Pacte de responsabilité : 190.000 emplois seront créés, assure le gouvernement

 |   |  273  mots
François Rebsamen estime que, depuis leur mise en place en 1993, les exonérations de cotisations avaient permis de créer ou de sauvegarder entre 400.000 et 800.000 emplois.
François Rebsamen estime que, depuis leur mise en place en 1993, les exonérations de cotisations avaient permis de créer ou de sauvegarder "entre 400.000 et 800.000 emplois". (Crédits : reuters.com)
Contre les baisses de charges accordées aux entreprises dans le cadre du Pacte de responsabilité, le gouvernement attend des entreprises qu'elles créent des emplois. Ce mardi il avance même un chiffre: 190.000 postes.

A lui seul, le Pacte de responsabilité doit permettre de créer 190.000 emplois. Du moins, c'est ce qu'escompte le gouvernement, selon le ministre du Travail. François Rebsamen était auditionné ce mardi au Sénat. Il a détaillé certains aspects de ce Pacte qui prévoit un allègement des cotisations sociales pour les entreprises. 

Des créations hors CICE

Il précise que ces 190.000 emplois créés s'ajouteraient aux 300.000 emplois créés d'ici 2017 grâce aux 20 milliards d'euros prévus dans le cadre du Crédit d'Impôt Compétitivité Emploi (CICE). A condition, bien sûr, que les entreprises jouent le jeu. 

10 milliards d'allègements de cotisations patronales

L'exécutif a opté pour 10 milliards d'euros d'exonérations de charges patronales comme l'a annoncé Manuel Valls début avril. Un coup de pouce pour les entreprises qui doit concerner "jusqu'à 93% des salariés" soit "plus de 10 millions de salariés", a indiqué François Rebsamen. La majeure partie de ces allègements concernent les salariés recevant une rémunération inférieur à 1,35 smic. 

Pour justifier la mesure, le successeur de Michel Sapin a affirmé que "400.000 à 800.000" emplois ont été créés depuis vingt ans grâce à des exonérations de cotisations. 

Des scénarios à 300.000 emplois créés

Fin février, le Haut conseil pour le financement de la protection sociale envisageait plusieurs scénarios pour ce Pacte dont le détail n'était pas encore connu. Il indiquait par exemple qu'en concentrant l'allègement des charges patronales sur les bas salaires, il serait possible de créer jusqu'à 300.000 emplois en cinq ans. L'exécutif semble donc s'être montré moins gourmand. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/04/2014 à 22:56 :
perso je trouve que le nombre annoncé est petit, et au moins sera-t-il tenu ?
cela est vraiment insuffisant pour moi pour résorber le chômage des jeunes - serait on dans une impasse ?? c'est à craindre ..............
a écrit le 24/04/2014 à 7:59 :
Les entreprises embaucheront si elles ont des clients!
Réponse de le 24/04/2014 à 9:40 :
enfin de la lucidité , ben cela en prend nullement le chemin depuis 2007 , on a un concours lepine des taxes et maintenant une course a l'échalote pour donner des milliards soi aux uns , soi a bruxelles pour la dette publique , le seul effet qu'on va avoir c'est encore moins de clients , des épargnants qui vont se ruer chez le banquier meme pour économiser quelques euro de crainte que demain soit pire qu'aujourd'hui .. déflation quand le cycle commence il est dur d'en sortir , demandez aux japonais .. ils en sortent a peine au bout de 17 ans ..
a écrit le 23/04/2014 à 18:18 :
je n'embauche pas car je n'ai pas le budget suffisant pour le faire, donc je ne peux pas toucher le CICE cela signifierait que ma TPE doive faire crédit à l'état pour avoir le droit à cette ristourne mais ma TPE n'en a pas les moyens !!! pourtant je voudrais bien pouvoir embaucher quelqu'un pour m'aider à développer en ne payant que la rémunération nette...est ce si compliqué de décider de choses simples et pragmatiques?
a écrit le 23/04/2014 à 14:21 :
Tiens, encore un marionnettiste !! comment croire ces incapables?
a écrit le 23/04/2014 à 11:04 :
soit + de 56.000 euros par emplois crée.... 3 ans de SMIC ???
Réponse de le 23/04/2014 à 11:31 :
La reconstitution des marges des entreprises n'ira pas seulement à la création d'emplois, mais aussi à l'investissement, au fond de roulement, etc... Ce qui créera potentiellement des emplois à moyen-long terme, et qui n’apparaît donc pas dans ces chiffres. Il faut arrêter de regarder le bout de son nez. Créer des emplois d'avenir coûterait effectivement moins cher à court terme, mais ce serait aller dans le mur à moyen terme par l'écrasement de l'investissement privé par les impôts.
Réponse de le 23/04/2014 à 12:20 :
on est bien d’accord . et l’énormité du chiffre montre bien l'ampleur du rattrapage a effectuer...en espérant qu’effectivement, a plus long terme, ça permettra de redémarrer la machine...parce que ces 56 000 euros seront surement mieux employés en permettant la création ou le maintien de poste de travail compétitifs, que dilapider comme aujourd’hui...avec intérêt...
a écrit le 23/04/2014 à 10:40 :
C'était déjà des prévisions optimistes avec les emplois d'avenir et les emplois séniors/jeunes pour passer la maibn en douceur, pour ces derniers 10 à 15.000 emplois créés sur les 150.000 escomptés ! L'emplio ne se décrète pas et si les entreprises recouvrent des marges elle verront ensuite à investir et peut-être à embaucher.
a écrit le 23/04/2014 à 8:48 :
decidement je rigole bien en ce moment vu les annonces , mr Gattaz annonce 1 million d'emploi crée si on lui donne 50 milliards , puis maintenant c'est a peine 190.000 ? , cela crée encore moins d'emploi que feu les 35 H a l'époque .. tout cela pour cela ? , il faut saigner les français a blanc pour en arriver a une déflation et une autre catastrophe ? , qu'ils arrettent leurs plans démagogiques et leurs effets d'annonces d'esbroufes et qu'ils tiennent parole sur la simplification administrative et fiscale , là ils redeviendraient un peu crédible .. sinon on a pas fini de parler de ce pacte qui créera rien .. si de la déflation et un gain aux banques et assurances grâce aux épargnants paniqués par les effets de ceintures
a écrit le 23/04/2014 à 7:50 :
Cà baisse de jour en jour. 1.000.000, 300.000 là 190.000 on va bientôt atteindre 0. Comme Eva Joly durant la campagne des présidentielles. 2.000.000. Comment voulez-vous avoir confiance ?
Réponse de le 23/04/2014 à 11:34 :
Rectifications : 1000 000 n'a jamais été promis par le gouvernement, mais uniquement par le Medef. Le chiffrage du gouvernement pour le CICE était 300 000, et ces 190 000 concernent la suite du pacte de responsabilité, et donc s'ajoutent aux 300 000 du CICE. Quand à Eva Joly, elle n'intéresse personne d'autre qu'elle même.
a écrit le 23/04/2014 à 7:40 :
Comme toujours des promesses et ils sont crédibles bien sur!!!
a écrit le 22/04/2014 à 23:35 :
Il était toujours à chier et mentait comme un salaud.
Ce socialiste aristo ne me plait pas beaucoup.
Il a l'air convaincu par ses propres mensonges.
a écrit le 22/04/2014 à 23:19 :
mdr
a écrit le 22/04/2014 à 22:23 :
Rebsamen confond encore fonction Publique et Privé. Il s'imagine que le simple fait de baisser les charges ,va créer instantanément des emplois dans le Privé . Baisser les charges permettra déjà de freiner les dépôts de bilan en 2014 .
63500 fermetures d'entreprises en 2013 et les fonctionnaires socialistes n'ont encore rien compris .Ils ne savent pas que c'est le Privé qui remplit les caisses de l'état pour justement payer les fonctionnaires .
a écrit le 22/04/2014 à 22:08 :
Une entreprise gagne de l'argent: elle peut créer des emplois.
Ell en perd : elle crée des chômeurs !!! Certains ci-dessous calcule le prix d'une création d'emploi à l'aune de la baisse de charges ( merci de ne pas confondre avec une subvention) .. mais qu'ils calcule le prix d'un chômeur ...
Réponse de le 23/04/2014 à 8:53 :
on a oublié que l'entreprise a un marché , des clients et que ces derniers sont volatils , en plus l'emploi ne se decrete pas en soi , quand l'entreprise a epuisé ses possibilités locales elle peut grandir et voir plus loin mais cela demande du temps et beaucoup de moyens , quand a l'international il faut s'y connaitre et pas être gêné par des monnaies de singes et des états si pauvres qu'on sera jamais payé ou via le contribuable , quand a la création d'emploi aujourd'hui et maintenant , le seul pays qui n'a pas de chômeurs c'est la corée du nord , cela vous tente ? , la démagogie va se payer cher dans les urnes
a écrit le 22/04/2014 à 20:26 :
c est vrai que cela fais cher le job 32000 euros peut nevont ils qu embauché des cadres sup pour avoir ce pacte. remarque ils viennent de licencié tous leurs équipes avec une moyenne de 320 000 euros par tetes de prime de départ je pense qu ils aiment bien se trente DEUX . les alègements n ont jamais crée un seul emploi tout le monde le sait cela ne crée que des dividendes encore un qui ne ment ça sent le sapin.
a écrit le 22/04/2014 à 20:09 :
Ne nous inquiétons pas trop, ils sont encore en train de faire la sieste pour espérer ça ! Un jour peut être ils réaliseront que la France et tous les pays industrialisés est foutue par leur choix et la mondialisation... L'argent est une denrée qui circule et certain ont bien compris qu'il fallait juste le faire venir dans leur poche et que ça ne servait a rien de bosser... Quand il comprendrons ça ils feront quelque chose contre mais en attendant ils semble aussi en vivre !
a écrit le 22/04/2014 à 20:02 :
C'est qui celui là ?
Je ne le connais pas mais il me ment déjà.
Décidément.
a écrit le 22/04/2014 à 20:01 :
Si si 190 000 emplois.
Ça va permettre d'inverser enfin la courbe.
Réponse de le 22/04/2014 à 20:11 :
Vous voulez rire elle a déjà changé elle est passé de forme logarithmique a exponentielle... Ils n'ont pas mentis, mais ils nous l'on mise...
Réponse de le 23/04/2014 à 12:12 :
190000 emplois créés et 400000 de supprimés dans le même temps.
a écrit le 22/04/2014 à 19:56 :
et on va virer 230 000 personnes qui étaient mieux payés... ca toujours fonctionné comme cela s'il n'y a pas de travail on ne va pas créer des emplois sauf pour encaisser la monnaie...
a écrit le 22/04/2014 à 19:53 :
Ah c'est bon de rire si ce n'était pas aussi triste !
Et pourquoi pas 1 900 000 ou 19 000 000, les zéros ne coûtent pas chers !
a écrit le 22/04/2014 à 19:52 :
On parlait d'un million. A l'époque, on trouvait que chaque emploi créé était trop cher (50000 euros par emploi). Exactement le montant que le MEDEF reprochait à Martine Aubry pour les 35 heures! Et maintenant, c'est combien?
a écrit le 22/04/2014 à 19:50 :
10 milliards, 190 000 jobs, soit une subvention de l'état (enfin, des ménages...) de 52 000 euros par job... Et dire que Gattaz crache dessus !
a écrit le 22/04/2014 à 19:49 :
retraite en baisse,,enrichissement du patronat sur les cotisationts des salariés
c'est l'histoire de la grece
donne a un riche et il fermera sont entrepise
nous avons changer de ministre au gouvernent ,la politique est la meme
a écrit le 22/04/2014 à 19:46 :
ça suffit les promesses PS! on sait déjà qu'elles ne seront pas tenues et que les menteurs trouveront une formule énarquienne pour justifier leur bide et retourner la vérité en leur faveur...
a écrit le 22/04/2014 à 19:33 :
1900000 emplois créés, ah ben moi tant que ce n'est pas Sapin qui le dit je sais pas si c'est vrai hein.
a écrit le 22/04/2014 à 19:29 :
Encore un qui raconte n'importe quoi, il remplace SAPIN ce qui promet
a écrit le 22/04/2014 à 19:27 :
Sans réfléchir.
C'est un des principes de la justice sociale
a écrit le 22/04/2014 à 19:21 :
ça fait cher l'emploi crée.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :