Impôt sur le revenu : entre 1,2 et 1,6 million de foyers en plus en 2013 ?

 |   |  215  mots
Entre 1,2 et 1,6 million de foyers supplémentaires devraient payer l'impôt sur le revenu en 2013, selon L'Opinion / Reuters.
Entre 1,2 et 1,6 million de foyers supplémentaires devraient payer l'impôt sur le revenu en 2013, selon L'Opinion / Reuters. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Entre 1,2 et 1,6 million de foyers supplémentaires devraient payer des impôts sur le revenu en 2013, selon le quotidien libéral L'Opinion. Ils seraient ainsi 10% de plus qu'en 2012.

Voilà un chiffre qui tombe à pic dans l'actualité. Selon un article paru, ce jeudi 19 septembre, par le journal L'Opinion, entre 1,2 et 1,6 million de foyers supplémentaires devraient payer l'impôt sur le revenu en 2013. Soit 10% de plus que l'an passé.  Une information publiée au lendemain du couac gouvernemental sur la pause fiscale. Hier, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a ainsi déclaré qu'elle aurait lieu en 2015, alors que François Hollande avait parlé auparavant de 2014... Une petite phrase qui a, sans surprise, suscité les critiques de l'opposition.

>> Lire aussi : Pas de pause dans les couacs!

Selon le quotidien libéral, les députés tablent sur deux estimations: une augmentation basse avec 1,2 million de nouveaux foyers assujettis et une haute à 1,6 million. En 2012, 940.000 ménages supplémentaires s'étaient déjà acquittés de l'impôt sur le revenu, rappelle L'Opinion.

D'après le journal, les classes populaires seraient les plus touchées avec un effet en cascade "dévastateur". "Lorsqu'un foyer bascule dans l'impôt sur le revenu du fait d'une augmentation de son revenu fiscal de référence, il devient éligible à une douzaine de nouvelles taxes (redevance audiovisuelle, taxe d'habitation...)", énumère-t-il.

>>> Lire aussi : Impôt sur le revenu: la norme et l'exception selon François Hollande.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/09/2013 à 14:45 :
c'est bien que tout le monde paye des impôts, car ceux qui critiquent le plus la société sont ceux qui bénéficient le plus d'aides, sans se poser la question d'où vient l'argent, pas d'un puits sans fond ni de l'état, mais du voisin qui paye des impôts. et ça les interpellera sur l'utilité aussi à payer pour alimenter la grande gabegie de la dépenses publique, ces 30% inutiles et qui seraient bien mieux employés à baisser les impôts et taxes, donc augmenter le pouvoir d'achat et la compétitivité, et catapulter l'autofinancement de la croissance par l'aide aux pme....
a écrit le 20/09/2013 à 10:57 :
Voici une mesure sociale, digne du gouvernement CAPITALISTE - SOCIALISTE qui dirige la France Certains s'engraissent sur notre dos, d'autres paient sans discuter ni contester. L'egalité est toujours la meme ceux qui ne paient jamais et ont tous les droits et ceux qui paient et ont droits de se taire.
a écrit le 20/09/2013 à 9:11 :
les impôts c'est notre gaz sarin sur les travailleurs, on tue l'emploi de façon massive plutôt que de tailler dans la mauvaise dépense, il y a au moins un efet positif : ceux qui crient le plus contre la société sont ceux souvent qui bénéficient de quantité d'aides sans se rendre compte de qui paye (le voisin, pas l'état), au moins ils vont se sentir concerné par les impôts, et se demander à quoi ça sert d'en payer pour alimenter le tonneau des danaisdes de la dépense publique, la gabegie permanent et record d'europe
a écrit le 19/09/2013 à 21:38 :
Une dette de 30 000 euros par habitant.
Sachant que tous les habitants ne payent pas l'impot, des cotisations, faites le calcul par contribuable.

Certains métiers, dont le plus vieux du monde est voué à disparaitre, donc des contribuables en moins.

Ce n'est que le début.
a écrit le 19/09/2013 à 20:33 :
Les resto du coeur ne sont 'ils pas déjà des avantages en nature ? Associé à toutes les aides que peuvent bénéficier les bénéficiaires du RSA, tout cela devrait constituer un revenu déclarable et imposable.
a écrit le 19/09/2013 à 19:55 :
scient la branche électorale sur laquelle ils sont assis, avec leurs gros culs.
a écrit le 19/09/2013 à 19:50 :
Le journal l'Opinion fait de l'intox en omettant soigneusement de mentionner que le projet du gouvernement prévoit d'instaurer une décote pour précisément éviter que les faibles revenus anciennement non imposables deviennent imposables.
a écrit le 19/09/2013 à 16:55 :
Rien de choquant : le fait de payer un impôt sur le revenu, même modeste, fait sentir à chacun qu'il participe aux dépenses publiques.
Il conviendrait que chacun soit conscient qu'il bénéficie de services qui ont un coût (éducation, armée, police, justice, équipements, ...) !
Ces services sont utilisés de façon égalitaire par tous, ceux qui ne paient pas d' impôt sur le revenu, ceux qui en paient un peu et ceux qui en paient beaucoup : cette "redistribution" s'ajoute aux redistributions faites pour les plus modestes (CMU, APL, RSA, ...).
a écrit le 19/09/2013 à 15:41 :
Oups, oups!
Réponse de le 19/09/2013 à 17:26 :
Absolument!!! je rajouterais même Blop, Blop! (sans vouloir vous paraphraser)
a écrit le 19/09/2013 à 15:40 :
Article de La Tribune du 12/09/2013: Ménages: Qui sont les gagnants et les perdants du budget 2014. "Ceux sont les familles de la classe supérieure, qui verront leur impôts augmenter le plus fortement. 95% des ménages touchés font partie des 20% les plus aisés." Et aujourd'hui, La Tribune se réfère au quotidien libéral, L´Opinion qui cite: "Les classes populaires seraient les plus touchés." Qui a raison, La Tribune ou L´Opinion???
a écrit le 19/09/2013 à 15:18 :
Ben moi je suis bien contente, j'espère qu'il y en aura encore plus l'année prochaine. Comme ça, on pourra peut-être enfin tourner la page du clientélisme et passer à une saine politique.
a écrit le 19/09/2013 à 13:55 :
Si ce n'était qu'être éligible! Avant je pensais que payer l'impôt nous classait dans la case citoyen à part entière maintenant je n'y crois plus. Plus d'un million de citoyens vont franchir, compte tenu des taxes supplémentaires mais aussi d'avantages perdus liés à la non imposition dans sa commune, le seuil de pauvreté s'ils n'y étaient pas déjà. Une honte pour un gouvernement se prétendant socialiste.
Réponse de le 19/09/2013 à 15:16 :
La majeure partie de ce million a été impacté par le gel du barème de l?impôt sur le revenu, et ce pour deux années consécutives (2012 et 2013) que François Fillon a annoncé, lors du deuxième plan de rigueur en novembre 2011 et voté par la majorité de l'époque à l'Assemblée.Une vraie rupture car, depuis quarante ans, la grille sur laquelle repose le calcul de l?impôt était révisée chaque année pour tenir compte de la hausse du coût de la vie : c?est ce qu?on appelle l?indexation sur le taux d?inflation. Le gouvernement actuel a annoncé que ce gel sera supprimé en 2014 et donc applicable sur la déclaration de revenu de 2015.
Réponse de le 19/09/2013 à 15:20 :
Le socialisme c'est la misère pour tous... Ils ne font qu'appliquer leur dogme.
a écrit le 19/09/2013 à 13:47 :
Il faut bien que les "de souche" payent leur Grand Remplacement de Population. C'est que ca coûte cher toutes ces pépites qui "paieront nos retraites et acceptent les emplois que les Francais ne veulent pas et souffrent d'un habitat insalubre, d'un manque de piscines publiques, de mosquées trop étroites et des méchants regards stigmatiseurs des vilains anciens colons"
Réponse de le 19/09/2013 à 15:01 :
Ils n'ont qu'à arrêter de voter pour des démagogues
Réponse de le 19/09/2013 à 15:31 :
Quand vous aurez compris qui monte les "de souche" contre les "de l'immigration" et vice versa, je pense que vous aurez fait un pas vers la lucidité ...
Réponse de le 19/09/2013 à 19:04 :
exactement, ce sont nos "amis" les élus, dans tous les sens du terme
a écrit le 19/09/2013 à 13:39 :
Tout le monde doit payer un impôt sur le revenu y compris le rsa ou les indemnités diverses, c'est une question de citoyenneté.
De la à impacter d'autres aides ou avantages par effet de seuil, ça montre l'obsolescence de notre système fiscal incapable de créer une variable an centime près.
L'époque à changé et les ordinateurs sont la, on n'es plus au moyen àge.
Réponse de le 19/09/2013 à 17:19 :
En effet, à partir du moment ou une allocation, voire des allocations multiples( l'une donnant accès à d'autres) deviennent régulières,constituent un revenu mensuel, il paraît normale qu'une certaine taxation soit appliquée. Certains bas salaires, se retrouvent juste un tout petit peu au dessus des plafonds et se retrouvent imposables, et sans aides.
Un peu de taxation, histoire de faire prendre conscience à ces allocataires que pour obtenir ce qui leur est versé, d'autres cotisent et que rien est gratuit.
a écrit le 19/09/2013 à 13:08 :
Je ne pense pas que, contrairement á L´Opinion (quotidien libéral) que ces foyers fassent partie de la classe populaire. Ces foyers sont des foyers aisés qui accumulaient toutes sortes d´aides de l´état en plus d´un salaire confortable, souvent deux. Il est donc normal qu´ils payent le IR. Et j´irais même plus loin, á partir d´un certain plafond salarial environ 5,500 euros brut, plus bas avec enfants, les aides diverses et variées devraient être réduites au minimum.
Réponse de le 19/09/2013 à 13:38 :
Et à partir de 5500 euros d'aide grâce aux enfants, que préconisez vous ?
a écrit le 19/09/2013 à 13:01 :
Le plus curieux là dedans est que ce soit une surprise ! Avec l'augmentation mécanique du Smic et des retraites, il était bien évident que des centaines de milliers de personnes allaient rentrer dans le système car le barème n'a pas suivi. Comme par démagogie, on a rattaché à la non imposabilité tout un tas d'avantages plus ou mois justifiés (Redevance télé, impôts locaux... plus avantages divers offerts par les municipalités: cantines scolaires à prix dérisoire ou nul, tickets transport...), c'est évidemment très déstabilisant pour les personnes concernées. Pire, n'en déplaise à M. Eckert, Moscovici et autres, ce n'est pas fini, car comme ROBIN DES BOIS le dit ci dessous avec pertinence, en 2015 (sur les revenus 2014) il y aura l'impact de la diminution du quotient familial, la suppression des "avantages" aux enfants scolarisés y compris poursuivant des études, sans oublier la taxation de "l'avantage mutuelles d'entreprise", ça va faire mal ! Et l'IR va frapper de nombreuses familles qui ne le connaissaient pas et augmenter nettement pour celles qui viennent d y rentrer cette année . Ceci étant, en tout mal réside un bien, car cela fera comprendre aux quelques millions de personnes concernées que rien n est gratuit, qu'on est toujours "le riche" d'un autre et que le bonheur ne réside pas dans les impôts des uns pour assurer le bonheur des autres qui se laissent vivre.
Réponse de le 19/09/2013 à 13:21 :
Y crache dans la soupe mais il en a bien vécu son pépère, de l'usine à gaz fiscale, hein ?
Réponse de le 19/09/2013 à 13:27 :
Je plussoie, j'avais calculé que 500 euro de plus de ressources auraient impacté plus de 1500 euro de pertes (et j'en oublie surement) à l'année.
Heureusement et malheureusement j'ai un tanguy à la maison qui ne fout rien, pour une fois que ce c__! rapporte quelque chose!
Réponse de le 19/09/2013 à 14:35 :
A "Son pépére" à l'i-phone, Je ne crache sur rien, j'explique. Pour le reste, vous avez raison, grâce à nos géniaux législateurs nationaux, européens et d'ailleurs, faire de la fiscalité, surtout internationale, est un métier "couilles en or". Je vous le recommande vivement, mais va falloir travailler ! Bon courage !
Réponse de le 19/09/2013 à 15:33 :
Son pépère est mouché ? Hé hé hé ?
Réponse de le 19/09/2013 à 15:38 :
On se fait soit disant des "couilles en or" mais on s'ennuie tellement qu'on commente sur internet. C'est triste la vie d'un vieux mytho...
a écrit le 19/09/2013 à 12:56 :
Parmi les 2 articles non écrits du code général des impôts il y a celui-ci : ce qui n'est pas payé par les uns est payé par les autres. Ceux qui sont trop riches pour être exonérés et trop pauvres pour se payer des niches fiscales paient pour 3.
a écrit le 19/09/2013 à 12:50 :
Il faut prendre les impôts à tous ces ministres, qui ne paie rien, mais qui s'engraissent sur notre dos. Ils n'ont même pas honte... ces scandaleux.
Réponse de le 19/09/2013 à 13:29 :
OUI mais ajouter: députés ,sénateurs, conseillers régionaux et généraux, maires et adjoints , toute la classe politique qui depuis des décennies mets à mal notre pays.
a écrit le 19/09/2013 à 12:46 :
Le PS a inventé la fiscalité redistributive sans redistribution et nous explique ensuite qu'il s'agit d'économies. Toujours pas de réforme structurelle des couts de l'Etat...
a écrit le 19/09/2013 à 12:11 :
Bien sûr, et le gouvernemen joue sur les mots .Il faut parler en termes de POUVOIR D'ACHAT
annuel qui englobe TOUS les prélèvements ,y compris les impôts !!! Personne ,pour l'instant n'appuie sur la fiscalisation en 2014 des cotisasations des mutuelles santé payées 'en partie) par les Entreprises pour les salariés .La nouvelle loi ,votée par tous les partenaires sociaux ,mais le diable est toujours dans les détails , a amené le gouvernemnt à fiscaliser une partie de ces cotisation pour permettre la mise en place nationale de ces mutuelles pour tous car ça aurait coûté trop cher .ça va faire très mal car cela va toucher pratiquement TOUS les salariés.Il serait bon d'avoir une estimations de cette "pause" supplémentaire.
a écrit le 19/09/2013 à 10:53 :
C'est normal ...vu que le socialisme ne produit rien ...il doit bien continué a prendre l'argent des autres pour essayé d'exister... !
Réponse de le 19/09/2013 à 11:28 :
Belle définition du rentier que voilà ... Au fond vous les aimez bien les socialos : ils vous ressemblent tellement !
a écrit le 19/09/2013 à 10:46 :
Il en vat de son conjoints comme de sa résidence. Puisque le fait de posséder sa résidence doit être taxé car il fait économiser un loyer donc gagner de l?argent. Le fait d?avoir un conjoint doit l?être de même car il fait économiser les frais de drague ou de rapport tarifé et peut être aussi d?emploie à domicile?
a écrit le 19/09/2013 à 10:42 :
Si tous les foyers en France participaient à l'effort fiscal de l'IR, un taux moyen de 13% rapporterait tout autant que le système actuel !
Réponse de le 19/09/2013 à 11:43 :
Ce serait plus juste, plus lisible. Et surtout les gens n'hésiteraient pas à faire des heures supplémentaires ou à déclarer l'ensemble de leur revenu pour essayer d'améliorer leur quotidien, là où aujourd'hui les effets de seuil les en dissuade.
Réponse de le 19/09/2013 à 15:26 :
"Et surtout les gens n'hésiteraient pas à faire des heures supplémentaires ".

Les HS sont obligatoires et non au volontariat comme on l'entend parfois .En cas de refus du salarié cela peut-être considéré comme faute voir un licenciement, on est donc de ce monde de bisounours comme le laisse penser le patronat .A noter que les HS bien que défiscalisées entraient quand même dans le revenu fiscal de référence qui sert aux calculs de divers prestations.
Réponse de le 19/09/2013 à 15:46 :
Bof, je peux racheter mes RTT si je le souhaite avec majoration de salaire... Ce seraient bien des heure supplémentaires non obligatoires..
a écrit le 19/09/2013 à 10:29 :
ca va être long jusqu'en 2017! très long!
a écrit le 19/09/2013 à 10:14 :
Encore un effort il reste encore 15 millions de foyers qui ne payent pas d impôt sur le revenu, il faudra donc 15 ans pour que tous les foyers payent l impôt sur le revenu. VOILÀ UNE BONNE NOUVELLE !!!!
a écrit le 19/09/2013 à 9:46 :
il faut supprimer l'IR et le prendre a la source sur tous les revenus a partir d'1 euro
Réponse de le 19/09/2013 à 10:01 :
Je suis d'accord avec vous et pour rendre cette mesure applicable, il faut urgemment supprimer le quotient conjugual. Ce n'est pas normal de profiter d'un conjoint au foyer pour profiter d'une baisse d'impôt. après tout, une personne au foyer apporte un confort non négligeable à ce dit foyer.
Réponse de le 19/09/2013 à 10:23 :
Assez d'accord. Il faut aider les familles mais un couple sans enfant (marié ou pacsé) c'est comme deux célibataires sans enfants. Ils ne devraient avoir aucun avantage fiscal.
Par contre le prélèvement à la source, ça va marquer les consciences. Quand les gens verront qu'entre les cotisations sociales et les impôts on leur prend 40 ou 50% de leur salaire mensuel net, ça va renforcer le ras le bol fiscal. Les politiques seront obligés de le prendre en compte....enfin je rêve.
Réponse de le 19/09/2013 à 10:46 :
exact , il est urgent de supprimer le quotient conjugal et les abattements divers en impôts pour raison de conjugalité . quand on se loge à 2, qu'on se chauffe à 2 et qu'on s'éclaire à 2 , on n'a pas les mêmes dépenses que seul .les abattements pour intérêts générés par un contrat sont divisés par deux si vous êtes seul (4600 pour une personne seule et 9200 pour 2 personnes). autrement dit la conjugalité coûte énormément à l'état et rapporte énormément à ceux qui sont 2 . l'impôt sur le revenu doit être payable par tous et y compris les revenus sociaux.la conjugalité ne doit pas généré une part. seul le foyer fiscal compte : que ce soit 1 ou 2 personnes sous le même toit. ne pas payer ses impôts aujourd'hui comme les autres , c'est mettre ses enfants et ses petits enfants en difficulté demain car le pays manque d'argent à cause de très nombreux privilèges qui ne sont pas là où on nous dit qu'ils sont.
Réponse de le 19/09/2013 à 11:03 :
Sur ma fiche de paye, on nous prend déjà entre 40% et 50% de notre salaire mensuel net (vs. brut employeur)...
Réponse de le 19/09/2013 à 14:46 :
Les impôts sont le prix à payer pour une société civilisée. Trop de citoyens veulent la civilisation au rabais
Réponse de le 19/09/2013 à 15:01 :
@celine et spirou : tout a fait d'accord !!! c'est un scandale qu'on accepte encore que les gens vivent a 2 ou aient des enfants ! supprimons le mariage, que ce soit pour tous ou pas !!! Obligeons les français a etre célibataires pour que tout le monde paye plein pot ! voila une mesure fiscale qui rapporterait ! obligeons les couples a vivre dans des appart séparés, ca relancerait la croissance ! OUVRONS TOUS ENSEMBLE A BOITES A BONNES IDEES FISCALES POUR RELANCER LA CROISSANCE !! ceci est ma modeste contribution :-)
Réponse de le 19/09/2013 à 15:25 :
Les gens peuvent vivre à 2, 10, 50, ça m'est bien égal. En revanche, ce qui me dérange, c'est de financer leur choix de vie. Idem, les fausses femmes seules. Pour les enfants, idem, des aides jusqu'à 2 ou 3 pourquoi pas, au delà et puis quoi encore ?
Réponse de le 20/09/2013 à 9:14 :
pas d'accord, le couple est un avantage en nature, ils baisent gratis alors que les célibataires qui payent beaucoup d'impôts doivent payer
Réponse de le 20/09/2013 à 14:49 :
pas d'accord, les couples baisent gratis, les célibataires doivent payer, il faut fiscaliser cet avantage en nature
a écrit le 19/09/2013 à 9:45 :
Vous êtes mauvaises langues, on est sûrs que dans les banlieues (plus de 80 % d'électorat Hollandais) ils sont 100% à ne pas payer d'impôts. Alors tout va bien.
Réponse de le 19/09/2013 à 10:39 :
Vous savez en 2015 il y aura les mêmes problèmes avec la diminution du quotient et la
suppression des "avantages" aux enfants scolarisés y compris poursuivant des études,
nos énarques de Bercy n'y ont pas pensé ,,? Moi je pense à la devise qui aime bien châtie
bien, de quoi se plaint le Peuple . Je pense que ceux qui nous dirigent ne savent plus
"piquer" du fric, par contre réduite le train de vie de dirigeants, çà ils ne savent pas, tout
ce décorum républicain monarchique ? Et pourtant il y a eu des livres qui ont été écrit
sur ce sujet par ex AUX FRAIS DE LA RPINCESSE
Réponse de le 19/09/2013 à 13:31 :
Et grande question, est-ce que les sociétés d'hlm payent des taxes foncières comme tout un chacun?
Sinon pourquoi imposer aux villes de construire des townshipts verticaux?
a écrit le 19/09/2013 à 9:45 :
Tous les foyers devraient payer un minimum d'IR incompressible quelque soit les niches et magouilles pour responsabiliser les familles. Psychologiquement, pour ceux dont l'effort demandé est plus conséquent, ce serait un geste fort pour accepter ensuite plus facilement les hausses d'impôts lorsque le pays en a besoin.
Réponse de le 19/09/2013 à 10:25 :
De fait tout le monde paie un impôt "incompressible": la CRG dès le premier euro gagné et la TVA pour tout euro dépense. Mais je partage votre idée. Dans le débat augmenter les impôts ou faire des économies dans la dépense publique, le choix des citoyens sera faut en toute intelligence parce tous auront été mis à contribution.
Réponse de le 19/09/2013 à 10:26 :
D'accord. Il n'est pas sain que la moitié des citoyens ne soient pas touchés par l'IR.
Réponse de le 19/09/2013 à 10:38 :
... c'est pour cela que les socialistes voudraient fusionner IR et CSG : pour pouvoir distribuer des exonérations de CSG !!!
Réponse de le 19/09/2013 à 11:55 :
L'UMP a bien distribué des baisses de TVA aux gargotiers réchauffeurs de plats sous vides... Chacun sa "clientèle électorale", hein ?
Réponse de le 19/09/2013 à 12:04 :
Je précise que je suis de gauche. Mais j'estime que si l'effort doit être juste et progressif, il doit être partagé par tous.
Réponse de le 19/09/2013 à 15:31 :
un impôt ne peut pas être juste et progressif en même temps. Rien ne justifie que certains soient imposés à 0%, 5%, 10% ou plus encore... Il ne peut pas être partagé par tous et progressif. Ce que vous voulez c'est la flat tax non ?
a écrit le 19/09/2013 à 9:22 :
Ce qui me choque, c'est que c'est maintenant que l'on se rend compte du nombre ? Je ne
suis pas expert-comptable, mais abonné à diverses revues, vers la 15 décembre 2012
j'avais simulé mes impôts à payer, j'avais dit à mon épouse lors du paiement des I R
il va y avoir des pleurs, les ordinateurs de Bercy ne s'en était pas rendu compte ? en ayant
des augmentations de salaires , de retraites C'ETAIT PREVISIBLE. Il est exacte que c'est
Sarko, déjà, pour les revenues de 2O11, mais pour 2012 Hollande aurait pu agir, il ne s'était pas privé d'annuler les décisions qui ne lui plaisait pas. Ce qui est grave, c'est les
impôts locaux sont établis aux vues de I R ?? J'ai dan s ma vie manger des l'herbes amères la République ne m'ayant RIEN donné, je fais tout dans la l'égalité de lui en donner
le moins possible
a écrit le 19/09/2013 à 9:18 :
Il est important de se rappeler que devenir imposable, même avec un impôt minoré ne s?arrête pas au seul IR. Parmi les avantages attachés à la qualité de personnes peu ou pas imposables, on peut citer :
l'exonération des impôts locaux (taxe d'habitation et taxe foncière sur les propriétés bâties),
l'exonération de la redevance télévision,
l?exonération des plus-values immobilières,
l'exonération ou l'allégement de CSG sur certains revenus,
la possibilité d?ouvrir un livret d?épargne populaire,
la possibilité de bénéficier de prestations d?aide sociale en fonction de sa situation familiale : bourses d'études, RMI, aide au transport, "aide à la cuve", aide juridictionnelle, aide sociale aux personnes handicapées?
la possibilité de se voir attribuer un logement HLM.

Pour bénéficier de ces avantages, le contribuable doit pouvoir fournir aux organismes susceptibles de les lui accorder, une copie de l'avis de non-imposition (ou de l'avis d'imposition faisant ressortir son faible niveau de ressources).

Réponse de le 19/09/2013 à 10:36 :
Et... le but est-il de rester à la charge de la minorité imposable ? 10% de contribuables en plus, ca veut moins de 5% de foyers en plus qui deviennent imposable !! C'est 100% des foyers en France qui devraient participer à l'effort national ! UN minimum pour tous, car comme s'en gargarisent les socialistes, personne ne devrait rester à l'écart !!
Réponse de le 19/09/2013 à 10:40 :
Il me semble que si TOUS les revenus étaient imposés, y compris les allocations de toutes sortes, ce problème de seuil n'existerait pas.
a écrit le 19/09/2013 à 9:07 :
Hollande et son gouvernement de majorette comme Sarkozy qu'ils fassent les réformes structurelles en taillant dans les dépenses de la fonction publique, territoriales, CHU, entreprises publiques avec ses agents en surnombres avec des semaines de travail à moins de 32 heures ou sans tâches de travail (agences banque de France, sous-préfectures, sncf, ratp, edf, etc) ainsi que leurs avantages et privilèges y compris sénateurs députés, administrations sans utilités ou en doublons, mille feuilles administratifs, etc qui ruinent notre pays et accélèrent le déclin de la France... Au lieu de faire des emplâtres et prendre les français pour des idiots qui ne veulent plus payer pour cette caste de nababs.
Réponse de le 19/09/2013 à 13:40 :
Je partage votre point de vue .Mais quelle stratégie peut -on mettre en place pour exiger dés à présent ces réformes structurelles indispensables?
a écrit le 19/09/2013 à 9:05 :
une lecture dans l'autre sens serait ' il y a toujours 45% de gens qui ne payent rien'
Réponse de le 19/09/2013 à 9:55 :
+1: 45% des gens ne payent pas, je ne trouve pas ca normal, l'IR devrait etre pour tous (meme symbolique) et a la source
Réponse de le 19/09/2013 à 9:58 :
complètement d'accord avec ce commentaire... la base de la citoyenneté devrait etre la participation à l'impot, meme minime et a due proportion des revenus. Tous les foyers devraient recevoir une feuille d'impot,meme pour quelques euros, dans la limite de ce que coute l'envoi d'une lettre et le recouvrement de l'impot. L'égalité, c'est ca.
Réponse de le 19/09/2013 à 9:59 :
Je trouve aussi très bien que de plus en plus de citoyen participent à l'effort demandé depuis toujours à une seule minorité. Il faut augmenter le nombre de foyer imposable à 80%
Réponse de le 19/09/2013 à 12:29 :
Je ne peut qu'abonder dans votre sens. TOUS les français devraient participer à l'effort national ne serait-ce au prix d'une baguette de pain ou d'un paquet de clopes.
Réponse de le 19/09/2013 à 12:51 :
@Churchill, Lola, Michel et Céline: Seuil de mise en recouvrement.

Les cotisations initiales d'impôt sur le revenu ne sont pas mises en recouvrement lorsque leur montant global avant imputation de tout crédit d'impôt, est inférieur à 61 ?.
Si le montant de l'impôt sur le revenu est supérieur ou égal à 61 ?, avant imputation des crédits d'impôt, mais devient inférieur à ce seuil après cette imputation, ce montant est mis en recouvrement sous réserve qu'il soit au moins égal à 12 ?..


Combien de foyer fiscaux se trouvent dans cette situation?
Réponse de le 19/09/2013 à 14:54 :
Ca c'est un pb de gestion que l'état devrait résoudre. Pendant longtemps l'ISF coutait plus cher a recouvrer que ce qu'il rapportait. Autrement dit, l'état perdait de l'argent par rapport à ce qu'aurait été la situation s'il n'y avait pas eu cet impot. Pourtant ca n'a gené personne pendant longtemps. Ca, c'est la "justice fiscale", qu'on applique implacablement quite a perdre de l'argent. Continuons donc sur la meme ligne, mais avec tout le monde cette fois. Ou alors, si un impot coute plus cher a recouvrer que ce qu'il rapporte au global, on le supprime. Ce qui serait somme toute assez normal et logique.
Réponse de le 19/09/2013 à 15:40 :
@lola : tout à fait, autant le coût de recouvrement pouvait être invoquée à une époque ou l'informatique était quasi inexistante, ce n'est plus le cas avec la dématérialisation de la déclaration.
Même a 61 euros, il ne devrait y avoir aucun problème à recouvrer tout impôt quel qu'il soit.
a écrit le 19/09/2013 à 8:53 :
Malheureusement pas tous il en reste encore pour croire en l'etat providence!!!
Allez voir sur The economist le tableau de comparaison des deficits budgetaires "Trade, exchange rates, budget balances and interest rates" tres revelateur de l'etat de la France.
a écrit le 19/09/2013 à 8:53 :
Ce n'est pas M. Z...ayrault qui affirmait que 9 français sur 10 n'étaient pas concernés par les hausses d'impôts ??? Alors reprenons les contre-vérités de Moi Je : "mon ennemi c'est la finance" " je vais réenchantez le rêve français", "justice et égalité", "je ne serais pas le chef d'un parti" "je ne recevrai pas les élus de la majorité" "je laisserais aux Maires la liberté de conscience en cas de mariage d'homosexuels", etc.... Le Mensonge en guise de gouvernance, à ce point là, c'est un art. Une première, les citoyens n'ont jamais été AUTANT pris pour des c.ns, même si Mitterrand excellait aussi dans la manipulation et le mensonge.
a écrit le 19/09/2013 à 8:38 :
@HJML comme ceux de nos concitoyens qui cherchent à s'en exonérer en se disant non imposables ! alors qu'ils cumulent toutes sortes d'aides . CHAQUE FAMILE DEVRAIT PAYER DES IMPOTS .............. ou alors nous voulons fabriquer une société ( champion la France sur ce sujet ) de médiocres .
a écrit le 19/09/2013 à 8:38 :
Rappelons nous du discours de FH en 2012 :" le blocage des tranches est l impôt le plus injuste" ..mensonge envers les classes moyennes ou la classe des coc .s
a écrit le 19/09/2013 à 8:34 :
Les petits français qui nous ont amené la gauche en espérant en avoir plus sont lessivés. Il y a au moins une justice.
a écrit le 19/09/2013 à 8:31 :
C'est mieux que rien. Mais il reste encore ces parasites (fonctionnaires, chômeurs, bénéficiaires du RSA, APL, CMU, AME...) qui ne travaillent pas, ne contribuent rien et qui reçoivent tant de NOS impôts!
Réponse de le 19/09/2013 à 9:55 :
Les fonctionnaires sont là pour faire appliquer les décisions de l'Etat. Moins de lois, décrets .... Moins de fonctionnaires ! Vivement la renégociation de l'assurance chômage avec un petit retour a la dégressivité ..... Certains vont devoir a se remettre a chercher du travail !!!!!! Pour le reste je n'en parle même pas. Serait intarissable ....
Réponse de le 19/09/2013 à 12:55 :
@cjesus: Et le jour ou vous aurez besoin du RSA, APL, CMU, et AME, vous ne direz pas la même chose. La vie peut nous réserver des surprises. Cela est arrivé á plus d´un qui étaient tout en haut, et un jour se sont retrouvés sans rien. Et VOS impôts ne servent pas seulement á payer ces aides, qui attribuées aux personnes y ayant droit, leurs permettent de consommer, ce qui n´est pas négligeable pour l´économie, mais aussi á faire fonctionner la société française (hôpitaux, écoles, etc). Il devrait y avoir, certainement, une meilleur gestion dans plusieurs domaines, cela je vous l´accorde.
Réponse de le 19/09/2013 à 19:09 :
laisse tomber jazzie, il ne fait que répéter comme un perroquet le discours de ses maîtres.

Pour le reste, la vie se chargera de son cas.
a écrit le 19/09/2013 à 8:28 :
Çà fait plaisir!!!! Ils vont pouvoir jouer du chéquier.....
a écrit le 19/09/2013 à 8:28 :
50% des français paient l'impot et 50% ne payent rien. Est-il normal de profiter du système, de toucher des aides, des allocations sans participer ? Est-il normal que les parents ne payent pas d'impot quand les enfants cassent des abribus, des bijouteries, dépensent de l'argent en drogues, alcools, iphones etc....
a écrit le 19/09/2013 à 8:24 :
Ça va réjouir tous les petits rentiers de permanence sur la Tribune : ils beuglaient que seuls 50% des foyers étaient imposables ...
Réponse de le 19/09/2013 à 11:48 :
Et oui on est content de voir que plus de français deviennent riches et sont soumis à l impôt sur le revenu
a écrit le 19/09/2013 à 8:16 :
Nos vaillants députés prennent eux la précaution de ne pas payer de taxes grâce aux indemnités non-imposables. Vous avez dit République exemplaire ? (ou Ripoublique exemplaire ?)
Réponse de le 19/09/2013 à 11:07 :
Bonjour HJML, j'ai bien apprécié votre ''RIPOUBLIQUE exemplaire'' combien est ce exact!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :