Les députés approuvent la réduction d'impôts pour les ménages modestes

 |   |  319  mots
La mesure concerne les personnes dont le revenu va jusqu'à 1,1 fois le Smic. (Photo: Reuters)
La mesure concerne les personnes dont le revenu va jusqu'à 1,1 fois le Smic. (Photo: Reuters) (Crédits : reuters.com)
Les députés ont voté lundi soir une réduction de l'impôt sur le revenu qui bénéficiera à 3,7 millions de foyers fiscaux. Promise par le gouvernement, la mesure coûtera 1,16 milliard d'euros, financé par la lutte contre la fraude fiscale.

La mesure phare du projet de budget rectificatif 2014 a été approuvée. Lundi soir, les députés ont en effet voté une réduction d'impôt sur le revenu pour les ménages les plus modestes, déjà promise par le gouvernement.

3,7 millions de foyers fiscaux concernés

La mesure concerne les personnes dont le revenu va jusqu'à 1,1 fois le Smic. Au total, 3,7 millions de foyers fiscaux vont donc bénéficier d'une réduction d'impôt dès la rentrée de septembre, dont 1,9 million en seront totalement exonérés. Une personne seule paiera 350 euros d'impôts de moins, un couple 700 euros.

Le ministre des Finances, Michel Sapin, a souligné:

"Quand je parle des 3,7 millions de foyers qui se situent dans le bas du barème de l'impôt sur le revenu, c'est de la classe moyenne dont on parle".

Un coût de 1,16 milliard d'euros

Annoncée très vite après la prise de fonctions de Manuel Valls à Matignon en avril, la mesure représente un coût de 1,16 milliard d'euros, financé par la lutte contre la fraude fiscale.

Le gouvernement souhaite par ce moyen faire sortir du barème de l'impôt sur le revenu ceux qui y étaient entrés en 2012 et 2013 ou qui y seraient rentrés cette année en raison de la politique fiscale et non pas d'une augmentation de leurs gains.

Une mesure insuffisante, selon l'UMP

L'UMP a toutefois critiqué cette réduction d'impôt. Le président de la commission des Finances, Gilles Carrez, a mis en garde:

"C'est une mesure insuffisante, mal calibrée, injuste (...) les classes moyennes vont avoir la gueule de bois en septembre".

La députée Valérie Pécresse a dénoncé:

"Votre baisse d'impôts est un leurre car elle succède à une hausse massive".

La première lecture du projet de budget rectificatif doit se poursuivre jusqu'à mercredi soir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/06/2014 à 20:01 :
Selon FH on est riche au delà de 4000 € de revenus mensuels. Donc en dessous, on fait parti des ménages modestes et en dessous de 2000 € des ménages très modestes. Bref, la majorité des ménages modestes n'auront droit qu'à s'asseoir sur les réductions d'impôts
a écrit le 24/06/2014 à 17:38 :
Un Economiste Français réputé a démontré que pour réellement redresser une France tombée si bas, et continue à dégringoler dans les classements. Il faut supprimer tous les impots et csg et chargs sociales, remplacés par un seul impot unique TVA à 40%, et hausse des salaires de 20%. Résultat immédiat : afflux, d'investissements, et de capitaux en France. Réduire le code du travail de 4000 à 800 pages, et supprimer les seuils dans les entreprises
a écrit le 24/06/2014 à 11:54 :
enfin , une mesure juste prise par ce gouvernement, !!!!!
Réponse de le 24/06/2014 à 12:12 :
Une mesure juste ? grosse augmentation puis petite ristourne pour les bas revenus...dans quelques années les socialistes rabâcheront qu'ils avaient baissé les impôts.
Réponse de le 24/06/2014 à 19:55 :
... enfin une mesure électorale .... qui ne servira à rien !
a écrit le 24/06/2014 à 10:53 :
Oui et le pauvre mec qui était Os qui s'est cassé la tête pour devenir P3 et gagner sa vie lui il paye encore et toujours. Expliquez moi ou est l'égalité la dedans.
a écrit le 24/06/2014 à 10:47 :
EST L INPOSITION DE L ART?UN CAMOUFLACHE INPORTANT DE FORTUNE POUR LES RICHES DONT FONT PARTIE PAS MAL ELUE POLITIQUES ???
Réponse de le 24/06/2014 à 11:09 :
ben non !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 24/06/2014 à 10:09 :
En Espagne, c'est moins 12,5 % pour les particuliers et les entreprise. Il n'y a pas de DISCRIMINATION chez les Hispaniques. Quand ça baisse, ça baisse pour tout le monde.
En France, c'est toujours diviser pour mettre le BORDEL. Et c'est pas fini avec les branquignoles que nous avons comme gouvernants !!
a écrit le 24/06/2014 à 9:50 :
.... et la réduction des députés c'est pour quand ???????
Réponse de le 24/06/2014 à 11:41 :
ne serez pas écouté pmxr.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :