L'Etat remet la taxe à 75% sur le tapis

 |   |  291  mots
La version actuelle du projet prévoit que cette taxe sera payée par les entreprises avec un plafond en pourcentage du chiffre d'affaires, selon Les Echos / Reuters.
La version actuelle du projet prévoit que cette taxe sera payée par les entreprises avec un plafond en pourcentage du chiffre d'affaires, selon Les Echos / Reuters.
L’Élysée a pris la décision d'imposer aux entreprises la taxation des hauts revenus de 2013 et 2014 à 75%. Et ce, malgré la censure du texte par le Conseil constitutionnel en décembre 2012.

Faire passer la taxation des hauts revenus à 75% en force pour l'appliquer sur ceux perçus en 2013 et 2014... Voilà ce que s'apprête à faire l'exécutif. C'est en tous cas ce qu'affirme le quotidien économique Les Echos dans son édition datée de ce mardi. "Les entreprises qui payent des rémunérations de plus d'un million d'euros seront affectées par cette taxe" a délcaré le ministre de l'Economie Pierre Moscovici ce mardi matin sur RMC.

Une nouvelle qui risque d'irriter les patrons, alors même que le président du Medef a demandé sa suppression, fin août, lors de l'Université d'été du Mouvement.

Une taxe pour deux ans, pas plus

Cette imposition avait pourtant été retoquée par le Conseil constitutionnel - saisi par l'UMP - en décembre dernier. Selon le journal, la version actuelle du projet prévoit que cette taxe sera payée par les entreprises avec un plafond en pourcentage du chiffre d'affaires, notamment pour les clubs de football. Une façon de faire passer la pilule alors que ces clubs s'opposent fermement à cette taxation depuis des mois.

>> Pourquoi le Conseil constitutionnel a retoqué la taxe à 75%

"Le prélèvement se fera au niveau des entreprises. Ces dernières s'en acquitteront donc pour la première fois en 2014 sur les revenus versés en 2013. Cette taxe doit s'appliquer pendant deux ans, pas plus", croit savoir le journal.

Au départ, la contribution exceptionnelle à 75% n'était censée durer que deux ans, frappant les revenus de 2012 et 2013, au nom de la contribution au redressement des finances publiques. En touchant aussi les revenus de 2014, pour une recette en 2015, cela signifie donc en principe que le redressement des finances publiques n'est toujours pas acquis...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/10/2013 à 2:02 :
VIVE NADINE MORANO qui dit tout haut ce que tout le monde de censé pense tout bas
a écrit le 03/10/2013 à 2:00 :
C'est une très bonne mesure pour faire fuir les capitaux, les investissements et l'élite - Une connerie de plus - Je croyais que c'était la pose fiscale - Ce sont des MENTEURS
a écrit le 02/10/2013 à 18:51 :
Je trouve que cette taxe à 75% est une très bonne mesure.
Réponse de le 17/10/2013 à 11:08 :
Cette taxe devrait être à 100% pour être crédible
a écrit le 11/09/2013 à 10:30 :
on a atteint le record mondial de niveau d'imposition et prélèvements, mais on peut encore creuser l'écart : quand on aura définitivement tué le privé, le public et les politiques seront payés avec quoi ?? ils n'ont toujours pas compris que pour faire du social il faut créer la richesse, pas la détruire !! mais bien trop idéologiques et bornés pour écouter et comprendre quoi que ce soit
a écrit le 10/09/2013 à 16:10 :
Je ne vois pas au nom de quoi les clubs de football seraient mis sur un autre plan fiscal que les grandes entreprises. Voulons nous une République de joueurs de foot ? L'égalité de notre maxime française, en principe comme dans la loi, ne s'arrête pas à la porte du Centre des impôts...
Réponse de le 10/09/2013 à 17:17 :
Ribéry et Benzema seraient pas pires que Morano ou Ayrault comme ministres...
a écrit le 10/09/2013 à 15:19 :
A quand la rémunération des "grands" patrons en parpaing étranger 100 % défiscalisé?
a écrit le 10/09/2013 à 15:17 :
Faut être complètement cinglé pour rester en France quand on est capable par son travail ou son talent de bien gagner sa vie !
a écrit le 10/09/2013 à 15:05 :
..Nuls : en politique étrangère avec le ridicule Syrien
et maintenant avec les 75% ! Quel message ! la France préfère les fouteux et non les entrepreneurs !!!
Il n y a que le Quatar qui est content dans ce pays.
Réponse de le 10/09/2013 à 17:53 :
Normal que le Quatar soit content en France. Il ne paie pas d'impôts !
a écrit le 10/09/2013 à 14:54 :
L'élysée ferait mieux de remettre sur le tapis la réduction de 30% du salaire du président, annoncée en grandes pompes puis retoquée sans bruit par le conseil constitutionnel. Et ensuite après avoir consulté en mode participatif bien socialo les concernés: soit réduire de 30% la rémunération des ministres, soit réduire de 30% le nombre de ministres.
Réponse de le 10/09/2013 à 15:22 :
Ils ont fait cet effet d'annonce mais ils connaissait le résultat bien sûr. Vous n'allez pas croire qu'ils vont se serrer la ceintures les bougres ?
a écrit le 10/09/2013 à 13:56 :
Taxe a 75%,normal gestion socialo.
a écrit le 10/09/2013 à 13:07 :
Le texte ne précise pas les modalités. Pour un salaire de 1 400 000 par exemple, Les 300 000 correspondants aux 75% sur 400 000 seront-ils payés en sus du salaire par l'entreprise, le salarié percevant 1 400 000 et étant imposé suivant le barème actuel sur cette somme ? Sinon, les 300 000 seront-ils déduits du salaire, le salarié percevant alors 1 100 000 et étant imposé sur ce montant ou restant néanmoins imposé sur 1 400 000 ? Selon le cas, il sera dissuasif soit pour les entreprises de verser ces salaires en France, soit pour ces salariés de percevoir leur salaire en France, ou les deux ?
a écrit le 10/09/2013 à 12:59 :
Et la taxe à 100%? C' est pour 2014, ou 2015 ? Ce sont des mafieux qui nous gouvernent, car la vraie Mafia prend moins qu' eux aux gens !!!!
a écrit le 10/09/2013 à 12:39 :
Ouf, j'ai eu chaud ! Je ne serai pas imposé à 75% car mon groupe ne me paye que 999 999 euros !
a écrit le 10/09/2013 à 11:42 :
vous nommer votre patron au siége européen a geneve ou Bruxelles avec un rôle France Belgique et Hop ..
les bouffons de Bercy sont ....
a écrit le 10/09/2013 à 11:40 :
A lire les commentaires ci(dessous, il faut croire que tous ces pleureurs ont des salaires supérieurs à un million d'euros (la taxe à 75% ne porte que sur la partie au delà de un million). Pour un salaire de 1 100 000 d'euros, la taxe de 75% sera de 75000 euros. Les 1 025 000 euros restants (pauvre salarié...) ne seront pas affectés. Cette taxe a pour vocation de dissuader les entreprise de verser des salaires aberrants. Les dirigeants français sont depuis quelques années parmi les mieux payés d'Europe, mais toujours à se plaindre...
a écrit le 10/09/2013 à 11:39 :
Bien entendu .. je ne suis pas concerné ... mais la limite devrait être 50%... on ne peut demander à ces gens là de travailler à perte ! Par contre savoir la plupart des sociétés cotée en bourse ne payent pratiquement pas d?impôts ... au détriment des PME ... semble scandaleux !
Réponse de le 10/09/2013 à 11:53 :
Une taxe à 75% laisse un revenu net de 25% donc on ne travaille jamais à perte...
Réponse de le 10/09/2013 à 15:24 :
Il y a tout de même en France 8000 foyers fiscaux qui paient 100 % de leurs revenus en impôts et 8600 autres foyers fiscaux qui paient 85 % de leurs revenus à l'Etat.
a écrit le 10/09/2013 à 11:27 :
Le denier livre de Piketty prouve que cette taxe est judicieuse et distributive pour notre nation!!!
Réponse de le 10/09/2013 à 11:36 :
Ce livre est un scandale. Mais nous à la ligue nous nous en moquons car jamais Hollande n'appliquera la moindre mesure de Piketti ! Nous avons de beaux jours devant nous et il reste aux gueux à jouer au loto ou à épouser une héritière pour nous rejoindre !
Réponse de le 10/09/2013 à 11:47 :
.... et après ils seront tous partis ... la disette !
a écrit le 10/09/2013 à 11:10 :
J'ose espérer que les entreprises qui ont d'autre chats à fouetter que de jouer les percepteurs régleront les salaires dans les filiales étrangères
Réponse de le 10/09/2013 à 11:30 :
Ah ouais ? Et comment ils rapatrieront le blé en France ? La levée du secret bancaire et l'échange automatique d'informations, vous connaissez ?
Réponse de le 10/09/2013 à 11:33 :
ce sont des cretins au gouvernement taxer a 75 % c'est non seulement une erruer tres grave mais cela aura des consequences a tous les niveaux en France et sur l'emploi car cela va accelerer le depart des entreprises ..................................et des cadres superieurs .....................................
Réponse de le 10/09/2013 à 11:54 :
On leur souhaite bon courage à l'étranger avec leur piètre anglais et leur fainéantise congénitale à vos petits "génies" !
Réponse de le 10/09/2013 à 11:57 :
Pas besoin de rapatrier le blé. De nombreux pays respectueux des libertés individuelles n'ont nullement l'intention de pratiquer l'échange automatique de données avec la France surtout quand cela concerne la marque de votre slip.
Réponse de le 10/09/2013 à 13:25 :
Comme Chypres par exemple...
a écrit le 10/09/2013 à 11:01 :
Vive la dictature des soviets!
a écrit le 10/09/2013 à 10:58 :
ffffffaaaaaaaaaaaaaaauuuuuuuuuuuuuuuxxxxxxxxxxxxxxxxx.
Il faut seulement du courage et de l'ambition (malgré tous les obstacles mis par les socialistes
a écrit le 10/09/2013 à 10:53 :
C'est une bonne nouvelle, car si je comprends bien c'est la mise en place d'un bouclier fiscal à 75%. On ne pourra pas payer plus de 75 % de ses revenus de source française en impots.
a écrit le 10/09/2013 à 10:15 :
Les marxistes ne lâche pas le morceau.
Réponse de le 10/09/2013 à 11:03 :
Mais oui l'abbé ! Ils sont partout même chez les cupides : privatisation des profits et socialisation des pertes !
a écrit le 10/09/2013 à 10:01 :
La pause fiscal : discours de mr Hollande il y a ... 3 jours !

Mensonges & mensonges
a écrit le 10/09/2013 à 9:58 :
Une taxe pour deux ans pas plus ? Chacun sait que le provisoire en France dure très longtemps. Cessons d'être généreux envers les autres, et osons prendre des décisions
des réformes pour ne pas couler.
a écrit le 10/09/2013 à 9:55 :
Ne pas oublier, de temps en temps, de préciser qu'il s'agit d'une taxation marginale... J'ai l'impression que des tas de commentateurs et peut -être même des journalistes ne savent pas ce que ça veut dire, alors que ce sont des notions de base en économie... : il faut alors le leur réexpliquer. La Tribune pourrait jouer ce rôle pédagogique.
Réponse de le 10/09/2013 à 10:31 :
Quand dans la tranche inférieure tu payes 45% de tes revenus, au bout d'un moment tu en a ras le bol, en tout cas je n'aimerais pas.
Réponse de le 10/09/2013 à 11:04 :
Il n'y a aucune chance que ça vous arrive. Le principe de la taxation marginale c'est que seule la fraction supérieure à un certain niveau est taxée à 45%, le reste est imposé à des taux moindres.
On va prendre un exemple simple avec des tranches de 20 000 euros et une taxe progressive avec des paliers de 10% jusqu'à 50% max. Imaginons que vous ayez un revenu confortable de 150 000 euros nets. Taux marginal d'imposition: 50%. En fait vous allez payer 55 000 euros, soit 36 %. Dans le barème réel actuel, vous ne payeriez que 43 222 euros, soit un taux réel d'imposition de 29%... et c'est le cas le plus défavorable (célibataire sans enfant, aucune déduction, aucune niche).
Réponse de le 10/09/2013 à 11:06 :
En effet, les grosses fortunes ont déjà fait le mur depuis le début de l'année. Cette taxe est en réalité un simulacre d'action politique néanmoins à l'approche des élections municipales les cumulards jouent à la surenchère pour conserver leur privilèges.
Réponse de le 10/09/2013 à 11:16 :
Ben s'ils sont pas contents, ils peuvent toujours se tirer et laisser la place à d'autres...
Réponse de le 10/09/2013 à 11:39 :
L'an dernier j'étais à 24% de TI avec 123.000 de revenus et deux enfants ...le hic est que je n'ai que des revenus du travail donc ça fait iéch !
a écrit le 10/09/2013 à 9:49 :
"Errare humanum est, perseverare diabolicum"
Il semble bien qu'en la matière, nos guignols-chefs fasse fortement dans le diabolique.
a écrit le 10/09/2013 à 9:48 :
Les élections approchent.
Réponse de le 10/09/2013 à 11:07 :
La déculottée aussi.
a écrit le 10/09/2013 à 9:47 :
C'est en stigmatisant les riches et en les spoliant que notre pays va s'en sortir
Réponse de le 10/09/2013 à 10:22 :
J suis pas un imbécile j suis socialiste ..je n aime pas les riches ..taxes et retaxes sont ma panacée. .j suis au chômage parce que mon voyou de patron a cesser d investir pour aller s installer dans un pays bien plus innovant. ..pays comme tout pays du monde ou il ne paiera ni ISf ni taxe 75% .
Réponse de le 10/09/2013 à 10:33 :
Les riches ne se sont jamais aussi bien portés, merci pour eux ! Ce sont les classes moyennes qui sont empêchées de s'enrichir par le travail !
Réponse de le 10/09/2013 à 11:04 :
Ben t'as bosser et entreprendre au lieu de tout attendre d'un patron !
Réponse de le 10/09/2013 à 11:49 :
@Benvoyons : quel est le rapport entre cette taxe à 75% et les classes moyennes ? Seuls les salaires supérieurs à 1 million sont concernés par cette taxe. Or le salaire médian des français est de l'ordre de 1600 euros par mois soit 20 000 euros par an, soit 50 fois moins que ce seuil...
a écrit le 10/09/2013 à 9:41 :
"En touchant aussi les revenus de 2014, pour une recette en 2015, cela signifie donc en principe que le redressement des finances publiques n'est toujours pas acquis...". Pour cela il faudrait trouver 2000 milliards en 2 ans. A moins de ruiner les Français cela n'est pas faisable.
a écrit le 10/09/2013 à 9:35 :
On taxe par la fenêtre ... Décidément ils sont de plus en plus fort... Gonzo et sa bande ne nous épargnerons décidément absolument rien en terme de ridicule et d'instabilité fiscale ... Un conseil aux jeunes parlant anglais laissez ce panier de crabes de France derrière vous , le pays est en plein délire fiscal et je crains que cela ne fasse qu'empirer dans les prochains mois tout au plus, l'aristocratie a été remplacée par la fonction publique et le pauvre Tiers Etat n'a de cesse d'être brimé. Mais l'abrutissement général par empêche toute forme de remise en cause du système , il ne reste alors que la fuite. Dommage le pays a un potentiel mais le noyautage par la surabondance des charges , impôts , contributions fini par rendre le tout inopérable et ce sans compter le temps gaspillé à se justifier auprès de fonctionnaires tatillons qui ont perdu depuis longtemps tout contact avec la réalité.
a écrit le 10/09/2013 à 9:31 :
M. NORMAL remet ça sur le tapis en effet, car étant inaudible avec sa pause fiscale, il entend faire passer un message aux Français : vous voyez je tiens mes promesses, je taxe les "RICHES"........surtout, pas sûr que les chiffres lui donnent raison !
a écrit le 10/09/2013 à 9:30 :
En plus de l'aberation d'une telle taxe, je trouve incroyable qu'elle soit représentée alors qu'elle a été annuler par le conseil constitutionnel; la gauche ds toute sa splendeur

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :