"Esclavagiste", "indécent"... le "smic jeune" suggéré par Gattaz déchaîne les passions

L'idée de mettre en place un salaire minimum "transitoire" destiné aux jeunes dans le but affiché de les faire entrer sur le marché du travail provoque une vague d'indignation auprès des syndicats.
L'ancienne présidente du Medef, avant Pierre Gattaz, a qualifié d'esclavagiste une mesure consistant à mettre en place pour les jeunes un salaire minimum inférieur à celui actuellement en vigueur.
L'ancienne présidente du Medef, avant Pierre Gattaz, a qualifié "d'esclavagiste" une mesure consistant à mettre en place pour les jeunes un salaire minimum inférieur à celui actuellement en vigueur.

Pierre Gattaz provoque un nouveau tollé. Le patron du Medef s'est attiré les foudres des syndicats en évoquant ce mardi une mesure visant à permettre aux entreprises de pouvoir engager "de façon transitoire" des jeunes à un salaire inférieur au Smic.

>> Quand Pierre gattaz teste le retour du "Smic Jeune"

Une suggestion déjà formulée par le socialiste Pascal Lamy dix jours plus tôt qui affirmait alors qu'un "petit boulot, c'est mieux que pas de boulot du tout". 

La proposition, reprise en des termes plus mesurés par Pierre Gattaz, a, sans surprise été rejetée par les représentants syndicaux dont voici les principales réactions ainsi que celles d'autres responsables politiques et économiques. 

  • Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly: "on rentre dans l'indécence"

 "On rentre dans la provocation et l'indécence, c'est inacceptable". 

Le représentant de l'organisation syndicale a prévenu sur iTélé que si l'exécutif suivait les conseils de Pierre Gattaz,  "nous n'hésiterons pas à nous mobiliser avec d'autres organisations".

Berger (CFDT): "les mauvaises idées ne sont jamais transitoires"

De son côté Laurent Berger (CFDT) utilisait Twitter pour exprimer son rejet:

  • Thouvenel (CFTC): droit d' "être payé dignement", quel que soit son âge

Côté CFTC, Joseph Thouvenel, le vice-président de l'organisation, a exprimé l'opposition totale de cette dernière à "toute remise en cause du salaire minimum", affirmant auprès de l'AFP que :

"Celui qui travaille, quel que soit son âge, doit être payé correctement et dignement (...) Et s'il faut baisser des rémunérations, on peut imaginer que les plus hautes rémunérations commencent par montrer l'exemple".

  • Najat Vallaud-Belkacem : "nous y sommes bien sûr fermement opposés"

Au gouvernement, c'est Najat Vallaud-Belkacem qui a répondu. La ministre des Droits des femmes à qui le portefeuille de la Jeunesse a été attribué, a, elle aussi, utilisé le réseau social pour répondre au patron du Medef. 

  • Laurence Parisot: "logique esclavagiste"

L'une des plus virulentes, Laurence Parisot, n'est certes plus à compter parmi les "partenaires sociaux" susceptibles de donner son avis en cas de débat sur cette question. Mais le commentaire de celle qui a dirigé l'organisation patronale pendant sept ans avant Pierre Gattaz n'est pas passé inaperçu. Sur twitter, l'ex-présidente du Medef a ainsi lancé: 

  • Mélenchon: "A quand l'esclavage temporaire?"

Jean-Luc Mélenchon qui partage visiblement le vocabulaire de Laurence Parisot puisque le coprésident du Parti de Gauche parlait lui aussi d'esclavage. 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 81
à écrit le 28/04/2014 à 8:34
Signaler
Combien gagne tous ces pantins qui propose de reduire encore le smic si ont leur donné juste 5fois le smic il s'estimeraient dans la misère Reduire les salaires reduire les retraites c'est surement pour les autres pas pour eux Liberté Egalité Frate...

à écrit le 18/04/2014 à 1:24
Signaler
Haha qu'il ne se donne pas cette peine papy les jeunes ne comptent pas rester en France après leur diplôme comme ça plus de chômage! Elle est pas belle la vie! Par contre il va falloir mettre sur pied un SMIC VIEUX puisque plus personne ne sera là po...

à écrit le 17/04/2014 à 16:24
Signaler
On s'indigne sur l'esclavage, normal, mais on ne s'indigne pas des charges! On fait dans le régime d'oppression des jeunes par le chômage de masse! Et pire on emploie les gens en dépit du bon sens, on joue aux pitreries? Par exemple, on compte 30% d'...

à écrit le 17/04/2014 à 9:22
Signaler
Pourquoi réagir à priori dans des termes outranciers ? Toute proposition est bonne à étudier, à disséquer. Pourquoi la censure est-elle à priori de mise chez des gens qui se crispent habituellement contre elle ? Des propositions, des remarques,...

à écrit le 17/04/2014 à 8:25
Signaler
curieux toutes ces réactions , mais dans le fond , comme on fait des cadeaux sur le smic depuis 40 ans , aides sur les charges , masse salariale pour les très grosses entreprises , et j'en oublie , en 2002 mr Raffarin a meme rajouté une louche sur le...

à écrit le 17/04/2014 à 5:31
Signaler
devraient ils se nourrir et se loger? Non... Refusons leur... Les laquais! Les coquins! Pierre, toi qui a des enfants, tu ne le sais que trop bien! Ah pardon ça concerne que les autres! Et pour précision je suis jeune... Et patron! Le medef est en dé...

à écrit le 17/04/2014 à 3:42
Signaler
Beaucoup préféreraient avoir un salaire inférieur au smic pendant une durée limitée (par exemple 1 an voir maximum 2 mais avec alors relèvement de salaire) pour se former mieux etc et avec conditions d'embauches plus durables ensuite que de ne pas av...

le 17/04/2014 à 8:30
Signaler
les français ont la mémoire courte , dans les années 80 il existait des salaires inférieurs au smic pour les jeunes , cela s'appelait les TUC et SIVP , contrats aidés payés a des salaires digne d'un chinois , valait mieux pour ce jeune rester chez pa...

à écrit le 16/04/2014 à 16:58
Signaler
Mr Gattaz devrait aller travailler dans une maison de retraite pendant 6 mois, bien entendu payer au smic !!!!

le 17/04/2014 à 0:47
Signaler
@momo: non, au demi smic puisqu'il n'a aucune expérience du métier :-)

à écrit le 16/04/2014 à 13:50
Signaler
On s'étonne de ces propos mais quand un pays comme la France importe tous ses biens manufacturés de dictatures on ne peut pas s'étonner d'importer également ses principes économiques et civiques arriérés et dégénérés. De Chine ou d'ailleurs...

le 16/04/2014 à 16:52
Signaler
Bien répondu !!

à écrit le 16/04/2014 à 13:30
Signaler
L'Empire romain a disparu parce que les esclaves n'étaient pas assez payés. Nos esclaves énergétiques se vengent en créant du chomage parce qu'ils ne sont pas payés à leur juste prix.

le 17/04/2014 à 0:55
Signaler
@gépé: l'oeuvre d'Edward Gibbon est plus documentée que celle de Goscinny et Uderzo sur la période en question :-)

à écrit le 16/04/2014 à 13:27
Signaler
elle entre dans mon estime , quel motivation pour les jeunes de ce retrouver avec un salaire ou vous pourriez que mendié

à écrit le 16/04/2014 à 13:17
Signaler
Avez-vous formé des primo-accédants à l’activité d’entreprise pour dire que c’est de l’esclavage ? Si vous ne l’avez pas effectué personnellement, vous ne savez pas le gouffre qui existe entre la formation de notre brillante éducation nationale et l’...

le 16/04/2014 à 13:37
Signaler
J'ai commencé ma carrière en étant payé au salaire minimum moins 20%;cette expérience m'a permis de faire une bonne carrière par la suite.

à écrit le 16/04/2014 à 13:16
Signaler
Quand on ne paye pas au juste prix, o est traité d'esclavagisme. C'est pourtant ce qui se passe pour l'énergie, et tout le monde trouve ça normal. On est tombé sur la tête.

à écrit le 16/04/2014 à 12:51
Signaler
On s'étonne de ces propos mais quand un pays comme la France importe tous ses biens manufacturés de dictature on ne peut pas s'étonner d'importer également ses principes économiques et civiques arriérés et dégénérés. De Chine ou d'ailleurs...

le 16/04/2014 à 13:32
Signaler
pipo vous avez bien raison de le souligné , certain en france voudrais bien appliquer le régime chinois au pain sec et a l eau et coups de bâton comme dans certaines de leurs entreprises, qui ce pratique en Éthiopie aussi ou la c est le bâton et ...

à écrit le 16/04/2014 à 11:46
Signaler
En France il est préférable de vivre de l'assistanat que de petits boulots que ce soient pour les jeunes ou les moins jeunes, car l'assistanat qui mange les dépenses sociales à plus de 40% notamment des budgets des départements (FSL, RSA, APA etc...)...

à écrit le 16/04/2014 à 11:34
Signaler
12 mois de service militaire à 240 FF/mois ( = 36,58 €), c'était de l'esclavage, quand j'y pense, Mme Taubira appellerait ça un crime contre l'humanité. On me disait que c'était pour faire de moi un homme. C'était le bon temps, cet esclavage. Elle n'...

à écrit le 16/04/2014 à 11:00
Signaler
effarant de voir Pariso se venger de son non électio à la présidence du medef refusé ceux que tout le monde sait un smig subventionné ne fait que garder les employés dans cette tranche Vous subventionner les pommes tout le monde en achète au ...

à écrit le 16/04/2014 à 10:59
Signaler
Laurence Parisot on l’a vue à l’œuvre quand elle était à la tête du Medef. Je la trouve assez démagogue et trop consensuelle. Ce que proposent Gattaz et Lamy a déjà fait ses preuves dans d’autres pays. Le problème de « l’exception française » c’est d...

à écrit le 16/04/2014 à 10:20
Signaler
Madame Parisot préfère probablement que les jeunes soient au chômage. Un Smic pour un jeune sans formation coûte trop cher , 2000 euros par mois avec les charges soit 24000 par an. Une PMI peut-elle payer ce montant? Un salaire moins élevé incluant u...

à écrit le 16/04/2014 à 10:18
Signaler
C'est sûr !! Pourquoi travailler quand on peut glander en touchant les aides sociales ou un bon virement des Assédic chaque mois!!! Les solutions contre le chômage passent par des moyens iconoclastes. Il vaut mieux bien "façonner" les jeunes pour en ...

à écrit le 16/04/2014 à 10:17
Signaler
Le patronat se sent pousser des ailes, compte tenu de la faiblesse (relative) de l'économie, il n'hésite pas à pousser son avantage pour demander toujours plus. Toujours plus pour payer des dividendes et faire monter les cours des actions. La preuve,...

à écrit le 16/04/2014 à 10:10
Signaler
Ceux que ça scandalise (socialistes, syndicats, etc.) ont-ils jusqu'à présent réussi à trouver une solution au chômage massifs des jeunes sans qualification ? Je veux bien que le SMIC jeune soit une bêtise mais alors il faut proposer quelque chose d'...

à écrit le 16/04/2014 à 10:02
Signaler
c'est ben vrai ça, ce n'est pas parce qu'ils ne savent rien faire qu'il ne faut pas les payer. On va donc les payer pour les former puisque l'état est incapable de former les jeunes à un vrai métier.

à écrit le 16/04/2014 à 9:27
Signaler
ce serait bien qu'un journaliste aille interviewer Madame Parisot..... maintenant qu'elle a la parole libre, elle a peut être des choses à dire.......

à écrit le 16/04/2014 à 9:21
Signaler
Moi je propose qu'on teste ça sur Gattaz et Lamy, les parasites du système. Pour info, dans les multinationales, la France est considérée désormais comme un pays à bas-coup, donc tous ces propos sont mensongers et servent juste les intérêts des pui...

le 18/04/2014 à 1:16
Signaler
Bien répondu!

à écrit le 16/04/2014 à 9:19
Signaler
chiche puisque l'apprentissage ne fonctionne pas avec ou sans diplome les jeunes qui ont envie de travailler accepte une place leur salaire evolura avec leur implication et leur anciennete mais les syndicats qui semblent deconnecter de la vie par pri...

à écrit le 16/04/2014 à 9:06
Signaler
Que ne dirait pas Mme Parisot .....pour exister !

à écrit le 16/04/2014 à 8:43
Signaler
Il n'y a pas moyen dans notre beau pays de tester cette proposition ? Transférer les compétences aux "grandes" régions et certaines auront peut être le courage de tester. Sinon quelles alternatives ? Encore plus d'impôts ? de taxes ? Et continuer ...

le 16/04/2014 à 9:19
Signaler
qu'il y ai des jeunes à encadrer fortement, personne n'en doute...... mais je vous garantis que la majorité de ceux qui sont au chômage ou sans emploi préférerait en avoir un........ comme la majorité des chômeurs d'ailleurs...... le problème n'e...

le 16/04/2014 à 9:30
Signaler
Les charges ne font qu'augmenter depuis 30 ans ! Depuis quand les charges baissent ?

à écrit le 16/04/2014 à 8:40
Signaler
Tous ces beaux esprits n'ont jamais réagi au fait que nos soldats ne sont même pas payés au SMIC alors qu'ils font plus de 35h par semaine...

à écrit le 16/04/2014 à 8:27
Signaler
c'est curieux comme tout le monde s'offusque quand il s'agit d'un propos de Gattaz et comme les réactions sont molles quand les socialistes Stéphane Lamy et Hubert Védrine disent la même chose.

le 16/04/2014 à 8:46
Signaler
Les syndicalistes nous font tourner en rond ! Eux et d'autres donnent l'illusion aux jeunes notamment de pouvoir accéder à toute la vitrine de notre société de consommation !!!

à écrit le 16/04/2014 à 8:23
Signaler
La proposition de Gattaz n est pas excellente mais la reaction de l'ancienne chef du medef l'est tout autant. Elle a d'ailleurs brillé par sa nullité. Les patrons ont décidemment un problème avec le chef de leur syndicat , et cela ne date pas d'hier ...

à écrit le 16/04/2014 à 8:03
Signaler
Le commentaire de Mme Parisot est plus crédible dans le sens vous avez refusé le changement de statut pour un autre mandat alors je pends le contrepied. Mme Parisot voulait jouer la carte des dictateurs qui changent les règles pour leur compte et non...

à écrit le 16/04/2014 à 7:56
Signaler
pourtant pas idiot A CONDITION que l'etat ajoute la difference mais supprime l'exoneration de charges aux entreprises POURQUOI parce que les exoneration de charges servent a financer les retraites chapeau et salaires injustifiés des cadres

à écrit le 16/04/2014 à 7:52
Signaler
moi je pense qu'il serais bon aussi de proposer un demi smic temps plein pour les sénior vivant avec les allocs chômage pdt 2 ans ! Ils ont eu de l'expérience pro, et facilmt employable !

à écrit le 16/04/2014 à 5:43
Signaler
pas près de retrouver du taf si la viande fraîche est encore moins chère ...

le 16/04/2014 à 7:04
Signaler
Il suffit de faire un smic spécial pappies identique aux jeunes ! Pendant environ 1 an le temps d'éventuellement changer d'orientation et se former et ensuite smic. C'est mieux que rien du tout à mon avis.

le 16/04/2014 à 8:42
Signaler
Sauf que les smic allégés vont remplacer la place des smic normaux. Comme il est déjà difficile de vivre avec un smic, les "bénéficiaires" de la mesure iront directement rejoindre les 25% de SDF qui ont un emploi.

le 17/04/2014 à 3:40
Signaler
Non car c'est une mesure de durée limitée dans le temps et sous condition d'embauche ensuite au smic. C'est bénéfique pour l'employeur et l'employé dans ces conditions. L'employeur qui a formé a intérêt à garder.

à écrit le 16/04/2014 à 0:18
Signaler
C'est aberrant me sujet, notre Europe fait une chariat anti jeune et anti croissance! Pourquoi ne pas faire une chariat pro travail en anti paresse?

à écrit le 15/04/2014 à 23:52
Signaler
On parle de l'indécent, c'est les grands corps malades, la société du chômage, l'exclusion des jeunes ou bien les valeurs sur le genre à l'école primaire. On n'est pas bien sûrs que les autres pays dans le monde l'acceptent... qui les crétins, les mu...

le 16/04/2014 à 11:24
Signaler
c'est de LA M.....DE!! tout bonnement! les PIQUES", pour les têtes!!

à écrit le 15/04/2014 à 23:37
Signaler
Vous parlez des camps nazis, pourtant c'est la France qui fait des camps de chômeurs... et de boomers à 50 ans en retraite qui traitent les jeunes comme des esclaves. Vive la destruction des foyers français et le suicide en euro fort faute de ZMO! C'...

le 16/04/2014 à 11:23
Signaler
ne vous prémenez PAS !! ANTI JEUNES, mais ANTI SENIORS?, ANTI TOUT!! en fait, pourvu qu'ils se remplissent cupidement les poches !!! ANTI SOCIETE, quelle quelle soit, le FRIC, le FRIC, le fric !! ils crèveront avec, ce qui est d"plorable, c'est qu'il...

à écrit le 15/04/2014 à 23:07
Signaler
On parle emploi, le jeune qui vit dans son clapier, n'est pas atteint de léporisme, 8/10 se plaignent de cette plaie. seulement, et si on parlait du Vorking State, la réforme de l'Etat en Italie a commencé dans les années 90 sur la question des statu...

à écrit le 15/04/2014 à 22:47
Signaler
Qui est l'esclave de qui? Les salariés triment avec la question pendante des retraites non financées, escroquerie d'Etat, des fonctionnaires qui ne font rien, des précaires parfois maltraités au point parle d'usines à gaz, exception française des sui...

à écrit le 15/04/2014 à 22:09
Signaler
Beaucoup préféreraient avoir un salaire inférieur au smic pendant une durée limitée (par exemple 1 an voir maximum 2 mais avec alors relèvement de salaire) pour se former mieux etc et avec conditions d'embauches plus durables ensuite que de ne pas av...

le 16/04/2014 à 8:02
Signaler
Tu oublies de dire que tu étais alors en apprentissage ou contrat pro... Ça existe déjà et beaucoup d'entreprise s'en servent pour remplacer des postes. Marre de ces truands. Et Parisot ne fait que de las politique elle et gattaz c Kifkif bourricot

le 17/04/2014 à 3:37
Signaler
Non non c'était un choix personnel qui m'arrangeait bien de même que mon entreprise qui démarrait aussi. C'est temporaire donc ne prend pas l'emploi des autres. Il faut des conditions d'embauche a salaire smic ou plus ensuite bien sûr. Mais c'est bén...

à écrit le 15/04/2014 à 22:03
Signaler
a pm : Imaginez une demie seconde , la crise de 2009 avec F Hollande à la tete du pays !!! je pense que vous réviserez votre jugement sur les "conséquences désastreuses " de Sarkozy ;un peu de mémoire ....les socialistes demandaient encore plus de d...

le 15/04/2014 à 22:18
Signaler
Sarkozy n'a rien vu venir tout comme le FN pire encore en son temps. Aux présidentielles de 2002 puis 2007, l'un des rares à avoir parlé avec insistance de l'endettement c'est Bayrou. Sarkozy a creusé les déficits et a en plus braqué les français ent...

le 16/04/2014 à 0:24
Signaler
Sauf que la crise est arrivée sur le dos de Sarkozy qui, comme vous le rappelez, ne l'a pas vu venir. Or, la situation n'a pas changé depuis l'arrivée de Hollande (et même avant), ce dernier arrivait donc en toute connaissance de cause. A conditions ...

le 16/04/2014 à 6:58
Signaler
Il y a eu de nombreuses réformes faites avec beaucoup plus d'égalité qu'auparavant et plus de concertation avec une vision de moyen terme. La justice fait son travail mieux qu'avant. Il y a eu réduction des dépenses budgétaires et tendances vers une ...

à écrit le 15/04/2014 à 21:57
Signaler
Quel est le dénominateur commun des pays du sud de l'Europe? Chômage dont 50% de jeunes, désindustrialisation, sous compétitivité... une logique de démolition...

le 15/04/2014 à 22:57
Signaler
Le soleil, la religion, la paresse... la dolce vita! Mais pas la sieste?

à écrit le 15/04/2014 à 21:49
Signaler
C'est de l'esclavagisme quand 25 à 50% des jeunes ne peuvent accéder à la vie active!

à écrit le 15/04/2014 à 21:42
Signaler
L'esclavage existe déjà! Les droits sociaux ne sont pas appliqués. On compte 30% d'ingénieurs sans emploi. On a formé dans les écoles de l'Etat des ingénieurs qu'on refuse d'employer. Et c'est pas de l'esclavage? Ne parlons pas de la précarité que me...

le 16/04/2014 à 0:26
Signaler
@Kévin: "On compte 30% d'ingénieurs sans emploi. On a formé dans les écoles de l'Etat des ingénieurs qu'on refuse d'employer. Et c'est pas de l'esclavage?" Huh ? Ouvrez un dictionnaire, regardez la définition d'esclavagisme. Absolument RIEN A VOIR...

le 16/04/2014 à 16:56
Signaler
++++ 1000000000000 !

à écrit le 15/04/2014 à 21:40
Signaler
Parisot ,qui a cogéré le pays pendant 5 ans avec sarkosy ,avec les conséquences désastreuses que nous connaissons ,(Hollande a hérité d'un sacré merdier) vient de dire qq chose de juste !!

le 15/04/2014 à 21:44
Signaler
Parisot n'a toujours pas avalé son éviction... ça l'a converti au socialisme triomphant dont nous avons l'immense privilège de jouir depuis 2 ans pour montrer l'exemple au monde entier !!!

à écrit le 15/04/2014 à 21:22
Signaler
En un mot, HALLUCINANT! deja que beaucoup de gens qui travaillent ne s en sorte pas, alors en dessous du smic???? ce monsieur ne se rend pas compte de ce qu il dit, ou alors il vit dans un autre monde! Une chose est sure il faut travailler, mais a to...

à écrit le 15/04/2014 à 21:00
Signaler
Par contre le RSA sans rien foutre ça c'est clairement "décent" ! De toute manière la France plus personne dans le monde ne s'y intéresse, il ne s'agit pas de mini smic et autres débilités, il faudrait surtout qu'il y ai du boulot mais entre l'aband...

le 15/04/2014 à 21:17
Signaler
Le RSA sans rien foutre c'est de la foutaise. La réforme du RMI en RSA a inséré l'obligation pour tout allocataire de chercher du travail même lorsque celui-ci fait défaut. Le premier emploi d'un chômeur c'est de chercher un travail.

le 16/04/2014 à 0:28
Signaler
@Michel: "Le premier emploi d'un chômeur c'est de chercher un travail" ENCORE HEUREUX, c'est la moindre des choses non ? L'assistanat commence quand on estime que c'est aux autres de s'occuper de nous, pas à nous. Je vous rappelle aussi la définitio...

à écrit le 15/04/2014 à 20:51
Signaler
SI ce saigneur (en bon orthographe seigneur) devait vivre avec 3 SMIC on le retrouverai au resto du coeur le 15 du mois . Vive la coiffure à la louis XVI version 1789

à écrit le 15/04/2014 à 20:16
Signaler
Dire que Madame Parisot était présidente du medef. Son opinion sur ce sujet est grave ce personnage est pathétique et irresponsable.

le 15/04/2014 à 21:05
Signaler
Madame Parisot s'est toujours située hors du corporatisme patronnal et sa position l'honore .Elle a l'avantage par rapport à gattaz d'avoir plus de hauteur de vue et de replacer les choses dans leur contexte

à écrit le 15/04/2014 à 19:52
Signaler
Et les stages au demi smic, c'est quoi? On pourrait imaginer avec tiers à 50% d'abstentionnistes, un mouvement qui pourrait prendre des places et réorganiser le système par des réseaux sociaux mais sans sociopattes comme il en existe. Ne paye-t-on pa...

à écrit le 15/04/2014 à 19:33
Signaler
pourvu que gattaz ne propose pas un salaire minimum "transitoire" destiné aux seniors en recherche d'emploi.....enfin bon il a peut-être peur d'être concerné un jour car lui il a perdu sa jeunesse, mais pour la vieillesse il a ses chances..

à écrit le 15/04/2014 à 19:29
Signaler
Mettez Gattaz ministre du travail et la France est bloquée en 3 jours. Mieux que Juppé en 1995. Bon point pour Parisot !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.