Les demandes de délais de paiement aux Urssaf plus nombreuses qu'en 2009

 |   |  193  mots
Cette augmentation significative des demandes de délais traduit une situation économique toujours difficile, analyse l'Acoss.
Cette "augmentation significative des demandes de délais traduit une situation économique toujours difficile", analyse l'Acoss. (Crédits : reuters.com)
En 2013, elles étaient 272.000: 8% de plus que l'année précédente et 20% qu'en 2010.

Au plus fort de la crise, elles étaient moins nombreuses. Pourtant, en 2009, le nombre de demandes de délais de paiement de cotisations sociales enregistrées atteignaient bien un pic, s'établissant à 256.500.

Mais ce chiffre vient d'être dépassé, selon l'Acoss, caisse nationale des Unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales (Urssaf). En 2013, ces demandes étaient près de 272.000, révèle son rapport annuel, et la part des comptes ayant sollicité des délais de paiement atteignait 7%.

Les entreprises de plus de neuf salariés particulièrement concernées

La hausse a notamment été de 8% par rapport à 2012 et de 20% depuis 2010, année où, après le pire de la crise, ces demandes avaient sensiblement reflué. Elle a été particulièrement importante (+10,7%) chez les entreprises de plus de neuf salariés, qui cotisent mensuellement, que chez les autres, cotisant trimestriellement (+7,1%), détaille le rapport.

Cette "augmentation significative des demandes de délais traduit une situation économique toujours difficile", analyse l'Acoss.

Le nombre de délais accordés, qui évolue en suivant une courbe identique aux demandes, a ainsi également atteint l'an dernier un niveau record, dépassant 160.000.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/07/2014 à 17:23 :
Cette "augmentation significative des demandes de délais traduit une situation économique toujours difficile", analyse l'Acoss... ou comment se défausser. "C'est pas ma faute, c'est la faute de l'autre". Ben voyons. La cause n'est pas la crise économique, mais l'explosion des charges sociales en tous genre et l'inventivité de nos dirigeants (qui dirigent quoi d'ailleurs ?) à trouver de nouvelles taxes. 650 milliards d'Euros par an d'aides sociales et qui crée des richesses ? Certainement pas Hollande de toute sa vie.
a écrit le 31/07/2014 à 13:33 :
Je paye 40 000 € par mois d'urssaf pour 25 salariés. Ca ne comprend pas les 30 000 € trimestriels de cotisations retraites.
plus d'un smic net par personne en cotisation. il faut payer pour 2 personnes pour en avoir une.
Je pense qu'on arrive au bout.
a écrit le 31/07/2014 à 12:00 :
Cette "augmentation significative des demandes de délais traduit une situation économique toujours difficile", analyse l'Acoss...
Quel scoop!!!
a écrit le 31/07/2014 à 10:02 :
a la difference de 2009, plus aucune marge de manoeuvre... onb va bientot avoir ca dans les chiffres du chomage

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :