"L'austérité a conduit à un désastre économique" (Arnaud Montebourg)

 |   |  310  mots
Le ministre de l'Économie, Arnaud Montebourg a annoncé pour la rentrée une réforme globale de l'économie Française.
Le ministre de l'Économie, Arnaud Montebourg a annoncé pour la rentrée une réforme globale de l'économie Française. (Crédits : reuters.com)
Arnaud Montebourg,ministre de l'Économie, prend position contre l'austérité. Il fait pourtant partie d'un gouvernement qui affirme respecter les engagements de réduction des déficits pris envers Bruxelles.

 

Le ministre de l'Économie, Arnaud Montebourg, pourtant à ce titre co-dépositaire de la politique du gouvernement, ferait-il désormais partie de l'opposition ? Membre d'un gouvernement qui a toujours pour objectif un retour à l'équilibre budgétaire grâce à un plan d'économie sans précédent depuis l'après-guerre, il brouille une nouvelle fois les pistes avec ce tweet, posté peu avant le discours du président du Conseil Italien, Matteo Renzi, qui réclame à Bruxelles et à l'Allemagne plus de flexibilité pour ne pas tuer la croissance dans l'oeuf avec une politique de réduction des dépenses mal dosée.

Une ligne à part

Adversaire de François Hollande et de Manuel Valls lors de la primaire socialiste en vue de la dernière élection présidentielle, candidat de l'aile gauche du Parti socialiste et partisan de la "démondialisation", il s'est déjà illustré avec ses prises de position iconoclastes au sein du gouvernement. Ce fut notamment le cas lorsqu'il enfila le costume de défenseur malheureux de la nationalisation de l'aciérie de Florange, comme ministre du Redressement productif. Son combat contre "l'invasion" des véhicules sud-coréens en Europe avait lui aussi fait grand bruit.

Cette nouvelle prise de position d'Arnaud Montebourg s'inscrit donc dans cette ligne un peu à part qu'il s'est lui-même tracée. Ligne qui ne finira sans doute pas de surprendre à nouveau, car le ministre a annoncé une réforme globale de l'économie pour la rentrée, comprenant notamment la libéralisation de nombreuses professions règlementées pour, selon ses propres mots, casser les monopoles et les rentes.

>> Lire aussi Arnaud Montebourg a-t-il décidé de faire cavalier seul ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/07/2014 à 17:50 :
.... nos gouvernants actuels n'ont rien trouvé de mieux que de faire empirer la situation en assomant les ménages et les entreprises avec des augmentations d'impots et atxes parce qu'aucun politicien et/ou fonctionnaires ne sait gérer unbudget et encore moins résorber une dette abyssale.
Bref, je donne comme conseil aux jeunes générations de fuir la France qui depuis Miterrand n'a de cesse que de dégouter les français de travailler.
a écrit le 07/07/2014 à 16:18 :
Montebourg président,à la hussarde avec de l'arrogance, c'est ce qui peut arriver de mieux à la France, et toutes ses brèles à l'échaffaud
a écrit le 03/07/2014 à 17:40 :
Que nous coûte la politique économique de rigueur en europe et en France ? Pourquoi les entreprises françaises, leurs dirigeants et leurs syndicats sont ils décalés par rapport à la mondialisation ? La baisse des charges en France n'a jamais conduit à la création d'emplois importante ( voir les cafés, restaurants et braseries et la tva? ) parce que les dirigeants français n'ont pas la mentalité et la rigueur des patrons allemands ? Le pacte de stabilité ne donnera rien parce que le patronat français ne jouera jamais le jeu...
Réponse de le 03/07/2014 à 19:05 :
Ils ne sont pas tant décalés par rapport à la mondialisation : il y a eu plein de délocalisations.
a écrit le 03/07/2014 à 15:17 :
Le refus de l'austérité chez nos politiques, c'est leur volonté de s'affranchir d'une règle à laquelle tout citoyen est tenu, à savoir ne pas dépenser plus que ce que l'on gagne. Malheureusement nos politiques si brillants n'ont jamais respecté cette règle de bon sens. Et désormais tels des adolescents en crise, refusent de mettre un terme à un caprice qui n'a que trop duré.
Malheureusement pour nous, on continue de payer leur irresponsabilité budgétaire, alors que eux ne seront jamais tenus responsables et poursuivis pour leurs erreurs. Pas très juste, parce que quand quelqu'un s'avise de dépenser plus que ce qu'il a à disposition, il se fait très vite taper sur les doigts.
Réponse de le 04/07/2014 à 11:19 :
100% d' accord avec GREG
Réponse de le 05/07/2016 à 16:50 :
Ceci n'es pas une règle de bon sens et prouve votre méconnaissance totale de l'économie.
L'économie d'un foyer et l'économie d'un état ne fonctionnent pas de la même manière. Un foyer fonctionne en circuit fermé, alors que lorsque des gens créent de la richesse dans un état, il faut matérialiser ces richesses en produisant de la monnaie, ce que l'on ne peut plus faire depuis Pompidou. Les états doivent donc emprunter aux organismes autorisés, avec des intérêts. C'est ça qui crée la dette, donc plus on produit de richesse, plus on crée de dette. La peur de l'inflation allemande produit l'austérité mais en 250 ans d'histoire économique fiable, cela n'a jamais fonctionnait.
a écrit le 03/07/2014 à 13:06 :
ce n'est pas austérité a conduit à un désastre cd sont no politique
et leur clientelisme
Réponse de le 03/07/2014 à 13:44 :
+ 1
a écrit le 03/07/2014 à 12:35 :
Tout le problème vient simplement du dosage et des mots utilisés. Si nos dirigeants depuis 35 ans avaient été rigoureux dans la gestion de l'argent public, nous n'aurions jamais eu à subir une quelconque austérité. Si nos dirigeants depuis 35 ans avaient eu le courage nécessaire pour réformer le pays au fil de l'eau, nous n'aurions pas à subir des réformes drastiques, voire violentes.
Si nos dirigeants depuis 35 ans avaient d'abord pensé à l'avenir du pays plutôt qu'à leur petit microcosme politico politique, nous n'en serions pas là
Si nos dirigeants depuis 35 ans n'avaient pas fait du clientélisme (ou corporatisme, appelez cela comme vous voulez...), nous n'en serions pas là
Bref, si depuis 35 ans nous avions eu de vrais responsables politique, notre pays serait florissant, au vu de touts les atouts dont nous disposons.
Conclusion: si nous voulons nous en sortir, reprenons la main et changeons notre système politique. Si nous le voulons, nous le pouvons, malgré les bâtons que nous mettrons dans les roues la caste politique actuelle.
Réponse de le 03/07/2014 à 12:52 :
Effectivement cela fait bien 35 ans que ça dure...."Tant que la politique sera l'affaire de professionnels, les intérêts personnels passeront de surcroit avant l'intérêt collectif " Livre idéaliste d'une jeunesse en mal de repères "les corps indécents". Aucun responsable politique ne prendre une décision qu'il sait indispensable au bien de tous si cette décision a pour effet de ruiner sa carrière. Aussi simple que cela. Quel illustre personnage politique a dit "le pouvoir corrompt" ?
a écrit le 03/07/2014 à 11:29 :
L AUSTERITE EST ANTI ECONOMIQUE ?MAIS DANS UN PAYS EN CRISE .IL FAUT AVOIR LE COURAGE DE REFORMEE POUR PLUS DE JUSTICE SOCIAL? ET MEME RELANCE LEPOUVOIR D ACHAT PAR TOUT LES MOYENS ECONOMIQUE AFFIN DE RELANCE LA MACHINE ECONOMIQUE???
a écrit le 03/07/2014 à 11:25 :
est un désastre économique.
L'austérité devrait être là pour le supprimer.
a écrit le 03/07/2014 à 11:08 :
Ce n' est pas l' austérité qui a conduit au désastre.. l' austérité n' est venu qu' aprés.. le désastre..
C' est la croissance et l' excés de croissance qui a conduit au désastre... c' est exaspérant de voir autant de nullité !
a écrit le 03/07/2014 à 10:51 :
L'Allemagne est à l'équilibre budgétaire cette année. Pourtant son économie est florissante, ils s'offre le luxe d'un salaire minimum. Le dérapage budgétaire permanent, n'est possible que grâce aux marchés financiers. Quand ils vont cesser de financer l'endettement de l'Etat (+100% en 10 ans),ça ne sera pas le désastre?
a écrit le 03/07/2014 à 9:31 :
c'est maintenant qu'il s'en rend compte !
a écrit le 03/07/2014 à 8:24 :
Montebourg a évidemment raison. L'austérité nous tue à petit feu ainsi que l'Euro, monnaie trop forte pour la France qui rend nos produits non compétitifs. En fait, le déficit budgétaire excessif résulte de cette situation et tout effort pour le réduire accentue le mal. Les libéraux, chantres de l'orthodoxie, ne comprennent rien et prennent le problème à l'envers : ils croient que la source de tous nos maux est le déficit excessif alors que c'est une conséquence de l'étouffement économique généré par l'Euro.
Réponse de le 03/07/2014 à 9:33 :
faut pas avoir fait les grandes écoles pour comprendre cela ! mais nos technocrates s'entêtent sous la houlette de Buxelles, car il y en a au moins une que cette situation arrange bien, c'est l'Allemagne....
a écrit le 03/07/2014 à 7:59 :
Qu’il est drôle M. Montebourg, il a une mémoire d’ide. Et oui Nono ne se souvient plus des journées du mois d’aout 2012 lors de l’Université d’été du MEDEF qui se tenait sur le campus d’HEC à Jouy-en-Josas où lui et ses copains fraichement élus au pouvoir (Moscovici) avaient été très « déplaisants » envers les patrons. Depuis les socialistes et Nono en tête les malmènent par une fiscalité intempestive et des propos qui vont avec. Alors voilà que maintenant il se veut redresseur de torts. Il veut la place d’Alfonso ? Quel bazar la gouvernance de M. Hollande
a écrit le 03/07/2014 à 7:55 :
Le débat mérite d'être posé car c'est la voie choisie par le Royaume-Uni.
La croissance anglaise repose effectivement sur l'endettement public et privé ainsi que sur une politique monétaire accommodante.
Une austérité excessive est contre-productive même si le bon sens paysan veut que quand on a des dettes, on se sert la ceinture. Mais l'économie et le bon sens sont parfois divergents.
Réponse de le 04/07/2014 à 11:56 :
Non ce n'est pas vrai les anglais ont serré la ceinture tres fort des le depart.
Cameron avait dit lors de son investiture les mots de Churchil " il y aura du sang et des larmes"... bref ils l'ont fait la France n'a rien fait et la BCE a injecter des milliards!
a écrit le 03/07/2014 à 7:47 :
Le vrai problème c est de réduire la dépense publique, mais comme d habitude les gouvernants sont aux abonnés absents
a écrit le 03/07/2014 à 7:47 :
Les surdepenses de l’état suivies des augmentations d’impôts pour les couvrir tuent la croissance......
a écrit le 03/07/2014 à 7:41 :
Austerité ne tue pas la croissance...arretons avec ses chimeres de croissance par la demande...celle ci dit etre financée par une production competitive et exportatrice... ce n est pas en goinfrant une administration plethorique donc inefficace qu on va creer de la croissance... de toute facon la demande diminue et...une croissance de 5 %..pas pour demain sauf à faire une guerre ..tout detruire ...et reconstruire.
a écrit le 02/07/2014 à 23:35 :
Soyons lucides, objectifs,
Montebourg est plutôt positif pour l'économie française.
Le problème,
c'est Valls dont l'incompétence et les blas blas sont du très bas niveau de Sarkozy, ni plus ni moins.
Réponse de le 03/07/2014 à 0:04 :
Trop de fonctionnaires bureaucrates
Pas assez de personnels soignant dans les hôpitaux
Trop d'employés dans la fonction publique territoriale
Un état lourd et complexe
Trop d'impôts ... Voilà déjà des pistes pour réduire les charges
Simplifions l'état
Réponse de le 03/07/2014 à 9:34 :
+ 1
a écrit le 02/07/2014 à 23:10 :
Le désastre économique c'est toi.
a écrit le 02/07/2014 à 23:02 :
Mais Monsieur Montebourg où avez vous vu de l'austérité? Certainement pas en France, où les hausses d'impôts et la folie taxatrice sont la seule ligne de conduite de nos politiques. Mais bon, nous ne sommes pas inquiets, nous savons que notre gentil et bienveillant Etat français sait mieux que nous ce qu'il est bon de faire avec l'argent dans notre porte-feuille.
a écrit le 02/07/2014 à 21:39 :
Il est grand temps de supprimer les rentes , toutes les rentes , pour oxygéner l'économie et rétablir la méritocratie .
Réponse de le 03/07/2014 à 0:27 :
Si vous voulez de la méritocratie, il faudra commencer par supprimer les allocations familiales...
a écrit le 02/07/2014 à 21:23 :
Allez Montebourg,à la hussarde, avec de l'arrogance, il faut en finir avec cette europe allemande qui nous méne droit dans le mur, et en faire un espoir pour tous les européens, la résistance doit s'organiser
a écrit le 02/07/2014 à 20:44 :
Très nettement la France décroche depuis que montebourg s' en occupe.
Réponse de le 02/07/2014 à 21:46 :
Il est évident que :
le socialisme nous mène à des horizons économiques qui chantent !!!
a écrit le 02/07/2014 à 20:34 :
ca tombe bien , il n'y a AUCUNE austerite en france, le deficit sera de 4.3 et les depenses publiques ... augmentent de 2% ( oui je sais, une austerite a la francaise c'est quand ca augmente moins vite que prevu, tt comme une baisse du chomage c'est aussi quand ca augmente moins vite que prevu)
a écrit le 02/07/2014 à 20:14 :
Aie aie aie... Le Japon et les US ont fait tourner la planche à billets à donf, et c'est aussi un désastre économique. C'est simplement la concentration extrême de capital qui tue tout. Le pire est que c'est le but du système.
a écrit le 02/07/2014 à 20:06 :
Il n'y a pas d'austérité en France, bien au contraire.

Les dépenses publiques continuent d'augmenter comme le montrent les chiffres de l'INSEE.

Dépenses publiques
2010 : 56,4% du PIB.
2011 : 55,9% du PIB.
2012 : 56,7% du PIB.
2013 : 57,2% du PIB.
Réponse de le 02/07/2014 à 20:35 :
Vous avez tout à fait raison. Cela fait 40 ans que l'on fait de la relance par l'endettement par facilté et lacheté. Quand la France trouvera-t-elle un homme ou une femme d'envergure , quand aurons nous notre Thatcher pour nous remettre sur les rails ?
Réponse de le 03/07/2014 à 2:58 :
Le problème est au dénominateur!
Réponse de le 03/07/2014 à 9:33 :
moi j'aimerais bien qu'on publie la dette privée ou l'on est depuis 2008 .. on aurait de sacrés surprises aussi de ce coté là .. les allemands eux n'en disent rien mais ils sont aux premières loges avec les anglais et les français ? .. humm ??
a écrit le 02/07/2014 à 19:29 :
Merkel nous a mis dans la merkel avec son austérité alllemande.
a écrit le 02/07/2014 à 19:25 :
ultralibéralisme + austérité + euro = crise
Réponse de le 03/07/2014 à 0:44 :
Ultra égalitarisme = décrochage = chômage = FN = frontières et Horizont fermé
a écrit le 02/07/2014 à 19:24 :
il faut acheter français pour contrer les effets de l'austérité et faire baisser le chomage
Réponse de le 02/07/2014 à 23:05 :
En même temps ce n'est pas en s'appropriant la richesse des ménages que le gouvernement risque de les inciter à acheter du Made in France. Nous n'avons plus les moyens d'acheter nos propres productions.
Réponse de le 03/07/2014 à 9:36 :
exact !
a écrit le 02/07/2014 à 18:59 :
mais il n'y a aucune austérité en France !!!!! les minima sociaux sont versés ainsi que le salaire des fonctionnaires !!!
Réponse de le 02/07/2014 à 19:23 :
votre salaire a vous aussi est versé.
Réponse de le 03/07/2014 à 8:12 :
le social est devenu un vol des travailleurs
a écrit le 02/07/2014 à 18:51 :
il faut lutter contre l'évasion fiscale pour être à l'équilibre budgétaire.
a écrit le 02/07/2014 à 18:49 :
il a raison l'austérité n'est pas la solution mais le problème !!!!
a écrit le 02/07/2014 à 18:36 :
Il ne faudrait tout de même pas inverser les choses, la vraie cause de la catastrophe économique est moins l'austérité que la gabegie des 30 dernières années. Si les rentiers du désastre, ces politiciens et syndicalistes qui ont de grasses retraites après nous avoir mis au tapis, avaient fait correctement leur travail, on ne parlerait pas aujourd'hui de la crise.
Réponse de le 02/07/2014 à 18:53 :
d'accord, mais il faut surtout vider purger nettoyer désinfecter le millefeuille des officines parapubliques nationales, régionales, départementales, agglomérationales etc ..
A quoi ont servit les CCI Chambre de Commerce et d'Industrie ?
Si la France est en déclin industriel et que le petit commerce a disparut, c'est que les CCI sont un échec des plus total. Faut les boucler tout simplement SANS REGRET.
Réponse de le 02/07/2014 à 19:27 :
c'est plutôt à cause des délocalisation vers des pays à bas cout !
Réponse de le 03/07/2014 à 9:38 :
c'est pas compliqué, on continue allègrement comme ça , on est foutu de chez foutu! allez redresser tout ça ensuite ! impossible..
a écrit le 02/07/2014 à 18:28 :
Il est grand temps en 2014 de mettre fin à des statuts privilégiés et exorbitants que sont les professions de notaires, huissiers, pharmaciens, ...
Il s'agit de professions FERMEES le diplôme ne suffit pas pour exercer il être en plus coopté par la caste de la profession considérée.
Ceci autant anti-économique qu'anti-démocratique.
ON ne compte plus les rapports officiels qui ont dénoncés ces statuts obsolètes.
a écrit le 02/07/2014 à 18:03 :
Et lui depuis 2 ans quel est son bilan et celui de ses amis ? Outre-Rhin et Manche, l'économie est au beau fixe. de même que le taux de chômage. Il pourrait conseiller à son chef d'acheter des montures de lunettes françaises. Cela existe.
Réponse de le 02/07/2014 à 21:26 :
Ils auraient dû faire un audit en arrivant, comme à l'ump, et mettre Paul Bismut en taule
a écrit le 02/07/2014 à 17:54 :
Trop bon Arnaud ! Combien d'années d'études il a fait pour pondre ce que tout le monde sait déjà !
a écrit le 02/07/2014 à 17:42 :
Je pense que Valls et Montebourg sont faits pour s'entendre et proposer un avenir plus agréable aux Français avec moins de chomage et plus de croissance.
Réponse de le 02/07/2014 à 17:56 :
Oui, un avenir semblable à l'Espagne ; c'est ce qui est entrain de se profiler
a écrit le 02/07/2014 à 17:21 :
L'austérité a conduit à un désastre économique,magnifique constat il faut dire que maintenant ça se voit,mine de rien il se dédouane pour l'avenir pas folle la guêpe.J'avais tiré la sonnette d'alarme, personne ne m'a écouté.
a écrit le 02/07/2014 à 17:21 :
vous parlez de quoi la ...moi avec 1200eu je fait quoi la !!!!
a écrit le 02/07/2014 à 17:17 :
C'est surtout le socialisme qui est un désastre!
Réponse de le 07/07/2014 à 16:22 :
Surtout après Paul Bismut, ils auraient dû faire un audit les pauvres,s'il a géré la France comme l'ump,........
a écrit le 02/07/2014 à 17:17 :
il n'y a pas d'austérité en france puisque vous continuez de dépenser sans compter....quand je vois votre patrimoine Mr Montebourg,vous le haut fonctionnaire depuis des années,avec des hauts salaires,je suis étonné du peu que vous avez ou alors la aussi vous vous montrez incapable de gérer vos finances alors comment pouvez vous avoir la prétention de gérer la france....si vous aimez la france puisque vous n'avez pas de solutions...donnez votre démission
a écrit le 02/07/2014 à 17:10 :
Les personnes "carrées", compétentes sont "prévisibles" ce qui n'est pas le cas de Montebourg qui fait de la politique spectacle.
a écrit le 02/07/2014 à 17:04 :
Arnaud Montebourg a tellement raison !
Moi je gagne 2500€ par mois, pourquoi devrais-je m'embêter à faire attention à mes dépenses. Je veux avoir une grande maison, une résidence secondaire (ou deux), changer de voiture, partir en vacance. Je vais suivre ses précieux conseils et changer de train de vie. Je mérite de vivre mieux ! Vive Montebourg et non à la prudence !
Réponse de le 02/07/2014 à 20:01 :
Ne comparons pas vos finances qui dépende uniquement de la volonté de votre patron et les finances d'une entreprise et d'un état. Sachez tout d'abord que l'Etat en tant que telle ne dépense environ 15% du PIB, l'Allemagne elle consomme entre 20 et 25% du PIB, le reste que nous payons c'est la redistribution de la richesse (chômage, santé) et surtout ce qu'on ne dit jamais, les intérêts de la dette qui nous plombe !
a écrit le 02/07/2014 à 16:59 :
Il ne lutte pas contre les lunettes venues de Danemark ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :