En France, on devient de moins en moins femme au foyer par choix

Le nombre de femmes au foyer est tombé de 3,5 millions à 2,1 millions en vingt ans. La plupart d’entre elles ont déjà travaillé et leur cessation d’activité n’est pas forcément choisie : fins de CDD et licenciements ont parfois remplacé les raisons personnelles pour rester au foyer.
Aujourd’hui, 2,1 millions de femmes françaises sont au foyer
Aujourd’hui, 2,1 millions de femmes françaises sont au foyer (Crédits : Reuters)

Est femme au foyer toute femme inactive (c'est-à-dire ne travaillant pas et n'étant pas au chômage) de 20 à 59 ans, pas étudiante et en couple. Aujourd'hui (l'étude porte sur 2011), 2,1 millions de femmes françaises sont au foyer, contre 3,5 millions en 1991. Une étude de l'Insee révèle pourtant que ces femmes restent de moins en moins au foyer par choix : alors que c'étaient des raisons personnelles qui poussaient 59 % d'entre elles à rester à la maison en 1991, ces raisons ne concernent aujourd'hui que 21 % d'entre elles. Les nouvelles raisons sont liées à la conjecture : fins de CDD (35 % des cas) et licenciements (11 %) notamment. Certaines femmes se découragent alors dans la recherche d'emploi et deviennent inactives.

 79 % des femmes au foyer ont travaillé avant de rester au foyer

Des femmes au foyer qui ont déjà travaillé, la majorité est éloignée du monde du travail depuis plusieurs années : 60 % d'entre elles ont cessé leur activité depuis plusieurs années. 79 % des femmes au foyer ont alors travaillé avant de rester au foyer. Les femmes au foyer sont souvent mères de familles nombreuses ; elles restent moins diplômées que les femmes actives, mais, comme l'ensemble des femmes, plus diplômées que les femmes au foyer d'il y a vingt ans.

 Les femmes ne restent pas seulement au foyer pour leurs enfants

Les naissances d'enfants sont souvent une raison d'interruption de la vie professionnelle des femmes, mais 43 % des femmes au foyer n'ont aujourd'hui pas ou plus d'enfants mineurs encore à la maison. Les situations des femmes au foyer évoluent donc et ne répondent pas forcément aux raisons qu'on évoque généralement.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 37
à écrit le 02/09/2013 à 13:19
Signaler
Bel enthousiasme sexiste pour ramener les femmes au foyer et reconduire doucement les travailleuses dans leur ghetto traditionnel de pondeuses et de bonniches Aujourd hui les femmes sont libres. Elles peuvent librement être prostituées, faire 80% ...

le 04/09/2013 à 9:51
Signaler
@Hola: Il n y a pas de coup de bâton à donner,nul ne peut vous juger sur vos sentiments , je voudrais simplement simplement vous dire que votre vision assigne un rôle social prédéterminé à la femme mère. Pourquoi au nom de l égalité même difficile à...

le 04/09/2013 à 22:43
Signaler
"Résultat, les tâches domestiques ne se font pas dans un partage équitable. Les hommes apportent une aide partielle et ponctuelle à la vie domestique, ce qui pose évidemment problème aux jeunes femmes, avec ou sans enfants." : Heu, les temps changent...

le 05/09/2013 à 9:30
Signaler
Bien sur que cela dépend des couples puisque ce sont des statistiques, bravo d?être en haut de la respectabilité commune; maintenant il y aussi des cas d'homme qui font 80% des taches ménagères pendant que Madame est constamment en déplacement.Tout ...

à écrit le 02/09/2013 à 11:17
Signaler
Les allocations familiales sont versées en direct à celles qui s'occupent de leur progéniture. Quant à celles qui préfèrent payer une nourrice et aller au boulot elles ont un bel abattement fiscal donc pas besoin de soutien des allocations familiales...

à écrit le 02/09/2013 à 9:53
Signaler
Avez vous remplacé une femme dans sa vie de tous les jours, Maison, Enfants, Boulot, Courses etc... Et bien vous devriez et je vous assure que vous tiendrez difficilement ce rythme pendant une semaine. Ceci dit souvent la femme n'a pas le choix car u...

à écrit le 01/09/2013 à 11:07
Signaler
On ne va tout de même pas les plaindre. Elles ne veulent rien foutre depuis qu'on leur a donné le droit de vote.

à écrit le 01/09/2013 à 10:20
Signaler
Les femmes peuvent travailler avec leur charmes....il y en a beaucoup qui font ça... Il n'y a pas d'investissement et c'est tout au black...

à écrit le 31/08/2013 à 13:39
Signaler
"plus diplomées qu'avant" ??? je crois personnellement que le certificat d'études d'antan valait largement le bac +2 d'aujour'dhui :-)

le 31/08/2013 à 16:58
Signaler
je ne pense pas tout de même : pas de langues, pas de philo,........

le 31/08/2013 à 18:05
Signaler
@@patrickb: mais tellement plus de jugeotte :-) La philo issue de l'expérience de la vie est bien plus utile que l'idéologie creuse apprise dans les bouquins. Quant aux langues étrangères, je connais peu de Français capables de s'exprimer dans leur p...

le 04/09/2013 à 23:29
Signaler
"je crois personnellement que le certificat d'études d'antan valait largement le bac +2 d'aujour'dhui :-)" : Vous ne comprenez pas que le monde change et que certaines connaissances sont désormais inutiles. Des outils plus performant sont disponibles...

à écrit le 31/08/2013 à 12:52
Signaler
Comme pour les hommes, les femmes travaillent par obligation non par choix! Parce qu'il n'y a pas d'autre alternative! Mais le fait qu'elles soient sur le marché du travail augmentent le chômage et diminuent les salaires.

le 31/08/2013 à 13:23
Signaler
+++++++++++ tout à fait !

le 31/08/2013 à 13:43
Signaler
@Concurrence...: ce phénomène n'est pas attribuable aux femmes. Si ton patron trouve un Chinois moins cher, il va te virer et c'est pas ta femme qui en sera responsable:-)

le 31/08/2013 à 16:30
Signaler
C'est bon aussi pour le chinois, il aura la concurrence de sa femme sur le marché du travail! Alors qu'une coopération permet a l'homme et a la femme de vivre mieux!

le 31/08/2013 à 18:10
Signaler
@@patrickb: et je me répète une fois de plus: on ne coopère avec personne, chacun a ses propres intérêts. Ta femme peut aussi penser que tu lui fais concurrence sur le marché du travail, voire que tu lui piques son emploi, non ?

à écrit le 31/08/2013 à 12:45
Signaler
Non. Les femmes doivent actuellement travailler pour gagner un deuxième salaire (vu les loyers etc.). Sil elles restent à la maison (comme beaucoup en Allemagne), lorsqu il y a divorce (50%), elles se retrouvent très embêtées (trop longtemps en dehor...

à écrit le 31/08/2013 à 12:10
Signaler
Ce n'est par CHOIX , mais par BESOIN ! ce n'est pas la même chose ! on nous fait une nouvelle fois de plus avaler des couleuvres... !!

le 31/08/2013 à 19:34
Signaler
C'est nouveau faire des enfants est un BESOIN?

le 31/08/2013 à 21:39
Signaler
@Michel: avoir des enfants est une des pulsions humaines naturelles je crois savoir :-)

le 04/09/2013 à 14:16
Signaler
Autodefense@tof: Je trouve que votre position d homme au foyer bien dans sa peau (En clignotant faut pas pousser) vous fait beaucoup bander , voulez vous l?entourer d une médaille pour votre exploit contre nature, en tout cas votre fierté à vous pr...

le 04/09/2013 à 20:03
Signaler
Alors pour vôtre gouverne, mes érections bien que parfois provoquées par une autre "femelle" (je sent que la réponse va être salée) sont essentiellement dûes au fait que madame s'occupe très bien de ma libido. Le sens de l'honneur est fait de bien pl...

le 05/09/2013 à 10:33
Signaler
@tof: Merci de me remettre à ma place en effet je vous juge personnellement sans vous connaitre et cela est irrémédiablement injuste, j en ai honte. Mon seul but est de pousser les hommes, que j adore par ailleurs, à mieux aimer les femmes et si ...

le 05/09/2013 à 19:52
Signaler
@tanaris: Alors nous nous sommes emportés pour rien tous les deux, tant il est vrai manifestement que nous partageons beaucoup de points de vues. Et si j'ai été offensant, je le regrette aussi. C'est le principal défaut des gens émotifs j'imagine. Ai...

à écrit le 31/08/2013 à 9:32
Signaler
Choisir c est pouvoir disposer d alternative, hors les couples aujourd hui non pas d autres solution que de travailler pour vivre. C est un pis aller pour beaucoup, être femme au foyer est un luxe et non un choix, nous pouvons élargir le débat sur l ...

le 31/08/2013 à 11:59
Signaler
Je partage votre avis ... J'en connais beaucoup qui n'ont pas le choix car il faut faire bouillir la marmite et vu les petits salaires, le mari n'a pas de revenus suffisament élevé pour la petite famille ... Le problème est que ce se passera-t-il si ...

le 31/08/2013 à 12:14
Signaler
oui, et si l'on a pas papy - mamie pour s'occuper des mouflets, sorties écoles et autres, on fait comment? on a plus le temps de cuisiner, on vit dans le stress, on est préssés, on a plus trop le temps de suivre les enfants , devoirs et autres lorsqu...

à écrit le 31/08/2013 à 9:20
Signaler
pour bcps de femmes il est moins rentable de travailler...carte orange, frais de bouche , tenues, horaires qui font faire enormement d'heures pour la nourrice.... si a la fin il reste 300 ou 400e pour un mois de travail ..... c'est pas rentable . .....

le 31/08/2013 à 13:09
Signaler
@ hadès + UN !

le 31/08/2013 à 13:46
Signaler
@hades: pas faux du tout, mais les allocations diverses sont un problème en France qu'il faudrait régler, parce qu'il est anormal que quelqu'un qui se décarcasse ne s'en sorte pas mieux qu'un glandeur !!!

à écrit le 31/08/2013 à 8:14
Signaler
Nous pourrions aussi bien dire l'inverse:"En France, on devient de moins en moins femme au "travail" par choix". Les luttes féminines leur ont permis de se présenter sur le marché du travail a égalité "d'obligation" avec les hommes, ce qui a diminuer...

le 31/08/2013 à 9:34
Signaler
Merci de ne plus utiliser mon pseudo !!!

à écrit le 30/08/2013 à 19:13
Signaler
"Certaines femmes se découragent alors dans la recherche d'emploi et deviennent inactives." Par conséquent, en s'enlisant dans l'inactivité et un ménage en déroute du fait de l'inégalité financière elles se pressent pour avoir des enfants et justifie...

le 31/08/2013 à 12:16
Signaler
un peu simpliste et un peu macho votre conclusion.... ! de pas faire de certains cas, monnaie courante, n'est ce pas...?

le 31/08/2013 à 13:49
Signaler
@@Michel: il ne faut pas non plus se voiler la face. Il est évident que l'émancipation financière de la femme a fait exploser le nombre de divorces. Je ne suis pas partisan, je constate.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.