Pierre Gattaz responsable de la "détérioration de l'image de l'entreprise" (Rebsamen)

 |   |  240  mots
Le ministre du Travail a dénoncé les provocations permanentes du patron du Medef.
Le ministre du Travail a dénoncé "les provocations permanentes" du patron du Medef. (Crédits : reuters.com)
Le ministre du Travail François Rebsamen a reproché, mardi, au président du Medef Pierre Gattaz de "nuire à l'image de l'entreprise" avec ses "postures" et de se comporter "comme un petit syndicaliste".

"Celui qui porte une responsabilité pour la détérioration de l'image de l'entreprise et même du climat du dialogue social, avec ses déclarations à l'emporte-pièce, c'est Pierre Gattaz."

Ainsi, le ministre du Travail François Rebsamen n'y est pas allé de main morte lorsqu'il s'est exprimé sur le patron du Medef sur iTélé, mardi 4 novembre. Il a dénoncé "les provocations permanentes" du président Pierre Gattaz "au moment où le dialogue social est engagé". Et de renchérir: "Tous les jours, il en rajoute comme un petit syndicaliste, et ce n'est pas péjoratif pour les syndicalistes, il a toujours une nouvelle mesure à demander."

Affirmant que Pierre Gattaz "nuit à l'image de l'entreprise", le ministre du Travail l'a invité à "arrêter avec les postures".

Pression sur les branches professionnelles

Évoquant également la politique de l'emploi du gouvernement, François Rebsamen a fait valoir que, "au 1er janvier 2015, les entreprises auront récupéré à hauteur de 30 milliards d'euros de marges de croissance".

"On met la pression sur les branches" professionnelles pour les embauches et l'apprentissage. Le Premier ministre Manuel Valls va "remettre la pression" lors du Comité de suivi des aides publiques aux entreprises mardi, a-t-il assuré.

Selon lui, parmi les 50 principales branches, "il n'y en a plus que cinq ou six" qui n'ont pas entamé de négociations dans le cadre du pacte de responsabilité, contre 17 lors du précédent point d'étape le 10 septembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/11/2014 à 8:16 :
Et les politiques depuis 40ans responsable de rien bien sur!!!
a écrit le 04/11/2014 à 16:25 :
de l'IMAGE DES POLITIQUES et de la FRANCE. C'est le pire des résultats des politiciens français. Et maintenant les entreprises étrangères fuient la France (aéroport de Toulouse).
VOUS N’ÊTES PLUS DU TOUT CRÉDIBLE LES POLITIQUES. LA SEULE CHOSE QUE VOUS SAVEZ FAIRE EST D'AUGMENTER LES IMPÔTS ET TAXES POUR ENGRAISSER UN ÉTAT INCOMPÉTENT EN GESTION (aucune maitrise du budget, incapacité à réduire la dette, pas de projet, augmentation continuelle des taxes, nivellement des français par le bas et paralysie des entreprises par l'asphyxie fiscale)
Réponse de le 04/11/2014 à 22:06 :
Ça ne ferait pas passer Gattaz pour autre chose qu'un petit notable de province trop habitué à qu'on lui accordent des privilèges !
a écrit le 04/11/2014 à 15:56 :
mr gattaz n'écoutez pas ces quolibets de bas étage et défoulez-vous:
la seule réponse possible à cette tentative de détournement de la responsabilité de ce gouvernement c'est le mot de cambronne.
Réponse de le 04/11/2014 à 22:08 :
C'est marrant, j'allai écrire les mêmes mots quant aux résistants de Notre Dames des Landes
a écrit le 04/11/2014 à 15:19 :
il devrai s inscrire au djamel comédie show il a le même humour
a écrit le 04/11/2014 à 14:57 :
à mon avis le gouvernement devrait plutôt s'attacher à faire des budgets qui tiennent la route
pour faciliter une reprise à portée de mains , mais pour ça faut-il la saisir .
a écrit le 04/11/2014 à 14:43 :
marrant de voir tous ces gens qui hurlent au patron voyou et a l'actionnaire negrier quand ils sont dans l'opposition, et qui demandent une mobilisation generale des entreprises pour les aider a faire baisser le chomage quand ils sont au pouvoir!
Réponse de le 04/11/2014 à 15:23 :
@Churchill
Patron voyou, pas toujours, actionnaire négrier, pas toujours, mais avides, cupides et de mauvaise foi sûrement. Néo-libéraux, évidemment. Pourvu que ça dure.
Réponse de le 04/11/2014 à 16:06 :
Marrant de voir tous ces gens qui hurlent a l'etat omnipresent et pour une liberalisation de l'economie, et qui demande une mobilisation de l'etat pour des economies d'impots (BTP), des investissements publics (defense, R&D, transports) quand c'est pas pour bloquer un concurent etranger plus fort qu'eux...

Aux USA ou je suis, les patrons US ne pleurnichent pas sur leur sort (ouin ouin l'etat mechant, le business c'est difficile) et passent plus de temps a s'adapter a un environnement qui change. Pas de concurrence la bas vous croyez ? Le business c'est du tout cuit vous croyez ?

Les patrons francais comme Gattaz (heuresement ils sont loin d'etre tous comme ca) ne valent pas mieux que leur syndicats qu'ils denoncent, ils passent leur temps a se plaindre sur leur sort au lieu de bosser !
a écrit le 04/11/2014 à 14:37 :
M. Gattaz ayez du vrai courage et non que de la gueule : j'embauche comme je le veux et je licencie comme je le veux...mais je ne demande aucune aide subvention à l'état.
Une bonne notation (sociale) de ce type d'entreprise style vigeo et on verra si il fera toujours le malin
Du courage M. Gattaz, cessez de tendre la main à la société !
Réponse de le 04/11/2014 à 15:17 :
ha ha bonne blague et les 95 milliards d exonération ils les rend?
gattaz père et fils même combat 20 plus tard c est vrai il c est ce que c est de travaillé lui lol
a écrit le 04/11/2014 à 14:27 :
Quelques jours avant l'accident du patron de TOTAL ,il disait a peu près la même chose a son sujet ,cela ne l'a pas empêché d'être décoré par le président normal après sa mort évidemment.
a écrit le 04/11/2014 à 13:56 :
Comment ce triste sire peut il la ramener avec les chiffres du chômage qui s'égrènent mois après moi et alors qu'il en ait le premier responsable? Au vu des résultats de cet incompétent, la moindre des politesses serait de faire profil particulièrement bas.
a écrit le 04/11/2014 à 13:33 :
Réponse : Hollande responsable de la détérioration de l image du PS.
a écrit le 04/11/2014 à 13:31 :
M. Rebsamen, dont l'efficacité dans la lutte contre le chômage est abondamment prouvée, donne des leçons à quelqu'un qui travaille et crée de l'emploi! L'hôpital se fout de la charité!
a écrit le 04/11/2014 à 12:49 :
et ce triste sire sert a quoi en tant que ministre du travail pour dénigrer un chef d'entreprise qui a surement plein de défaut mais qui cree de la valeur ajoutee au pays alors que M Rebsamen ...
Réponse de le 04/11/2014 à 12:55 :
A bon? Mr GATTAZ a employé combien de travailleur? Et il a augmenté le salaire de ces employés?
Réponse de le 04/11/2014 à 13:27 :
Je ne crois pas qu'il critique le chef d'entreprise performante, mais sa fonction "patron du MEDEF" qui voudrait tout détricoter, sans s'engager à ce que ça crée un seul emploi, vu que c'est pas automatique. Mais il a raison, demander le bras pour avoir le doigt, si en face ça "passe". Puis demander la jambe pour avoir un orteil, il faut oser, insister, le mou cèdera.
Réponse de le 05/11/2014 à 9:48 :
Ça petite augmentation personnelle et le gèle des salaires de ces employés vous appelez ça performants? Je suis certain que ces employés le remercie tous les fin de mois pour leur pattes quotidiennes...
a écrit le 04/11/2014 à 12:35 :
que M. Gattaz est au coude à coude avec M. Filoche pour donner une mauvaise image des entrepreneurs ... Mais pas dans le même registre ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :