Allocations chômage : 6 Français sur 10 favorables à une suppression en cas de refus d'offres d'emploi

 |   |  172  mots
Les personnes interrogées se montrent plus mitigées sur la réduction, plus rapide au cours du temps, des allocations de l'ensemble des demandeurs d'emploi.
Les personnes interrogées se montrent plus mitigées sur "la réduction, plus rapide au cours du temps, des allocations de l'ensemble des demandeurs d'emploi". (Crédits : Reuters)
Sept Français sur 10 se prononcent également pour la réduction du montant des allocations des demandeurs d'emploi les plus aisés, selon un sondage Viavoice pour le groupe BPCE, Les Echos et France Info publié jeudi.

Les propos du ministre du Travail qui proposait de sanctionner les chômeurs démotivés font-ils écho auprès des Français? On pourrait le penser au vu d'un sondage Viavoice pour le groupe BPCE, Les Echos et France Info publié jeudi 30 octobre. Ainsi, 63 % des Français se prononcent pour la suppression des allocations pour les demandeurs d'emploi qui refusent trois offres successives (30% tout à fait favorables, 33% favorables).

Pour "la réduction" des aides des "demandeurs d'emploi les plus aisés"

En outre, les Français se disent aussi majoritairement favorables (69%) à "la réduction du montant des allocations des demandeurs d'emploi les plus aisés". 26% y sont opposés, 5% n'ont pas répondu.

Les personnes interrogées se montrent plus mitigées sur "la réduction, plus rapide au cours du temps, des allocations de l'ensemble des demandeurs d'emploi". Elles y sont opposées à 47% et favorables à 46%.

Sondage réalisé en ligne du 20 au 25 octobre auprès d'un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française majeure (méthode des quotas).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/10/2014 à 13:57 :
Un assureur qui refuse d'indemniser son assuré pour cause de refus d'exploitation par un négrier... C'est du socialisme dans toute sa splendeur!
a écrit le 31/10/2014 à 7:44 :
Et 100% des internautes sur ce sujet savent que ce sondage est complètement daubé.

Que c'est lourd de voir ce genre de sondages balancés comme ça à la truelle sans explication sur le comment du déroulement, le nombre de sondés, la trnache d'âge, etc...
Réponse de le 31/10/2014 à 9:08 :
La question n'est pas là, me semble-t-il même si je trouve inacceptable que l'on n'affiche jamais la marge d'erreur. La question en elle-même ouvre à la polémique stérile, réduit la bataille de l'emploi à quelques idées courtes et contribuent à figer dans la médiocrités des idées toutes faites un débat démocratique qui n'en a pas vraiment besoin.
Ou je propose une autre question: "vous avez été en CDI pendant 10 ans avec 2300 euros net, acceptez-vous de reprendre n'importe quel travail pour 800 euros par mois, sachant votre femme au chomage et que vous avez deux enfants?"
a écrit le 31/10/2014 à 1:59 :
facile de trouvez trois emplois pouris croque mort ripeur de camion poubelle ouvrier d'abatage voila ta plut d'assedic bye bye
Réponse de le 31/10/2014 à 8:20 :
sans oublier: téléconseiller, assistant familial, préparateur de commandes , conditionnement de légumes ( à suivre...)
a écrit le 30/10/2014 à 20:50 :
Le problème ce n'est pas l'allocation pour ceux qui travailler le gros problème que tout le monde le sait c'est la CAF en lettre majuscule
des femmes qui préfèrent avoir des aides au lieu de travailler si on coupe la Caf je jure il n'y aura même pas 3% de chômeurs dans le pays
les femmes ont des mari 85% d'entrer déclarent être seul ainsi elles ont des salaires de cadre avec 3 enfants déjà alors pourquoi pas appeler le diable par son nom
a écrit le 30/10/2014 à 18:38 :
voilà une info qui est une belle intox....un beau ballon sonde lancé par le pouvoir, au cas où...ce qui prouve par ailleurs bien que les choses sont dans les tuyaux du gouvernement comme tous les ballons d'essai que nous avons depuis une petite année...ces "grands esprits" qui sont aux manette se moquent du peuple...
a écrit le 30/10/2014 à 18:21 :
Arrêtez avec vos sondages "bidons" et malsains, la réalité est tout simplement qu'il n'y a pas de travail pour tout le monde ou bien il y a cinq millions voir plus de paresseux en France!!! Alors stop au ridicule!!
a écrit le 30/10/2014 à 17:38 :
Combien de Français sont favorables à la suppression de poste de conseiller de Pôle Emploi, en cas de refus systématique, par ce dernier de prendre en considération les demandes d’un/e chômeur/se qu’il est censé aider ou accompagner ?

Réponses déjà entendues :
« ce n’est pas mon travail, on a pas de budget pour ça, allez vous faire voir à l’AFPA, il est où votre problème ?, hors attribution, allez vous faire voir chez votre assistante sociale, allez vous faire voir au conseil général/régional, à l’association des amis du maire, PARDON ! (après chacune de vos questions) »
Réponse de le 30/10/2014 à 18:49 :
Sans supprimer le poste on pourrait sucrer le salaire car pas de travail fourni = pas de rémunération. ( pas d'emploi fictif)
a écrit le 30/10/2014 à 17:10 :
Pole emploi est une entreprise qui embauchent des chômeurs pour surveiller les chômeurs ,voila a quoi servent vos impôts messieurs les cocus!
a écrit le 30/10/2014 à 16:36 :
Encore faut-il que l'on rentre dans les clous de Pole-Emploi, pour ma part il ne connaisse même pas mon métier et ne savent pas dans quelle "catégorie" me ranger... Alors si ils me propose des offres qui n'ont rien à voir évidemment que je vais refuser. Et puis quoi, on va nous proposer des boulots que personne ne veut faire et mal payé? Et si on dit non on coupe les allocs? Sérieusement c'est complètement stupide...C'est vraiment une régression sociale, de plus tous le monde sait qu'il ne faut pas compter sur Pole emploi pour trouver du travail...
Réponse de le 30/10/2014 à 18:57 :
bonsoir
tu pouvais rajoute en plus souvent a 40 km de chez nous; tu mais tout dans l essence
a écrit le 30/10/2014 à 16:34 :
C'est quoi ce sondage ??? Ils ont pêchés les sondés où?

Donc si un agent propose un poste qui soit ne correspond pas à votre profil, soit n'est pas viable financièrement (ratio distance-dépenses / revenus), ils trouvent normal qu'une personne soit radiée ???

Mouais, sondage truqué, pas fiable !
a écrit le 30/10/2014 à 16:19 :
Il faut laisser la liberté à chacun de choisir l'assurance perte de revenus liées à la perte d'emploi.
a écrit le 30/10/2014 à 15:56 :
Quand on voit que Pole Emploi est difficilement capable de proposer même une seule offre pertinente, il n'y a pas de quoi s'inquiéter... Maintenant tout le monde voudrait bien être ministre, député ou attaché(e) parlementaire. Et pour un revenu comme le leur j'offre toute la compétence requise : je suis prêt à raconter n'importe quoi à n'importe qui n'importe quand !
a écrit le 30/10/2014 à 14:51 :
Pour la suppression des allocations au bout de " trois offres successives " ?
1/ Une offre par an et par demandeur ce serait déjà un miracle ... Alors trois ...
2/ Hypothèses sur un schéma fixe : 5 millions ou + de personnes sans emploi x 3 offres = 15 millions d' offres disponibles ... ( C'est certainement de cette façon que beaucoup jugent du problème ... ) Bref, encore mieux que le plein emploi ...
3/ La société ne génère pas suffisamment d'emplois ( ... )
4/ A charge pour elle d' assumer de façon responsable et digne les conséquences que le système génère.
5/ Les demandeurs d' emploi comme les pauvres en sont les victimes involontaires.
( les exceptions ne peuvent pas servir de règle au débat )

ps: à charge pour ceux qui jugent ou envient les demandeurs d' emploi de tout faire pour " bénéficier " d' un même " statut " ...
a écrit le 30/10/2014 à 14:41 :
N'importe quoi ce sondage!!On constate bien que cet article est pro-gouvernement!!Connerie en puissance et d'ailleurs!!Qui a fait ce sondage?Les chômeurs n'ont rien reçu,ni lettre,ni sondage!!Quelle honte!!!!
Réponse de le 30/10/2014 à 14:52 :
Bien dit !
a écrit le 30/10/2014 à 14:34 :
on a du bien cibler les personnes pour ce sondage .des gens d'un certain age qui en sont restés aux 30 glorieuses et qui n'ont pas compris que s'il y a des chômeurs c'est juste parce que c'est institutionnalisé, pour tenir la population et lui faire tout accepter.
a écrit le 30/10/2014 à 14:29 :
Le pole emploi pourait faire de grandes economies sur le papier et la poste si il n'envoyaient pas des lettre pour prevenir qu'ils vont en envoyer une autre? Absurde! Ou pour dire ce que l'on sait déja (qu'on à bien été à notre rdv avec eux) a part si on à alzeimer je vois pas comment on pourrait avoir oublié 2 jours plus tard...
a écrit le 30/10/2014 à 14:17 :
Il faudrais déja relancer le marché du travail... Les employeurs devraient aussi se montrés coopératifs. A priori aujourd'hui ils veullent du personnel pas cher (smic) voir non payé (via les stages où heures sup non payés) mais aussi très qualifié. Même pour les metiers les plus simples.
a écrit le 30/10/2014 à 13:52 :
Je veux qu'on m'explique c'es quoi un refus d'offre.
Pôle emploi propose des offres compatibles avec le profil du candidat, en général lors des entretiens avec le conseiller et avec l'accord du chomeur.
On a bon postulé à ses offres, pour ma part à lépoque je n'ai jamais eu de réponses meme pour un entretien, et en intérim, je ne chaomais jamais.
il est ou le refus, vous etes comptable, on vous propose pas un poste de boucher et tt va bien.
Réponse de le 30/10/2014 à 17:11 :
C'est la bonne question : c'est quoi un refus d'offre ? Une proposition d'embauche après entretien avec le futur patron : dans ce cas, le patron boucher ne prendra pas un comptable qui ne sait pas couper la viande. Il n'y aura pas de proposition, donc pas de refus.
a écrit le 30/10/2014 à 12:14 :
Je n'ai même pas lu l'article . Mais encore un sondage bidon !
C'est juste pour faire avaler les pilules au peuple en lui faisant croire que c'est lui qui le veut (d’ailleurs comme pour les élections)
a écrit le 30/10/2014 à 12:13 :
Il faut déjà savoir qu'en proportion du salaire le cadre cotise plus que les ouvriers et employés et perçois moins. On peut encore baisser, voir comme le propose certain avoir une indemnité fixe.
Je suis pour que chaque salarié choisisse de cotiser ou pas, donc de percevoir ou pas. Cela correspondrait au début de notre devise nationale qui est LIBERTE et pas socialisme.
L'EGALITE se retrouve dans % de cotisation identique, % d'indemnité identique. Aller au delà s'appelle de l'égalitarisme ce qui n'est plus la même chose.

Quand à refuser 3 propositions il faudrait que pole emploi en fasse. Si vous avez un code ROME peu recherché vous n'aurez jamais de proposition. Et entre une proposition de pole emploi et l'embauche, tout les demandeur d'emploi savent que le chemin est long et abouti rarement.
Il faut souvent plusieurs dizaines voir centaines de candidature pour être convoqué à un entretien, et de la chance pour être celui qui est retenu.

Alors tout cela est du vent.
La solution: il faut favoriser la création d'emploi. Mais c'est plus dur pour un politique que de dire les chomeurs ne cherchent pas d'emploi.
a écrit le 30/10/2014 à 12:13 :
cela aurait du etre fait depuis longtemps car beaucoup de chomeurs professionnels
ou autre personne profitant du système
Réponse de le 31/10/2014 à 6:54 :
On rigolera bien quand vous serez à votre tour au chômage
a écrit le 30/10/2014 à 11:45 :
Totalement improbable! En effet Pole Emploi propose de temps à autres des offres d'emploi. Aussi un chômeur ne peut la refuser dans le sens où une telle proposition faite nécessite de postuler à l'offre en question. Recevoir une telle proposition n'est pas être embauché! S'en suis la convocation à un éventuel entretien (pas toujours gagné....) et aussi d'être choisi par l'entreprise qui recruit.
Totale ineptie de dire qu'on peut refuser une offer d'emploi de Pole Emploi. Car il n'existe aucun "placement d'office" par cet organisme! L'employeur reste le maître de son choix dans son recrutement!
a écrit le 30/10/2014 à 11:41 :
Il faudrait aussi savoir comment la question a été posée. de m^me il faut s'interroger sur ce que l'on appelle une offre d'emploi il y a certains emplois qui ne trouvent pas preneurs parce qu'ils sont mal considérés mal payés et que les employeurs sont imbuvables il faut aussi le dire. De même il serait intéressant de s'intéresser au cumul du chômage avec l'indemnité d'élu et de l'indemnisation des demandeurs français qui reviennent après avoir travaiillé à l'étranger
a écrit le 30/10/2014 à 11:04 :
les français sont aussi , pour la carte vitale bio-métrique , pour la suppression du regroupement familiale , pour la suppression de la double nationalité ...et j'en passe

article à mettre à la poubelle car ça fait longtemps que tout le monde le veux
a écrit le 30/10/2014 à 10:59 :
Totalement d'accord si de l'autre coté pole emploi arrête de proposer à des Bac+5 en finance de faire "manager dans un kebab" ou encore "gardien de nuit"…
Oui oui c'est du vécu !!
Réponse de le 30/10/2014 à 16:44 :
Je te crois!
La copine de mon frère a un BAC+5 en droit. Devinez ce que pôle emploi lui proposait . Tout ce qui avait le mot juridique dedans comme par exemple secrétaire juridique....
Réponse de le 30/10/2014 à 19:59 :
La copine a confondu ... C'est au Barreau qu' elle devrait aller s' inscrire; pas à pôle emploi ... ?
ps bac + 5 en droit ... bof ...
a écrit le 30/10/2014 à 10:28 :
Et alors ?
Ok le chômeur prend une des 3 offres, genre faire cuire des steak chez MacMikey.
Là il se dit,..
j'aime pas la viande et il fait bruler tous les morceaux de mammifères morts.
et retour case départ (vu que MacMikey c'est pas une école "pour de la philanthropie").
On fait comment après?
Un militaire derrière chaque steak?
et le premier qui brule on le fume?
Plutôt (copain de Mikey) que de lire ce genre d’ânerie dans les torchons,
essayez de comprendre le monde, la petite tache bleue au milieu de nul part, et ce que nous en avons fait.
Je vous conseille le documentaire: "Capitalisme" en 6 parties. (c'est comme une série américaine sisi) et en replay sur Arté.
Réponse de le 30/10/2014 à 10:55 :
sur arte ? au moins une garanti de grande impartialité !
a écrit le 30/10/2014 à 10:20 :
Suppression d'un droit auquel ils ont cotisés !Ils n'ont qu'à demander le remboursement de tout ce qu'ils ont cotisé avant
Réponse de le 30/10/2014 à 11:02 :
en france on ne cotise pas, on distribue .
il n'y a donc plus rien à récupérer !
a écrit le 30/10/2014 à 10:20 :
Suppression d'un droit auquel ils ont cotisés !Ils n'ont qu'à demander le remboursement de tout ce qu'ils ont cotisé avant
a écrit le 30/10/2014 à 10:20 :
quand les chômeurs seront majoritaires le rapport s'inversera !
a écrit le 30/10/2014 à 10:11 :
il pourrait facilement radier 9 chômeurs sur 10 avec la règle absurde des 3 offres. En moins d'un mois. Désolant de voir que tant de français tombent dans le panneau.
a écrit le 30/10/2014 à 9:57 :
je suis en accord si vous refusez 3fois un emploi c'est que vous avez envie de continué a rien faire
Réponse de le 30/10/2014 à 10:25 :
Et envie de gagner la moitié de ce que l'on gagnait avant et se retrouver au RSA à 410 € par la suite ! Qui etes vous pour parler comme ça !Si ça continue ,les assurances collectives vont voler en éclat en France et comme aux USA et meme peut etre pire ça serra chacun pour sa pomme ;Ce n'est pas l'état qui paie les cotisations chomages mais les salariés et les entreprises .J'attendrais bien voir que cela m'arrive .Dans la foulée je porte plainte pour me faire rembourser tout ce que j'ai cotisé en matiere de chomage .Ils ont cotisés ils ont droit c'est tout .
a écrit le 30/10/2014 à 9:47 :
Allez, les cadres qui ont cotisé toute leur vie comme des cochons, on leur enlève les droits au chômage, après tout on leur a bien enlevé les allocations familiales, ils ne sont plus à cela près. Et puis c'est oublier qu'un chômeur sur deux ne touche rien de toute façon.
Réponse de le 30/10/2014 à 10:23 :
le problème en france c'est cette nouvelle injure fourre-tout: populiste.
En tout cas en matière de durée d'indemnisation nos principaux voisins sont sacrément populistes !
a écrit le 30/10/2014 à 9:39 :
J'incite tous ceux qui décident de faire un sondage sur ce sujet et tous ceux qui y répondent de passer, au moins une fois, par la case "demandeur d'emploi". D'un côté, les recherches personnelles d'un job de compétences similaires mettant quelques temps à donner des résultats. De l'autre des offres adressées par paquet de 10 par notre bel organisme appelé PE et dont le seul mérite est d'être un agrégat de tout ce qui traine en stock dont le point d'entrée est la branche du métier que l'on pratique (voir les contenus des codes ROME est quand même une vraie hilarité). Lorsque les testeurs auront reçu 10 offres en 2 jours assez peu en rapport avec leurs compétences et qu'ils devront, sous contrainte de radiation, en prendre une quand même, on en reparlera.
a écrit le 30/10/2014 à 9:32 :
Les sondages sont manipulées sont orienté en faveur de l'état . L'état s'attaque une fois de plus à la couche du peuple la moins aisée , au lieu de s'attaquer aux banques et au medef leurs maîtres capitaliste ! Foutaise de gouvernement qui nous a tous trahis avec sa politique UMPS !
Réponse de le 31/10/2014 à 6:58 :
Bravo!
a écrit le 30/10/2014 à 9:32 :
je suis au chômage depuis 10 mois, j'ai reçu 3 offres de pole emploi, mais le vrai problème c'est que l'entreprise ne veut plus de moi ! parce que j'ai ** ans, terme à éviter !
a écrit le 30/10/2014 à 9:26 :
350 000 offres non pourvu (cdd, cdi, etc...)
5,5 Millions de chômeurs.
On fait comment ???
Réponse de le 31/10/2014 à 16:33 :
On se demande pourquoi et après on comprend mieux la situation.
a écrit le 30/10/2014 à 9:23 :
extrêmement favorable , tout à fait favorable , favorable , le sondage à peine orienté .
a écrit le 30/10/2014 à 9:16 :
Combien de chômeurs sur le 6 Français sur 10 ?
Ma femme (50 ans) est au chômage depuis 5 ans, elle ne touche rien depuis près de 4 ans et bien sur elle fait exprès !!!
Bande de cons, les chômeurs qui trichent sont une infime minorité mais c'est bien plus simple de faire croire qu'ils sont responsable de tout.
Nos politiques sont des nuls qui ne connaissent pas la réalité de la vie.
a écrit le 30/10/2014 à 9:08 :
Donc au bout de 2 refus, un cadre sup peut se retrouver caissier pour ne pas perdre le chômage ? A quoi bon cotiser ? C'est la fin de notre modèle social ! Et nous serons tous tirer vers le bas.
Réponse de le 30/10/2014 à 9:32 :
Si tu as faim, il vaut mieux être caissier que cadre sup au chômage.
Le problème en France c'est qu'on ne travaille plus pour vivre on travaille pour bien vivre quitte à le faire sur le dos des autres.
Réponse de le 30/10/2014 à 10:45 :
tirer vers le bas c'est le but de toute la politique qui est mené actuellement
Réponse de le 30/10/2014 à 14:14 :
@j "Si tu as faim, il vaut mieux être caissier que cadre sup au chômage."
je comprends cette logique.
Mais il faudrait que vous compreniez que cette logique est cohérente dans un marché de l'emploi flexible.

Par ex. dans le monde anglo saxon ce que vous dites se comprend: les gens peuvent perdre un job tout aussi rapidement qui l'ont eu et les expériences pro précédentes ne sont pas perçues comme des marques au fer rouge.

En France le premier emploi conditionne les suivants. Et d'accepter un poste de caissier quand on est cadre sup cela veut dire descendre sur l'échelle sociale sans espoir d'y remonter autrement qu'en créant sa propre entreprise....

Et @nowhere pointe quelque chose d'important: on se retrouve avec des cotisations qui n'ont rien a voir avec l'assurance qu'elles offrent! Dans ce cas autant virer l'assurance chomage et laisser chacun libre de qu'il met de coté pour les moments difficiles.
a écrit le 30/10/2014 à 9:04 :
Je suis favorable a un allocation forfaitaire de même montant pour tous et d'une durée équivalente au temps de travail accompli!
Réponse de le 30/10/2014 à 9:25 :
Donc vous êtes aussi favorable aux plafonement des cotisations pour les cadres car ils ne vont pas payer plus pour toucher la même chose .,.. Ils payent déjà des impôts prgressifs, des cotisations aux allons pour ne pas les toucher, etc
Réponse de le 30/10/2014 à 11:53 :
Dans ce cas que chacun cotise de façon forfaitaire indépendamment de ses revenus
a écrit le 30/10/2014 à 8:59 :
Déjà que les diplômes supérieurs ne garantissent pas un emploi demain tous livreurs de pizza , aides soignants où dans le tourisme.. Je n'ai rien contre ces métiers mais ce n'est pas avec ces pistes que l'on va retenir en France les jeunes diplômés...
Réponse de le 30/10/2014 à 9:35 :
On a la chance de pouvoir faire des études gratos, et en plus il faudrait qu'on puisse toucher un revenu garanti gratos en adéquation avec les études gratos ?
Réponse de le 30/10/2014 à 9:53 :
Qui a dit que les vraies études étaient "gratos" ? Un peu agressif avec les gens qui financent le pays j
a écrit le 30/10/2014 à 8:55 :
Et pas de sondage pour la suppression de l'AME? Ni sur la traque a la fraude aux alloc et a la secu?
"Tirer sur le Français" sera le prochain film de l'etat UMPS.
Réponse de le 30/10/2014 à 11:24 :
Vous avez une idée de combien coutent les fraudes aux alloc en France ? Et comparés à la fraude fiscale des entreprises ? Vous n'êtes peut être pas assez intelligent pour le comprendre mais ce qui ruine la France c'est la fraude fiscale pas les méchants immigrés (car ne nous voilons pas la face, c'est ce que sous entendé votre commentaire)
a écrit le 30/10/2014 à 8:51 :
les sondages... les sondages... je peux aussi en faire... et lui faire dire ce que moi je veux.. là les commanditaires ont décidés de vous lobotomisés comme d' hab.. ma femme à reçu une offre de pôle emploi, une entreprise d' insertion qui recherche un travailleur handicapé.. elle ne l' est pas, elle fait quoi ? pôle emploi ce sont des charlots, les sondages pareils, les commanditaires de ses dit-sondages itou.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :