Budget 2015 : Bruxelles accorde un sursis final à la France

La France, ainsi que l'Espagne, le Portugal et quatre autres pays ont jusqu'à mars 2015 pour retravailler leur budget 2015 afin de rentrer dans les "clous" du pacte de stabilité.
Seuls cinq pays ont présenté un projet de budget conforme aux dispositions du pacte de stabilité.
Seuls cinq pays ont présenté un projet de budget conforme aux dispositions du pacte de stabilité. (Crédits : reuters.com)

Quatre mois pour agir. La Commission européenne a donné jusqu'à mars à la France, l'Italie et la Belgique pour faire de nouveaux efforts budgétaires et accélérer leur programme de réformes, après avoir jugé vendredi 28 novembre que leur projet de budget présentait des risques de non-conformité avec les règles européennes. L'Espagne, Malte, l'Autriche et le Portugal sont également concernés.

Seuls cinq projets de budget conformes au pacte de stabilité

Dans son rapport, la Commission estime que cinq pays (Allemagne, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Slovaquie) ont présenté un projet de budget conforme aux dispositions du pacte de stabilité, le carcan budgétaire européen, et que l'Estonie, la Lettonie, la Slovénie et la Finlande ont présenté un projet "globalement conforme".

Valdis Dombrovskis, le vice-président de la Commission chargé de l'euro a estimé qu'il "est temps désormais de mettre en chantier des réformes structurelles suffisamment ambitieuses pour asseoir la croissance dans la durée et créer des emplois". Le commissaire en charge des Affaires économique et ancien ministre des Finances français Pierre Moscovici a renchéri : "chacun doit fournir sa part d'efforts pour favoriser la relance économique".

L'Italie doit trouver 4,8 milliards d'euros d'économies

Selon un document technique préparé par la Commission européenne et que s'est procuré l'agence Reuters, Rome va devoir présenter 4,8 milliards d'euros d'économies supplémentaires. Ces mesures à venir représenteront 0,2 à 0,3% des 1.600 milliards d'euros du produit intérieur brut (PIB) de l'Italie en 2015.

Rome avait initialement proposé de réduire son déficit budgétaire dit "structurel", ajusté des facteurs exceptionnels et du cycle conjoncturel, de seulement 0,1% du PIB, avant d'accepter de relever l'objectif à 0,3%. Excessivement optimiste selon le document de la Commission, le montant de la réduction proposée du déficit n'atteindrait dans les faits que 0,1% du PIB et devrait donc être revu en hausse pour ramener le déficit "structurel" dans les clous.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 22
à écrit le 30/11/2014 à 20:52
Signaler
Pour Avril cela aurait été plus juste ! mais l'équipe est essoufflée .

à écrit le 30/11/2014 à 18:12
Signaler
Tous les ans Bruxelles dit que ce sera la dernière pendant ce temps ces incompétents de socialiste nous ruinent!!!

à écrit le 30/11/2014 à 12:55
Signaler
Le budget 2015 est une préoccupation pour la population: dans les sondages 9/10 ne croient pas à la réduction... l'Etat euthanasie la société comme au sud Européens des politiciens se livre à la dévastation économique et sociale. Ainsi des usurpate...

à écrit le 30/11/2014 à 12:03
Signaler
Un délinquant notoire explique à la France et à d'autres pays de la zone euro ce qu'ils doivent faire pour respecter les règles budgétaires européennes. Le pire étant que ceux-ci vont s'exécuter et s'enfoncer encore plus qu'ils ne le sont déjà.

à écrit le 30/11/2014 à 7:46
Signaler
ils sont inconscients au niveau de l'Europe.

à écrit le 29/11/2014 à 13:12
Signaler
que junker rembourse au etats ce qu'il a vole en creant un paradis fiscal dans son pays le luxembourg et donne sa demission

à écrit le 29/11/2014 à 11:57
Signaler
Vous parlez budget de la France, vous oubliez le risque d'explosion de la zone. Mais il existe aussi le problème du terrorisme de certains Etats d'Europe: y aura-t-il mise en examen de ces pays d'Europe pour financement du terrorisme international?

à écrit le 29/11/2014 à 11:53
Signaler
Concernant l'Europe vous avez raison, les traités sont foulés aux pieds... expliquez!

à écrit le 29/11/2014 à 9:23
Signaler
Les pays qui ne respectent ni loi, ni traités, récidivistes en plus devraient se mettre en congé de la zone euro pour....convenances personnelles !

le 29/11/2014 à 10:18
Signaler
C'est ce qu'aurait notamment dû faire l'Allemagne dans les années 2002-2005 où elle n'a rien respecté du tout...

le 29/11/2014 à 10:27
Signaler
....avec l´autre pseudo locomotive...la France ! A la différence près que une fois n´est pas coutume !

à écrit le 29/11/2014 à 8:48
Signaler
Un jeu de dupe pour les gogos! La France n'a pas de soucis à se faire car aucune mesure ne sera prise contre elle, car ce serait l'éclatement de l'UE. On amuse donc le bon peuple car d'ici 4 mois aucune réforme structurelle ne sera mise en oeuvre pou...

à écrit le 29/11/2014 à 8:21
Signaler
pas de soucis les gars, le coup du sursis final on nous le fait à chaque fois !

à écrit le 28/11/2014 à 21:18
Signaler
c est Paris qui va donner un sursis à Bruxelles arrêter avec ces "reformes";

à écrit le 28/11/2014 à 20:14
Signaler
c'est le suuuuuuuuuuuuursis finallllllllllll la quatriemmmmmmmmmmme internationaaaaaaaaaaaaaaaleuuuuuuu !!!!!!! sauvervaraaaaaaaa le sovietttttttttt surpremeuuuuuuuuuuuuuu j'ai bien chante? la tcheka juste ne viendra pas a 3 heures du mat me dir...

à écrit le 28/11/2014 à 19:47
Signaler
au LUXEMBOURG une rigueur d"éducation reflète la stabilité la FRANCE c'est la GREC E il y a 20 ans moi j'aime bien l’Autriche le grand ménage ne vas pas tarder

à écrit le 28/11/2014 à 19:11
Signaler
Le Luxembourg (et aussi l'Irlande) nous traitent comme des put....en érodant notre base fiscale à coup d'accords secrets avec les multinationales (et leur caractère secret montre combien le 1er ministre du Luxembourg de l'époque un certain M Junker d...

le 28/11/2014 à 23:32
Signaler
depuis quand l'attractivité fiscale d'un pays (il ne s'agit pas exclusivement de la fiscalité d'entreprise) serait de la "concurrence fiscale déloyale"? Depuis quand la compétitivité serait de la concurrence déloyale ( voir du "dumping" social)? La r...

à écrit le 28/11/2014 à 18:59
Signaler
C est pas en mars qu il y a une élection ! Mosco y a t il réfléchi appa

le 30/11/2014 à 14:16
Signaler
Pour l'élection y aura-t-il sanction sur le chomage, le déficit, les impôts la fausse relance? Les français mettront-ils un claque au gouvernement?

le 08/12/2014 à 17:32
Signaler
pourquoi tant d agressivite regardes chaque matin ton nombril et tout ira mieux

à écrit le 28/11/2014 à 18:29
Signaler
On ne veut pas de sursit, on ne joue plus!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.