Toulon : 20% des chômeurs ne cherchent pas d'emploi "par découragement" (Pôle emploi)

 |   |  220  mots
Pôle Emploi se prépare à généraliser le dispositif de contrôle d'après les Échos.
Pôle Emploi se prépare à généraliser le dispositif de contrôle d'après les Échos. (Crédits : reuters.com)
Un chômeur sur cinq à Toulon et à Manosque ne recherche pas activement un travail, d'après l'expérimentation d'"équipes de contrôle de la recherche d'emploi", dévoilée jeudi soir par les Échos.

Manque de savoir-faire ou découragement. Telles sont les principales raisons évoquées par 20% des 2.658 chômeurs contrôlés ne recherchant pas activement un emploi à Toulon et Manosque, d'après la direction de Pôle emploi.

En outre, au total 6,5% des chômeurs contrôlés dans ces deux villes ont été radiés. C'est le premier résultat une expérimentation menée du 24 juin 2013 au 28 février 2014 par Pôle emploi et dévoilée par Les Échos vendredi 10 octobre.

"Équipes de contrôle de la recherche d'emploi"

L'établissement public a lancé des "équipes de contrôle de la recherche d'emploi" dans quatre régions (Haute-Normandie, Poitou-Charentes, Paca et Franche-Comté). Selon le quotidien économique, un bilan d'étape régional a été présenté en interne au printemps lors Conseil d'administration de Pôle Emploi.

Les résultats de l'expérimentation seront présentés mercredi 15 octobre au CA de Pôle Emploi, d'après Les Échos, pour qui l'établissement public se prépare à généraliser le dispositif de contrôle. Citée, la direction assure que l'expérimentation a été menée afin de "remobiliser les chômeurs découragés", et non pas "à des fins de sanctions".

    Lire aussi >> François Rebsamen veut sanctionner les chômeurs démotivés

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2014 à 12:59 :
dans le lot ,il y en a combien qui bossent au black ???
a écrit le 11/10/2014 à 13:44 :
on peut avoir simultanément des postes non pourvus et des chômeurs en France. Certaines qualification demandées par les employeurs ne sont pas présentes dans la zone d'emploi. Et les chômeurs qui ont cette qualification ne peuvent pas prendre ce poste sans déménager. Des lors c'est le conjoint qui perdrait son poste ou bien le chômeur qui devrait louer un second bien immobilier pour travailler la semaine. Je connais plusieurs cas autour de moi de ce type, surtout chez les cadres.
a écrit le 10/10/2014 à 19:31 :
A ces 20% des chômeurs, on devrait leur supprimer leur revenus de l'assistanat, par "découragement"!
a écrit le 10/10/2014 à 18:23 :
rechercher activement du travail quand il n'y a pas d'offre.
Que propose les entreprises ?
Donnons la liste des emplois correspondants au profil du chômeur.
Réponse de le 10/10/2014 à 18:36 :
il n'y a PAS SOUVENT, vous pouvez le croire, des liste qui correspondent au profil du chômeur! faut faire n'importe quoi, et payé des cacahuètes.
Réponse de le 10/10/2014 à 19:30 :
Des emplois il y en a! J'en vois tous les jours. Si vous n'en trouvez pas, c'est que vous êtes mauvais dans ce que vous faite, que vous êtes sans talent. Vous DEVEZ donc accepter de faire que ce vous êtes capable de faire; éboueur, plongeur, nettoyeur...Sans quoi, on devrait vous sucrer vos revenus de l'assistanat!!!
Réponse de le 11/10/2014 à 7:17 :
@ cjesus
Vous n'auriez pas du descendre de votre croix ........ remontez y vite !
Réponse de le 11/10/2014 à 11:46 :
Si vous ressusciter. Prenez votre temps. Vous pouvez attendre plus de trois jours sans soucis. Prenez même plusieurs mois de repos.
a écrit le 10/10/2014 à 18:04 :
6,5% des gens contrôlés ont été rayés des listes de chômeurs indemnisés ! si on applique ce ratio au plan national ça ferait 3 400 000 chômeurs x 6,5% = 221 000 à rayer ! une sacrée économie pour les ASSEDIC et une sacrée inversion de la courbe ! bravo Hollande
Réponse de le 11/10/2014 à 11:51 :
Pas sur queces chômeurs soient indemnisées ; n'oublions pas que la moitié des chômeurs ne sont plus indemnisés. Des lors l'opération de contrôle vise surtout à les radier pour baisser artificiellement le nombre de chômeurs. Il serait intéressant de connaître le pourcentage de réellement indemnisés dans ces 20% de personnes. Quant à l'extrapolation à l'ensemble du territoire, elle n'est pas possible sur seulement deux zones d'emploi aussi sinistrée que Celles ci. Toulon n'est pas représentatif de la France.
a écrit le 10/10/2014 à 16:15 :
Les manipulations par les médias ont un grand avenir devant eux !! sur une 50aine de personnes qui réagissent, visiblement un seul a compris le sens des chiffres donnés à savoir que ce ne sont pas 20% des chômeurs qui ne cherchent plus d'emploi par découragement mais beaucoup moins (lire les commentaires de @ point mathématiques).
Donc ensuite de comprendre la psychologie de gens qui se sentent rejetés de la société (je ne vais pas m'étendre vu que la probabilité d'être compris est visiblement très en dessous de 0,02) me semble particulièrement difficile.
a écrit le 10/10/2014 à 15:19 :
dans le var, il y a le soleil, contrairement au boulot ! hélas ....
Réponse de le 30/10/2014 à 16:23 :
ha ! nous sommes arrivés dans le var ma femme et moi même sans allocations suite démission ,bha aprés 3 mois ma femme et moi travaillons.
a écrit le 10/10/2014 à 14:57 :
Ce n' est pas une découverte, les habitants du Var, savent cela depuis longtemps !!!!!!!!!!!!! et c' est pareil à Marseille et à Arles.
a écrit le 10/10/2014 à 14:55 :
AH BON ?
a écrit le 10/10/2014 à 14:48 :
Pourquoi chercher un emploi? Il suffit de toucher ses allocations , de bénéficier de toutes les aides et dégrèvements, et de compléter au noir....
Réponse de le 10/10/2014 à 16:07 :
ironie ou pas
vous avez l'air d'etre très motivé comme personne
c'est grace à vous tout se merdier ?
Réponse de le 10/10/2014 à 17:37 :
@ djsté
Non je ne pense pas il profite du système. Le véritable problème est au niveau patronale; mais pas des petits patrons seulement des quelques très très grosses entreprises qui bousillent toute l'économie mondiale pour leur bénéfices et aussi les gouvernants qui ne font rien contre!!!
Réponse de le 11/10/2014 à 4:05 :
@aaa

Petit ou grand, un patron voyou sera toujours un patron voyou quelque soit la taille de son entreprise.
a écrit le 10/10/2014 à 14:03 :
pensée du jour:

à parler trop fort on finit haut-parleur !
a écrit le 10/10/2014 à 13:41 :
beaucoup de faignants plutôt...hum hum...
a écrit le 10/10/2014 à 13:17 :
J'ai commencé à travailler comme gardien de nuit au smic en travaillant 12 h chaque nuit !!!
a écrit le 10/10/2014 à 13:06 :
et combien d'offres d'emploi ne trouvent pas preneurs ? +de 300000 mille!!!
Réponse de le 10/10/2014 à 19:34 :
400 000 d'offres d'emplois non pourvus (source Medef), sans compter les centaines de milliers occupés par les sans papiers et autres clandestins!
a écrit le 10/10/2014 à 13:04 :
quand on veut vraiment travailler on doit être prêt à des sacrifices (salaires, conditions de travail, mobilité géographique...) et ça beaucoup de chômeurs ne le veulent pas!
Réponse de le 10/10/2014 à 14:46 :
"L'actif" ayant le temps de poster sur la Tribune le vendredi 13h04
Réponse de le 10/10/2014 à 15:26 :
ben, non, pas à n'IMPORTE QUELPRIX ! désolé! des emplois où l'on est payé au lance pierre, ou il faut s'expatrier dieu sait où, avec la famille sur le dos, fi des enfants et de leur école, fi de l'appart, si on a la chance d'être chz soi, fi du taff de l'épouse si elle en a un! et PUIS? QUOI ENCORE??? !
Réponse de le 10/10/2014 à 18:39 :
vous êtes vous déjà confronté à cette situation de devoir tout laisser? famille, épouse, enfants qui eux, ne peuvent se déplacer...comment croyez vous que finira cette histoire, à la longue? vous devez être célibataire, alors vous pouvez vous "expatrier", sans peine à lire vos dires......
Réponse de le 10/10/2014 à 19:37 :
Entièrement d'accord avec @Quand. Quand les chômeurs sont des incapables et sans talent. Ils doivent accepter ce qu'il y a, tout en ferment leurs bouches! Le chômeurs à moins de dignité que la sous-merde, à mendier ses revenus de l'assistanat au frais des vrais travailleurs!
Réponse de le 11/10/2014 à 4:01 :
@cjesus

Vous êtes pitoyable à vomir sur les chômeurs tandis qu'ils ont contribué tout comme vous à remplir la caisse de l'assurance chômage pour financer le pôle sans emploi. Ce n'est en aucun cas de la mendicité, seulement une question d'assurance et d'assuré. Pourquoi ne pas plutôt réformer le taux de cotisation sur les contrats courts au risque plus élevé? Ainsi les employeurs devront allonger la longueur des contrats proposés s'ils souhaitent obtenir des candidats, ce qui aura pour effet à long terme de stabiliser le chômage.
a écrit le 10/10/2014 à 12:57 :
toutes les bonnes ou plutôt mauvaises excuses pour ne pas retravailler !
a écrit le 10/10/2014 à 12:54 :
Du boulot ? il y en a mais les chômeurs voudraient un travail bien payé, pas trop loin de chez eux, etc etc ils mettent la barre trop haut! surtout que la plupart n'ont aucune qualification aucun diplôme...il ne faut pas avoir peur de mettre la main au charbon même si ce n'est pas forcément bien payé! oui du boulot il y en a à condition de ne pas être trop bégueule !!!
Réponse de le 10/10/2014 à 15:31 :
allez y, qu'on rigole, avec un travail précaire, loin de chez vous, montrez l'exemple! ALLEZ, HOP ! MDR, ça conseille, ça discute et ça ne sait rien de rien!
Réponse de le 10/10/2014 à 19:40 :
Désolé, cher monsieur le chômeur, mais moi, je suis compétant dans mon métier et j'en retrouve sans aucun problème! Vous, vous êtes un déchet qui ne sert à rien et qui me vole le fruit de MON travail!
Réponse de le 11/10/2014 à 23:42 :
Hé "Jésus" au lieu de cracher ton venin tu devrais bien apprendre à écrire ... Exemple: compétent s'écrit comme ça ... Toi c'est plutôt con tout cours ...
a écrit le 10/10/2014 à 12:12 :
Comme disait l'autre... "Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on en cherche."
a écrit le 10/10/2014 à 12:05 :
Aucuns mots sur la réforme des DRH qui refusent de recruter dans le bassin d'emploi local. Il leur suffit de dire que le candidat n'a pas le profil. Hors les profils choisis n'ont rien à voir avec les compétences techniques réelles, mais sont fondées sur des supposées qualités humaines. Cela masque une discrimination évidente sur des critères totalement subjectifs. Au cours de mon parcourt pro, j'ai eu la preuve que des personnalités totalement opposées pouvaient travailler au même poste si elles en avaient les compétences techniques, dans le cas ou les DRH les laissent faire...
a écrit le 10/10/2014 à 11:49 :
C'est une honte d'oser dire que c'est par découragement!!! La vrai raison est qu'il n'en ont pas envie c'est tout. Car ce sont des branleurs ou qu'ils gagnent plus en restant au chomage.
Réponse de le 10/10/2014 à 12:06 :
Avez vous été chomeur ?
Réponse de le 10/10/2014 à 12:40 :
Combien de faineants demandeurs d'emploi ? 80% ou plus
Réponse de le 10/10/2014 à 12:51 :
C'est bien connu les chomeurs sont des profiteurs.....qui profitent des plus value boursières...non,non je me trompe c'est les branleurs qui gagne plus en restant dans leur finance.....
Réponse de le 11/10/2014 à 23:36 :
Tu dois être bien planqué pour t'exprimer comme ça ... Quel est ton job...???
a écrit le 10/10/2014 à 11:36 :
Titre accrocheur mais chiffre à pondérer:
phrase 1: Telles sont les principales raisons évoquées par 20% des 2.658 chômeurs contrôlés ne recherchant pas activement un emploi .
Il semble donc que ce ne soit pas 20% des chômeurs qui ne cherchent pas par découragement, mais plutôt 20% de ceux qui ne cherchent pas qui le font par découragement, ce qui est nécessairement (très) inférieur. C'est aussi très révélateur sur les 80% qui ne cherchent pas sans être découragés...
Bien à vous,
Réponse de le 10/10/2014 à 11:52 :
Avant d'apprendre à compter, apprennez à lire.
Réponse de le 10/10/2014 à 12:14 :
Vous qui aimez les maths, que dites vous des 500 000 postes disponibles en turn-over sur l'année par rapport aux 5 000 000 de chômeurs. Cela fait 10 chomeurs pour un poste disponible, et en admettant qu'il y a 80 % des chômeurs qui ne cherchent pas, il reste encore 2 chômeurs candidats pour un poste disponible. Tous les poste devraient donc être pourvu si les recruteurs ne faisaient pas la fine bouche. Les chiffres que vous affectionnez montrent bien qu'il y a de la mauvaise foi des employeurs, ou que les offres d'emploi sont bidon pour faire rêver les chomeurs et tromper les investisseurs...
Réponse de le 10/10/2014 à 13:53 :
Je ne faisais que pointer un logique qui me parait fausse quand à la formulation du titre de l'article. Cela revient à titrer "100% des français aiment les carottes" en étayant que l'on a demandé aux français qui aiment les carottes s'ils aimaient les carottes et qu'ils ont tous répondu 'oui'. On prend le pourcentage d'un sous-ensemble que l'on revendique pour l'ensemble complet. Ni voyez, je vous en prie, aucune considération politique exagérée. Bien à vous,
Réponse de le 11/10/2014 à 13:41 :
+1 pour Xto.
Merci pour ce point mathematique mais non "Telles sont les principales raisons évoquées par 20% des 2.658 chômeurs contrôlés ne recherchant pas activement un emploi"=> parmi les 2658 chomeurs controlés, 20% ne cherchent pas d'emploi. Et apparemment 100% de ces 20% disent que c'est pas découragement.
80% des chomeurs controlés cherchent donc un emploi, il faut arrêter de tout mélanger...
a écrit le 10/10/2014 à 11:23 :
Plusieurs explications bien françaises concernant cette "démotivation" à chercher du boulot : les allocations chômage ne sont pas modulées en fonction de l'assiduité à chercher, les agents de Pôle Emploi sont débordés et ne peuvent pas tout contrôler et surtout, la Formation Professionnelle ne sait pas organiser les reconversions et ne travaille pas en tandem avec Pôle Emploi. Les postes à pourvoir (là où il y a du travail) ne sont donc pas remplis. C'est vrai qu'on ne doit rien changer en France, tout fonctionne à merveille.
Réponse de le 10/10/2014 à 11:52 :
Pourquoi bien française ? Vous connaissez à ce point le marché de la recherche d'emploi dans les autres pays ? A un moment il va falloir arreter de se regarder le nombril et comprendre que nous ne sommes pas si différents de nos voisins. Le "français" ou l'"allemand" sont des concepts qui n'existent pas hormis dans la tête des bas de plafond démago. Il faut arreter de vouloir a tous prix rationnaliser l'être humain.
a écrit le 10/10/2014 à 11:14 :
Donc il y en a 4 sur 5 qui cherchent bien mais ne trouvent pas...A méditer!
a écrit le 10/10/2014 à 11:10 :
remonter les francais les uns contre les autre avec l'eternel slogan "il n'y a que les feignants qui ne trouvent pas de boulot" ;alors il faudrait peut etre ouvrir les yeux et se rendre a l'evidence ;si il y avait autant de boulot que ça ;ça ce saurait non ???
a écrit le 10/10/2014 à 11:09 :
remonter les francais les uns contre les autre avec l'eternel slogan "il n'y a que les feignants qui ne trouvent pas de boulot" ;alors il faudrait peut etre ouvrir les yeux et se rendre a l'evidence ;si il y avait autant de boulot que ça ;ça ce saurait non ???
a écrit le 10/10/2014 à 11:09 :
!!!
a écrit le 10/10/2014 à 11:03 :
Celui qui n'a jamais été chômeur ne devrait pas s'exprimer ici.

Chômeur, c'est être mis en marge de la société, c'est être un "inactif" alors qu'une recherche d'emploi en elle-même est déjà un travail à temps plein.

Entre les absences de réponse aux candidatures, les entretiens bidons, les humiliaitions lors des entretiens, il y a en plus de quoi être découragé.

20% qui ne cherchent pas d'emploi par les temps qui courent? Et alors? Quand on aura 3 millions d'emplois non pourvus, là ca sera un vrai problème.
Réponse de le 10/10/2014 à 11:49 :
+1 : les gens sont très fort ici pour donner des leçons sans rien y connaitre.
Réponse de le 10/10/2014 à 12:50 :
vous le prouvez à chaque post. Vous ne connaissez pas grand chose notamment en matière d'entreprise et vous débitez ânerie après ânerie sur ce sujet et vous osez reprendre ceux qui donnent leur idée même si elle ne correspond pas a vos idées de socialo basic. Cessez vous devenez ridicule ou alors changez de psudo parce que là vous ressemblez de plus en plus à hollande càd comique troupier. LOL
a écrit le 10/10/2014 à 11:03 :
1 chomeur sur 5 ne cherche pas de travail mais 4 en cherchent et n'en trouve pas ....Le 5 ieme a peut etre tout compris reflexion faite
a écrit le 10/10/2014 à 11:00 :
il n'y a qu'une façon de les mettre au boulot....le pole emploi doit leur proposer au maxi3 jobs en 2 ans et si ou bout le chomeur a refuser ces propositions il n'a plus droit a aucunes aides sociales....ils vont bien se mettre au turbin.
Réponse de le 10/10/2014 à 11:48 :
Vivement que vous soyez au chomage qu'on rigole.
Réponse de le 10/10/2014 à 15:28 :
+ 10000000 facile de blablater ! les conseilleurs, ne SONT PAS LES PAYEURS!
a écrit le 10/10/2014 à 10:59 :
20% C'EST TOUT ?? DONC 80% CHERCHENT EFFECTIVEMENT ??? JE LE CROIS PAS !!!!!!!!!!!!
Réponse de le 10/10/2014 à 13:51 :
les 80% qui "cherchent" s'arrangent surtout pour ne pas convenir à l'employeur.La technique est bien connue.
Réponse de le 10/10/2014 à 15:34 :
facile ! on paie les gens convenablement, et vous verrez si certains auront 'les côtes en long" !mais, hélas, faut se crever pour une misère, et il parait que c'estNORMAL! AH! BON??? q!
a écrit le 10/10/2014 à 10:57 :
Facile. Pôle Emploi pointe du doigt les chômeurs et dans le même temps justifie ses incapacités à ouvrir un marché du travail en crise aux chômeurs. Les employés de Pôle emploi ne sont que des contrôleurs du chômage, rien d'autre.
a écrit le 10/10/2014 à 10:56 :
En quoi est-ce étonnant ? Il y a 400.000 offres d'emploi pour 9 millions de chômeurs réels.
a écrit le 10/10/2014 à 10:10 :
En Espagne plus aucun artisan ne réalise un travail déclaré, les employés non plus uniquement du travail au black.
Réponse de le 10/10/2014 à 11:11 :
C'était aussi le cas en Grèce, ça leur a réussi.
a écrit le 10/10/2014 à 9:59 :
1 sur 5 ne cherche plus d' aprés les critères pôle emploi. pôle emploi ne servant à rien.
.
65 % des demandeurs d' emplois officeil pôle emploi ne sont pas indemnisés ce qui revient à dire que moins de 10 % des dits chômeurs ne chercheraient pas d' emploi. Assez bien placé pour constaté que les critères pôle emploi sont: vous cherchez n' importe quoi comme boulot mais pôle emploi vous à envoyez une ou deux annonces ( pas plus... ! ) farfelues du genre titulaire d' une compétence ardue ( chirurgien alors que vous ètes manutentionnaire, pilote d' hélicoptère alors que vous n' avez qu' un vélo, ingénieur unix alors que vous n' avez comme compétence monter des luminaires ou pizzaiollo-chef de rang confirmé à si possible 300 bornes alors que vous n' avez jamais bosser en cuisine..
.
ma femme étant en dépression avec leurs conneries, aucune formation accéptée je me demande si je ne vais pas les attaqué.
Réponse de le 10/10/2014 à 11:46 :
Attaquez plutot l'Ecole Publique pour vos criantes difficultés en calcul et grammaire.
Réponse de le 10/10/2014 à 12:49 :
le rapport avec la choucroute ?
Réponse de le 10/10/2014 à 12:52 :
calcul et grammaire ?? rien de rédhibitoire tout s'apprend par contre la culture et le QI c'est innée et c'est là votre manque.
a écrit le 10/10/2014 à 9:40 :
ah toulon marseille le pastis la bouffe la sieste la blagasse eh peuchère quoi de mieux
a écrit le 10/10/2014 à 9:34 :
Faut admettre qu'ils puissent perdre espoir en pêchant dans un vivier vide. Non ? A Toulon il n'y a aucun chercheur d'or mais je vous assure que si l'on en trouvait il y en aurait beaucoup "des chercheurs".
a écrit le 10/10/2014 à 9:28 :
ce sacré soleil me donne la flemme et la terre est basse dans notre midi la la la la ! et oui dans le midi les chômeurs ont plus de mal à retravailler!!!
a écrit le 10/10/2014 à 9:15 :
Normal lorsqu'on fait le constat que seuls les agents du pôle sans emploi (plus particulièrement ceux de l'ex-ANPE) sont rémunérés à faire patienter des millions de chômeurs... jusqu'à l'inversion de la courbe du chômage.
Réponse de le 10/10/2014 à 16:15 :
+1000

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :