Impôts : qui paiera moins en 2015

 |   |  531  mots
La suppression de la première tranche avait été évoquée par le Premier ministre Manuel Valls dès mardi.
La suppression de la première tranche avait été évoquée par le Premier ministre Manuel Valls dès mardi. (Crédits : reuters.com)
Les ménages modestes ou très moyens auront droit à une baisse d'impôt, via la suppression de la première tranche du barème. Mais le seuil d'entrée dans la tranche à 14% sera rabaissé. Pour les classes moyennes dites supérieures, l'opération sera donc finalement neutre.

9 millions. Ce serait le nombre de foyers fiscaux qui bénéficieraient de l'ensemble des baisses d'impôt consenties par le gouvernement, selon le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert, qui a évoqué un montant de "plus de 3 milliards d'euros".

S'exprimant mercredi devant les députés, Christian Eckert a déclaré:

"Nous allons proposer dans le projet de loi de finances de réformer le barème de l'impôt sur le revenu, en particulier les conditions d'entrée dans l'impôt".

La première tranche du barème supprimée, la décote renforcée

Le projet de budget 2015, attendu le 1er octobre, devrait notamment comporter, selon le secrétaire d'Etat, "la suppression de la première tranche du barème couplée avec un renforcement de la décote" - mécanisme qui permet de réduire voire effacer l'impôt pour les contribuables les plus modestes.

La suppression de la première tranche - qui en vertu du barème appliqué sur les revenus 2013 impose à 5,5% la fraction de revenus comprise entre 6.011 euros et 11.991 euros pour chaque part fiscale - avait été évoqué par le Premier ministre Manuel Valls dès mardi.

>>"La première tranche de l'impôt sur le revenu pourrait être supprimée" (Valls)

Pas de baisse pour les classes moyennes supérieures

Grâce à cette suppression de la première tranche, les ménages modestes ou très moyens verront leur facture allégée. Mais le gouvernement ne voulait pas alourdir outre mesure le coût fiscal de cette mesure. D'où une neutralisation pour les foyers se situant dans le quart le plus aisé de la population, la classe moyenne dite supérieure.

Techniquement, elle aura lieu très simplement: Les Echos révèlent que le seuil d'entrée dans la nouvelle première tranche du barème (à 14%) sera considérablement abaissé. Au lieu d'être fixé à 11.991 euros par part, comme c'est le cas pour les revenus de 2013, le seuil serait ramené à 9.690 euros.

Autrement dit, par rapport à 2014, tout le monde sera gagnant en 2015 grâce la suppression de la première tranche, mais les contribuables soumis à l'actuelle deuxième tranche à 14% paieront plus à ce titre. Ceci compensant cela.

 Quand Manuel Valls déclare sur i>Télé "qu'il n'y aura pas de compensation" , il veut simplement dire que l'allègement de plus trois milliards d'euros de l'impôt ne sera pas compensé par une recette par ailleurs. Pour les ménages de la classe moyenne, la suppression de la première tranche sera bel et bien compensée. Leur impôt restera stable.

 2 millions de foyers sont sortis de l'impôt en 2013

"Au total, si l'on cumule l'effet de ces deux mesures, ce seront 9 millions de foyers fiscaux qui seront bénéficiaires, dont 3 millions auront évité d'entrer ou sortiront de l'impôt sur le revenu", a conclu Christian Eckert.

L'an dernier, 4 millions de foyers avaient déjà bénéficié d'un geste exceptionnel, synonyme pour 2 millions d'entre eux de sortie pure et simple de l'impôt, a par ailleurs rappelé le secrétaire d'Etat.

>>Réduction d'impôts: 4 millions de personnes concernées selon le gouvernement

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/11/2015 à 18:33 :
bonjour
une question? nous gagnons 23.000€ par ans allons nous payer des impôts en 2016 nous sommes un couple sans enfants.
si quelqu’un peut me renseigner
je vous remercie
cordialement
a écrit le 09/10/2014 à 14:03 :
dilenblue
Il ne faut pas confondre thalasso ( qui n'est pris en charge par la SS) et cure qui a été reconnue pour son efficacité. Une cure coûte environ 400 euros pour 72 séances? Après cette cure après un an ou deux ans les patients ne prennent plus de cachets pour le douleurs et des cachets pour l'estomac ( car il est reconnu que les anti-douleurs sont néfastes pour l'estomac), donc faites le calcul!!! Riches retraités (ce qui n'est mon cas) ou non et encore salariés nous avons à notre charge l'hébergement et le transport (ce qui est normal). Par contre pour les non imposés, il y a 2 catégories, ceux qui ont besoin d'une cure et ceux qui n'en ont pas besoin. Nous rencontrons lors de nos cures des personnes dont tout est pris en charge et qui font leur cure sérieusement et des personnes qui viennent en cure mais sautent des séances pour aller visiter la région.
Donc, je pense que des contrôles plus sérieux seraient nécessaires car nous n'allons pas en vacances mais nous allons en cure
a écrit le 28/09/2014 à 13:35 :
La tranche d'imposition à 5,5% sur les revenus de 6 011 EUR à 11 991 EUR, ça représente au maximum 328,9 EUR d'impôts sur le revenu par an (soit 32,9 EUR pour ceux qui sont mensualisés). Honnêtement vous n'allez pas me dire que c'est insurmontable à payer ....
Il ne faudrait pas que les gens croient que tout est gratuit en France !
a écrit le 19/09/2014 à 9:36 :
Tout le monde devrait payer la même CSG, surtout les riches retraités, qui profitent des Thalasso payer en parti par la sécu !
Réponse de le 20/09/2014 à 9:03 :
- a revenus identiques qu'ils soient social ou non, = un impôt identique
- a revenus identiques qu'ils soient social, salarial, d'activité indépendante (commerçant / médecin...), ou de patrimoine = cotisation sociale égale
la France crève de toutes ces niches sociales et fiscales qui complexifient sa législation et reportent la charge sur ceux qui n'ont pas d'avantages fiscaux ou d'aides sociales
a écrit le 19/09/2014 à 9:33 :
Faites attention a ceux qui pensent qu'ils paieront pus d’impôts, c'est faux ! Pus de taxes oui mais pour ça l'UMP a été un champion !
a écrit le 19/09/2014 à 9:15 :
donner du pouvoir d'achat c'est toujours bon a prendre, surtout pour les plus démunis qui consomment tout !
a écrit le 19/09/2014 à 2:12 :
Vous pensez que tout le monde sera plus ou moins gagnant en supprimant la tranche à 5.5%?
Absolument pas! Pensez au pauvre mec qui déclarera 10000€, au lieu de payer 550€ il devra payer 1400€ si la tranche à 14% est élargie à 9650, soit près de 3 fois plus!
Bravo les politiciens de mes deux!
Réponse de le 19/09/2014 à 4:01 :
Je pensais que les lecteurs de la tribune étaient cultivés.
Avant d émettre un commentaire il serait bon de se renseigner sur la fiscalite... Visiblement vous ne devez pas payer d impôts...

Pour une contribuable déclarant 10.000e après frais réels.

Actuellement :
Ir : 220e (4000e à 5.5% environ)

Futur :
Ir : 56e (400e a 14% environ)
Montant ramène a 0 par la décote ...

Le principe de se rééchelonnement est plutôt bon.. Sauf que la classe moyenne a 1500-1600e net par mois ne profite pas de cet avantage et pourtant a 1500e on est loin d être aisé.
a écrit le 18/09/2014 à 19:12 :
Qui paiera le manque à gagner ?
Réponse de le 22/09/2014 à 13:33 :
les veuves et les retraités qui ont élevé 3 enfants en suppriment les 10 pour cent pour une veuve par exemple cela fait 20 pour cent à déclarer en plus ,cela à de grosses conséquences,vue l'augmentation du salaire de référence
a écrit le 18/09/2014 à 16:02 :
Un impot forfaitaire citoyen minimum. Faites le calcul 10 ou 100 E/an pour tous les noncontribuables ! (plusieurs milliards pour financer la protection sociale de tous)
Réponse de le 18/09/2014 à 18:45 :
Pour un impôt minimum, il faut le service qui va avec...
a écrit le 18/09/2014 à 15:29 :
la redistribution de ce qui n'existe pas a débuté (pour acheter des voix): donc la dette va encore augmenter... DOnc nos impôts vont augmenter. Injustice socialiste
a écrit le 18/09/2014 à 14:42 :
d'apres cet article les français qui se trouvent dans la tranche a 11900 par part donc actuellemnt a 5.5% vont donc basculer dans la tranche a 14% qui elle va passer a9650 par part et donc payer plus d'impots ,la compensation des pertes de recette est prevu d'etre compensee par une imputation de la CSG sur certaines retraites qui paient actuellemnt a 3.8% a 6.6% en fait des voleurs!!!!
a écrit le 18/09/2014 à 14:12 :
plein aux as l'état et les 3% de déficits ?
a écrit le 18/09/2014 à 13:41 :
On continue de distribuer ce que l'on a pas tout en ne réalisant aucune économie significative par ailleurs !
a écrit le 18/09/2014 à 13:22 :
donc ça veut bien dir equ'on se prive de 3.5 milliards dans colonne recette et que ça part dans la colonne perte et profit c'est a dire qu'on alourdit dette 3.5 milliards + céder aux huissiers aux noatires bientot a air france. eh bien mon cher valls rdv en 2017 avec marine le pen. . tous bon a rien
a écrit le 18/09/2014 à 13:17 :
L'égalité devant l'impôt n'existe plus, démagogie oblige. Il y a deux ans et demi, 'il fallait à tout prix faire un effort pour sauver les comptes publics. En fait c'est toujours les mêmes qui paient de plus en plus , mais les déficits se creusent toujours plus.
a écrit le 18/09/2014 à 13:11 :
Je paierai donc plus d impôt que mon voisin qui se gave déjà de toutes les allocations....tant que mon entreprise ne fusionne pas.....si vous trouvez ça normal, merci de me le faire savoir.
a écrit le 18/09/2014 à 12:44 :
Donc, moins de progressivité. Bravo les socialistes. La justice!
a écrit le 18/09/2014 à 12:22 :
Qu'elle est belle la France les entreprises du cac40 ne paye rien et se casse bah oui en France, on aime profiter quand on est riche mais payer 50 % des millions d'euros gagné ah çà non, il me restera que la moitié des quelques millions, ces pourritures de star, tennismen, comédiens, Arthur et consort ne devraient pas avoir le droit de travailler en France, çà profites mais ne partage pas, aux USA les riches participent et demandent à payer plus, ici ils crachent sur le bas peuple qui se saignent facile moi célibataire gagnant 1750 euros/mois avec 5 h de transports je suis un riche selon les dires des impôts alors crache moi tes sous 1900 euros c'est rien t'es célibataire toi, t'as pas d'enfants..... bref la raclures d'en haut en profites, et moi je sert la ceinture
Merci pour tout, gauche droite et autres qui ne sont pas mieux
a écrit le 18/09/2014 à 11:35 :
J'ai décidé de ne plus travailler pour me consacrer à l'écriture d'un livre intitulé" comment vivre en France sans travailler pour les nulls".Je vais tester la recette et voir d'ou je peux obtenir les aides pour me réaliser pleinement dans l'être et non l'avoir
a écrit le 18/09/2014 à 10:53 :
J'en ai marre de toutes ces pleureuses anti-impôt !!! J'ai des amis belges et anglais qui sont très contents de payer des impôts en France et en plus de bénéficier d'une couverture sociale de qualité. Il faut que l'IR est plus bas que dans ces pays. Ceux qui partent en Belgique ou en Angleterre ce sont des rentiers qui partent pour ne pas payer l'ISF du type Arnaud ou Depardieu.
Réponse de le 18/09/2014 à 11:19 :
C'est là qu'il y a problème !
Réponse de le 18/09/2014 à 11:23 :
vous avez le droit d'avoir marre de les entendre,il suffit de baisser les impôts pour qu'ils deviennent silencieux,c'est dur pour un marxiste la démocratie.
Réponse de le 18/09/2014 à 11:27 :
La couverture sociale de qualité est un mythe ,surtout quand il faut attendre 6 mois pour une hanche ou 3heures aux urgences.Le Bla Bla de gooche ne correspond plus du tout au vécu.
Réponse de le 18/09/2014 à 13:08 :
@l'ancien: va donc au Canada où il faut attendre des années ...et souvent choisir d'aller se faire soigner aux US :-) le blabla de gens qui ne connaissent rien correspond tout à fait au vécu :-)
a écrit le 18/09/2014 à 10:30 :
NANTIES // VOUS PLEUREZ TOUS SUR VOUS MEME SAVEZ VOUS QUE MEME LES PETIT RETRAITES ENTRE 600ET 800EUROS PAYENT LA C S G ET LE R D S ? AINSI QUE L IMPOT LOCAL PLUS HAUT QUE L IMPOT DIRECT AINSI QUE LA TVA? HUMOUR SUR SE SITE ON VA BIENTOT FAIRE UN ELEVAGE DE CROCODILE???
Réponse de le 18/09/2014 à 14:48 :
verite
si il paie la CSG et le RDS c'est au taux de 3.8% et non a celui de 6.6% comme ceux qui paient des impots ,a mon avis vous n'etes bien informe et donc vous ne payez pas d'impots!!!!!!!!!!!!
a écrit le 18/09/2014 à 10:25 :
C'est marrant nos élus ne paient pas d'IR sur leur indemnités... Tu m'étonnes qu'ils peuvent voter des lois aussi tordues.
Je vais finir par demander à mon patron de me payer moins histoire d'avoir à moins payer d'IR ! Quand l'IR devienne contre productive ! Ce n'est plus de la redistribution mais de l'extorsion organisée !
a écrit le 18/09/2014 à 10:17 :
Le Portugal ,il parait que c'est pas mal ,a notre tour de jouer aux immigrés économiques
a écrit le 18/09/2014 à 10:15 :
Ces dernières années j'ai travaillé 9 mois pour les autres et 3 mois pour moi.C'est fini youpi
youpi ,je vais me reposer pendant les 2 prochaines années histoire de faire comme certains.Plus aucun Revenu en 2015 ni 2016 donc plus d'IR à payer .Alors ? pas belle la vie ??
Réponse de le 18/09/2014 à 10:30 :
Moi je gagne pas des millions 75ke mais j ai bien senti le coup de matraque
Imposition des bénéfices comme le travail merci
Ça me diminue mes revenues de 8ke
Sans parler de ir et du Rsi etc
Il faut être un peu barjo pour travaillez chez les communistes révolutionnaires rires !!
a écrit le 18/09/2014 à 10:06 :
Ce qu'il y a à retenir dans ces propositions est que:
- Pour la première fois, ceux qui paieront l'impôt seront minoritaires.
- Toutes les tranches actuelles de l'IR seront remaniées en terme de seuil et aboutiront à une augmentation générale de prélèvements sur cette minorité.
L'Egalité dans sa grande splendeur...
a écrit le 18/09/2014 à 9:55 :
La question n'est pas qui paira moins
Mais qui paiera ??
Ils ont moins de recettes actuellement et ils baissent encore les impôts et en plus ils augmentent les dépenses
Il y a un truc qu'ils doivent nous expliquer ?
En plus il se sont engagés à diminuer le déficit ça devrai coincer dur à un endroit !!!
Réponse de le 18/09/2014 à 18:28 :
La réponse à qui paiera est très simple: les assurances-vie en unités de compte capitalisées sur des bons du Trésor public donc sur la dette de l'état français.
a écrit le 18/09/2014 à 9:54 :
Mais il y en a marre que ce soit toujours les memes qui paient !!!
25,000€ par ans c'est faire partie des "riches" maintenant ???
Marre de taxer ceux qui ont des revenus du travail, (plus hautes taxes du monde en comptant les charges sociales)

Qu'ils taxent plus l'immobilier pour creuver la bulle et qu'ils baissent vraiment les dépenses.
En fait il ne s'agit pas de baisser d'x% les dépenses mais de partir d'une feuille blanche et de voir le niveau de dépense nécessaire, tout le reste étant superflue.
Pour certains postes la baisse atteindra 80-90% (commune, administration) d'autres pourraient etre augmenté ou stable (policier...)
a écrit le 18/09/2014 à 9:51 :
Toujours le même principe de gagner du temps par des promesses qui ne "coûte rien" et que l'on aura oublié car d'autres promesses seront faites!
a écrit le 18/09/2014 à 9:49 :
Bilan par part pour celui qui était imposé au moins sur la tranche de 14 % :
Gain de : 201,35 € - 195,59 € = 5,76 € par part.
Merci pour les classes moyennes inférieures.
Réponse de le 18/09/2014 à 13:00 :
Calcul très exact ma femme et moi y gagneront 11,52€ sur l'année... jackpot !
a écrit le 18/09/2014 à 9:24 :
Pour la France et les politiques dépensent sans compter. Vous faites ça, Vous les français et les entreprises ?
a écrit le 18/09/2014 à 9:17 :
Réformes et encore moins d'homme d'état.
a écrit le 18/09/2014 à 9:16 :
Etant donné que ce sont toujours les mêmes qui bénéficient d'exonérations et de baisse (je suis juste au dessus) moi on ne m'épargne pas, alors mois aussi je réduis ma consommation pour "payer les impots"
a écrit le 18/09/2014 à 9:15 :
Divisent pour mieux régner en creant de la jalousie permanente et entretenant une ambiance délétère .
Quel horreur que cette mentalité étriquée qui depuis trois décennies sèment la zizanie générale !
Et en plus ils ne savent pas gère un budget !
a écrit le 18/09/2014 à 9:09 :
Aisé à 12000 par an soit 1000 (mille) euros par mois. Hollande devrait relire ses livres d'histoire notamment la fin du 18ème siècle et celle de Louis XVI....
Réponse de le 18/09/2014 à 12:35 :
J'sens que ça va bientôt bouger dans le coin ...
a écrit le 18/09/2014 à 8:03 :
En fait Valls détricote du Hollande, comme Hollande à détricote du Sarkozy. Avec tout ça on avance...'vers le gouffre.
a écrit le 18/09/2014 à 8:00 :
Après avoir payé la CSG + 45%+3% surmon salaire, vous ne voulez que je paie encore 20% de TVA?
Réponse de le 18/09/2014 à 9:20 :
En fait, votre salaire brut est amputé de 50% de charges (salariales et patronales) et ce n'est que sur le net que vous payez 45%+3%;
Réponse de le 18/09/2014 à 12:37 :
Ce qui est très malin, c'est d'attirer toute l'attention sur l'IR. Alors que l'intolérable est ailleurs.
a écrit le 18/09/2014 à 7:49 :
Toujours sortir des ménages de l'impôt sur le revenu. Dans leur projet social, il y a pour moitié des assistés et pour l'autre moitié des con-tribuables écrasés de labeur, de taxes, d'impôts pour nourrir l'autre moitié !
a écrit le 18/09/2014 à 7:44 :
Nos chers responsables l'ont bien compris : rie ne vaut des indemnités non-imposables !
a écrit le 18/09/2014 à 7:43 :
Il suffit d'une calculette et de proceder à ce simple calcul, MONTANT TOTAL IMPOTS /REVENUS + CSG + IMPOTS FONCIERS ET LOCAUX + TAXES/SALAIRES 25% DU BRUT = TOTAL DES SALAIRES DE JANVIER A SEPTEMBRE POUR LA NATION SI CA C EST PAS DU PATRIOTISME POUR LES FRANCAIS CONCERNES. A CELA IL CONVIENT D AJOUTER LA TVA.
a écrit le 18/09/2014 à 7:27 :
Supprimer la première tranche pour abaisser la deuxième tranche, on appelle cela un attrape nigaud.
a écrit le 18/09/2014 à 7:08 :
l'état aurait pu augmenter la décote plutot que de supprimer la première tranche de l'impot. Si les petits revenus verront leur impot supprimer ou baisser, il n'en sera rien de ceux qui sont déjà soumis à l'impot dans les tranches de 14 % et au delà. Encore une fois nos politiques n'ont pas le courage de supprimer les nombreuses niches fiscales qui elles représentent près de 75 milliards de manque à gagner et dont plus de 35 milliards n'ont aucun effet sur l'emploi ou la consommation selon plusieurs rapports de la cours des comptes et de l'IGF....nos gouvernants ne sont que des communicants et non des gestionnaires
a écrit le 18/09/2014 à 2:19 :
"La suppression de la première tranche - qui en vertu du barème appliqué sur les revenus 2013 impose à 5,5% la fraction de revenus comprise entre 6.011 euros et 11.991 euros pour chaque part fiscale - avait été évoqué par le Premier ministre Manuel Valls dès mardi."

Ce serait plutôt la seconde tranche puisque la première est de 0 % entre 0 et 6011 euros.

"Autrement dit, par rapport à 2014, tout le monde sera gagnant en 2015 grâce la suppression de la première tranche, mais les contribuables soumis à l'actuelle deuxième tranche à 14% paieront plus à ce titre."

Tout le monde serait donc imposable à 0 % mais certains à 14 %... c'est d'une logique implacable! En d'autres termes, c'est un belle augmentation d'impôt que les français vont se prendre dans les gencives en élargissant le nombre de contribuables de la troisième tranche d'imposition à 14 %.
a écrit le 18/09/2014 à 0:18 :
Entendu dans un flash info radiophonique que la mesure concernerait la classe moyenne (1ère tranche d'imposition), et non la classe moyenne aisée (de 11 991 € à 26 631 €).

Nous n'avons pas la même notion de moyenne. Ne vous plaignez pas vous vivez aisement, à partir de 1 000 euros / mois. De vrais comiques !
a écrit le 17/09/2014 à 23:41 :
Il faut ressortir la guillotine, il n'y a plus que ça à faire. Ils ne changeront jamais...
La révolution 2.0 est la seule solution !!!!
a écrit le 17/09/2014 à 23:04 :
Pour beaucoup d 'entre nous, c'est clair : pas ou peu de depenses subissant la TVA à 10 et 20% et limitation de tous les flux générant des impôts
a écrit le 17/09/2014 à 22:57 :
Alsacien et fier de l'être, je deviens radin comme un Ecossai face à la PONCTION sans fin de nos gouvernants (qu'ils soient de droite ou de gauche).aussi je souhaite que l'Alsace demande l'INDEPENDANCE! Ras le bol de cette mafia de Balkany, Copé et consorts....
a écrit le 17/09/2014 à 21:30 :
minute après minute ce gouvernement prouve que non seulement le ridicule ne tue pas mais plus grave, l'incompétence coupable non plus....encore 2 ans à tenir....je ne sais pas dans quel état sera la France, mais il ne faut pas être devin pour deviner l'état du PS en 2017...pas beau à voir, pas beau à voir...ils ont raison de s'accrocher au pouvoir car après les sénatoriales et les régionales , il ne restera pas grand monde....
a écrit le 17/09/2014 à 21:21 :
Une redistribution, au moins ça évitera la récession, voir la déflation !
a écrit le 17/09/2014 à 21:15 :
c'est des ménages très moyen ? Modeste ce sont ceux qui sont au smic j'imagine !
a écrit le 17/09/2014 à 21:06 :
C'est clair , le seuil de départ de la tranche des 14%va démarrer à 9690, donc augmentation des impôts pour celui qui trime pour quelques euros de plus! Conclusion patience et longueur de temps!.........
a écrit le 17/09/2014 à 20:38 :
Baisse des impôts ? et comment il va faire pour combler les déficits ? une augmentation de la TVA à 23 % comme en Grèce ou la création d'un autre impôt pour compenser :-)
Réponse de le 18/09/2014 à 2:07 :
Augmentation du gaz et de l'électricité à l'approche de l'hiver...
a écrit le 17/09/2014 à 20:35 :
Je croyais que Manuel Valls était quelqu 'un de sérieux et responsable
Réponse de le 18/09/2014 à 0:43 :
Il devient un socialiste de base pour la dépense sans recette
Il s est renié il ne parle plus de réformer et de s attaquer au monopole

Ils vont mal finir !
a écrit le 17/09/2014 à 20:30 :
Vivement la TVA à 22 ou 23%
a écrit le 17/09/2014 à 20:16 :
... ca change tous les 15 jours en France. Et puis l'Etat doit garder de l'argent pour poursuivre la colonisation de la France. C'est que la colonisation de notre pays coute cher : il faut des profs, payer la santé des nouveaux arrivants, donner des aides et des allocations...
Réponse de le 17/09/2014 à 21:00 :
Les quatre vérités sont dites!
a écrit le 17/09/2014 à 20:08 :
NOS POLITIQUES SONT DE TRES MAUVAIS GESTIONNAIRES
a écrit le 17/09/2014 à 20:07 :
j'ai des revenus qui etaient au dessus de la moyenne il y a encore deux ans.
Aujourd'hui je paie des impots comme jamais je n'en ai jamais paye. ma consommation a baissee, je n'emploie plus de personne a domicile, je me suis mis a bricoler, bref je suis descendu de niveau de vie, mais surtout je participe de moins en moins a l'activite ecnomique puisque l'etat nous spolie de plus en plus pour assurer leur vie luxueuse d'inconscient
Réponse de le 17/09/2014 à 20:32 :
Et vous êtes loin d'être tout seul
Réponse de le 17/09/2014 à 20:44 :
Vous avez viré vos employés à domicile car vous n'aviez plus que 45% de réduction d'impôt au lieu de 50% et vous venez vous plaindre de la hausse d'impôt?
En bref, vous participez plus à l'économie seulement si les autres contribuables payent les charges de vos domestiques?
Réponse de le 17/09/2014 à 23:44 :
100 pourcent d accord avec revenu au dessus de la moyenne. Je suis dans le même cas que vous et j agis de la même façon. Je me pose même la question de moins travaillé car j en ai marre de me ruiner la santé pour gaver l état et des fainasses de gauche.
a écrit le 17/09/2014 à 19:52 :
Pourquoi Moscovici, commissaire européen charge de surveiller le budget delà France, n'arrête t il pas une telle folie?
Réponse de le 17/09/2014 à 20:03 :
L'Europe n'a aucune pouvoir juridique en matière fiscale. Cela reste du ressort exclusif des états. On entend souvent dire que tout se décide à Bruxelles mais c'est très exageré.
Réponse de le 17/09/2014 à 20:08 :
AHAH AHAH AHAHAHAHAHAHAHAHAH merde je meurs de rire
Réponse de le 18/09/2014 à 0:25 :
Voilà pourquoi il ne dit rien, car il profite du système, c'est tout…
C'est bien d'être commissaire européen. Merci merci de m'avoir donné la place.
Traitement de base mensuel : 20 667,20 € bruts par mois. Ce montant correspond à 112,5% du traitement de base d'un fonctionnaire de l'Union européenne de grade 16, troisième échelon (le plus haut grade).
Indemnité mensuelle de représentation : 607,71 € bruts par mois.
Indemnité de résidence : 3 100,08 € bruts par mois. Elle représente 15% du traitement de base mensuel.
Indemnité de frais d'installations : 41 334,40 € bruts lors de la prise de fonction puis 20 667,20 € lors de la cessation des fonctions. A compter du 1er jour qui suit la cessation de ses fonctions, un ancien membre de la Commission européenne perçoit une indemnité transitoire mensuelle comprise entre 8 266,88 € et 13 433,68 €, selon la durée de son mandat.
Avantages : allocations familiales (jusqu'à 5% du montant du traitement de base soit 1 033,36 € par mois), remboursement des frais de mission, indemnité par journée entière de déplacement, indemnité transitoire après cessation de fonction. A l'âge de 65 ans révolus, les anciens membres de la Commission ont droit à une pension à vie. Son montant annuel ne peut excéder 70% du dernier traitement de base, soit 14 467,04 €. Un ancien commissaire peut donc percevoir jusqu'à 1 205,59 € par mois.
a écrit le 17/09/2014 à 19:47 :
On va bientôt nous dire que le déficit cache une cagnotte qu'il faut à tout prix distribuer ( pour acheter des voix de frondeurs qui ont peur des prochaines élections)
a écrit le 17/09/2014 à 19:42 :
SI TOUT LES REVENUES ETAIENT DECLARE MEME LES REVENUES SOCIAUX? ON AURAIS UNE VERITE DE L IMPOT? EST TOUS LE MONDE PAYERAIS SELON SES VRAIS REVEVENUES???CELA ARRETERAIS LES MEDISENCES SUR LES GENS ASSITEZ???
a écrit le 17/09/2014 à 19:36 :
Combien de fausses dents peut on s'acheter avec 3,3 milliards
Réponse de le 17/09/2014 à 21:26 :
Après les "sans-dents" , voilà maintenant " les illettrées" , au féminin pluriel , c'est dérisoire !
Réponse de le 17/09/2014 à 21:47 :
Un jour , un centralien , major de promo , s'en ait pris à moi , un sans-dents , j'ai vu qu'il n'était pas normal puisqu'il s'est suicidé quelques années après : ce n'est pas une blague !
Réponse de le 17/09/2014 à 22:35 :
Je viens de regarder s'il était connu , et oui , il figure dans le who's who , je comprends maintenant pourquoi je suis resté un sans-dents !
Réponse de le 18/09/2014 à 15:18 :
Je suis diplômé d'une Grande Ecole d'ingénieur, j'ai un très bon salaire bien mérité, une copine très sexy, et je ne me suis pas suicidé, comme 99% des diplômés des Grandes Ecoles!! Ah ces jaloux, derniers de la classe .. :D
a écrit le 17/09/2014 à 19:11 :
Ce que les gens veulent, c'est l'impôt à la source sans possibilités d'abattements (source de multiples fraudes et de niches fiscales). Bref, la même chose que ce qui marche très bien dans d'autres sociétés. Des règles somme toutes claires et simples ; du coup, nul besoin de contrôle ultérieur.
Mais pourquoi ne veulent-ils pas s'y résoudre, that is the question ?
Réponse de le 17/09/2014 à 20:29 :
rectificatif "du coup, nul besoin de traitement et nul besoin de contrôle".
Réponse de le 17/09/2014 à 20:52 :
@schtroumpfette: je ne sais pas de quelles sociétés tu parles, mais au Canada par exemple où il y a retenue à la source, tu a besoin d'un comptable pour faire ta déclaration. 1) cela coûte et 2) tu es quand même responsable de ladite déclaration même si le comptable fait une bourde. 3) tu dois conserver tous les documents pendant 10 ans, parce que contrairement à ce que tu affirmes, il y a contrôles à postériori :-)
Réponse de le 18/09/2014 à 2:34 :
La retenu des taxes à la source c'est le meilleur moyen de les augmenter sans contestation possible, sans même pouvoir frauder pour se faire entendre. De plus, cela n'implique aucune économie de collecte donc aucun intérêt pour le contribuable. Vous en avez d'autres comme cela? Une idée: interdire tout mouvement social sans léser le droit de grève. Les syndicats n'auront plus qu'à s'indigner sur internet.
Réponse de le 18/09/2014 à 11:09 :
@Patrickb. En Allemagne l’impôt est prélevé à la source.

@Michel. « La retenue des taxes à la source c'est le meilleur moyen de les augmenter sans contestation possible ». Vous avez raison Michel et cela constitue un problème majeur (par ailleurs je m’excuse pour mon ton péremptoire dans mes affirmations).

Si l'IR en France est peu performant et injuste, c’est pour beaucoup en raison des niches fiscales. Or les niches fiscales étant la chasse gardée de nombreux politiciens, difficile de s’y attaquer autrement qu’en les supprimant toutes.

En cas de simplification et de fusion, si l'IR est "progressif" alors que la CSG est "proportionnelle", il faudra qu'un système soit favorisé au détriment de l'autre. Pour certains ce serait un impôt plus progressif et plus simple qui serait la bonne réponse. Mais à contrario peut être qu’un impôt proportionnel faible serait plus judicieux (sachant qu’il y a d’autres solutions pour taxer la véritable richesse sur des bases qui pourraient être bien acceptées).

Maintenant il faut reconnaître que ce modèle (la retenue à la source) pose de nombreux problèmes, dont un de taille : la mainmise du privé sur ce prélèvement (d’où votre réaction justifiée, Michel). D’ailleurs, on peut se demander si la déraison et la corruption, parmi nos politiques et nos fonctionnaires, n’ont pas été sagement administrées pour que les citoyens se bloquent, voire se rebellent, contre leur fonction publique.

Raison pour laquelle, certains diront que la solution réside dans la suppression pure et simple de l’IR.

Il n’y a pas de solution miracle, cher Michel, sinon cela se saurait. Et pour tout vous dire, selon moi, la véritable bonne solution consiste à remettre d’abord et avant tout en place la Justice (la vraie) dans notre pays (mais je ne crois pas que la volonté soit là).
a écrit le 17/09/2014 à 19:09 :
J'hallucine quand certains "découvrent" le montant de ce qu'ils doivent régler en septembre. Il existe des simulations très bien faites sur internet qui permettent de connaître le montant à régler en fin d'année. D'ailleurs lorsque vous déclarez en ligne, un montant estimé d'impôt est indiqué une fois votre déclaration déposée.
A titre perso, je savais dès le mois d'avril ce que j'avais à payer pour la fin de l'année ...
Donc un conseil : TELEDECLAREZ !!!
a écrit le 17/09/2014 à 19:08 :
Ne serait ce qu'un forfait de 50€ par civisme. Mais cette manœuvre va tuer les classes moyennes qui représentent la richesse et le développement d'un pays. Sans classe moyenne il y a des dictatures.
Réponse de le 17/09/2014 à 19:50 :
50 euros x 9 millions de foyers = 450 millions et 100 euros font 900 millions
a écrit le 17/09/2014 à 19:06 :
Si la première tranche est supprimée, est-elle supprimée pour l'ensemble des contribuables ? Si tel était le cas il s'agitait d'un nouveau coup de canif dans le système de l'impôt progressif
Réponse de le 17/09/2014 à 20:14 :
Elle est supprimée pour tous.
a écrit le 17/09/2014 à 19:04 :
Il ne s'agit pas de diminuer l'IR de certains, voire de le supprimer et le faire payer par les autres mais de rendre l'IR progressif. Ce gouvernement fit du m'importe quoi....alors, ceux qui paient paieront plus pour compenser le manque à gagner? On augmente la TVA, la TIPP, etc.....décidément ce gouvernement fait tout faux!

ps; je précise que je paie l'IR et je trouve scandaleux que certains ne le paient pas!
Réponse de le 17/09/2014 à 20:10 :
tout a fait d'accord...mais je suppose que le gouvernement pense se faire réélire par les non-imposés désormais en majorité pour vivre aux crochets d'une minorité qui sera bientôt exsangue
a écrit le 17/09/2014 à 19:02 :
Pour le moment c'est n'est qu'une annonce..qui risque de ne pas être suivie d'effet ou alors si peu. Depuis 3 ou 4 ans je ne vois qu'augmenter mes impôts et je ne crois pas du tout à une baisse future. Plus du tout confiance.
a écrit le 17/09/2014 à 18:55 :
Le problème vient du fait que l’État veut être l'acteur de la redistribution des richesses alors que le bon sens serait qu'il organise le cadre pour qu'elle se fasse automatiquement : l’État manquant cruellement d'efficacité (entre la fraude et le personnel pour gérer cette redistribution, celle-ci perd énormément de valeur), il suffirait d'édicter des règles simples au niveau des employeurs, tout en baissant drastiquement les charges patronales et sociales : plus aucun effort financier à fournir pour la collecte et la redistribution dans la fonction publique, celle-ci est faite directement au niveau du salarié. Si il est chômeur, les indemnités peuvent prendre en compte dans la rémunération, les primes pour enfants à charge par exemple.
a écrit le 17/09/2014 à 18:43 :
Des idées pour trouver le financement sans augmenter les tranches supérieures des classes moyennes qui en ont marre de régler la facture ? A quand la fiscalisation des allocations familiales et autres aides du genre ??
a écrit le 17/09/2014 à 18:37 :
À quand la suppression de la TVA?
a écrit le 17/09/2014 à 18:36 :
Alors qu'ils doivent réduire les dépenses de l'Etat, ils se dispensent de rentrées fiscales!! Et qui va payer le manque à gagner?...
a écrit le 17/09/2014 à 18:20 :
Le bateau coule. C'est le moment de s'acheter des voix avec le déficit et de ne pas demander à tous de faire des sacrifices. Jamais vu une telle gabegie. Hollande veut rattraper sa sortie sur les "sans dent"
Réponse de le 17/09/2014 à 18:25 :
Et oui et le même jour on repousse au calandre grec les réformes des professions réglementer
Le Titanic accélère !!!
Réponse de le 17/09/2014 à 19:07 :
Et oui le titanic a été construit par des professionnels et l arche de Noe par des amateurs.
Réponse de le 17/09/2014 à 19:16 :
c'est clair qu'ils ont tout faux!
on se demande à quoi ça sert de faire ses 35 heures en 3 ou 4 jours...
on paye et on est taxable à merci quand d'autres sont exonérés de tout?
justice, disent-ils???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :