Ve République : la "monarchie républicaine" a-t-elle fait son temps ?

 |   |  130  mots
Charles de Gaulle en 1962.
Charles de Gaulle en 1962. (Crédits : DR)
[Replay] Notre monarchie républicaine aurait-elle fait son temps ? Sommes-nous sur la voie de la VIe République ? Nourri d'éclairages pertinents et d'images d'archives, une exploration brillante de la Ve République et de ses limites.

En 1958, alors que le pays, pris dans la tourmente de la guerre d'Algérie, se déchire, le président René Coty appelle le "plus illustre des Français", le général de Gaulle, à former un gouvernement. Celui-ci met alors en place la Ve République, régime qui demeure unique au monde et s'appuie sur l'élection du président au suffrage universel. Celui-ci concentre un nombre impressionnant de pouvoirs.

Depuis, la France continue, à chaque élection présidentielle, à chercher l'homme providentiel. Dès le début, ce système a suscité de nombreuses critiques, qui ont grandi durant "l'hyperprésidence" de Nicolas Sarkozy et n'ont pas disparu avec la "normalité" prônée par François Hollande.

>>> VOD La Ve République et ses monarques

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/07/2014 à 13:39 :
les aristocrates à la lanterne!!!!
a écrit le 14/07/2014 à 23:02 :
Un seul mandat de 7ans est suffisant, plusieurs mandats de 5 ans leur font faire des bêtises, ne prenne pas de hauteur dans leur mandat, ne se sente pas responsable devant les électeurs! Le passage a 5 ans nous a été imposé pour nous affaiblir!
a écrit le 14/07/2014 à 11:09 :
limiter a 2 mandats chaque citoyen pas de retraite specifique seulement des trimestre comptabilise
a écrit le 14/07/2014 à 10:58 :
oui a etat federal avec la votation
sur le modele helvetique
trop de liberte au elus a detruis le confiance
et a separer les dirigeants des citoyens
Réponse de le 14/07/2014 à 11:21 :
trop de liberte au elus une mairesse umpfn se permet de reclamer a des citoyens 644 euros de dette par habitant pour rembourser la dette de la commune
Réponse de le 14/07/2014 à 11:51 :
+ 100000
a écrit le 14/07/2014 à 10:46 :
La 5 ème république n'est en fait qu'une monarchie gouvernée par une poignée d'individus dont une majorité de fonctionnaires incapables et avides de pouvoir.
La pseudo révolution de 1789 n'a été qu'une imposture car la monarchie n'a jamais réellement été abolie, c'est même pire aujourd'hui et si Louis XIV revenait il ne serait pas dépaysé du tout.
Il faut absolument abolir ce système en le remplaçant par une vraie démocratie participative qui rende le pouvoir au peuple comme en Suisse, c'est le seul moyen de se débarrasser de ces politicards carriéristes et incompétents qui ont mené le pays à la ruine actuelle.
Réponse de le 14/07/2014 à 11:33 :
excellent
Réponse de le 14/07/2014 à 16:47 :
Il faut finir le boulot...
a écrit le 14/07/2014 à 10:13 :
en fait l'article est pertinent de jeter dans la mare une évidence , le système a vieillit mais d'autres régimes n'ont pas tenus au delà d'une date butoir comme en russie le communisme n'a tenu que 73 ans , ailleurs ces régimes sclérosés qui n'osent voir les changements de leurs peuples sont condamnés aussi a être tôt ou tard renversés , l'histoire nous le montre encore pas loin de chez nous , l'évolution humaine nous conduira a des changements de pratiques et de moeurs aussi , nous tolérons moins aujourd'hui des choses qu'on tolérait fort bien dans les années 50-60 de la part des dirigeants politiques , aujourd'hui il est évident qu'un changement aura lieu , mais il est a souhaiter que cela ne soit pas au bénéfices d'aventuriers extrémistes .
a écrit le 14/07/2014 à 9:12 :
Le seul inconvénient dans cette 5 ième république est la possibilité donnée de se représenter N fois, alors que chaque citoyen devrait avoir le droit de remplir qu'un seul mandat = l'intérêt général prévaudrait largement puisque plus de problème réélection. Ceux qui affirment que les institutions sont solides, je répondrai qu'elle pléthorique et inefficace (donc inefficiente). Et c'est bien le bas qui blesse : les hommes politiques ont transformé l'esprit de la 5ième en un système de rente pour eux, de non décision, d'irresponsabilité et de pilotage à court terme catastrophique. Oui, nous pouvons améliorer cette 5ième avant de voir des extrémistes gouverner.
a écrit le 14/07/2014 à 9:00 :
Vous voulez ajouter une crise institutionnelle maintenant ? Vous êtes assez irresponsables les Médias !!!!
a écrit le 13/07/2014 à 17:32 :
Un 14 juillet qui renverserait ce système fait par des privilégiés pour des privilégiés , des fils de bonne famille sortis de l'ENA , qui persistent à avantager la même classe sociale.....
a écrit le 13/07/2014 à 17:10 :
Il n'y a qu'un pays qui ose poser pareille question : La France. La Vème République dans ses institutions est solide, et l'a prouvé, et s'adapte à toutes les situations. Ne pas impliquer la Vème République, dans le grande opération de désinfection des hommes et femmes politiques corrompus, et corrompant. Il s'agit de verrouiller tous les abus financiers, trafic d'influence, corruption des uns et des autres en Politique
a écrit le 13/07/2014 à 15:01 :
Cette parodie de monarchie qu'est la république est finie, il est temps d'aller vers une monarchie constitutionnelle avec un premier ministre élu par l’assemblée, ça nous évitera de subir les présidentielles, élection stérile par excellence.
Réponse de le 14/07/2014 à 22:24 :
" quelle est la différence entre un Président et un Roi ? le président est élu par le peuple....MAIS , c'est après qu'il se prend pour un ROI..." Le regretté COLUCHE
a écrit le 13/07/2014 à 12:56 :
le vrai problème ?
Les élus sont devenus de féodaux !
DONC :
- un seul mandat à la fois
- pas plus de 2 mandats identiques consécutifs
- inéligibilité des énarques
- suppression des partis
a écrit le 13/07/2014 à 11:50 :
Il faut juste exiger que la composition des assemblees elues correspondent a la composition sociologique du pays. Il est inadmissible que ces assemblees soient composees de 80 a 90% de fonctionnaires, qui forcement "roulent" pour leurs corps.
a écrit le 13/07/2014 à 10:53 :
Médiocrité des politiques, ou structures inadaptés? Les deux probablement. Tout cela ne serait pas bien grave si nos élus comprenaient leurs inefficiences, et ne voulaient pas régler pour nous, pauvre vulgus, tous les détails de notre vie. A quand une Loi pour régler mon radiateur dans ma salle de bain? Il faut redonner de l'air à nos sociétés, et tant pis s'il y a un cout en terme de dérives..
a écrit le 13/07/2014 à 9:58 :
En France on est le seul pays où l'on pense qu'il suffit de changer de voiture pour avoir un meilleur conducteur..... La Vème République apporte stabilité politique et fonctionne assez bien. Le problème ne vient pas des institutions mais de la médiocrité du personnel politique, de son manque de vision, de compétence et d'intégrité morale. Vous pourrez changer de République autant de fois que vous voudrez, si la classe politique reste la même rien ne changera!!!
Réponse de le 13/07/2014 à 11:40 :
Parlons de médiocrité du personnel tout court et pas seulement du personnel politique. Les politiques sont à l'image des français : le niveau a baissé...
Réponse de le 13/07/2014 à 18:26 :
Pas faux...
a écrit le 13/07/2014 à 8:55 :
La Vème république est décalée , obsolète , inefficace . archaïque ... Il est impératif de passer a une VIème république qui redonne du sens a notre démocratie . Il faut changer les règles en profondeur . Rendre la politique transparente , responsabiliser les élus , interdire tout cumul de mandats , limiter strictement le nombre de mandats , pénaliser le conflit d'intérêts , ...en autres . Assez de professionnels de la politique qui font carrière ! Redonnons la parole aux Français . Limitons a 300 le nombre de députes et a 100 celui des sénateurs . Limitons aussi le nombre d'élus de tous poils a tous les niveaux . C'est aujourd'hui une question de survie . Sans changement en profondeur nous hypothéquons l'avenir de nos enfants et petits-enfants .
Réponse de le 13/07/2014 à 11:44 :
Le problème est que les français sont incapables de dégager un projet collectif majoritaire précis. Ils râlent c'est tout. La France ne s'en sort que lorsque le peuple a peur et délègue sa souveraineté à une oligarchie providentielle (1789-1802, 1944-1946, 1958...)
Réponse de le 14/07/2014 à 10:16 :
si ce système est aujourd'hui tel que vous le décrivez c'est uniquement du aux politiques professionnels qui sont toujours là meme 40 ans après , a dresser les gens les uns contre les autres avec une frénésie incroyable on ne fait que rendre complètement stérile ce pays faute de reformes et de mouvements , alors on cogne sur le voisin et ce dernier cogne aussi et se bunkerise pour ne pas subir , finalement il faudrait un psychiatre comme président et qu'on cesse ce massacre collectif a toujours dénoncer le voisin des maux de ce pays .. on parle de rassembler ben il y a du travail en perspective
Réponse de le 14/07/2014 à 11:36 :
"il y a du travail en perspective.." oui, mais nous aimerions trouver la méthode efficace pour arriver à cette solution salvatrice !
a écrit le 13/07/2014 à 7:37 :
Il est temps en effet de passer à une sixième République sans président mais comme dans les pays modernes avec un premier ministre. Il faut aussi supprimer les élections à deux tours sources de corruption morale et adopter le scrutin anglais qui est le meilleur permettant l'alternance et évacuant les extrêmes. Cela en outre éviterait d'avoir toutes ces affaires de financement de campagne du président de la République!
Réponse de le 13/07/2014 à 11:45 :
Sauf qu'en évacuant les extrèmes vous évacuez 40% des français. La France n'est pas un pays anglo saxon
Réponse de le 13/07/2014 à 20:36 :
@Paul: le systeme anglais est meilleur en quoi ? Ils ont aussi leur lot de corruption, surtout que le systeme ango-saxon est le tout fric...donc plus susceptible de detournement :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :