Arnaud Montebourg : "l'Europe va changer"

 |   |  281  mots
Critiquant les plans d'austérité en Europe, Arnaud Montebourg a également indiqué:      Mon but ce n'est pas d'être populaire à la Commission européenne. Si nous devons faire des économies (en France) ce n'est pas pour abîmer les services publics ni pour tuer la croissance dans l'œuf, c'est d'abord parce que nous vivons au dessus de nos moyens
Critiquant les plans d'austérité en Europe, Arnaud Montebourg a également indiqué: "Mon but ce n'est pas d'être populaire à la Commission européenne". "Si nous devons faire des économies (en France) ce n'est pas pour abîmer les services publics" ni "pour tuer la croissance dans l'œuf, c'est d'abord parce que nous vivons au dessus de nos moyens" (Crédits : reuters.com)
Le ministre de l'Économie promet de "faire bouger" les décisions de l'UE afin "d'alimenter les sources de la croissance", invoquant notamment la politique de relance du chef du gouvernement italien Matteo Renzi.

"L'Europe, elle va changer".

C'est en tout cas ce qu'a déclaré jeudi le ministre de l'Économie Arnaud Montebourg sur le plateau du journal télévisé de France 2. Et de préciser:

"Tout le monde est inquiet, le moment est venu de faire bouger un certain nombre de décisions de l'Union européenne. Le gouvernement français veut que partout les sources qui alimentent la croissance sortent, en Italie, en Allemagne".

"Mon but n'est pas d'être populaire à la Commission européenne

Le ministre, qui a pris les commandes jeudi d'un ministère de l'Économie élargi, a en particulier évoqué les plans de relance de Matteo Renzi en Italie, et la mise en place d'un salaire minimal en Allemagne.

Critiquant les plans d'austérité en Europe, Arnaud Montebourg a également indiqué:

"Mon but ce n'est pas d'être populaire à la Commission européenne". "Si nous devons faire des économies (en France) ce n'est pas pour abîmer les services publics" ni "pour tuer la croissance dans l'œuf, c'est d'abord parce que nous vivons au dessus de nos moyens"

Sapin-Montebourg, un "tandem de choc" qui "pédale ensemble"

Pour l'heure, la France s'apprête à négocier avec Bruxelles un nouveau report de ses objectifs de réduction du déficit budgétaire, tâche dévolue à Michel Sapin, ministre des Finances, avec qui Arnaud Montebourg se partage Bercy.

Un duo qui suscite le scepticisme de certains commentateurs, auquel le ministre de l'Economie a répondu en parlant d'un "tandem de choc" qui "pédale ensemble". "Nous sommes en face d'une situation très difficile et la question n'est pas de savoir qui est le chef (...)", a-t-il assuré.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/04/2014 à 12:09 :
m montebourg a raison , la France et leurope a vecu au dessus de leur moyens? si on veut continue l europe il faudrais mutualise les dettes et faire des eurobons,? VOILA UN BON PROGRAMES POUR REFAIRE PARTIR L ECONOMIE EUROPEENNE???
a écrit le 09/04/2014 à 17:35 :
C'est l'endettement chronique et les dépenses publiques aux financements chimériques qui plombe la croissance monsieur Montebourg! il serait temps de l'admettre.. L'Europe, changera mais pas dans votre sens.
a écrit le 05/04/2014 à 9:38 :
-supression des niches fiscales ( justice fiscale )
-affectation du produit à une baisse massive des charges ( marges et emploi + investissements , compétitivité)
-poursuite de la reduction de la depense publique vers 50% maximum ( baisse du deficit )
-baisse de l'Euro ( compétitivité , commerce exterieur )

A quand la fin des mesurettes , des reports , de la demagogie et du clientélisme ?
a écrit le 05/04/2014 à 0:13 :
comme pour la loi mital
a écrit le 04/04/2014 à 18:25 :
Ah enfin! On va arrêter cette Europe qui tous le travail au lieu de le renforcer et le sécuriser? Et ce juste pour détourner les fond vers les riches et les décisionnaires !
Réponse de le 09/04/2014 à 17:39 :
L'Europe que nous rendons responsable de nos difficultés est en fait à notre image et ne fait qu'additionner les erreurs et le surendettement de ses pays membres.
L'Europe est ce que nous en avons fait et nous serions mal venus de nous en plaindre.En Europe comme en France des milliers de fonctionnaires vivent de la complication inutile qu'ils créent...Regardons notre gestion nos administrations et nos technocrates nous verrons pourquoi tout semble marcher de travers dans l'union européenne...
a écrit le 04/04/2014 à 18:06 :
Montebourg aura la même réussite à Bruxelles, comme Hollande en 2012. Ce ministre était sans doute absent lorsque Hollande a eu une fin de non recevoir presque totale ....
a écrit le 04/04/2014 à 17:39 :
Il a raison l'Europe va changer la France va se faire exclure de l'euro groupe.
a écrit le 04/04/2014 à 17:27 :
c'est du même niveau que l'affaire de la crimée, de beaux débâts, on nou smontre les bons et les méchants, on va tapper sur le table... mais avec des moufles... et poutine fait ce qu'il veut....montebourg c'est le donquichotte qui se bat contre des moulins, il voit le mal là où tout est de notre seule faute : nos records de mauvaises dépenses qui nous ruinent c'est la faute à l'europe ? et les réformes qu'on ne fait pas et qui permettraient d'inverse la tendance, de baisser les impôts, les charges, pour développer l'emploi c'est la faute à l'europe ? un peu de courage politique au lieu de ces fuites en avant en cherchant de boucs émissaires !! on vous paye pour gérer et traiter le problèmes, pas pour faire les guignols et laisser le bateau couler !!
a écrit le 04/04/2014 à 17:14 :
Montebourg, ou le coq gaulois, qui chante bien fort, mais les 2 pieds dans la me..e.
Réponse de le 04/04/2014 à 17:21 :
Vous n'êtes pas fier d'être Français ? Ben remontez vos manches pour l'améliorer !!
Réponse de le 05/04/2014 à 13:54 :
Je peux pas, j'ai des manches courtes.
a écrit le 04/04/2014 à 15:49 :
Pour modifier ne serait-ce qu'une virgule du traité européen, il faut l'accord de 28 pays aux intérêts divergeants. Autant dire que Montebourg se moque de nous. Pour comprendre la ME..E dans laquelle on est et l'urgence d'en sortir via l'article 50, je vous incite à jeter un oeil sur les analyses de l'UPR.FR
a écrit le 04/04/2014 à 15:47 :
... il est temps de préparer ses valises et de réserver ses billets d'avions. Depuis 40 ans : UMP = PS = UMPS = explosion de la dette + désindustrialisation + chomage de masse + paupérisation de la population + analphabétisation + corruption + négationnisme + politique d'immigration et d'insécurité.
Réponse de le 04/04/2014 à 19:10 :
Et FN = politique économique pour un aller simple à l'âge de la pierre taillée !
a écrit le 04/04/2014 à 15:44 :
Les socialistes rêvent. Ils pensent que notre modèle social peut continuer alors qu'il est intenable. Dans un contexte d'absence de croissance, de chomage de masse en France et de vieillissement de la population, notre modèle social (qui repose sur une imposition massive des actifs qui travaillent et payent les charges patronales et salariales) est intenable : ce modèle, aujourd'hui non géré (et non équilibré), génère des déficits abyssaux que nous ne serons jamais en mesure de rembourser ! Tant que notre modèle social n'aura pas été remis en cause, nous courrons droit à la catastrophe c'est à dire à la banqueroute pour tous !
a écrit le 04/04/2014 à 15:33 :
Qu'appelez-vous faute lourde en terme de politique européenne, le chômage ou la croissance, ou le niveau des dépenses improductives?
a écrit le 04/04/2014 à 15:05 :
On en reparle aux Européennes de la politique et du taux de chômage. La pire crise du siècle ici et pas chez nos voisins, on en reparle. On manifeste contre l'austérité, on en reparle. On compte 60% de diplômés au chômage, on en reparle, comme en 29... pendant des décennies. Qui vit au dessus de ses moyens, les ministres ou les français, en parlant réduction des dépenses et effiscience de l'Etat... En France on parle fort, mais on dit beaucoup de bétises... car la vérité est plus y a de déficit plus y a de croissance! 40 ans de relance... du chômage?
a écrit le 04/04/2014 à 14:40 :
Comme il n'a toujours pas compris, il va rapidement se prendre les pieds dans le tapis...
a écrit le 04/04/2014 à 13:57 :
de toute façon en Europe maintenant c'est l'Allemagne qui décide et les autres obéissent, tremblent de peur et roulent en VW et audi pour rendre l'Allemagne plus puissante.
a écrit le 04/04/2014 à 13:48 :
Meme s'il ne le publie pas, je vous dit mon opinion sur Montebourg ou a-t-il vu que la France pouvait faire bouger l'Europe.
Qu'il le dise à des gens qui ne connaissent pas les institutions je veux bien mais quand on est un temps soi peu au courant, a part sortir de ce marigaut il n'y a pas grande solution.
a écrit le 04/04/2014 à 13:26 :
certain qu'il va s'occuper en priorité du commerce extérieur en commençant par l'europe pour se venger de sapin qui lui a volé ce secteur
a écrit le 04/04/2014 à 12:40 :
Un voeu pieux pour cet homme ayant une idéologie/dogme du siècle passé. La France n'a plus une sphère d'influence aussi conséquente que par le passé (ni alliance avec les pays du Nord ni avec les pays du "Sud"). L'Allemagne a, en revanche, les pays de l'Est et du Nord de son coté ainsi que le chéquier donc pas besoin d'être devin pour savoir qui controle et oriente l'Union. Pour tout dire, l'Allemagne n'a même plus besoin de l'Europe puisque les 3/4 de son commerce extérieur se fait hors de l'Union Européenne. Il est intéressant de voir que la France, en jouant la politique de la chaise vide et pas ses non-réformes, est en train de se faire croquer par le voisin d'outre Rhin. Pas besoin d'une guerre pour nous laminer, la finance suffit. L'Allemagne était appréciée lorsqu'elle était scindée en deux mais aujourd'hui ....
Réponse de le 04/04/2014 à 13:33 :
Vous confondez excédents et commerce extérieur, et si les 3/4 de ses excédents sont fait a l'extérieur de la zone euro, elle a absolument besoin de l'Europe car celle ci représente un poids important dans son commerce extérieur et notamment dans sa DIPP.

Primo, car les autres pays lui servent de bouclier ou d'otage dans la guerre des monnaies puisque lorsque e reste du monde dévalue pour contre l'Allemagne il doit prendre ne compte l'hétérogénéité de la zone euro.

Secundo, l'épargne Allemande est massivement investie en zone euro, et sa politique actuelle vise aussi et surtout la protection de cette épargne.

Enfin, en ce qui concerne a sphère d'influence je peux vous assurer que l'Italie et la France de par leur poids dans l'histoire et le PIB de l'Europe, ont une énorme influence et que s'ils montent le ton ça risque de changer d'autant plus que les USA, poussent dans le même sens que Montebourg.
Réponse de le 04/04/2014 à 13:59 :
il faut dire que les allemands ont ruiné les pays de la zone mark avec le mark fort et l'austérité
Réponse de le 04/04/2014 à 15:15 :
Correction: si l'Europe n'est pas une ZMO, on y va pour s'endetter à bon compte sur le dos des taux allemands... ce qui s'appelle des passagers clandestins.
Réponse de le 04/04/2014 à 18:26 :
Je ne suis pas convaincu par votre argument concernant les sphères d'alliance. Si la France et l'Italie peuvent contre balancer l'Allemagne de par leurs histoires et leurs PIB, pourquoi n'ont ils pas changé la direction que prend l'Europe? pourquoi nos 2 pays ne tapent pas du poing sur la table et plus particulièrement concernant les décisions de la BCE? L'Allemagne a, une nouvelle fois, une responsabilité vis à vis de l'Histoire et de l'Europe, doit on la laisser nous détruire (économiquement) sans rien dire?
a écrit le 04/04/2014 à 12:28 :
comme il est là uniquement pour flater les anti-europe et qu'il va faire des couacs vu l'absurdité idéologique des ses positions, il sera viré après les européennes pour que valls puisse avancer dans la logique de hollande, réduction des dépenses inutiles ou inefficaces, baisse des charges qui tuent les entreprises et l'emploi..
a écrit le 04/04/2014 à 12:13 :
chacun sait que si on dépense plus qu'on a de recette, c'est la faillite. Et ç afait 30 ans que nos politiciens lâches, nuls en gestion, poursuivent une politique d'endettement qui creuse les déficits, plombe les entreprises et les ménages par l'impôts record d'europe...l'europe ne fait que rappeler l'absurdité d'une telle absence de logiqiue, mais les politiciens manipulateurs incompétents et d'une grande lacheté, accusent l’Europe d'être la source du mal qu'ils créent eux méme, ils veulent continuer à enfoncer le pays dans la dépense publqiue inefficace et la dette en toute impunité...à virer sans indemnité voire à condamner pour faute lourde, antigestion. parce que la mauvaise gestion publique est un crime contre la société
Réponse de le 04/04/2014 à 12:23 :
Bonjour,

l'ensemble des 28 pays européens (Allemagne incluse) SONT surendettés. tout comme les USA et une bonne centaines de pays dans le monde.

et l’Europe ni changera rien...pire, semble t-il qu'elle n'arrange pas vraiment les choses.
Réponse de le 04/04/2014 à 12:45 :
comparer l'endettement de l'allemange et la france est absurde, l'allemagne gère bien, a fait des réformes, dégage des excédents, a un chomage faible, donc elle est sur un cercle gestionnaire vertueux. La france a une dépense publique record d'europe et totalement infefficace, la risée à l'échelle de la planète (l'usine fantome du public : 11000 article du code du travail, 1600 commissions théodules..etc etc), parce qu'elle n'a rien réformé, réorganisé, aucune culture d'efficacité et de performance dans le public, a un lourd déficit du commerce extérieur, 5 millions de chomeurs, donc tous les indicateurs dans le rouge, le cercle viscieux qui nous améne au fond du gouffre... il suffit comme d'autre pays qui progressent, de rationaliser le monde public et politique, au moins 2000 milliards de gains, de quoi booster la croissance et l'emploi
Réponse de le 04/04/2014 à 13:25 :
@reducteur et faux
C'est votre commentaire qui est réducteur et faux.

Quand vous comparez la dépense publique vous incluez les dépenses de complémentaires santé et retraite souscrites dans le privé ou uniquement la part publique?

Quand vous comparez les taux de chômage, vous prenez en compte que les étudiants allemands sont des apprentis donc sont considérés comme travailleurs?

Quand vous évoquez l’inefficience de la dépense vous ajoutez "publique", pourquoi? Cela vous ferait mal d'admettre que nos entreprises sont aussi mal gérées!!

Quand vous parlez de l'épaisseur du code du travail, vous prenez en considération l'épaisseur de la jurisprudence qui est inversement proportionnelle à celle des codes!

Non, bien sûr.
Réponse de le 04/04/2014 à 17:06 :
bonjour - il y a le bon endettement, celui qui démultiplie la richesse comme un emprunt pour une acquisition de production, il y a la mauvaise dette, celle a fond perdu qui ne produit rien mais est chronique et destructrice. Donc comparer par ex l'allemagne et la france est trompeur, l'allemagne a fait les réformes salutaires pour optimiser le monde public et politique, investit, a un commerce extérieur positif, un faible chômage, donc le cercle vertueux. La france est aux antipodes, 30 ans de dette et dépenses chroniques improductives puisque le déficit du commerce extérieur, le chômage, la dépense, la dette ne cessent d'augmenter, donc cercle vicieux qui mène au fond du gouffre. Donc chacun conduit des politiques différentes avec des résultats différents, et il faut prendre exemple sur les bons élèves (yc suéde, canada, finlande,..). ET on a la particularité d'être assis sur 200 milliards de mauvaises dépenses, donc peu importe les autres, on a la solution à portée de main : faire fondre ces dépenses contreproductives pour baisser les impôts et charges et booster la croissance et l'emploi. C'est évident et de la saine gestion et du bon sens (qu'aurait du entreprendre les élus et administratifs depuis 20 ans, payés pour quoi faire ?) hollande l'a annoncé mais a trop peur d'appliquer, il faut aider valls à mettre en oeuvre
Réponse de le 04/04/2014 à 17:47 :
à gringo : vous voulez faire les questions et les réponses, depeur de la réponse.

la dépense publique française est de 57% du PIB, 9 pts de plus que l'allemagne soit 200 milliards et avec des résultats en perte de vitesse, même le Tadjikistan a un taux illettrisme inférieur à la france !! la honte absolue, et surement pas un problème de moyens mais d'efficacité, de performance, d'organisation, notions qui n'existent pas dans la public...

pour le reste, voir tous les rapports de la cour des comptes, ocde, pisa....le onde public et politique est un gouffre de dépenses improductives, d'inefficacité, de désordre...mais on les paye pour quoi faire ? ils osnt en gréve permanente de gestion et de management.

et si vous êtes aussi sûr de vous, alors vous serez d'accord avec une mise en compétition de toute sles activités publiques avec ouverture d'activités privées équivalentes et chacun paye en conséquences : soit je vais dans l'école publique et je paye le coût renseigné en compta de gestion par lignes dans mes impôts, soit je paye l'école privée et on me déduit le coût public

alors ok, on y va et on voit qui est performant, économique et avec de bons résultats ? c'est globalement ce qu'à fait la suéde, il n'y a plus beaucoup de fonctionnaires et les services rendus coûtent beaucoup moins cher
a écrit le 04/04/2014 à 12:08 :
hollande n'a pas fait le remaniement pour les français mais uniquement pour les élections, une insulte au peuple. Il a mis un anti-europe idéologique et destructeur pour glaner des voies à la prochaine élection, de même qu'il a mis ou laisser des gauchistes primaires et sectaires pour glaner des voies à l’extrême gauche...lamentable, irresponsable, indigne...le chômage ? l'indstrie ? ce n'est pas le problème... c'est ça la culture ena, on bosse pour le classement pour pantoufler, aucune conscience ni sens civique...juste les intérets de la caste, de l'électorat fonctionnaire.
a écrit le 04/04/2014 à 11:57 :
On l’a bien vu hier on le voit bien aujourd’hui à l’occasion du remaniement ministériel. Nous vivons une période de mise en scène et de grande médiatisation à outrance. C’est la chasse à l’homme (ou la femme) ! Ce n’est pas seulement à l’occasion de grands évènements que les journalistes s’affairent et font du zèle pour récolter le moindre mot ou la moindre expression ou commentaire de la part d’un ministre ou d’une personnalité connue, etc. Leur « perche » est tendue à tout bout de champ dans l’espoir de transmette à leur chaine ou bureau de rédaction un scoop, un bon mot et le moindre commentaire. À force de tout médiatiser cela finit par lasser les Français voir en irriter plus d’un. Il faut dire également que la clientèle ne manque pas et qu’elle-même très demandeuse : promotion de l’image personnelle, mise en avant des idées de chacun et parfois lancement de piques envers des collègues ministres ou autres, etc.Je conviens qu’en démocratie l’information soit primordiale mais c’est le trop plein qui est en cause : trop c’est trop. En ce moment c’est la Valls des journalistes.
a écrit le 04/04/2014 à 11:44 :
L'esprit reptilien a traveré les millénaires, les millions d'années...N'attendons pas des changements de Montebourg;
Mais le problème reste entier: c'est la France qui va devoir changer et pas l'Europe.
Maintenant nous devons craindre que les changements ne vont pas être fait, mais que les Français vont les subir.
a écrit le 04/04/2014 à 11:31 :
J'ai toujours dit que l'Europe , ça ne marcherait pas .
Idem pour l'Euro.

J'avais raison.
Réponse de le 04/04/2014 à 11:54 :
C'est grâce à l'Europe que la France bouge depuis des années (exemple, le tri sélectif...). Cette attitude des politiques français donne le sentiment que la France subit l'Europe et c'est un fait, car sans elle la France serait totalement à la traine!
Merci l'Europe
Réponse de le 04/04/2014 à 12:14 :
@stop a l'intox:

l’Europe ne fait pas bouger que la France
un petit rappel sur ce qu'il se passe en Europe (données Eurostat pour octobre 2013) -->

Grèce : 27,3 % de chômage officiel pour l’ensemble de la population. Et 54,8 % de chômage pour les jeunes (de 15 à 24 ans).
Espagne : 26,7 % de chômage officiel pour l’ensemble de la population ; 57,4 % de chômage pour les jeunes.
Croatie : 17,6 % de chômage officiel pour l’ensemble de la population ; 52,4 % de chômage pour les jeunes.
Chypre : 17,0 % de chômage officiel pour l’ensemble de la population ; 43,3 % de chômage pour les jeunes.
Portugal : 15,7 % de chômage officiel pour l’ensemble de la population ; 36,5 % de chômage pour les jeunes.
Slovaquie : 13,9 % de chômage officiel pour l’ensemble de la population ; 31,5 % de chômage pour les jeunes.
Bulgarie : 13,2 % de chômage officiel pour l’ensemble de la population ; 28,8 % de chômage pour les jeunes.
Irlande : 12,6 % de chômage officiel pour l’ensemble de la population ; 26,0 % de chômage pour les jeunes.
Italie : 12,5 % de chômage officiel pour l’ensemble de la population ; 41,2 % de chômage pour les jeunes.


Alors le tri sélectif, c'est bien gentil, mais bon je doute que cela soit la priorité absolue de ces millions de chômeurs que l'UE est entrain de créer.
Réponse de le 04/04/2014 à 12:48 :
Presque Tous Les Pays Que Vous Citez Sont En Europe Du Sud!!
Pensez- Vous Que C'est Une Co-Incidence ;)) ??!!

NON!! Simplement La Mauvaise Gestion Economique Et Sociale Des Pays Concernés !! En Cadeau, Donc, Le Chômage!!! Arrêtez De Blâmer l'Europe!!
Réponse de le 04/04/2014 à 15:22 :
Comme je vous pense de bonne foi, je vous invite à méditer ceci: ces pays ne sont dans cet état que depuis que l'UE leur impose un modèle qui n'est pas le leur (et ne correspond pas à leurs peuples) en particulier via le cheval de Troie de l'uniformisation qu'est l'Euro.
C'est donc bien l'Europe qui est responsable de la situation. En tout cas les promoteurs d'un certain modèle de l'Europe qu'ils cherchent à imposer par tous les moyens dont la coercition économique, plutôt que de la débattre.
Réponse de le 04/04/2014 à 15:28 :
Les données ponctuelles n'ont aucune pertinence.

Si vous voulez faire le bilan de l'Europe comparez les bilans des PIB par pays depuis leur entrée dans la communauté. Je suis convaincu que l'immense majorité d'entre eux a vu son PIB augmenter substantiellement jusqu'à la crise financière de 2008.

Et si vous voulez connaitre le bilan de la crise des subprimes venue des USA (et pas de la Grèce), comparez avant et après. Le seul (gros) tort de l'UE est de ne pas avoir anticipé une crise du crédit de grande ampleur.
Réponse de le 04/04/2014 à 15:40 :
Il veut une médaille ?
a écrit le 04/04/2014 à 11:19 :
Ce serait bien si Montebourg pouvait faire un bilan de son action, avouer qu'il est catastrophique, et qu'on ne peut pas compter sur un type pareil pour redresser le pays, au lieu de promettre des inepties.
a écrit le 04/04/2014 à 10:15 :
Montebourg va peut être faire comprendre aux allemands que l'austérité n'est pas la solution mais le problème
Réponse de le 04/04/2014 à 11:25 :
Les Allemands ne savent pas qui c'est Montebourg, son rayon d'action est limité à l'intérieur de notre pays, c'est à dire pas grand chose, c'est pour ça qu'on lui a retiré le commerce extérieur: Il a le droit de faire le clown et amuser la galerie tant que ce qu' il dit ne dépasse pas nos frontières.
a écrit le 04/04/2014 à 10:04 :
EUROPE §§ N EST ELLE PAS AU DEBUT D UN VACILLEMENT DEJA PERCEPTIBLE...?que deviendrait cette mane de fonctionnaires ?
a écrit le 04/04/2014 à 10:01 :
J'aimerai savoir si Bruxelles nous autoriserai a revenir a la compétitivité par une mise en route totale de la TVA sociale ou pense t elle que cela serait trop dangereux pour l'union?
Réponse de le 04/04/2014 à 10:08 :
La tva sociale n existe pas , c est pour vous faire accepter son augmentation.
Réponse de le 04/04/2014 à 11:29 :
C'est vrai que la TVA sociale pourrait être une solution , mais avec ce, ces gouvernement UMP S Europe, elle est déjà transformée en un impôt supplémentaire .
Voilà comment on casse une bonne idée .
Même s'il vous présentent une bonne idée, ne vous y fiez pas, elle sera détournée pour le fric .
Réponse de le 04/04/2014 à 18:20 :
Non, Bruxelles ne laissera pas cette idée allez a son terme car le simple fait d'avoir la finance internationale de son coté (français) risque de désorganiser ses projets et sa politique du moins disant social serait compromis!
a écrit le 04/04/2014 à 9:51 :
Après le plan A qui n a pas fonctionne le plan b,i,d,e,t. Qui n ont pas fonctionnes aussi Le plan x, celui de la roulerie collective ou le nouveau bourreau est les français qui assistent a un match de tennis entre le gouvernement et les annonces du gouvernement.
En attendant mon frigo est vide, et j ai grave de charges a payer, je pense que je vais perdre tout le fruit de mon travail, que je serai bientôt dans la rue. Pas grave jsuis français et fière de l être.
a écrit le 04/04/2014 à 9:43 :
Asterix .... sans la potion magique .
a écrit le 04/04/2014 à 9:42 :
rien que des frères et soeurs "la truelle au gouvernement"
a écrit le 04/04/2014 à 9:32 :
"nous vivons au-dessus de nos moyens"...amusant, pour la majorité des gens en difficulté. Le commentaire ne peut qu'être circonscrit au gouvernement. Quand vont-ils commencer a réellement se serrer la ceinture?
"qui est le chef"...clairement, le soi-disant chef en place est tout sauf cela! A quand son départ?
a écrit le 04/04/2014 à 9:22 :
L'Europe devrait changer pour permettre à la France de s'endetter d'avantage et pour autoriser la France à laisser filer ses déficits. Ce sont les investisseurs internationaux qui nous prêtent de l'argent qui vont nous rappeler à l'ordre, pas l'Europe. Faire croire que notre problème c'est l'Europe, c'est faire le jeu du FN.
Réponse de le 04/04/2014 à 12:08 :
Il n'y a pas que le FN, de nombreux économistes de droite, de gauche, des prix Nobel, torpillent l'euro pour une simple et bonne raison:
"Une monnaie sert a adapter sa compétitivité."

A partir du moment ou vous perdez le contrôle de cet outil, il ne vous reste plus qu'a jouer sur la baisse des salaires pour adapter votre compétitivité.

Ce qui fait baisser le pouvoir d'achat des ménages, et grippe la consommation. moins d'achats = moins de ventes = licenciements = augmentation du chômage

Et vous détruisez ainsi, petit a petit, tout le tissus économique de votre pays...tout ça pour sauver une monnaie, qui vous dessert.
a écrit le 04/04/2014 à 9:16 :
Le but du jeu, c'est de faire trainer la dates jusqu’à 2017, comme ça , sa laisse le champ libre, les 4.2% de déficit que nous avons passera a 6.3%, tout le monde s'en sera mis plein les poche, de toute façon il non rien a craindre en 2017, il ne repasserons pas ...
Vous avez pigé l'astuce !!!!!
a écrit le 04/04/2014 à 8:58 :
ben oui, l'Europe attend avec impatience les avis et les conseils de tous ces dirigeants politiques Français tellement compétents...
a écrit le 04/04/2014 à 8:56 :
Il a pris le melon avec cette nomination, il est là uniquement pour faire du bruit et faire croire aux anti-européens avant les prochaines élections que la France va faire plier l'Europe, pendant que Sapin qu'on va entendre beaucoup moins fera le boulot auprès de l'Europe pour essayer de sauver les meubles.
Réponse de le 04/04/2014 à 13:53 :
Tout à fait d' accord.
a écrit le 04/04/2014 à 8:52 :
La France n'est plus crédible encore moins avec des gens incompétents!
Réponse de le 04/04/2014 à 18:24 :
La France n'est plus crédible grâce a vous!
a écrit le 04/04/2014 à 8:44 :
Une fois de plus la banque centrale pilotée par les allemands n'aura rien fait pour limiter la hausse de l'euro et relancer la croissance ! Je suis curieux de voir ce que montebourg va faire avec une pareille organisation.
Fait arrêter l'Europe ! Laisser les allemands tout seuls puisque tout ce qui les intéresse c'est eux.
Réponse de le 04/04/2014 à 18:08 :
@ Il a dit : Je vous signale que la France a signé pour cette UE là, c'est Mitterrand qui a imposé l'Euro aux Allemands pour qu'ils laissent tomber le Deutsche Mark. Ils ont dit ok mais en contrepartie, il n'y aura pas de politique de change. Le rôle de la BCE (qui est marqué dans le marbre des traités) est de préserver la stabilité des prix dans la zone euro (pas de QE comme le font les autres Banques Centrales). C'est pour cela qu'il faut impérativement sortir de l'UE qui nous mène à la pauvreté généralisée.
a écrit le 04/04/2014 à 8:40 :
que ferait-on sans lui ???
il va encore se pointer avec des croissants ???
a écrit le 04/04/2014 à 8:32 :
"Sapin-Montebourg, un "tandem de choc" qui "pédale ensemble"", pourvu qu'ils ne pédalent pas à côté du vélo, oui du tandem quoi...
Réponse de le 04/04/2014 à 8:47 :
Un indice : ils pédalent avec flanby sur le pédalo
Réponse de le 04/04/2014 à 9:11 :
Atention en pédalant ensemble, il y e a toujours un qui est derrière l'autre...
a écrit le 04/04/2014 à 8:30 :
Deux mots AU SECOURS. Vivement les élections européennes.
Réponse de le 04/04/2014 à 8:48 :
flanby fait n'importe quoi, moi aussi aux prochaines élections
a écrit le 04/04/2014 à 8:28 :
Matteo Renzi dont il parle supprime 80 000 postes de fonctionnaires et fait faire une cure d'amaigrissement a la depense publique. Curieux que Montebourg en parle comme un exemple, et denonce en meme temps les plans d'austerite. La France ne se relevera pas pas un nouveau grand plan keynesien contrairement a ce que croit Montebourg. Cela n'a pas fonctionne une seule fois en 40 ans, dommage que le ministre fasse partie des quelques dogmatiques qui y croient encore.
a écrit le 04/04/2014 à 8:25 :
Plus rien à dire ce type ne représente que lui même, il est d'une incompétence notoire.
Réponse de le 04/04/2014 à 10:09 :
... et pourtant AM est la coqueluche des patrons du CAC40. L'un d'eux a déclaré " c'est le meilleur ministre de l'éco que nous ayons connu ! "
Réponse de le 04/04/2014 à 11:06 :
Si AM, faussement étiqueté "de gauche", est la coqueluche du CAC, c'est parce qu'il fait le contraire de ce qu'il dit. Qui parle encore de la démondialisation ? Personne, et il a aidé à organiser la mondialisation chez Peugeot.
Réponse de le 04/04/2014 à 11:55 :
Plus rien à dire et pourtant vous continuer à l'ouvrir...
a écrit le 04/04/2014 à 8:10 :
qu' il fasse des économies et après il pourra parler
Réponse de le 04/04/2014 à 9:18 :
Ce que vous n'avez pas compris :
que l'état prélève 50 milliards de plus , ou qu'il dépense 50 milliards de moins , économiquement ça ne change rien .
ceci ne remet pas en cause la mauvaise redistribution de l'argent , ni le train de vie de l'état beaucoup trop élevé.
a écrit le 04/04/2014 à 8:09 :
zorro est arrive! Aucun homme politique francais n a fait bouger l UE dans le sens de la volonte francaise, a part Mitterrand qui nous a mis dans la merde ou nous nous trouvons actuellement. La commission europeenne n obeit qu a des interets prives, l EU c est ca et rien d autre!
Réponse de le 04/04/2014 à 9:16 :
L'UE verse 10 milliard par an aux agriculteurs français quand même, qui sont des quasi-fonctionnaires des l'UE.
Réponse de le 04/04/2014 à 10:13 :
Le paysan c'est 70h x semaine pour 800€ x mois. Otez les 10 MM et vous n'avez plus de paysan. Dès lors, nickel pour le commerce extérieur !
Réponse de le 04/04/2014 à 17:56 :
@ 9:16 - La France verse 21 milliards par an à l'UE qui nous en retourne 14. Ce n'est donc pas l'UE qui verse ces sommes aux agriculteurs mais la France. Et dans l'opération, nous perdons 7 milliards par an, 7 milliards, c'est énorme !
a écrit le 04/04/2014 à 8:06 :
oui elle va changer avec un bon score du FN aux européennes .surtout avec leurs betises d'hier "SUPPRIMER LES DROITS DE DOUANE AVEC L'UKRAINE

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :