Les députés votent la suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu

 |   |  234  mots
L'ensemble de la gauche a voté pour, tandis que l'UMP et l'UDI s'y sont opposés.
L'ensemble de la gauche a voté pour, tandis que l'UMP et l'UDI s'y sont opposés. (Crédits : reuters.com)
Cette réforme du bas du barème de l'impôt, qui comprend aussi une majoration de la "décote" (une correction de l'impôt en cas de faibles ressources), doit bénéficier à 6,1 millions de foyers fiscaux pour un coût de 3,2 milliards d'euros.

Manuel Valls avait évoqué le sujet le 17 septembre dernier. Tout juste un mois après, les députés ont voté la suppression de la première tranche de l'impôt jeudi 16 octobre. L'ensemble de la gauche a voté pour, tandis que l'UMP et l'UDI s'y sont opposés.

Concrètement, le projet de loi de finances supprime la tranche du barème au taux de 5,5 % (appliquée à la fraction du revenu imposable, par part fiscale, comprise entre 6.011 et 11.991 euros en 2014), tout en abaissant le seuil d'entrée dans la tranche immédiatement supérieure, à 14%, à 9.690 euros de revenu par part. Ce seuil a été calibré afin de neutraliser l'allégement d'imposition sur les contribuables actuellement soumis aux tranches de 14% et plus.

9 millions de foyers

Cette réforme du bas du barème de l'impôt, qui comprend aussi une majoration de la "décote" (une correction de l'impôt en cas de faibles ressources), doit bénéficier à 6,1 millions de foyers fiscaux pour un coût de 3,2 milliards d'euros. Si on ajoute cette réforme à la réduction d'impôt pour 2014 votée cet été, ce sont 9 millions de foyers fiscaux qui sont concernés (un quart des foyers français), dont trois millions deviendraient non imposés ou éviteraient d'entrer dans l'impôt sur le revenu.

| Lire aussi Les députés approuvent la réduction d'impôts pour les ménages modestes

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/10/2014 à 21:40 :
et bien que n'étant pas issu de hec , supdeco , ena , polytech , st cyr , je crois que mon supplément d'impot va s'élever à 135 euros environs l'année prochaine , le calcul est tout "kon" à faire !
Réponse de le 16/10/2014 à 22:38 :
je n'arrive pas à écrire l'additif tellement je suis considéré comme un "kon" , tant pis !
Réponse de le 16/10/2014 à 23:18 :
Avec mes 10 années Arts et Métiers en cours du soir , j'étais considéré par un vrai "kon" , par ces messieurs , qui me demandaient sans vergogne des devis "à la louche " , mais "à + ou - 2% quand meme" , pour des montants variant de 15000 à 150000 euros , et dans les minutes qui suivent , je vous prie !
a écrit le 16/10/2014 à 18:12 :
il ferait bien de voter la suppression pure et simple des senateurs ,de 50% des deputes,et du mille feuilles regional et departemental qui coute une fortune en impots aux français ,au contraire on prefere augmenter les taxes et impots que de reduire les deficits!!!!!
a écrit le 16/10/2014 à 18:05 :
Mesure démagogique et folle dans cette période de déficits ! Tout le monde doit participer à l'effort pour redresser ce pays, responsabiliser les Français. Les socialistes sont irresponsables car les classes moyennes vont devoir payer. Ils cherchent à relancer le pays par la consommation des "pauvres"?!
a écrit le 16/10/2014 à 17:46 :
L'impot sur le revenu, coute très cher en déclaration,calcul, recouvrement, controle, et compte 500 niches non réformables. Rendement 60milliards/an. Il faut le supprimer totalement, en le remplaçant par un impot facile et peu couteux pour l'Etat et Les Français. Passer le taux de T.V.A intermédiaire (hors Alimentation, Batiment..... de 20 à 25%. En période déflationniste, il sera peu répercuté, les importations contribueront, et les talents pourront entreprendre, et la confiance et croissance repartiront
Réponse de le 17/10/2014 à 0:36 :
C'est plus exactement 25.5 à 26%. Facile et efficace. Abolition Totale et Immédiate de l'I.R par une Loi : dernière imposition 2014, à payer en 2015. Vote de l'augmentation de ce taux de T.V.A pour effet 1er Janvier 2015. Le 49-3 peut d'ailleurs etre utilisé dans le cadre du Budget
a écrit le 16/10/2014 à 17:17 :
Reste à espérer que les bénéficiaires de cet suppression de tranche consommeront le pouvoir d'achat gagner plutot que de l'épargner. Sinon ca ne servira à rien.
Réponse de le 16/10/2014 à 22:11 :
Ils l'épargneront pour la retraite qu'ils couleront dans leur pays d'origine...
a écrit le 16/10/2014 à 17:13 :
Dorénavant, seuls les riches vont payer l'impôt ! Est-ce choquant ?...
Réponse de le 16/10/2014 à 20:36 :
OUI ! Chacun sa croix.
a écrit le 16/10/2014 à 16:44 :
de moins en moins en nombreux à payer de plus en plus... et bientôt de moins en moins nombreux à payer tout court parce que moi je me casse!
a écrit le 16/10/2014 à 16:18 :
Oui, irresponsable d'augmenter encore et encore la redistribution sociale. Nous en sommes les champions du Monde, et l'on blablate par ailleurs sur plus de cohésion fiscale au niveau européen, mais nous sommes les champions du Monde de je fais tout différemment des autres..
a écrit le 16/10/2014 à 15:28 :
Encore une déviance qui fait croire que tout est gratuit, alors que le coûts se concentre de plus en plus sur les mêmes.

La solidarité, c'est participer à hauteur de ses moyens.
Ce n'est ni le "moi je ne paye rien", ni "eux, on leur prend tout ce qu'on peut" mais "moi je paye un peu" et "eux payent plus"
a écrit le 16/10/2014 à 14:12 :
En l'état des finances publiques, c'est une décision d'une irresponsabilité grossière !!! L'impôt sur le revenu ne sera plus payé que par 48% des foyers fiscaux alors que dans les États qui nous entourent, on paye l'impôt sur le revenu des le premier euro ( pas partout quand même). François Hollande affecte ainsi gravement la solidarité fiscale dans son aspect pédagogique. Cet homme a pratiquement toujours tout faux. C'est tragique pour notre pays.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :