Pacte de responsabilité : le gouvernement maintient l'objectif de 200.000 emplois

 |   |  214  mots
Les économies réalisées d'un côté ne peuvent être immédiatement traduites de l'autre en créations d'emplois, fait valoir un porte-parole de Bercy. REUTERS.
Les économies réalisées d'un côté ne peuvent être immédiatement traduites de l'autre en créations d'emplois, fait valoir un porte-parole de Bercy. REUTERS. (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
Le ministère de l'Economie conteste le lien établi par l'Ifrap entre le plan d'économies de 50 milliards d'euros et le pacte de responsabilité. Ce dernier permettrait de créer au mieux 80.000 emplois d'ici à 2017, selon le think tank Ifrap.

Le gouvernement "maintient son objectif de 200.000 emplois" créés grâce au pacte de responsabilité, a affirmé samedi le ministère des Finances, après qu'une étude en a minimisé les effets prévisibles. Selon une étude du groupe de réflexion libéral Ifrap, le pacte permettrait de créer entre 60.000 et 80.000 emplois d'ici à 2017, soit trois fois moins que visé par le gouvernement, du fait d'un effet récessif du plan d'économies de 50 milliards d'euros annoncé par ce dernier. 

Mais le ministère conteste le lien ainsi établi par les auteurs entre le plan d'économies et le pacte de solidarité, s'agissant de l'emploi: les économies réalisées d'un côté ne peuvent être immédiatement traduites de l'autre en créations d'emplois, a fait valoir un porte-parole. Les économies de fonctionnement réalisées, selon qu'elles touchent les investissements, les dépenses ou les prestations, n'ont pas le même impact sur l'emploi, relève-t-il en "contestant la méthodologie" employée.

L'étude réalisée par l'Ifrap estime que le pacte de responsabilité permettrait la création de 300.000 emplois, mais que les économies nécessaires pour le financer auraient un effet récessif compris entre 0,9 et 1,15 point de PIB en 2017, qui se traduirait par la destruction de 240.000 à 260.000 emplois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/01/2015 à 11:47 :
L EUROPES FROLE LES 25%A30% DE JEUNES AU CHOMAGES? ONT ET ASSIS SUR UNE POUDRIERE ? SE SONT LES JEUNES QUI FONT LES REVOLUTIONS? LE CROS PROBLEME ? VONT IL ALLEZ VERS LA DROITE OU LA GAUCHE???
a écrit le 21/07/2014 à 8:58 :
Encore une usine à gaz des bobos de gauche, le moyen de se servir dans les caisses de l'état, les politiques et le MÉDEF se remplissent les poches sur le dos des contribuables.
a écrit le 20/07/2014 à 16:36 :
Croissance et création d'emplois ne coïncident pas. Cet allègement des charges pour les entreprises va leur permettre de recréer des marges qui leur serviront à investir, pas à créer des emplois. La preuve l'Irlande et l'Espagne qui ont retrouvé la croissance au prix de lourds sacrifices, mais qui ne créent pas d'emploi
a écrit le 20/07/2014 à 15:39 :
La responsabilité ou la justice? On entend parler de sécurisation des parcours, c'est du foutage de gueule? On sécurise le chômage! Les précaires sont spoliés par les fonctionnaires à cause du chômage et de la retraite. Elle est où la justice? On dégomme les entreprises et on supprime les emplois. de l'utilité de l'Etat. C'est une administration con!
a écrit le 20/07/2014 à 15:27 :
On a bien compris l'histoire du pacte, 75% pensent que c'est bidon, pouvez-vous commenter? ça sert à quoi la presse? On publie des relances qui ne relancent pas, on aurait des sacs à vider? Si les riches en ont raz le bol et protestent, on nous dit 40 ans de relance sous la moyenne, ça sert à quoi de publier un PIB si c'est pour réduire le PMI de 15%... durablement. Pour la question d'altom, on proteste, seulement c'est une conséquence, comme pour l'industrie, on oublie la cause, pour défendre les entreprises dans les autres pays il existe des fonds qui financent des retraites que nous ne finançons pas.
a écrit le 20/07/2014 à 14:30 :
Pacte de responsabilité, on entend dire que c'est bidon... Nous avons en Europe une croissance nulle. Les organisations de l'emploi disent à des bac+5 de distribuer des pub dans les boites aux lettre, ou bien emploi alimentaire sous qualifié. C'est quoi ce système? La vente d'altom a choqué 70% des gens selon les sondages publiés... on aurait un déficit de fonds. alors on est des idiots?
a écrit le 20/07/2014 à 13:50 :
On parle responsabilité et l'Europe c'est responsable? Pouvez-vous commenter l'explosion économique du sud européen? On compte en Grèce -25% de PIB en 6 ans... on appelle cela des politiques de développement économique? On compte dans certains pays en termes de chômage entre 25 et 50% de jeunes sans emploi. Est-ce une bonne politique? Nous avons 50% de diplômés sans emploi et quirielle de cdd. Est-ce un bon système alors que le FMI nous parle d'une bulle en terme de logement? La diminution du PIB est-ce de la croissance? On fait fusionner des entreprises et on augmente le chômage, on parle d'une inadéquation de l'euro, alors sommes-nous suicidaires? Il y a dans cette europe des politiciens qui chient sur l'humanité et qui font du profit par ce biais... et dans notre Etat des fonctionnaires payés sur le dos des précaires en double emploi quand d'autres feraient du présentéisme ou 70h par semaine? Le parlement européen aurait traffiqué les comptes de la Grèce, ne peut-on empêcher ces abus?
a écrit le 20/07/2014 à 13:35 :
Il peut être vu à partir de la machine de l'avion Malaisie, nous devons apprendre à profiter de la vie, de sorte que ce que vous voulez faire, faites-le, comme une séance de magasinage, l'achat de leur propre pour acheter, Oh,
a écrit le 20/07/2014 à 12:12 :
Il semblerait que la science économique a peu évolué depuis Marx. A cette époque, l'énergie avait peu d'incidence. Cela est différent maintenant, mais on ne parle jamais du role de l'énergie. Pourquoi?
Réponse de le 21/07/2014 à 9:19 :
CA SUFFIT AVEC LES TAXES, L'ENERGIE EST DEJA SURTAXEE
a écrit le 20/07/2014 à 11:45 :
Vu comme le gouvernement se plante dans toutes ses prévisions, on peut enlever un 0 au 200000 emplois prévus ... Hollande navigue à vue, adepte de la méthode Coué ...
a écrit le 20/07/2014 à 10:46 :
L'IFRAP oublie le role de l'énergie dans son étude. Il faut envisager le travail, le capital ET l'énergie. L'énergie remplace le travail en permettant des gains de productivité.
Réponse de le 20/07/2014 à 17:16 :
Ce n'est pas l'énergie qui remplace le travail mais plutôt l'intelligence artificielle qui optimise la consommation d'énergie. L'optimisation de la productivité demande nécessairement une optimisation de la main d'oeuvre par la maîtrise de la démographie. La France n'a plus besoin d'autant de travailleurs qu'il y a 30 ans, il serait temps de mettre fin à notre politique familiale nataliste.
Réponse de le 01/01/2015 à 11:39 :
EXAT???
a écrit le 20/07/2014 à 10:43 :
C'est bien les pactes, demandez aux sioux et aux cheyennes comment ils ont été empactés.
a écrit le 20/07/2014 à 7:47 :
Le pacte de responsabilité consiste à basculer la fiscalité du travail (les charges sociales) sur la fiscalité énergétique ( l'ancienne taxe carbone avec une contribution de l'électricité). La contrepartie est l'augmentation du prix de l'énergie. Amen.
a écrit le 20/07/2014 à 7:38 :
avec son pacte d'irresponsabilité Hollande a inventé l'eau chaude et le fil à couper le beurre.
Le glas a déjà sonné pour lui et tous les élus P.S. qui n'ont toujours rien compris malgré les deux débâcles électorales qu'ils viennent de subir.
a écrit le 20/07/2014 à 5:27 :
L'ifrap,institut néo libéral qui s'attaque aux administrations,mais qui soutient les 200 milliards d'aides aux entreprises:looool!il est beau le libéralisme.les membres de l'ifrap sont probablement grassement salariés par le financement des gros lobbies du cac 40.les prévisions du pacte de responsabilité sont totalement fausses:c'est probablement 1 million d'emplois qu'on peut attendre de la conjonction du pacte de responsabilité et du CHOC DE SIMPLIFICATION qu'on a bien vite enterré!
Réponse de le 20/07/2014 à 7:36 :
Toutes vos incantations ne serviront à rien, les soit disant "plans" se succèdent et il n'y a toujours pas eu et il n'y aura pas de miracle !
Réponse de le 20/07/2014 à 8:05 :
a mon avis ca va meme creer 4 ou 5 millions d'emplois, voire 10... l'avenir le dira !! ;-)))
Réponse de le 22/07/2014 à 9:37 :
élu ps , vous êtes d'une naïveté et d'une mauvaise foi évidentes. Les emplois générés avec des fonds publics ne sont que de la poudre aux yeux . Par ailleurs l'idéologie socialiste qui vous aveugle et vous sort de la réalité rendent vos propos aussi délirants que vos idées.
a écrit le 19/07/2014 à 23:44 :
Pacte de responsabilité :
50 milliards d'euros de cadeaux pour 200000 emplois espérés,
Cela donne 250000 euros par emploi créé.
Je veux bien être un de ces nouveaux employés, je signe où ?
Réponse de le 20/07/2014 à 10:21 :
@perdro : pourquoi n'envisage-vous pas de devenir employeur ? ... peut-être parce que votre calcul enfantin est tellement déconnecté de la réalité que vous n'y croyez pas vous-même ??!
Réponse de le 20/07/2014 à 13:03 :
Et devenir employeur : ca vous n'y avez jamais pensé ? Trop fatiguant sans doute !
a écrit le 19/07/2014 à 22:56 :
Hollande nous crée un pacte à son image un pacte d'irresponsabilite.
Réponse de le 19/07/2014 à 23:24 :
@Heuze50
votre ligne suffit à résumer, excellentissime, mais ajoutons que Valls est la couche de trop.
a écrit le 19/07/2014 à 22:23 :
Tout ça pour ça... C'est sûr, le gouvernement réfute les conclusions de l'IFRAP, celui-ci étant un affreux think tank de droite. 80000 emplois de crées, ce n'est pas ça qui va faire baisser le taux de chômage, puisqu'à coup sûr la population active va augmenter davantage. Dogmatisme fatal pour notre pays...
a écrit le 19/07/2014 à 21:17 :
Le pacte d responsabilité est une merveille comme un mirage dans le désert, vu! Je prends mon bombardier B52 et on fait une surprise party, on n'est pas dans la tea party, à la française habillé en fille, alors un B52 dans le cul! combien de commandes, c'est une relance? En France on fait relance par de grosses commissions et de petites affaires, les entreprises dehors? Il parait qu'on ne fait rien... alors on écrit sur notre cahier, aujourd'hui je nez rien fé. Le déficit, voila une facture qu'on va sentir passer. Pour la relance de la croissance, c'est comme au foot ou au ciné subventionné, on a combien d'essais? Oh mince on a encore raté le chômage! La corde au cou on fait amende honorable on retourne sa veste, et on demande des sous, pas des liards ou des piastres, ou des roupies, donc des baisses d'impôts programmées et surtout des baisses de PIB... allez... on joue au village gauloise? Tragicomix ne peut passer, il boude! On est dans le péage local et les foires à l'étranger, à l'ancienne... Nous sommes en France en cours de flotaison ou de flioterie... on expériemente le B52 chez les jeunes.
a écrit le 19/07/2014 à 19:27 :
éh bien dis-donc 200000 emplois pour 50 milliards c"était déjà pas terrible mais là si on n'en a que 80000...mais bon à n'en pas douter à ce tarif ce doit être des emplois de cadre de direction....c'est le patronat qui doit se frotter les mains car l'essentiel va aller dans la poche des patrons sous forme de très très grosses primes....à force d'écouter seulement le patronat et ce depuis plus de dix ans on voit où cela a mené la France: à la catastrophe....
a écrit le 19/07/2014 à 19:05 :
Que d'incompétences avec ce hollande!!!
Réponse de le 19/07/2014 à 20:20 :
ce sont surtout les 51.62% qui ont voté pour lui qui sont incompétents
a écrit le 19/07/2014 à 18:29 :
C'est toujours bien d'avoir un objectif mais s'il est crédible c'est encore mieux.Bon les chomeurs ont bien l'objectif de retrouver un emploi,certains y arrivent,d'autres non,alors on va voir ce qu'on va voir :peut être pas grand chose ???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :