Retraites : le rachat des trimestres d'études, une fausse bonne idée

 |   |  915  mots
Une aide sera fournie aux jeunes actifs souhaitant racheter des trimestres d'études pour compléter leurs retraites / Reuters
Une aide sera fournie aux jeunes actifs souhaitant racheter des trimestres d'études pour compléter leurs retraites / Reuters
Le gouvernement vient d'annoncer qu'il allait fournir une aide de 1.000 euros aux jeunes souhaitant racheter un trimestre d'études pour compléter la durée de cotisation de leur future retraite. Ce soutien financier se limitera à quatre trimestres, soit 4.000 euros et devrait concerner les rachats effectués dans les dix années suivant la fin des études. Un moyen de compenser l'augmentation de la durée de cotisation à 43 ans pénalisant surtout les jeunes, qui rentrent de plus en plus tard sur le marché du travail. Sauf qu'à cette période de leur vie active, la retraite n'est pas forcément leur priorité.

A quel âge commence-t-on vraiment à penser à sa retraite? A l'heure où la crainte du chômage reste la préoccupation principale des jeunes diplômés, le gouvernement ne les a pourtant pas oubliés de sa nouvelle réforme des retraites, présentée mardi dernier par le Premier ministre. Si le gouvernement a décidé d'allonger la durée de cotisation à 43 ans pour les personnes nées à partir de 1973, Jean-Marc Ayrault, a toutefois annoncé qu'une aide financière serait versée aux jeunes actifs souhaitant racheter une partie de leurs trimestres d'études pour compléter leur taux et/ou leur durée de cotisation et prendre ainsi leur retraite plus tôt. La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a précisé, jeudi, que cette aide serait de 1.000 euros par trimestre, dans la limite de quatre trimestres. Soit 4.000 euros au total.

Depuis la réforme des retraites de 2003, il est possible de racheter jusqu'à 12 trimestres d'études ayant abouti à un diplôme, à condition de n'avoir cotisé à aucune caisse de retraite durant les trimestres concernés. Les étudiants ayant pris un "petit boulot" ne peuvent donc pas en profiter.

Les jeunes commencent à cotiser plus tard

D'après le rapport Moreau sorti en juin 2013, le nombre de trimestres validés avant l'âge de 30 ans a baissé de 11 trimestres entre la génération née en 1950 et celle née en 1978. Cela équivaut à près de trois ans de différence. Avant, les jeunes de 30 ans cotisaient en moyenne 42,6 trimestres contre 31 aujourd'hui. Ils entrent désormais dans la vie active vers 22 ans. Selon l'Unef (Union nationale des étudiants de France), les jeunes ayant effectué des études obtiennent en moyenne un poste stable à 26 ans.

Actuellement, le tarif de rachat des trimestres varie selon l'âge et les revenus. Plus les acheteurs sont jeunes, plus le prix est intéressant. Il reste cependant "relativement élevé", selon le Premier ministre, ce qui le rend trop peu attractif. En 2013, un trimestre coûtait ainsi entre 1.564 à 2.085 euros pour une personne de 20 ans, entre 2.204 à 2.938 euros à 30 ans et de 3.060 à 4.080 euros à 40 ans.

"C'est un pari risqué"

Les trimestres vont désormais coûter moins cher, mais le gouvernement a précisé qu'il décernerait cette aide sous certaines conditions. Marisol Touraine a ainsi expliqué que les jeunes devront acheter ces trimestres dans les "5 à 10 années" suivant la fin des études pour en profiter. Le délai exact sera inscrit dans le projet de loi. Une personne diplômée d'un master de 23 ans devrait ainsi pouvoir en bénéficier jusqu'à ses 33 ans. A cet âge-là, elle pourra racheter son trimestre entre 1.454 à 2.272 euros (en fonction de ses revenus) contre 2.454 euros à 3.272 euros auparavant.

"C'est une idée saugrenue", critique Henri Sterdyniak, économiste à l'OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) et co-auteur de Quel avenir pour nos retraites?. "Lorsque vous entrez dans la vie active, vous avez d'autres priorités: fonder un foyer, développer votre carrière..." Une idée d'autant plus absurde, selon l'économiste, que les acheteurs ne savent pas quelle sera la législation au moment de leur départ à la retraite. "La législation évolue. Notre système de retraite est basé sur le collectif. Ce n'est pas pour y ajouter une cotisation personnelle en rachetant ses trimestres de son côté… Et c'est un pari risqué. Les femmes, par exemple, ne savent pas combien elles auront d'enfants. Or, cela entre en compte dans leur cotisation", souligne Henri Sterdyniak. "Les jeunes ayant fait de longues études ont généralement des emplois moins fatigants physiquement que les ouvriers. Ils doivent accepter de travailler plus", ajoute-t-il.

Le système des retraites reste méconnu des jeunes

Des propos qui ne plairaient sans doute pas à l'Unef, qui a qualifié l'annonce de Jean-Marc Ayrault de "fausse bonne idée" et demande au gouvernement d'aller plus loin. Sa revendication? Que chaque année d'étude compte pour trois trimestres, financés par une "cotisation de 0,15% de la valeur ajoutée au niveau de chaque entreprise".

Face à l'arrivée peu probable d'une telle mesure, les jeunes vont-ils profiter du coup de pouce du gouvernement ? Il faudra d'abord qu'ils soient correctement informés de ce dispositif. D'après le rapport Moreau, seuls 15% d'entre-eux ont une "bonne connaissance du système des retraites". 81% n'ont d'ailleurs pas confiance en l'avenir du système par répartition. Depuis la réforme de 2003, les cotisants reçoivent automatiquement à 35 ans leur relevé de situation individuelle récapitulant les droits qu'ils ont acquis depuis leur entrée sur le marché du travail. Un âge auquel ils ont généralement quitter l'université depuis plus de 10 ans...

Un prêt étudiant à rembourser en priorité

Selon le rapport Moreau, 66% des 18-24 ans comptent en fait sur leur épargne pour financer leur retraite. Mais avant de pouvoir épargner, les jeunes les plus précaires devront d'abord rembourser le prêt qu'ils ont souscrit pour financer leurs études. D'après l'Observatoire de la vie étudiante, 6,4% des étudiants font des prêts. Leurs montants avoisinent en moyenne moins de 10.000 euros, mais peuvent être bien plus élevés pour rembourser certaines écoles de commerce ou d'ingénieur.

Vient ensuite souvent l'envie d'acquérir un bien immobilier. La durée du crédit permet généralement aux cotisants de rembourser leur maison avant leur départ à la retraite et de disposer, alors, d'un revenu supplémentaire en ne payant plus de loyer. Un investissement qui reste, sans aucun doute, plus sûr sur le long terme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/02/2015 à 7:07 :
j'ai demandé à la c.r.a.m pour mon fils le rachat de 4 trimestres , mais j'ai reçu comme réponse que le décret n'étant pas passé ,même si la loi a été votée il n'ont pas les directives pour l'appliquer, donc encore une loi votée mais en attente de confirmation
a écrit le 02/09/2013 à 15:15 :
le système de retraite par répartition est une pyramide de Ponzi, les premiers à y avoir mis des sous ( les soixante huitards ) sont en train d'en profiter, les autres ne verront pas la couleur de leurs fonds.
Réponse de le 04/09/2013 à 13:30 :
@Patrickb : Oui, El Manici a raison : le système par répartition est bien une pyramide de Ponzi ; un système considéré comme une escroquerie lorsqu'il est pratiqué par une société privée. Et la cupidité y est bien : elle est chez ceux qui s'accrochent à ce système opaque et injuste, parce qu'il est avantageux pour eux ; la cupidité est chez ceux qui veulent des rendements extravagants en contrepartie de leur cotisations passées.
Réponse de le 20/02/2014 à 10:57 :
ça n'est pas une pyramide de ponzi pour la simple est bonne raison que les gens les plus hauts dans la pyramide vont mourir.
a écrit le 02/09/2013 à 15:09 :
hahahahaha ! vive le socialisme ! vive l'empapaoutage !
a écrit le 02/09/2013 à 14:14 :
il faut etre fou pour a 30 ans investir dans quelque chose qui aura probablement disparu quand vous serez a la retraite. Mais comme le tat a besoin d argent pour payer les retraites ACTUEL, il faut bien essayer d attirer les pigeons.
Sinon investir dans l immobilier maintenant est aussi une mauvaise idee: les prix sont au plus haut et vont chuter d au moins 20 % voire plus
La decision la plus maline pour un jeune francais est de s expatrier. comme ca il ne sera plus la quand le chateau de carte va s effondrer
a écrit le 02/09/2013 à 12:48 :
Comment décider de placer en assurance-vie ou en rachats de trimestre alors que l'on ne sait ni la carrière que l'on aura, ni si on travaillera en France, ni ce que seront les règles du jeu dans une quarantaine d'années... Comment "préparer" ? Est-ce un âge où "préparer" la retraite, d'ailleurs ???
a écrit le 02/09/2013 à 7:07 :
il faut être sacrément bouché pour ne pas comprendre que les jeunes ont d'abord à rembourser leurs études puis à s'installer. ils ne cotiseront donc pas à leur retraite sauf si elle est prélevée d'office. en fait, c'est de la poudre de perlimpinpin qu'on leur propose , juste pour se les récupérer en voix. mais les jeunes commencent à comprendre ce qu'il se passe réellement.
a écrit le 01/09/2013 à 22:50 :
Il y a quand même quelque chose de surprenant a prévoir de subventionner des points retraite pour des générations qui n'ont pas encore commencé a travailler. On ne pourrait pas employer l'argent public en faveur des jeunes si il le faut de manière plus "dynamique" ?
a écrit le 01/09/2013 à 19:33 :
L'état veut des sous ... tout simplement ... les caisses de retraites sont en faillite !
a écrit le 01/09/2013 à 18:40 :
un contrat assurance vie .... ce sera plus simple .... que de faire confiance à des trous du c... !
a écrit le 01/09/2013 à 11:16 :
Si l'état veux aider le rachat des trimestres pour les études supérieures, il ne pourra pas le limiter à dix ans pour en exercer la demande , si non , une QPC sera déposée pour ceux ne pouvant en bénéficier.
a écrit le 01/09/2013 à 11:15 :
L'objectif du gouvernement n'est pas la retraite des jeunes, mais de pouvoir payer les retraités actuels. Il cherche donc à remplir un puits sans fond qui se vide à grande vitesse et se fiche éperduement des jeunes.
C'est le système de la pyramide de Ponzi: on prend l'argent des uns pour donner aux autres, jusqu'au moment où le système s'effondre et il n'y a plus d'argent pour payer les derniers arrivés.
Si vous avez de l'argent à économiser pour votre futur, investissez le personnellement, vous aurez plus de chance de le retrouver quand vous en aurez besoin.
a écrit le 01/09/2013 à 10:48 :
Voilà encore un gaspillage de l'argent des contribuables sans faire la distinction entre ceux qui suivent des études en espérant reculer l'échéance de l'entrée dans la vie active, ceux qui viennent en France "étudier" en espérant la "carte verte", les sérieux qui bossent pour leur avenir, ceux qui bénéficieront du système alors qu'ils partiront à l'étranger une fois leurs études terminés...au risque d'essaimer à travers le monde des droits à la retraite...
a écrit le 01/09/2013 à 10:39 :
Les jeunes devraient être informés à chaque fin de cycle (collège, lycée, université afin d'oublier personne) du principe des retraites et de l'épargne individuelle à mettre en place dès l'entrée dans la vie active.
a écrit le 01/09/2013 à 8:25 :
Oui , pourquoi acheter des trimestres de retraite , quand la difficulté est "maintenant" Question : de qui se moque-t-on ?
a écrit le 31/08/2013 à 18:13 :
Une fausse bonne idée CAR-4/4 La dame avait envie de nous dire que

comme Sandra n'était pas là on devrait s'en aller. Mais c'était urgent pour p et il n'avait pas envie de

revenir. La responsable a dit qu'elle allait s'occuper de p, mais plus tard, car elle a dit qu'elle avait le droit de

manger quand c'est l'heure, alors qu'elle venait de revenir. p lui a même dit de laisser tomber parce que ce

n'était pas grave, mais la dame a répondu que c'était grave car p lui avait arraché la feuille. Mais p l'avait

juste retiré. P a été obligé d'attendre avec sa famille. En attendant p était en train de dire qu?elle venait

juste de manger et que pourtant elle avait dit qu'elle n'avait pas déjeuné... c'était juste un prétexte pour ne

pas s'occuper de p. p disait qu'en revenant elle allait inventer autre chose pour ne pas s'occuper de lui.

Après, et heureusement, une demi-heure d'attente quelqu'un s'est présenté et on a vu que c'était Mr.

Hachime que p avait vu quand il était venu pour la seconde fois. P était content. Il a été très gentil et a pris

une heure de son temps pour bien nous expliquer ce qu'on avait à savoir. Il a même pris le temps de bien

l'expliquer aux enfants de P. Après avoir été témoin de tout ça, je demande au directeur de France d'Orange

quelle est l'utilité de garder ce magasin Orange ouvert si personne ne travail ? On pourrait garder que Mr.

Hachime et virer les autres en lui triplant son salaire. Les trois personnes n'ont pas respecté la personne

handicapé, ils les ont fait attendre sans pitié, et encore après, ils ont dit à p que c'était de sa faute . Alors

je demande, ce qu'ils ont ait avec le monsieur handicapé et la banquette, ils lui disent que monsieur n'est pas

tombé et que la dame n'était pas en erreur, quand le monsieur a pris la feuille,la feuille ne s'est ni déchiré, ni

la main de la damé ne s'est arraché, alors est-ce que p était en faute ? Est-ce que c'est ça le système d?

accueil des boutiques Orange françaises ? J'accuse aussi les syndicats d'être devenu si forts qu'ils peuvent

tuer des personnes sans être punis, en disant que c'est une erreur, alors que les personnes de couleur n'ont

pas le droit. Enfin je demande au directeur de soit fermer ces boutique, soit de ramener des anglais ou des

américains pour qu'ils leur enseigne comment faire un bon travail. Pendant les trois heures et demi d'attentes,

les trois dames n'ont fait que de discuter entre elle, en allant de haut en bas,a lors que des gens étaient en

attente. Mr ; Hachime travaillait tout seul. Tout ça parce que c'est un étranger. Je repète encore une fois

que Mr. Hachime mériteune promotion ou augmentation de salaire. on a besoin de gens comme lui dans

l'administration. comme le maire d'Epinay au Ministère.
a écrit le 31/08/2013 à 18:10 :
Une fausse bonne idée CAR- 2/4 Ils sont tellement efficaces que leur

salaire devrait être doublé par rapports aux caissiers des grands centres commerciaux.
Je suis passé trois jours d'affilé à La Poste, mais par rapports aux autre c'est un mauvais scénario. A l'entrée

de la post, il y a un Monsieur qui s'occupe de tous
les clients à la fois alors qu'il y en a trois autres au fonds qui ne fond rien du tout. Le Monsieur s'occupe de

40 personne tout seul. Ces trois la sont du gâchis et aussi,
on gaspille de l'argent pour eux pour rien du tout parce qu'ils sont nuls. et donc pour le travail que fournit le

Monsieur, son salaire doit être triplé. Il y a un siège
derrière lui, même s'il n'a jamais le temps de s?asseoir car il doit tout le temps courir pour aller chercher les

boîtes, des cartons, des demandes d'informations à ses
collègues.... Son siège n'a même pas de dossier. Il y en avait un mais ça se voit qu'il a été retiré pour qu'il

ne puisse pas s?asseoir confortablement. Je ne trouve pas
d'autre raison que celle-là pour expliquer ce comportement. Ils ont fait ça parce qu'il venait d'Afrique.

Passons à la semaine à Villetaneuse. Il n'y a rien à voir la bas
à part de la casse et un centre commercial. je suis parti la-bas trois fois aussi avec la famille car ils avaient un

service à demander à la boutique d'Orange juste ne face de l'entrée du super marché d'Auchan. Le premier

jour ils ont été pour un renseignement et sont tombés sur une femme nommé Sandra L. Elle était aussi super

gentil et agréable et son acceuil chaleureux. j'ai dit à la famille que même s'il n'y avait rien à voir dans cette

ville, le servie était quand même bon. suite au conseil de Mme. Sandra, la famille est venu un second jour

après avoir réunis les informations demandé. Mais elle n'était pas là et la famille est tombé sur un Africain du

nom de Hachime. Il était tellement gentil qu'il me faisait un peu penser au Maire d?Épinay. Il avait si bien rendu

service, et il a accordé beaucoup plus de temps à la famille que je n'ai jamais vu dans la ville ou je vis. Moi,

dans ma ville, je n'ai jamais reçu un si bel accueil et on ne m'a jamais accordé autant de temps. Sur ces

conseils, la famille et revenus quelques jours plus tard avec les démarches nécessaires accomplis. C'était le

13/08/2013, j'indique la date car c'est pour moi l'un des jours les plus horribles depuis que je suis en France.

comme Mme Sandra l'avait demandé au début la famille est revenu avec tout les documents. La dame en

avait barré un parce que la famille n'en avait pas besoin alors elle ne l'a pas ramené. a l?entrée du magasin le

Père (p) voyait qu'il y avait une dame (d1), qui regardait en l'air comme si elle avait de rêvasser plutôt que de

travailler. comme si elle était en train de faire une promenade en paquebot. Quand p a vu que d1 allait s'en

aller, il est vite rentré et a attendu debout pour que la dame ne s'en aille pas. P était handicapé et avait une

béquille. En parlant, le monsieur avait voulu s?asseoir, mais d1, avec son pied, a poussé la banquette sous la

table et P avait failli tomber. La femme a fait comme si P n'avait pas le droit de s?asseoir. et ça m'a fait

l'effet d'un esclave qui doit rester hors de vue de son maître. P a dit: "Madame vous avez rentré la

banquette mais je dois m?asseoir car j'ai mal au dos." A la place, c'est la fille de P qui a poussé le pouf pour

que P puisse s?asseoir. après a commencé l'entretien, la dame a pris place. elle a demandé à P la raison de

sa visite et P lui a répondu qu'il avait un service à demander et a montré une feuille sur laquelle Mme Sandra

avait marqué les documents à amener.
a écrit le 31/08/2013 à 18:09 :
Une fausse bonne idée CAR-1/4 J'ai passé deux semaines de

vacances en banlieue parisienne chez un ami, habitant à côté du centre commercial à Villetaneuse et chez

une autre famille habitant à Épinay-sur-Seine Centre. Quand j'ai passé ma semaine chez la famille à Épinay,

ceux qui m?hébergeaient m?emmenaient partout où ils allaient pour mefaire découvrir le quartier, la qualité des

services... Je présente d'abord le maire. la ville et les quartiers. Je n'ai jamais vu ni entendu, dans une ville,

un maire
qui soit aussi proche de ses habitants que deux frères de sang. Un jour que je me promenai avec ma famille,

j'ai vu la voiture du Maire qui s'arrêtait pour
un travail. Lorsqu'il nous a vu, il est de lui-même descendu pour venir nous voir et nous saluer, moi et ma

famille. Cela m'a parut comme un rêve, mais c'était réel.
En trois ville parcourus, je n'ai jamais vu un tel chef de la ville se comporter ainsi, surtout enves les étrangers.

Ce ne sont d'ailleurs pas ses seules activités.
Chaque mois il envoi un magazine et une lettre à chaque personne de la ville, informant le lecteur des activités

récentes et à venir et des changement opérés.
Il organise aussi des activités qui lui permettent de circuler parmi les citoyens et leur parler un peu à tous.

Notamment pendant les 4h d?Épinay-sur-Seine du F4S.
Pendant deux jours entiers il y circule une foule de passants plus nombreux que devant la tour Eiffel, et c'est

l'occasion pour les Spinassiens de voir leur
Maire ailleurs qu'au bureau. Il y aussi le soir du 13 au 14 Juillet au bord de Seine. Il se fond dans les

spectateurs pour venir assister aux feux d'artifices et parler
aussi avec les gens. Un jour avec ma famille, je suis partis visiter Paris et j'ai fait mon retour en taxi. Quand

j'ai répondu au chauffeur de taxi que je souhaitais aller
à Épinay-sur-Seine, il a dit: "Oh, c'est la ville avec le Maire si gentil avec ses Spinassiens !! J'ai tellement

entendu parler de lui
que je souhaite vraiment pouvoir un jour lui serrer la main. " Il manque quelqu?un comme lui dans le

gouvernement du Premier Ministre. Qui ne regarde pas la
religion, la couleur, la racine... Ma famille m'a raconté que lorsque que quelqu'un lui envoi un courrier parce

qu'il a un soucis, non seulement le maire lui répond
mais fait aussi en sorte que le problème soit réglé. Les services de la mairie sont pareilles.
La ville. pour les touristes c'est une ville magnifique. Il y a une berge sur les bord de Seine avec des bancs,

de l'herbe et des promontoires en bois
depuis lesquels on peut admirer les splendeurs de la seine, des rochers au bord desquels on peut s?

asseoir...vous pouvez marcher et faire du vélo sur des
kilomètre avec un vent frais et agréable qui vous souffle au visage. on peut aussi y louer des "speedboat" et

circuler sur la Seine. On peut même
ramener d'une autre autre ville son propre speedboat attaché derrière sa voiture car la Seine réserve un

chemin aux véhicule motorisés. Les gens sont en train de
rénover la ville notamment avec un nouveau centre commercial et les travaux du tramways. Je m'imagine déjà

comment elle sera magnifique. Il y a des parcs des
stades des espaces verts ouverts tous les jours, une magnifique piscine... les écoles sont remarquables. Les

directeurs des établissement aussi. les caissiers du super
marché sont cools eux-aussi.
a écrit le 31/08/2013 à 17:16 :
Un euro dans 40 ans, ça vaudra quoi ? il y a de grandes chances que cette monnaie n'existe même plus ou qu'elle ressemble à la défunte Lire Italienne.
Un jeune qui pense déjà à la retraite, c'est une caractéristique qu'il veut être fonctionnaire ou qu'ils provient d'une famille de fonctionnaire, car notre société est devenue une société à caste, les enfants faisant le même boulot que les parents; si vous n'êtes pas né de parents fonctionnaires A ou B ou de parents cadres supérieurs, votre vie est fichue en France, autant émigrer, c'est la preuve que l'éducation nationale ne marche pas.
La retraite c'est quand on devient gâteux et qu'on a plus aucune utilité pour la société, c'est la définition depuis des milliers d'années, mais curieusement cette définition a évolué au cours du siècle passé pour outrepasser les lois de l'économie.
Combien de gens produisent réellement des biens et services et combien sont à leur charge( enfants, étudiant, chômeurs, prisonniers, malades, soldats, fonctionnaires), voilà la vraie question. c'est en faisant le ratio que vous obtiendrez le niveau de vie réel, et si vous êtes au dessus, c'est que de la dette a été utilisée pour fausser la réalité.
De nos jours, l'état coule, l'économie coule, l'emploi coule, et des gens se suicident, tout cela pour faire plaisir à des retraités qui gagnent super bien leur vie sur le dos des autres, sans rien faire, voyageant tels des nobles et critiquant les serfs pour qu'ils les financent encore plus.
Il faut d'urgence fusionner la retraite par répartition, l'aide au chômage et les allocations scolaire ou pauvreté comme le rsa vers un revenu universel. Il y a inscrit "égalité, fraternité" sur le fronton de notre pays, que cela soit justifié !
a écrit le 31/08/2013 à 16:49 :
Allez y les jeunes, payez aujourd'hui pour ne rien toucher demain, le système pyramidal continue...
a écrit le 31/08/2013 à 11:17 :
La médecine est sur le point de faire exploser l'espérance de vie. Certains parlent de 120 ou 130 ans en pleine forme (hormis pour ceux qui fument ou sont en surpoids....). Il faudra bientôt envisager un départ en retraite à 90 ans.
Réponse de le 31/08/2013 à 12:51 :
l'espérance de vie en bonne santé va passer sous les 70 ans la décennie qui arrive. 50 ans de maladie, ça a l'air super comme programme
Réponse de le 31/08/2013 à 16:18 :
@jeff: certains croient au Père Noël fort longtemps parce qu'ils ne sont pas suffisamment intelligents pour se faire leur propre opinion :-)
a écrit le 31/08/2013 à 9:24 :
Il va falloir un jour raisonner "à enveloppe fermée" pour les retraites puisqu'on est en répartition. Tout avantage qu'on donnera aux uns détériorera la situation des autres. Ainsi si pour des raisons de gestion on souhaite comme François Fillon réduire davantage le pourcentage de retraités, pour avoir l'effet qu'il propose il faudra non pas positionner l'âge légal à 65 ans mais plutôt à 66 ans sauf pour 20% de la population dont le travail dégrade l'espérance de vie qui partiront à 62. Il ne faut donc pas chercher à résoudre tous les problèmes avec la retraite : elle simule le salaire différé mais n'a rien à voir avec la solidarité. Seuls comptent pour son calcul la série des salaires passés et l'espérance de vie. Les études ne générent pas de salaire et ne dégradent pas l'espérance de vie...en conséquence de quoi il ne faut pas en tenir compte pour la retraite sinon cela détériorera la situation des gens qui n'ont pas fait d'études mais qui eux font un travail qui dégrade l'espérance de vie.
Réponse de le 31/08/2013 à 9:49 :
@Théophile: on pourrait en effet prendre en compte toute une série interminable de facteurs, et pourquoi pas la marque de la boîte de sardines consommée ou le nombre de jours d'intempéries dans la vie du quidam :-) A mon humble avis, les prestations devraient se résumer ainsi: t'as pas cotisé, t'as droit à rien; et quand tu as cotisé, tes prestations sont proportionnelles à tes cotisations. Quant à l'espérance de vie promise par de nombreux politiciens, c'est à mon avis un mythe et je ne crois pas que la sécu aura encore longtemps les moyens de maintenir en vie les grabataires :-)
a écrit le 31/08/2013 à 9:22 :
Pourquoi nous envisageons la retraite pour des jeunes en 2055 alors que nous ne sommes même pas capable de traiter le problème pour dans 7 ans c est vraiment de la réflexion énarque hors sujet.
a écrit le 31/08/2013 à 8:58 :
"racheter" des trimestres avec l'argent du contribuable est déjà une anomalie. Quant à savoir à quoi cela servira, on peut se poser la question :-)
a écrit le 31/08/2013 à 8:54 :
Que les jeunes pensent à la retraite avant même de travailler, c'est bien une idée socialiste! Le monde réel leur échappe complètement.
a écrit le 30/08/2013 à 19:45 :
Vos années de cotisation sont déjà entre les mains de l'état, si ils ont de l'argent a placer, qu'ils le fasse ailleurs, un 3eme pilier, une assurance vie, éventuellement dans l'immobilier ...
Certes il y a des risques aussi, mais le jour ou le pays coulera comme la Grèce, peut etre restera t'il quelque chose ...
a écrit le 30/08/2013 à 19:33 :
ahahahahaha ca existe déjà , ils sont bon ces socialistes ahaa
Réponse de le 30/08/2013 à 20:55 :
"ça existe déjà" ?
Le gouvernement donnait 1000 euros par trimestre racheté ? Racheter des trimestres, oui, jusqu'à 12, mais de sa poche, sans aide aucune.
Réponse de le 31/08/2013 à 7:49 :
Quant tout le monde aura racheté des trimestres ils repousseront l'âge légal de départ.......
Réponse de le 31/08/2013 à 12:10 :
ça c'est vrai ça, jataf
Réponse de le 18/01/2014 à 0:13 :
Mon nom est Steve , De Royaume-Uni . je

souhaite partager mes témoignages avec l'

grand public sur ce que cet homme a appelé le Dr

iroko vient de le faire pour moi , cet homme a

juste ramené mon ex petite amie perdu de nouveau à moi

avec son grand charme , j'étais à cette

femme appelée sonia nous étions ensemble pour un

longtemps et nous avons adoré nous-mêmes , mais
quand j'étais incapable de lui donner de l'argent pour elle du shopping

m'a laissé et m'a dit qu'elle ne peut pas continuer

plus je suis maintenant à la recherche de moyens pour

obtenir son dos jusqu'à ce qu'un de mes amis m'a dit

sur cet homme et m'a donné son email de contact via
greeatakabairoko@hotmail.com

alors vous n'allez pas le croire quand j'ai contacté

cet homme sur mes problèmes , il a préparé le

épeler et apporte ma petite amie perdue de retour ,

et après quelques jours, mon ex petite amie est venu
 m'appeler et m'a dit qu'elle était désolée pour
quoi que ce soit qui a happenned que je devrais
lui pardonner et j'ai fait, je suis le plus heureux
 personne aujourd'hui , je suis un père de
bébé qu'elle a conçu après elle est revenue dans ma vie ,

merci encore une fois la grande Dr.iroko pour

ce que vous avez fait pour moi , si vous êtes sur

il passer par un de ces problèmes

énumérés ci-dessous : contacter un grand homme de sort sur greeatakabairoko@hotmail.com

1 ) Si vous voulez que votre dos ex .

( 2 ) si vous avez toujours des mauvais rêves .

( 3 ) Vous voulez être promu dans votre bureau .

( 4 ) Vous voulez femmes / hommes à courir après vous.

( 5 ) Si vous voulez un enfant .

( 6 ) Vous voulez être riche .

( 7 ) Vous voulez lier votre mari / femme soit

toi pour toujours .

( 8 ) Si vous avez besoin d'aide financière .

( 9 ) Comment vous été victime d'une arnaque et que vous voulez

récupérer votre argent perdu .

e-mail : greeatakabairoko@hoitmail.com

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :