellement. l'insee, c'est des statistiques sur l'economie francaise pas un sondage sur l'impression des francais.
Réponse de le 14/08/2013 à 12:25 :
où ait-je ecris que tout allait bien ? evoquer Goebbels pour contetster les chiffres de l'insee, je trouve juste ca enorme personnellement. l'insee, c'est des statistiques sur l'economie francaise pas un sondage sur l'impression des francais.
a écrit le 14/08/2013 à 10:31 :
Les intégristes du Dieu PIB ont encore frappé. Moi qui croyait la France un état laïque !!!
a écrit le 14/08/2013 à 10:24 :
Je suis toujours un peu surpris par la "surprise" de l'annonce des chiffre, en particulier de la part des experts et économistes. J'ai l'impression parfois que les prévisions économiques (en particulier pour le PIB, quand on sait de quoi il dépend) relèvent du doigt mouillé. Les deltas sont tellement ténus qu'on est entré dans le monde de "l'économie quantique" où la simple vente d'un avion, d'achats de téléviseurs ou de distribution de primes peuvent faire "sauter" les indicateurs.
Réponse de le 14/08/2013 à 10:58 :
Quoi de plus normal ? Pour vous aussi, le moindre achat d'une voiture fera sauter votre budget, ce n'est pas pour cela qu'il ne faut pas la prendre en compte. L'évolution long terme, elle, ne dépend pas d'un avion.
Réponse de le 14/08/2013 à 11:35 :
Je relance de -0.4%, et je fais tapis, je suspecte un bleuf.
a écrit le 14/08/2013 à 10:23 :
Pourquoi devrait on etre triste qd notre pays affiche une bonne nouvelle. On imagine les commentaires des grincheux si la nouvelle etait venue d'outre manche ou d'outre rhin...
a écrit le 14/08/2013 à 10:20 :
Mauvaise nouvelle pour les adeptes de la décroissance.
Réponse de le 14/08/2013 à 10:36 :
Une croissance de 0.1% de PIB quand la population croit de 0.5% on ne peut pas vraiment appeler ça de la croissance.
Réponse de le 14/08/2013 à 10:36 :
Qu'ils retournent dans les cavernes.
Réponse de le 14/08/2013 à 10:40 :
Maitenant nous sommes sauvés, la courbe de la croissance a amorcée la hausse et va continuée dans les prochains mois. F.H avait raison de son optimiste.
Réponse de le 14/08/2013 à 11:20 :
J'adore ces commentaires au second degré. C'est un humour que j'aime bien.
a écrit le 14/08/2013 à 10:18 :
Simple frémissement de la consommation. La destruction systématique de l'économie par Sarkozy puis Hollande au profit de leurs clientèles électorales favorites, ne permet pas une reprise durable.
Réponse de le 14/08/2013 à 11:19 :
Entièrement d'accord avec vous. Et puis, attendons les révisons de ces chiffres avant de crier victoire...
Réponse de le 14/08/2013 à 11:52 :
Tout à fait d'accord aussi... et j'ai même l'impression qu'avec Hollande la destruction s'accélère ! Pourtant Sarkozy n'avait déjà pas été mauvais en la matière...
a écrit le 14/08/2013 à 10:17 :
il faudra faire calculer le PIB du privé et celui des fonctionnaires-état:
Privé + 2.5 % fonctionnaires - 0.000000 % (nano PIB)
Réponse de le 14/08/2013 à 10:29 :
les enseignants sont des fonctionnaires . si vous deviez payer personnellement les enseignants de vos enfants , je crois que vous ne le pourriez pas. vous découvrez donc que les fonctionnaires vous rapportent et vous rapportent beaucoup individuellement. attention aux amalgames.
Réponse de le 14/08/2013 à 10:40 :
Pour les fonctionnaires, il suffit d'augmenter leur nombre et leurs salaires pour qu'ils nous produisent plus de PIB ;-)
Réponse de le 14/08/2013 à 11:05 :
@aplomb: si je devrais compter sur les enseignants et ou autres fonctionnaires,j'aurais fait ma
valise depuis ma naissance......
Réponse de le 14/08/2013 à 11:06 :
@aplomb, mais si on devait payer nous meme les enseignants alors il n'y en aurait pas 800 000 dont 40 000 payés à faire autre chose qu'enseigner ... Il n'y aurait pas non plus 200 000 administratifs ...
Réponse de le 14/08/2013 à 11:24 :
@aplomb

Payer des enseignants pour abrutir ses enfants de théories (sans pratique) puis les laissez pointer au pôle sans emploi bardés de diplômes c'est cela qui vous rapporte individuellement? L'avantage avec une secte c'est qu'en échange de votre argent elle vous apporte la paix de l'esprit par la manipulation mentale tandis que le ministère de l'éducation nationale...
Réponse de le 14/08/2013 à 12:11 :
@ paulo . ah oui ???.... vous croyez que les enseignants accepteraient 70 élèves par classe et c'est ce que vous souhaiteriez pour vos enfants ???? il va vous falloir retourner à l'école car vos comptes ne sont pas actualisés.
Réponse de le 15/08/2013 à 12:25 :
@aplomb : si vous comptez bien, il y a 12 millions d'élèves pour 800 000 profs cela fait donc en moyenne 15 éléves par prof ... Donc le coup des 70 est très mal placé ...
a écrit le 14/08/2013 à 10:17 :
Pour créer massivement de vrais emplois il faut 2.5%/an de croissance pendant plusieurs années d'affilée.

En deçà, on ne fait que stabiliser la situation et créer de petits boulots précaires.

Ca fait juste 30 ans qu'on a pas eu 2.5% de croissance en moyenne.

Messieurs les dirigeants, arrêtez vos salades et trouvez vite de nouvelles solutions à ce cancer de nos sociétés, qui débouchera d'ici quelques années sur le chaos et la violence !

http://collectif-roosevelt.fr/
a écrit le 14/08/2013 à 10:13 :
contrairement à ce que l'on croit ce résultat est très artificiel car, sont comprises dans la reprise de la consommation ,les dépenses de chauffage. Or, jamais la consommation de l'énergie n'a été aussi longue et aussi importante pour la France à cause d'un hiver sans fin. cette consommation ne nous a donc pas enrichis, bien au contraire. ne nous ayant pas enrichis , elle n'a pas créer d'emplois bien au contraire également.il n'est pas du tout l'heure de se réjouir et on a tout à fait tort d'y croire maintenant. Recomposer les stocks , c'est à dire regonfler les entrepôts n'est pas le fait d'une reprise mais d'un phénomène mécanique normal. Pour se réjouir il faudrait investir pour embaucher. On en est loin. se réjouir est politiquement très imprudent.
Réponse de le 14/08/2013 à 10:26 :
AZUR ça doit vous contrariez que la gauche a réussie d'avoir redressée la barre en quelques mois! Elle n'a pas finie de vous contrarier!
Réponse de le 14/08/2013 à 11:29 :
@ Le bout du tunnel : Madame Lagarde pour le premier trimestre 2011, jubilait de la même manière après nous avoir annoncé une croissance de + 0,9 %. A l'époque, vous ne jubiliez pas autant je suppose.
Réponse de le 14/08/2013 à 11:42 :
C'est aussi idiot de dire que c'est la gauche qui redresse la pays, que de dire que c'est elle qui le coule. Nos gouvernants, quelque soit le bord, n'ont quaismment aucune marge de manoeuvre sur l'économie réelle. Tout ce qu'ils savent faire c'est soigner leur clientéle avec l'espoir d'être réélu.
Ils ne sont que spectateur des événements. L'économie est mondiale et ses leviers ne sont pas entre les mains de nos gouvernants. La seule chose que l'on peut dire, c'est que les socialistes ont de la chance et ce malgré leur persévérance à ruiner nos entreprises et l'économie réelle au profit du peuple des fonctionnaires et assistés en tout genre..
a écrit le 14/08/2013 à 10:01 :
L'emploi rechute lourdement au deuxième trimestre, c'est le prochain titre de la Tribune
Vu la désindustrialisation croissante et sans fin de ce pays, il n'y a pas de quoi se réjouir de cette "croissance " de 0,5%.On en reparlera en fin 2013, et surtout en 2014 quand la hausse de la fiscalité impactera directement le pouvoir d'achat! Toujours pas de réformes structurelles en vue! Lâcheté, cupidité, et incompétence sont les caractéristiques de la classe politique française! Pauvre France!
a écrit le 14/08/2013 à 9:59 :
Tout repart même le marché de l'automobile est porteur. Les français changent leur automobile et consomment plus:( + 0,4%) Notre président à raison, comme il nous dit que la france est sortie de la crise et que à présent la croissance est là et que la courbe du chômage s'inversera très prochainement. Pour les prochaines élections: la gauche sera vaiqueur très certainement, les françaisi seront reconnaissants de la bonne politique de claivoyance de son président.
Réponse de le 14/08/2013 à 10:19 :
Quelle chance d'avoir un si bon président!
Réponse de le 14/08/2013 à 10:45 :
c'est une plaisanterie, j'espère !!!! quand vous verrez vos impôts, charges, etc... augmenter, allez-vous consommer ? Merci Normal 1er... mais je ne serais pas là pour toi aux prochaines élections tout comme l'an dernier...
Réponse de le 14/08/2013 à 10:58 :
T'as raison Victoire et passes moi ton pétard !
a écrit le 14/08/2013 à 9:39 :
Merci au gouvernement qui a permis à la France de résister aussi bien à la crise (bon les sarkozystes disaient la même chose il y a 1 an).
a écrit le 14/08/2013 à 9:36 :
Bonne nouvelle la croissance est repartie et confirmée, la consommation également +0,4%
Notre président et son gouvernement sont optimistes; pour la croissance,le plein emploi, la compétivité de nos industries, également la baisse de nos dettes. Nous voyons que nous sommes bien gouvernés par de vrais proffessionels. F.Hollande est un bon président visionnaire et lucide quoi on en dise!
Réponse de le 14/08/2013 à 10:07 :
Oui, ses décisions (lesquelles?) permette cette reprise.
Attendez un peu la suite, on va rire.
Réponse de le 14/08/2013 à 10:14 :
@ c'est reparti.voila un blog " angélique " surement d'un fonctionnaire ou sympathisant PS.Le timonier est en
train de sauver le Pays....avec ses visions nocturnes et lucidité éteinte...
N.B.Dans la presse suisse-alémanique de ce jour on lit que: 850 patrons français ont quittés
la France (1.er sémestre) pour s'installer en Suisse et de la diriger leurs affaires-sociétés en France.Bon ou mauvais signe? Confiance ou méfiance envers le gvt?
Pour sauver le Pays il faut + 3 % et pas 0.0000.September nous dira plus,question de temps.
Réponse de le 14/08/2013 à 10:28 :
optimisme total : chômage en baisse , beau temps, chaleur, pépés, consommation en hausse, les entreprises ne font plus faillites, les gens s'aiment, font l'amour toute la journée, pleurent de joie, n'auront même pas besoin de revenir travailler en Septembre, plus de hausse d'impôts, un défilé d'un million de personnes va être organisé sur les champs en hommage à notre grand leader François.... Il y en a qui sont graves ! t'as pas compris que tout cela repose uniquement sur la hausse de la consommation, elle même uniquement stimulée par les hausse de consommation d'électricité (chauffage). Moi, je connais aucun secteur de grande consommation en hausse au 2ème trimestre (automobile, texile, chaussure, restauration, hotellerie, etc...). On en reparle à la fin de l'année...
Réponse de le 14/08/2013 à 10:40 :
Après ripaille et libation l?avenir est toujours rose.. mais je ne vois en rien le professionnalisme de ce gouvernement au contraire.
Réponse de le 14/08/2013 à 10:49 :
on se calme:faire l'amour toute la journée avec cette chaleur c'est pas le bonheur(et heureusement que j'interdis à ma femme d'aller sur la tribune)
Réponse de le 14/08/2013 à 11:24 :
loodh : vous em faites marrer quand vous parlez de professionnalisme du gouvernement.... vous repetez comme un perroquet les dire de vos dirigeants copé et compagnie ... ou etait leur professionalisme quand ils ont doublé la dette de la france en un quiquennat ??? ou est le professionnalisme d'avoir laissé le pays sur le carreau ???? moi je sais ou il est leur professionnalisme .... : c'est malgre d'avoir entubés la france pdt 17 ans de pouvoir, les francais revoteront pour eux ....tous contents !!!!!
la gestion d'un pays n'est pas que du marketing....
Réponse de le 14/08/2013 à 13:46 :
@ hades : eh oui, mais en 2008, fallait-il ne rien faire ? Bien que le bilan de l'UMP soit minable, je vous rappellerais out de même que ceux qui sont actuellement au pouvoir trouvaient les mesures de relance trop timides. Autrement dit, ils auraient sans doute dépenser davantage et creuser ainsi davantage la dette. A croire que les gens de gauche ont vraiment la mémoire d'un poisson rouge...
a écrit le 14/08/2013 à 9:36 :
Consommation des ménages (acquis 2013) : +0,2
Consommation des APU (acquis 2013) : +1,3

Bref, comme les USA... La France fait du PIB avec de la dépense public... et du stock...
a écrit le 14/08/2013 à 9:35 :
Bercy jubile et les chômeurs pleurent.
a écrit le 14/08/2013 à 9:33 :
Si je resume vos commentaires un +0,5 de croissance du pib en france sous ces bobo de gauche c'est au mieux pipot au pire complot général INSEE, mais 0,0% de croissance sur toute la derniére année de Sarkosy (2eme trimestre 2011-2eme trimestre 2012) c'etait le bonheur...
a écrit le 14/08/2013 à 9:32 :
"tandis que les importations augmentaient légèrement moins vite (-0,9%)"
De la part d'un journal économique, ca m'étonne un peu.



a écrit le 14/08/2013 à 9:27 :
j'ai oublié un élément fondamental dans mon raisonnement sur la croissance du 1er semestre 2013 : l'emploi salarié au 2ème trimestre 2013 a diminué de 24.800 salariés soit 0,4%, donc croissance + n'égale pas embauche +
Réponse de le 14/08/2013 à 9:55 :
On dit généralement que l'emploi repart avec 1,5% de croissance...
Il reste du chemin!
Réponse de le 14/08/2013 à 11:55 :
L'Allemagne, dans le même temps, avec 0,7% de croissance créé des emplois: + de 200.000 et de l'investissement et exporte, nous notre croissance c'est la consommation intérieure qui peut très bien s'effectuer avec moins de salariés, aussi dans l'automobile et le BTP.
a écrit le 14/08/2013 à 9:26 :
Champagne et caviar les amis ! La France est sauvee grace a Francois 1er !
a écrit le 14/08/2013 à 9:24 :
Nos politocards semblent oublier qu'il reste encore deux trimestres. On fera les comptes à la fin de l année.
Réponse de le 14/08/2013 à 9:40 :
Quand je vois comment les magasins sont pleins, combien de gens partent en vacances, on voit bien que la crise était largement exagérée par les médias.
Réponse de le 14/08/2013 à 11:13 :
@ Prolo : vous avez de la chance de croire en la propagande de l'INSEE....
Réponse de le 14/08/2013 à 14:56 :
Je crois ce que je vois comme St Thomas. Et les plages et les terrasses de café sont pleines cet après midi. Ma fille rentre d'un voyage en Inde. Qu'on me parle de crise ou de pauvreté là bas je veux bien, mais pas chez nous c'est indécent!
Réponse de le 14/08/2013 à 22:32 :
Alors, si vous le dotes, je dois vous croire sur parole. En même temps, permettez de douter : la terrasse d'un bar ne reflète pas pour autant l'état econo.ique d'un pays....
a écrit le 14/08/2013 à 9:23 :
Ca s appel l effet cocooning. C est un principe de sur conso avant crise. C est comme en temps de guerre, on achete plus pour faire des provisions avant de ne plus rien acheter du tout. Toutes les hausses d impots ne seront percus qu en fin d annee et l annee prochaine. La chute sera severe.
a écrit le 14/08/2013 à 9:22 :
qui s'est prolongé (froid) et qui a fait utiliser le chauffage plus qu'habituellement... ce n'est qu'un facteur bien sûr, mais je trouve nos gouvernants un peu trop optimistes, trop vite. Si la tendance se maintient pendant les 2 prochains trimestres, OK... sinon...

De plus, le PIB ne mesure qu'une somme de dépenses, dont beaucoup sont financées à crédit, ce qui n'est pas vraiment de la richesse...
a écrit le 14/08/2013 à 9:22 :
qui s'est prolongé (froid) et qui a fait utiliser le chauffage plus qu'habituellement... ce n'est qu'un facteur bien sûr, mais je trouve nos gouvernants un peu trop optimistes, trop vite. Si la tendance se maintient pendant les 2 prochains trimestres, OK... sinon...

De plus, le PIB ne mesure qu'une somme de dépenses, dont beaucoup sont financées à crédit, ce qui n'est pas vraiment de la richesse...
Réponse de le 14/08/2013 à 9:55 :
@ merci l' hiver ;
plus on importe d' énergie fossile, plus on accroit notre déficit commercial. Donc une incidence sur le PIB .
Dommage que les responsables d' entreprises, pour les investissements soient à la traîne.......comme d'hab.
Pour certains commentaires je leur laisse le taureau, l'huile frelatée et les légumes bodybuldés .
a écrit le 14/08/2013 à 9:20 :
il n'y a pas de quoi pavoiser, sur les 0,5%, 0,3% ne le sont de part notre consommation intérieure qui s'est améliorée et c'est bien normal car les effets dévastateurs de la douche fiscale et sociale ne se sont pas encore fait sentir, I.R. et impôts locaux dans les boîtes aux lettres de la rentrée de septembre, sans parler des dépenses contraintes de beaucoup de français: frais de rentrée scolaire, hausse de 5% d'EDF et plein à la pompe qui continuera de grimper si la croissance revient réellement en europe (le baril est à 109$ mais avec un euro à 1,33 en moyenne) je ne parle pas des fruits et légumes ni en général du panier de la ménagère qui va en prendre un bon coup à la rentrée.
Sur un plan plus général croissance ne veut pas dire embauche de nouveaux salariés, à prendre en exemple l'automobile qui va faire aussi bien avec bien moins de personnels.
Quant aux seules PME et TPE elles sont au point mort en attendant à quelle sauce fiscale et sociale elles vont être de nouveau ponctionnées.
a écrit le 14/08/2013 à 9:20 :
Rebond ...ou ajustement conjoncturel....? reste a validé le rebond au prochain trimestre....! au cas ou la courbe s'inverserait du mauvais coté....
a écrit le 14/08/2013 à 9:18 :
Les promotions et les décorations vont pleuvoir à l'INSEE. Donc le Président Normal parviendrait à faire repartir la machine sans aucune réforme. Étrange !
a écrit le 14/08/2013 à 9:15 :
Comment vérifier? Avec ces fichus politiciens, sait-on jamais! Attendons de voir si Bruxelles va y croire.
Réponse de le 14/08/2013 à 9:38 :
En gros y'a 3 approches/modes de calculs du PIB-> production, demande ou revenu. Le PIB n'est malheureusement pas l'indicateur le plus fiable, étant donné que le plus utilisé est celui calculé sur l'approche production, et donc une hausse de TVA fera augmenter le PIB de façon artificiel. http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=26&date=20130814. Attendez-vous donc à une hausse de PIB pour le premier trimestre 2014... mais ce sera probablement tout.
a écrit le 14/08/2013 à 9:03 :
Les chiffres de l'INSEE sont bidonnés ..... alors que du temps de `Sarko ils étaient toujours sous-évalués, maintenant la croissance est surévaluée ..... par un organisme clairement bolchevik.
Réponse de le 14/08/2013 à 9:16 :
Jusqu'ou le parti pris politique peut nous mener....

C'est impressionant d'en arriver la.
Réponse de le 14/08/2013 à 9:27 :
Je pense (et j'espère) que c'est du second degré.
Réponse de le 14/08/2013 à 9:37 :
Sarko bidonnait autant les chiffres de la croissance que FH... allez voir les PLF 2009 à 2011...
Réponse de le 14/08/2013 à 10:42 :
vous connaissez l'histoire des souris qui votaient pour les chats noirs ou blancs?
a écrit le 14/08/2013 à 8:55 :
Champagne ! Ah ben non, on l'a vendu à des Chinois... Jean Marc, va au carrefour city acheter une bouteille de mousseux pas trop chère, il doit y avoir 5 ? de les caisses de l'état !
a écrit le 14/08/2013 à 8:51 :
ça marche encore la méthode coué?
a écrit le 14/08/2013 à 8:50 :
J'ai toujours dis que le socialisme ça marche. La preuve !! :-)
Réponse de le 14/08/2013 à 11:12 :
Si c'est vrai! :-)
a écrit le 14/08/2013 à 8:45 :
C'est sur qu'on a mis la main a la poche pour se chauffer, payer la factue d'eau qui a explosé et le carburant si c'est ça la reprise je m'en passerai bien
Réponse de le 14/08/2013 à 9:14 :
Il doit y avoir un peu de ca dans l'affaire... Ajoutons un peu de rattrapage mécanique lié a l'effet retard chez out le monde, et on a un petit rebond technique local, qui va envoyer tout le monde dans le décor le trimestre suivant...
a écrit le 14/08/2013 à 8:39 :
C'est pas avec ce que l'achète en France que le PIB va monter. Je n'achète que des appareils de marques étrangères et c'est plus fiable je sais que je paye des taxes mais c'est moins cher. J'ai fais une expérience j'ai acheté une friteuse Seb mais les pièces détachées pour les avoir il faut aller loin, je ne l'utilise plus. Enfin ayant la chance d'être frontalier avec l'Espagne je fais pratiquement toutes mes courses dans ce pays et je suis gagnant. Je roule en Ford et je ne me porte pas plus mal. Je ne regarde que les films américains, les films français sont nuls. De toute façon avec Flamby au pouvoir la France est foutue. Pour finir je passe mes congés à l'étranger pour ne pas engraisser ces politiques qui font du gras sur le dos du peuple. Pour ceux qui ne sont pas contents de ma manière d'agir je m'en fout complètement. J'agirai ainsi su tant que ces BOBS de gauche seront aux manettes.
Réponse de le 14/08/2013 à 8:55 :
Je ne vous comprends pas bien. Pourquoi ne quittez vous pas la France ? Au moins un francais patriote vous remplacera à votre travail et bénéfira comme vous, je suppose, de la sécu, la retraite à venir alloc etc... Je vous souhaite toute la réussite possible en Espagne pays qui vous est cher et qui est des plus prometteur et dynamique s'y j'en crois vos arguments.
Réponse de le 14/08/2013 à 9:16 :
@laurent68: pour ma part, c'est exactement ce que j'ai fait (pas en ESPAGNE cependant: trop ringard!).
Réponse de le 14/08/2013 à 9:20 :
J'habite aussi une région frontalière (3 pays). Je ne vais plus en vacances en France où les routes sont dans un état déplorable (ne parlons pas des aires de repos sur les 4 voies transformées en latrines en plein air) et où la sécurité n'est plus garantie. Je préfère l'Italie où il y a tellement à voir.
Réponse de le 14/08/2013 à 11:10 :
@Laurent68

Pourquoi ne pas quittez la France? Car en France on rase gratis et c'est pour cela que l'immigration n'hésite plus à franchir nos frontières qui n'existent désormais que dans les livres d'histoire. Quitter la France pour être remplacé par un français patriote, c'est une blague?
Réponse de le 14/08/2013 à 13:47 :
Pour l'état des routes c'est une blague. Surtout comparé a l'Italie!
a écrit le 14/08/2013 à 8:36 :
DEPECHE AFP

Le PIB allemand progresse de 0,7%

Le Produit intérieur brut (PIB) allemand a affiché une croissance de 0,7% au deuxième trimestre, selon un chiffre préliminaire publié mercredi, supérieur aux attentes et largement imputable à un effet de rattrapage après un premier trimestre atone.

L'économie avait stagné au premier trimestre, précise l'Office fédéral des statistiques, et non pas crû de 0,1% comme annoncé précédemment.

Comme quoi, tout est affaire d'interprétation...
a écrit le 14/08/2013 à 8:32 :
Progression du PIB grâce à la croissance de la consommation, mais comme le matraquage fiscal va produire ses effets sur le dernier trimestre 2013, BERCY et le ministre ferait mieux de la jouer modeste et de croire qu ils sont les meilleurs, CAR UN TEL COUP DE MASSUE FISCAL NE PEUT QUE PRODUIRE UN EFFET RÉCESSIF
a écrit le 14/08/2013 à 8:26 :
Ça va se dégrader à nouveau au Q3...
a écrit le 14/08/2013 à 8:25 :
Du coup ils augmentent encore les impôts. Sont vraiment bons les mecs.
Réponse de le 14/08/2013 à 8:36 :
Bizarre : plus ils augmentent vos impôts, plus il y a de croissance ! Je propose de les doubler !
Réponse de le 14/08/2013 à 8:55 :
tout le monde n'a pas vu ses impots augmenter, c'est surtout les plus riches et les grandes entreprises qui ont ete touché.
Réponse de le 14/08/2013 à 9:12 :
c'est sur que ceux qui n'en payent pas ne les ont pas vu augmenter.
Réponse de le 14/08/2013 à 10:59 :
Je paie des impots proportionnellement à ce que je gagne comme tout le monde
Réponse de le 14/08/2013 à 11:03 :
@KATE et @@kate

Et la hausse des prix à la consommation généreusement taxée à 19,6 % ce n'est pas une hausse d'impôts généralisée? Attendez l'année prochaine, le spectacle n'est pas encore terminé!
a écrit le 14/08/2013 à 8:23 :
"les exportations ont elleS aussi"
Réponse de le 14/08/2013 à 8:30 :
les chiffres sont truques ils en sont la , la classe politique ne sait plus quoi faire pour cacher la verité dans mon departement plus une vente en immobolier ne se fait ...........................
Réponse de le 14/08/2013 à 8:43 :
L'immobolier comme vous dites, est trop cher : dépenser plus 150% pour se loger qu'il y a 15 ans, c'est n'importe quoi ! (Enfin sauf pour les boomers)
Réponse de le 14/08/2013 à 9:37 :
C'est sûr que quand on voit les chiffres détaillés et précis et le moral général, on se demande où est la croissance... Tout simplement, dans l'embauche de fonctionnaires locaux ?
a écrit le 14/08/2013 à 8:17 :
Une hirondelle va faire le printemps. Gageons que Mr Moscovici derape maintenat franchement a la hausse sur ses futures previsions de croissance....avant dans quelques jours ou quelques semaines de revenir sur ses propos...
......trois pas en avant....deux pas en arriere....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :