Les Français majoritairement favorables à la défiscalisation des heures supplémentaires

 |   |  322  mots
Le débat sur les heures supplémentaires a refait surface cette semaine / Reuters.
Le débat sur les heures supplémentaires a refait surface cette semaine / Reuters. (Crédits : AFP)
Alors que le débat sur la défiscalisation des heures supplémentaires a refait surface cette semaine, deux sondages, publiés ce week-end, montrent que les Français sont largement favorables à cette mesure.

C'est Nicolas Sarkozy qui doit en sourire. Alors que l'idée d'un retour à la défiscalisation des heures supplémentaires a été fermement critiquée, jeudi, par le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), deux sondages publiés ce week-end montrent, au contraire, que les Français sont majoritairement favorables à ce dispositif. La défiscalisation des heures supplémentaires, instaurée sous le gouvernement Fillon, a été supprimée par la majorité en 2012.

Selon un sondage Ifop à paraître, demain, dans Sud-Ouest Dimanche, 71% des Français se disent "plutôt favorables à un retour à la défiscalisation (...) car cette mesure augmenterait le pouvoir d'achat des salariés et valoriserait le travail et l'effort". A l'inverse, 29% s'y déclarent "plutôt opposés", car elle "représenterait un manque à gagner important pour les finances de l'État et aurait un effet négatif sur l'emploi (les entreprises préférant recourir aux heures supplémentaires plutôt que d'embaucher)".

Défiscaliser les heures supplémentaires des travailleurs modestes

D'après un autre sondage BVA  pour I-Télé, publié ce samedi, 79% des Français se disent favorables à une exonération des heures supplémentaires pour les salariés les plus modestes. Seuls 20% y seraient opposés. 85% estiment qu'une telle mesure "augmenterait le pouvoir d'achat". Une minorité (38%) pense que "cela serait coûteux pour l'État". 19% estiment que "cela augmenterait le chômage". 87% des sympathisants de droite sont favorables à une défiscalisation, contre 69% des sympathisants de gauche.

D'après une information révélée par la rédaction d'Europe 1 mardi, le gouvernement réfléchirait à réinstaurer la défiscalisation des heures supplémentaires, mais seulement pour les employés les plus modestes. Une information démentie par la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, cette semaine, qui a assuré que la majorité ne "reviendra pas" sur cette mesure.

>> Lire aussi: Heures sup' : le "travailler plus pour gagner plus" refait surface.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2013 à 13:48 :
Ils sont majoritaites à vouloir la défiscalisation des heures supplémentaires et ils ont voté pour celui qui les supprime. Allez comprendre ce peuple de génies..???
a écrit le 09/09/2013 à 12:23 :
Faire des sups pour être aussi productif qu'en en faisant 35 (95% des cas) ? Autant que ça reste comme c'est. On gagnera peut être un emploi
a écrit le 09/09/2013 à 10:39 :
On peut rappeler que les HS étaient certes défiscalisées mais devaient être quand même dans le revenu fiscal de référence (RFR) qui permet d'apprécier les capacités contributives des contribuables pour l'attribution de divers avantages fiscaux (tels que les dégrèvements en matière de taxe d'habitation) ou sociaux soumis à condition de ressources comme la ...prime à l'emploi.
a écrit le 09/09/2013 à 7:38 :
Ce ne sont pas les heures supplémentaires qu'il faut défiscaliser, ce sont les heures "normales" qu'il fait moins fiscaliser. Assez de niches et d'exceptions de tout genre ! Il faut retirer leur mécano fiscal aux énarques.
Réponse de le 09/09/2013 à 10:42 :
exactement ! il faut une égalité fiscale avec des taux réduits pour tous.
exonérer quelques uns c'est faire payer plus aux autres.
Réponse de le 09/09/2013 à 10:51 :
@Britannicus: ton commentaire est en tous cas plus logique que de vouloir créer 2 types de contribuables (ceux qui paient plein pot et ceux qui ne paient que sur une partie de leurs revenus)
a écrit le 08/09/2013 à 19:08 :
Voilà la manière de faire baisser le rendement horaire des français et donc la compétitivité, on est en train de casser le modèle français pour l'englober dans le magma européen et la mondialiser...
a écrit le 08/09/2013 à 17:26 :
De prime abord on peut penser , comme beaucoup de français d'après les sondages ,qu 'il s'agit d'une bonne mesure .En réfléchissant un peu plus largement on s'aperçoit de l'incohérence de la mesure : d'un coté l'état paye pour que les gens travaillent plus ( en se privant de recette fiscales ) et d'un autre coté l'état paye pour que les gens travaillent moins ( en subventionnant les entreprises avec la compensation mise en place au moment du passage de 39 à 35 heures. )
a écrit le 08/09/2013 à 15:43 :
Comme quoi, depuis que la France n'est plus la France c'est du chacun pour soi dans le meilleur des mondialismes!
a écrit le 08/09/2013 à 12:47 :
S'il faut revenir en arrière , revenons également sur tous ces nombreux amendements concernant les quotients familiaux qui ont permis de dénicher des nouveaux contribuables imposables et de majorer de 50% les anciens , dont le fameux amendement Marini !
Réponse de le 08/09/2013 à 14:29 :
Le quotient familial a une efficacité limité sur la natalité et en plus il revient a ce que l'Etat fasse un chèque par enfant d'un montant plus important pour les familles très aisées que pour les autres. Donner a chaque ménage un chèque par enfant d'un même montant quel que soit le revenu me semblerait plus efficace.
Réponse de le 08/09/2013 à 15:09 :
après vérification sur le net , une précision s'impose : un amendement peut en cacher un autre : en l'occurrence, il s'agit de celui voté par le sénat concernant la suppression de la demi-part des parents isolés ... , il a été voté en remplacement de l'amendement prévoyant la déduction fiscale de certaines pertes boursières , trop polémique , proposé par ce meme député , le sénat ne pouvant pas voter pour les 2 à la fois dans une meme session ,cruel dilemme pour le sénat : entre 2 maux , il fallait choisir le moindre !
Réponse de le 08/09/2013 à 16:34 :
il s'agit quand meme de 2 amendements déposés par un député maire le 09/12/2008 , un amendement prévoyait la déduction fiscale de certaines pertes boursières , l'autre la suppression de la demi part , loi datant de plus de 50 ans , dont bénificiaient les pères divorcés , car ayant versé une pension alimentaire pour certains pendant plus de 20 ans : le sénat a rejeté le 1er amendement , sujet à polémique , et adopté le 2ème à l'unanimité : agromnii spasiba !
a écrit le 08/09/2013 à 11:46 :
Travailler plus pour gagner moins grâce à une fiscalité imbécile qui vous vole vos revenus depuis plus de 30 ans. Et comme cela ne suffisait pas, vous avez élu ce crétin il y a un an ?????? Arrêtez de vous tromper de cible en permanence...!
Réponse de le 08/09/2013 à 14:27 :
on parle de la TVA social envisagé par notre dernier gouvernement ?
Réponse de le 08/09/2013 à 14:31 :
Aujourd'hui hui quand on travaille plus, on gagne plus. Ne mentons pas aux français ! La seule différence avec NS c'est qu'avant on gagnait encore plus.
Réponse de le 08/09/2013 à 16:42 :
Parce qu'avant NS si on travaillait plus on gagnait pareil, il a rien inventé... le vrai problème c'est de pouvoir travailler plus.
a écrit le 08/09/2013 à 10:12 :
L'intérêt ben compris du peuple français c'est que le chômage baisse rapidement et de façon massive, pas d'avoir un Gattaz qui soupire d'aise après une pipe gouvernementale, ou des OS qui croient faire une bonne affaire sur le moment mais qui dissuadent en fait leur patron de donner un job à leur fils en acceptant de faire des heures sup à fiscalité allégée.
Réponse de le 08/09/2013 à 13:12 :
tous a fais, bien parle, trop de jeunes atendent un travail ,,,???
a écrit le 08/09/2013 à 8:29 :
Ce sondage me fait bien rire !
Retraités, chômeurs volontaires, rentiers de la république... Les français plébiscitent la défiscalisation des heures en moins !!!
Travailler moins pour gagner plus...
Réponse de le 08/09/2013 à 10:11 :
On raillait tellement le slogan de campagne 2007, du Président Sarkozy, et sans BIEN SUR le croire, lors de sa campagne face à Royal : "travailler plus pour gagner plus" qui constituait aussitôt après son élection, application rentrée parlementaire septembre 2007, un substanciel supplément de revenus pour les classes modestes : 50 à 200 euros par mois. Il a pleinement tenu "promesse". Par Seul et Stupide sectarisme d'un autre age, le P.S Français le plus archaique et le plus idéologue d'Europe s'empresse de le supprimer en 2012.
Réponse de le 08/09/2013 à 11:10 :
"Travailler plus pour gagner plus" a été l'escroquerie majeure commise par sarko au dépends des salariés et des citoyens, au profit de la classe déja privilégiée. Tout d"abord la défiscalisation a surtout bénéficié aux cadres sups et aux employeurs. Pendant que vous aviez 100 euros de plus, moi j'en avais 1000 de plus! Ensuite ce que le gouvernement a donné d'un coté il l'a repris d'un autre en inventant un bonne trentaine de nouvelles taxes. Et pour terminer, Sarko a laissé une dette publique augmentée de 600 milliards dont les 2/3 sont aux dires de la cour des comptes, liés aux décisions gouvernementales, donc évitables. Cette dette, il faut maintenant la rembourser, et ce n'est pas sarko qui va le faire.
Réponse de le 08/09/2013 à 14:30 :
quelle dette! et pourtant personne n'en parle!
Réponse de le 08/09/2013 à 16:50 :
"Travailler plus pour gagner plus" : Ça s'adressait aux capitaux mon pauvre ami! Vous avez mordu à l?hameçon d'une droite qui voulait faire croire qu'elle s'intéressait aux travailleurs pour mieux engraisser les investisseurs dans l'immobilier et leurs héritiers! Vous allez peut-être nous dire que les hôpitaux, les routes, les écoles, la défense, la sécurité et la justice vous coûte plus cher que la location d'un 30m²? Vous allez nous dire que ce sont les impôts sur le revenu qui allument le pouvoir d'achat des français les plus modestes avec des studios à plus de 500 euros là où il y a du travail?
Réponse de le 09/09/2013 à 16:18 :
sarko a augmenté la dette parce qu'il y avait péril en la demeure à cause de la crise financière, s'il ne s'était pas demené comme il l'a fait, on serait dans la mouise (et c'est pas notre mollason qui aurait fait quelque chose.la différence est que mollason continue à creuser la dette même en faisant de trés petites baisses d'effectifs et ne s'attaque pas à la baisse de la dépense publique improductive, il protège son électorat en maintenant tous les privilèges, régimes spéciaux...il tue l'emploi par la hausse des impôts et taxes, du travail de destruction à grande échelle par lacheté et incompétence totale en gestion
Réponse de le 09/09/2013 à 18:55 :
"s'il ne s'était pas demené comme il l'a fait, on serait dans la mouise" : Qui? Les entrepreneurs ou les investisseurs dans l'immobilier? Il s'est démené quand les TPE tombaient pour 5000 euros de trésorerie? Non, il s'est démené pour empêcher le marché de l'immobilier de se retourner (PTZ, Scellier, etc.)! Si tel avait été le cas, les prix au m² se seraient effondré dans l'ancien, donc pour le foncier, donc nos entreprises du BTP construiraient à tour de bras! Quand aux baisses de dépense publique, vous êtes bon en idéologie : Remplacer un fonctionnaire sur deux par des boites de prestation à 700 euros la journée, ça ne fait pas faire d'économie! En revanche, des frappes de 2 à 7% dans les budgets, ça induit le non remplacement de plus d'un fonctionnaire sur deux en privant les organismes de la possibilité de cramer la même somme d'argent! Du reste, ceux qui subissaient et ceux qui subissent, ce ne sont pas les privilégiés, mais les jeunes qui se retrouvent en CDD dans la fonction publique à 1700 euros quand ils se retrouvaient à 2300/2500 euros dans des boites de prestations! Les privilégiés, qu'ils soient en CDI de longue date, fonctionnaires ou à la retraite, personne n'y touchera : Ils sont une cible électorale majoritaire, autant fracasser la jeunesse avec 25% de chômeur, des salaires en baisses et des cotisations en hausse!
Réponse de le 09/09/2013 à 23:42 :
à ci dessus, tous les rapports s'accordenent sur le fait que notre modéle social est creux parce que uniquement fondé sur la dette, que nos services administratifs sont pléthoriques, redondants, ineficaces, acune pesure de performance, d'efficacité... on peut faire bien mieux avec au moins 30% d'effectifs et de dépenses en moins, il suffit de se caler sur les autres pays !!! ceux qui disnet le contraire sont ceux qui bénéficient de ce système amorphe et luxueux, 35h, 1700e de reatraite dans le public contre 1100e dans le privé, 4% d'augmentations de salaire dans le public, contre 1% dans le privé et 35h sécurité de l'emploi, zéro stress, aucun objectif de performanace et de résultat, même paye qu'on bosse ou non, la roue libre totale avec le confort en plus
a écrit le 08/09/2013 à 6:40 :
Il est versé chaque année 77 milliards d?euros de prestations de compléments familiales. Voila où il faut taper....
Réponse de le 08/09/2013 à 8:51 :
@Gabegie: il faut certes revoir les conditions d'attribution et les montants familiales, mais les supprimer totalement accentuerait les problèmes des familles méritantes. Il ne faut pas oublier que l'avenir de la nation, c'est son remplacement. Je crois que la gabegie se situe au niveau de la gestion de l'État, par exemple le fait qu'une guerre (Mali) ne suffise pas à satisfaire la vanité de certains qui en veulent une autre (Syrie). J'ai lu qu'un seul missile coûtait plus d'1 million d'euros. Le cumul des mandats est un autre exemple, car comment peut-on être au four et au moulin en même temps ? N'est-ce pas la preuve que les émoluments des "élus" sont disproportionnés par rapport au service rendu !!! Quant à la défiscalisation des heures sup, je suis totalement contre. Pourquoi certains devraient-ils payer plein pot et d'autres sur une partie seulement de leurs revenus !!!
Réponse de le 08/09/2013 à 12:42 :
D'accord avec vous.Si bien entendu, il ne faut pas exclure les familles méritante, il y cependant bien un contrôle à effectuer afin de n'attribuer des droits qu'à ces seules personnes.
Réponse de le 08/09/2013 à 14:44 :
LE complément familial est une somme de 180 euos environ versée par mois aux familles de 3 enfants au moins, sous réserve que leur revenu soit inférieur au plafond. Ce dispositif coûte 4,4 milliards et non 77 milliards. Vous avez confondu avec le total de toutes le prestations. Voir site de la caf.
Réponse de le 08/09/2013 à 15:08 :
a gabegie , pour votre info déjà sur les droits dit familiaux , les CAF envoient des courriers de type ( conditions de ressources ) et cela est calculé par rapport a vos revenus , donc si vous avez droit a quelque chose c'est rare que vous ayez 100% de ce que vous auriez droit vu vos ressources mensuelles ou économies placées , enfants ou pas et autres situations ,que le conjoint travaille ou pas , depuis une dizaine d'années déjà les revenus de redistributions sont de plus en plus assujettis aux conditions de ressources .. ce qui n'était pas le cas dans les années 80-90 ..
Réponse de le 08/09/2013 à 16:52 :
"Il est versé chaque année 77 milliards d?euros de prestations de compléments familiales. Voila où il faut taper...." malheureusement c'est simplement de la démagogie. Où il faut taper? fraude fiscale? fraude à la TVA? détournement de fonds public? toutes les entreprises qui par un petit jeu comptable s'exonèrent de certain charges et de certain impôts? avant de supprimer les aides sociales il faudrait déjà faire payer tout ceux qui contournent les règles et parfois légalement.
Réponse de le 08/09/2013 à 17:06 :
"Il est versé chaque année 77 milliards d?euros de prestations de compléments familiales. Voila où il faut taper...." : Claro! On supprime les APL et on impose à ceux qui les intègrent dans les loyers de respecter la règle du tiers des revenus? Ça plaira à notre bon peuple de droite qui crache sur les dépenses sociales qui permettent leurs rentes! Les loyers baisseront de 30% et les bas salaires retrouveront du pouvoir d'achat!
Réponse de le 08/09/2013 à 19:17 :
@Pierre : Vous avez raison, 77 milliards, c'est le montant de l'ensemble des aides sociales. Cela dit, les allocations familiales sont à supprimer. Lorsque l'on fait le choix d'avoir des enfants, on assume les dépenses qui vont avec. Mes 2 enfants ne m'ont jamais demandé plus que je ne pouvais leur donner, et ceci sans aide de lEtat et donc de l'ensemble des contribuables.
Réponse de le 08/09/2013 à 21:03 :
Ces aides ne sont la que pour deux raisons, la premiere est d'asservir la personne à la societé, la seconde est de permettre la croissance démographique nécessaire à la "croissance économique".
Une population croissante permet d'augmenter la consommation donc la croissance. Une population croissante, il faut la loger ce qui fait le bonheur du BTP, des spéculateurs immobilier et des banquier qui vivent des interets et des plus-value.
Couper toute ces aides et tout ces profiteurs vont devoir se trouver un vrai travail au lieu de vivre au crochet des autres.
a écrit le 08/09/2013 à 6:28 :
il suffirait de supprimer la prime de rentrée scolaire et les allocations familiales pour ne pas toucher à la défiscalisation des heures sup.
Réponse de le 08/09/2013 à 16:53 :
bah voyons! c'est si simple, espérons juste que les parents pourront encore payer la cantine de leurs enfants.
a écrit le 08/09/2013 à 2:12 :
Je suis un enseignant socialiste déçu de Monsieur Hollande car comme la plupart de mes collègues professeurs je réussissais à doubler mon salaire grace aux heures sup défiscalisées. Aujourd hui je vais me payer en nature en me déclarant absent une semaine sur deux
Réponse de le 08/09/2013 à 6:22 :
Quand bien même. Pourquoi ces heures seraient défiscalisées ?
Réponse de le 08/09/2013 à 10:03 :
pour valoriser le travail améliorer le pouvoir d'achat réduit par les 35h pour les salariés embauchés après la loi
Réponse de le 08/09/2013 à 13:10 :
Donc la défiscalisation ne devrait concerner que ceux embauchés après la loi.
Réponse de le 08/09/2013 à 16:59 :
à Célestin Freinet : bravo!! "Aujourd hui je vais me payer en nature en me déclarant absent une semaine sur deux" très franchement des enseignants comme vous on s'en passerait bien, très belle mentalité non vraiment j'insiste! Pourquoi vous payeriez moins d?impôt qu'une personne qui fait le même salaire que vous sans heures sup. Doubler votre salaire?? en gros vous prenez le poste d'un autre. Vous faites parti de ces opportuniste droit gauche, une vraie girouette.

Réponse de le 09/09/2013 à 1:01 :
Celestin Freinet est un ^des père de a pédagogie en France. Ce monsieur a bien évidemment usurpé une identité pour écrire ce commentaire sans fondement.

Je pensais que c'était tellement gros que personne ne pourrait y croire.

Vous voyez bien que les ennemis de la république sont prêt à tout, même aux mensonges pour cracher leur venin!
a écrit le 08/09/2013 à 0:55 :
Certains pays paient correctement leurs salariés. En revanche ces pays (le Quebec par exemple) dépensent moins d'argent dans certains domaines. Pour autant ces pays ont un excellent système de santé , une retraite équivalente à la notre... un coût immobilier inférieur au nôtre. Bref sans rouler sur l'or ils ont un meilleur niveau de vie.
Mais ils dépensent moins (commune, département, région...), et contrôlent mieux les bénéficiaires de services sociaux. On ne doit pas les supprimer mais mieux gérer nos dépenses. Défiscalisation pourquoi pas mais inutile si l'état, les régions... continuent de dépenser sans contrôle. Sinon la fiscalité nous rattrapera plus loin!!!
Réponse de le 08/09/2013 à 16:21 :
@Berty; Parle pas de chose que tu ne connais pas. Le Canada et le Québec ne reconnaissent pas l'éducation et/ou l'expérience professionnelle des étrangers (y compris les Français qui, en prime, sont les môdits Frinssais) et le système de santé y est tellement horrible que les gens vont se faire soigner aux US pour ne pas être sur des listes d'attente pendant plusieurs années, voire des décennies. On connait la chanson de l'herbe est plus verte chez les autres, mais renseigne-toi avant de dire des idioties !!!
a écrit le 07/09/2013 à 23:59 :
En même temps, si les salaires étaient corrects et nous permettaient de vivre décemment, on aurait pas besoin de faire des heures supplémentaires...!!! Il paraît que la main d??uvre en France est trop chère, sauf que par exemple, le salaire d'une secrétaire il y a 25 ans était d'environ 9000 francs (j'ai des preuves), aujourd'hui une secrétaire gagne le smic = 1430,22 ?, soit 9380 Francs, sauf que les prix ont plus que triplés ! CHERCHER L'ERREUR. La crise est là, le smic est devenu le salaire de référence, donc allez payé un loyer avec un smic + l'énergie qui ne cesse d'augmenter + assurance, téléphone, taxe d'habitation, il te reste juste de quoi acheter ta nourriture dans le hard discount donc victimes de la mal bouffe ! Impossible de consommer plus et d'être acteur de la croissance...Donc faisons des heures supplémentaires pour aller au resto une fois par trimestre, travaillons plus pour crever avant l'âge de la retraite, comme ça il n'y aura plus de vieux et le tour est joué, plus de déficit ! La vie est belle, Vive la France d'Aujourd'hui !
Réponse de le 08/09/2013 à 6:34 :
Ajoutez toutes les allocations diverses et autres aides, et vous verrez que vous n'êtes pas à plaindre : http://www.aides-allocations.com/
a écrit le 07/09/2013 à 23:58 :
Et si on rendait leur salaire complets aux francais, comme cela se fait dans certains pays voisins ...
Réponse de le 08/09/2013 à 1:00 :
Très bonne idée, comme ça on pourrai voir que finalement notre "train de vie" est le même qu'ailleurs, qu'ailleurs de se payer une mutuelle privée qui enrichie des actionnaires, alors qu'ici on a une caisse publique, qu'ailleurs on cotise dans des fonds spéculatifs et qu'il faut un euro fort, alors qu'ici on a une caisse publique. Enfin bon, nous sommes des vaches et "l'herbe" est toujours plus verte ailleurs, soit disant ...
a écrit le 07/09/2013 à 22:55 :
defiscalisation? non. Mais fiscalisation des ventes d action, de parts de fonds etc. le travail est pour les cons en France. Dommage.
a écrit le 07/09/2013 à 21:27 :
Défiscalisation quignons!
a écrit le 07/09/2013 à 21:02 :
LOL
vous avez vote Hollande
desole mauvais choix
la grece c est maintenant
a écrit le 07/09/2013 à 19:56 :
Les Français sont des boeufs ! Ils ont votés majoritairement pour un gouvernement qui étaient contre et eux sont pour.... Franchement, le Français est un idiot.
Réponse de le 07/09/2013 à 20:43 :
Helas! ... et pas uniquement en ce qui concerne la defiscalisation des heures sup.
Réponse de le 07/09/2013 à 20:56 :
Les français intègrent dans leur choix plusieurs position : fiscalité, politique de défense, de représentation extérieure...qui sont plus ou moins dtailées dans les programmes électoraux...et intègrent aussi des positionnements tactique (faire peur au sortant, sanctionner un rotant indépendamment du goût ou pas pour le futur rentrant...)
Je ne conis aucun électeur qui soirs accord sur l'ensemble des positions de son candidat. Cela explique le sondage ci dessus, sans recourir a l'opinion que ce serait des b?ufs.
Réponse de le 08/09/2013 à 9:05 :
@Pauvre France: pas d'accord. Il faut revoir le système électoral. Ce président, comme les autres d'ailleurs, est élu avec entre 25 et 30 % des voix des inscrits au 1er tour. Au 2e tour, on vote contre l'autre puisque son propre candidat a souvent disparu. Personnellement, j'ai voté blanc parce que d'une part, je n'étais d'accord ni avec l'un, ni avec l'autre, et d'autre part, un vote blanc enlève la prime de vote (et oui ils touchent du fric quand vous votez pour eux) aux partis politiques. On voit d'aiileurs qu'aujourd'hui, les 30% d'opinion favorable à Hollande correspondent en fait à ceux qui ont réellement voté pour lui.
Réponse de le 08/09/2013 à 15:01 :
@Patrickb : Je suis assez d'accord avec vous me semble t il. Nous avons pléthore de candidats au premier tour, parfois assez farfelus, mais le mode de vote fait qu'au second tour nous avons le choix qu'entre deux parti (ump, ps et un fois Fn) qui sont complètement verrouillés de l'intérieur et qui empêche en leur sein toute idée nouvelle d'éclore. Vous ne monterez dans un parti que si lus êtes d'accord avec le chef. Et on chaque chef se retrouve entouré de clones qui lui doivent leur ascension. Quand le chef est affaibli, un clone fait semblant alors de penser différemment et se présente aux français comme très différent de son ex mentor. Tant que les partis seront verrouillés et tant que l'emergence de nouveaux partis sera tres difficile ( voir par ewemple les echecs de l'udi, du modem, du mrg...) il sera difficile de changer de classe politique. Peut être qu'un système a trois tours, ou de la proportionnelle, ou un renforcement des pouvoirs du parlement au détriment du président pourrait changer le système ?
Réponse de le 08/09/2013 à 18:46 :
@Pierre: il est certain qu'il ne faut pas compter sur les gens en place pour changer un système qui leur est favorable. Je pense toutefois que la représentation des 4 plus grands partis, qui serait alors obligés de former un gouvernement de coalition en cas de non majorité absolu pourrait être une solution. Mais là aussi, c'est une gageure quand on voit que le FN (et je ne suis pas pour ce parti) a si peu de sièges (et en a même parfois eu 0) alors qu'il représente plus de 15 % des électeurs, on a un sérieux problème de verrouillage du système. En Russie par exemple (et je fais exprès de chosir ce pays parce qu'il est tant décrié par les médias occidentaux), tout parti qui obtient 7,5% des voix est représenté à la Douma.
a écrit le 07/09/2013 à 19:55 :
Et si on augmentait les salaires ? (sachant qe tous les salariés n'ont pas l'opportunité de faire des heures sup...)
Réponse de le 07/09/2013 à 20:02 :
Rappel : Noel c'est pas en septembre
Réponse de le 07/09/2013 à 20:04 :
On augmente les salaires et bien sûr les charges ce qui rend les entreprises encore plus compétitives. Pas étonnant que nous en soyons là.
Réponse de le 07/09/2013 à 20:58 :
@Corto : Pour votre info c'est chaque employeur qui décide qui il augmente et de combien. L'Etat n'a aucun pouvoir pour fixer les salaires, sauf le salaire minimal (smic).
Réponse de le 07/09/2013 à 23:30 :
Par contre les gras rentiers qui arrondissent leurs bas de laine de 7% chaque année, eux ils peuvent faire du lard ...
Réponse de le 08/09/2013 à 3:04 :
@La defiscalisation des heures sups c'est aussi noel avant l'heure. Il faudra bien la compenser budgétairement!
@Maltesse presque 1 français sur 5 travaille au smic. De plus l'Etat peut aussi forcer la négociation entre partenaires sociaux
@Gilles 1: Mon boucher, mon supermarché, mon coiffeur en ont rien à faire de la concurrence internationale, comme 95% des entreprises!
a écrit le 07/09/2013 à 19:40 :
Défiscaliser c est bien pour les gens modestes, il y aurait 10 milliards d impôts sur qui pour l an prochain. Les fortunes auraient 330 milliards. Voila de quoi régler notre déficit de 81 milliards sur 7 mois ! Seulement ça ne donne pas de travail !
Réponse de le 08/09/2013 à 3:08 :
Vous pouvez ajouter un zéro au patrimoine financier (c'est à dire hors immobilier) des Français. On serait plus autour de 3000 milliards d'euros!
a écrit le 07/09/2013 à 19:38 :
Bonsoir,
Je vais exposer mon cas clairement :
Lorsque les heures supp etaient defiscalisees. Payee a peine plus que smic, cela m'aidait franchement, je me permettais meme une petite sortie de temps en temps et ai eu mes premieres vacances en espagne en 7 ans et j'en faisais regulierement (je suis pas faignasse),
Suppression de la defisalisation:
Je fais toujours des heures supp qui me sont imposees (et oui la j'ai moins envie). Il n'y a pas eu d'embauche... Je recupere mes heures supp au lieu d'etre payee (car payant moins de 50 E d'impots, je ne peux me permettre de voir ce montant augmenter en declarant ces heures). Finies les petites sorties et les vacances n'en parlons pas...
Cette mesure aidait les plus petits comme moi et maintenant...
PS : je ne rechigne pas a la tache, bien au contraire. Mais en bon ane tetu que je suis, pour me faire avancer je prefere la carotte (defiscalisees) au baton (imposables). Travailler plus pour payer plus et tous comptes faits gagner moins... Il faut pas prendre les gens pour des C***
Réponse de le 07/09/2013 à 20:17 :
"car payant moins de 50 E d'impots, je ne peux me permettre de voir ce montant augmenter en declarant ces heures" : Je ferais quand même le calcul car 5.5 euros d'impôt en plus pour 100 euros de gagné, c'est mieux que 100 euros en moins... "Mais en bon ane tetu que je suis, pour me faire avancer je prefere la carotte (defiscalisees) au baton (imposables)" : Les principales niches fiscales concernaient les foyers aisés sous la droite (10 euros pour 10 euros dépensé dans l'emploi d'un salarié à domicile, 2500 euros par an pour l'investissement dans l'immobilier ancien,...).
Réponse de le 08/09/2013 à 2:52 :
Pour appuyer le commentaire précédent, je vais vous expliquer les choses autrement.


Vous payez 5.5% d'impots sur vos heures sups. Donc au lieu de gagner 1000? de plus par an (vos heures sups), vous n'en gagnez plus que 945.

C'est même pas le prix du péage pour descendre en Espagne!
Réponse de le 08/09/2013 à 9:24 :
Ceci illustre parfaitement le fait que trop de gens ne payent pas d'impôts, et sont prêt à tous les raccourcis douteux pour ne pas en payer. Voilà pourquoi je pense qu'une flat taxe serait plus juste.
Réponse de le 08/09/2013 à 9:56 :
@lineta et gringo: expliquez-nous pourquoi le contribuable qui n'a pas le privilège que vous revendiquez devrait payer une partie de vos vacances; parce que bien évidemment, ce que vous ne payez pas, c'est quelqu'un d'autre qui se l'appuie. Lui aussi veut peut-être partir sur une plage espagnole, mais n'en a pas les moyens puisqu'à court de 55 euros pour payer vos impôts (dans l'exemple cité) ??
Réponse de le 08/09/2013 à 10:05 :
@@lineta: je ne suis pas certain que tu sais ce que veut dire "flat tax". Un impôt qui serait le même pour tous me paraît ridicule, parce qu'il est quand même normal (pour moi du moins) que si tu gagnes plus, tu paies plus. On pourrait en revanche appliquer pour les retraites un plafond, qui exigerait bien évidemment aussi un plafond annuel de cotisation pour ne pas verser des prestations plafonnées à quelqu'un qui aurait payé plus.
Réponse de le 08/09/2013 à 10:53 :
C'est de l'escroquerie intellectuelle d'affirmer que trop de personnes ne paient pas d'impôts alors que la TVA représente 50% de la ponction fiscale et que sauf à vivre nu dans un maquis reculé et à se nourrir de baies sauvages et de larves, tout le monde paie la TVA. Sauf que celle ci représente 8% du revenu chez les smicards contre 4% chez ceux qui gagnent 15 000 euros mensuels. La TVA représente jusqu'à 12% d'imposition chez les personnes sans revenu autre que les aides sociale (RSA, minimum vieillesse....).
Réponse de le 08/09/2013 à 12:18 :
@patrickb : merci de ne pas essayer de laisser croire que flattax=impot identique pour tous ! La flattax, c'est que le TAUX d'imposition est le même: si vous gagnez le double, vous payez le double en impôt, alors que le système français actuel fait que si vous gagnez le double, vous pouvez être taxé le trile ! Actuellement, le système en arrive à dissuader de vouloir gagner plus... voire de vouloir travailler tout court !!!
Réponse de le 08/09/2013 à 14:16 :
"Actuellement, le système en arrive à dissuader de vouloir gagner plus... voire de vouloir travailler tout court !!!" quelle belle histoire ... bientôt vous allez nous dire qu'une personne bénéficiaire du RSA vit mieux qu'un salarié. Si on paie plus d?impôt c'est que nos revenus augmentent non ? au final vous êtes quand même gagnant ou alors l'Etat vous impose à 100%?
Réponse de le 08/09/2013 à 15:56 :
"parce que bien évidemment, ce que vous ne payez pas, c'est quelqu'un d'autre qui se l'appuie" : Merci, mais je dépasse la barre des 3000 d'IR... Alors, vos petits discours commun aux rentiers dans l'immobilier qui essaient de manipuler les ouvriers : Gardez les pour les naïfs! Du reste, ce ne sont pas les impôts qui m'empêchent de partir en vacance, mais le fait que je lâche plus de 10 000 euros de loyer par an pour le logement de ma SMICarde et moi même. Vous me faites donc rire quand vous annoncez que moins d'impôt apporterait plus de consommation : J'épargnerais juste un peu plus rapidement afin de me mettre en position de ne plus donner le tiers de mes revenus à ceux qui se plaignent de taxes sur l'immobilier le plus rapidement possible. "Lui aussi veut peut-être partir sur une plage espagnole" : On verra ça quand on aura un toit où fonder une famille et il est fort probable que ça se finisse en appliquant la seule méthode qui m'a permis jusque là de voyager à l'étranger : Y travailler. PS : Quand on travaillait plus pour gagner plus, ma SMICarde faisait 50h payées 35. Cessez de vous payer leur tronche, travailler plus pour gagner plus, ça passe par le paiement des heures effectuées. Ça ne passe pas par la défiscalisation des heures supplémentaires de ceux qui sont en position de se faire payer leurs heures sans se faire remplacer par un apprenti!
Réponse de le 08/09/2013 à 16:08 :
"Actuellement, le système en arrive à dissuader de vouloir gagner plus... voire de vouloir travailler tout court !!!" : Arrêtez voir de vous payer la tronche des bas salaires... Vous allez leur faire croire qu'ils ne doivent pas demander une augmentation car ils franchiront un seuil d'imposition peut-être? Les effets de seuils ne sont pas au niveau de la progressivité de l'impôt, mais autour des aides annexes (les bourses, la cantine des gosses, les APL, etc.). C'est surtout sur ces éléments où il faudrait casser les effets de seuils.
a écrit le 07/09/2013 à 19:25 :
Ca n'est pas en défiscalisant les heures supplémentaire que l'on créera de l'emploi...

Ce qu'il faut, c'est refondre toute la fiscalité francaise afin de créer une véritable flexi-sécurité au lieu de la flexi-précarité actuelle. Pour cela, il faut une réforme en 3 points. 1) Pour les mi-temps en CDD de plus de 2 ans ou CDI, débrider le nombre d'heure complementaire jusqu'a 35h si besoin est. 2) que ces contrats soit au smic sans prime autre que celle pour le travail de nuit. 3) que la fiscalité des entreprises soient revu pour qu'une partie des taxes (les cotisations chomages notamment) soit fonction du bénéfice par emploié.

Le salarié est gagnant car au lieu de faire de l'interim une semaine sur deux, il a la possiblité d'avoir un cdd/cdi à mi-temp donc une situation plus stable.
Les chomeurs trouverons plus facilement du travail car les entreprises préfereront embaucher 2 mi-temps au lieu d'un seul plein temps.

Coté entreprise, on gagne en réactivité en cas d'arrivé de grosse commande car l'on peut doubler le temps de travail du jour au lendemain et que l'on ne perd pas 15 jours en recrutement.
En plus, les entreprises qui jouent le jeu en employant le maximum de monde afin d'éviter le chomage seront récompensée par une baisse des cotisations chomage.
Réponse de le 08/09/2013 à 0:14 :
Mais bien sûr ! on ne peut pas vivre correctement avec un salaire à temps plein alors multiplions les temps partiels, essayez de vivre avec un demi smic. Les salariés à mi-temps devront se tenir à disposition en cas de besoin et ne pourront cumuler deux employeurs pour avoir un salaire complet. C'est avec ce genre d'idées que l'on a fabriqué les travailleurs pauvres. Voilà, il n'y a pas que les personnes privées d'emploi qui sont pauvres, ceux qui travaillent crèvent la dalle aussi, soyons solidaires, soyons tous pauvres !!! N'oublions pas que le seuil de pauvreté est de 950 ?. La moitié d'un smic est de 560 ? net. L'avantage du RSA à 490 ? c'est qu'on a pas à se lever... A méditer
Réponse de le 08/09/2013 à 12:41 :
Effectivement, rémunérer l'oisiveté à 490 euro (plus allocations, aides aux logements, prix réduits grâce aux tarifs sociaux,etc) sans frais professionnels, ca n'incite pas à bosser ... A méditer !!!
Réponse de le 08/09/2013 à 15:18 :
ah le smic , déjà depuis 2002 et le gouvernement raffarin , maxi idée , on desficalise le Smic coté charges patronales et salariales , ce qui veut dire que 80% des charges sont payées ou exonérés par l'état et par contrat ( CDD-CDI) , belle niche fiscale qui a incité des entreprises a embaucher que des .... smicards .. du coup certaines entreprises n'embauchent pas au dessus pour payer des cotisations , le meme ex-premier ministre a avoué sur une radio qu'ils avaient crée une trappe a pauvreté , dix ans après quand meme , c'est tard , quand au RSA aucun employeur ne veut d'eux dans une entreprise privée meme s'ils sont volontaires , honnêtes et voulant s'en sortir , enfin le chômage de masse n'a qu'un but rester compétitif et en baissant les salaires , depuis l'euro en 2002 c'est pari gagné , les grèves et autres défilés sont stériles , c'est un fait , la BCE avait fait la lutte contre les hausses salariale l'objectif en 2003 .. on voit le résultat ..
Réponse de le 08/09/2013 à 16:06 :
En reponse à vilaine : C'est justement en refusant de voir que les progrès techniques amenent à travailler de moins en moins et en considerant que le temps plein est "fixe" que l'on fabrique la précarité.Créer du chomage est le meilleur moyen d'asservir les employé. Quand au fait de croire que ma proposition va faire que tout le monde se retrouvera avec un demi-smic, c'est faire une grosse erreur.
1) Si tout le monde utilise ce contrat, la moyenne sera celle actuelle c'est a dire 30h par semaine
2) Moins de chomeur signifie moins de cotisation chomage (200e pour un smicard)
3) Plus difficile de faire celui qui trouve pas de job par faineantise car les entreprises auront interet à embaucher, les controles seront simplifié donc moins de fraude et moins d'impot
4) Les secteurs qui ont réellement besoin de mains d'oeuvre verront leurs salaires moyen augmenter, ca sera le seul moyen d'attirer du monde sur le secteur et si un secteur joue les exploiteurs, les salariés ne seront plus otage.
5) Vous beneficiez d'un de ces contrats et vous voulez empruntez ? Cela sera plus facile car vous avez un CDI et non un contrat précaire.
Réponse de le 08/09/2013 à 20:50 :
En réponse à Balzac : Vous touchez un point que beaucoup ne comprennent pas. Le chomage est volontaire malgrés les beau discours. On pourrait l'éviter, il suffit de suivre mon idée mais ca n'est pas du gout des exploiteurs et de certains élu qui vivent au crochet des autres en générant de la paperasse improductive.

Il ne faut pas que les travailleurs découvrent qu'ils sont exploité, que le smic réel est de 2100? (c'est ce que paye l'entreprise) et que 55% de la somme est imposé à la source (on change le terme en "cotisation" pour faire croire que ca n'est pas un impot).

Si jamais ils calculaient ce que leurs coutent réellement les impots en rajoutant la TVA, la TIPP, les taxes foncieres (payer le fait d'avoir économiser pour acheter), les taxes d'habitation (payer le droit d'habiter), ca serait la révolution.

Une bonne partie de nos impot sont gaché parce que l'on veut eviter le partage équitable du travail et une autre partie est gaché parce que l'on créer des emplois qui servent à rien pour masquer le chomage ce qui explique l'inflation des reglements administratif afin d'y cacher les familliers de nos dirigeants.
a écrit le 07/09/2013 à 19:14 :
Les Socialistes n'ont que faire de l'opinion publique. Ils savent tout et surtout ce serait sacrilège que de conserver un texte du précédent gouvernement. C'est pour cela que la France n'avance jamais avec un pareil raisonnement.
Réponse de le 07/09/2013 à 23:32 :
Mon cher pipolino, tout le monde a vu les avancées UMP ! Raison pour laquelle les français ont proprement lourdé le petit paltoquet ex ami du dictateur libyen ...
a écrit le 07/09/2013 à 18:46 :
bjr,
ayant fait très tôt le choix de travailler a l'étranger(Allemagne)je ne peux que compatir a tous vos problèmes.
je n'ai jamais eu a payer de CSG RDS etc... ici les charges sociales sont de 20,5%.
résident fiscal français car domicile principal en France(les allemands payent beaucoup plus d?impôts sur le revenu que nous) je n'ai pas échappé a cette mesure de suppression des heures supplémentaires défiscalisées
comme je fais en moyenne 50 a 55 heures par semaine,cela fait une sacré différence sur la feuille d?impôts.
mais je n'ai pas a me plaindre quand je lis tous vos commentaires,pour certains d'entre vous c?était vraiment une réelle augmentation du pouvoir d'achat...
pour ma part j'en ai vraiment profité de cette mesure sous les années Sarkozy,mais au niveau ou sont les salaires ici,plus tous les avantages(pas de salaire minimum ,donc possibilité de faire passer une partie en frais
divers non assujettis a cotisations et impôts etc...)j'ai encore réussi a réduire mes impôts cette année.
mon conseil, si vous avez la possibilité,allez bosser ailleurs mais pas en France.
Réponse de le 07/09/2013 à 19:37 :
Parce que vous croyez vraiment que l'Ump fait différemment ?
Réponse de le 07/09/2013 à 19:45 :
20,5 ce sont les charges sociales a la charge du salarié. Mais l'employeur verse en plus 19,3 %. Au total les charges sociales sont de 39,8%.
Réponse de le 07/09/2013 à 22:25 :
Et en France, on est à environ 20% à la charge des salariés... plus 30% environ à la charge des employeurs, soit ... 50% au lieu de 39,8: là est le problème français !!!
Réponse de le 08/09/2013 à 1:04 :
Vous ne comptez pas la santé, la retraite ect qui nous sont incorporées dans les charges, alors que chez eux non. Alors qu'un augmente les salaires pour baisser les charges des patrons et au final payer une mutuelle privée qui enrichie des actionnaires, non merci.
a écrit le 07/09/2013 à 18:27 :
si tous les progres avaient profite aux salaries autant qu aux patonat(robots ordinateur etc 20 h de travail seraient suffisant si une idee des annees 70 avait ete suivie a savoir faire cotiser les robots a la secu puisqu ils prennent les emplois la secu se porterai a merveille
a écrit le 07/09/2013 à 18:25 :
Une fois de plus les nantis (ceux qui ont un travail) se servent en heure supplémentaires sans en assumer les charges sans se rendre compte qu un tel dispositif est un frein a l'embauche.
Gagnants deux fois et tant pis pour les chomeurs.
Civisme á la française.
Tous ou pressque d'accord 71%
Affligeant
Réponse de le 07/09/2013 à 19:09 :
Les nantis comme moi travaillent le dimanche, les jours fériés, et bien plus encore pendant que la grande majorité des gens sont en vacances. Ah oui, mon secteur embauche, mais il faut se sortir les doigts(!!)
Tous les été, mon équipe, et mon patron, cherchons un cuisinier niveau 1/2 chef de partie, un service le midi, 1600 euros net 2jours de repos par semaine. Et ben....... on a du mal, à trouver la bête rare.........trop chaud, trop speed, trop stressant( à la mode) trop sale, bref trop dur.........
Les gus, préfèrent un job cool, moins payé, mais cool......... Alors non, les heures sup défiscalisée ne sont pas un frein à l'embauche, au contraire, sauf pour les chèvres qui ne veulent pas travailler, mais qui jalousent les autres.
La réforme de ses heures qui nous les rends imposable nous coutent à mes collègues et moi 200 à 400 euros d?impôts en plus.
Merci la gauche et aux bobos fonctionnaires syndiqués qui ne veulent rien foutre .
Réponse de le 07/09/2013 à 19:16 :
@etmoietmoi: je suis salarié du privée et il ne me semble pas que je sois un nanti avec 1600 euro mensuel !!!! hallucinant votre commentaire!!!
Réponse de le 07/09/2013 à 19:20 :
Bonsoir. Un peu simpliste, mais malheureusement, il y a beaucoup de vrai dans ce que vous dites. En France, c'est devenu le chacun pour soi et, si possible, moi d'abord ! Du socialisme il en faut, du capitalisme il en faut aussi mais... fifty-fifty avec du plus ou moins de l'un ou de l'autre selon la couleur au pouvoir... Mais il est sûr, qu'en France, tout à droite puis tout à gauche puis l'inverse si ça tourne aux élections, c'est ingérable ! Dans la plus grande majorité des cas, nos élus oublient qu'ils n'ont été élus qu'avec ~ un peu plus de 50% des voix, alors... carrément oublier et mépriser les 50 autres %... ça ne peut pas faire ! Pour finir, le capitalisme ultra libéral de ces dernières années a très favorisé le moi d'abord et les autres après quelle que soit la méthode utilisée, alors... la solidarité... tirez une croix dessus !
Réponse de le 07/09/2013 à 19:28 :
depuis la suppression de cette défiscalisation des HS due à l'autre hollande le chômage explose pouvez m'expliquer pourquoi? car d'après ce personnage les HS défiscalisées faisaient augmenter le chômage or il s'avère que c'est exactement l'inverse. Vos lumières svp les autres socialos ceux qui travaillent peu ou pas aussi, merci
Réponse de le 08/09/2013 à 3:20 :
J'ai bien fait de ne pas être allé au restaurant ce soir!

Réponse de le 08/09/2013 à 11:02 :
@cuistot en rogne: j'ai l'impression que tu mélanges un peu tout :-)
a écrit le 07/09/2013 à 18:18 :
Malheureusement, le gouvernement n' écoute pas le peuple, et ne l' écoutera jamais ! Gauche ou droite, ce sont les mêmes, ils pensent déjà à leur intérêts, les citoyens ils s' en moquent ! Nous sommes et nous serons toujours là pour payer ceux qui nous ruinent !
Réponse de le 07/09/2013 à 19:44 :
Bonsoir. Ca, c'est bien vrai ! C'est d'ailleurs de ça que nous "crevons" ! Arrêtons de voter pour des Hommes (hommes et femmes) de partis et votons pour des Hommes honnêtes. Je suis de gauche, dans ma commune, celui qui va se présenter aux municipales est un vrai "pourri", alors ? Ben..., je vais voter blanc ! Le pourri de l'ex-majorité va repasser, et bien tant pis ! De même, arrêtons de voter pour ces élus qui sont passés par la case justice et condamnés ! N'oublions pas, tout de même, qu'à ces postes on se doit d'être des exemples. Comment voulez-vous que ces élus passés par la case justice soient crédibles et puissent servir d'exemples à nos citoyens et, plus grave, aux jeunes générations. Des élus passés par la case justice et même prison se permettent de nous donner des leçons de morale ?! Mais où va t-on ? Avez-vous vu comment cela se passait cet été à l'assemblée ? Violences et singeries dignes d'une gage de mac...., une honte ! Je ne paie pas des impôts pour gaver des tels pitres. A gauche, comme à droite, il y a des gens honnêtes, travailleurs et soucieux du bien être de leurs concitoyens, votons pour ceux-là, que diantre !... Mais un candidat pas digne d'être un exemple doit être refoulé ; mon c?ur est à gauche, le candidat de la gauche dans ma commune est un pourri et bien il n'aura pas ma voix et pas ma publicité. La droite repassera ? Tans pis, je pourrai tenir des conversations la tête haute !
a écrit le 07/09/2013 à 17:44 :
aux derniers elections on avait le choix peste ou cholera la peste on l a essaye a nos depends donc il ne res tait que le cholera.les milliards sont partis pour mettre a flots l espagne le portugal la grece maintenant la roumanie la bulgarie la serbie on ramasse tous les eclopes pour rivaliser avec etats unis russie chine et amerique du sud nos elus sont de paccotille ecoutez ce depute anglais (nigel farage)
Réponse de le 07/09/2013 à 18:08 :
Un petit lien juste pour te redonner le sourire.

http://www.marianne.net/L-AFP-retire-une-photo-de-Hollande-l-Elysee-a-t-il-fait-pression_a231751.html
a écrit le 07/09/2013 à 17:33 :
C'est vraiment une question à la con ! les français réfléchissent comme des abrutis, les heures supplémentaires servent pour les commandes urgentes et pour la finition du travail, cela ne sert à rien de payer des salariés pour leurs "présentéisme".
Lorsque il n'y aura plus de durée légale donc plus d'heure supplémentaire.
a écrit le 07/09/2013 à 17:31 :
Comment ne pas cotiser pour sa retraite et devoir travailler plus longtemps:Faire des heures sup défiscalisés à cause d' un salaire de misère:Tous bénéfices durant l'ancien quinquénat, pour les assureurs privés comme le frère de N;Sarkosy.(esprit de famille!)
Réponse de le 07/09/2013 à 18:06 :
Rien compris cow boy! La seule retraite que tu 'aura c 'est celle que tu auras réussi à épargner. Ou alors des très vieux (et déjà un peu sénile...). Les heure sup c'est 25% en plus avant 8H et 50% en plus après. Moi j'aimais bien quand c'était pas fiscaliser. Perso j'ai pas envi de cotiser a fond pour payer une retraite que j'aurai pas.
a écrit le 07/09/2013 à 17:13 :
C'est aux socialistes de supprimer les 35 heures, loi pour les feignants faite par des feignants, qui a plonge la France dans la situation actuelle (+ la retraite a 60 ans)
Réponse de le 08/09/2013 à 17:02 :
mais encore...
a écrit le 07/09/2013 à 17:09 :
Moi je propose de fiscaliser l'accès à la présidence de la République et à tous les postes d''élus. Ca fera moins de listes. Moins d'envois de plis. Moins de frais, et plus de rentrées. YES !
a écrit le 07/09/2013 à 17:08 :
Je ne comprends que ce soient les Socialistes qui vont décider, légiférer sur les heures sup. Ils en font les Socialistes eux, des heures sup ? Vous trouverez d'autres naïfs que moi, merci.
a écrit le 07/09/2013 à 16:56 :
Les français sont desbofs ; s'il y avait bien une mesure à supprimer c'était la desfiscalisation, quoi de plus imbécile franchement !
Moi je propose de défiscaliser les 35 h (voire les 39 h) et de fiscaliser lourdement les heures sup. lol
Réponse de le 07/09/2013 à 17:11 :
defiscaliser les heures supplementaires c'est baisser les charges sur les salaires il y a un debut a tout .....................................
Réponse de le 07/09/2013 à 18:04 :
Ce qui reste le cas pour les empoyeurs puisqu'ils restent exonérés des charges sur les heures sup !
On peut aussi baisser les salaires et ne pas fixer un taux minimum, fixer la durée du travail à 30 h (comme ça cela fera cinq de ''grapiller" de plus) ; supprimer les chèques restaurants ; la partie de prise en charge des mutuelles ; les congés en cas de besoins ; augmenter les exonérations et les subventions aux entreprises ; recruter à 800 euros pour un temps plein et ''donner'' quelques heures sup pour augmenter le salaire, j'en passe et des meilleures.
Réponse de le 07/09/2013 à 18:54 :
les HS exonérées de charges patronales ? Relisez votre fiche de paye ou plutôt faites des HS et lisez bien ! A moins que votre caisse de retraite complémentaire soit l'IRCANTEC, là on fait des HS au solitaire ou sur Internet au frais de l'état.
a écrit le 07/09/2013 à 16:47 :
dans tout les cas on a beau critiqué (à juste titre) ce sondage, mais on peut leur accorder qu'il nous laisse nous exprimer ici sans censure.
a écrit le 07/09/2013 à 16:22 :
Les français majoritairement favorable au départ de Mr Hollande. C'est le prochain titre? Le genre d'article qui sert à rien si ce n'est de a pure com
a écrit le 07/09/2013 à 16:15 :
Sondage stupide pour les veaux ! Si on demande aux français s ils sont pour une diminution d impôt ils vous répondront majoritairement oui
Réponse de le 07/09/2013 à 16:34 :
@malcomprenant: tout à fait ! et ils ajouteront même que les impôts, c'est les autres qui doivent les payer :-)
a écrit le 07/09/2013 à 16:07 :
Majoritairement ou pas le Président n'en fait qua sa tête. C'est lui le chef.
a écrit le 07/09/2013 à 15:35 :
Cette mesure de défiscalisation empéchait en réalité d'enterrer les 35h puisqu'elle teintait de façon complexe et particulière les heures au delà de 35h. En réalité le seul sujet à traiter est le coût horaire du travail trop élevé en France (pas seulement pour les heures sup), et non la quantité d'heures faite par chaque français qui ne se décrète pas et est en moyenne aujourd'hui de 38h (il n'y a d'heures supplémentaires que s'il y a du travail à faire et donc un carnet de commandes et ce n'est pas une défiscalisation qui influe là-dessus)
Réponse de le 07/09/2013 à 17:10 :
Pour diminuer le coût horaire de travail, les entreprises n'ont qu'à investir dans des machines complètement automatisées ou dans des robots.

Parfois, au lieu d'attendre les aides de l'Etat et de se verser des dividendes, les entreprises devraient investir dans leur propre matériel pour devenir plus compétitif.

Aujourd'hui, les entreprises n'ont rien investi pendant ces 20 dernières années, et aujourd'hui ils pleurent qu'ils ne sont pas compétitifs. Mais c'est en grande partie de leur propre faute. L'Etat n'a pas a payer pour les erreurs stratégiques des entreprises.
a écrit le 07/09/2013 à 15:21 :
Ce n'est pas parce qu'elle est reconnue majoritairement qu'une mesure est juste : en l?occurrence, cette règle était inéquitable même si elle apparaît positive pour les bénéficiaires. A bon entendeur,
Réponse de le 07/09/2013 à 17:11 :
Règle de la défiscalisation des heures supplémentaires inéquitable ? ça n'est que le point de vue des personnes peu endurantes, autrement dit des fainéants !!!
a écrit le 07/09/2013 à 15:12 :
Plus on fait d'exceptions à la règle générale, plus on crée de niches, plus on favorise les plus malins, et plus on génère d'injustices...
Réponse de le 07/09/2013 à 15:32 :
Très juste.
Réponse de le 07/09/2013 à 15:47 :
bien résumé...
a écrit le 07/09/2013 à 14:47 :
quand on ne tiens pas ses promesses HOLLANDE et son GOUVERNEMENT alors DEHORS et pour TOUJOURS .
Réponse de le 07/09/2013 à 15:23 :
c'est vrai que notre ancien gouvernement a fait beaucoup mieux, si pour lui son objectif était de ruiner la France.
a écrit le 07/09/2013 à 14:32 :
Ce n'est pas parce que la défiscalisation des heures sup à été suprimée que le chômage à baissé! Les entreprises sont tellement taxées qu'elles ne peuvent embaucher de personnel supplémentaire. Cette mesure supprimée par notre cher président à eu pour seul effet de réduire encore plus le pouvoir d'achat des ménages...
Réponse de le 07/09/2013 à 15:25 :
les entreprises sont tellement taxée? ça fait 20 ans que leur fiscalité baisse, on va pas les payer pour embaucher!
Réponse de le 07/09/2013 à 15:31 :
Bonjour,
Soyons sérieux.
Les heures supplémentaires ont été payées. Certes, il faut en redonner une partie sous forme d'impôt mais... il en reste, tout de même !
Alors, pas d'outrance s'il vous plaît, il en reste tout de même et il n'y a pas de baisse de pouvoir d'achat. D'accord... pas autant qu'on aurait pu l'espérer, mais il n'y a pas eu baisse !
Réponse de le 07/09/2013 à 17:00 :
C'est tellement simple et de bons sens que seuls les bofs (certes nombreux) ne comprennent pas !
Réponse de le 07/09/2013 à 17:16 :
"Les entreprises sont tellement taxées qu'elles ne peuvent embaucher de personnel supplémentaire."

Moi je répond par "les salariés sont tellement taxés qu'ils ne peuvent plus consommer comme ils le souhaitent. Parfois, il est même plus intéressant de commander à l'étranger par internet plutôt que d'acheter le même produit sur un site internet en France. Et dans le commerce, les prix sont carrément devenus inaccessibles."

A savoir, les produits que les entreprises fabriquent sont censés être consommés par une très grande majorité de salariés.

ça coince des 2 côtés. En tous cas, plus on me taxera en France, et plus j'irais consommer à l'étranger.
a écrit le 07/09/2013 à 14:25 :
Je suis un enseignant qui s'est fait "b....." par hollande, je faisait 4 heures sup par semaine (ce qui est le cas pour la plupart des profs). J'ai perdu 200 euros par mois (impôts + fiscalisation). J'espère que nous les enseignants intelligents, allons faire payer au prix fort le PS cette erreur aux prochaines municipales.
Réponse de le 07/09/2013 à 14:38 :
Quel egoïsme !
Réponse de le 07/09/2013 à 15:01 :
Pas prof de français j'espère!!! Ce ne sont certainement pas des propos d'un enseignant qui partage de vraies valeurs de gauche!!! Jamais nos anciens, qui eux avaient des convictions, n'auraient accepté de faire des heures sup!!! J'ai parfois honte du comportement de ces "collègues" se réclamant "de gauche" mais tout au plus bobos qui en fait n'ont qu'un souci: leur petite personne et leur paraître. 5 profs avec 4 heures sup en moins chacun, cela fait un emploi!
Réponse de le 07/09/2013 à 15:11 :
"qui s'est fait b..." ? quand je vois certain enseignants qui doublent leur salaire en heures supp alors que d'autres ne trouvent pas de poste, ça laisse à réfléchir...
Réponse de le 07/09/2013 à 15:36 :
C'etait dans le programme du candidat hollande tout ça, voter pour lui revenait à se tirer une balle dans le pied, après si vous avez cru au père noël, on ne peut rien faire pour vous...Quand on est enseignant, on apprend aux élèves à réfléchir, vous n'aviez qu'à le faire avant de vous rendre au bureau de vote.
Réponse de le 07/09/2013 à 15:45 :
d'ailleurs pourquoi avoir choisi l'enseignement ? si vous voulez gagner beaucoup plus il fallait peut-être envisager un autre boulot.
Réponse de le 07/09/2013 à 15:52 :
Dans le secondaire on peut imposer une heure sup aux enseignants, c'est légal. On peut leur en imposer encore plus avec des petites pressions "amicales". Et voilà comment, entre les suppressions de postes d'un côté et ça de l'autre bcp d'enseignants se retrouvent avec des heures sup (payées à un taux risible) désormais imposables.
Quant aux enseignants qui ne trouvent pas de poste, on parle desquels? De ceux qui ont passé un concours national et sont fonctionnaires d'état ou de ceux issus de pôle emploi et autres étudiants sous-payés et non formés faisant la même chose en CDD reconductible (où pas) ?

Après c'est comme partout, il y a des abus de tous les côtés, mais ceux qui réfléchissent encore en bouléen (noir/blanc, oui/non, gauche/droite) vivent visiblement dans un monde simplissime et bisounoursien.... parce que pour ma part ça fait quelques années que je vois une continuité, une belle ligne rectiligne... avec un mur au bout il semblerait. De même la petite voix off qui dit "tout va bien, ne vous inquiétez pas" est toujours là elle aussi.
Réponse de le 07/09/2013 à 16:44 :
Etant cadre, la suppression de la loi tepa m'a fait perdre "que" 65?/mois et 400? d'impot en plus... alors si un enseignant qui ne fait pas 30h/semaine malgres les heures sup perd 200?/mois... desolé mais je souhaite avoir mon salaire au prorata du sien sachant je fais largement 40+h/semaine "en poste" et le boulot à la maison... et apres il faut plaindre ces pauvres fonctionnaires....
Réponse de le 07/09/2013 à 17:19 :
ne généralisons pas... vous entrez exactement dans le jeu des politiques, pendant que tout le monde se critiquent ils font leur beurre... exactement ce que l'Allemagne a fait avec la Grèce, l'Espagne, une simple diversion.

Réponse de le 07/09/2013 à 18:24 :
Ce prof a raison car ce sont souvent les meilleurs enseignants à qui on donne des heures sup. On ne les donne pas aux représentants syndicaux qui sont dans la plupart des cas les incapables du collèges ou du lycée.
Réponse de le 07/09/2013 à 19:13 :
Bravo à prof qui remet en place tous ces instits névrosés et mal habillés, jaloux de tout le monde et qui roulent en camping car comme l'incapable de premier ministre.
Réponse de le 07/09/2013 à 19:22 :
Bravo SGEG
Réponse de le 08/09/2013 à 14:25 :
Vous êtes fabuleux, rassurez moi vous n'êtes pas réellement dans l'enseignement? donc pour vous pas la peine de laisser les nouveaux enseignants trouver un boulot, mieux vaut laisser les "meilleurs" faire des heures sup? vous auriez du faire de la finance.
a écrit le 07/09/2013 à 14:25 :
Les français, si l'on donne du crédit à ce sondage, ont tort sur ce point. Les heures supplémentaires doivent être payées plus s'ils veulent augmenter leur pouvoir d'achat. Ce n'est pas à l'état de faire des exceptions multiples. Il convient de garder un minimum de cohérence. Nous en avions perdu avec cette mesure de défiscalisation étonnante.
Réponse de le 07/09/2013 à 18:39 :
Je suis d'accord avec prof. Les enseignants sont les cocus de l'affaire.
Réponse de le 08/09/2013 à 17:04 :
et vous voulez une minute de silence? pourriez-vous rappeler à tout le monde ici combien de temps vous travaillez par semaine?
a écrit le 07/09/2013 à 14:23 :
Une mesure pleine de bon sens si elle est intelligemment encadrée. Un bon nombre d'entreprises (aéronautique) croulent sous le travail et n'arrivent pas à recruter (tourneur, fraiseur et j'en passe). La faute à nos formations universitaires complètement déphasé avec le monde du travail peut être...
Donc ça ne réduira pas les embauches puisqu'on y arrive déjà pas à embaucher malgré la demande... Donc oui il faut défiscaliser ces heures, ça permettra à un paquet de monde de gagner un peu plus d'argent!!
Réponse de le 07/09/2013 à 15:06 :
Le problème que vous soulevez est réel mais à mon avis la solution n'est pas de forcer les gens à faire des heures supplémentaires (ou en tout cas pas sur le long terme)

Le problème que vous soulevez relève de trois points:
1 - le manque de transparence du marché du travail qui fait que personne ne sait dans quel secteur il y a une pénurie d'emploi et dans quels secteurs il y a une pénurie de personnel
2 - Le mépris de la société française en général et du système éducatif en particulier pour les professions manuelles
3 - Le changement qu'il y a eu depuis 20 dans les entreprises qui rechignent à investir dans la formation de leur personnel et qui préfèrent embaucher sur l'étagère plutôt qu'investir sur leur employé.

Le point 3 s'inscrit dans la même tendance que les annonces "cherche jeune diplomé avec 5 ans d'expérience" ou de cette mode cher les RH de recruter les gens quand on en a besoin depuis 6 mois alors qu'ils pouvaient planifier le besoin d'embauche.
a écrit le 07/09/2013 à 14:20 :
j'ai du mal à voir comment une entreprise pour donner des heures supplémentaires à un salarié "modeste" (faudra définir le mot) et ne pas en donner aux autres.
Dans une équipe de 4 salariés, 1 salarié pourra faire des heures, mais pas les 3 autres. ça me parait compliqué à mettre en place au niveau de l'organisation d'entreprise.
Et personnellement, si mon responsable ne peux pas faire d'heures supplémentaires, je ne vois pas pourquoi j'en ferais. On risque de devenir les larbins de service.
Réponse de le 07/09/2013 à 14:32 :
j'ai du mal à voir comment une entreprise pour donner des heures supplémentaires à un salarié "modeste" (faudra définir le mot) et ne pas en donner aux autres. --> j'ai du mal à voir comment pour donner.... ah ah ah hi hi hi oh oh oh
a écrit le 07/09/2013 à 14:13 :
sondage effectué au sein du MEDEF .....
Réponse de le 07/09/2013 à 15:13 :
on est d'accord : )
Réponse de le 07/09/2013 à 18:11 :
le gland....le bien nommé
a écrit le 07/09/2013 à 14:10 :
Les francais sont aussi majoritairement pour une baisse du prix de la tribune, le suppression de vos bandeaux publicitaire chiants et l'essence payante....Arretez de nous bassiner avec ces sondages sans pertinences....
Réponse de le 07/09/2013 à 16:20 :
tout y est de l'humour de la pertinence, et un message fort, bravo Mr Lachcor§
Réponse de le 07/09/2013 à 17:07 :
.. et également pour supprimer l'avantage fiscal des journalistes (enfin pas toujours journaliste d'ailleurs) de 7650 ? si je ne m'abuse !!
a écrit le 07/09/2013 à 14:07 :
l'idéal serait de répondre aux demandes su Medef faire travailler les gens sans payer les heures
et jusqu'à ce que mort s'en suive
ça résoudrai le problème de la compétitivité et le problème des retraites
Merci M Le président du changement de poursuivre la politique du Medef engagé par M Sarkozy
a écrit le 07/09/2013 à 13:58 :
cette mesure prise par la droite, donc mauvaise aux yeux des socialistes, était trop intelligentes pour être maintenue par le technocrates dogmatistes qui nous dirigent. Lorsqu'on aura fait le tour de toutes les imbecillités que se gouvernement ont mis en oeuvre, peut-être nous réveillerons nous enfin pour revenir à une gestion de la France un peu plus intelligente.
Réponse de le 07/09/2013 à 15:30 :
trop intelligentes ? mise à part bénéficier aux privilégiés qui peuvent faire des heures sup, en cette période de crise faire des heures sup c'est pas donné à tout le monde. C'est juste des économies en plus pour les patrons qui ne veulent pas embaucher.
Réponse de le 07/09/2013 à 15:48 :
Ce n'était pas vraiment une mesure de droite mais plutôt une mesure de type "bricolage" ajoutant la complexité à la complexité et induisant évidemment de nombreux effets pervers, comme nos hommes politiques de droite comme de gauche savent les concocter. La bonne idée serait plutôt de baisser le coût de l'heure (par exemple en transférant les charges vers l'impôt ou en introduisant le revenu de base) qu'elle soit ou non "supplémentaire" et qu'à terme on aille même jusqu'à oublier ce concept d'heure sup en flexibilisant davantage les régimes de travail. De plus il y a de plus en plus de rémunération au forfait et de télétravail, alors tout cela est vraiment de plus en plus "has been" (le travail posté de Ford se mesurant à l'heure est en cours de disparition au XXIème siècle).
Réponse de le 07/09/2013 à 16:12 :
Mon cher "utilisateur", seuls les ouvriers et employés pouvaient bénéficier de ces heures défiscalisées, les cadres n'étant pour la plupart pas payé à l'heure de travail mais à la journée. Donc j'en conclus que pour vous des ouvriers et employés sont des privilégiés ! Il est temps d'enlever vos oeillères !
Réponse de le 07/09/2013 à 16:16 :
"has been" ? sérieusement ? quand vous travaillez à la chaine je peux vous garantir qu'une heure de plus c'est pas rien. Alors quand j'entends parler de forfait ça me fait doucement rire, bienvenue dans un nouvel air d'exploitation des travailleurs. Vous critiquez à juste titre ces mesures mais vous simplifiez trop les choses. Comment ça transférer les charges vers l'impôt?
Réponse de le 07/09/2013 à 16:42 :
pour répondre à "anti utilisateur" : je parlais des salariés qui font des heures sup. C'est à cause de ce type de raccourci que le débat n'avance pas vraiment. Et quand je dis "privilégiés" il va de soi qu'il faut tempérer mes propos.
Réponse de le 07/09/2013 à 19:49 :
Même si c'est désagréable à entendre, le travail posté payé à l'heure sera tôt ou tard automatisé. Il restera du travail "variable" et non automatisable correspondant plutôt à une prestation au forfait nécessitant qualification. Il faudra donc bien se résoudre à oublier nos vieux dogmes datant des siècles précédents sur le travail. D'abord sécuriser le revenu pour tout le monde indépendamment du travail pour ce qui est essentiel (logement, nourriture...) et baisser ainsi le coût du travail peu qualifié sans baisser le revenu par prélèvement sur la valeur produite par les emplois non automatisables à forte valeur (par l'impôt donc : CSG et TVA). Dans une telle évolution, le débat sur les heures sup disparaîtra nécessairement car toutes les heures seront équivalentes et dépendant de la demande ; la flexibilité sera naturelle.
a écrit le 07/09/2013 à 13:56 :
En cette période ou le chômage est élevé cette mesure est pleine de sens.

Elle va encourager les employeur à imposer des heures supplémentaires à leurs employés plutôt que d'embaucher.

Le tout appuyé par un sondage d'opinion qui montre bien que ce sont les français et pas le cartel des employeurs du CAC 40 qui ont voulu cette mesure.

On va se retrouver avec une société de salariés surmenés et de chômeurs qui meurent de faim.
a écrit le 07/09/2013 à 13:51 :
Il faut savoir ce que l'on veut : defisc des heures sup et baisse du chômage ne vont pas tres bien ensemble...
Réponse de le 07/09/2013 à 14:06 :
si ! si ! sortez de l'utopie des 35 heures socialocommunistes de droite.
Réponse de le 07/09/2013 à 14:11 :
Il parait même d'après ceux qui sont le plus à gauche qu'en taxant les heures sup. à 300% on retrouve le plein emploi.
Réponse de le 07/09/2013 à 14:33 :
Il paraît même que sans la défiscalisation des heures sup, la courbe du chômage va s'inverser d'ici la fin de l'année, alors, défiscalisons les heures sup pour tous !
a écrit le 07/09/2013 à 13:49 :
Personne ne m'a demandé mon avis.

Quid des cadres qui travaillent sans être payés pour leurs heures sup?
Réponse de le 07/09/2013 à 14:07 :
un cadre ça entoure une peinture, et ça ne parle pas. JAMAIS.
Réponse de le 07/09/2013 à 14:26 :
Rappel : Un Cadre est payé pour une fonction et non pour une tâche tributaire des heures effectuées.
Bien sûr, il y a des avantages mais aussi des inconvénients, le salaire est en conséquence !
a écrit le 07/09/2013 à 13:46 :
Pourquoi pour les plus modestes ? Et les autres, doivent se faire imposer ? LA DEFISCALISATION DES HEURES SUP POUR TOUS.
a écrit le 07/09/2013 à 13:24 :
Après le mariage pour tous (pour mieux taxer tous)...
... LA DEFISCALISATION DES HEURES SUP POUR TOUS.
Et DEHORS HOLLANDE.
a écrit le 07/09/2013 à 13:13 :
le medef va vouloir la semaine de travail a 30 heure !
Réponse de le 07/09/2013 à 13:49 :
Très juste !
Malheureusement, beaucoup de français n'ont pas l'air de comprendre...
Bien sûr que tout un chacun veut payer le moins possible d'impôts, mais il ne faut pas... scier la branche sur laquelle on est assis.
Le MEDEF est prêt à tout !
Réponse de le 07/09/2013 à 14:32 :
Vous etes ridicules avec votre paranoia sur le medef: Je suis employeur, les heures sup que font mes salariés sont defiscalisées pour moi, et depuis le debut: Hollande les a rendues imposables uniquement pour les salariés, vous n'etiez pas au courant!???
Donc les defiscaliser, ca ne changera rien pour les méchants patrons, bande de clampins, ca arrangera uniquement le pouvoir d'achat des salariés....
Réponse de le 07/09/2013 à 15:12 :
Encore un sondage bidonné. Personne n' envie de payer des impôts. Le brave type qui rêve qu'il trouvera peut-être un boulot un jour, qu'il fera peut-être des heures supp', qu'on les lui paiera peut-être, qu'il aura peut-être un salaire tel qu'il devra payer un impôt sur le revenu, soyons fou, est contre la fiscalisation...
Réponse de le 07/09/2013 à 15:25 :
Bonjour,
Malgré votre mépris des clampins, à ".../... ca arrangera uniquement le pouvoir d'achat des salariés....", je puis vous dire que si ça arrange des fins de mois pour certains... c'est la porte ouverte à certains patrons de "forcer" les productions quand ça l'arrange sans embaucher et, à vous lire, sans que ces patrons ne payent d'impôts. Bien vu !
Réponse de le 07/09/2013 à 15:55 :
"Seules les charges patronales des entreprises de moins de 20 personnes continuent à être exonérées", donc pour les grandes entreprise (représentées par M.Medef) c'est bien un enjeux financier, mais ça vous le saviez déjà. Qui est parano? ou de mauvaise foi?
Réponse de le 07/09/2013 à 16:20 :
Gaveroche vous ne connaissez pas le monde de l'entreprise pour réagir ainsi ! Tous les patrons ne sont pas mauvais. un bon patron sait qu'un employé bien dans sa tête travaille mieux qu'un employé pressurisé. Forcer une production sans embaucher ne rime à rien à part multiplier les produits défectueux, les heures supp ne servent qu'à des coups de bourre, en dehors de ça une entreprise en expansion n'a pas d'autres choix que d'embaucher. L'argument socialiste contre cette mesure "sarkosienne" était l'emploi, depuis qu'ils l'ont supprimés, le nombre de chômeur a explosé, il faut parfois admettre que la logique n'est pas celle que l'on croit surtout quand la plupart des politiques issus de l'ena ne connaissent absolument rien au monde de l'entreprise.
Réponse de le 07/09/2013 à 16:44 :
comme vous le précisez tout les patrons n'ont pas la même mentalité, mais de nos jours tout le monde généralise que se soit du coté des patrons que des employés.
Réponse de le 07/09/2013 à 17:24 :
Ce que vous ne savez pas, c'est qu'en sous-traitance, ce n'est plus le patron qui décide des heures à faire, mais le client.
Quand on vous donne une affaire le soir pour le lendemain matin, vous n'avez pas d'autre choix que de faire des heures (avec ou sans défiscalisation).
Je fais régulièrement des semaines de 50 heures, et je ne suis pas patron. C'est imposé par le client qui veut des délais toujours très court car sinon on envoie le travail en Chine. Le patron, lui, il ne peut rien faire contre ça.
Réponse de le 07/09/2013 à 18:33 :
Bonjour. @Non non, vous m'aviez très bien compris ou, alors, c'est de la mauvaise foi... Bien sûr que je ne voulais pas généraliser ce que des patrons véreux, devenus trop nombreux, tentent de mettre à profit. Bien sûr que les patrons ne sont pas tous mauvais, heureusement !
Je n'y connais rien au monde de l'entreprise ? Qu'en savez-vous ?... Pas de chance ! Je suis ingénieur, j'étais chef de service et j'ai 65 ans alors... je pense que je pourrai vous en apprendre sur le monde de l'entreprise... J'étais dans une grosse boîte, une très grosse boîte, maintenant notre "job" a été bradé aux chinois, merci M. Chirac..., merci M. Juppé... En temps que chef de service, j'en ai connu des sous-traitants. Oui, j'en ai connu des bons et, malheureusement, des mauvais de véritables négriers. Le grand malheur c'est, qu'actuellement, la tendance va vers la deuxième population..., mais bien mal m'en prendrait-il de généraliser. Non non, je voulais tout simplement dire que certains utilisent les heures supplémentaires pour éviter des embauches, sur le long terme, alors que ce n'était pas le but du jeu. Par contre, comme Manu le signale, OK pour les coups de "bourre", mais ne généralisons pas !... Donc, pour éviter les dérives inévitables des "petits malins" toujours à l'affût de l'appât du gain et du plaisir de la fraude..., les heures supplémentaires sont des heures rémunérées et doivent être soumises à l'impôt comme toutes les rémunérations. Ce n'est donc pas tout bénéfice, certes, mais il ne faut pas dire qu'à cause de l'impôt il ne reste rien !... Le chômage a explosé depuis la suppression de la de la défiscalisation ? Faux ! Et vous le savez très bien ! Ce ne sont pas les heures supplémentaires qui créent le travail, ne mélangeons pas tout. Redonnons le plein emploi et nous verrons pour les heures supplémentaires...
Réponse de le 07/09/2013 à 18:35 :
@Non non
"vous ne connaissez pas le monde de l'entreprise" quel argument.... Votre commentaire sur les "bons" ou "mauvais" patrons, est du niveau d'un gosse de 10ans pour qui le monde est partage entre les gentils et les mechants. Nous vivons dans un monde globalise, ou la periode plein emploi des 30 glorieuses des pays developpe etait une parenthese et ou l'on assiste à un retour du capitalisme type 19eme siecle fortement inegalitaire et ou la disparition des structures sociales est possible. sociales Ce monde globalise permet à la finance et à la rente de reprendre le pouvoir comme jamais auparavant, en etant trivial ca se resume ainsi : " j'ai du fric j'investis dans ta boite si j'ai 15% de retours sur investissement sinon je vais ailleurs" C'est ce qui se produit en europe model regional de la mondialisation ou l'allemagne a organise la recession (en pratiquant le dumping salarial) dans tout les pays de la zone. Tout ceci pour dire que le rapport entre salarie et patron se fait actuellement largement au detriment du premier et y a pas besoin d'etre un marxiste integriste pour le comprendre, . Faut juste sortir de son petit monde "de l'entreprise"...Je suis pas sur que le discours de Denis Kessler lors de l'universite du Medef soit plus credible que les discours de nos enarques politiques.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :