La France consomme de plus en plus d’énergies renouvelables

 |   |  285  mots
(Crédits : Leo-setä)
Poussée par l’hydraulique et le photovoltaïque, la production d’électricité en France fait la part belle aux énergies renouvelables. L'importation d'électricité produite en Allemagne est à la hausse.

La France s'alimente de plus en plus en électricité grâce aux énergies renouvelables. Avec une consommation en légère hausse par rapport à 2012 (+1,1%, suite à une année plus froide), le pays a pu compter sur ses barrages et autres éoliennes.

Les énergies renouvelables connaissent ainsi une croissance importante, notamment l'hydraulique (+18,7%) faisant passer la part des énergies renouvelables à près d'un cinquième (18,6%) de la production totale française (550,9 térawatt-heure).

A contrario, l'intérêt pour certains thermiques à combustible fossiles décroit. Seul le charbon est d'avantage utilisé (+14%) qu'en 2012, alors que la production électrique par fioul ou gaz chute de près de 20%. Une baisse à mettre en lien avec la hausse du prix de ces matières premières sur les marchés. Le nucléaire enregistre lui une légère baisse de son activité, à -0,3% mais reste le plus gros producteur d'électricité en France (73,3%).

Importation d'électricité allemande à la hausse

Ces quelques baisses n'ont pas suffi à enrayer la production totale qui s'inscrit en hausse par rapport à 2012 (+1,7%), permettant à la France de rester le plus gros exportateur d'électricité en Europe (47,2 TWh soit environ 8,5% de la production totale).

L'Hexagone a toutefois augmenté ses importations d'électricité allemande, la compétitivité du charbon aidant (par rapport au gaz particulièrement). L'Allemagne "a compensé l'arrêt de ses 8 réacteurs nucléaires représentant 8 000 MW par l'essor de sa production photovoltaïque à un rythme de 7 000 MW par an depuis deux ans et par un renouveau de la compétitivité de la production allemande de charbon",détaille Dominique Maillard. président de RTE, le réseau public français de transport d'électricité.

 

Crédit photo : Wind turbines par Leo-setä via Flickr CC License by.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2014 à 13:00 :
Dommage pour nos enfants... Quand ils devront recyclé cette m..de qu'on va leur laisser il nous remercierons comme on le fait a leur actuelle pour le nucléaire qui était une énergie renouvelable et illimité pour nos ancêtres... Dire que limité nos consommations serait si simple...
Réponse de le 11/01/2015 à 8:28 :
et l'orthographe que nous allons leur laisser !!!
Réponse de le 02/02/2015 à 22:57 :
On sait déjà comment recycler les déchets nucléaires dans leur totalité avec les réacteurs à sels fondus (qui peuvent fonctionner avec du thorium aussi). En parallèle avec le développement du renouvelable, on pourrait enfin sortir du tunnel des énergies fossiles carbonés chers et pollueuse. voir energieduthorium.fr.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :