"La situation économique de la France est catastrophique" (Gattaz)

 |   |  266  mots
Parmi les sujets que Pierre Gattaz veut mettre sur la table : la remise en cause de la taxe à 75% des hauts revenus, des 35H et du niveau du Smic.
Parmi les sujets que Pierre Gattaz veut mettre sur la table : la remise en cause de la taxe à 75% des hauts revenus, des 35H et du niveau du Smic. (Crédits : Reuters)
Le président du Medef dresse un constat accablant dans un entretien au Figaro de la santé économique française. Selon Pierre Gattaz, bien que nécessaire, le Pacte de responsabilité ne sera pas suffisant pour redresser la barre.

Donner un nouveau coup de pied dans la fourmilière. C'est ce que semble vouloir faire Pierre Gattaz en peignant un portrait alarmant de l'Hexagone. Le président du premier syndicat patronal s'inquiète dans une interview au Figaro : 

"Il n'y a plus d'investissement et plus d'embauche. Ce que je vois surtout chez les chefs d'entreprise, c'est de l'attentisme, de la méfiance. La situation économique du pays est catastrophique".

Abandonner la taxe à 75% des très hauts revenus

Pour le "patron des patrons", "la croissance n'est plus là". L'un de ses premiers remèdes contre le marasme économique français consiste à supprimer la taxe à 75% sur les très hauts revenus. Il faut que l'on dise "clairement que l'on va abandonner dès maintenant la taxe à 75 % sur les très hauts revenus."

A ses yeux, le Pacte de responsabilité engagé par le gouvernement pour alléger les charges des entreprises est nécessaire mais pas suffisant "pour redresser la France". Pour y remédier, il annonce qu'une "douzaine de mesures turbo pour générer de l'emploi rapidement" seront présentées à l'université d'été du Medef. Parmi elles, les sensibles thèmes de la remise en cause des 35 heures ou de la baisse du Smic : 

"Il faut regarder le sujet des seuils sociaux, parler de l'interdiction du travail le dimanche et après 21 heures. Le niveau du smic doit pouvoir être discuté avec les partenaires sociaux, pour que les populations très éloignées de l'emploi - 1 million de chômeurs n'ont pas vu une entreprise depuis deux ans au moins - puissent retrouver un travail".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/08/2014 à 10:55 :
Tant mieux si la situation st catastrophique ! Personnellement je m'arrange pour ne jamais payer d'impôts sur le revenu pour ne pas enrichir ce système inique. Espérons que tout s'écroule rapidement !
a écrit le 03/08/2014 à 19:16 :
c'est un peu long, mais allez au bout SVP..
Le principe des impôts semble pouvoir s'expliquer par une logique assez simple.

Mais beaucoup pourtant, ne le saisissent pas toujours ...
Comme c'est la saison des taxes, laissez-moi vous l'expliquer en termes simples
que tout le monde peut comprendre.
Imaginons que tous les jours, 10 amis se retrouvent pour boire une bière
et que l'addition totale se monte à 100 euros.
(On reste dans le simple : cela ferait 10 euros par personne !)
Mais nos 10 amis décidèrent de payer cette facture selon une répartition
qui s'inspire du calcul de l'impôt sur le revenu !
Ce qui donna ceci :

Les 4 premiers (les 4 plus pauvres !), ne paient RIEN.
· Le 5ème paye 1 euro
· Le 6ème paye 3 euros
· Le 7ème paye 7 euros
. Le 8ème paye 12 euros
· Le 9ème paye 18 euros
· Le dernier (le plus riche !) paye 59 euros.

Les dix hommes se retrouvèrent chaque jour à boire leur bière
et semblaient assez contents de leur arrangement.

Jusqu'au jour où le tenancier décida de leur faire une remise de fidélité !
« Comme vous êtes de bons clients, j'ai décidé de vous faire
une remise de 20 euros sur la facture totale...
... vous ne payerez donc désormais vos 10 bières que 80 euros ! »
Le groupe décida de continuer à payer la nouvelle somme de la même façon
qu'ils auraient payé leurs taxes. Les 4 premiers continuèrent à boire gratuitement.
Mais comment les 6 autres, (les clients payants) allaient-ils diviser les 20 euros
de remise de façon équitable ???
Ils réalisèrent que 20 euros divisé par 6 faisaient 3,33 euros.
Mais, s'ils soustrayaient cette somme de leur partage, alors le 5ème et 6ème homme
devraient être payés pour boire leur bière !!!
Le tenancier du bar suggéra qu'il serait plus équitable de réduire l'addition
de chacun d'un pourcentage du même ordre.
Il fit donc les calculs ... ce qui donna ceci :

· Le 5ème homme, comme les quatre premiers ne payeront plus rien. (un pauvre de + !)
· Le 6ème payera 2 euros au lieu de 3 (33% réduction)
· Le 7ème payera 5 euros au lieu de 7 (28% de réduction)
· Le 8ème payera 9 euros au lieu de 12 (25% de réduction)
· Le 9ème payera 14 euros au lieu de 18 (22% de réduction)
· Le 10ème payera 50 euros au lieu de 59 euros (16% de réduction)

Chacun des six « payants » paya moins qu'avant et les 4 premiers continuèrent à boire gratuitement !!!

Mais ... une fois hors du bar, chacun compara son économie :
« J'ai eu seulement 1 euro sur les 20 euros de remise ! », dit le 6ème
en désignant du doigt le 10ème il ajouta : « Lui, il en a eu 9 !!! »
« Ouais ! dit le 5ème, j'ai seulement eu 1 euro d'économie moi aussi ... »
« C'est vrai ! » s'exclama le 7ème « pourquoi le 10ème aurait-il 9 euros d'économie
alors que je n'en ai eu que deux ? ...
... c’est anormal que ce soit le plus riche qui bénéficie de la plus importante réduction ! »
« Attendez une minute » cria le 1er homme, « nous 4 n'avons rien eu du tout ... donc,
ce système exploite les pauvres !!! »

Les 9 hommes cernèrent le 10ème et l'insultèrent ... et le lendemain
notre 10ème homme, (le plus riche !) ne vint pas boire sa bière !
Aussi, les 9 autres s'assirent et burent leur bière sans lui.
Mais quant vint le moment de payer leur note, ils découvrirent quelque chose d'important :

Ils n'avaient pas assez d'argent pour payer ne serait-ce que la moitié de l'addition !
Et cela, mes chers amis, est le strict reflet de notre système d'imposition.
Les gens qui payent le plus de taxes tirent le plus de bénéfice d'une réduction d’impôts,
mais ceux qui ne paient pas d'impôt s'estiment lésés !
Taxez les plus forts, accusez-les d'être riches et ils risquent
de ne plus se montrer désormais ... et d'aller boire leur bière à l'étranger !!!

Moralité :
Pour ceux qui ont compris ... aucune explication n'est nécessaire !!!
Pour ceux qui n'ont pas compris ... aucune explication n'est possible !
Réponse de le 18/08/2014 à 10:57 :
J'ai compris que votre histoire était ridicule.
a écrit le 03/08/2014 à 16:25 :
il est constaté que la situation économique de la France est mauvaise
qu'a fait le gouvernement socialiste sous la présidence de F. Hollande depuis plus de 2 années pour redresser l'économie, relancer la croissance et réduire le chômage
La réponse est RIEN
Ou en tout cas rien de décisif et de rapidement effectif.
Tous les chiffre négatifs augmentent, c'est constaté
Alors pourquoi critiquer Gattaz qui ne fait que rapporter un constat affligeant
Peut être que F. Hollande n'aime pas que lui fasse remarquer ses échec
a écrit le 24/07/2014 à 21:40 :
Et si l'économie française était malade des entreprises françaises dirigés par des directions et des managements "has been" incapables de vision d'avenir, épouvantail des jeunes générations de diplômés qui fuient à l'étranger devant l'avenir qu'elles leur proposent, des entreprises qui se gavant des baisses de charges et des subventions sans contrepartie, des entreprises qui geignent et qui tendent la sébille vers l'Etat, des entreprises qui n'investissent plus dans la recherche et l'innovation, des entreprises qui ne proposent plus que des produits inadaptés aux marchés à l'export, des entreprises malades de leurs parachutes dorés et de leurs détournements de fonds...
Réponse de le 03/08/2014 à 16:27 :
c'est un commentaire affligeant qui, comme tout le peuple de gauche, considère qu'en France, les malheurs viennent du capital et des entreprises
a écrit le 22/07/2014 à 23:36 :
Gattaz est ce qu'il est, mais ce n'est pas en tuant le messager à coup d'attaques personnelles qu'on répond aux problèmes qu'ils soulèvent. Notre état et sa "fiscalité redistributive", le nom officiel du clientélisme industriel, a détruit notre tissu économique pour laisser au pouvoir une caste d'énarques égoïstes. A la fin on a des salariés mal payés et des entreprises accablées de taxes, tout ca pour que l'Etat puisse continuer à vivre à nos crochets pour faire perdurer les privilèges de nos "élus".
a écrit le 22/07/2014 à 18:00 :
qu'a fait de sensationnel pour les entreprises ce monsieur, à part hériter et s'augmenter? quand on parle", il faut avoir de quoi fournir !
Réponse de le 03/08/2014 à 16:30 :
jusqu'à présent et preuve du contraire, le président du Medef n'a qu'une fonction :
faire passer des messages pour inciter les entreprises
Ce n'est pas lui qui fait tourner les entreprises, qui ont pour cela, leur propre dirigeants.
a écrit le 22/07/2014 à 15:58 :
plus que cela...du gachis
a écrit le 22/07/2014 à 14:09 :
Il a raison , il faut diminuer les salaires , Commençons par lui , donnons lui le smic et on verra s il ne changera pas d avis . Au fait , peut on vivre avec le smic et selon lui , le smic est trop élevé
Réponse de le 22/07/2014 à 18:02 :
d'après lui, sûrement ! vous pouvez en être certain! il va falloir PAYER, bientôt pour pouvoir travailler !
a écrit le 22/07/2014 à 13:51 :
Et un mensonge de plus du père François, de son propre aveu, il avançait il y a deux ans qu'il n'y aurait plus d'emplois industriels en France ce à la fin de son mandat, guignol !
a écrit le 22/07/2014 à 12:37 :
La plupart des Français ne comprennent rien au métier de chef d'entreprise. De la motivation qu'il faut pour créer et maintenir une entreprise dans ce pays marxiste. Par contre, pour les accabler, les jalouser sans raison, il y a beaucoup de monde !
Réponse de le 22/07/2014 à 13:34 :
oui il y a beaucoup de goulags.
Réponse de le 22/07/2014 à 16:36 :
Vous avez raison la plupart n'ont aucune notion d'économie !...
Réponse de le 22/07/2014 à 20:11 :
Mon niveau en économie me dit que si on baisse mon smic je ne pourrais plus payer mon loyer ma voiture pour aller bosser et ma bouffe alors faudra faire des choix : plus de vacances ,plus aucun loisir , plus de portable bref bosser pour survivre.
C'est ça que voudrait Gattaz ?
Réponse de le 03/08/2014 à 16:32 :
NON
Çà, c'est que veut le gouvernement socialiste
Et il s'y emploi à fond avec l'augmentation des taxes et impôts
a écrit le 22/07/2014 à 10:57 :
Si l'état de la France est catastrophique, d'autres Nations européennes devraient faire banqueroute tout de suite... pas d'alarmisme Monieur Gattaz! Meme si la situation francaise est très délicate, il faut etre positif!! certes, avec Hollande c'est difficile..
a écrit le 22/07/2014 à 10:26 :
Gattaz junior est le digne héritier d'Yvon le senior lui même patron des patrons dans les années 80.
a écrit le 22/07/2014 à 9:37 :
Et alors ils veulent quoi les patrons ? Que les français bossent à 1000 euros par mois pendant 40 heures ?
La plupart des jeunes veulent faire FONCTIONNAIRE, c'est le seul boulot qui marche en France.
Réponse de le 22/07/2014 à 13:18 :
La plupart des jeunes dans votre entourage sans doute. Après il ne faudra pas venir se plaindre de gagner une misère alors que c'est écrit d'avance
Réponse de le 22/07/2014 à 18:11 :
vous avez tout juste !le problème de la pauvret'e grandissante de la population, est du à un manque de redistribution des richesses , ça ne fonctionne plus, diminution des salaires au profit des dividendes !
a écrit le 22/07/2014 à 9:23 :
Et l'énergie?
a écrit le 22/07/2014 à 9:17 :
Monsieur Gattaz ne serait pas à ce poste s'il n'était pas le fils de Yvon Gattaz fondateur du CNPF ... ceci dit, il est réel que l'économie s'écroule, surtout celle des petites entreprises (que ne défend pas vraiment monsieur Gattaz)! Oser dire celà à l'expert absolu en méthode Coué qu'est François Hollande c'est forcément considéré comme un crime de lèse-majesté!
Réponse de le 03/08/2014 à 16:36 :
Votre commentaire est faux
C'est Georges Villiers qui a fondé le CNPF en 1945
Et dans les années 1970, c'était F. Ceyrac
a écrit le 22/07/2014 à 8:58 :
Il n'a pas effleuré la plupart des commentateurs que P Gattaz était en contact avec de nombreux chefs d'entreprises, et qu'il se faisait l'écho de leurs difficultés. C'est donc une alerte lourde qu'il a lancée. La négliger sera dommageable pour l'économie du pays...
Réponse de le 22/07/2014 à 9:51 :
"Il n'a pas effleuré la plupart des commentateurs que P Gattaz était en contact avec de nombreux chefs d'entreprises"

Quel genre de chef d'entreprise ? les PMI-PME ? M’étonnerai, plutôt celles du CAC 40, qui on pas vraiment souffert de la crise.

"et qu'il se faisait l'écho de leurs difficultés."
Réponse de le 22/07/2014 à 12:33 :
fishdrake donc selon votre raisonnement, Gattaz fait l'écho d'entreprises qui ont des difficultés, mais qui en faites n'en n'ont pas ;)

Très intéressant !
a écrit le 22/07/2014 à 8:27 :
Faire peur aux investisseurs ?
Si l'objectif de M.Gattaz est de faire peur aux investisseurs étrangers ou nationaux, ses déclarations successives sont percutantes. Avec le MEDEF l'économie française est assurée d'un futur positif...Il reste les PMI-PME qui se battent tous les jours pour réussir.
Réponse de le 03/08/2014 à 16:39 :
ce qui fait peur aux investisseurs étrangers...
c'est le manque de perspective économique,
c'est le manque de reprise, de croissance, etc...
La France est un pays qui s'appauvrit
On investit pas dans un contexte pareil
a écrit le 22/07/2014 à 7:55 :
Anxiogène
L'économie française est la cinquième puissance économique dans le monde. L'épargne est à son plus haut. La productivité du salarié français demeure très compétitive. Les territoires sont toujours très attractifs pour les investisseurs étrangers. Alors ? Le vrai problème de l'économie française demeurent les propriétaires et les directions des entreprises qui doivent aujourd'hui partir en formation en Allemagne auprès des décideurs allemands pour apprendre et se former...
a écrit le 22/07/2014 à 7:51 :
Quand je lis la plupart des commentaires je me dis que les patrons ont raison de partir , ainsi que les futurs patrons.
Jusqu'où faudra t'il tomber pour qu'enfin la réalité commence à percer ?
a écrit le 22/07/2014 à 7:35 :
Cela fait 30 ans que l'on pare a la dérive, Hollande a rajouté la couche de trop!
les mêmes qui ont créer cette état obèse, incompétent et médiocre sont incapables de le reformer, il faut des gens nouveaux!
a écrit le 22/07/2014 à 7:24 :
C'est pas un scoop !
a écrit le 22/07/2014 à 5:32 :
" La baisse du Smic " comme remède ou comme : LIQUIDATION TOTALE - DU POUVOIR D' ACHAT des plus pauvres ?! Ça veut dire du pain, un steak par semaine, une paire de chaussures par an ... + des impôts à payer dans les temps sous peine de saisie sur " salaire " rien que ça ! et rien de tel pour la relance de la consommation ... ? ! Toujours la même chanson ! Le Smic, c'est déjà la MISÈRE alors plus bas encore c'est du délire, de la folie ! Un non sens économique ... Mais il est vrai que tant que les riches ou les plus privilégiés consomment , tout va bien dans le meilleur des mondes ! C'est ça le truc ? LE SMIC C' EST LA MISÈRE ! LA RICHESSE ET LES PRIVILÈGES C' EST LA HONTE ... PLUS BAS QUE LE SMIC TU VIS COMME UN CHIEN !
a écrit le 22/07/2014 à 1:06 :
La situation restera catastrophique aussi longtemps que l'imposition restera catastrophique. La croissance du chômage en est la juste conséquence.
a écrit le 21/07/2014 à 22:39 :
Oui c'est assez éprouvant d'entendre ce genre de propos d'un corpsard qui n'à RIEN apporté à notre pays....

Je crois que M GATTAZ Strophe...et même un peu trop !
Ou est l'audace qui nous sortira du tombeau....
a écrit le 21/07/2014 à 21:10 :
Comment ça et depuis quand « Il n’y a plus d’investissement et plus d’embauche » ? Et pourtant il existe tant de Compagnies dans ce monde à qui on met des bâtons dans les roues, et malheureusement tant de personnes sont négatives ! Ces Compagnies qui cherchent des investisseurs et embauchent, tout en restant votre propre patron ! Des Compagnies où vous pourrez INVESTIR PEU ET GAGNER BEAUCOUP ! Cela ne m’étonne pas de voir surtout chez les Chefs d’Entreprises, de l’attentisme, de la méfiance, et que la situation économique du pays soit catastrophique !
Réponse de le 21/07/2014 à 23:54 :
Votre mepris n'egale que votre incompetence. Creez donc votre entreprise et faites mettre sur la paille par vos salaries comme nombre de petits patrons. Surtout appelez-moi a votre premier proces aux prud'hommes (car il y en aura plusieurs), je viendrai me regaler.
Réponse de le 22/07/2014 à 6:10 :
il y a ceux qui investissent et ceux qui ne veulent pas ou ne savant pas investir ;
Réponse de le 22/07/2014 à 9:57 :
@ steph :

"Votre mepris n'egale que votre incompetence."

T'as lu son CV pour connaitre ses compétences ?

"Creez donc votre entreprise et faites mettre sur la paille par vos salaries comme nombre de petits patrons."

J'imagine que c'est du vécu ? Un type qui parlerai donc de l'incompétence des autres, mais pas fichu de tenir un livre de compte, ou assez sage pour laisser ça à un comptable... Et bien entendu pas prendre ses salariés pour des crétins.

"Surtout appelez-moi a votre premier proces aux prud'hommes (car il y en aura plusieurs), je viendrai me regaler. "

Ah ben ça, faut connaitre le droit du travail, mon coco. Les entrepreneurs qui se prennent des procès aux prud'hommes, s'ils sont effectivement fautifs, ne l'ont pas volé. Généralement quand on s'en ramasse, c'est qu'on a justement voulu jouer au plus malin, et pris ses salariés pour des cons (accessoirement les clients aussi, du coup ça fini forcement mal). Mais ce n'est pas, loin de là, une généralité, alors vos prétentions à voir l'avenir, gardez les pour vous.
a écrit le 21/07/2014 à 20:19 :
Gattaz, ne représente que les patrons du CAC40: DEHORS!!!
a écrit le 21/07/2014 à 19:15 :
L'enarque équidé de l'Elysée se fou de l'économie et de la situation de la France comme de sa première liquette, il pense comment transmettre des SMS à ses compagnons qui travaille comme lui pour ne rien faire.
a écrit le 21/07/2014 à 18:06 :
On a des sondages à 75% contre la gouvernance... alors nous sommes sous le vampirisme social statolâtre, le bourreau du genre humain, le perécuteur du peuple chômagiste, le premier destructeur de l'économie avec blablacula, encula et cruella! La croissance et le déficit on en reparle? La situation catastrophique, est-ce celle de l'abstention? Trop d'impôts tuent l'impôt... on joue au suicide social?
a écrit le 21/07/2014 à 17:46 :
salaire après impôts 1 part: 2190,00 ( traitement net: 2629,00, traitement brut:3300,00, coût total employeur: 5883,00).... je gagne moins de 40% de ce que je "coûte" ......ah! ces prélèvements pour payer RSA, RMI, Alloc etc....et la CMU
Réponse de le 21/07/2014 à 18:00 :
et : l'A M E!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 24/07/2014 à 22:27 :
Arretezz de répétez la propagande du FN.
la VERITE celle que jamais le FN n'osera vous dire, c'est que nos dettes publiques ne viennent pas des fraudes des immigrés ni des chomeurs ni des pauvres, mais parceque les plus riches font des EVASIONS FISCALES et dont ne payent pas leurs impots en France.
Si ces riches payaient leurs impots comme tout le monde, on aurait AUCUNE dette publique ! On aurait meme un pays riche et un excédent !
Mais le FN et les médias sont payés par ces riches pour ne JAMAIS dire la vérité, et pour attaquer à la place des vrais vcoupables, des boucs émissaires, comme les immigrés ou les chomeurs !
Voilà la pure vérité, à vous de vous renseigner, vous verrez que vous vous etes fait bernés par une propagande anti pauvres et raciste, qui cache la vérité.
a écrit le 21/07/2014 à 17:45 :
La situation est effectivement catastrophique, car elle est instable: les gains de productivité dus à l'énergie réduisent la quantité de travail, donc crée du temps libre que l'on considère comme du chomage, ce qui augmente le cout du travail et crée du chomage.
a écrit le 21/07/2014 à 17:24 :
Catastrophique, c'est un comble! On a un gouvernement qui travaille contre l'intérêt national... en grèce on voit ce que ça donne. 75% des français considèrent qu'on ne fait rien..
a écrit le 21/07/2014 à 17:24 :
Ayant une importante expérience internationale (US, Japon, Europe) je peux déclarer que les dirigeants ne sont pas compétitifs. Nous n'avons presque pas d'entrepreneurs, nos patrons sont soit des héritiers, soit des fonctionnaires. Est-il tabou de le dire ?
Réponse de le 22/07/2014 à 6:15 :
Non et vous avez raison de le dire ; mais bon, moi j'aimerais bien pouvoir investir mais sans le fric pour ...zéro !
a écrit le 21/07/2014 à 17:01 :
c est normale c est un septique et jamais contant comme disait Alain souchon dans sa chanson , elle lui est destinée
Réponse de le 21/07/2014 à 23:20 :
@mqpd
c'est un "septique"...Comme la fosse?
a écrit le 21/07/2014 à 17:00 :
M. Gattaz a parfaitement raison, n'en déplaise à ses détracteurs. Ce gouvernement fait crever les entreprises et étouffe le citoyen d'impôts absurdes. L'état ne peut se substituer aux entreprises pour créer la richesse. Quant à donner de l'emploi à tout le monde, ce serait revenir à l'URSS !
Réponse de le 22/07/2014 à 6:17 :
certes, mais pour vivre il faut du fric ...
a écrit le 21/07/2014 à 16:55 :
Quand la politique, à son propre profit, butte le genre humain c'est normal que ça réagisse...ainsi notre situation est catastrophique en effet!
a écrit le 21/07/2014 à 16:47 :
C'est la mondialisation et ces effets , stagnation des salaires des ménages de classes moyennes populaires et hausse de profits pour les plus riches , de toutes manière , ne nous attendons pas à du changement si personne ne met un coup de pied dans la baraque , ne surtout pas à s'attendre une économie en meilleure santé si aucune réforme globale et européenne pour la relance n'est décidé ! L'austérité n'a jamais et ne mènera jamais à rien !
Et stop de nous parler des entreprises , celles-ci n'ont jamais créée d'emplois et n'en créeront jamais , après on peut toujours essayer de supprimer les taxes aux plus riches , c'est vrai on pourrait penser que ça pourrait leurs donner plus envi d'embaucher , la loi de l'offre et la demande n'a jamais stipulée que la demande était stimulée par l'offre mais plutôt l'inverse , la cupidité aveugle , ça se comprend mais bon.. C'est quand même un peu énervant à la longue...
a écrit le 21/07/2014 à 16:32 :
Mr Gattaz aussi est catastrophique !!!!
a écrit le 21/07/2014 à 14:57 :
Il n'y a que Hollande qui avec ses nouvelles lunettes made in china qui ne voit rien!
a) Je coute plus de 56OO euros à mon employeur mais je touche 2400 euros nets moins 350 euros d'impôts sur le revenu soit moins de 2200 euros in fine... Est-ce normal????
b) que l'état cesse de subventionner tout et rien à commencer par la CMU, RSA etc... autres RMI et tutti quanti et enfin donner de l'oxygène à l'économie en baissant les charges monumentales qui existent!
c) que les alloc familiales soient réservées aux seules familles EU établies en France depuis au minimum 5 ans et limitées à 2 enfants maxi sous conditions de ressources. Il ne faudrait tout de même pas que le gouvernement cautionne les familles au delà de d'un nombre raisonnable d'enfants, ce n'est pas le rôle de l'état/
Réponse de le 22/07/2014 à 1:45 :
Donc "eurofederal" que fait-on? on laisse mourir les gens malade sans CMU? après tout ce n'est pas de chance que ce soit tombé sur eux mais bon soyons égoïste et laissons les crever ein on va quand même pas les soigner les pauvres sa risquerai d'augmenter nos impôts. Honnêtement quel est ce raisonnement?
Et puis arrêtez cette légende comme quoi les étrangers bouffent toutes les allocations. Beaucoup travaillent et ne touchent pas ou peu d'allocations. De plus il faut savoir que l'état vu le taux de natalité en France et en Europe ne risque pas de restreindre le nombre de naissance. Il a plutôt toujours encouragé une politique nataliste ce que semblerait évident. Et pour garder une natalité importante et un accroissement naturel un des plus important de l'europe, l'immigration nous aide bien, il faudra bien un jour le reconnaître. Enfin oui c'est le rôle de l'état d'aider la famille en général. Mais vos réflexions sont je trouve limites honteuses tellement vos idées ont l'air égoiste. Mais je vous laisse à vos idées bien stériles.
a écrit le 21/07/2014 à 14:54 :
Pour que les marges Brutes des entreprises, les plus basses d'Europes, tombées à 29% contre 43% Outre-Rhin, soient rétablies. 30 milliards est insuffisant. De l'avis de tous les calculs, et expertises : c'est 116 milliards minimum : donc autant de dépenses publiques en moins. La France est le Pays d'Europe qui a le plus fort taux de dépenses publiques/ P.I.B : 58% de la richesse produite
Réponse de le 21/07/2014 à 15:04 :
et pourquoi les marges sont tombées ? parce qui aurait dû être fait avant ne l'a pas été . et les patrons se réveillent maintenant ,laissant entendre que cela daterait de 2ans ,comme par hasard ! on voudrait se dédouaner de ttes responsabilités ,qu'on ne s'y prendrait pas autrement.
Réponse de le 21/07/2014 à 15:06 :
quand ça devient excessif ......
Réponse de le 22/07/2014 à 6:20 :
Oui mais la richesse des grands parons n' a pas diminué en conséquence.
a écrit le 21/07/2014 à 14:44 :
Qu'il commence par diminuer son revenu de 75% et que cette argent, il le redonne à ces employés... Au moins il ne paiera plus cette taxe, aura toujours beaucoup plus que nous tous et ces employé seront augmenté et content de l'être!!!
a écrit le 21/07/2014 à 14:04 :
Monsieur Gattaz, j'aimerais savoir votre salaire et combien vous payez d'impots en France. Avec svp vos fiches de paye et l'avis d'imposition, comme preuves. Au lieu de donner des leçons, montrez nous la vérité.
Réponse de le 21/07/2014 à 14:34 :
N'importe quoi ! Ça n'a aucun rapport...
Réponse de le 21/07/2014 à 15:26 :
A yves : preuves a raison de demander des comptes car après tout on nous en demande beaucoup
Réponse de le 21/07/2014 à 15:31 :
Quand vous aurez réussi à faire 10% de ce que Monsieur Gattaz à fait avec son entreprise, qui fait vivre des milliers de familles et qui est un vrai succès industriel, vous pourrez lui permettre de lui demander des comptes. Et vous qu'avez vous apporté à la société ?
Réponse de le 21/07/2014 à 18:07 :
+1000000 !
Réponse de le 21/07/2014 à 23:26 :
@Yves
Monsieur Gattaz est un héritier, il n'a rien apporté à la société. Son oncle et son père sont nés avant lui, ce sont eux qui ont fait prospérer la société et pendant qu'Yvon était au CNPF, l'oncle était au charbon.
Réponse de le 22/07/2014 à 4:42 :
Tout à fait d'accord ! Un héritier ça encaisse le fric - au mieux il " devient "gestionnaire en préservant ses marges et au pire, il coule la baraque !
a écrit le 21/07/2014 à 13:54 :
carlos slim conseille de faire travailler les salariés 3 jours par semaine !!!!!! voilà qui devrait faire s'étrangler gattaz .
Réponse de le 21/07/2014 à 16:05 :
Carlos Slim > Gattaz
a écrit le 21/07/2014 à 13:49 :
D'accord avec M.Gattaz. Et de deux choses l'une
ou le Medef n' y est pour rien
ou le Medef en est aussi responsable
Dans les deux cas, il me semble qu'il ne reste qu'une chose à faire aux patron des patrons, sauver l'honneur, démissionner.
a écrit le 21/07/2014 à 13:37 :
40 ans de mesures sociales payees a credit, de baisse de duree de travail a credit, d'avantages accordes aux salaries a credit.
Bien entendu que le pays n'en peut plus mais c'est pas grave, selon certain commentateurs, l'essentiel est que rien ne bouge : qu'importe que le bateau coule, pourvu qu'on puisse rester droit dans ses bottes.
a écrit le 21/07/2014 à 13:35 :
Si ce Mr Gattaz payait ses impots en France au lieu de defiscaliser allegrement, il pourrait se permettre de donner une leçon .

Qu'il se mouche d'abord.
a écrit le 21/07/2014 à 13:32 :
Ce dont nous pouvons être sûrs, c'est qu ela situation financière de ce monsieur, doit être tout, sauf catastrophique !!!
a écrit le 21/07/2014 à 13:23 :
il n' a qu'à augmenter son salaire de 30 % et supprimer le smic pour sauver la France !
a écrit le 21/07/2014 à 13:21 :
Il n'a certainement pas tort (réforme du code du travail, simplification de bcp de choses, etc...), mais en tant que fils à papa qui n'a pas créé grand-chose (comme tous les hauts fonctionnaires qu'il critique, et les super diplomés qui n'ont jamais porté un sac de ciment, ni dirigé un atelier), il n'est pas le mieux placé pour le dire.
C'est sur que s'ils pouvaient n'employer que des roumains à 300€/mois comme pas mal de boites allemandes, il serait très satisfait
Au total, pas bien constructif comme remarques
a écrit le 21/07/2014 à 13:17 :
Il n'a certainement pas tort (réforme du code du travail, simplification de bcp de choses, etc...), mais en tant que fils à papa qui n'a pas créé grand-chose (comme tous les hauts fonctionnaires qu'il critique, et les super diplomés qui n'ont jamais porté un sac de ciment, ni dirigé un atelier), il n'est pas le mieux placé pour le dire.
C'est sur que s'ils pouvaient n'employer que des roumains à 300€/mois comme pas mal de boites allemandes, il serait très satisfait
Au total, pas bien constructif comme remarques
a écrit le 21/07/2014 à 13:05 :
Il faut absolument augmenter les impôts comme c'est le cas (et même plus encore) pour que la croissance décolle enfin.... surtout celle du chômage ! Nos responsables politiques ont tout compris eux qui se gardent bien d'en payer (indemnités non imposables). Ben voyons.
a écrit le 21/07/2014 à 13:01 :
il y a déjà la flexibilité, les aides au grands patrons, paradis fiscaux et co, peu de syndiqués etc etc, il veut carrément que les gens travaillent à l'oeil, et de plus que ceux ci lui filent une prime! là, ça irait sûrement !!! pauvre monde !
Réponse de le 21/07/2014 à 13:19 :
Chère Annie, n'hésitez pas à monter votre boîte ! Vous accèderez ainsi, d'après vos propos, aux paradis fiscaux, au frais généraux confortables et àtous les attributs du patron. Un petit détail: il vous faudra juste vous battre tous les jours et pas 35 heures par semaine, accepter de ne pas toucher d'indemnités en cas de défaillance, vous battre avec les banques, l'urssaf, la cipav , le RSI, le fisc, etc... Et puis subir les grèves des fonctionnaires et assimilés tout en veillant a payer vos impôts pour leur assurer quiétude et revenus réguliers. Lancez vous !
Réponse de le 22/07/2014 à 6:35 :
Vous voulez dire que les patrons d'entreprises ont du mérite ? Pas plus que les autres ; quant " à monter sa boite " comme vous dites, beaucoup aimeraient bien ...
Réponse de le 22/07/2014 à 6:39 :
Vous n'avez peut être pas tout à fait tort, mais comprenez aussi que beaucoup de personnes avec de réelles capacités ou d'envie d'entreprendre n'ont aucune possibilité de réaliser leur projet ...
a écrit le 21/07/2014 à 12:55 :
dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes
a écrit le 21/07/2014 à 12:54 :
CAC 40 ! de plus/plus riche! et les ouvriers, ceux qui bossent, pas ceux qui glandouillent et causent comme Gattaz, de plus en plus miséreux!
a écrit le 21/07/2014 à 12:43 :
La france pays du fatalisme :la caisse des depots titulaire des collectes du livret A (300 millions d'euros ) a mise sur la crise en ukraine pour effectuer une operation boursiere sur le Livret A :plus value 7 millions d'euros sur 48 heures , somme reverse a bercy pour assurer la pension des retraite cnav de septembre 2014
Réponse de le 21/07/2014 à 13:35 :
Alors rien qu'au pseudo on sent qu'on tient un bon. 300 millions le livret A ? Bien plus et un trader le saurait car il est habitué à de tels montants. Pour info la Caisse détient environ 90 % de l encours livret A afin de financer/contibuer on ne sait jamais avec certitude au logement social.

Quant au reste de vos affirmations, çà ressemble à de l'affabulation d"une personne se pensant mieux informée que les autres. Vous avez les books de trading pour écrire cela ?
a écrit le 21/07/2014 à 12:20 :
Il peut donner des leçons pour un patron qui s'est augmenté de 30%...
a écrit le 21/07/2014 à 12:10 :
Il a bien sûr certainement raison. Maintenant je propose à ce monsieur de réduire d' au moins 50% sa rémunération par solidarité.
a écrit le 21/07/2014 à 12:08 :
Mort de rire Gattaz crie et alors ?

Que veut il ? plus de marge ? de la simplicité ? Que les entreprises française commencent par réfléchir ce qu'elles ont raté ensuite on verra
Réponse de le 21/07/2014 à 13:13 :
on devrait le mettre à l'épreuve, lui filer un smig, et moins encore pour voir ce qu'il "peut" faire avec! non, mais, il y en a qui sont fatigués du bocal, ma parole !
Réponse de le 21/07/2014 à 13:17 :
il VEUT , ils veulent des SERFS, comme au moyen âge, vous comprenez! des miséreux, des loqueteux, des traine-savattes, qu'on fasse gaffe, parce que ça va arriver !!
Réponse de le 22/07/2014 à 4:48 :
+ 100000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
Réponse de le 22/07/2014 à 6:43 :
@ Vous avez tout à fait raison !
a écrit le 21/07/2014 à 12:02 :
Encore un patron pleurnichard qui n a pas eu ses subventions pour son entreprise!
Réponse de le 21/07/2014 à 12:38 :
votre responsabilité en entreprise doit s'arrêter au placard à balais, pour tenir de tels propos stupides. Renseignez vous sur les "subventions".
a écrit le 21/07/2014 à 12:00 :
Avec 125 millions d'euros, Pierre Gattaz est classé 341e fortune de France en 2013 par le magazine Challenges; on comprend pour les 75 %;
a écrit le 21/07/2014 à 11:24 :
Gattaz bienfaiteur de l'humanité veut que les riches soit plus riches et les pauvres plus pauvres ! ce que nous voyons depuis 30 ans !!!!
Réponse de le 21/07/2014 à 12:39 :
faites comme lui, investissez, travaillez, prenez des décisions, embauchez, décidez, cela vous rendra moins jalouse. ah ces socialos, bavant sur le voisin. Chia..
Réponse de le 21/07/2014 à 12:55 :
..et c'est pas fini, hélas, au train où ça va !!
Réponse de le 21/07/2014 à 18:10 :
tout à fait de votre avis !!!
Réponse de le 21/07/2014 à 21:47 :
Pourquoi faudrait-il être chef d'entreprise pour espérer vivre dignement ?
Réponse de le 22/07/2014 à 6:47 :
Et on va le chercher où le fric pour investir ou pour créer une entreprise ? Réfléchissez un peu avant de dire des inepties !
Réponse de le 22/07/2014 à 6:53 :
Beaucoup de gens aimeraient POUVOIR avoir une entreprise ...Réfléchissez un peu ! On n'est pas patron parce que l'on est plus méritant ou plus capable que les autres ... tout est relatif.
a écrit le 21/07/2014 à 11:17 :
Le patronat dispose de plein d'aide, dispose de paradis fiscaux pour échapper à l'impôt, et de salarié de moins en moins syndiqués . . .que veut il encore . . .peut être des travailleurs non payés . . Pendant ce temps la France vient d'avoir 12 milliardaires de plus cette année . .bref on nous prend pour des pigeons.
Réponse de le 21/07/2014 à 12:56 :
IL veut, ils veulent des SERFS! des SERFS, vous entendez !!!
Réponse de le 22/07/2014 à 6:55 :
Nous avons entendu Elodie !
a écrit le 21/07/2014 à 11:15 :
"si la hardiesse et l'esprit d'entreprise paraissent être les qualités dominantes du commerce allemand, la prudence et le souci de sa sécurité paraissent être celles du commerçant français", Journal des Chambres de Commerce, 1914.
la frilosité des entrepreneurs français n'a pas attendu l'expansion de l'Etat.
a écrit le 21/07/2014 à 11:11 :
A force de tenir ce genre de discours, PG va accroître le ressentiment de la part des partenaires sociaux, mais, surtout, des salariés qui sont fatigués d'être QUE la variable d'ajustement.
Il faudrait que le patronat change son logiciel de management qui est plus que poussiéreux et se mette réellement au travail.
a écrit le 21/07/2014 à 11:02 :
que Gattaz aille s'installer aux usa ,s'il estime les aides de l'état a son entreprise insuffisantes.pas sur qu'il apprécie le taux de croissance et la "libre concurrence" américaine.la vérité c'est que la france est plombée par l'austérité qui engendre la misère.une seule solution :rétablir les aides sociales aux plus défavorisés pour qu'ils puissent a nouveau consommer.l'état doit aussi financer les achats immobiliers des plus modestes pour leur permettre d'avoir un logement a un prix en relation avec leurs revenus
Réponse de le 21/07/2014 à 11:28 :
quelle austérité ?
Réponse de le 22/07/2014 à 10:39 :
dans le comique on fait pas mieux élu ps , l'austérité quelle austérité ? , on donne toujours des subventions et des aides a plus soif , CICE , pacte de ceci et de cela , aides sur les bas salaires et j'en oublie car en 35 ans la liste est devenue tellement longue qu'elle frôle les 200 milliards par an d'aides .. quand aux plus pauvres eux la moindre aide est soumise a des contrôles et a des plafonds d'aides sociales , alors austérité laissez moi rire ..
a écrit le 21/07/2014 à 10:53 :
il ne parle pas de l'optimisation fiscale qui coute des milliards d'euros au budget de la France ?
Réponse de le 21/07/2014 à 12:58 :
ah! ben non! on ne parle que de ce que l'on veut! AVIDITE, CUPIDITE, sont les 2 mamelles du grand patronat !!
a écrit le 21/07/2014 à 10:51 :
Tout un chacun en discutant avec des collègues, des amis, des commerçants surtout pendant les vacances, peut faire le même constat, au point où se trouve ce pays ce n'est plus un CICE ou Pacte de Compétitivité de plus qu'il faut, c'est une révolution socialo-fiscale tout mettre à plat, les minimas sociaux, toutes les aides au contrats salariés dont personne ne s'y reconnaît plus, une cure d'amaigrissement du code du travail dans tous les domaines, mais ce gouvernement désavoué et sans réelle majorité surtout d'opinions publiques ne peut rien entreprendre de révolutionnaire.
a écrit le 21/07/2014 à 10:49 :
il ne parle pas de l'optimisation fiscale qui coute des milliards d'euros au budget de la France ?
a écrit le 21/07/2014 à 10:42 :
D'accord avec le constat, mais pas avec ses conclusions. Chefs d'entreprise, nous avons besoin d'une révision des chocs sociaux, d'une baisse de la fiscalité sur les bénéfices non distribués (éventuellement avec une hausse sur les bénéfices distribués ?!), une baisse des charges sur les salaires (certainement pas une baisse des salaires nets!), et une simplification du codé du travail, des conv collectives, des fiches de paie !
Ah oui, n'oublions pas un contrat de travail unique, type CDI, mais avec fin de contrat contre indemnités et Basta !!
Réponse de le 21/07/2014 à 10:51 :
Regardez du coté de la fiscalité, comme l'étudie Coe-Rexecode. Il faut basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique. Que Dieu inspire les économistes!
Réponse de le 21/07/2014 à 12:31 :
J'aime beaucoup, enfin une analyse digne parmis des centainres
Réponse de le 21/07/2014 à 19:54 :
Je suis passé dans votre garages, vous savez le miniature c'était fermé et vous êtes passé à huit et les embauches pour passer à mille, vous prenez du retard.
Réponse de le 21/07/2014 à 20:11 :
La retraite se passe t'elle bien, à 10 heures 42 je suis au boulot. Maintenant c'est l'heure de la soupe et après au dodo.
a écrit le 21/07/2014 à 10:42 :
En dehors de ses propos de nature politique, je ne vois rien dans son discours qui puisse faire avancer le shmilblick :-)
Réponse de le 21/07/2014 à 10:54 :
Non, et comment lui faire comprendre que la solution est écrite page 12 de la note n°6 du conseil d'analyse économique qui est sur le bureau du Premier ministre.
a écrit le 21/07/2014 à 10:42 :
Des copains à Gattaz doivent payer la taxe à 75 % normal qu'il veut la supprimer.
a écrit le 21/07/2014 à 10:40 :
Il faut remplacer Gattaz par un travailleur détaché d'Europe de l'est qui sera plus compétitif que lui !
Réponse de le 21/07/2014 à 10:51 :
non "les réformes" sont pour les autres pas pour les priviligiés comme Gattaz !
a écrit le 21/07/2014 à 10:40 :
Le MEDEF n'est pas représentatif des entreprises françaises .... prendre du recul !
a écrit le 21/07/2014 à 10:39 :
svp ,la tribune ,ce serait bien de rappeler l'étude dont vous étiez fait l’écho, courant 2013 ,concernant "les patrons qui voulaient réussir sans se développer " etc......
a écrit le 21/07/2014 à 10:31 :
Gattaz l'ultralibéral veut prendre aux pauvres pour donner aux riches. La situation de la France ne l'interesse pas
a écrit le 21/07/2014 à 10:29 :
Gattaz dit ça pour faire disparaître le smic à plus ou moins long terme ! pendant ce temps il augmente son salaire de 29 % en un an !
a écrit le 21/07/2014 à 10:24 :
Nanti, arriviste, il peut parler le type !
a écrit le 21/07/2014 à 10:23 :
Ce qui est catastrophique Monsieur c'est vous, il ne vous manque plus qu'une grenade à la main alors que vous êtes nul à tout point de vue, c'est une honte pour tous les chefs d'entreprise ou patrons de vous avoir élu à la tête du MEDEF, vous êtes un réactionnaire et c'est que veut ce machin scandaleux qu'est le FMI et ses sbires, en plus des technocrates de français aux ordres de la finance moniailaisée. Ce qui est catastrophique c'est le chef de l'Etat, sa politique étrangère aux antipodes de celle de De Gaulle ou de Chirac, son incompétence totale dans quasiment tous les domaines. qui n'est pas à la hauteur, c qui est catastrophique c'est la censure en France, ce qui est catastrophique c'est notre hyper vassalisation aussi bien vis à vis des allemands impérialistes (ça n' pas changé depuis Bismarck) que des rosbif que des amerlocs.
Réponse de le 21/07/2014 à 10:42 :
Merci pour votre post, je n'aurais pas imaginé qu'on puisse placer autant de clichés en si peu de lignes.
Réponse de le 22/07/2014 à 7:01 :
Exact !
a écrit le 21/07/2014 à 10:22 :
Il faut imposer les roues carrées .... pour que ça aille mieux !!!!!!!!!!!!! (les socialos en sont capables)
a écrit le 21/07/2014 à 10:19 :
En 3H on peut créer une entreprise en Angleterre... en France mini 3 mois .... avec un tas d'emmerdements... autorisations ... principes de précautions ... un tas de fonctionnaires qui brassent de l'air .... une réglementation sociale à la con !
Réponse de le 21/07/2014 à 10:35 :
Et beaucoup d'argent avant même de gagner un sou !
Réponse de le 22/07/2014 à 7:08 :
Créer une entreprise exige du fric ...! C'est l'abc et après pour réussir c'est juste une question de stratégie, d'adaptation ; le reste - charges et taxes - c'est plus une participation normale, par conséquent et malgré des variables possibles, à prendre en compte dés le départ.
Réponse de le 22/07/2014 à 10:43 :
creer son entreprise demande du cash , de la monnaie quoi , hors les banquiers français demandent beaucoup de choses avant d'accorder le moindre oui de leur bouche , les banques anglo saxonnes elles sont plus cool mais si vous vous prenez les pieds dans le tapis , des dettes a vie ..
a écrit le 21/07/2014 à 10:18 :
il a beau jeu de parler! cet homme n'a jamais tenu une entreprise, il hérite, encaisse et c'est tout !
a écrit le 21/07/2014 à 10:17 :
On nous publie une situation catastrophique, c'est de la géographie? On n'est pas dans l'assemblée des grands diplômés! On entend dire les patrons français, obtiennent des cadeaux, seulement avec le gouvernement les français obtiennent du chômage, donc deux possibilités, soit on se met au travail, soit on dégage. Alors bons cigalons sécessionnistes chantons: il était un petit homme, pirouette, cacahuette. Aux singes sur scène des cacahuettes! Seulement SPQR c'est une majorité...
a écrit le 21/07/2014 à 10:13 :
Bien entendu que ce pacte de responsabilité ne créera pas beaucoup d'emplois, comme tout les plans proposées par ce gouvernement, ceux-ci se succèdent et toujours pas de résultat.
a écrit le 21/07/2014 à 10:08 :
supprimons les patrons et tous fonctionnaires .....emplois a vie salaires a vie ....et on se passe de monsieur GATTAS
a écrit le 21/07/2014 à 10:02 :
JEUX DE ROLE? LE ROLE DU PATRONNAT EST DE CREES DES ENPLOIES? CELUI DU GOUVERNEMENT DE GEREZ L ETAT?ON NE CREE PAS D ENPLOIES EN DEREGLEMENT LES ACQUIS? MAIS EN INVENTANT ET EN CREANT DES NOUVEAUX PRODUIT A FORTE VALEUR AJOUTE???
Réponse de le 21/07/2014 à 10:11 :
dans le pays des 35H .... c'est du rêve !!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 21/07/2014 à 9:52 :
lamentable de tels propos ! rien de tel pour se servir soi meme ! n est ce pas MR GATTAZ!
la taxe a 75% ça vous concerne et vous interesse ! mais le smic c est scandaleux de vouloir faire des français des esclaves ! faire des français des pauvres et faire de vous et vos amis des super riches si c est votre souhait vous etes un scandale a vous tout seul !
a écrit le 21/07/2014 à 9:41 :
quand les entreprises françaises, et même des PME partent investir en Pologne ou ailleurs, on peut penser qu'il y a un problème en France, Il serait temps d'arrêter de l'ignorer.
La vie n'est pas un long fleuve tranquille, il serait temps de s'en apercevoir.
Réponse de le 22/07/2014 à 5:59 :
les entreprises veulent toujours + de bénéfices + de fric à moindre coût , ça a toujours été ainsi, alors l' intérêt national ...
a écrit le 21/07/2014 à 9:41 :
Autre exemple (france irréformable): Les avantages des députés et sénateurs ...
a écrit le 21/07/2014 à 9:39 :
OK. La france n'est pas réformable: si on bouge d'un pouce en arrière des droits acquis, on paralyse tout le système social .... exemple: les régimes spéciaux .... On va droit dans le mur!!!
Réponse de le 21/07/2014 à 9:51 :
et les politicards et leurs régimes grassouillets, est ce qu'ils montrent l'exemple, EUX ? !
Réponse de le 21/07/2014 à 17:26 :
@lolmas94 . Taper sur inférieur est une lâcheté . S en prendre aux puissants mérite le respect
Réponse de le 22/07/2014 à 7:13 :
Belle philosophie !
a écrit le 21/07/2014 à 9:38 :
C'est clair que supprimer une taxe qui touche dix personnes en france cela va changer radicalement la donne
Réponse de le 21/07/2014 à 10:54 :
dont peut être pierrot !
a écrit le 21/07/2014 à 9:38 :
dans sa société a lui, il est claire que les haut revenues doivent êtres épargnés , que ceux qui bossent pour eux soient pénalisés, comme le veut les gouvernements successifs depuis l'après guerre, c'est aux français de voir clairs eux seuls peuvent faire la différence, ce n'est pas avec ce genre de personnage représentant qu'une partie du peuple, ( le plus riche, donc le moins à plaindre) que ce dernier doit compter.
Réponse de le 21/07/2014 à 10:19 :
BIEN PARLE !!
a écrit le 21/07/2014 à 9:37 :
encore une fois la libre parole est censuree par la redaction je pense qu'il n'est pas necessaire d'ouvrir une page commentaire apres les articles si l'on ne peux pas s'exprimer sans etre agressif
a écrit le 21/07/2014 à 9:37 :
l'industrie automobile en rade , le bâtiment en rade, etc ... etc ... M.Gattaz semble le découvrir la plus grande entreprise de France c'est "Paul emploi " .... on va dans le mur en TGV avec ou sans cheminots !
a écrit le 21/07/2014 à 9:37 :
Rien à foutre j'achète étranger,
a écrit le 21/07/2014 à 9:36 :
Hollande devait redresser le pays et le pacifier : belle réussite 18 mois après son élection.
a écrit le 21/07/2014 à 9:36 :
Avec un syndicat aussi nul on est sûr de couler le pays , en plus on a Flamby et manolo la brochette des nuls est à l'œuvre et en plus elle tourne à plein régime.
a écrit le 21/07/2014 à 9:30 :
Radiall étant une société non taxable, les 876.000 euros de CICE en 2013 seront touchés en ... 2017", répond Pierre Gattaz
Donc, il en faut encore plus... et tout de suite.
Ah ! aussi, il faut baisser les salaires des esclaves et les faire travailler plus.
a écrit le 21/07/2014 à 9:28 :
personne n'attends les conclusions de Gattaz pour s'apercevoir que cela va mal en France mais il est temps qu'il se reveille parcequ'il gagne un peu moins
a écrit le 21/07/2014 à 9:28 :
Franchement, c'est ce type qui est catastrophique !!! Est-il réellement "up to the job" ? C'est fou de voir cela !!! Un responsable d'entreprises faire de la surenchère politique sur le dos de son pays !!! C'est du même acabit que la CGT ,presque en pire car la CGT ne fait pas de "french bashing". On en a vraiment ras le bol de tels comportements et les médias s'honoreraient de ne pas les relayer.
a écrit le 21/07/2014 à 9:28 :
L'homme aux pins à un million d'emploi a encore sévi ? Rire ! bah c'est juste un comique qui rêve du retour à l'esclavage.
Réponse de le 21/07/2014 à 10:20 :
ben, tiens! il regarde sa malle de fric, le bonhomme!
a écrit le 21/07/2014 à 9:27 :
Partez avec vos fortune, car ce n'est pas le gouvernement qui est à gauche mais tous le peuple français attend l'état de providence de gauche. Il devient impossible de travailler ensemble.
a écrit le 21/07/2014 à 9:23 :
67 milliardaires ayant augmenté leur fortune de 15% en moyenne l'an dernier : ah ça oui, ça va mal en France ! (pas pour tout le monde, mais bon)
Réponse de le 21/07/2014 à 10:22 :
c'est la vérité VRAIE! mais la cupidité n'a pas de limite!! toujours PLUS, PLUS, PLUS ! sur le DOS des AUTRES! exécrable!
a écrit le 21/07/2014 à 9:22 :
Espérons que la conclusion de ses réflexions ne l amène pas à rejoindre le FN.
a écrit le 21/07/2014 à 9:21 :
le patronat et la droite, qui sont aux manettes depuis de nombreuses années ,ont mis le pays dans un triste état.ce monsieur n'est pas crédible pour proposer des solutions, qui ne sont que corporatistes .
a écrit le 21/07/2014 à 9:21 :
on le savait déjà M.Gattaz.... vous semblez l'avoir appris hier ????
a écrit le 21/07/2014 à 9:19 :
C'est triste de voir le responsable du patronat français cracher dans la soupe ,ce n'est qu'un ami des politiciens qui ont fait perdre un million d'emploi à la France,il n'est pas digne de sa fonction.Il ne faut pas qu'il prenne les français pour des bisounours,ils ont très bien compris son petit jeu
Réponse de le 21/07/2014 à 9:22 :
C'est triste pour la France et pour les français de ne pas voir que le monde évolue et qu'il faut se mettre sérieusement au travail pour ne pas devenir un pays du 1/3 monde. Je pense malheureusement qu'il est trop tard!
Réponse de le 21/07/2014 à 9:28 :
les démagogues avec les crises sont toujours a peindre les tableaux en noir , c'est facile et cela a un impact psychologique fort , plus sérieusement pourquoi il n'a pas demandé a faire une autre politique a la BCE ? , pourquoi ne pas regarder ses amis de la politique qui nous ont légués 1000 milliards de dettes en 10 ans ? , en plus les taxes sur les hauts revenus , ben 80% des pdg d'entreprises en france ne perçoivent meme pas 4000 euro par mois .. donc cela s'adresse encore a des privilégiés qui ont une rente internationale et tant mieux pour eux .. pour les autres c'est taxes et impôts tous azimuts ..pas moyen d'y échapper ..
a écrit le 21/07/2014 à 9:08 :
il n'est pas là Gépé avec sa taxe sur l'énergie...
Réponse de le 21/07/2014 à 10:23 :
Ahahah...ça fait´un moment que je voulais l'écrire celle là
Réponse de le 21/07/2014 à 10:43 :
Si, j'arrive. L'énergie permet des gains de productivité qui libère du temps de travail que l'on assimile à du chomage.
Réponse de le 21/07/2014 à 10:47 :
Je continue. Ce qui augmente le cout du travail et favorise à nouveau le chomage. La situation est instable et cette instabilité doit être stoppée par ce qu'on appelle le choc de compétitivité (Louis Gallois). C'est l'énergie qui doit être sollicité par une contribution qui correspond à une taxe. Merci de me réveiller.
Réponse de le 22/07/2014 à 7:10 :
Il faut financer les retraites par une taxe sur l'énergie, tout de suite et d'une manière progressive.
a écrit le 21/07/2014 à 9:06 :
Et oui M Hollande on n'est jamais trompé que par ses amis.
Réponse de le 21/07/2014 à 11:23 :
GATTAZ ami d'HOLLANDE ? Vu les sondages il n'a presque plus d'amis, encore moins de soutiens du patronat, de la finance et de nos voisins (Allemagne) Il ne lui reste qu'à attendre la fin de son mandat, comme savait si bien le faire son ami Corrézien CHIRAC.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :